Episode 03 - Intrigues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 03 - Intrigues

Message  KrishnaYakshini le Dim 29 Mar 2009 - 15:56

Krishna arriva donc devant la grande porte dernière laquelle se trouvais le bureau du Maitre des Soupirs, il toca, une fois, deux fois, trois fois. . .
Quelques minutes après la porte s’entre-ouvrir et Krishna s’avança. . . puis s’arreta devant le bureau du Maitre, à peine éclairé par deux chandelles.

Krishna : Vous m’avez fait demandé Maitre ? Dit-il en s’inclinant.
Maitre des Soupirs : Hum.. Je vois que tu as fais de gros progrès en matière de politesse et de courtoisie, j’ai bien fait de te faire venir ici je pense. . . Tu as peu être remarqué des événements étranges ces derniers temps, mais ce que tu ne sais pas. . .

Le Maitre des Soupirs marqua une longue pause et pris un air des plus sérieux avant de poursuivre sa phrase. . .
Maitre des Soupirs : C’est que tu as tes lassé défait et ta braguette ouverte !!
Krishna recula d’un pas, horrifié !
Krishna : Quoi ?!! Je vous prie de bien vouloir m’excuser Maitre, j’arrange ça tout de suite !!
Krishna refit donc ses lassé, puis sembla réfléchir à quelque chose.
Krishna : Mais c’est n’importe quoi !! Je suis en robe, y’a pas de braguette sur une robe !! Vieux sénile !!
Maitre des Soupirs : Ah ah !! Je préfère ça, un esprit vif et direct !! Mais on ne me traite pas de « Vieux Sénile » dans mon propre bureau !! Prends ça !!
Plusieurs livres volèrent d’une étagère voisine et foncèrent directement vers la tète de Krishna qui ne pu les éviter.
Krishna : Aie !! Ouille !! Ok, ça va, j’ai compris !!
Maitre des Soupirs : Bien, je te sens sincère, et je vais etre gentil, je ne te demanderais pas de ranger tout ça, tu serais capable d’en profiter pour les lire et apprendre des choses que tu ne devrais pas…
Le Maitre des Soupirs claqua des doigts et tous les anciens ouvrages retournèrent à leurs places d’origine, heurtant à nouveau la tête de Krishna si cela étais possible.

Maitre des Soupirs : Bien, maintenant, passons aux choses sérieuses.
Pensée de Krishna : Ah bah enfin !
Maitre des Soupirs : Des ombres sont apparus il y a peu un peu partout dans le temple, et certains objets on disparut, rien de trop grande valeur, quelques bijoux, mais surtout des couvertures et de la nourriture, je veux que tu enquête la dessus, je veux ton rapport dans 72h ! Cela doit etre discret et rapide, car même si ce qui est volé actuellement est peu de chose, la présence de ses ombres m’inquiète, cela ne semble pas naturel, même pour notre monde, je ne reconnais pas la magie utilisée pour les faire apparaître !
Krishna : Je comprends, je ferais de mon mieux Maitre, dit-il en s’inclinant, mais dites moi ?!
Maitre des Soupirs : Oui ?
Krishna : Ca le fait pas vraiment de vous curer le nez avec le doigt en disant quelque chose d’aussi sérieux !!
Maitre des Soupirs : Sombre crétin !! On est dans un roman !! Ce genre de chose serais passé totalement inaperçus, la narration étant concentré sur ce que je disais… Que vont penser les lecteurs maintenant ?!
Krishna mis alors ses mains sur sa bouche !!
Krishna : Mainche, che qui affait po penché !!
Maitre des Soupirs : Hein ? Bien la peine de vouloir te faire taire si on ne comprend pas ce que tu dis ensuite !
Krishna : Oups, je disais « Mince, je n’y avais pas pensé ».
Maitre des Soupirs : Ce n’est rien, il doit bien y avoir un moyen de rectifier ça !
Krishna : Le plus simple serait que l’auteur supprime ces lignes, mais je doute qu’il accepte.
Maitre des Soupirs : Ca ne coute rien d’essayer, Oh puissant Auteur !! Accepterais tu de supprimer les paroles idiotes de ce disciple de votre manuscrit ?
Auteur : Entendu ! *Shting !!*.
Maitre des Soupirs : Hein, que qu’il c’est passé, que fais tu là Krishna ?
Krishna : Heu, vous venez de me demander d’enquêter sur les récents événements.
Maitre des Soupirs : Waou déjà ?! Suis un rapide moi, tu viens à peine d’entrer ! Bon, ben va t’en, j’ai à faire !!
Krishna sorti et la porte se refermi sur lui.

Krishna : Heu, dis-moi Auteur, comment ça se fait que je me souvienne de tout ? Tu n’as rien éffacer ?
Auteur : Bien sûr que si : la mémoire du Maitre des Soupirs, ça restais plus simple que d’effacer la mémoire des lecteurs. . . Et si je commence à enlever des choses on va encore me dire que je fais des RP trop court. . .
Krishna : Je vois, et pendant qu’t’es là, tu peux me donner des infos sur la mission ?

… Bip, bip, bip… L’auteur est actuellement absent, l’histoire s’écrira toute seule quelques minutes…

Krishna : Mouais. . . Mais ça ne m’aide pas tout ça, des disparitions de nourritures et de couvertures il a dit ? Ben allons aux cuisines !

Une fois sur place, tout semblais calme, le dîner ayant déjà été servit quelques heures plus tôt, tous les fourneaux étaient éteins, et seule la chandelle que tenais Krishna éclairais les lieux, il regarda un peu partout, tenta de se concentrer pour capter quelque énergie magique… Rien.
Il soupira et s’apprêta à remonter vers les dortoirs quand il aperçut une des mystérieuses ombres se faufiler derrière une table, il s’avança, mais arrivé à hauteur de la table, l’ombre sauta par-dessus lui en ricanant et fonça dans l’escalier, bien que Krishna se soit élancé instantanément à sa poursuite, le temps qu’il remonte en haut de l’escalier, l’ombre avait déjà disparue.

Krishna : Grr !! Je l’ai perdue !! Bon, restons calme, je ne pense pas pouvoir retomber dessus ce soir, elle doit déjà être loin. J’ai trois jours pour trouver la solution, autant aller me reposer, la nuit porte conseils comme on dit.

Krishna alla donc se coucher en s’endormis paisiblement et la nuit se passa sans encombres.

Au petit matin. . .
Krishna : Ahhh J’ai bien dormis !! Quelle heure est-il ?
Auteur : 15h41.
Krishna : Ah, merci, heu… Pardon ? !! Dans l’histoire en cours !!
Auteur : Ah, pardon... J’en sais rien moi, disons 8h53 par exemple, le ciel sera dégagé toute la journée à l’exception d’un point de pluie constante.
Krishna : « Un point de pluie constante » ? Je n’ai même pas envie d’essayer de comprendre, enfin bref, tu ne veux toujours pas m’aider ?

… Bip, bip, bip…

Krishna : Bon, Ok… Commençons par le commencement, si les disparitions sont bien dues aux ombres, il faut que je recherche quelqu’un, ou quelque chose, capable de maitriser des ombres… Et je ne connais que deux personnes vraiment expertes dans ce domaine…

Krishna s’engouffra donc dans le tunnel, et s’arreta devant les statues, ce qu’il n’avait pas fait depuis bien longtemps.

Krishna : Heu… Excusez-moi ?! Des ombres sont apparues dans les alentours, je voulais savoir si vous aviez un lien avec ça, ou si vous saviez quelque chose.

De longues minutes passèrent sans que les jumelles ne répondent, après tout il était vrai qu’elles avaient dit être faible et qu’elles ne reprendraient plus contact tant que notre heros ne serais pas devenu démoniste.

Krishna rejoignit donc lentement le Temple… Quand soudain un éclair lui frappa le postérieur.
Auteur : J’ai dis « Lentement », pas « En trainant les pieds », flemmard !!
Krishna : Ouais, Ok c’est bon !! Hum, qui es-ce ? Dit il en apercevant un homme au regard louche… Hé !! Vous !! Qui êtes vous et que faites vous là ?!!

L’homme s’arrêta et regarda celui qui l’avais interpellé, puis resta immobile en attendant que celui-ci l’ai rejoins, ne montrant aucune inquiétude, il semblait plutot perdu…

HommePerdu : Ah !! Je suis content de tomber sur quelqu’un !! Vous êtes du coin ?
Krishna : C’est plutôt moi qui suis tombé sur vous, je suis en effet étudiant ici, et vous ? Que faites-vous là ?
HommePerdu : Je suis venu rentre visite à Mr Kusanagi, vous savez où je peux le trouver ?
Krishna : Dans sont bureau probablement, suivez moi.
HommePerdu : Je vous remercie !! Je pensais que c’était un établissement reconnu, mais il ne semble pas y avoir grand monde.
Krishna : On nous a accordé des vacances, donc beaucoup d’étudiants sont rentrés chez eux.
HommePerdu : Je vois, mais pas vous ?
Krishna : Je vis non loin d’ici, et vous ? Si je puis me permettre, comment avez-vous connu Kusanagi Sensei ?
HommePerdu : Mon épouse est venue le voir il y a quelques années, je l’ai connu à ce moment là.
Krishna : Ah, ouki…
Le reste du chemin se fit en silence, une fois arrivé devant le dis bureau :
Krishna : Nous y voila, c’est ici.
HommePerdu : Merci encore jeune homme, à une prochaine fois peut être !
Krishna : Oui peut etre. Dit il en s’éloignant.

*En bruit de fond : toc toc
Kusanagi : Hum, qui ose venir me déranger pendant mon por… devant mon film ? Oh !! Josef !! Bah ça alors !! Entre dont !!
Josef : Merci merci !! Tu disais regarder un bon film ?
Kusanagi : Ouais carrément, tu arrive au meilleur moment, tiens, les mouchoirs sont là.
Porte qui claque *.

C’est alors qu’un tonneau se mis à briller, mais Krishna passa à coté sans y prêter attention.
Pensée de l’auteur : Il se fout de moi là, bien la peine de faire scintiller des indices si ce noob n’y fais même pas attention, la prochaine fois il aura droit à quelque chose de plus percutant.

C’est alors qu’une porte s’ouvrir violemment et le frappa de plein fouet, le faisant tomber sur les fesses.
Pensée de l’auteur : Non mais…
Krishna : Aie aie !! Mais quesque c’est encore ?! Aie !! Ca brule !!
La jeune fille qui avait ouvert la porte avait laissée échapper une casserole de potage brulant sur Krishna.
Cuisinière : Petite idiote !! Regarde ce que tu as fais !! Rhaa mais pourquoi es-ce qu’on t’as embauchée d’apres toi ? Tu es là depuis quelques semaines déjà et on dirait que tu n’as rien appris !!
CJF : Pardon ! Je nettoie ça tout de suite, je vais chercher les outils !!
Cuisinière : T’as intérêt, et que ça brille !!
CJF : Oui M’dame !! Et pardon toi, bye !!
Krishna : Hein ?!! heu… Je ne l’aurais pas déjà vu quelque part elle ?

A suivre...

KrishnaYakshini
Apprenti des ténèbres
Apprenti des ténèbres

Masculin
Nombre de messages : 87
Age : 29
Localisation : 1:123:7
Alliance/Guilde : RGN
Date d'inscription : 16/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Episode 03 - Intrigues

Message  KrishnaYakshini le Lun 6 Avr 2009 - 10:11

Kinuye : Et bien et bien, qu’avons-nous là ? hahahahah !! Dit elle en s’approchant derrière Krishna.
Krishna : Ah, c’est vous, c’est bien ma chance…
Kinuye : Ce n’est pas ce que tu crois mon petit. Répliqua t’elle avec une tendresse qui ne lui connaissait pas. Suis moi, j’ai à te parler. Ajouta l’enseignante.
Krishna : Hein… ?
Krishna la suivit alors dans le passage derrière la porte qui l’avais frappé quelques secondes plus tot.
Krishna : heu.. Ou allons nous ?
Kinuye : J’ai besoin d’une grande quantité de sang pour un rituel qui me tient à cœur.
Krishna la regarda alors avec un œil inquisiteur. *Gloups*.
Kinuye eclata alors de rire.
Kinuye : Ne t’inquiète pas, je n’ai pas besoin de ton sang loulou, les cuisinières ont pris l’habitude de conserver tout celui qu’elles récupèrent, je viens le chercher régulièrement ici.
Krishna : heu.. Je peux demander quel genre de rituel ?
Kinuye : Une charmante demoiselle telle que moi ne donne pas ses secrets de beauté voyons ;) .
Krishna : Beauté ? Vous semblez avoir à peine la 20aine, ce n’est pas forcément nécessaire tout ça.
Kinuye : Oh c trop mimi !! Mais tu sais, je suis bien plus âgée que je n’en ai l’air, par contre, ne t’avise jamais de me demander mon age réel, sinon je te découpe en bébé rondelles de steack frites, c’est compris ?!
Krishna : Heu, c’est on ne peut plus limpide …
Tous deux marchèrent quelques minutes sans dire un mot, quand Mme Kinuye rompit le silence.
Kinuye : Je voulais te dire aussi : Je suis très impressionnée, tu as fais preuve de beaucoup de détermination, tu as largement dépassé le niveau de tous tes camarades de classe. Je suis forcée de reconnaître que le Maître des Soupirs avait raison : tu as un grand potentiel, je suis sûr que tu sera amené à faire de grandes choses. Dit elle d’un air qui semblais on ne peut plus sérieux, mêlé cependant d’un peu de profondeur, comme si elle avait l’esprit dans un autre monde, ou à une autre époque…
Krishna resta bouché bée, arrivant à peine à remercier sont « jeune » professeur. Il retrouva ses esprits en arrivant aux cuisines et en reconnaissant la CJF. Il l’observa quelques instant pendant que la cuisinière remettait le sang animal à l’enseignante, quand il capta une étrange energie autour d’elle, une sorte de fougue incontrôlée, il étais si observé par cette observation qu’il ne senti même pas Dame Kinuye se rapprocher de lui.
Kinuye : Je me doutais bien que tu serais assez sensible pour remarquer ça, j’ai bien fais de t’amener ici, mais un petit conseil entre nous : soit discret. Puis elle s’en alla en reprenant le même chemin pour remonter.

La CJF étant concentré sur sa tache culinaire, elle n’avait pas remarqué la scène, Krishna en profita donc pour aller voir la cuisinière et lui demander plus d’information, la CJF s’appelait Mataji, et a avait été engagée trois jours à peine avant le début des événements qui l’intéressait « Oh ben ça alors !! Mais quelle coïncidence !! » Pensa alors l’apprenti démoniste contre sont gré.

Krishna : Nan mais ça va pas de me faire penser des truc aussi niet ? Auteur de … Krishna coupa net en voyant dans sa tête un orage s’abattre exclusivement sur lui.
Auteur : Auteur de … ?
Krishna sifflota en remontant, ce qui lui fit complètement oublier ce qu’il venait de découvrir.

Le cœur allégé, il remonta doucement à la surface en sifflotant les bras croisé derrière la tête, mais ce qu’il vit en sortant lui fi se mordre la langue !!
Krishna : Hé !! Stop écrire pendant que t’es sur MSN toi, après c’est moi qui prends tout !!
Auteur : Chut !! *Sifflote*.

Jettor : Ah !! Le voila père !!
PereDeJettor : C’est donc pour toi que je paye depuis si longtemps ? N’as-tu pas honte de profiter ainsi de nous ?
Krishna : Ben en fait, non pas vraiment, et z’étés qui vous ?
PereDeJettor : Oups !! Pardon, on me nomme Jet Presque Tor.
Krishna : Oups, j’ai eu peur que l’auteur vous nomme seulement PereDeJettor, quoi qu’en fait, là c’est pas mieux non plus.
Jet Presque Tor : Ouais bon ça va !!
Krishna : Heu, je sais que je ne devrais peut être pas mentionner ça dans une histoire sans illustration, mais votre coupe de cheveux est clairement affreuse, je m’en suis mordus la langue tout à l’heure ! Enfin en fait c’est plutôt un prétexte de l’auteur, mais ça reviens au même : C’est ringard !!
Jet Presque Tor : Nan mais ça va j’ai dis, soit pas méchant avec moi :’( !!
Krishna : Mouais… Et je peux savoir ce que je peux faire pour vous ?
Jet Presque Tor : Ben en fait rien, Je paye actuellement pour toi à la place de Jettor, donc je suis venu t’inscrire ici pour payer pour mon pauvre fils adoré !! Dit il en lui faisant de gros poutoux poutoux !!
Krishna : Mouais… Puis le jeune homme passa sont chemin sans prêter plus attention que ça à la scène…

Krishna : Mais au fait, j’avais pas quelque chose à faire moi ? Bouarf, ça me reviendra bien.

Quelques heures plus tard, tandis que Krishna se prélassait au soleil…
Krishna : Tiens !! Mais je me demande si cette Mataji ne serais l’Ombre en question !! Il faut que j’en ai le cœur net !
La jeune fille était partie dans sa chambre après le service du soir, mais Krishna était déjà devant à l’attendre, il avait passé une partie de sont après midi et de sa soirée pour enregistrer la signature énergétique de la demoiselle afin de pouvoir la retrouver si elle tentais à nouveau de s’échapper. Elle resta quelque minutes chez elle, puis sortie vêtue d’une longue cape sombre. « Ce n’était donc pas une ombre, c’est juste l’impression que l’on a, Waourf qu’elle est rapide !! ». Krishna avait en effet du mal à la suivre, mais parvenais à la repérer de loin grâce à sont entraînement.

La jeune voleuse s’arrêta dans plusieurs salles, ainsi que dans les cuisines, emportant avec elle principalement de la nourriture.
« Mais elle est nourrie et logée ici, pourquoi vole t’elle ? Ou plutôt pour qui ? ».
Krishna décida donc de la suivre pour savoir jusqu’où elle irait.
Elle était très rapide, et Krishna eu beaucoup de mal à la suivre, devant se concentrer à plusieurs reprises afin de retrouver sa trace, jusqu'à ce qu’elle le sème complètement.
Il avança vers le dernier lieu où il l’avais sentie, puis tomba sur une ferme abandonnée… Du moins en apparence.

Krishna tenta de s’en approcher, mais esquiva de justesse divers projectiles qui avaient été lancé vers lui, de toute évidence il n’étais pas le bienvenus ici.
Une ombre se glissa derrière lui et le menaça alors.
Mataji : Touche à un seul de leurs cheveux, et tu seras un homme mort !!
Krishna se retourna doucement pour contempler de visage de celle qui le menaçait.
Krishna : Mataji, c’est bien ça ? Je ne sais pas quoi vous parlez, mais il va me falloir quelques explications.
Mataji sembla surprise, mais ne broncha pas, elle reconnue finalement la robe que portais notre ami.
Mataji : Je vois, vous étés un de ses rigolos égocentriques bourré de pognon c’est ça, et vous ne supportez pas que l’on vous emprunte de quoi vivre !
Krishna : On m’a chargé d’enquêter sur ces vols c’est tout, je ne vous veux pas de mal.
Mataji : Quel dommage, car je ne te laisserais pas partir comme ça moi, sale chien !!

Mataji s’élança sur Krishna avec une vitesse foudroyante, une petite dague dans chaque main, en l’espace d’une seconde à peine elle était déjà plusieurs mètres derrière lui, mais l’avais tailladé en plusieurs endroit au passage, mais sans s’enfoncer trop dans la chair, Krishna ne ressenti donc qu’un picotement familier.
Ayant tout de même suivit le déplacement de sont adversaire, et conservant sont sang froids, il concentra quelques ombres environnantes :
Krishna : SHADOWBOLT !!
Mataji n’avais jamais réellement espionné les cours pratiques à l’académie et ne savais donc pas trop ce qu’il s’y enseigné et fut donc surprise par l’attaque qui la toucha à la hanche.
Mataji : Aie !! Mais quesque ?! Je savais que ce temple n’était pas net, mais je ne m’attendais pas à ça non plus, je ne te sous-estimerais plus !! Dit elle en attachant se débarrassant de sa cape et en attachant un foulard sur sont front.
Krishna : Qu’es-ce que tu as contre nous au juste ? Tenta t’il de demander, mais la jeune fille à la longue chevelure blonde ne l’écoutais pas et s’élança à nouveau vers lui.
Mataji : BLITZLIGHTING !!
La vitesse de Mataji s’accrue encore, Krishna ne parvenais plus qu’à apercevoir des traces lumineuses se balader autour de lui, incapable d’anticiper les changements de trajectoires de la jeune fille. Mais assez vite elle passa réellement à l’attaque, les traces lumineuses le traversant et le tailladant de partout, laissant peut à peut couler sang… Il savait très bien qu’il finirait par y rester à ce rythme là.
Krishna : Rhaa nan mais j’en ai marre moi !! BLOODY CRISTAL WALL !!
Tout le sang qu’il avait perdu s’éleva soudain du sol et se cristallisa sous forme de petites aiguilles qui se mirent à tourner autour de lui… Allant se planter directement sur Mataji lorsque celle-ci s’approcha à nouveau pour poursuivre sont attaque.
Le choc la repoussa violement au sol quelques mètres plus loin, toujours en transe, Krishna contre attaqua.
Krishna : BLOODY CRISTAL SPIKE !!
Krishna leva les bras, faisant s’élever tous les piques au dessus de lui, puis les abaissa violement vers la jeune fille qui tentait difficilement de se lever devant lui, les piques suivirent le mouvement et convergèrent tous vers la cible démunie… Un gros nuance de poussière se leva à l’impact dans un bruit sourd –Qui n’avait rien d’une explosion-.
Krishna repris sont souffle doucement, tous les piques disparurent dans un écran de fumée écarlate.
Mataji : Aie ! Parvint-elle à gémir.
Krishna : Encore consciente ? Vraiment impressionné, je ne pensais pas avoir autant de mal, je suis crevé, félicitations !
Voix : Mataji !!!
Trois enfants sortirent de la ferme et coururent vers Mataji pour se porter à sont secours.
Mataji : Non.. Sauvez vous..
Le plus téméraire s’avança vers Krishna et lui donna un coup de pied sur le tibia, ce qui lui provoqua une énorme souffrance.
Enfant#1 : Nan mais t’es pas bien toi de l’avoir blessée !!
Enfant#2 : C’est vrai ça !! Elle a toujours été très gentille avec nous !!
Enfant#3 : Comme une mère !!
Krishna : Hé !! C’est elle qui m’a attaqué !! Tenta-t-il pour se défendre.
Mais les trois enfant ne l’écoutèrent pas et se mirent à lui lancer les premières pierres à porté !
Krishna : Mais ça suffit vous dis-je !!
Enfant#2 : Nan ! T’es rien qu’un méchant monsieur !!

Krishna se protégea comme il le pu des projectiles quand il entendit un rire qu’il reconnu tout de suite en provenance du « Ruisseau » voisin.
Krishna : Hein ? Mais il n’était pas là ce ruisseau tout à l’heure !
Maitre des Soupirs : Sans doute un des grands mystères de l’Univers, j’imagine Hohohoho !!
Kinuye : L’auteur a du être perturbé par un ruisseau récemment, n’y faites pas attention.
Matsudaira s’approcha du corps de la jeune fille à peine consciente.
Maitre des Soupirs : Matsudaira est médecin, elle s’occupera bien de votre amie les enfants.
Les enfants obtempérèrent et l’éloignèrent de quelques pas, l’Enfant#1 lançant juste une dernière pierre sur Krishna.
Kinuye : Dites moi, qui êtes-vous dont ?
Enfant#1 : Nous sommes tout les trois frères et sœurs, mais nos parents sont morts il y a quelques temps, Mataji a veillé sur nous depuis, je vous en supplie ! Ne lui faites plus de mal !! Dit-il les larmes aux yeux.
Matsudaira : Elle s’en sortira, ne vous en faites pas, mais j’aimerais bien la ramener au Temple avec nous.
Maitre des Soupirs : Le contraire m’aurait étonné, cette jeune fille a des capacités hors du commun, elle semble avoir une condition physique vraiment particulière.
Kinuye : Je le sens d’ici, sont sang a une odeur des plus alléchantes !!
Enfant#3 : Et... Et nous ?
Maitre des Soupirs : Vous allez venir avec nous pour le moment, Matsu vous examinera après s’être occupée de Mataji.
Matsudaira : Tu me donne un coup de main Kinuye s’il te plait ?
Kinuye : Bien sûr !!
Kinuye se coupa délicatement une veine et laissa tomber une petite flaque de sang sur le sol, d’où sorti un Golem de sang qui porterais Mataji jusqu’au Temple.
Enfants : Bouerk !!
Krishna : Waou !! Excellent !! Pourquoi vous nous avez jamais appris à faire ça ?! C’est carrément plus classe que les Bebetes de Murakumo !
Matsudaira, Kinuye, et le Maitre des Soupirs échangèrent un regard, puis Dame Kinuye fit un signe de la tête en direction du golem.
Golem : C’est parce que je ne suis pas une vulgaire réanimation, je suis une invocation, un être pensant dont l’âme est relié directement à l’esprit de ma maitresse.
Krishna resta sans voix en entendant la créature parler.
Maitre des Soupirs : Lier sont âme à celle d’une créature mystique est très dangereux, mais je devine très bien ta question : Oui tu en sera capable un jour, mais pas tout de suite, tu dois d’abord achever ta formation avec nous, nous avons le temps d’en reparler. Maintenant en route.

Le retour à l’académie se passa sans encombre, Mataji fut tout de suite emmené à l’infirmerie, même si Matsudaira lui avait déjà prodiguée tous les soins nécessaires en chemin, les trois enfants furent logés dans des chambres inoccupées, et Krishna alla se coucher de suite.
Kinuye : Je l’aime bien en fait… Dit-elle en s’avançant vers ses appartements.
Maitre des Soupirs : Kinuye, attend un peu s’il te plait, je voudrais parler un peu avec toi de l’épreuve finale …

A suivre…

KrishnaYakshini
Apprenti des ténèbres
Apprenti des ténèbres

Masculin
Nombre de messages : 87
Age : 29
Localisation : 1:123:7
Alliance/Guilde : RGN
Date d'inscription : 16/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum