URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Sam 30 Oct 2010 - 16:29

La rencontre avec les habitant de Louvendrax (qui avait été quelque peut mouvementée), s'était dérouler il y'a un moment déjà, et les mission de recherche du point de concordance ne portait pas vraiment leurs fruits. Du moins le travail d'équipe semblait s'être amélioré bien que Lucien ait toujours du mal a accepter la présence de Théo.
C'est après l'une des nombre missions d'exploration que tout le monde fut convoquer par le rat. Ce dernier avait profiter du beau temps pour réunir tout le monde dans la grande cours centrale. Ainsi donc tout le monde était là, face a Dreethero, perché sur l'un des arbres, toisant tout le monde du regard, de Théo et Endia l'un assit au pied de l'arbre en train de lire, l'autre en train de dormir paisiblement au soleil, à Mira, Eric et Tely qui discutait du beau temps et des raisons qui avait bien pu forcer le rongeur a les réunir ainsi. Donc tout le monde était là...

Lucien : et tu m'a oublier!
L'auteur : ah oui en effet, tu est tellement insignifiant que tu est passé à la trappe. Bon pour une fois je te pardonne de m'avoir interrompu, mais que cela ne se reproduise plus.

Lucien était arrivé un peu de retard, chevauchant son vieil ami Dorian, avec lequel il jouait lorsqu'il avait été appelé a la réunion.

Le rat (sur son arbre perché) : forcement tu est en retard.
Lucien : tenait en son bec un fromage... Oups, je voulais dire, comment veut tu que je sois a l'heure, si tu me fait appelé alors que la réunion a déjà commencée?
Théo : Maitre renard... Heu, désoler réflexe. Bref, pour une fois Lucrétin n'a pas tort.
Le rat : désoler, je l'avais oublier moi aussi.
Lucien : tu parle d'un chef toi!
Le rat : bref, venons en a la raison pour laquelle je vous ait fait venir.
Eric : laisse moi deviner... Tu a oublier?
Le rat : pas le moins du monde. Lors de l'une de nos mission ayant pour but de trouver le point de concordance, notre équipe a détecté quelque chose de bizarre. Nous n'aurions sans doute eu aucun rapport sur cette anomalie si nous n'en connaissions pas la nature. Mais il se trouve que par le passé, j'ai fait chercher cette anomalie, et donc le groupe m'a fait un rapport détaillé a ce sujet. Je peut donc d'ores et déjà annoncer que nous avons trouver une planète cachant une arme Mythique.
Tely : et donc? Avons nous vraiment besoin d'aller la récupérer?
Le rat : je préfère la savoir entre nos mains qu'entre celle de nos ennemis potentiel, nous allons donc tous aller sur cette planète afin de rechercher la dite arme. Une fois sur place nous nous séparerons en groupe de recherche.
Mira : est-on obliger de tous aller las bas?
Lucien : je suppose que plus on sera nombreux, plus le chapitre sera court, et plus l'auteur sera content.
Le rat : qu'importe, plus on ira vite, mieux ce sera. Donc en avant.

Le groupe (qui pour une fois est substantiel, se composant de sept personnes et d'un animal), se dirigea vers le hangar et pris le traqueur habituel du rongeur, pourtant avant de décoller, le rat ne pu s'empêcher de remarquer qu'il avait un passager clandestin.

Le rat : mais qu'est ce qu'il fout la ce tigre!
Lucien : ben t'a dis qu'on devais tous venir, donc lui aussi.
Le rat : a non c'est bon cette histoire, il me coute déjà une fortune a nourrir l'animal, il va pas me coller au basques comme un chat d'appartement!
Lucien : faut dire que pour lui tu est une cible de choix, de part ta nature de rat. Mais de toute manière il a aucune chance de te bouffer, alors je vois pas ou est le problème?
Le rat : il prend trop de place!
Lucien : en plus il est plus rapide que la plupart des engin tout terrain. Toi qui voulait aller vite, tu sera servit.
Le rat : t'a pas l'air décider a...

Il fut interrompu par le décollage du vaisseau effectuer par Théo. Obligeant le rat a garder son intrus a bord. Le voyage dura un certain temps, et tout le monde s'occupa de diverse manière avant d'arriver a la planète qui intéressait Dreethero. Une fois que le traqueur se fut posé tout le monde mit pied à terre, observant les alentours. Le décors se composait d'une vaste succession de collines et de faux-plats, couvertes de hautes herbe, avec quelques rochers et quelques chênes qui étaient parsemés dans l'immense étendue verte. Une légère brise soufflait, même si le temps était au beau fixe, et qu'un grand soleil rayonnait, seul point noir a l'horizon, une tornade semblait s'approcher. Muh? Une tornade? *regarde dans son script*

Lucien : a c'est beau, l'auteur ne sais même pas ce qu'il se passe.
Auteur : il semblerait qu'un évènement imprévu ce soit produit.

C'est alors qu'un cri retentit dans le lointain :

???? : AAAAABBBBBBBBRUUUUUUUUUUUUTIIIIIIIIIIIIEEEEEEE !
Tely : oh, un effet Doppler...
Eric : ca va de mal en pis, si le seigneur du sortilège commence a déteindre sur elle, il va finir par nous arriver des tas de truc bizarre.

Quelques instants plus tard, une douce pluie d'été se fit sentir. Mais il ne pleuvait pas de l'eau. À la place, une étrange équipe connue se mit à pleuvoir sur le groupe, la pluie étant composée de Katerina, Van't Folth, Michaël, Antoine, Voice, Mathias, Laureline.

Katerina : Non seulement on m'envoie voler, mais en plus il paraît que je pleus ! Ça ne vas pas ?!
Auteur : le correcteur d'orthographe a pas l'air d'apprécier la conjugaison du verbe pleuvoir a la première personne.
Auteur KS : Écoute mon niveau en français est supérieur au niveau des correcteurs d'ortho, ils n'auraient jamais cru qu'un être supérieur comme moi aurait pu conjuguer pleuvoir à la première personne dans une phrase !
Laureline : Ça y est, l'auteur s'envoie des fleurs, et ça rime...
Auteur KS : La flemme de relever le fait que tu es un ignare.
Antoine : Bon si nous reprenions le cours de l'histoire, puisque visiblement nous devions nous retrouver, vu que le script a changé en cours de temps.
Théo : salut!
Antoine : Hmm ? Ah, mais c'est lui !
Mathias : En effet.
Michaël : Qui donc ?
Le rat : Kiçah?

Un bruit d'explosion se fit entendre dans le lointain, et une personne se mit à pleuvoir à son tour, et atterrit juste devant Katerina.

Katerina : Ha ha ! Te voilà toi ! Tu vas payer !
Sarah : Schlangan m'a déjà fait payer...
Le rat : les membres de l'équipe du serpent a lunette vole bas, il ne fais que pleuvoir!
Schlangan : Quoi, leur arrivée ne vous a pas plu ? Heu, mais qu'est-ce que vous faites là au fait ?
Le rat : on s'balade!
Schlangan remarqua alors un fait étrange, la présence du rat et d'Endia, après un court instant de réflexion, il comprit.
Schlangan : Dreethero, tu avais un fils ?!
Le rat : et oui, Schlangan, je suis ton père!
Schlangan : Ah, du moment que tu n'es pas ma mère, donc ça veut dire que ce rat est mon frère...
Laureline : Heu...
Endia : drôle d'énergumène.
Lucien : ils sont fou ces auteur!
Schlangan : Bon en tout cas je vois deux têtes - en plus du rat - inconnues, un petit tigre, et un autre individu plutôt louche.
Théo : plait-il?
Sarah : Bon Schlangan, c'est qui ceux-là ?
Lucien : on peut dire de même de toi.
Schlangan : Oh mais j'ai la flemme d'expliquer, que quelqu'un le fasse à ma place !
Voice : Rrrr.... Zzzz...
Katerina : Mais quel gland, bah ces types sont une autre équipe d'énergumènes qui font n'importe quoi !
Théo : et vous êtes qui au juste?
Le rat : une bande de cornichons.
Schlangan : Ne met pas ton grain de sel !
Michaël : Ah ça me fait penser que j'ai faim.
Endia : la rencontre s'annonce piquante.
Sarah : Ils me donnent déjà mal au crâne...
Lucien : arrête de crâner.
Laureline : Il va falloir t'y habituer, quand les deux sont au même endroit, c'est infernal.
Schlangan : Bref, nous sommes des passants qui faisons trépasser ceux qui nous attaquent.
Le rat : en tout cas, je vois que certains d'entre vous sont de retour, et que l'équipe s'agrandit de plus en plus.
Schlangan : S'agrandit ? J'espère que non, y'a déjà assez d'andouilles ici.
Katerina : Tu parles pour toi tu présumes ?
Schlangan : Hmm ? Tu veux vérifier ?
Mira : moi, je me demande comment ils sont arriver ici.
Antoine : Allons, allons, du calme.
Schlangan : Ils ont plu, vous ne l'avez pas vu ?
Katerina : A ce propos, ne recommence plu-S jamais !
Lucien : il se sont fais plu mais!
Sarah : ...
Laureline : Comme tu dis.
Le rat : je plu soi!
Sarah : Ils sont tous comme ça ou quoi ?
Voice : Rrrr... lheureuse.. .zzzz... oui.
Théo : je suis l'exception qui confirme la règle;
Schlangan : Ho ? Les miracles existent en ce monde ? Ou alors c'est une erreur de conception ?
Tely : ca nous dis toujours pas de quelle manière vous avez "plu".
Schlangan : Je vois, Mathias ?

Mathias : Très bien, et bien pour différentes raisons nous avons été envoyés sure cette planète pour trouver un objet qui semble ancestral et possédant certains pouvoirs, de par ce fait nous sommes venus ici, et vu qu'il fait tout de même assez chaud par rapport à la température du vaisseau, certaines se sont plaints qu'il n'y avait pas assez de vent, et donc du fait Sarah a envoyé un sort de vent qui a provoqué une petite tornade, et qui nous a envoyé jusque ici, ce qui n'a visiblement pas plu à notre commandant, et ce qui a provoqué une explosion plus en aval qui a projeté Sarah jusque ici à son tour, à la suite de quoi...

Schlangan : URUSEI ! Tu as fait le tour.
Endia : en voila un bavard!
Antoine : C'est un doux euphémisme...
Le rat : bon je pose pas la question de pour quoi vous êtes venus sur cette planète, je crois la deviner. Ça ne fera que la deuxième fois que nous rechercherons la même chose.
Schlangan : Bah si vous la récupérez ça revient au même, on va pouvoir rentrer.
Auteur KS : Comment ça rentrer ? Ce n'est pas marqué dans le script !
Auteur : heuuuu... ton arrivée était pas non plus prévu dans le mien, de script.
Schlangan : Quoi ? Mais vous ne prévoyez rien, bande de glands !
Lucien : pour une fois qu'on tombe d'accord sur quelque chose;
Van't Folth : Nous dénotons en effet d'un manque de sérieux de la part des auteurs.
Eric : comme toujours il font n'importe quoi
Auteur KS : Ah oui ? Vous le prenez comme ça ? Une rébellion ?
Tely : il semblerait en effet.
Mira : on doit être lassés de vos âneries c'est tout!
Auteur KS : Il est temps d'invoquer un droit ancestral, mon cher confrère.
Auteur : en effet...
Sarah : *gloups*
Auteur et Auteur KS : LA GRÈVE !!!!
Schlangan : Nani ?!
Endia : heu, qu'est ce qui va ce passer???


Dernière édition par Le Rat qui rit le Dim 19 Déc 2010 - 21:17, édité 6 fois

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Dim 7 Nov 2010 - 10:02

Le rat : gné c'est quoi cette histoire de grève la?
Auteur : Et bien débrouillez-vous tout seuls, ça ne nous concerne plus.
Lucien : c'est pas plus mal, l'histoire va enfin pouvoir suivre son court!
Auteur KS : Naïf, nous nous sommes toujours arrangés pour vous faire gagner, mais là, on va vous mettre de jolies choses sur la route, et vous vous débrouillerez.
Le rat : je sens que ca va être le bordel...
Schlangan : Comme si ça ne l'était pas déjà
Théo : boh, on risque pas grand chose, au vu de notre effectif.
Michaël : Oui, ce n'est pas comme si ils avaient en réserve des titans...
Antoine : Chut ! Ne leur donne pas une mauvaise idée...
Mira : des titans?
Mathias : Des titans sont des êtres qui ont une puissance qui dépasse celle des dieux et qui...
Le rat : Télévision Irréelle Trouvé Au Nirvana Silencieux.
Schlangan : Imbécile ce sont des Témoins Ignares Totalement Abrutis et Nonchalamment Stupides !
Endia : je rappelle que titan n'est pas un acronyme.
Voice : Heu bah et pourquoi pas ?
Mira : ben parce que normalement on est censée parler a l'oral, et donc que les acronyme serait épeler
Katerina : Tu vas pas commencer à nous les peler ?!
Antoine : Bon, et si nous avancions en attendant, au lieu de rester plantés là ?
Théo : c'est possible en effet, si tu sais dans quelle direction aller;
Schlangan : Bah, probablement au sommet de la plus haute montagne, voir épisode 32.
Voice : Mais il ne faut pas parler comme ça, les auteurs ne vont pas apprécier...
Schlangan : On s'en fout ils ne sont plus là !
Le rat : je suppose que a ce point de l'histoire, les auteur nous aurait donner des indices, mais vu qu'il sont parti je vois pas comment faire.
Schlangan : Bah, avançons, on verra bien.

….......

Van't Folth : Ah mais bien sûr, s'ils ne sont plus là, ils ne peuvent plus dire qu'on avance.
Mathias : Je prendrais le rôle : Le groupe se mit alors...
Lucien : la ferme!
Théo : je suppose que je suis le plus apte a raconter, donc je me sens contraint de prendre ce rôle!
Schlangan : Il suppose, ici on suppose beaucoup, serait-ce un suppositoire ce coin là ?

…......

Schlangan : Huh ?
Théo : il y'a quelque seconde notre ami le serpent c'est pris une pichenette sur l'oreille, lorsque j'ai ouvert une porte afin de faire une action que je pourrais décrire en guise d'exemple.
Schlangan : Comme description ce n'est pas mal, comme pouvoir c'est intéressant aussi.
Théo : donc pour en revenir a l'histoire, notre groupe s'est mis a avancer dans une direction prise au hasard, dans l'espoir de retrouver l'arme mythique qui se cache en ces lieux. Ils continuaient a discuter.
Voice : Je veux essayer aussi : C'est alors que je vis une chose improbable, un nageur en train de faire du surplace en nageant dans le sol.
Lucien : arrête de faire mumuse.
Voice : Heu bah tu décris ça comment alors ?

…......

Théo : en effet, un étrange individu en slip de bain, en parti enfoncer dans le sol, essayait de faire du crawl, sans succès.
Tely : c'est du n'importe quoi.
Schlangan : Ah c'était donc ça cette rumeur...
Mira : gné?
Schlangan : Une rumeur prétendrait que ces RP sont comme des programmes, et que les auteurs déplacent les personnages à leur gré. Parfois, un copier coller abusif peut déplacer un personnage là où il ne faut pas. Et ici, on a l'exemple d'un personnage nageur qui est mis au mauvais endroit. D'ordinaire les auteurs les voient avant que nous ne voyons ces "bugs", mais là du fait ils ne vérifient plus rien.

….....

Théo : le tigre du nom de Dorian s'approcha du nageur et lui adressa un coup de langue sur la surface nue de son dos.
Schlangan : Enfin bon, ce n'est qu'un bug mineur, mais restez sur vos gardes, si deux surfaces sont mal attachées, ça pourrait mal finir...
Endia : je vais en avoir des choses a raconter moi

….....

Théo : notre groupe se remis en marche, encore sous le choc de l'étrangeté de l'évènement qui venais de se dérouler.
Schlangan : Stop. Un autre bug est en vue.
Michaël : Wah une baraque en sucre, à moitié enfoncée dans le sol, mais ça me donne faim quand même !
Théo : je n'ai donc aucun besoin de décrire la scène, je ne le ferait plus que lorsque cela s'avèrera nécessaire.
Schlangan : Bah je vais le décrire, la boîte de message qui est apparue dans les airs avec "Erreur 0x15ABC" signifie qu'il y a un problème de collisions avec la baraque, ce qui en soit est tout à faite normal vu la position.
Sarah : Mais c'est du n'importe quoi...
Mira : c'est pas plus bizarre que makai...
Van't Folth : Regardez à droite, on dirait qu'un espace infini s'étend de ce côté là.
Schlangan : Ah, la map ne va pas plus loin, ne mettez pas les pieds dans le vide.
Théo : nous somme donc reparti et nous venons de quitter cet espace buggé, et nous somme de nouveau au milieu des herbes hautes, à la recherche d'indices.
Le rat : c'est quoi ca?
Schlangan : Ouçah ?
Lucien : dans cette direction on peut voir un mur en ruine, sur lequel il y'a marqué "indice"
Eric : un dix?
Schlangan : Indice indis-ponible
Mira : il semblerait que ce mur soit un indice.
Katerina : Sans déconner, j'aurais jamais deviné.
Tely : je dirais plutôt, que les auteurs avait prévu de nous donner un indice a cet endroit, mais qu'étant en grève, ils ne peuvent nous le donner.
Laureline : Ah bah c'est malin ça.
Endia : ben fallait pas énerver les auteurs.
Schlangan : On les traite de glands et ils prennent la mouche, ils ne sont pas cohérents !
Lucien : bon en tout cas ca ne nous avance pas a grand chose.
Van't Folth : Continuons dans notre direction, nous trouverons peut être d'autres panneaux "Indices"
Théo : nous sommes donc repartis en quêtes d'indices.

…....

Lucien : a bah punaise c'est dangereux.
Théo : nous somme donc tombé sur une créature que nous appelons communément Tyranoeil, appelée aussi Beholder. Créature qui a attaquer Lucien sans somation, évité facilement par ce dernier.
Schlangan : Fait gaffe à ne pas tourner de l'œil, Lucien !
Lucien : va t'acheter des œillères!
Schlangan : Je ne fais pas dans les fleurs, les œillets ne sont pas pour moi

…....

Schlangan : Ah tiens le Beholder a touché Lucien d'un coup de rayon de feu !
Théo : il a de plus attaquer avec de multiple autre rayons prismatique, que nous avons esquiver de justesse pour la plupart d'entre nous.
Schlangan : Ah tiens, Michaël et Katerina se sont mis en garde, quel beau couple !
Katerina : La ferme !
Sarah : Ah tiens les deux zozieaux ont eu le coup de foudre !
Le rat : pour riposter Mira lança un arcane de gravité qui ralenti la créature, mais malheureusement cette dernière n'avait pas besoin de bouger pour lancer ses attaques. Eric pendant ce temps essaye de guérir Lucien.
Schlangan : Sarah à son tour a essayé d'emprisonner la créature avec le sort n°61, Rikku Jyôkôrô, ainsi la créature réussi à se libérer, mais ça a permis à Voice de soigner les deux tourtereaux.
Tely : et dites les commentateurs, ca serait cool de nous filer un coups de main.
Endia : tu ne fais pas grand chose non plus.
Schlangan : Quand on fait quelque chose on s'applique, donc soit on commente, soit on ne commente pas, et comme vous n'arrêtez pas de vous agiter, il faut bien trois commentateurs, là par exemple Van't Folth a esquivé un autre rayon de justesse.
Théo : pendant ce temps, Lucien avait activer Cosmo Peau Light mais la cible est insensible au type de dégât sacré, et la cible n'a reçue aucun dommages de la part de l'Aco light amplifié.
Schlangan : Voyant cela, Katerina envoya un dragon de feu sur la bestiole qui la renvoya sur Voice qui le contra avec un de ses dragons de feu. Pas mal joué, Voice !
Mathias : Que ceux qui aiment le ménage aspirent, car tout le monde aime les endroits propres !
Schlangan : Oh ! Le machin a tiré sur Mathias qui a absorbé l'attaque et l'a renvoyé ! Incantation relativement pourrie tout de même.
Le rat : Tely, Eric, et Lucien lancèrent un assaut combiné, au corps a corps et infligèrent quelques dommages insignifiant a la créature qui riposta et toucha les trois attaquant avec un rayon de type nécrotique qui affaiblis nos amis. C'est ballot ca, il sont devenu tout lent.
Schlangan : Cependant Antoine en a profité et a frappé la bestiole avec sa flûte, et la bébête a reculé de quelques mètres, mais bon ça lui a rien fait donc, Antoine, casse-toi !
Antoine : Pourtant je réussis les coups critiques à coup sûr.
Laureline : HYORAI HIRYUU.
Schlangan : Un vent froid s'est levé. Laureline a envoyé un petit dragon de glace de 3 mètres de haut - et on me traite de bourrin - et a refroidi la bébête, votre congélateur est en panne, faites appel à Laureline, vous atteindrez des températures proches du zéro absolu !
Laureline : Très drôle...
Théo : le monstre s'est malgré tout défais de son carcans, avec une facilitée déconcertante grâce a la chaleur de ces rayons de types feu. Énervé, ils balança des rayon de tout types en grand nombre.
Schlangan : Tu devrais appeler ça le festival son et lumières
Le rat : bien sur, nous, commentateur, par flemme, nous avons détruit toute attaque essayant de nous toucher.
Théo : Endia, a sceller les attaques qui aurait du toucher le groupe de nos trois ralentis par les dégâts nécrotiques.
Mira : Et, tu m'a oublier dans tes commentaires.
Schlangan : Ho, Michaël a utilisé son cerveau au lieu de son estomac pour une fois, il a sorti la double lame que je lui avais filé !
Katerina : Et j'ai la flemme d'attendre alors je botte les fesses de Michaël et je le projette sur le mob.
Michaël : Encore heureux que j'ai pensé à couper le rayon qui m'arrivaient dessus, je frappe la créature, et ah, mon arme est coincée.
Katerina : Mais quel boulet.
Le rat : Endia profitant de sa vitesse à kicker le boulet afin de poser un sceau sur la créature afin de l'empêcher de l'attaquer. Ayant fais un critique il a sceller toute les types d'attaque sauf le rayon de poison.
Schlangan : Sarah n'est pas en reste et a activé le sort n°75, Gocchuu Tekkan. Cinq piliers d'énergie viennent donc de se fracasser sur la cible, la mettant à terre. Et là Voice vient de lancer un dragon de feu qui tourne autour de la bestiole pour entraver ses rayons.
Théo : la créature, bloqué par le dragon lança de multiple rayons empoisonné. On peut constater par ailleurs que le sol est désormais couvert de liquide empoisonné, desséchant le sol et obligeant tout ceux qui ne volent pas a s'éloigner.
Schlangan : Visiblement, Van't Folth a fini de préparer ce qu'il préparait et cinq points lumineux sont apparus autour du truc à œil, et les cinq points ont créé cinq rayons qui ont frappé la bestiole de plein fouet, et on dirait que les dégâts n'ont pas été négligeables.
Le rat : de leur coter, nos trois limaces, on préparer un sort combiné, qui invoque le "pourfendeur de monde" charger en électricité, qui va tomber sur la bébêtes immobiliser qui va avoir...mal. En fait plus que mal, il a été coupé en deux...

Schlangan : Bon le combat est terminé, attribuons les scores à chaque protagoniste.
Le rat : mention spéciale à Endia et son superbe critique.
Schlangan : Titre bonus "Le Kické" pour Michaël qui s'est pris deux coups de pieds dans le round.
Le rat : l'appellation "limace" a été débloquer pour Eric, Tely et Lucien.
Schlangan : Je donne le grade"Technocrate" à Van't Folth pour sa réflexion préalable.
Le rat : le rang "j'en glande pas une" est attribué a Mira.
Schlangan : Katerina aura le même rang que Mira, tandis que Endia et Sarah auront les titres "C'est l'heure", heu pardon "Scelleurs" (ou sellers, pour les gold)
Le rat : et enfin pour finir, vos trois commentateur préféré sont désormais "chouchou du publique".
Tous (sauf les commentateurs) : ...
Théo : ainsi donc, le combat pris fin et nous pûmes nous remettre en route.

Schlangan : Cela fait un moment que nous marchons, et je vois deux types bizarroïdes, un en T-Shirt blanc et jean noir, l'autre avec une chemise blanche et un bermuda rouge, S sur le t-shirt, et R sur la chemise, le mr. S a des lunettes, et les deux semblent en vive altercation.

: c'est un sujet bateau!
: c'est pagaie !
: ca rame la!
: quoi c'est toi qui laggue !
: c'est lag oni!
: tu n'es qu'un nie-gaud !
: j'aime les gauffre
: tu es fre-latté !
: tu n'a pas tout relater!
: arrête de blab-later !
Voice : Heu pourquoi on a pas leur nom ou même des points d'interrogation ?
Le rat : encore un coups des auteur? Il ont du avoir la flemme de mettre les noms.
Schlangan : Heu Dree, y'a plus d'auteurs...
Le rat : ah, c'est pas faux!
Schlangan : Bon les deux là, arrêtez de vous engueuler, vous êtes qui, apparemment des PNJ non buggués ?
: Protozoaire Nonchalant Jaloux ?
: non, Paracétamol Non Jalloné
: N'importe quoi, Poule Noire et Jaune !
: Précepte Nul Jérémiade
Sarah : Mais c'est pas vrai, ça me fait penser aux titans de tout à l'heure...
Mira : y'aurait il un lien? Ou un indice?
: Un nain dix ? Qu'est-ce que c'est que ça ?
: Nain posteur!
: Du moment que ce n'est pas une histoire de religion, genre un nain culte ou un nain secte...
Lucien : arrêter bande de nains corrigible! On arrive pas a vous demander vos noms
: Vonon ? Nous n'avons pas d'objet pareil
: vaurien!
: Veau tour !
: Veau mi!
: Veau jeu
Antoine : S'il vous plaît, stop, comment vous appelez-vous ?
: La plaie ? Toi-même !
: y'a plaie tort de justification
: Écoute, la plaie doit yeah
Sarah : Mais c'est pas possible...
Katerina : Ça suffit !
Voice : ...

Théo : a oui, la dénommée Katerina, a attaquer les deux individu qui encombrait la route.
: A cause de vous, j'ai mal au tru !
: mal appris!
: mal poli !
Katerina : Mais c'est pas vrai !
Schlangan : Bon j'ai arrêté Katerina, car elle allait définitivement les tuer, sachant qu'une petite attaque les a projeté si loin... D'ailleurs machin tu avais un temps de retard.
: vent dalle!
: vent pire !
Schlangan : Je vois, vous n'êtes que par a vent !
: espèce de vent du !
Le rat : non c'est un tort du!
: tort chio n'ère !
Eric : bon si ils s'y mettent ont est pas rendu!
Laureline : Ils sont désespérants.
Théo : en effet, c'est agaçant
: bon pour quoi vous va gars bond dé ici ?
: non, c'est dé mort a lisent ans!
Schlangan : Bon, on repart.

….....

: ben y'a pas de description ? Normalement y'en a une quand les gens se cassent ?
: il semblerait en effet que ca manque de dé taille!
: Bon ben je vais le faire, l'étrange ménagerie sembla ignorer les deux personnes au sens magnifique des jeux de mots, et repartirent vers leur destination plus qu'inconnue, puisqu'il osèrent demander le nom des inconnus sans dire le leur.
: v'la la phrase qu'il a pondu, une vraie mère poule!
: tu n'es qu'un poule un !
Voice : Bon en tout cas personne ne le dit mais ils sont en train de nous suivre.
: ben c'est un coin dangereux, et vous avez l'air baraque.
: une barre hackée ? il faut les signaler ! avec ces rats, c'est pire-rate !
Théo : bien, je me nomme Thédore Van Dasty, et vous quels son vos noms respectifs?
: Je suis... *roulement de tambour*** SLATLF !
Schlangan : Heu...
: Moi c'est......je m'en souviens plus,c'était quoi déjà?
: Bah... RSATLF non ?
: ah oui, c'est ca!
Schlangan : Ah je vois, vous êtes frère, Esselah et Erressah de la famille Taihellef ?
: Hmm ? Ah oui.
Eric : tient ca marque toujours pas les noms.
Le rat : en effet, il va falloir le faire nous même.
: alors la y'a le type qui viens de parler avant le gars a tronche de rat qui fabrique une pancarte et et la colle sur rsatlf.
: idem sur slatlf une pancarte
Rsatlf : mais comme le nom et trop long, rsatlf efface les dernière lettre.
Slatlf : et donc la même chose s'applique pour moi aussi.
Rsa : voila c'est mieux comme ca.
Sla : Les membres du groupe semblaient donc satisfaits d'avoir mis un nom sur les deux mystérieux personnages. Mais afin de remplacer le rôle des auteurs disparus, je ne dirais qu'une chose: "A SUIVRE".

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Sam 13 Nov 2010 - 8:24

Dans un lieu inconnu de presque tout le monde, a la fois loin de notre bande de cornichons, mais aussi très proche, les deux auteurs... Bref, nous sommes en train de discuter quoi.

Auteur : bon alors, il va falloir changer le titre du chapitre...
Auteur KS : En effet, cela ne correspond plus...
Auteur : je propose "Auteur en grêve pour cause de non reconnaissance de leur travail"
Auteur KS : Trop long mon cher, pourquoi pas "Grève pour raison absolue"
Auteur : hum, je préfère mon titre, il est plus explicite, il va donc falloir....
Auteur KS : .... Décider ça au Janken !

Et ainsi nous décidâmes de jouer au Janken, mais notre omniscience ne nous permet pas de nous départager...

Auteur KS : Bon je sais, tu veux un titre long, alors voilà : "Grève des auteurs pour cause absolue de non reconnaissance de leur travail"
Auteur : bien comme nous somme d'accord nous allons pouvoir appliquer ceci!
Lucien : bon vous avez pas fini de squatter la oui.
Laureline : Encore un malin qui rajoute de l'huile sur le feu.
Eric : en effet, les auteur en grève devrait faire grève, et ainsi nous laisser en paix!
Auteur KS : Grève de l'histoire, pas grève de la discute, donc vous n'avez rien à dire.
Le rat : no comment...
Mira : j'imagine bien le titre "les commère du coin", avec de l'action du suspens, et surtout... deux auteur bavard en train de raconter des bêtises.
Schlangan : Ouais, laissez-nous donc errer à nos occupations un peu.
Auteur KS : Très bien, dépêchez-vous de mourir, qu'on soit débarrassé de vous.
Auteur : bien pour cela le mieux et que nous disparition. mourrez heureux surtout!

Et ainsi nous partîmes, laissant ces pauvres cornichons mourir en paix.

Rsa : bon nous sommes reparti. Même si je me demande d'où venais ces deux mystérieuses voix! En tout cas, c'est vraiment des blaireaux!
Sla : Blé rho ? C'est du blé qui vient de Grèce ?
Schlangan : Cela ne sert à rien de prêter attention à ces deux là, continuons d'avancer.
Sla : Heu je veux pas dire mais y'a le sol qui se divise en deux droit devant nous
Rsa : il va nous falloir vite nous décider et choisir un coté
Sla : Rsa et moi-même avons chacun choisi un côté. Et la faille a continué à se propager si bien que le serpent et le rat se sont retrouvés avec moi, et les autres avec Rsa.
Rsa : c'est stupide ca nous voila séparer!
Schlangan : J'ai la flemme de bouger.
Le rat : bon puisque c'est comme ca on va partir chaque groupe d'un coter de la faille, ca nous donnera plus de chance de trouver ce que l'on cherche!
Michaël : Faille ça rime avec ripaille ? J'ai faim justement...
Lucien : heu les deux groupes sont un peu déséquilibrer la non?
Eric : en effet nous sommes plus nombreux, donc plus fort...
Tely : l'inverse serait plus exact, a mon avis ces deux la sont plus fort que nous...
Laureline : Je suis d'accord avec elle...
Katerina : Les animaux sont ensemble on s'en fiche.
Lucien : dommage toute la ménagerie n'est pas réunie, Dorian est avec nous.
Voice : Arrêtez vos singeries et retournons dormir... heu ! explorer.
Rsa : ainsi donc nous partons de notre coter, tandis que le groupe de Sla part du sien. Au bout d'un moment nous tombons, sur une large muraille, en partie en ruine et couverte de mousse.
Lucien : faudrait marquer ca a l'encre de chine.
Laureline : Des jeux de mots toujours aussi ridicules...
Lucien : riz dis cule?
Laureline : Et il a du cule-eau celui-là en plus.
Lucien : est donc tu est une véritable eau tarie!
Laureline : Je ne puits pas y croire... Bien que cela coule de source vu ton ignorance lac-unaire
Lucien : tu est naire veuse!
Van't Folth : Bon, cessez vos sottises insensées et regardons s'il y a quelque chose sur ce mur.
Rsa : le dénommé Van Hoff, s'approche du mur l'ai curieux.
Mathias : Non, Folth, Van't Hoff correspond à une loi en chimie : " Une élévation de température appliquée à un système fermé en équilibre et maintenu à pression ou à volume constant entraîne un déplacement voire une rupture d'équilibre dans le sens de la réaction qui, à température et pression ou volume constants, est endothermique."
Lucien : et personne l'a interrompu la?
Voice : Il est toujours sous menace Merlinienne.
Eric : c'est sans doute parce que ni le rat ni le serpent ne sont présent.
Mathias : De ce fait...
Katerina : URUSEI ! Moi aussi je peux le faire.
Rsa : nous sommes en train de dévaler la pente. En effet, le tigre nommé Dorian a eu peur d'une souris et nous a projeter sur le mur. Qui s'est alors effondrer, et donc nous descendons le flanc de la montagne, chevauchant ce drôle de moyen de déplacement.
Lucien : comment tu peut raconter ca calmement!!!
Rsa : tient il manque Théo!
Michaël : Bon on arrive en bas je crois.



Rsa : ca fais mal. Nous avons percuté un arbre, ce qui a stopper notre course. Ce fut violent et je suis tomber sur la tête.
Voice : Et il dit ça toujours avec le même ton.
Rsa : Théo viens de se téléporter a coter de nous.
Lucien : il a le dons d'ignorer ce qu'on lui dis...

Sla : Pendant ce temps, je suivais toujours le rat et le serpent qui marchait d'un bon pas, cueillant des champignons, faisant des jeux de mots foireux, et nous arrivâmes à l'orée d'une ville s'étendant dans le lointain.
Le rat : bon on va pouvoir trouver de quoi accompagner les champi gnon!
Schlangan : Ouais parce que j'ai sérieusement la dalle moi.
Sla : Guidés par leur estomac, les deux compères accélérèrent de manière à ce que je ne puisse pas les suivre. Mais pour les besoins de la narration, on va dire que j'arrive à les suivre.

...

Maintenant huf.. huf... ils sont... huf.. huf... en train de parlementer... huf huf... à coups de baffes... huf huf... ou de pichenettes... huf huf... avec un garde... huf huf.
Le rat (chatouillant le garde) : file nous de la bouffe!
: Non pas question.
Schlangan : SLA fout lui une pancarte !
Sla : Ok ok...
Garde : Je ne peux vous laisser entrer.
Le rat : pratique ces pancartes.
Schlangan : Tu es sûr que tu ne veux pas nous laisser entrer ?
Garde : Évidemment, il faudra me passer sur le corps pour entrer !
Sla : Le garde se retrouva donc par terre, et le serpent suivi du rat lui marchèrent dessus. Précautionneux, j'essuie mes pieds avant de marcher sur le garde en m'excusant. Ah le voilà qui se relève et qui a bronzé tout à coup, il est rouge.

Garde : PAS Si VVIIIIIITTTTTEEEE !
Le rat (assommant le garde) : oh la ferme, tu me fais mal aux oreilles!
Sla : Entre parenthèses, le rat a assommé le garde.
Le rat : tu devra me remercier en m'offrant le repas!
Sla : Si je vous remercie, cela signifie que je vous ai embauché auparavant ?
Le rat : non je ne possède pas de licence.
Sla : Ah on dirait que le serpent a trouvé un restaurant.
Le rat : go!
Schlangan : Ces gens se moquent du monde, ils refusent de faire cuire nos champignons sous prétexte qu'ils sont mortels !
Le rat : ben dans ce cas la dis leur de compenser en donnant double ration!
Sla : Donc nous avons mangé, ils en ont à peine repris 5 fois, ah non six, lorsqu'une annonce est en train de retentir.
Annonce : La grêle va tomber ! Rentrez chez vous !
Sla : Première fois que je vois ça, même lorsqu'il y aurait une bombe les gens ne disparaitraient pas aussi vite que ce qu'ils ont fait maintenant, il ne reste que nous.
Le rat : ils doivent avoir peur de grêle au thé
Schlangan : Bah on va pouvoir se resservir en cuisine comme ça.
Le rat : bonne idée

Sla : Nous repartîmes nous repaître encore une fois, lorsque deux individus portant de longues robes bleues firent irruption dans la pièce. Mes deux collègues morfales les ont purement et simplement snobbés et sont en train de manger.

Pancarte - Individu 1 : Un instant.
Pancarte - Individu 2 : Comment osez-vous être encore ici ?
Schlangan : Tu as pensé aux pancartes mais c'était pas la peine de le mettre.
Le rat : pan la carte!
Individu 1 : Vous êtes des étrangers visiblement, alors apprenez votre place !
Individu 2 : Nous dirigeons cette ville !
Le rat : et moi je fais ce que je veux, quand ca me plait, donc je n'obéis jamais aux ordres des autres.
Individu 1 : Il va pleuvoir dans la pièce.
Sla : Ah il pleut dans la pièce, il y a une fuite d'eau d'un tuyau du plafond.
Le rat : moi aussi je sais faire! Irroup Spmet!
Sla : Soudain une épaisse brume tomba sur le groupe, on y voyait plus à deux mètres, et sous cette purée de pois, la pluie tombait drue, pour se changer en grêlons. Hey ! J'ai pas de parapluie !
Schlangan : J'aime pas la pluie : Spmet Uaeb !
Sla : Le serpent créa une boule de feu dans sa main et la lança vers les nuages, crevant le plafond. Il la stabilisa dans les nuages, et la fit exploser, dégageant le ciel et faisant apparaître le soleil.
Individu 1 : ...
Individu 2 : ...
Le rat : a peine bourrin....
Schlangan : Quelle idée d'inventer des plafonds fermés, et des intempéries intra-muros !
Sla : les deux individus visiblement fâchés, levèrent les mains au ciel, et soudain la température grimpa de façon importante, nous laissant ainsi sous une chaleur caniculaire...
Le rat : beuh, je crève de chaud moi, j'ai une fourrure, faut pas l'oublier! Erialop Doirf!
Sla : le rat qui ne supportait pas la chaleur, leva a son tour la mains au plafond d'un air théâtrale, et des nuage réapparurent dans la pièce et la neige commença de tomber, et finalement il finit par faire si froid que le sol gela, et que des stalactites se formèrent.
Schlangan : ben ca va pas ca caille maintenant! Je te rappelle que les serpent sont des animaux a sang froid!
Le rat : serait-il possible que tu aies la chair de poule?
Schlangan : je ne me suis pas fait pe chaud a craindre un petit rayon de soleil!
Le rat : arrête de faire ton Show!
Schlangan : tu ne serait nullement blanchi!
Sla : Tandis que le rat et Schlangan étaient dans leur discussion plutôt étrange, les deux individus se mirent à reculer précautionneusement afin d'échapper à ces deux fous...
Schlangan : En tout cas c'est malin, ma nourriture a refroidi !
Le rat : en effet, on va aller porter réclamation au autorité de la zone, même si on a rien payer, on pourra bien trouver le moyen pour qu'il nous file de la nourriture!
Schlangan : Ça me va.
Sla : Le rat et Schlangan se levèrent donc et sortirent de l'auberge à toit ouvert, pour se diriger vers une éventuelle mairie afin de procéder à leur réclamation.
Le rat : bon Sla cherchant a reprendre son souffle, vu qu'il est obliger de courir pour nous suivre, je vais faire la description suivante : nous sommes devant un étrange bâtiment, qui ressemble plus a un centre météo avec des paraboles et autres instrument de mesure du temps, qui nous a été indiquer comme étant la mairie.
Schlangan : On a dit la mairie, pas la station météo...
Le rat : ben ouais mais tout les gens a qui on a demander ont été formel a ce sujet, et je pense pas qu'il ait eu le culot de nous mentir.
Sla : En effet, je suis un peu en retard, mais en somme les deux individus explorateurs ont gentiment remercié leurs indicateurs de mauvaises directions par des mesures végétales, pêches, patate, châtaignes entre autres.
Le rat : bon entrons!
Schlangan : Bon, bah on rentre, qui frappe la porte ?
Le rat : ben tu m'a tout l'air d'être motivé, alors a toi l'honneur!
Sla : Schlangan frappa doucement à la porte, malheureusement celle-ci céda mystérieusement et tomba en morceaux.
Le rat : tout en délicatesse, comme toujours!
Sla : malgré cela, nul ne paru alerté par notre entrée chaotique.
Femme à la réception : Que désirez-vous ?
Le rat : on a faim!
Schlangan : Laissez cet incivilisé de côté, nous avons une légère réclamation.
Femme à la réception : et quelle est-elle?
Schlangan : C'est très simple, notre nourriture a été gâchée par des indiivuds louches qui ont fait pleuvoir, sécher, et puis geler la nourriture, la rendant immangeable, c'est intolérable !
Femme à la réception : pour ce genre de demande veuillez vous adressez au bureau des plaintes au premier étage!
Sla : nous montons donc l'escalier, et nous nous retrouvons ainsi, a un embranchement ou notre escalier se sépare en trois.
Schlangan : je prend celui de gauche!
Le rat : ben je prend celui de droite alors.
Sla : J'ai donc regardé où ils se dirigèrent, lorsque je les vis revenir, ayant chacun trouvé un cul-de-sac, il ne leur restait donc que l'escalier du centre.
Le rat : on peut m'expliquer l'utilité de mettre un mur au bout d'un escalier?
Schlangan : Bah, la prochaine fois je continuerai quand même, quitte à m'abstenir du mur...
Sla : il est possible que les auteurs, partis en grève n'aient pas eu le temps de fignoler les décors.
Schlangan : bon ben on continue tout droit alors.
Sla : nous repartons ainsi, suivant le seul escalier utile. Nous finissons par déboucher sur un long couloir dans lequel se trouve un nombre incalculable de porte. Les indication sur les portes sont rédigées dans une langue inconnue.
Le rat : heu c'est ou le bureau des plaintes?
Schlangan : j'en sais rien moi, tu a qu'a frapper a toutes les portes.
Le rat : oh, la flemme, c'est trop long.
Sla : le serpent pris alors une grande inspiration.
Schlangan : EST CE QUE LES GENS DU BUREAU DES PLAINTES SONT LÀ.
: OUI?
Sla : heu désoler ça a été trop vite, je n'ait pas pu annoter la réponse.
Le rat : heu je ne sais pas d'où ca venait, y'a un écho pourri!
Schlangan : j'ai une idée, je vais les faire sortir! RENSA DRAGON THUNDER!
Sla : Et alors, Schlangan tira sa chaîne d'éclairs, qui frappa à chaque porte, détruisant la porte. Mais une fois encore, seul un "oui" venant de nulle part se fit entendre.
Le rat : ca nous avance pas beaucoup...
Schlangan : DEPECHEZ VOUS DE SORTIR SINON JE VAIS ME FACHER.
Sla : aussitôt, une personne sortit de chaque porte, s'alignèrent en rang d'oignon.
Le rat : rang d'oignon? Tu va me faire pleurer la…
Schlangan : Je vais vous ignorer, bande de cornichons... Ah tiens, des petits oignons avec des cornichons c'est pas mauvais... Enfin bref, qui s'occupe du bureau des plaintes ?
: Moi.
SLA : Mais Schlangan n'eut pas vraiment sa réponse, puisque tous répondirent en même temps.
Schlangan : …
Le rat : cette histoire piétine.
Schlangan : arrêtez de dire des bêtises ou je vais vraiment me fâcher. Qui s'occupe du bureau des plaintes?
Voix a l''unisson : C'est moi même, je vous écoute.
Sla : j'ai mis la pancarte voix a l'unisson c'est plus simple!
Schlangan : Arrêtez vos c0nneries !!
Sla : Heu mais c'est quoi c0nnerie ?
Schlangan : Et bien les systèmes de censure bloqueraient le mot réel, donc en remplaçant le o par un 0, ça passe.
Le rat : ca sert a rien d'éviter la censure, les auteurs ne sont plus la de toute façon.
Schlangan : réflexe...
Voix a l'unisson : bon puisque c'est ainsi, vous n'avez rien a demander, je peut donc me retirer.
Sla : et c'est ainsi que chaque personne rentra exactement de la même manière et au même moment dans son bureau, les portes se reconstruisant instantanément.
Schlangan : NANI?
Le rat : pratique, surtout face au gens en colère qui partent en cassant la,porte.
Schlangan : casser les portes? Quelle manière barbare, je préfère simplement me passer des obstacles.
Le rat : heureusement que c'est pas moi qui paye.
Schlangan : enfin bon si ils veulent jouer....
Sla : Schlangan réitéra sa chaine d'éclair, mais les portes restèrent intacte, et la voix a l'unisson se fit a nouveau entendre.

…....................
Sla : tient ils sont en retard?
Voix a l'unisson : Service indisponible, nous sommes en arrêt maladie dû a un choc psychologique.
Sla : Schlangan créa un leviathan de lumière qui s'éleva dans le ciel traversa les étages au passage et se scinda en aiguilles de lumière qui frappèrent le bâtiment. Puis, les aiguilles explosèrent, ..... Keuf keuf keuf... hum ! Réduisant simplement le bâtiment en débris.
Schlangan : Ils doivent bien être la-dessous.
Sla : heureusement que le rat a lancer un sort pour nous protéger, tandis que Schlangan c'est envoler pour éviter sa propre attaque. J'ai été quelque peut gêné par la poussière dans ma description.
Schlangan : tu aurait pu dire simplement Kaboom.
Sla : c'est noté.
Schlangan : et on était là pourquoi déjà?
Le rat : ben je sais plus, mais on ferait bien de mettre les voiles maintenant, le grabuge que t'a collé ne va pas passer inaperçu.
Schlangan : quoi un bâtiment qui s'effondre? C'est courant dans cette histoire, n'essaie pas de me mener en bateau.
Le rat : bon pour une fois je me contenterai de répondre sans rendre les choses compliquer, mais pas pour les gens du coin c'est pas une habitude. Ils vont pas apprécier, j'aimerai éviter d'avoir a massacrer tout les habitant.
Schlangan : comme tu veux.
Sla : ainsi donc nous quittons les lieu le plus rapidement possible, le rat me transportant tel un sac de patates pour aller plus vite. Une fois hors de la ville je pensait qu'il serai bien de prendre des nouvelles de mon confrère Rsa, et de ceux qu'il a suivi. Ainsi donc je lui téléphone et lui passe le relais de la narration.

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Dim 14 Nov 2010 - 15:30

Rsa : ah, je suis enfin de retour sur le devant de l'histoire! Nous avons donc continuer notre route après l'étrange phénomènes qui a amener la séparation de notre groupe.....
Michael : j'ai faim!
Voice : et moi sommeil.
Lucien : et moi j'en ai marre de marcher.
Dorian : Shhhhh!
Lauréline : toujours en train de se plaindre lui.
Tely : surtout que comme l'a dis Dorian, Lucien se fais porter par son tigre.
Van't Folth : que somme nous venu chercher la déjà?
Mira : ben probablement une arme antique.
Katerina : et vous êtes sur qu'elle est ici votre arme?
Eric : ben a priori oui, puisque le rat et Schlangan sont tomber d'accord sur ce point.
Sarah : tient j'aperçois cinq silhouettes.
Endia : en tout cas cette histoire prend bonne tournure.
Tely : tient Dorian réagit de façon bizarre il a le poil hérisser.
Rsa : et c'est a moi de faire la narration! C'est alors, bien que personne d'autre que Sarah ne les avaient encore aperçus que cinq point noir apparurent a l'horizon. Nous nous approchons alors de ces personnes, afin de combler notre curiosité, et savoir de qui il s'agit. Enfin nous entendons une voix au loin qui dit :
????? : A'h s'ah y ha'ie je'u v'wa du mon' deu
Rsa : sur ces quelques mots, Lucien se retrouva projeter a terre, après que Dorian ce soit cabré brusquement. Le tigre alla alors se cacher derrière un rocher.
Tely : apparemment Dorian fais une grave allergie au langage, utiliser par cet individu.
Mathias : Ô apparaissez, ceux ayant mes capacités, et si vous voulez savoir pourquoi, ce n'est pas mon problème !
Rsa : euuuuuh... Mathias c'est multiplier, ca se reproduit vite ces bêtes la. Bon ca va être compliquer pour les pancartes, je prépare mon stock!
Mathias (original) : Ce genre de phrases
Mathias (copie) : Appartient à un individu
Mathias (copie) : Que nous avons connu
Mathias (copie) : Bien que ce langage déphase
Mathias (copie) : Il ne veut dire qu'une chose
Mathias (copie) : Ça ne sert à rien de comprendre
Mathias (copie) : Mieux vaudrait le vendre
Mathias (copie) : Sans devenir morose
Rsa : finalement j'ai pas eu le temps, j'ai donc fais que deux pancartes, une pour l'original et l'autre pour les copies. Nous arrivons fasse au groupe d'inconnus.
Antoine : ah, tient ce sont les quatre anciens soldats du chef!
Katerina : et Darkgoun! Il est encore vivant lui?
Lucien : c'est qui ce plouc?
Darkgoun : Oh m'hai' je'an ko' n'ée ce'rf tei'n.
Eric : euh j'ai pas tout compris.
Mira : je crois qu'il a dis qu'il connaissais certains d'entre nous.
Van't Folth : je n'aurais jamais imaginer que ce langage puisse atteindre de telles extrémités.
Katerina : tout ca pour dire qu'il comprend rien.
Van't Folth : Ma fille, il faut savoir peser c'est mots.
Théo : en otut cas c'est incompréhensible.
Soldat 1 : attendez nous pouvons faire la traduction :
Michael : quoi? Ils arrivent a comprendre ÇA?
Soldat 2 : ce n'est pas pour rien que l'on était sous les ordres du commandant Schlangan.
Sarah : tu parle, il serait incapable de comprendre.
Soldat 3 : Heu? Pourquoi nos noms ne sont pas affichés? Il est impensable d'avoir été rétrogradé a soldat 1, soldat 2, soldat 3 et soldat 4! Et en plus on a même plus nos #!
Rsa : heu désoler, mais moi j'ai pas vos nom les gars. J'affiche donc les pancartes en fonction de votre apparences.
Lucien : Ben, c'est la fautes des auteurs en grèves çà!
Katerina : on a pas besoin de mettre leur noms.
Soldat 1 : donc je m'appelle Yurok!
Soldat 2 : moi Wenk!
Soldat 3 : mon nom est Xayt!
Sodat 4 : et moi Zerf.
Rsa : oups, le L est tomber, je tient a préciser cela peut porter a confusion.
Lucien : tu lis Monade?
Lauréline : oui, et pendant que tu y'est tu va lui demander si ca gaze?
Mira : laisse tomber, sinon il va continuer.
Eric : le mieux c'est de l'ignorer quand il fais çà.
Michael : pfff, ne perdons pas notre temps avec cet être insignifiant.
Katerina : oh voilà que tu parle bien maintenant
Van't Folth : je n'en attendais pas moins de mon gendre.
Mira : ah parce qu'ils sont marié tout les deux?
Sarah : et oui il se sont marié! Michael a accepter de manière tout a fait consciente
Lauréline : j'aurais plutôt dis que c'est un acte d'inconscient.
Michael : c'est a cause de la perfidie de l'auteur!
Darkgoun : Ah c'eh un'sci'... De'nt ce'u ka', vou' zal'é pa'i ye'ah... Voi's ci le ch'at t'i m'en di' vai'n !!!
Eric : gné?
Rsa : on tooooooooooooooommmmmmmmmmmbeeeeee!
Théo : a tient tout le monde s'enfonce dans les ténèbres du trou qu'a ouvert notre ami l'incompréhensible. Je vais devoir les suivre, sinon ca risque de mal tourné.

Rsa : bon nous avons été séparer, je me retrouve tout seul avec le vieux débris. Apparemment les environs sont plonger dans l'obscurité la plus totale. Il met un monocle de rechange de sa poche, et l'ajuste a son œil.
Van't Folth : ca ne serait pas présentable.
Rsa : bon il va devenir difficile de continuer la description de ce qu'il se passe.
Van't Folth : Ce n'est pas un problème!
Rsa : mon compagnon, touche le haut de son monocle, qui se mit a émettre de la lumière telle une lampe torche. Pratique ce truc!
Van't Folth : je suis toujours équiper, quelque soit la situation.

Théo : bon nous sommes donc séparé et je me retrouve avec la dénommée Lauréline.
Lauréline : certes.
Théo : bien, il nous faut trouver les autres.
Lauréline : avez vous un moyen de nous éclairer?
Théo : ah oui je doit m'excuser, j'y «vois» parfaitement dans cette obscurité.
Lauréline : Très bien, dans ce cas je crée deux petites sphères de feu, qui gravitent autour de nous telles des lucioles, et éclairent suffisamment pour que je puisse y voir.

Michael : j'ai faim.
Tely : je suis encore tomber avec quelqu'un d'une grande finesse...
Michaël : Donc comme j'ai faim, il faut sortir d'ici au plus vite pour aller manger.
Tely : le but est plus que discutable, mais l'idée me plait.
Michaël : Je propose une méthode copyright de Schlangan. Destruction de la zone : AME NO RYYUJIN NO NAGAREBOSHI.
Tely : apparemment il a lancer un gros truc bourrin, mais j'ai pas compris grand chose.
Michaël : Bah c'est marqué dans la desc... ah oui j'avais oublié. Bah ça y en a être pluie de météores, ça y en a faire dégâts... ah bah non ça y en a pas marcher... Pourquoi ?
Tely : c'est quoi cette nouvelle façon de parler.
Michaël : Bah comme je sais pas qui lit, j'ai préféré faire simple, pour les gens retardés...
Tely : comme tu le sens, c'est pas moi qui vais passer pour une débile.
Michaël : Sens ? Mais oui ! Ça sent la nourriture ! Par là !
Tely : bon bas me voilà obliger de lui courir après.

Sarah : HADO NO SANJUICHI - SHAKKA HOU. Comme ça avec ma boule de feu on y voit quelque chose !
Eric : tient tu t'est enflammé.
Sarah : Pas vraiment. Bon, on est où là ?
Eric : bonne question.
Sarah : QUELQU'UN NOUS ENTEND ?
Eric : y'a même pas d'écho.
Sarah : Bon, bah essayons de voir si on trouve quelque chose.

Mathias : Donc nous sommes dans un endroit totalement noir, qui ne nous permettra pas de savoir où nous sommes et visiblement il n'y a aucune résonance et? tu m'écoutes là ?
Endia : muh? Ah non je n'est pas tout entendu j'occulte tes phrases des quelles de viennent trop longue.
Mathias : Pas de soucis, je peux donc continuer. Cet endroit sans résonance semble vraiment coupé de tout endroit extérieur...
Endia : pour le salut des lecteur qui pourrait lire ces quelques mots, j'ai du assommer Mathias.
Mathias :et donc nous devons trouver le moyen de nous échapper, ce qui peut nous amener à penser...
Endia : bon, et bien pour obscure raison, il s'est transformé.... en marmotte, je vais donc continuer ma route tout en le trimbalant.

….............
Lucien : tient ca faisait longtemps.
Voice : Zzzz..
Lucien : bon ben me r'vla avec une marmotte. Je peut même pas faire de jeux de mot avec lui.
Voice : T'inquiète même en dormant, je t'entends.
Lucien : ca m'avance a quoi cette histoire?
Voice : Bah comme j'ai la flemme de bouger mon corps endormi, tu n'as qu'à me porter
…............
Voice : Pff il se casse, attends-moi.
…............

Antoine : Bon c'est étrange, je ne perçois rien du tout dans le loin, on a juste un chemin.
Mira : ben on va devoir suivre ton chemin alors.
Antoine : Ok, il va falloir décrire, on va droit devant.
Mira : au moins on voit a quoi ressemble un groupe sérieux : on a boucler la description en quatre phrases.

Dorian : grrrr, rrrr ssshhssh rrrshhhhrrrr gssshh rsshs!
Katerina : Il n'y a pas à dire, c'est bien quand les gens font la description à notre place, maintenant laisse-moi monter !
Dorian : Sssssshhhrrrrr!
…...
Katerina : Je suis assise sur toi, na !
Dorian : Grrrrr!
…...
Katerina : Bon allez il faut pas faire trop long donc en avant !
…...
: Halte là!
Dorian : Shhhrshhh!
…...
Katerina : Bien tu t'es enfin arrêté, belle bête.
…...
Katerina : Mais qu'est-ce que tu m'fous ?! Hein ? C'est qui ça ?
: Partez d'ici, imbéciles !
Katerina : Hein ? T'es qui toi ?
: Pourquoi vous dirais-je que je m'appelle Berserk ?
Dorian : Shhh?
Katerina : Hey, on a son nom ! Le tigre, met lui!
Dorian : Grsh!
Grreshr : Je vous ai dit de partir !
Katerina : Il s'appelle Berserk ou Grreshr ?
Dorian : rrrssh ggrrr grrrsshhaaa shrra ggr Grreshr!
Katerina : Ah ok, je vois, bon, bah on va faire avec, bon tu veux quoi Mr. Berserk, ou comme dirait le tigre, Shrr Grrssh ggr Grreshr ?
Grreshr : Ne vous fichez pas de moi ! Je me souviens de vous ! Osez jouer au Yams pendant notre combat !
Dorian : Graash?
Katerina : Ah mais oui, tu es le gars qui m'a permis de découvrir un truc, le gars qui se la joue à la Dragon Ball Z...
Grreshr : KA..ME..HA..ME
Katerina : Ouais ouais...
…..
Katerina : Hey ho ! C'était quoi cette puissance de fou ?! Ça aurait pu faire mal ! Le tigre, décrit ce qui vient de se passer.
Dorian : sshhhh!
Katerina : Comment ça, la flemme ? Tu côtoies les mauvaises personnes là !
…..
Rsa : ¿ Que pasa ?
Van't Folth : Oh, ma fille.
Rsa : nous venons de débaucher sur une étrange scène, Katérina, et en train de faire tournoyer le tigre nommé Dorian, en le tenant par la queue. Face a elle se tient un petit homme barbu, habillé en karatéka qui regarde la scène d'un œil amusé.
Dorian : Raaaaaasaaaaaaaaa!
Rsa : la jeune femme à lâcher le tigre qui s'envole en direction du combattant, ce denier esquiva le matou sans mal, et l'animal vient s'écraser a nos pied.
Grreshr : Bien. Vous avez fini vos jeux du cirque ? Nous pouvons nous battre sérieusement maintenant ?
Van't Folth : Son nom me paraît quelque peu bizarre.
Katerina : Oui c'est la pancarte du tigre, il savait pas écrire Berserk.
Rsa : grmfl, encore du boulot pour ma pomme! Il s'appelle comment Berserk c'est ca? Voilà monsieur Berserk voici votre pancarte.
Berserk : Merci bien.
Rsa : le karatéka bondit alors sur Katerina et lui mit un coup de pied. Katerina para le coup mais fut projetée en arrière.
Van't Folth : Hmm. Son coup de pied était plutôt puissant.
Berserk : Si vous ne voulez pas subir le même sort vous derrière, je vous conseille de dégager d'ici !
Rsa : visiblement vexer Dorian viens se coucher a mes pied, l'air traumatiser par les action de Katérina.
Van't Folth : Allons allons, votre tenue n'est pas présentable, il vous faut vous peigner.
Rsa : et donc le vioque commence a brosser la fourrure ébouriffer de notre ami le tigre.
Katerina : Bon pendant que tout le monde fait mumuse.. KUROSHINE !!
Rsa : Katérina envoie une vague d'énergie noir sur son adversaire que ce dernier dévie d'un coups de coude, renvoyant l'attaque a quelques centimètres de ma tête.
Katerina : Sérieux ?!
Berserk : Bien sûr, croyez-vous que j'étais le même qu'autrefois ?



Dernière édition par Le Rat qui rit le Dim 21 Nov 2010 - 17:04, édité 1 fois

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Sam 20 Nov 2010 - 20:30

Lucien : muh?
Voice : tient j'ai déjà vu ce gars la kekpart.
: encore cet avorton.
Voice : bon ignorons le.
: pas si vite si vous ne me battez pas vous n'irez nulle part.
….
: pas si vite si vous ne me battez pas vous n'irez nulle part.
….
: pas si vite si vous ne me battez pas vous n'irez nulle part.
Lucien : mais aïeuuu, ca fait mal!
: Il semblerait qu'il n'y ait plus de descriptions dans cette histoire, alors je vais vous expliquer, je vous ai mis par terre, alors que vous vouliez m'ignorer !
Voice : Lucien, débrouille toi avec lui, c'est trop fatiguant.
Lucien : mais heuuuu, pourquoi moi?
: évidemment je n'ait pas de nom, alors pour faire court, appelez moi II.
Lucien : hihi, tu te marre?
: oui, votre faiblesse est plutôt risible! Et? Mais pourquoi j'ai toujours pas de nom?
Lucien : ben les auteurs sont en grève, du coups, si on met pas les nom sur des pancartes il n'apparaissent pas pour les lecteur.
: ah bon? Et l'avorton t'a pas une pancarte.
Voice : ben non.
Lucien : peuh, je ne tomberai pas dans le panneau.
: C'est bien, tu récites ton texte à la carte, maintenant amenez-vous !
Lucien : on est vraiment obliger de se battre?
: bah si tu veux rester la comme un boulet t'est pas obliger.
Lucien : grmmffll pourquoi c'est toujours a moi de me charger du sale boulot!
Voice : ZzzzzzzZZzzz.
Lucien : bon ben pas le choix : Méga Light!
: Tiens, jolie explosion de lumière, seulement je n'ai pas subi de dommages. A moi. Je te fonce dessus et là tu es par terre.
Lucien : bordel, c'est qu'il est rapide, Voice tu veux vraiment pas m'aider.
Voice : Ça servirait a quoi, la dernière fois j'ai rien pu faire contre lui.
Lucien : et je fais comment moi alors?
Voice : ben tu n'est pas un illuminé, non?
: Bon là je shoote dans le dormeur car il me fatigue, ce guignol est bien plus fort qu'avant en plus.
Voice : Je n'ai pas le choix.... Rrrr... Zzzz..
Lucien : mais c'est pas possible il peut pas être sérieux pour une fois.
: Ah oui il s'est endormi mais il m'a tiré desus quand même, ce dragon de feu est pas passé loin...
Voice : fous moi ce «s»!
: Ah oui, au temps pour moi. ESCALADIS ESTERANTIS...... Le dormeur a volé avec mes magnifiques colonnes de terre, par contre l'autre est devenu transparent ? Tour de passe-passe ?
Lucien : contre attaque : STAR LIGHT.
: Je vois, en fait c'était trop lumineux pour que je voie. Je me suis pris un rayon qui a fait, je cite "un gros boum". Enfin bon, de toute manière, je suis indemne.
Voice : Ah oui au fait Lucien, ce gars est invincible.
Lucien : et c'est maintenant que tu me le dis.... Et comment on fait pour battre quelqu'un d'invincible.
Voice : Bah faudrait demander au commandant, il l'a battu.
Lucien : alors il est pas invincible, puisque il a été battu.
Voice : Si si il est invincible, mais il est pas l'immortel, t'as qu'à lire l'épisode 28, c'est expliqué.
: SILENCE !
Lucien : bon dans ce cas, va falloir que je sois un peu plus sérieux COSMO PEAU LIGHT, et puis SAT ET LIGHT!
Voice : Bon allez je fais un effort... AKAI MENSHOU. RYUUJIN NO SUZAKU NO HOUKIBOSHI.
: Heu je sais pas ce qu'ils foutent, mais y'a une comète qui me tombe des...
Voice : Là ça a fait Boum.
Lucien : barbare!
: Oui, bande de bourrins, j'ai même pas eu le temps de finir ma phrase.
Voice : Mais il a toujours rien, j'aurais cru le tuer en un coup pourtant.
Lucien : bon en effet il a l'air invincible. Donc comment on fais?
Voice : Raisonnons comme le commandant. Si ça pas avoir effet, nous taper plus fort jusqu'à avoir effet.
: Bon prenez cette jolie pluie de pics de terre.
Lucien : espèce de terroriste, t'a failli m'empaler! Moi aussi je sais faire : CATA LIGHT IC!
Voice : AME NO RYUUJIN NO NAGAREBOSHI
: Bon là il pleut, de la lumière et des météores, super... On voit que c'est la planète météo...
Lucien : et il est toujours pas mort!
: je vous rappelle que je suis invincible!
Lucien : heu, faut taper encore plus fort?
Voice : bah ouais!
: Voilà quelques cordes de terre, le dormeur a disparu, ils aiment bien les illusions décidément...
Lucien : et moi je m'en suis débarrasser en les coupant avec un rayon laser. Tu est un type attachant!
: Bon ça suffit. TWIN TERRESTRIA. Comme vous pouvez le constater, j'ai disparu, et vous êtes tous deux à mes pieds. Félicitations de ne pas être K.O avec ça. Par contre, vous saignez légèrement je crois.
Lucien : Bordel! LIGHT ET RATURE!
: Oh ? Attaque intéressant. Elle a complètement détruit mes organes internes. Mais une fois encore, je suis invincible, donc ça ne sert à rien.
Voice : Bon, ok... SHIROI REIKYOUDAI.
Lucien : j'ai la flemme!
: Aïe ! Ce coup de pied du dormeur a fait mal. Par contre j'embarque celui qui m'a embroché avec moi. Et je le réembroche aussi tiens. Ah non encore un tour de passe-passe.
Voice : Respect. Il arrive décrire même en volant.
: hein je ne sais pas pourquoi mais je me retrouve dans mon propre esprit! Y'a un mec qui est apparu devant moi habillé de rouge.
: tient, me revoilà, ca fait longtemps qu'on m'a pas vu.
: T'est qui toi?
: a oui c'est vrai, y'a plus de narration, tentes secondes... Voilà une pancarte, pour indiquer mon nom, et une pour toi!
II : ah merci!
Gilgamesh : de rien.
II : c'est pas tout mais pendant que je suis bloquer ici, il bombardent mon corps, il est temps qui j'y aille.
Gilgamesh : j'ai pas envie, tu va rester ici.
II : Ah bon. Bah, ils vont se vider de leur énergie tous seuls alors.
Gilgamesh : et bien peut être, mais il est possible qu'ils trouvent un moyen de te tuer d'ici là.
II : Ouais mais non, après ils vont se faire tuer par mon collègue, ils sont à moi !
Gilgamesh : quel collègue?
II : Bah, mon pote Immortel quoi. Encore plus craignos que moi. Même s'il que la reste que la tête, il est foutu de te mordre !
Gilgamesh : et tu crois que je vais te laisser sortir alors, histoire que vous soyez a deux contre deux?
II : Bon en attendant, tu viens donc de la lance que j'ai attrapée ?
Gilgamesh : ceci n...
II : Ah je suis reconscient. Ah, le type a retiré sa lance, je punche le type.
Voice : Tiens, j'aurais cru qu'il dormait. N'empêche il a rien eu malgré tout ce qu'on lui a envoyé...
Lucien : Aïe, j'en ai marre de me faire taper dessus : SHIROI REIKYOUDAI.
Voice : Ah oui tu pouvais faire ça aussi.
II : J'ai affaire à deux illuminés.
Lucien : tient d'où il a une pancarte?
II : un individu me l'a chaleureusement donné tout a l'heure!
Lucien : Hein? Ah! Mais c'est possible de trimbaler des pancartes de son esprit au monde réel?
II : visiblement oui, bon finissons en!
Lucien : SAT ET LIGHT, et surtout, AQUA LIGHT ER!
II : Bande de bourrins... J'ai rien eu le temps de voir, sauf peut être dix dragons de feu et de lumière, ainsi que de la lumière surgir de sous mes pieds. En tout cas, ca commence a faire mal.
Lauréline : Ah je me disais que je connaissais ces attaques d'illuminés et d'enflammés. Voilà Voice et Lucien.
Théo : ah, oui je les vu de loin, mais là ils on l'air dans la panade.
II : Hmm... Là ça ne rigole plus alors... DOKU CHIKARA. Autrement dit, bande d'illuminés, l'aura de la terre.
Voice : Depuis quand il a ça, lui ?!
Théo : ben ca va pas changé grand chose je pense.
Lauréline : Pour vous, peut être, mais j'ai bien envie de les regarder faire.
Théo : cela m'arrange en quelque sorte!
Lucien : QUOI?
Théo : Lauréline vient de sauter sur le coter, afin d'éviter une lame de vent venant dans notre dos.
II I : Tu es en retard !
II II : Oui, désolé.
Voice : Ce II est moche, puis il est I deux...
Théo : a tient ca devient intéressant la.

Endia : la marmotte que je trimballe depuis un moment, s'agite d'un coups, et fini par me montrer une certaine direction du doigt.
: Bienvenue à vous, mortels. Mon nom est Ryukamirai. Je serai votre adversaire pour cette 6ème épreuve. Ah non, c'était l'épisode 20 ça... Bref, je serai votre adversaire pour le moment.
Endia : apparemment c'est un gros dragon qui cherche la bagarre, j'vais lui coller sa pancarte. La marmotte semble utiliser le langage des signes, mais ce n'est pas évident de comprendre ce qu'il raconte vu ca taille.
Ryukamirai : pourriez vous me traduire ce qu'il raconte, je ne comprend pas le langage des signes.
Endia : en gros il dis qu'il vous connait, que vous contrôlez la foudre et les gens. J'ai écourté la phrase par souci de clarté.
Ryukamirai : je ne me souviens pas avoir rencontrer une telle marmotte, mais ce flux d'information me dis quelque chose.
Endia : Bon voilà nous allons pouvoir continuer notre route.
Ryukamirai : je crains ne pas pouvoir vous laisser passer.
Endia : ca crin vraiment en effet.
Ryukamirai : pourquoi je tombe toujours sur des comiques ou que j'aille?
Endia : bonne question. A tient la marmotte qui s'agitait toujours, viens de se prendre un éclair et a voler.
Ryukamirai : comme dirait quelqu'un que je connais : Urusei.
Endia : pauvre bête.
Mathias : Bon. Nous paralyser dragon. Et nous continuer. Cet ennemi puissant sera emprisonné, aussi vrai que lorsque la marmotte met le chocolat dans le papier d'aluminium !
Ryukamirai : Allons bon, ce...
Mathias : Et voilà. Il est emprisonné dans une boule géante qui a l'apparence de papier d'aluminium *Shting*.
Endia : il ressemble a un sandwich maintenant!
Ryukamirai : Comme vous avez dû le voir, un éclair a traversé cette prison, et je suis libre. D'ailleurs, Mathias le bavard, ça n'est pas passé loin.
Endia : ca s'appelle un éclair de génie.
Ryukamirai : voudrais tu que je te mette au courant aussi?
Endia : non merci je ne suis pas un rat pide.
Ryukamirai : en effet tu semble plus u genre rat passe!
Mathias : Que le feu laisse place aux cendres, que les braises consument mon ennemi, ça va chauffer !
Ryukamirai : Alors là, je commence par mouiller mes doigts, le bavard envoie ses flammes, et tels des bougies, je les éteint.
Mathias : …
Endia : t'a l'avoir du mal : Sceau de passage.
Mathias : Vive le vent d'hiver, qui va jeter un froid des plus absolus, ou du moins à ce qu'il paraît !
Ryukamirai : Bon le rat-passe a fait quelque chose, peut être ? En tout cas une douce brise vient me rafraîchir.
Mathias : Bon, c'est embêtant.
Endia : oui c'est vrai que t'est ennuyeux : sceau d'amplification.
Ryukamirai : Bon, à moi, attention un éclair va arriver. HITOTSURAI. Ah bah Mathias a pas esquivé et il a été projeté. Ah ? Il a disparu.
Mathias: Il ne faut jamais rien négliger, il faut admonester, que le châtiment tombe, et shabalalala.
Ryukamirai : Hmm. Je pense qu'il y a un souci. Il dit que son châtiment tombe, mais un trou s'est ouvert sous moi, et.. je tombe. Étrangement je ne peux même pas m'envoler. A tout à l'heeeeeeeeeeeuuuuuuuuurrrrrrrreeeeeeee....
Endia : ca s'empire de plus en plus, sceau d'emprisonnement.
Mathias : Et voilà.
Ryukamirai : Je ne suis pas une taupe, mais je peux creuser, et je ressors non loin du trou trou.
Mathias : …
Endia : il est donc tomber dans mon piège en remontant du trou qu'il a fait. J'ai activer le sceau de passage, qui a bloquer les patte du dragon instant me permettant d'activer le second sceau, qui lui a créer une prison d'énergie. Voilà Mathias, maintenant tu dispose également d'une amplification de ton pouvoir dû a dernier sceau que j'ai lancer.
Ryukamirai : Oï oï on est passé dans Yu-Gi-Oh entre temps ? "Ton apparition sur le terrain déclenche ma carte piège Sceau de passage, qui immobilise ton dragon, me permettant d'enclencher le piège blabla"... Qu'est-ce que c'est que ce délire ?!
Mathias : Je mets ma tiare, et ensuite : Un petit peu d'air, un petit de vent, goûtez cette douce brise d'été, ça vous sèche, hein !
Ryukamirai : Ah du vent, oh, ça coupe, oh je saigne ! Aïe aïe aïe aîe !!
Endia : et ben voilà, maintenant ….
Ryukamirai : Bon, stop, ça suffit, vous êtes trop dangereux. Après tout les auteurs ne sont pas là, alors je n'ai plus de raison de me battre. Vous pouvez repar...
Mathias : Tiens, la couleur des yeux de Ryukamirai a changé. Tiens, ses écailles deviennent noires.
Endia : il est devenu bien sombre.
Ryukamirai : TENRYOKU RYURAI.
Endia : sceau de protection.
Mathias : Oh... Il a fait un dôme d'électricité, et... il a explosé la prison. Et le dôme continue à grossir vers nous. Bon ça sent pas bon... Que ceux qui aiment le ménage aspirent, car tout le monde aime les endroits propres ! Wah son dôme a explosé, mais mon attaque l'a absorbé et la lui a renvoyé.
Ryukamirai : Mais cela n'a eu aucun effet; TWIN RYURAI.
Endia : Sceau de téléportation
Mathias : Ah tiens on a été téléporté, mais le dragon a disparu.
Ryukamirai : Je suis derrière vous. LIGHTNING JAW
Sarah : BAKUDO NO HACHIJÛICHI – DANKUU
Eric : nous somme arrivé juste a temps, Sarah a pu lancer un bouclier qui a protéger Mathias et Endia de l'attaque.
Ryukamirai : des renfort? Cela ne changera pas grand chose.

Mira : tient, nous venons de tomber sur deux individus qui me rappellent quelque chose.
: tient on était pas censé être mort nous?
Antoine : heu, il me paraissent un peu beaucoup fort!
Mira : a ca y'est je me souvient, le plus petit des deux a battu facilement Lucien, et le second a poser des problèmes au rat.
: et fréro, le mec qui disait de nous qu'on était fort, viens de passer a coter de nous sans même nous regarder.
: j'ai bien vu patate.
Mira : bien dans ce cas je vais l'accompagner.
: et pis quoi encore!
: j'vais les arrêter!
Antoine : Flûte alors, il m'a attraper l'épaule. Prends ça, un coup de flûte. CRITICAL HIT. Il a bien volé.
Mira : bon je leur met des pancartes sinon les lecteur vont pas pourvoir distinguer le grand frère du petit frère.
GF : c'est quoi cette histoire de pancarte?
PF : il a du se passer des choses depuis notre mort.
Mira : juste des auteurs en grève.
Antoine : tient bizarre, en allant tout droit je me retrouve au point de départ.
Mira : ben normal, tu tourne en rond. A tient PF viens de se démultiplier. Il y'a maintenant une dizaine de type.
Antoine : Comment ça je marche pas droit, pourtant je... Hein ?! Il s'est multiplié ?! Il était pas K.O ?
Mira : tient la dizaine de PF a décider de ne pas laisser a Antoine le temps de comprendre, et ils lui sautent tous dessus. En guise de punition, arcane de gravité : immobilisation. J'ai ainsi paralyser les assaillant, et Antoine joue de la flute pour se libérer de l'illusion, ce qui fais disparaître les clones du PF.
Antoine : c'est bizarre, je commence a avoir du mal a bouger!
Mira : a oui c'est vrai, le PF utilise des attaque empoisonnées.
GF : ce combat était gagner d'avance!
Michael : J'AI FAIM!
Tely : nous venons d'arriver sur les lieux d'une scène inquiétante, Antoine se retrouve par terre, immobilisé tandis que Mira fuis les attaque de Fael, tandis qu'Ysran attend patiemment la fin.
PF : youpi on n'a retrouver nos noms. A bah non, je reste PF.
Michael : et moi je reste bouche bée, y'a rien a manger!
PF : ben je vais donc devoir t'occire. J'aime pas les morfales.
Michaël : Cet insensé a commis une erreur, il osa me foncer dessus, se mettant à dos les êtres qui aiment MANGER ! Pour la peine mon dragon de feu lui a appris les bonnes manières. Cette petite explosion a fait retomber un individu complètement grillé.
GF : allons bon, il s'est encore fais exploser, je vais devoir m'en charger.
Michaël : ... J''ai beau le regarder sur tous les angles, il ne ressemble pas à une fille, pourtant GF ça veut bien dire "Girlfriend" non ?
GF : non, moi je ne suis pas marié contrairement a toi.
Michaël : comment il sait ca lui aussi?
GF : j'en sais rien, je le sais c'est tout.
Mira : peut être un coups des deux commères, avant qu'elle se mettent en grève.
Michaël : tu veux te battre aussi ou tu nous laisse partir tranquillement?
GF : je ne puis malheureusement vous laisser partir.
Michaël : Ah bon. Désolé alors. YAMIKAI KYOSARERO. Voici l'aura noire de niveau II. Voici un coup de pied. ..... Huh ? Son énergie a vachement augmenté là, en plus une espèce d'onde de choc m'a dévié.
Tely : au moment ou il a dit ca, une nouvelle onde choc se produisit a ces pied, et le souffle énergétique envoya valdingué Michaël, qui se releva indemne.
Michaël : bon ca sera peut être plus compliquer que prévu.



_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Dim 21 Nov 2010 - 18:02

Sla : ainsi la narration nous est revenue. Souvenez vous donc dans l'épisode précèdent, nos deux bourrin de base avait fait péter un centre météo et nous avions fui.
Schlangan : on s'est pas enfui, y'avait pas de raison, c'est juste le bâtiment qui tombait en ruine.
Le rat : Et? Pourquoi les bourrin, c'est lui qui a tout démoli!
Sla : je ne fais que constater les fait, nous continuons donc notre route, bien loin des conflit des autres.
Le rat : après un bon moment de marche nous venons de tomber sur...... un squelette de lave!
Schlangan : tient ca me rappelle quelque chose, mais je me souviens absolument pas quoi!
Squelette : tient je savait bien qu'on finirait par se recroiser. En tout cas, ce n'est pas un rat pelle, mais plutôt un rat clé.
Le rat : espèce de tas d'os culter!
Schlangan : Ça y'est je me souvient! Surtout ne te met pas en os mose avec lui sinon on est pas sortit!
Squelette : parce que sortit lège bien sur!
Le rat : c'est lège y team!
Schlangan : espèce de team oré!
Sla : pour les besoin de la narration j'aimerai savoir qui est ce squelette.
Squelette : je me nomme Rekiem, squelette habille avec sa langue, même si j'en ai pas!
Le rat : quelle langue de bois!
Sla: visiblement le groupe restait sans voix face au sac d'os qui semblait bois sans soif!
Squelette : un trou? Cela me trou bleu!
Le rat : tant que c'est pas un trou normand!
Schlangan : De mémoire dans l'épisode 32 tu gardais une arme mythique, donc c'est probablement le cas ici aussi non ? où est-elle ?
Squelette : parce qu'il y'en a une dans le coin? C'est une arme Meetic!
Sla : Tiens, pour une raison sûrement certaine, de la foudre se met à tomber et vise mystérieusement le rat et le serpent. Ah un sms de RSA qui n'est pas content.
Le rat (carboniser) : heu j'ai rien compris là?
Schlangan (carbonisé) : Encore une sombre histoire...
Squelette : Vous n'allez pas broyer du noir ?
Le rat : tu prend un café?
Schlangan : Qui a café-thé ?
Sla : J'envoie un sms, le serpent se prend un caillou sur le pied, le caillou rebondit et tombe sur le pied du rat.
Le rat : aïe, je suis sur que ca a un rapport avec le fait que j'allais te devancer sur le jeu de mot cafter.
Squelette : Ah ça fait d'une pierre deux coups.
Schlangan : Enfin bon, je ne sais pas ce que c'est, mais ça me rappelle quelque chose. Mais ce n'est pas possibles les hauteurs sont tombés bien bas avec leur grève.
Sla : Tiens un panneau venu du ciel avec marqué "EN GRÈVE" vient de tomber sur Schlangan.
Le rat : il semblerait que les «hauteur» pour reprendre mon amis le serpent, on décider de nous rappeler qu'il étaient toujours las.
Sla : Le panneau s'est relevé, a sauté et est retombé sur le rat cette fois.
Squelette : Tiens, c'est un panneau volant gréviste bien identité... PVGBI.
Sla : Et le panneau recommença sa danse, pour cette fois-ci tomber sur la tête de squelette.
Squelette : Diantre, ce panneau est entêté.
Schlangan : Oui, on nous a tendu un piège, nous sommes tombés dans le panneau.
Le rat : c'est panneau affaires.
Sla : Le panneau changea alors de texte, pour arborer le message "Panneaux à faire, en grève"
Schlangan : …
Squelette : Bon, si ça ne vous dérange pas, je peux vous accompagner ? Je m'ennuie.
Schlangan : Ta présence fait que tu en nuis à la bonne marche de cette histoire.
SLA : Mais il ne fait pas nuit ?
Le rat : encore un noctambule.
Squelette : Mais non je suis drôle, je suis donc fun, donc funambule.
Sla : plus bête que ca tumeur! A tient il commence a pleuvoir.
Schlangan : Hmm ? C'est panneau, heu pas net...
Le rat : oui, il pleut des pancartes.
Squelette : Ah je vois, les animaux peuvent être géographes, comme les paons cartes.
Le rat : ca me rappelle un certain loup phoque.
Schlangan : Ou encore les cerfs paons...
Sla : La pluie semble s'accélérer.
Schlangan : Je vois, à l'époque il pleuvait des hallebardes, maintenant ils sont passés aux pancartes.
Le rat : en tout cas, ca tombe a la carte, notre amis Sla n'est pas le moins affecté par cette chute de panne eau.
Squelette : a d'accord, il n'ont plus d'eau c'est pour ca qu'il tombe des pancartes.
Sla : visiblement décidé a se mettre a couvert, nos amis quittèrent donc la zone pluvieuse.
Schlangan : Celui qui a fait cette pluie est un branleur !
Sla : Une horloge chuta du ciel, et frappa Schlangan de plein fouet.
Schlangan : Pourquoi une horloge ?
Sla : Le texto d'RSA est formel : bran l'heure.
Schlangan : ...
Le rat : ils sont fou ces auteurs!
Sla : Une bouteille d'eau tomba alors sur le rat.
Le rat : de l'eau rison?
Schlangan : Ah regarde mieux, la bouteille d'eau a une marque c'est de l'eau "T.E.U.R" Tome Etymologique Universellement Répandu ?
Le ra t: Trépied Euclidien Urticant Raté.
Squelette : Totalitarisme Extravagant de l'Union Ravagée
Sla : Traitons l'Euphorie par l'Uniforme Rationnel.
Le rat : bon on ferai bien d'avant c'est.
Sla : nous reprenons donc notre route. Mais tient, quelqu'un reste en retrait.
Squelette : Ah je vois le rapport, nous utilisons le route heure.
Schlangan : Cette unité de vitesse n'est pas mise aux normes, on avance d'un certain nombre de routes par heure...
Sla : Malgré cette répartie, le groupe avançait, étant maintenant à l'abri de la pluie. En revanche... un détail semblait non réglé...
Squelette : Tiens, j'ai toujours vu dans les cours, que la lave ne pouvait pas flotter au-dessus du sol. Nous assistons donc à un lave ment.
Le rat : c'est donc lave a beau!
Schlangan : Afin que cette histoire ne dure pas indéfiniment, je m'abstiendrai de tout commentaire.
Sla : Alors que le rat allait renchérir, la lave sauta sur le rat pour le faire taire. Ah, un sms. La lave a alors fait un bond et a fondu sur le squelette, et le rat peut renchérir. Mais, le squelette ne peut pas être fondu, et la lave refonce sur le rat, ah, sms, mais alors un torrent d'eau s'abat sur le squelette, le pétrifiant, mais alors..
Schlangan : URUSEI ! Arrêtez de vous amuser, le rat, parle.
Sla : Seulement l'eau et la lave ne l'entendaient pas de cette oreille et foncèrent simultanément sur Schlangan qui fut emporté par un torrent avant de revenir.
Le rat : ou comment te taire.
Schlangan (lavé) : Tu as pu placer ton commentaire ?
Squelette : Lavé dans les deux sens, par l'eau et la lave.
Le rat : merci bien.
Sla : Le souci avec la lave ayant disparu, je pense redonner la narration à RSA qui me spamme de sms depuis trente secondes.

Rsa : bon enfin, après quelques dé... heu pardon sms disant «je suis partit chercher a manger je reviens». Nous revoilà dans notre combat face a Berserk le Karatéka.
Katérina : comment ca notre combat? Y'a que moi qui bosse!
Rsa : ben oui j'aime pas les boss.
Katérina : c'est pas un boss c'est un type qui va se retrouver couvert de bosses.
Rsa : c'est alors que la jeune femme qui voulait mettre un coups de pied a Berserk, se fit attraper par la cheville, et se fit projeter au sol.
Katerina : Ça suffit ! YAMIKAI KYOSARERO !!
Rsa : elle devient bien sombre, et une aura formant une armure apparu. Le karatéka n'a rien vu venir, et la jeune femme dont la vitesse a été décupler lance un dragon de feu noir, qui percute son adversaire en provoquant une vaste explosion. Cela ne va pas aider Van Hoff a brosser les poil de Dorian.
Van't Folth : En effet, notre ami le tigre est encore plus décoiffé, et qui plus est l'énergie du karatéka n'a pas baissé.
Rsa : Berserk émerge de la fumé, et contre attaque, bien que Katérina bloque les coups sans mal. Pour finir cette dernière le frappe du pied au niveau de la nuque, provoquant gros «crack» et le Karatéka s'effondre.
Katerina : Bon débarras.
Van't Folth : Il est toujours vivant.
Katerina : QUOI ?!
Rsa : En effet le combattant remet sa nuque à place et se relève. Tient sms... «en place» selon Sla..
Berserk : C'est inutile, je ne peux plus être vaincu.
Dorian : Rsssh.
Rsa : tient il continue de bouder.
Katerina : Mouais, en tout cas tu ne peux plsu rien faire non plus.
Bersek : Puisqu'on me traite de copieur de Dragon Ball Z... Ha !
Rsa : Tout à coup, les yeux de Berserk devinrent verts, et il se teint en blond, y compris la barbe. Une aura de lumière jaune entoure maintenant le karatéka.
Van't Folth : Annexement, son énergie a augmenté.
Rsa : encore un illuminé.
Katerina : C'est l'aura de la lumière version nicotine ?
Berserk : Faux. On appelle ça la transformation en Super Saiyen.
Van't Folth : Houlà, Katerina n'a pas eu le temps de bouger. L'ennemi est coriace, je vais l'aider. Nanites niveau trois.
Rsa : il devient doré, pas comme si il avait bronzé, plutôt comme un bloc de métal précieux, des glyphe de couleur argentée se dessine sur sa peau . Dorian continue de bouder.
Katerina : Mon père a donc foncé en transformant ses jambes pour aller plus vite.
Berserk : Mais sa vitesse ne lui permet que de m'égaler sur ce point, bien que ce soit miraculeux.
Katerina : KYOHAKU SHOKYAKU. Aura de flammes niveau deux pour les ignares.
Rsa : Katérina deviens aussi rapide que son père, elle active une aura de flamme, égalant Berserk elle aussi.
Van't Folth : Ma fille, nous devons utiliser ceci.
Katerina : Quoi ? Mais ça sert à rien !
Van't Folth : Je doute que sans nous puissions gagner, je l'ai tranché en deux trois fois, et il s'est recollé.
Katerina : ...
Rsa : En effet leur adversaire encaissait de nombreux coups, mais il en ressortait indemne à chaque fois.
Katerina et Van't Folth : BISYNCHRONEOS
Rsa : Des rayons de couleurs différentes émergèrent des mains de Van't Folth et Katerina. Puis les rayons se combinèrent et créèrent un nouveau rayon plus puissant qui fonça vers le karatéka, qui ne put l'esquiver. Une énorme explosion se produisit, et le karatéka en ressortit indemne, mais ayant perdu sa brillance. Van't Folth et Katerina avaient également perdu leurs attraits dorés ou leurs auras bizarroïdes.
Berserk : Grrr... Vous ne vous en sortirez pas.
Van't Folth : Il est toujours vivant ! Mais son énergie a fortement diminué.
Rsa : c'est un dur a cuir.
Katerina : La notre aussi je crois.
Dorian : GRAOU!!!
Rsa : Berserk, avec l'intention de relancer un Kamehame, a mis un pied en arrière, et a marcher sur la queue de Dorian. Par reflexe, le tigre lui saute dessus et fait sauter la tête du karatéka qui s'effondre sans vie.
Katérina : et l'autre, il en à profité!
Van't Folth : l'essentiel est que notre ennemi soit défait.
Rsa : ainsi donc nous reprenons notre route dans l'obscurité.

Sarah : quel dragon étrange.
Endia : ce n'est qu'un dragon, assez fort.
Ryukamirai : Bien, reprenons la technique d'une certaine personne : RENSA DRAGON THUNDER
Sarah: Hey, mais c'est la technique de Schlangan !
Eric : …
Endia : …
Sarah : …
Mathias : A...
Eric : bon faute de description, je vais expliquer, je me suis servi de mon arcane de foudre pour catalyser l'attaque, puis je l'ai renvoyer au loin.
Ryukamirai : Un utilisateur de la foudre ? C'est ennuyeux.
Eric : il en va de même pour moi.
Sarah : Bon, je suis sûr que les autres groupes vont traîner, donc finissons-en vite. HADÔ NO KYÛJÛ ROKU - ITTO KASO. Pour ceux qui ne savent pas, une gigantesque lame de flammes s'abat sur la zone et sur le dragon.
Ryukamirai : C'est très joli. GIANT LIGHTNING BLADE. Voici une gigantesque lame de foudre qui a tranché la lame de feu en deux.
Eric : quelle bande bourrin.
Endia : je plussoie.
Mathias : Les ombres sont nos alliés, la lame est livide, tranchons le problème, et alors, ça vous la coupe !
Ryukamirai : Hmf. Tu ne l'as pas décrit pour laisser l'effet de surprise, mais une lame qui sort de mon ombre, ça le fait pas, j'allais pas me laisser trancher, donc je me suis envolé.
Eric : Explosion.
Endia : le dragon, plaqué au sol par l'explosion , a planté ses griffe dans la terre et... Sceau de Lévitation. Voilà comme ca la foudre qu'il a envoyer dans le sol n'est d'aucune utilité.
Ryukamirai : LIGHTINNG EARTH SPIKES. Ma foudre est ressortie du sol, pour vous attraper. <3
Sarah : Je lui dirai, c'est ça... ENKOSEN. Mon bouclier énergétique a arrêté sa foudre.
Eric : c'est quoi ces émoticones d'un coups.
Mathias : C'est parce qu'il voulait parler avec un sourire carnassier, et...
Sarah & Ryukamirai : URUSEI !
Eric : arcane céleste : Météore.
Ryukamirai : Allons, allons, on ne peut pas faire un mété.. bworg ?!
Sarah : Visiblement le météore est apparu et a touché le dragon de plein fouet. L'onde de choc a soulevé beaucoup de poussière.
Ryukamirai : SEIKANSEI.
Sarah : Ah, un éclair m'a manqué, ah non, ça a touché Mathias. La fumée se dissipe, le dragon est blessé !
Ryukamirai : Vous me météore de moi.
Sarah : …
Mathias : Bon, il est temps d'en finir.
Sla : Au même moment dans le groupe de Schlangan, le rat se met a se gratter l'oreille. Que se passe t'il?
Le rat : quelqu'un m'a mis la puce a l'oreille.
Sla : aucun rapport avec le combat en cours en apparence revenons au choses sérieuses.
Mathias : Vive le vent d'hiver, qui va jeter un froid des plus absolus, ou du moins à ce qu'il paraît !
Eric : heu c'est quoi ….
Sarah : Mais tu sais pas viser ? Tu as gelé ce gars, je le réchauffe. SHAKKA HÔ ! Oups, peut être un peu fort, il s'envole vers le dragon.
Endia : j'ai heureusement bien suivi l'action et ait rattrapé Eric, avant qu'il ne finissent découper en morceau par le dragon.
Ryukamirai : Zut, mon repas m'a été fauché !
Mathias : Ô être des foudres, abats-toi sur ma cible, ou quelque chose comme ça !
Sarah : Hey ! Ça failli me toucher !
Ryukamirai : J'en ai profité pour donner un coup de patte à la dénommée Sarah, qui a volé quelques mètres plus loin.
Endia :bon, comment on va pouvoir faire pour débarrasser le dénommé Mathias de l'emprise du dragon.
Eric : a d'accord je comprend mieux pourquoi il nous attaque.
Mathias : Connaissez-vous l'homme invisible, il est en ces lieux, si vous ne me croyez pas, allez chez l'opticien !
Ryukamirai : Bwahahahaha ! Un vrai prestidigitateur !
Sarah : Arrête de riogler toi ! SOREN SÔKATSUI !!
Ryukamirai : Houlà attention avec ces flammes...
Endia : bon j'ai pas le choix...
Eric : je viens de me faire balancer dans le vide, et j'ai percute quelque chose. Ouille, mes fringues commencent a prendre feu. Heureusement, je transforme le carbone contenu en diamant mettant fin ainsi au feu.
Sarah : YINKAI ! DAINOKEN GINIBATORA !!
Ryukamirai : Hola hola, tout de suite si fâchée ! Les membres de l'équipe de Schlangan sont trop impulsifs !! Mathias va éliminer les deux autres en attendant.
Mathias : Que les chaos se déchaînent et que.. *changement de voix* les poules aient des dents !
Eric : il pleut des poules avec des dent. Pas bien difficile d'esquiver cette attaque grotesque.
Mathias : Oh finalement je vais le laisser faire, seules les attaques trop dangereuses seront arrêtées.
Endia : bon il suffit donc de l'immobiliser pendant qu'on se charge du dragon.
Mathias : Ne ruminez pas trop, je vais vous donner un coup de main, ne soyez pas si... terre à terre !!
Endia : face a des mains de terres sortant du sol pour nous attraper, voyant que notre lévitation, je décidait de passer au chose sérieuse : Sceau D'annulation.
Sarah : Et bien le dragon ? Tu es déjà par terre ? En plus tu saignes de partout.
Ryukamirai : Je ne suis pas fait pour me battre contre une folle furieuse... RAIROGOKU !! Voilà, reste sagement enfermée dans cette prison de foudre.
Sarah : Tu es tellement lent que je n'étais déjà plus là au moment où tu l'as lancé.
Ryukamirai : …
Mathias : Pin pon pin pon, pin pon pin pon, ah ça sonne, ou pas.
Eric : je suis totalement déséquilibrer, et apparemment j'entends rien.
Mathias : Que mes ennemis dansent, que leur corps se fatigue, pour qu'enfin on les prenne pour des zouaves, ce qui leur va bien !
Ryukamirai : Mais, mais ? Je danse ?!
Sarah : Mais moi aussi !! Et pourquoi je danse avec toi ?!
Ryukamirai : Mais j'en sais rien !
Eric : v'la que je me met a danser maintenant! Ça commence a bien faire : Arcane de Foudre : Tourmente Foudroyante.

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Sam 27 Nov 2010 - 9:18

Mathias : Huh ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
Ryukamirai : Tch. Une pluie d'éclairs s'est abattue dans le coin, ça a tout frappé, même Mathias, et ça a annulé mon contrôle sur lui.
Sarah : Game over alors ?
Ryukamirai : RYURAI. Ah, ça a bien augmenté ma puissance, elle a bien volé. A qui le tour ?
Eric : et mince je m'en débarrasse d'un c'est pour m'en retaper un autre.
Sarah : C'est quoi ces gens qui reviennent toujours plus fort ? Dis donc le rat, tu aurais pas un sceau quelconque pour que je tape plus fort aussi ?
Endia : bon on va faire ainsi alors : sceau d'accélération.
Ryukamirai : Quoi que tu fasses ça ne sert à rien.
Sarah : Tu n'as rien senti ? Pourtant je suis derrière toi.
Ryukamirai : Hé ? Ah, je vois, je suis coupé en deux. Bon, bah on peut dire que vous avez gagné.
Mathias : Il a disparu.

PF : j'en ait marre de me faire écraser, je vais me fâcher.
Mira : a tient un éclair venu de nul part, frappe PF et se scinde en plusieurs éclair. J'ai pu éviter le mien par chance, et Tely a utiliser une bébète en guise de bouclier animal.
Antoine : je suis paralyser, je n'ait donc rien senti.
Michaël : Hey mais c'est la chaîne d'éclairs de Schlangan ça ! Heureusement GF m'a servi de bouclier.
GF : je suis pas le moins du monde affectée par l'attaque en question. Bon allez prenez ca!
Antoine : puisque je suis immobilisé et d'une inutilité total, je peut décrire la suite. GF a lancer trois onde de choc de façon a les croiser a l'endroit ou se trouve Michael. Ce denier a bien tenter de se protéger, mais hélas, ce n'est pas suffisant et il a été projeter en l'air.
Michaël : Grrr... TOOKUROKAA !! Prend ces dix dragons de feu noir !!
GF : cela me paraît dangereux, on va esquiver ca!
Antoine : GF, toujours lui, s'est servit des ondes de choc pour faire s'envoler des rocher du sol, afin de se créer une ouverture, et a donc esquiver l'attaque de Michael avec brio.
Tely : il a l'air de galérer. Invocation!
Antoine : je n'ai pas vu ce qu'elle a invoquer.
GF : bon a mon tour d'attaquer! Je vous envois quelques ondes de choc histoire de vous ensevelir!
Antoine : ainsi donc des tonnes de roches qui viennent de glissement de terrain, nous tombe dessus. Heuresement Mira a ralenti la chute des rocher ce qui a permis a l'animal invoquer par Tely de s'occuper des rocher, c'est un …. Balrog!!!!
Michael : Mais qu'est ce que ca fous là ca?
Mira : c'est pas pire qu'un marsupilami....
GF : voilà qui est original.
Michaël : Tiens, j'ai une idée, nous allons lui envoyer un super blarog, avec une pancarte. KYOHAKU SHOKYAKU. Je lui donne à la fois l'aura noire niveau deux et l'aura de flamme niveau deux !!
GF : heu vous êtes pas bien là?
Super Balrog : Merci
Mira : ca parle ce truc?
Super Balrog : évidement, je suis un être civilisé!
Tely : je suis pas convaincu.
GF : c'est bizarre, ca ressemble a une bidouille des auteurs.
Mira : je dirais plutôt que depuis leur absence y'a plein de truc bizarre.
Super Balrog : bon attaquons : Super coups de fouet de feu!
GF : m'enfin! Je vais devoir être sérieux.
Antoine : GF a envoyer dix ondes choc simultané pour attaquer à la fois le balrog, et se défendre. Malgré cette jolie attaque, notre adversaire s'est manger le coups de fouet et a été envoyer rouler bouler.
Super Balrog : c'est super inefficace!
GF : erf, je pensait qu'il serait si fort.
Michaël : Bien joué, Super Balrog !
GF : bien il semblerait que je soit obliger d'avoir recours au grand moyens. Que la malédiction fasse son office!
Antoine : il est devenu tout bizarre, il est devenu a moitié démon, et sa puissance c'est accrue de façon exponentielle.
GF : bien comme ca ca va aller mieux!
Michaël : Il a évolué! Super Balrog ! Attaque Super Damoclès !!
GF : renvoyons ce joli toutou a son maître!
Antoine : GF vient de claquer des doigts provoquant une onde de choc surpuissante qui a projeter le Balrog sur Michael. Ce dernier surpris n'a pu éviter le «balrog volant bien identifier». Michael se retrouve ainsi dans les vapes et le Balrog disparaît l'invocation ayant visiblement pris fin.
Tely : bien je ne vois pas trop de solution a part de «l'invoquer».
Mira : A non! Tout mais pas çà!
Antoine : GF, visiblement peu affecté par le manque d'attention que nous lui adressons, claque une nouvelle fois des doigts et envoie Mira et Tely au tapis.
GF : ben il reste plus que toi!
Antoine : Ah non, regardez derrière vous, il y a une personne qui vient de se transformer, il a évolué en quart humain quart démon quart ange quart dragon, ça va faire un quart thon !
GF : je vais lui faire faire quart pète moi!
Michaël : Ah, pratique ça de me transformer automatiquement quand je suis K.O. Bon, on commence par soigner tout le monde.
Antoine : Les ailes d'ange de Michaël se sont illuminées, et je peux enfin bouger, et tout le monde est debout, y compris PF !!
PF : me revoilà! Je vais pouvoir me venger!
GF : il va encore se prendre une raclée.
Michaël : DRAGON BLOW. Une onde de choc pour vous servir, moi aussi je sais faire, ah et tant que j'y pense : NOooon, mon super balrog !!
Antoine : Michael a envoyer une onde de choc qui a balayer PF. La puissance de cette dernière semble ne pas enchanter GF.
GF : bien dans ce cas, il me faut y'aller a fond. SACRIFICE!
Michaël : TENSHIAKURYUU.
Antoine : Michaël a crée trois boules de lumière qui ont fusionné pour ensuite devenir une épée. Les doigts de GF se mettent a rayonner d'une lueur funeste, et dix onde de choc d'une puissance sans commune mesure avec les précédente, furent lancer. Michaël a alors disparu tandis que les ondes de choc ont continué leur progression. Michaël est reparu derrière GF, a posé son épée sur son épaule. A de moment, le sang de Gf commença à quitter son corps, et son énergie fit de même, pour lui retomber dessus ensuite, provoquant une explosion. La fumée s'est maintenant dissipée et GF est à terre, sans vie.
Mira : il nous aura donner du fil a retordre.
Michael : ouais. Ça n'empêche que j'ai toujours faim.

Lauréline : Il n'est pas séant d'attaquer dans le dos de cette manière.
Lucien : séant trop ton histoire!
Lauréline : J'aurais cru que tu aurais pu être intére-séant-quelque sorte...
II II : Ne commencez pas ! Tous ces combats ne durent que trop longtemps : DOUBLE WIND BLADE !!
Lauréline : Oui et alors ?
Théo : les deux lames de vent ont percuté Lauréline, mais bien entendu, ce n'était qu'un clône de glace.
II I : Comme ça bien entendu ? On ne m'a rien dit à moi !
Lucien : a t'a pas lu le script, t'a bien fais, apparemment il est inexact!
Voice : on ferais mieux de s'occuper de notre adversaire.
Lucien : la flemme, de toute façon il est invincible.
Théo : II I a envoyer une pluie de rocher sur Voice et Lucien, qui on comme toujours utiliser des illusions.
Lucien : et tu pourrait faire quelque chose non?
Théo : je décrit moi!
Lauréline : Bon monsieur vent a attaqué, et un de mes pics de glace l'a transpercé, et donc c'est terminé.
II II : Je suis immortel.
Lauréline : Ah oui, c'est vrai.
II I : Arrêtez de vous planquer comme des lâches !!
II II : A moi maintenant : FUU RYOKU.
Théo : II II s'entoure d'une aura de vent et parviens a mettre un coups de poing a Lauréline. Ses yeux deviennent alors dorée, et elle semble fort contrariée.
Lauréline : Insecte. SAIKYO NO KOORI NO AME.
Théo : elle a mis ses mains en avant, l'atmosphère deviens humide, et un froid glacial se fais ressentir. Des stalactites se forment alors, et tombe de façon régulière, tandis que tout ce qui bouge se retrouve congelé a part moi et Lauréline. Brrrr fais frisquette!
Lucien : mais ca va pas! J'ai failli finir au fond d'un verre de whisky moi! Heureusement je me suis servit de la lumière pour me dégeler.
Lauréline : Hmf.
II II : Graaah, j'ai bien cru que j'avais fusionné avec la banquise. Heureusement que je suis immortel, mon sang avait gelé, et...
Lauréline : Et pour informations tu as perdu tes deux jambes.
II II : Hé ? Je me disais bien que je n'avançait pas.
II I : Moi étant invincible, cela n'a eu aucun effet. Atchoum !
Voice : Zzzz... Ah, tu vois... Zzzzz...
Théo : drôle de spécimen, il arrive a dormir dans ce froid polaire.
Lauréline : Bon. Voyons. Je teisn ton bras, ah non, il est resté dans ma main, dommage !
II II : Espèce de folle !
Lauréline : Tiens, tu as perdu ton autre main. Ah oui, le froid t'empêche de souffrir, remercie moi.
Théo : exemple même du sadisme.
Voice : Rrrr... zz... c'est Eniual... zzz..
II I : Hey l'illuminé, réveille c'te marmotte, c'est pas sérieux !
Lucien : la flemme fais le toi même.
II I : D'accord. SAND STORM !
Théo : se servant de son pouvoir qui lui permet de maitriser la terre, II I nous fait démonstration d'une superbe tempête de sable qui mérite un dix sur dix.
Lucien : bordel on y vois plus rien.
Lauréline : Remercie ton collègue, sa tempête de sable m'a permis de forger une épée de glace, qui t'a actuellement transpercé le corps et commence à te congeler.
II II : Je ne peux pas être vaincu comme ça.
Lauréline : Non, c'est sûr, prenons notre temps.
Lucien : a tient Voice se relève!
Voice : Rah on peut pas dormir ici, j'en ai marre. Enfin, la nuit porte conseil, j'ai trouvé. HIKYUUSETSUKI.
II I : Peuh, c'est quoi cette petite boule de flammes ? C'est ridicule ! Hey, mais je m'enflamme !!
Lucien : je me réchauffe auprès de ce doux feu.
Voice : Bah oui, cette flamme mange l'énergie, et le commandant t'avait vaincu en supprimant toute ton énergie je crois.
II I : Comment peux-tu le savoir, tu n'étais pas là !
Voice : Bah c'est marqué dans l'épisode 28.
II I : Le fait que les auteurs ne soient pas là, ça craint...
Théo : ainsi donc finit notre ennemi, consumé par l'étrange feu qui l'a fait vieillir, jusqu'à qu'il n'en reste que poussière.
II II : De toute façon je ne sens rien, et puisqu'il en est ainsi... autant disparaître.
Théo : le congelé se transforme en lumière, tandis que les cendre font de même. Une nouvelle entités émerge de l'unification de ces halo lumineux et colle une raclé a Voice, Lucien et Lauréline. Hmf, c'est embêtant.
Voice : Aïe.. Même la glace d'Eniual ne l'a pas affecté...
II I II : Hmf. Idiots.
Lucien : super la fusion des pancartes... On aura vraiment tout vu dans cet épisode.
II I II : Il n'en reste plus qu'un.
Théo : sur de lui, il s'approche de moi.
II I II : On ne t'a rien vu faire, vas-y attaque, de toute façon, je ne crains rien.
Théo : bon puisqu'il en est ainsi Sceau D'Exil.
Lauréline : Théo s'est instantanément téléporter l'autre, et a apposer sa main sur son dos. Un signe en forme de cercle se dessine ainsi sur le dos et... Un éclair et tout devient sombre. Lorsque l'on peut a nouveau y voir, l'adversaire a disparu sans laisser de trace.
Théo : et voilà on en parle plus.
Lucien : c'est pas du jeu t'a tricher.
Lauréline : du moment que c'est efficace.
Théo : reprenons notre route.

Dorian : Shhrhr Grrr shhhr grr
Katerina : Je t'ai dit 1000 fois que c'était un coup de bol !
Rsa : tient je viens de percuter quelqu'un!
Quelqu'un : ZzzzzzzZZZzz.
Rsa : il semblerai que ce soit Voice!
Théo : ah nous avons retrouver une partie du groupe.
Lucien : ca nous fais une belle jambe.
Antoine : tient ce sont bien eux, j'avais raison.
Mira : bla bla bla bla!
Tely : ne dis pas ca sinon ca va empirer.
Mathias : Tout comme je l'avais prévu nous sommes enfin arrivés à une position nous permettant de..
Sarah : URUSEI !
Dorian : Shhhrrshh!
Rsa : nous sommes tous réuni ainsi. Tient la lumière réapparait, et nous pouvons distingué un personne assise qui nous attendait.
Lucien : a ben enfin, tu va pouvoir nous dire ou est!
Van't Folth : Qui est-ce?
Endia : et bien il s'agit du rat, autrement dis de Dreethero.
Lauréline : Lui aussi il peut se transformer ? Tous les animaux font ça ?
Katerina : Faut croire.
Endia : et bien c'est compliqué comme histoire, j'en parlerais une autre fois.
Dreethero : bien, je suppose qu'il va falloir que je vous élimine!
Eric : QUOI? Il t'arrive quoi au juste?
Dreethero : et bien, c'est le seul moyen de sortir d'ici bien sur.
Katerina : T'éliminer? Bien on va faire ca rapidement. KUROSHINE.
Dreethero : c'est tout?
Rsa : une vague d'énergie noire c'est dirigé vers Dreethero, qui a sortit l'une de ses deux épée et a donner un coup dans 'attaque qui est repartit dans l'autre sens.
Dreethero : Home Run!
Rsa : Michael a renvoyer d'un coup de pied une nouvelle fois l'attaque vers notre adversaire
Michaël : Tu parles d'un homerun, c'est à revoir !! YAMIKAI KYOSARERO !! (L'aura noire de niveau deux pour ceux qui lisent)
Dreethero : ce coup ci on va jouer a la balle au prisonnier.
Rsa : et ainsi Dreethero a renvoyer d'un coups de poing l'attaque sur Voice. Cela explose sous les pied de Voice qui a sauter.
Voice : Zzzz... KYOHAKU SHOKYAKU... TOORYUKAA.... Zzzz...
Dreethero : bon, ca chauffe, on va devoir noyer le poisson : Arcane d'eau : chute torrentielle.
Rsa : les dix dragons de feu se sont éteint, une chute d'eau leur étant tombé dessus. Une épaisse brume résulte de la percutions des deux élément.
Dreethero : tient maintenant nous voilà dans un Sauna.
Sarah : Je vais le rafraîchir ! TENRAN !!
Dreethero : tient il semblerait qu'on m'ait balancer une tornade a la tronche. Je vais donc l'esquiver.
Rsa : en tout cas maintenant il y'a plus de brume.
Antoine : Heu... Je veux pas dire, mais même avec vos auras là, vous ne faites pas le poids...
Katerina : Ouais ouais ouais...
Endia : c'est une évidence.
Lucien : bon va falloir qu'on s'y mette tous en même temps. Cosmo Peau Light. Shiroi Reikyoudai.
Eric : ca va être tendu.
Van't Folth : Métallisation de niveau trois.
Rsa : le revoilà en doré.
Mathias : Il ne faut jamais rien négliger, il faut admonester, que le châtiment tombe, et shabalalala.
Rsa : un trou s'est ouvert sous les pied de Dreethero, qui a bouger si vite qu'il a laissé une image rémanente donnant l'impression qu'il vole dessus.
Katerina : Assez ri ! RYUUJIN NO SUZAKU NO HOUKIBOSHI !
Michaël : YAMI NO SEIRYUU WO KEN !!
Voice : TOORYUKAA
Lauréline : SANBAI HYORAI HIRYUU
Van't Folth : Essaie d'intercepter cela.
Mathias : Ô être des foudres, abats-toi sur ma cible, ou quelque chose ça.
Rsa : Antoine joue de la flûte pour affaiblir
Sarah : HIRYUU GEKIZOKU SHINTEN RAIHÔ
Eric : puisque tout le monde s'y met : Arcane Céleste : Météore!
Mira : ainsi donc : Arcane de gravité Compression!
Tely : Tornado!
Lucien : Star Light!
Dreethero : ah ouais quand même! Bon ben : Rhapsodie!

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Jeu 2 Déc 2010 - 20:52

Rsa : Face au météore et au comètes, au dragons de différent types, les tirs d'artilleries en tout genres, les éclairs venus de nulle par, et les rayons laser intempestif, Dreethero a ranger son sabre et a claquer des mains provoquant une explosion énergétique qui a dévier chaque attaque, qui finissent se percuter et se neutraliser.
Dreethero : mais quel bande de bourrins, ils m'ont obliger a utiliser de l'énergie. C'est que c'est fatiguant quand même.
Théo : bizarre...
Sarah : Alors, la, je suis obligée de reprendre une expression connue : NANI ?!
Katerina : Pour une fois je suis d'accord avec toi.
Van't Folth : Voilà qui ennuyeux.
Voice : Rrr... zzzz..
Michaël : Bah, j'ai parce que j'ai faim.
Laureline : Je ne suis même pas à moitié surprise.
Antoine : Je le craignais.
Mathias : Et bien nous pouvons...
Lucien : oh toi la ferme.
Tely : encore plus fort que je le pensait.
Endia : en effet y' a truc qui est anormal.
Dorian : Rrrrrrrr!
Dreethero : bon, face a une telle puissance de frappe, je me dois de répondre avec des arguments percutant! CONCERTO!
Rsa : Dreethero sort ses deux sabres, les replis dans son dos, et exécute de façon très rapide une sorte de danse ou les mouvement de sabres lancent des vagues d'énergies dans notre direction. Par chance Moi, Dorian, Endia et Théo étions hors de portée de ses attaques. Michael et Lauréline ont disparu... et en fait sont a coter de moi. Tout les autres sont tombé par terres Knock Out!
Michaël : Waouh, c'était dangereux ça...
Lauréline : Effectivement. On ne peut plus rigoler... UMIZUI SEIKITAI. J'active l'aura de l'eau de niveau deux.
Rsa : ses yeux sont devenu a fond.
Michaël : Heu, blancs, plutôt, non ?
Rsa : exact, Sla viens de me distraire...
Michaël : Bon, moi j'active ma transformation, Tenryuma, tout en conservant mon aura.
Rsa : Michael se transforme en truc bizarroïde.
Michaël : Rah, c'est pas compliqué, quart-ange, quart-dragon, quart-démon, quart-humain.
Endia : Théodore?
Théo : minute, je réfléchis.
Dreethero : tient il semblerais que des adversaires de valeur aient fais leur apparition. Et bien c'est reparti alors. CONCERTO!
Rsa : Dreethero se met a utiliser de façon optimale sa vitesse, et se met a tourner autour de ses deux adversaire tout en réitérant l'attaque qu'il avait fait précédemment. Ainsi les vagues d'énergies se son focaliser sur Lauréline et Michael leur venant de tout les cotés. Deux dragons se mettent a tourner autour des cibles de l'ancien rat, absorbant ainsi les attaques.
Dreethero : a bas mince ca marche plus.
Rsa : Les pieds de Dreethero se retrouvent piégés dans la glace, et Lauréline a fait apparaître un pic de glace, et a empalé son adversaire avec, le transperçant au niveau du cœur. Michaël bizarroïde, quant à lui, a fait apparaître une drôle de lame, et il l'a employée pour tenter de trancher celui lui faisant face en deux, cependant ce dernier a bougé, si bien que seul sa mains droite fut coupée.
Dreethero : flute alors, je suis rouillé j'ai perdu la mains.
Michaël : Ouais, sa main a repoussé, et l'autre main, comme la chose, se promène au sol...
Lauréline : Il y en a qui regardent trop la famille Adams...
Dreethero : bon enlevons ce pic de glace, et puis concentrons notre énergie pour faire fondre ce truc gênant.
??? : sang soi mêlé ?
Lauréline : Heu...
Rsa : ceci est un nouveau bug du a l'absence des auteurs sans doute.
Michaël : Bon dis, j'ai faim, alors on te tue comment ?
Dreethero : C'est simple c'est moi qui vous tue!
Lauréline : Je connais un serpent qui ne serait pas content...
Dreethero : un serpent? Connais pas! Finissons en : THEATRE OF....
Rsa : Théo venu de nulle part, viens de frapper Dreethero a la tête l'interrompant.
Théo : garde la tête froid, abruti.
Dreethero : toujours en train de m'emmerder!
Théo : c'est bien ce que je pensait.
Dreethero : parce que tu panse toi?
Théo : oui, je sais désormais ou nous sommes, et nous pouvons donc mettre les voiles!
Dreethero : parce que tu crois que tu va pouvoir fuir sans m'affronter?
Théo : je n'est pas d'intérêt a mener un combat que j'ai déjà gagner. Adios!
Rsa : nous avons été téléporter, comme par enchantement a l'endroit ou Darkgoun nous a plonger dans son trou bizarre. Tout les monde et là y compris ceux qui on été vaincu qui semble piquer un somme dans l'herbe fraîche.
Lauréline : Heu, que s'est-il passé ?
Voice : Intéressant... zzzzz... pourquoi tout s'est arrêté ?
Endia : je suppose que ca a avoir avec le fait que ce Dreethero ne se bât plus du tout comme cela.
Théo : et bien c'est simple, nous avons été confronté au personnes contre lesquels nous nous sommes battu dans le passé. Ainsi il a suffit que je me serve du souvenir dans lequel j'ai battu ce Dreethero la pour faire cesser ce sort.
Rsa : Sla me dis via sms : C'est un T.G.C.M.
Endia : plait il?
Rsa : j'en sais pas plus.
Michaël : N'empêche, nous sommes tombés - au sens propre - sur ceux qui nous ont envoyés là-bas...
Rsa : en effet, Darkgoun et sa bande gisent a terre assommés par notre retour.
Lauréline : Ah vous avez battu ce type ? Je me disais que vous deviez être fort, mais ça va encore plus loin que ça alors...
Théo : c'est du passé, je vous déconseille de vous frotter a lui dans sa forme actuelle.
Lauréline : Serait-il plus fort que vous maintenant ?
Théo : bonne question.
Katerina (se réveille) : Pfff, en plus de Schlangan, vl'à qu'on connait deux nouveaux monstres, c'est pas bientôt fini ?!
Dorian : Gggggrssshhhshshshshs!
Katerina : QUOI ?! C'est parce que tu as eu du bol ! Tu serais MORT si tu t'étais pris ça.
Rsa : tout le monde se réveille au fur et a mesure. Sms : a moi, a moi, a moi. A moi tier nu oui.

Schlangan : Et ben enfin, on peut reprendre.
Sla : Moui, j'ai dût faire un usage abusif de sms pour reprendre la narration. Espérons que cela n'ait pas entraîné d'erreurs dans la narration précédentes.
Le rat : Secretaire Maladif Salarié. Un sms quoi.
Squelette : Négatif. Un Sarcasme Mesquin Savoureux.
Le rat : un nez gars Tifs?
Sla : Alors que le groupe repartait sur une nouvelle série de jeux de mots (encore une), qui ne sera pas détaillée pour des raisons de réduction budgétaire sur les séries de phrases, une explosion se produisit dans le lointain, provoquant une douce brise qui faisait s'envoler les rochers alentours.
Schlangan : Hmf. Encore un vent dalle.
Le rat : un vent tilateur
Rekiem : Vent touze.
Sla : Vent pire ?
: Ah, des êtres vivants.
: En effet, mon cher confrère.
Le rat : vent tard!
Schlangan : Mouais. On aurait plutôt besoin d'un par avant.
Rekiem : Par avant ? Il faut faire demi-tour alors ?
Sla : Demi-tour ? Je connaissais les veaux tours, mais les vent tour ?
: Nous sommes ignoré.
: En effet, mon cher confrère.
Le rat : des veaux rien qui veaux si fer?
Schlangan : Dans ce cas, veau thon !
Le rat : je ne veaux le pas!
: bien il va nous falloir leur apprendre les bonnes manières.
: En effet, mon cher confrère.
Sla : Alors que j'allais repartir sur un jeu de mots, je viens de remarquer que deux personnes nous avaient rejoints. Visiblement fâchés, pour je ne sais quelle raison, le sol se mit soudainement à trembler, et des montagnes commencèrent à se former autour de nous. Je ne sais plus dans quel film j'ai vu ça, mais les montagnes sont en train de se rapprocher de nous...
Le rat : aille ca va pic et!
Schlangan : Dis, si les montagnes sont plus proches, est-ce que l'écho est meilleur ?
Rekiem : L'écho... graphie ?
Le rat : L'écho nomie pardi!
: Je crois que les montagnes ne les dérangent pas.
: En effet, mon cher confrère.
Sla : Alors Schlangan mû d'un désir alpiniste, se mit à gravir la montagne, ou plutôt il marche sur la pente de 90 degrés.
: Il ne prend pas en compte la gravité de la situation.
: En effet mon cher confrère.
Sla : Le rat mû d'un désir flemmiste, se mit à s'accrocher à Schlangan pour être tiré vers le haut.
Le rat : Pratique comme ascenseur.
Rekiem : a sans sœur?
???? : Non, vous ne pourrez pas passer ni repasser tant que vous n'avez pas trépassé, et non je ne suis pas sa sœur.
Sla : Ah, il semblerait qu'un personnage ait buggué, et ait enclenché sa réplique alors qu'il n'y avait pas lieu d'être.
: C'est du n'importe quoi.
: En effet mon cher confrère.
: Je dénote que nous n'avons pas de nom.
: En effet mon cher confrère.
Schlangan : Bon on est en haut, qui a un drapeau pour marquer notre pionnerisme sur cette montagne ?
Le rat : je n'est pas de drap, et ma peau je la garde pour moi.
Rekiem : Quel manque de pot, pourtant vous êtes un rat dérangé ? Donc un D-rat ?
: Je souhaite vous rappeler que nous sommes des titans. Donc potentiellement dangereux.
: En effet mon cher confrère.
Le rat : il est lourd avec ses «en effet mon cher confrère». La redondance ca plait pas au lecteur en général.
Schlangan : En effet mon cher confrère.
Rekiem : Ah ? Vous êtes frères, et en plus c..
Le rat : non, on l'a dit plus tot dans l'épisode, je suis ton père.
: Je crois qu'ils se moquent de nous.
: En effet mon cher confrère.
Schlangan : Tu crois faire quoi Darkee Vadorat ?
Le rat : et toi donc, Schlucke Anganwalker
Rekiem : Je prendrais l'humble rôle de Rekiem 2D2
: Mais ils sont complètement fous !
: En effet mon cher confrère.
Schluke : Bon en effet ils deviennent lourds.
Rekiem 2D2 : Effectivement ils sont dingues, voire lourdingues.
Vadorat : tant qu'on est pas Dingo!
Schluke : C'est Pluto étrange.
: Ils nous ignorent encore.
: En effet mon cher confrère.
Schluke : Dites, nos noms ont pas changé là ?
Sla : Ah ?
Vadorat : il semblerait qu'Sla ait appliqué ce que l'on a dis a la lettre.
Sla : bas ca rendait bien... A tient les auteurs on l'air d'avoir apprécier également, le titre du chapitre a encore changer.
Vadorat : et mais pourquoi Taihellef Wars?
Schluke : C'est le nom de famille de SLA et RSA.
Vadorat : a c'est parce que ils racontent l'histoire, c'est donc çà?
: Bon c'est pas tout ça, mais il serait p'tet temps de s'occuper de nous.
: En effet, mon cher confrère.
Schluke : Ah je vois, ils n'ont pas de pancarte ça les trouble.
Mon cher confrère : Hmm, très juste.
En effet : En effet mon cher confrère.
Rekiem 2D2 : Leurs pancartes sont synchronisés.
Mon cher confrère : Nous sommes passé à la trappe
En effet : En effet mon cher confrère.
Schluke : C'était un piège, vous êtes tombés dans le trap.
Rekiem 2D2 : Il est parti pour les êtres anglais
Sla : Il semble que cette idée ait eu quelques soucis.
Vadorat : ID? Les étrangers on perdu leurs identités.
Sla : On dirait que mon cher confrère, enfin pas le mien, enfin lui quoi, ait levé la main et formé une boule de lumière qui est un peu grande, en fait on y voit plus rien et...



Rsa : heinhein... Il semblerait que nous ayons des problèmes de transmission. Nous avons été coupé, enfin pas en rondelles.
Katie Rannus : Ah bah c'est du propre.
Ludo Calle Russien : sa magie c'est c'est sa puissance.
Leiaréline : Encore une victoire du canard du groupe...
Dorbacca : grssssh!
Quigantine : Dites, ces quoi vos noms là ?
Voijarbinks : Vonon ? C'est qui ?
Bober Ikfête : cela deviens difficile d'identifier qui est qui?
23PO : Effectivement. Que s'est-il passé ?
Palpately : il est pas riche?
Sanakin : Quel rapport avec Allan ?
Sendious : Allan droit devant nous, un être étrange apparaît!
Mian Solokael : Allan droit vers nous.
Padmé Admirala : il a l'air très fort.
Yodathias : Ennuyeux cela est, en déduire nous pouvons...
Théo Biwan : bien, il a l'air hostile nous allons devoir nous battre.
: Un instant, qui êtes-vous ? Vos pancartes ne correspondent pas à vos portraits, tenez prenez les pancartes adéquates.
Rsa : Le mystérieux individu a fait apparaître des pancartes et les a données aux membres du groupe, les renommant comme il se doit. Il semblerait que l'histoire s'est mélangée avec un certain best seller, en raison des âneries sorties par Vadorat et Schluke.
Lucien : ca fait du bien de retrouver son nom.
Katerina : Bah, Dorbaka ça allait bien au tigre.
Dorian : Grrssssh.
Van't Folth : Merci bien en tout cas. Mais vous n'avez pas votre propre pancarte.
Vonon : Oui, voilà, j'ai failli m'oublier.
Voice : Je savais bien que c'était quelqu'un "Vonon".
Sarah : …
Vonon : Bien, maintenant que chacun a son nom associé à son portrait. Je peux dire ce que j'avais à dire en arrivant. Halte-là, vous n'irez pas plus loin.
Lucien : on en a pris de la place, juste pour caser cette réplique quand même.
Vonon : Désolé, mais j'avais plus à dire. Sauf qu'on a excédé la taille autorisée pour un message, les auteurs étant en grève, les serveurs ne sont plus entretenus.
Mira : cette histoire a pris une drôle de tournure.
Vonon : Mais ne vous en faites pas, pour alléger le serveur, je vais vous faire disparaître. Le degré d'imbécilité de certains prend beaucoup de place sur le disque.
Lucien : en effet, si c'est ainsi on a plus qu'a vous éliminer alors.
Rsa : le titan a cligné d'un oeil, et le nez de Lucien c'est retrouver a la place du bras, tandis que sa main c'est retrouver a la place de son pied. Et Lauréline qui avait lancer une attaque se retrouve piégée par sa propre technique.
Katerina : Lucien s'est pris un pied-de-nez en tout cas.
Van't Folth : Ça nez pas bien de se moquer, ma fille.
Théo : bien ca me paraît bien compliqué, je vais devoir m'en mêlé pour une fois.
Vonon : Effectivement, le plus dangereux reste vous, Théodore Van Dasty.
Rsa : Pendant ce temps Voice et Sarah se sont retrouvées déplacées dans la glace emprisonnant Lauréline. Pendant ce temps Théo a disparu on ne sait où.
Vonon : Bon j'ai pitié de votre collègue, un petit claquement de doigts, et comme vous pouvez le constater, tous, sauf RSA sont emprisonnés dans un bloc de pierre. Lucien a été remis en place, il a perdu tout style.
Rsa : c'est sympa de m'épargner!
Vonon : C'est tout naturel. Si je vous épargne, vous ne ferez rien, donc je ne vais pas m'embêter
Rsa : a tient, Théo a provoquer un mouvement d'air plaquant le titan au sol. Profitant de cela, il est parvenu a l'égratigner d'un coups de son épée batarde. Hélas Vonon bien que grandement ralenti a pu esquiver l'estocade fatale.
Vonon : Tout d'abord, toutes mes félicitations. Vous avez suffisamment jaugé l'air, pour que je ne puisse même pas cligner des yeux. Le combat contre vous serait intéressant, mais digne d'une longueur similaire à un certain auteur, donc afin ne pas perdre de temps, veuillez m'excuser, mais je dois disposer de vous. En ce sens, disposer, signifie vous rendre seul. Et donc...
Rsa : tient? A bas on a changer de zone, tout le monde semble être la emprisonné. A non, il manque Théo, j'l'avais oublier celui là.
Vonon : Bien, j'ai une idée pour m'amuser. Essayons ceci. Connaissez-vous le principe dit de "fusion des êtres" ?
Van't Folth : Les êtres ? Les soldats des titans ?
Vonon : Tout à fait. Nous pouvons fusionner des êtres élémentaires différents pour créer une nouvelle entité. C'en était ainsi pour Igaren Irecht et Ikzen Imareta.
Rsa : Lucien baîlle un grand coup.
Voice : Je dirai même plus : Rrrr... zzzzz
Vonon : Soit. Testons avec vous. Que se passerait-il, si vous deveniez une seule entité ? RSA exclu, bien entendu. Il faut quelqu'un pour décrire le résultat de l'expérience.
Rsa : Vonon a levé les bras au ciel, et après un flash de lumière un être blanc, sans aucuns attributs physique apparaît.
Vonon : Sans aucun attribut ?! Ah oui, au temps pour moi, il faudrait que je fusionne leurs apparences. Alors... des cheveux comme ceci, non je vais prendre ceux-là. Oui, voilà, alors un petit plus grand. Voilà, ajuster le curseur des muscles. Hmm, pour la teinte de la peau, voilà... Ensuite, niveau vêtements, est-ce que j'équipe une robe+12 ou un t-shirt +12, hmmm... Ah, je sais.
Rsa : je me retrouve donc avec un truc, de la taille de Mira, avec la carrure d'Antoine, qui semble de sexe feminin, en raison de la taille de sa poitrine similaire a celle de Katérina et bizarrement sa peau a des rayures, comme Dorian. Il a de long cheveux blanc comme Lauréline, les épis de Lucien et de Michael, et il porte la tiare de Mathias. Coté vestimentaire, il porte le Haori de Sarah, sur lequel est inscrit Voice. A cela s'ajoute le penta court de Tely, l'espèce de poncho d'Eric, et bien sur le monocle de Van't Folth.
: Et bien nous pouvons dire que nous avons fusionné, et bien que j'aie faim, que je baille, que je dorme éveillé, que je me sente d'humeur grognonne, prompte à attendre sagement le moment de bourriner, je puis dire une chose, qui par différents moyens, ah excusez-moi, je dois me le dire : URUSEI. Shh.
Rsa : il a la voix grave, je croyais que c'était une fille?
Vonon : Ceci semble être hermaphrodite. Merveilleux, cela dépasse ce que j'aurais pu imaginer. Mais, quel est votre nom ?
: Je me nomme Dolumierteen Lavosaankamava. Enchanté. Shh.
Vonon : Bien, maintenant testons ce que "Dolu" peut faire.

A suivre

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Ven 10 Déc 2010 - 21:19

Dolu : Encore heureux que je ne m'appelle pas Doli, sinon, on aurait pu dire que je prâne...
Vonon : Bien. Capacité à faire des jeux de mots pourris : 10/10. Maintenant, voyons son QI. Conjuguez le verbe gésir.
Dolu : pour qui tu m'prend pour un cobaye pauvre niais?
Vonon : Non, pour quelqu'un qui enregistre des son, un cow mic.
Dolu : vieille peau, de vache!
Vonon : Bien. Il est maintenant temps de nous battre.
Rsa : le cliquant, heu pardon le Titan cligne d'un œil et un gigantesque bloc de terre va s'abattre sur machin parce que le nom est trop long. Ce dernier a fais voler le rocher, qui s'écrase au loin.
Vonon : L'idole eut une idée frappante...
Rsa : tandis qu'il racontait ainsi, dix dragons de terre se forment autour de Dolu, sur l'ordre du petit doigt de Vonon. La fusion des deux équipe n'a pourtant aucun mal a trancher les dragons, grâce a l'épée d'Eric et au katana de Sarah.
Vonon : Oh, très bien, je vais donc pouvoir me battre.
Rsa : le titan s'est mis en garde de Karaté, et l'instant d'après et Dolu s'est retrouvé par terre.
Dolu : HYORAI HIRYUKAA.
Rsa : après s'être relevé, Dolu a envoyer un dragon de feu, de glace, et de foudre. Qui s'est dissipé tout seul en approchant le titan. Sous l'effet de l'inefficacité de son attaque, il s'endort paisiblement. Suite a cela Dolu saute en arrière au moment ou le sol s'ouvre la ou il état quelques secondes auparavant.
Vonon : Oh, belle esquive !
Dolu : Rsssh Grssh! Et je dirais même plus : Shh grrr.
Rsa : soudain un sifflement laisse a penser que la zone ou se trouve Dolu se vide de son air, pourtant ce dernier ne bouge pas d'un pouce. Pourtant dans le dos de Vonon, on entend crier «HADÔ NO KYÛJÛ - KUROHITSUGI» et l'attaque de shinigami qui invoque habituellement un cercueil noir, fait apparaître une boite d'énergie noire dont la gravité à l'intérieur est telle qu'elle compresserait une planète jusqu'à la rendre de la taille d'une tête d'épingle, sans doute amplifier par Endia. Hélas la boîte se dissipa comme si rien ne s'était passé, à ce moment, trois éclair noir tombe sur Dolu, que ce dernier arrive a dévié en tendant la main au ciel... Heuf heuf... Doucement... s'il vous plait j'ai ...plus le temps... de...suivre.
Vonon : Bien, visiblement le narrateur s'est essoufflé, donc voici ce qu'il s'est passé. Je me suis déplacé très rapidement et j'ai juste posé ma main sur le torse de Dolu. Celui-ci s'est instantanément enflammé, mais il n'avait pas encore perçu mon déplacement. Il s'est retrouvé brûlé au sol, et j'étais déjà revenu à ma place. PS : J'ai bien sûr frappé le vrai, pas l'illusion qui était devant moi.
Dolu : En effet, le cerveau n'est pas capable de réagir pendant un intervalle de 0,5 secondes, ce qui fait que son déplacement n'a pas existé pour moi, et je me suis fait brûler, là je me dis Urusei, et je me soigne comme ceci. Me voilà guéri, et mes fringues réparées.
Vonon : On dirait qu'il s'est auto concerté pendant quelques secondes, et maintenant le voilà muni d'un masque de ces machins qu'on appelle des Hollows je crois, et s'est entouré de, ah comment ça s'appelle ce truc déjà, ah oui, Yahikaku Shosareko - pratique ce script - la fusion des auras de feu et noire de niveau deux.
Rsa : suite a cela sept anneaux d'une couleur noire se mettent a flotter près de Dolu, visiblement c'est le sort Cosmo de Lucien qui s'est modifier avec les aura.
Dolu : NAGARE CATA LIGHT TIC!
Rsa : ainsi une pluie de météores balançant un pluie de lumière... Hein c'est possible ca? Bref, ca tombe sur Vonon qui dissipe l'attaque aisément.
Vonon : Nuance, je les attrape une par une et je les dissipe, c'est tout un art...
Rsa : tout a coups des flèche de lumières transpercent les pied de Dolu, qui se retrouve immobiliser. A tient il devient doré, ses pied se sont déformé afin de ne pas être immobiliser par les flèches.
Dolu : LE POURFENDEUR DE MONDE!
Rsa : tient un énorme sabre de terre a émerger du sol, de couleur blanche semblant d'une froideur glaciale et semble chargé en électricité. Il s'abat sur Vonon, qui l'arrête d'un doigt.
Dolu : NANI?
Vonon : Très intéressant, mais tellement insuffisant...
RSA : Alors là, les meilleurs prestidigitateurs peuvent aller se coucher, Dolu s'est littéralement métamorphosé. Alors, comment décrire ça... Heu... Nous avons une chose, qui... *gloups* a toujours a ses moustaches et ses oreilles, est munie de cornes de démon, de griffes de je sais pas quoi, mais ça a l'air tranchant. Il a subitement plein d'ailes, de dragon, d'ange, de glace. Il a toujours ses sept cercles qui ont changé de couleur, je ne saurais pas vous dire laquelle, ça ne se décrit pas. Son aura est toujours des flammes noires, mais y'a en plus des éclairs blancs, et en plus des espèces de bulles, elle est en même temps laiteuse et transparente, enfin je crois. Heu ensuite il est toujours doré, mais il est glacé en même temps, donc c'est de l'or gelé. Heu ensuite, il a toujours son masque qui a changé de forme, ses yeux sont blancs, mais le fond est noire, c'est glauque. Sa tiare a changé de couleur, ah oui ses moustaches sont hérissées, et je crois que j'ai fait le tour.. Ah oui aussi... le paysage est étrangement déformé autour de lui, quelque chose me dit que son énergie est pas normale et...
Dolu : URUSEI !
Vonon : Tiens donc, je pensais que seul le dénommé Mathias pouvait faire des phrases comme ça.
Dolu : GRAND CONGRES TEST des ETHNIE DE SORT TORDU!
Vonon : Hein ?
: WTF ?
: bordel qu'est qu'il ont été nous sortir comme connerie encore?
Rsa : heu, malgré cette interruption suspecte de deux personne que nous ne citerons pas, on peut constater que cette phrase n'a eu aucun eff... Ah pardon il semblerait que Vonon se protège avec ses bras en tout en reculant. Ses membre supérieur se mettent a saigner de façon importante.
Vonon : Grrr... EXISTENCIA !!
Rsa : l'attaque invisible semble n'avoir plus d'effet, et dans le ciel il semble manquer des nuage et des planètes.
Vonon : D'accord, je vous avais sous-estimé. Maintenant je vais me battre sérieusement ! Adieu !
Rsa : c'est a ce moment que du sol apparaît un cercle de lumière duquel sort un étrange vieillard a la longue barbe blanche, et qu'un pentagramme se dessine dans les air, duquel sort un autre vieillard a la longue barbe blanche. Et tandis que le premier homme sort du sol a la verticale, l'autre sort a l'horizontale de son pentagramme. La seule grosse différence entre les deux tient a leur habillement, l'un est vétu d'une cape rapiécées et de vêtement blanc décoré d'étrange signe, tandis que l'autre porte une longue robe bleue et d'un chapeau de sorcier bleu.
Vonon : Quoi encore ?
Dolu : tient c'est Noël.
: hmmm? Ah oui il me semblait avoir entendu Sort tordu?
: effectivement j'ai cru ouïr cela.
Rsa : et vous êtes qui au juste?
: Auguste, non ce n'est pas mon nom.
: bon j'en ai marre de le répéter, mais je vais le dire quand même, on m'appelle... Heu c'est comment déjà? A oui, je suis le Seigneur Du Sortilège.
Rsa : bon, je vais abrévier ca en SdS.
SdS : et puis quoi encore je me met une pancarte «Seigneur du sortilège» a la place de la pancarte SdS.
Rsa : tient l'autre vieillard a mis une pancarte sur lui. Je cite «Merlin, Association des Incantations Géniales, http://Asso_incantations_geniales.mrl». Bon ca sera Merlin hein, trop d'information sur la pancarte.
Seigneur du sortilège : bon et on fait quoi maintenant.
Vonon : je ne sais pas qui vous êtes mais je vous conseille de partir si vous ne voulez pas être blessé.
Seigneur du sortilège : hmpf, comme si un p'tit jeunot comme toi pouvait arriver a me faire mal.
Dolu : je sens que ca va devenir n'importe quoi....
Vonon : rentrez chez vous les papy, vous ne comprenez rien a la situation.
Merlin : Que révérence soit, que réconfort vive, que les demeurs naissent, allez au lit !
Seigneur du sortilège : Notuorc Xueiv : tnelosni titep, iot ruop uaedac nu ia'j.
Rsa : tient une baraque est apparue et Merlin est allé se coucher dans un lit de ladite maison, la porte ouverte de façon a ce qu'on puisse le voir dormir. Bizarrement Vonon a vieilli pendant ce temps et se retrouve courbé par l'age, portant une longue barbe noire et s'appuyant sur une courte canne.
Vonon : insolent!
Rsa : il vient de taper sur le pied du seigneur du sortilège, qui se met a saigner. Il s'écroule alors a terre, hurlant de douleur.
Seigneur du sortilège : aïe, mon pied! Mon pied! Bon soyons sérieux c'est un ennemi puissant.
Merlin : Les gens sont marteaux, leur folie les dément, les ments songes, et que la vérité reste à dire, vous êtes complètement frappés !
Rsa : un marteau est alors apparu au dessus de la tête de Vonon, avec l'inscription «100 T», s'abattit alors sur lui et l'encastra dans le sol. Une femme, euh je sais pas comment décrire donc faisons simple : Kaori, a repris le marteau et a disparu avec.
Dolu : Kaori est un personnage issu du manga City Hunter, traduit grossièrement par Nicky Larson en VF. Kaori est celle qui assomme Nicky avec son marteau, et ah je dois me le dire, Urusei. Shh.
Rsa : Vonon sorti du trou créer par le marteau indemne.
Vonon : Allons allons, je ne suis pas sourd, pas la peine de me marteler le crâne.
Rsa : Vonon, las des deux mages, a fais disparaître la maison de Merlin et a fait en sorte de gommé l'espace entre les deux sorcier, rendant probable une collision.
Dolu : La D2 Mage ? Tu voulais dire la sorcière de diablo II non ?
Rsa : Les deux mages se retrouvaient donc attirés l'un vers l'autre, mais juste avant l'impact ceux-ci pivotèrent de 90°C, s'esquivant chacun. Merlin atterrit sur le pied gauche.
Seigneur du Sortilège : j'ai pas tout compris sur le mage de Diablo II, mais ca m'a donner une idée. Elbaid ne remrofsnart et iouq ed icoiv.
Rsa : suite a cette incantation, Vonon se retrouve affublé d'une queue de démon d'une paire de corne sur la tête, et sa peau est devenu rouge.
Vonon : tu nous fait des sort de tout les diables...
Rsa : Vonon a lancer un sort de glace et de foudre qu'il fait tournoyer autour de lui.
Seigneur du Sortilège : ellinav la à ecalg al ed reganm ed erueh'l tse'c.
Rsa : heu... Il a transformer l'attaque de Vonon en glace a la vanillle qu'il est tranquillement en train de déguster.
Vonon : Je vois, on aime faire mumuse... Dans ce cas...
Rsa : un dragon de glace et de ténèbres s'abat sur Vonon, lancé par Dolu, comme a son habitude, ce dernier bronche a peine et dévie l'attaque qui forme un cratère de plus en ce monde.
Merlin : Châtiment divin, précipice du ravin, âmes obsolètes, munies d'emplettes, réservez-vous, soyez donc fous, ne nuisez point, ne soyez pas loin, que la mort sublime, que ses mots riment, glacez ces êtres impies, s'ils meurent et bien tant pis, que le chaos gise, que les esprits crisent, l'absolu renaitra, la haine s'éteindra, par les cérémonies ultimes, ignorant l'estime, nonchalant testament, immortel revenant, libération de l'oubli, prise bien établie, carnage sans paix, raison de l'épée, souffle de l'enfer, remets les en terre, ne laissant que cendres, pour ne rien suspendre, l'oubli carcéral, raison fatale, ceci est un dilemme, et j'arrête là par flemme !
Rsa : d'un coups, un peu a retardement, le ciel devient rose, des fleurs remplacent les nuages, l'herbe se transforme en petits pois. A tient un oiseau avec une tête de cerbère viens de nous survoler, Dolu porte désormais un tutu rose, c'est d'un ridicule... A tient, Vonon n'est pas épargner non plus, transformer en fermier, avec un bandeau de pirate et une jambe de bois. Le maitre du sortilèges subit aussi les effet du sort en voyant sa barbe pousser jusqu'au sol, ce qui a pour effet de faire pousser des pancartes n'importe quoi du sol, tandis qu'une lamborghini diablo débarque avec Bhaal a son bord....
Dolu : mais quel formule de merde encore... Sans parler des effets bizarres qui servent a rien.
Merlin : C'est de votre faute, je me suis levé du pied gauche.
Vonon : Vous étiez debout avant.
Merlin : Bah non j'étais couché, et mon lit a disparu, et j'ai atterri sur le pied gauche, on appelle bien ça se lever du pied gauche non ?
Dolu : Pourquoi ils ne peuvent pas être sérieux deux secondes ceux-là ?
Seigneur du Sortilège : Mais non voyons c'est comme ca qu'il faut faire : Eétsixe saimaj tnaya eirruop sulp al elumrof elbatirév al iciov!
Rsa : autre vague d'effet pourrie en approche, non je rigole pas y'a une vague de papier avec écrit dessus «effet pourri», qui viens balayer nos pied, et transforme les petit pois, en herbe violette. Suite au passage de cette vague de conneries, la barbe du seigneur du sortilège a repris sa taille normale, la jambe de bois s'est transformer en statue du seigneur, la diablo a disparu remplacée par une porsche du nom de Tristram, conduite par méphisto. Dernier effet surprenant dans le ciel tombe des confettis tandis que des avions passe avec des banderoles scindant «vive les formules pourraves».
Seigneur du Sortilège : applaudissement s'il vous plait.
Merlin : Quel art dépassé. La deuxième phase de ma formule va enfin commencer.
Rsa : Les confettis se transforment en oursins qui explosent dès qu'ils touchent Vonon. La jambe de bois statuée s'enflamme, commençant à brûler le titan. Les herbes grandissent et commencent à transpercer alors le transpercer, celui-ci s'en débarrassa aisément, mais alors quelque chose se produisit. Vonon commence à se heu déformer, il est parti en spirale, c'est assez bizarre mais il tourbillonne. Ah, il a disparu.
Merlin : Tiens ? Ce n'était pas prévu. Mais bon la manière importe peu, seul le résultat compte.
Seigneur des sortilèges : en effet c'est pas ce que je j'avais prévu non plus.
Merlin : Et bien voici mon opinion. Quelqu'un a suffisamment d'énergie magique pour pouvoir déstabiliser mes propres incantations. Cela ne me plaît guère.
Seigneur du sortilège : j'aime pas que l'on interfère dans mon travail d'artiste.
Merlin : Vos formules sont de mauvais goût. Vous avez juste dit à l'envers "Voici la véritable formule la plus pourrie ayant jamais existé" !
Seigneur du Sortilège : Mince, encore un qui a capté...
Merlin : Et je ne puis vous laisser prétendre au titre de l'incantation la plus pourrie. Ceci est depuis longtemps dépassé par MES incantations.
Seigneur du Sortilège : au moins vos incantation ne sont pas pourries elle sont justes incompréhensibles.
Merlin : Incompréhensible pour quelqu'un qui pense et parle à l'envers. Retournez mes phrases, vous comprendrez mieux.
Seigneur du Sortilège : hmmmm? Tient mais qu'est que je fais la moi? Ça sert a rien de discuter!
Merlin : En effet, quelqu'un dont la durée de mémoire équivaut à 12,37 x le tour d'un bocal d'un poisson rouge nageant à une vitesse moyenne de la vitesse d'un poisson rouge n'est qu'une perte de temps.
Seigneur du Sortilège : j'ai pas tout suivi, mais ca m'a pas l'air intéressant. Je ferais donc comme si j'avais rien entendu.
Rsa : suite a cela...
Merlin : Bien, je m'en retourne chez moi.
Rsa : je disais donc suite a cela, le seigneur commence a s'enfoncer dans son cercle de lumière surgit du sol, tandis que Merlin disparaît en marche arrière a l'intérieur de son pentagramme. A tient il semble que un effet imprévu se produise de la foudre a commencer a rejoindre les deux symboles et une..

Sla : Kaboom. En plus sa s'applique pour les deux évènements.
Vadorat : qué?
Rekiem 2D2 : Mander.
Schluke : Là.
Mon cher confrère : Zard fait bien les choses.
En effet : En effet mon cher confrère.
Vadorat : ca me donne toujours pas la signification de Kaboom...
Schluke : Koala Apprenti Bénévole Outrageusement Oublié et Mercantile.
Vadorat : ca me donne pas ma réponse!
Sla : Et bien quoi, Schlangan m'a dit précédemment qu'au lieu de décrire une explosion avec perte et fracas, je pouvais dire simplement Kaboom, donc c'est ce que j'ai fait.
Vadorat : le coté obscur de la flemme s'est propagé a l'actuel narrateur.
Mon cher confrère : Mais, tu as changé ta pancarte ?
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Vadorat : l'effet Ralgan, c'est bien pour éviter les mots de tête que pourrais avoir les lecteur face au tissu d'ânerie qu'est ce chapitre.
Schluke : Bon, c'est pas tout ça, mais... pourquoi on est là déjà ? Pour lutter contre les toiles de la mort ?
Vadorat : encore une histoire d'arrêt? gné!
Rekiem2D2 : Pourtant il ne fait pas chaud, alors pourquoi le plat fond ?
Mon cher confrère : Ils sont vraiment prise de tête.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Vadorat : en tout cas, tu va être faucher avec tout ces cher confrères.
Mon cher confrère : Ils sont vraiment prise de tête.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Schluke : Bien, ce n'est pas tout ça, mais il va falloir nous charger d'eux. Nouvelle technique : FLEMME WARS !!
Vadorat : humpf, puisque tu le prend comme ca : LE POUVOIR DE LA FLEMME!
Mon cher confrère : Nous devons nous y mettre aussi. QUE LA FLEMME SOIT AVEC TOI.
Ralgan : HENAIT FÉEMON CHAIRKON FRAIR.
Sla : Alors là, on a dû se tromper de série, Schluke a fait apparaître un sabre laser vert, Vadorat a fait apparaître un sabre laser rouge, L'autre cher confrère a fait apparaitre un sabre laser blanc, et Légant, heu non Ralgan a fait apparaître un sabre laser noir. Ils vont nous en faire voir de toute les couleurs.
Rekiem 2D2 : Alors moi aussi, puisqu'ils ne voient pas la vie en rose.
Sla : Et donc Rekiem2D2 a fait apparaitre une lumière rose, ah oui c'est vrai R2D2 ne manie pas les sabres lasers. Ah et j'entends une petite musique, et une pancarte vient d'apparaître, expliquant la musique. Il est écrit : http://www.youtube.com/watch?v=V2yC5qpDnSk.
Vadorat : allons y Schluke!
Sla : Ah ça manque de Frrrrh Khhhr. Enfin de toute façon l'épisode VI passe à la télé en ce moment, ça compense.
Mon cher confrère : Bien, pauvres jets d'ails, mêlez-vous de vos oignons.
Rekiem2D2 : Et l'échalote alors ?
Schluke : Non, seule la ciboulette prime.
Sla : Vl'à qu'ils nous font un remix de Store Wars...
Ralgan : En effet mon cher confrère.
SLA : Beuh j'suis pas ton confrère moi, ni con ni frère !
Vadorat : tout ca pour nous faire prendre pour des nouilles!
Schluke : Ramen pas ta fraise Vadorat !
Mon cher confrère : Leur capacité inhérente aux jeux de mots mes pâtes.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Rekiem : Ils veulent quand même nous mettre la pâtée.
Schluke : Quoi ? Ils veulent nous appâter ?!
Mon cher confrère : Non, vous êtes plutôt des empotés.
Vadorat : ca va des potés...
Rekiem : Tant que vous ne commencez pas à vous tripoter.
Vadorat : ca n'arrivera pas question de principe au thé!
Schluke : Alors ça c'est la potée.. ose.
Mon cher confrère : Quoi qu'ils fassent, il n'y a aucune pause.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Vadorat : c'est la pause au logis!
Rekiem : On est bien mieux chez soi, en effet, c'est logis que.
Mon cher confrère : C'était assez amusant, mais il est maintenant temps de vous éliminer.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Sla : Alors là j'ai pas tout compris. Un éclair est arrivé dans notre dos et a frappé Schluke et Vadorat qui en ont perdu leurs pancarte et leurs sabres lasers. Ils ont été projetés chacun d'un côté, et à perte de vue. Et vu le bruit que çà a provoqué, je devrais dire...
Rsa : Kaboom!

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Sam 11 Déc 2010 - 21:25

Rsa : bon apparemment le publique me râle dessus parce que je n'est pas mis de description. Donc … Heu ben en gros ca a fais boom, les deux magicien sont au sol et des éclairs ont jailli dans tout les sens m'épargnant moi et Dolu de manière miraculeuse.
Dolu : tu crois quoi? J'ai esquiver tout simplement Shhhh!
Seigneur du Sortilège ; muh? Pourquoi n'ai je pu m'en aller?
Merlin : Il semblerait que votre attitude inconvenante ait encore dérangé le flux magique, provoquant ces interférences.
Seigneur du Sortilège : et bien je ne vois pas pourquoi ce serait ma faute plus que la votre, après tout c'est moi qui suis parti en premier!
Merlin : N'avez toujours pas compris que vous n'appartenez même pas à cette histoire ! Rentrez donc chez vous !
Seigneur du Sortilège : il en va de même pour vous, vous êtes une autres des nombreuses références que les auteurs on utilisés.
Dolu : Heu dites, je viens de penser à un truc, y'aurait pas moyen que vous nous défusionniez ?
Seigneur du Sortilège : bien sur, après tout je suis le plus grand magicien : ecalp reul a tnenneiver sesohc sel euq, ennodor'l ej euq ecrap.
Rsa : … Il ne s'est rien passé.
Seigneur du Sortilège : tient bizarre, mes formules n'échouent jamais.
Merlin : Tout comme je le disais, un pouvoir bien inutile, voici une véritable formule. Ordre et désordre, remise en place, que tout redevienne normal, sinon vous êtes privés de télé !!
Rsa : … idem.
Merlin : Tiens, son incantation râtée a dû entraver mon sort.
Seigneur du Sortilège : je pense que votre présence nuit grandement au flux d'énergie, ce qui diminue l'efficacité des sorts.
Rsa : ah!Finalement ca a marcher, et tout le monde redevient comme avant. Je suis obligé de refaire des pancartes, ayant perdu les autres.
Endia : étrangement la faim me dévore.
Lucien : se faire bouffer par sa fin, c'est pas faim quand même.
Sarah : Grr sshr grrr grr shhhhr.
Katerina : Ouais moi aussi, et attends une seconde, là tu viens pas de parler Dorianais ?
Dorian : voyons c'est pas Dorianais : c'est le Tigrou.
Voice : Ah oui et Winnie alors ?
Mira : mais … ZZZzzzZZZZzzz. Zarre!
Van't Folth : Suis-je le seul à avoir remarqué que Dorian vient de parler notre langue ?
Lauréline : Et suis-je la seule à avoir remarqué s'est endormie comme Voice ?
Rsa : de manière fort bizarre, un ours polaire (pour avoir chaud) vient d'apparaitre.
Katerina : Tiens Michaël, vlà un repas pour toi.
Michaël : Non merci, je n'ai pas faim.
Tous de l'équipe de Schlangan : QUOI ?! (grrsssh)
Antoine : Il PEUT ne pas avoir faim ?
Michaël : Ah oui tiens c'est bizarre ça.
Voice : Maintenant que j'y pense, je n'ai pas envie de dormir.
Katerina : Là, y'a vraiment un truc qui cloche, je vais les ramener à la raison ! KUROSHINE !!
Rsa : Katérina a avancer la main en direction de Michael et Voice, mais rien ne s'est passé.
Dorian : pathétique comme toujours!
Katerina : Toi, la ferme !
Tely : il trop mignon cet ours!
Rsa : l'ours semblant satisfait s'approche de Tely. Chose que je n'avais po remarqué le sol gèle sous ses pas et la seule personne qui ne semble pas affecté est justement la jeune femme.
Mira : ce froid me donne envie d'hiberner, bonne nuit!
Van't Folth : On dirait bien que nos pouvoirs sont perturbés.
Rsa : soudain, une marguerite géante a pousser en plein milieux de nous.
Endia : bon je dirai que les nos pouvoir on changer de propriétaire. Ce qui expliquerai que Dorian puisse parler, que j'ai faim, et que Mira dort.
Lucien : je l'ai déjà fait ce jeux de mots la!
Sarah : Grrr sssshhr ggrssh hhrrs grr
Katerina : Elle a dit que les deux magiciens sont bons à rien...
Seigneur du Sortilèges : hum insolente : neir à snob ed tros.
Merlin : Encore une fois, une formule si... rocambolesque. Voici une véritable formule. Mixez ceci, mixez cela, ajoutons un soupçons de ceci, admonestez cela, et yataa !
Rsa : il semblerait soit devenu agressive, et des pic ainsi que des tentacules lui on poussé.
Seigneur du sortilège : en raison de la présence de ce vieux schnock, je ne peut tester en rien de nouvelles formules!
Merlin : Quel insensé ! Ce n'est pas un vieux rat bougri qui va pouvoir tester ce qui s'avère être de vraies formules. Cessez donc vos pitreries.
Antoine : Bon c'est pas tout ça, mais on aimerait bien redevenir normaux nous...
Lucien : beuh, je ne sais même pas des pouvoir de qui j'ai hériter, donc j'aime pas me retrouver dans l'inconnu comme ca.
Mathias : Et bien si nous considérons que chacun de nos pouvoirs est chez quelqu'un, nous savons qu'il existe un pouvoir qui permet de savoir ce que les gens ont comme pouvoir, donc si celui qui possède le pouvoir de savoir les pouvoirs pouvait essayer de pouvoir savoir qui...
Katerina : URUSEI ! Je comprends rien !
Dorian : je pense avoir ...
Seigneur du Sortilège : bon ce bavardage m'agace. Riovoup, Riovoup, Riovoup : ehcuob al à, àl tom ec euq zeva'n suov.
Merlin : Il ne comprend rien. Pouvoir, ne pas pouvoir, poux, voire, lente, idéalisme, réalisme et ... j'ai pas d'autre mot en isme donc on s'arrêtera la.
Rsa : La plante a désormais des ailes de lianes, et veut nous attaquer.
Merlin : Et voilà, encore le résultat d'une soi disant maîtrise de formules inversées. Risible.
Seigneur du sortilège : ce n'est pas moi qui est rendu ce végétal agressif, je vous prierai donc de ne pas m'accuser a tort impudent!
Rsa : tandis que nous esquivons comme nous pouvons les attaques de la plantes, le seigneur du sortilège c'est approché de Merlin et a tenter de le punir d'un coups de bâton. Ce dernier a utiliser son propre sceptre pour bloquer l'attaque de l'autre magicien, et désormais leur yeux balances des éclair... Et la plante se met a balancer de la foudre maintenant!
Lauréline : Hmm qui pouvait invoquer ?
Tely : bas moi.
Lauréline : Ah, donc ça veut dire que nos pouvoirs inversés, il faut donc retrouver les paires !
Michaël : Les pères ? Qu'est-ce que les parents viennent faire ici.
Rsa : Michael déconcentrer, a fini par se faire toucher d'un coup de foudre. Pendant ce temps les deux mages se tapent dessus a coups de bâton, des éclair jaillissant a chaque choc!
Michaël : Grmfl, j'ai été sot sur le coup !
Endia : donc mon pouvoir et celui de cet abruti on été inversé.
Voice : Donc Mira a mes pouvoirs...
Katerina : On peut facilement comprendre que Sarah et Dorian sont ensembles.
Sarah : Grrr..
Dorian : bon donc pour trouver les trois dernières paires, il suffit d'essayer le pouvoir des autres pour savoir qui est qui.
Rsa : la plante attaque de nouveau tout le monde. Et a ce moment la l'ours polaire s'interpose et commence a se friter avec le végétal. Pendant se temps on peut voir deux vieillard se battre et des bribe d'incantation.
Bribes de Merlin : Schtroumph vert.. Acarîatre... Lapsus... Connotation... Igloo... Praire... Erreur 404... Bachi-bouzouk.... Zygomatique !
Seigneur du Sortilège : uaemahc... otogyz... elihpooz...respalloc... etsimrofsanrt... Xuaetrom ed essicuas!
Rsa : bon on va pas s'attarder sur leur cas, sinon on est pas rendu.
Lucien : ca serait marrant : KUROSHINE !!
Rsa : même chose que précédemment....
Van't Folth : Bien. J'ai trouvé avec mon monocle suisse. De l'énergie nanitienne se dégage de Mathias et d'Eric ! Vous deux avez donc soit mes pouvoirs, soit ceux de ma fille !
Antoine : Donc, Lucien et moi avons inversé nos pouvoirs.
Katerina : Alors, essayons les incantations pourrie de Mathias, de mémoire c'était un truc comme ça : "Ô être des foudres, abats-toi sur ma cible ou quelque chose comme ça !"
Rsa : un éclair est tomber... Dans la direction opposé a celle qu'indiquait Katérina.
Michaël : Soit tu sais pas viser, soit ça vient des deux mages là-bas, soit la plante ne sait pas viser non plus.
Mira : Zzzz TOORYUKAA … ZZZzzzz
Rsa : Michael a esquiver une attaque de la plante, passer a travers la défense de BEURPS, excuser moi donc passer a travers la défense de l'ours. Et ainsi Mira a lancer dix dragons de feux sur le végétale dont les feuilles on un peu roussies.
Voice : Wah ça a eu l'air de marcher ! Bah alors si je me souviens bien, Arcane de gravité : Compression !
Rsa : la compression a aspirer la plante, mais ca n'a pas suffit et cette dernière a repousser comme si de rien était. Suite a cela énervée, le végétal a fait appel a d'autres plantes qui s'animent et enlacent l'ours a l'aide de lianes chargées de foudre.
Katerina : Bon si j'ai pas les pouvoirs de Mathias, il ne reste qu'Eric, il avait fait un truc comme : Arcane Céleste : Météore ?
Rsa : encore une pose bidon, mais cette fois ca marche.
Van't Folth : Enfin, ma fille, ce n'est pas trop tôt. Maintenant je vais tester ma théorie sur les formules de Mathias : X au carré plus cinq égale zéro, que delta sauve nos maux !
Rsa : drôle d'attaque combinée : le météore tombe sur la plante, il est coiffé d'un pyramide d'énergie sans doute issue de la formule de Van't Folth. La marguerite vient de perdre un pétale.
Lucien : c'est tout? On est pas rendu.
Sarah : Grr sshshr grrsh.
Dorian : Et bien soit. HADO NO SANJUICHI - SHAKKA HO.
Rsa : oh miracle! Le tigre vient de lancer une boule de feu.
Michaël : Bon, bah merci Endia. SCEAU D'IGNITION !
Endia : donc si j'ai bien suivi : tout d'abord, Yamikai Kyosarero puis Sanbyakuryukaa.
Rsa : bien, suite la tempète de feu déclencher par le sceau enflammé, les dragon de feu a éclair noir (pas au chocolat hein) et la boule de feu de Dorian, la marguerite a perdu la moitié de ses pétales.
Lucien : a tient elle devient de plus en plus fort. Pratique ce truc, vas y Antoine, balance lui Aco Light avec Shiroi Reikyoudai.
Antoine : Heu,ok, SHIROI REIKYOUDAI. ACO LIGHT !
Rsa : la plante a commencé par grandir mais hélas, l'apport était trop important et elle a perdu un pétale. A tient on a un faux cheur, Mathias, qui est devenu doré et employé les cisailles qui on remplacé ces bras pour taillé la plante.
Tely : donc via Lauréline : Sanbai Hyôrai Hiryuu.
Rsa : trois dragons de feu, de foudre et de glace foncent vers la plante ainsi qu'un marsupilami avec une veste feu, des cheveux de glace et une queue de foudre. Un tempête s'abat ainsi sur la marguerite, entre nuages éclairs et blizzard. A la fin de cette attaque il n'y a plus de pétale. Sarah a pris son katana entre les dent, surgit derrière le végétal et tranche son cœur en deux.
Sarah : Grrsh shh !
Dorian : je plussoie.
Katerina : T'as beau plussoyer, c'est pas toi qui a donné le coup de grâce ce coup-ci !
Dorian : non mais entre tigres on se rencontre.
Sarah : Sshr grrsh grr shhr !!!
Dorian : c'est vrai, une tigresse. De toute manière c'est temporaire.
Van't Folth : ça ca dépend des autres.
Lucien : m'en parle po!
Rsa : justement revenont en a nos cher magiciens et leur bribes de formules.
Seigneur du Sortilèges : erdnepolocs... inrag suocsuoc... ematopoppih … Etaflus... obaloc.... naiffur... elliuodegin... etuanomsoc.....
Merlin : Chenapan... Végétatif... Doryphore... Capillotracté... Scutigéromorphe... Ventouse... Apopathodiaphulatophobe... Hydrogène... Epinard... Barbie... Dschinghis Khan !
Mira : ZzzzzzzzZZZzzz!
Sarah : Shhh...
Lucien : ca nous avance pas beaucoup tout ca.
Michaël : Non, c'est sûr, et je me sens mal à l'aise maintenant que je n'ai plus faim.
Dorian : ca ne me dérange pas de rester dans cet état là!
Tely : le truc, c'est qu'il risquer de vouloir se mêler au combat de ces deux là.
Lauréline : Mais si j'ai tes pouvoirs ? Je peux pas le désinvoquer ?
Tely : heu, c'est une tête de mule, il n'en fait qu'a sa tête. Il s'est bien auto invoquer une fois.
Voice : Ah ouais...
Michaël : Mathias, c'est ton travail, il n'y a que toi qui puisse les interrompre, va la-bas, et explique leur notre problème.
Rsa : ainsi Mathias parti vers eux, pendant que moi je m'éloigne.
Mathias : Excusez-moi, mais nous sommes confrontés à un problème qui ne nous permet pas de rester dans nos états habituels, et qui par conséquent nous cause quelques soucis, et donc nous aimerions que vous agissiez d'une manière prompte et hâteuse et ensuite...
Merlin : On n'interrompt pas un vieux sage !
Seigneur des Sortilèges : Egas xueiv nu sap tpmorretni'n no !
Rsa : et bien le voilà transformer en castor, qui reviens vers nous, l'air apitoyer. Katerina prépare le pourfendeur de monde.
Voice : Bon, je vais aller voir.
Rsa : il a tenter de s'approcher. Malheureusement pour lui, un éclair issue du combat des deux mage l'a toucher par hasard et le voilà transformer a son tour... en colibri! Lucien voyant que la cause été perdu tente de s'enfuir, mais Tely peu fière de son compagnon, l'a attraper par le collet, et s'amène face au deux mages.
Tely : dites euh, Seigneur, y'aurai moyen que vous ne nous rendiez pas de service?
Seigneur du Sortilège : j'suis occupé là!
Merlin : Ils sont têtus. Couçi couça. Kishi voilà !
Rsa : et bien la ménagerie s'agrandit, et une girafe et une autruche on fais leur apparition a la place de nos deux lascars.
Katerina : Bien, coupons le problème en deux ! Pourfendeur de monde !! Comme qui dirait, chérie, ça va couper.
Van't Folth : Magnifique ma fille, tu as enfin daigné appeler Michaël convenablement.
Katerina : Ça n'a rien a voir ce n'était qu'une citation !!
Rsa : l'immense sabre s'abat sur les mage, mais face a la toute puissance des deux énergumène le sabre se casse en deux, et de l'énergie remonte jusqu'à la garde ou se trouvait Michael, Katerina et Van't Folth... Désormais transformer en … cochons!
Eric : quelle bande de porcs.
Rsa : tout d'un coups les deux mages disparaissent et réapparaissent, toujours se battant. Surpris, Eric, Mira, Antoine, Lauréline, Dorian, et Sarah se retrouve dans un périmètre dans lequel se produit une explosion. Tient quelqu'un est resté humain.
Dorian : drôle de transformation me voilà sur deux pattes avec un splendide smoking et un joli papillon rouge.
Rsa : ah je comprend mieux. Outre «l'humain» il y'a une tigresse, un furet, un dauphin dans un mini lac, une tortue, et un dingo!
Sarah : Grrr Shhr
Rsa : c'est chien pour Mira !

Rsa : heu on en était ou déjà? Ah oui la ménagerie. Donc il ne reste guère qu'Endia, et Dorian capable de faire quelque chose.
Laureline : siffle siffle siffle !
Katerina : groooiiik... Groiik?
Michael : grroooik!
Van't Foth : Groiiii, grooii, groik!
Mathias : Ronge... rhonge... rongeuh, rond jeu... r'hond 'je... rrron je... rongeux... rong'e... r'honjeu... romje... ronhjeuh... ronjeu.. ronjeeeuh...
Sarah : G.R.R.S.S.H !
Dorian : urusei? Qu'est ce que cela peut signifier?
Voice : kiiite, kekekite!
Dorian : ah d'accord, voilà une information intéressante.
Mira : hiiiii, hhhoooiiiii!
Eric : Aouuuuuuuuh!
Tely : clac, claclac clacclacclacclac, clac!
Endia : bref, et maintenant on fait comment?
Merlin : Tiens donc, les zoos poussent vite de nos jours.
Rsa : a tient il ont arrêter de se battre et semblent intéresser par la nouvelle ménagerie qui vient d'ouvrir ses portes.
Seigneur du Sortilège : hum? Tient de quoi ouvrir un cirque maintenant. Mais on a pas d'otarie.
Merlin : Oui, je pense qu'une autruche funambule peut être intéressante. Festivités par ci, festivités par là, saupoudrez cela, et on en fait tout un cirque !
Rsa : un chapiteau est sortit du sol et nous entoure, et l'autruche Tely se retrouve en l'air en train de faire un équilibre sur un cable tendu a trois mètres du sol.
Seigneur du Sortilège : excellente idée, mon cher confrère. Alors voyons : evuaf ed ruesserd ud wohs dnarg el zerimda!
Rsa : et là, Sarah se retrouve sur un piédestal circulaire face à Dorian tenant un cercle enflammé, lui incitant a sauter dedans.
Sarah : grrssshh, grraassh grsssh?
Rsa : et elle a sauter dans le cercle.
Merlin : Admirable, mais tout magnifique spectacle doit se composer d'une pyramide. Ascendont, egyptionnons, que le sable, que la pierre, que le soleil, pythagore et thalès interviennet, c'est pire à Mide !
Endia : tient il manque Patrice Lafont tout de même. Tout les animaux qui restent on formé un pyramide animale, la girafe Lucien au sommet de l'édifice bien sur.
Seigneur du Sortilège : bien ce fût fort amusant, mais je commence a me lasser de toutes ses bêtises.
Merlin : Très juste, le spectacle est maintenant terminé, et il est l'heure d'aller se coucher. Sommeil ou pas, toujours est-il que l'heure c'est l'heure, même c'est une sombre histoire !
Rsa : bon bas nous voilà plonger dans l'obscurité.
Seigneur du Sortilège : c'est pas clair tout cela.
Merlin : Bien, cher mage, je m'en retourne chez moi, à une prochaine fois peut être.
Seigneur du Sortilège : a une prochaine fois sans aucun doute, afin de semer la pagaille comme nous savons si bien le faire.
Rsa : ainsi es deux magiciens disparaissent pour de bon, l'un toujours en marche arrière et l'autre toujours avalé dans son cercle de lumière.
Dorian : euh et nous on va rester comme çà?


_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Sam 18 Déc 2010 - 21:35

Sla : Bien, il reste sur le terrain, deux manipulateurs de sabres lasers d'une autre époque, en noir et blanc, ils n'avaient pas encore la couleur visiblement, et un squelette nommé Rekiem2D2.
Rekiem2D2 : Effectivement, je suis bien évolué qu'eux, le pop art est dépassé.
Mon cher confrère : De l'art ? Ou du lard ? Tu n'es pas d'accord ?
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Sla : Ah tiens, deux hommes se rapprochent de position...
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Sla : Mais je ne suis pas ton confrère !
: Bon, en vl'à trois, et l'autre imbécile a disparu...
: tient il s'passe quoi ici?
Rekiem2D2 : On peut dire une chose, ils ont quatre une énergie titanesque.
Mon cher confrère : ...
Ralgan : En effet mon cher confrère.
: Bon, qu'est-ce que vous foutez là ? Vous attendez le dégel ?
: bon c'est fatiguant.
Sla : Tout à coup, l'un des deux nouveaux arrivants s'est assis en tailleurs, visiblement fatigué. L'autre arrivant a voulu flemmarder aussi, et est allongé sur le côté, observant calmement les autres. Ralgan et le cher confrère, croyant qu'il s'agissait d'une coutume, se sont assis en seiza.
Rekiem2D2 : A j'ai enfin compris le sens de pas par assis.
: papa rassis?
: Pas parasite ?
Mon cher confrère : Il ne sont pas mieux que les deux d'avant.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
SLA : Visiblement ils n'ont pas l'intention de bouger. Tiens, il fait nuit tout à coup.
Rekiem : Cela va nuit-re au déblocage de la situation.
: ca s'appelle un black out!
: Encore un qui n'est au courant de rien.
Sla : Alors que les deux autres allaient répondre, la lumière est revenue.
Mon cher confrère : Bon, d'où sortez-vous, humains ?
: Il a fumé quoi ?
: quel doux fumet.
Rekiem2D2 : Mais le saumon fumé.. ah tiens l'un des individus a perdu sa puissance !
: Ah oui ? Profitons-en, connaissez-vous l'expression d'une pierre trois coups ? Bon comme vous êtes des titans, je vais y aller assez fort.
Sla : Alors l'un des individus a créé une boule de feu dans le ciel, a sursauté quand il a vu la taille de sa boule de feu et ses mains l'ont visiblement intrigué, et la boule de feu a disparu.
: Huh ? Main ? Quoi ? Faut que je réfléchisse là.
: un vrai miroir.
Mon cher confrère : Je ne voudrais pas paraître illuminé, mais cette boule de feu était plutôt grosse là non ?
Ralgan : En effet mon cher confrère.
: une grosse boule de bilboquet en somme.
: Bon, je ne sais pas comment ça s'est produit, mais finissons-en. LA FLEMME !!
Sla : Je ne sais pas pourquoi, mais le confrère et Ralgan sont tout à coup écrasés au sol. L'autre humain n'a pas été affecté par contre, il est train de siroter du thé.
: Encore certains qui sont trop flemmards pour bouger.
Mon cher confrère : Ce n'est qu'un sort d'immobilisation !
Ralgan : En effet mon cher confrère.
: Tch. Ils disent VRAIMENT tous ça.
Sla : Visiblement les deux n'étaient pas contents, et se sont relevés, et mis un garde. Le cher confrère s'est mis en face de l'individu à la boule de feu, et Ralgan en face du siroteur.
Rekiem2D2 : Le sire auteur ? Ils se sont déplacés ?
Mon cher confrère : LUMINIS FICTIS.
Sla: Le confrère a disparu, je viens d'entendre un boum, et l'humain l'a fait apparaitre, il a posé son pied sur la tronche du confrère, et fait mine de le chercher parce qu'il ne le trouve pas.
: Où est-il ? Étrange ?
Mon cher confrère : On ne se moque pas de moi.
Ralgan a accolé ses deux mains, et a fait apparaître une lame de feu, mais tout à coup il s'est fait percuté par le confrère, car l'humain a shooté dans le confrère, et les deux pauvres foncent vers le siroteur, qui a utilisé la coupelle pour projeter les deux en l'air.
: il a failli renversé mon thé.
Sla : Les deux sont en train de retomber, et le flemmard les a rattrapé avec ses index, les faisant tourbillonner comme des ballons de basket.
: DUNK DUO STARS.
Sla : Le flemmard a sauté et a balargué a très haute vitesse les deux ballons improvisés vers le siroteur, qui a baillé, ce qui visiblement les a percuté avec une onde de choc et les a crashé au sol.
: C'est marrant ça, aucune énergie, et il fait mumuse avec ses collègues titans. J'espère que ce n'est pas un du type du sale gosse, sinon je suis mal barré.
Mon cher confrère : Ce n'est pas fini !
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Sla : Les deux titans d'après le flemmard se sont relevés et ont disparu. Ah les revoilà, ils sont retombés à leur place. Et deux fleurs d'énergie viennent de les immobiliser.
: Bon, occupons d'abord du plus intéressant.
Sla : Le flemmard s'est avancé devant le siroteur, et s'est assis devant lui.
: Reste-t-il du thé ?
: tout juste une tasse.
: Pourrais-je avoir cette tasse ?
Mon cher confrère : Ça recommence, nous sommes ignorés.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
: cette histoire se tasse.
Sla : Le siroteur a sorti une théière de derrière lui, il a sorti une tasse de sa veste et la remplit de thé, qu'il a tendu au flemmard. Cette tasse là est dépourvue de coupelle.
: ceci est une tasse de rechange, je n'ai donc pas de coupelle. J'espère que vous n'avez pas une langue de chat.
: Merci de votre sollicitude et de votre thé.
Sla : Donc le flemmard a commencé à boire doucement, mais qu'est-ce qu'ils font ? Me vlà avec deux siroteurs maintenant.
Rekiem : En plus sans pancartes, on s'en sort pas.
Mon cher confrère : Ils nous ignorent vraiment.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Sla : Bien, maintenant le flemmard a fini sa tasse, a visiblement évaporé la moindre goutte restante, a fait apparaître de l'eau et a lavé la tasse, puis après l'avoir séchée l'a rendue au siroteur.
: Voilà votre tasse.
: je vous remercie.
Mon cher confrère : Donc on doit en venir à ces extrémités.
Ralgan : En effet mon cher confrère.
Sla : Les deux titans ont fermé les yeux, et les pétales d'énergie se sont dissipées. Leur corps sont devenus de la lumière et ils ont disparu. Ah, une gigantesque créature de lumière et de ténèbres s'abat sur les le siroteur et le flemmard.
: Alors, qu'êtes-vous venu faire ici ? Vous vous rendez compte que vos subordonnés sont en train de se suicider ?
: subordonnés? A excusez-moi.
Sla : Le siroteur s'est interrompu, a lancé sa coupelle comme un frisbee, qui a percuté la créature, et ça a provoqué une keuf.. keuf.. explosion... keuf ! avec plein de poussières..a h ça se dissipe, on est couvert de poussière, le flemmard est tout propre, et le siroteur a fait apparaitre un parapluie d'énergie qui l'a protégé de la poussière. Ah, les deux titans sont au sol.
Mon cher confrère : Il.. s'est passé quoi...
Ralgan : Bzzt.. En ef.. bzzt.. fet mon... frère.. bzzt con..
: Ah il a buggué !
: c'est simple j'ai juste insufflé un peu de mon énergie dans la coupelle ce qui au contact de votre truc a provoquer un déséquilibre et une réaction en chaîne, provoquant l'explosion. C'est pas toujours malin d'employer des gros attaques de bourrins. Par contre j'ai plus de coupelle maintenant.
: Ils se sont déchaînés, et ils ont pété la forme !
: c'est chloro la forme.
: Ah ? Vous avez besoin de passer un coup de phylle ?
: non je n'est nul besoin de pylle a scion.
Rekiem2D2 : Scion ? Tout le monde le voir, à tant scion...
: un coups de près scion.
: Heureusement qu'il a des clônes, six scions...
: tant que nous scions pas du bois.
Rekiem2D2 : Et oui, c'est scion.
: Las ? Thé !
: non, la ver.
Rekiem2D : Las bé !
: Non je ne veux pas le soigner, ni le curer !
: ré curer bien sur.
SLA : Pendant qu'ils divaguent sur des jeux de mots, les deux autres se sont relevés, et se sont rapprocher misérablement, saignant de toutes parts, et tombant en morceaux, hein ? Depuis quand ils sont coupés ? Personne a bougé... Bah, ils sont morts alors. Même pas drôle.
: Cette scène était ennuyeuse, alors je l'ai coupée.
: ca s'appelle trancher dans le vif.
Rekiem2D2 : C'est plutôt cru comme raisonnement.
: Non, les ennemis sont cuits.
: c'est une bonne crue.
Rekiem2D2 : Ça a été plus vite que je ne l'aurais cru.
: Oui malheureusement leur puissance a décru.
: il est cru si halle de faire ainsi.
: Etrange... j'halle ait me motiver pour vous éliminer aussi, mais cette façon de faire des jeux de mots me rappellent quelque chose. Va... dort.. ah, oui, c'est ça !
: et oui Schluke je suis ton pair. Et pas ton impair parce que je supporte pas la pluie.
: Tant que tu n'es pas ma mer... je n'aurais jamais pu l'avaler.
: encore une histoire de glandes mammaires.
: Non on est pas à Noël...
Sla : Donc visiblement, nous avons retrouvé les deux éjectés de tout à l'heure, bien qu'ils aient changé de forme, donc je leur rend leurs pancartes.
Schluke : Bon y'a juste un truc qui me chiffonne, depuis quand tu as trouvé le remède pour redevenir humain ? T'étais bien un nu main à l'époque où je t'ai rencontré ?
Vadorat : hum? J'en ai jamais eu besoin, c'est juste que c'est fatiguant de se transformer.
Schluke : Bah pourquoi tu l'as fait alors ?
Vadorat : ce n'est pas moi qui l'ai fait.
Schluke : Allons, bon comme si un truc extérieur pouvait te transformer... Un instant... Qu'est-ce que je fiche sous cette forme moi ? Je ne me souviens pas l'avoir activée.
Vadorat : en tout cas ca me vas, je vais rester comme çà pour le moment.
Schluke : Ouais mais déjà que les titans étaient pas si balaises que je croyais, là ils ont carrément rien pu faire.
Vadorat : c'est surtout que leur exaspération leur a fait commettre une grosse erreur qui s'est retourner contre eux.
Schluke : Oui la coupe-elle fut rapide.
Vadorat : ca vaux pas un bon coups de pelle.
Schluke : Mouais, mais bon je crois que notre quête nous appelle. Je suis fatigué, alors trouvons cette fichue arme, que je puisse rentrer chez moi !
Sla : Tiens, un sms. Faut dire qu'après plus de 30 pages d'âneries, n'importe qui serait fatigué.

Rsa : je reprend la narration : alors que les magicien vienne de disparaître, la voix du Seigneur semble venir du sous sol, ce qui la rend incompréhensible, et suite a cela tout le monde retrouve son apparence originelle.
Lucien : ah bas c'est pas trop tôt.
Sarah : Bien.. bien.. bien... SÔKATSUI !!
Rsa : a tient Dorian vient de voler, et se crash un peu plus loin.
Tely : pauvre bête, pourquoi a t'il subit cette attaque injuste.
Sarah : Il l'a mérité, c'est tout.
Katerina : Quoi, tu avais retrouvé ta vraie nature, une tigresse !
Sarah : Han ! Et qui n'a pas pu faire mieux qu'un tigre ?
Katerina : Quoi tu veux te battre ?!
Rsa : soudain les deux congénères se sont retrouver en statue de glace. Hmm j'ai intérêt a pas énerver Lauréline.
Eric : ah les filles …
Van't Folth : Mon gendre, je suis deçu, tu aurais tout de même pu prendre la défense de ta même.
Michaël : Moi j'ai faim, et quand j'ai faim je m'en fiche.
Voice : Rrrr... Donc d'habitude il ne s'en fiche pas.
Rsa : Voice vient de s'envoler, toucher par un dragon de feu made in Michael et décrivant une trajectoire similaire a Dorian, il vient s'aplatir sur ce dernier. A tient Dorian viens de se re transformer en humain.
Lauréline : Sarah bien que de glace, semble très lentement se muer en une expression abasourdie devant cette révélation.
Dorian : il semblerait qu'il reste des séquelles, me voilà capable de me transformer en humain même si j'ignore comment.
Rsa : a tient Voice en se relevant a marcher sur le pied de Dorian qui s'est a nouveau transformer en tigre.
Endia : a je crois qu'on sait comment ca marche maintenant.
Mira : tient et ou il est passer l'autre andouille?
Antoine : Quelle andouille ?
Mira : ben Théo, j'ai du mal a croire qu'il mette autant de temps a nous retrouver.
Théo : ben je suis la pardi.
Rsa : Théo a la manière du rat au début de cet épisode est perché dans son arbre, et regarde le groupe en mangeant une pomme.
Eric : heu, depuis combien de temps tu nous regarde comme ca?
Théo : depuis le moment ou vous êtes dé transformer de votre forme fusionnée a peu près.
Lucien : t'aurais pu faire quelque chose.
Théo : pas besoin vous vous en êtes très bien sortis tout seul.
Rsa : ignorant le reste du groupe, Endia se remit en marche visiblement pressé d'en finir avec les âneries. Il est suivit de Lauréline qui s'arrête un instant se rappelant qu'elle devait dégelé ses deux «amies». Finalement tout le monde fini par suivre, et nous voilà en chemin vers la suite.
Sla : Suite à cela, nous avançâmes, et fûmes rapidement confrontés à un groupe hétéroclite, composé d'un rat, d'un tigre, et ah mais oui, ce sont eux.
Rsa : et bien je vois que ta mémoire ne s'est pas améliorée.
Sla : Honnêtement, tu sais bien que les GPS des téléphones donnent desi nfos à 1km près et avec vos déplacements par téléportation, et bien j'ai perdu le signal (j'ai P S)
Rsa : c'est un Gobelin Perpendiculairement Sobre.
Schluke : Inconscients, tout le monde sait que c'est un Grand Paroxysme Sinusoïdal !
Rekiem2D2 : Je ne suis pas d'accord c'est un Gréé Penseur Saltimbanque.
Vadorat : et non c'est un Glaçon Parisien Surpris.
Michaël : Moi j'aurais cru que c'était un Goûteux Porc en Sauce ?
Katerina : Ou un Guignol Parfaitement Sûr.
Lauréline : Ils sont incorrigibles. Mais au moins, ça m'a l'air d'être les vrais...
Théo : Dree que fais tu sous forme d'humain?
Schluke : On a pris un p'titan de pause.
Vadorat : non je ne pose pas.
Antoine : Endia, je propose qu'on avance pendant qu'il divaguent...
Sla : Bon bah on est reparti, et donc nous voguons au dessus de ceux qui dit vaguent, et Rsa vas-y fait la suite, j'ai la flemme, j'ai une quête à noter.
Rsa : en avançant nous nous somme retrouver dans un désert, et a l'instant ou Sla parle de ca une sorte de mirage apparaît au dessus de nos têtes faisant apparaître une sorte de pot en ruine sur lequel se batte des humain contre des créature ressemblant à des serpents. L'illusion s'estompa rapidement, et nous repartîmes.
Schluke : Ils ne sont plus dans la précision, il est clair que les mires âgent.
Rsa : des agent policier? J'en vois pas!
Sla : Peau lisse yeah, mais c'est pas un manucure ici !
Lucien : ca ne se fais pas de monnaie ye...Ouaaaah.
Rsa : pouf!
Sla : Mais n'importe quoi, heureusement je suis là, et donc je dirais : Splohf.
Théo : quelle bande de cornichons!
Michaël : Où ça ?
Katerina : Pas ceux qui se mangent !
Michaël : Ah bon.
Schluke : Ça y'est ils vont en faire tout un plat.
Vadorat : pas peine d'en faire toute une salade.
Lauréline : En tout l'action s'est composée d'une chute lamentable de Lucien.
Antoine : Il n'a pas dérogé à sa maladresse usuelle.
Voice : Il s'est ptet accrocher quelque part.
Van't Folth : Je crois qu'il veut dire quelque chose.
Lucien : bon du coups puisqu'on est par terre je vais piquer un somme.
Sla: Alors... frsssh, vlsh, hop, zzzzz.
Rsa : j'aurais plutôt dis : ….
Schluke : Je dénote un manque de clarté dans ces descriptions.
Rekiem2D2 : Oui, nous sommes dans une série d'apartés.
Antoine : Et ça enchaîne...
Endia : bref il semblerait qu'il ait percuter un rocher et ait perdu l'équilibre
Tely : il est bizarre ce rocher.

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Le Rat qui rit le Dim 19 Déc 2010 - 21:16


Schluke : Bien, un rocher enseveli, Mathias a une époque tu avais fait surgir un temple du sol avec un effet aléatoire. Aurais-tu la formule pour faire pareil.
Mathias : Bah, non.
Schluke : Bien, je vais faire preuve de délicatesse alors.
Lauréline : Je ne crois pas que ce soit une bonne idée.
Antoine : Je confirme...
Schluke : Ben débrouillez-vous alors. Ça me rappelle le foutu désert de l'épisode 32 à Makai.
Sla : Flop, vrssh,zzz..
Lauréline : Bon, pour ceux qui n'ont rien compris, Agenusha s'est allongé et a entrepris de siester.
Schluke : Nan, je m'appelle Schlangan maintenant.
Vadorat : hum toujours en train de changer de nom Schluke!
Schluke : Ouais, c'est quoi comme le rat Dreethero, alias Darkee Vadorat.
Eric : bref on fais quoi maintenant?
Van't Folth : Je propose d'attendre que le rocher finisse de sortir du sable, puisqu'il est en train de le faire.
Schluke : Ah je me disais que je m'élevais au-dessus de vous.
Lauréline : Oh, un Lucien s'éloigne, porté par le sable qui s'écoule, et oh un requin de sable va le happer.
Antoine : Un requin ?!
Rsa : bouh...
Sla : Encore du n'importe quoi. Frssssh...
Lauréline : …
Schluke : Bon bon bon, je suis bien à 6 mètre de haut, il ressemble à quoi votre rocher ?
Van't Folth : Nous avons une sorte d'aiguille géante, avec, ha ha ! Un écran !
Schluke : Ça y'est, on a réveillé, un nain fort mat ti sien !
Rsa : non c'est un nez cran!
Rekiem2D2 : Arrêtez, vous allez être à cran...
Antoine : Toujours est-il que l'écran est allumé.
Sla : Toc toc toc.
Rsa : c'est un toqué!
Schluke : Bande de tocards, on dit "Entrez !" quand ça frappe !
Mira : un type dans l'écran vient de frapper sur la vitre, de l'intérieur comme si il s'agissait d'un porte.
Michaël : Ça porte a confusion.
: m'entendez vous?
Rsa : tient il vient de parler.
Katerina : D'abord, t'es qui toi ? Un télé tubbies ?
Télé : Moi je me nomme... Alpha, le ninja Alpha.
Schluke : Mouais, il m'a plutôt l'air d'être un gros béta...
Télé : il m'a démasquer. Je suis aussi le combattant vétéran Beta!
Sarah : Et qu'est-ce qu'un combétan vétaran nous veut ?
Télé : et bien on m'a demander de vous emmener dans notre monde.
Michaël : Y'a à manger la bas ?
Télé : pas exactement non.
Michaël : Je vois. Nous passons alors.
Télé : ca m'embête grandement que vous ne vouliez pas nous rejoindre.
Mira : j'en vois pas l'intérêt.
Lucien : ZzzzZZZzzzZZZz.
Voice : Je dirais même plus : Rrrr... Zzzzz...
Télé : on m'a pourtant dit que vous deviez absolument venir.
Lauréline : "On" ? Qui donc ?
Télé : je ne peut en dire plus, c'est compliqué.
Rsa : je me demande qui ca peut être.
Sla : C'est pas très important.
Vadorat : et bien je ne vois pas pourquoi nous irions. On a autre chose a faire.
Schluke : Effectivement, çà ne sert à rien, pour peu que ce soit un truc des auteurs complètement buggué encore, on risquerait de se retrouver coincé, donc je préfère me méfier de leur incompétence.
Sla : Donc, le groupe n'a visiblement pas l'intention d'y aller. C'est ennuyeux je pense.
Rsa : très, il va finir par leur arriver des bricoles.
Sla : Oui, je le crains.
Schluke : Qu'est-ce que vous racontez vous deux ?
Vadorat : vous parlez d'une façon différente d'un coup.
Sla : Je crois que devant ceux-là, il est temps de faire tomber le masque.
Schluke : Le masque à rade ?

Et la d'un coups, Rsa enlève un masque ou y'a marquer rade.

Rsa : je peut même faire mieux encore.
Sla : Que le rideau tombe.

Un rideau tomba devant SLA et celui-ci était derrière, absolument pas transformé.

Schluke : ...
Lauréline : Tiens ? Les descriptions sont revenues ?
Ranger Alpha : évidemment!
Vadorat : hmpf je crois avoir compris!
Schluke : Ça paraît plutôt logique. On comme dirait un "ami" : En effet mon cher confrère.
Sla : Bon, en tout cas, il est temps de les y envoyer.

Un claquement de doigts... Et alors, Schluke et Vadorat furent projetés, dans la télé, qu'ils infiltrèrent. Les autres, afin d'être puni de leur in obéissance furent de nouveau transformer... en cactus, histoire de coller dans le paysage. A par Endia, et Théo récompenser pour leur sérieux. Bon , a j'allais oublier Rsa et Sla disparurent de façon mystérieuse.
Nous les retrouvons donc a l'intérieur de la télé face au ranger Alpha. Vadorat, toujours en forme humaine, voit ses cheveux bruns devenir bleu, sa veste se transformer et devenir verte a manche courte. Il porte encore son pantalon large, sauf que les motif ont disparu, qu'il porte des bottes a la place des geta et qu'il a des des bandages et des protection au niveaux des avant bras. Schluke, quant à lui, est également resté en forme humaine. Cependant, il a diminué en taille, ses cheveux sont devenus plus ébouriffés, son haori est devenu une veste courte bleue, son kimono un T-Shirt noir, un pantacourt blanc, et des bottines aux pieds. Il n'a plus de katana, mais porte une épée dans son dos. Également, il possède désormais des mitaines noires.

Lotto : NANI ?! Qu'est-ce que c'est que cet accoutrement ?! Et qu'est-ce que c'est que ce nom ?!
Adol : bonne question... Bonne question … Mo cher confrère.
Alpha : il semblerai que pour répondre au besoin du jeux vous ayez été transformé en joueur de ce même jeux.
Lotto : Jeu ne trouve pas ça drôle !
Alpha : jeu n'y peut rien!
Adol : et bien comment faire pour sortir d'ici?
Alpha : tout simplement accomplir la tache que les auteurs vous ont assigné.
Lotto : Une tâche ? Avec ton sang ?
Alpha : tu peut toujours essayer, je te rappelle que tu viens juste d'arriver dans le jeu.
Lotto : Ah oui ? RAGNAROK !!!

Mais bien sûr comme tous les lecteurs s'y attendaient, l'attaque fit un flop, puisque rien ne produisit.

Lotto : Hey, les auteurs sont pas censés narre de manière neutre ?
Auteur KS : En tout cas, je me suis marré de ta tentative de meurtre.
Lotto : ... Bon on appuie sur quelle touche pour attaquer ?

Répondant à la question, Adol testant sans doute diverse combinaisons, attaqua... Lotto qui se pris une baffe et se retrouva par terre.

Lotto : Grmffl : ZQSD ZQSD ZQSD E A B !

Devant son élan illettré, notre ami Lotto a sauté, et a commencé une danse artistique.

Lotto : Bon mister Alpha, y'aurait-il un moyen de consulter un manuel, ou nos propres compétences ?
Alpha : essaie «Ô grand esprit protecteur, accorde moi ton soutien ! Que par ta puissance, tout mon savoir soit mien !!»
Lotto : Ça sent l'arnaque, hors de question que je fasse ça.
Alpha : c'est le seul moyen, libre a toi de ne pas y recourir.

Adol fatigué des âneries de son compère, s'assit sur une souche, semblant parcourir l'ensemble des possibilités.

Lotto : Bon, réfléchissons comme un miroir, heu non par nous même. Alors, je dois pouvoir utiliser une épée. Ensuite, je me sens toujours capable d'utiliser de l'énergie, donc je sais pas moi, Boule de feu !

Ce coup de hasard permit à Lotto de tirer une boule de feu en direction d'Alpha qui l'esquiva de justesse. Lotto semblait satisfait.

Lotto : Ouais en fait on a juste changé de pouvoirs, on peut se déplacer comme on veut. Sauf qu'on sait pas ce qu'on peut faire.
Adol : j'ai pas réussi a faire apparaître de boule de feu, j'imagine donc, vu mon accoutrement que je dois aller me battre au corps a corps.
Lotto : Bon, je suppose que maintenant que les auteurs sont revenus, tout devrait être débuggué, et donc les indices devraient être là où il faut.
Auteur KS : Tu te fous de moi ? Tu crois franchement qu'on a que ça à faire de les remettre, débrouillez-vous !
Lotto : ...
Adol : et on va ou alors?
Lotto : Bah, sachant qu'il y a un mur derrière nous, un rempart devant, avec UNE porte, je pense qu'on doit aller vers la porte...
Adol : je me souviens pas avoir vu cette porte.
Lotto : Maintenant que tu le dis, je suis plus sûr, ça porte à confusion...
Adol : problème : il n'y a pas de poignée, certaines personnes on eu la flemme de la mettre sans doute.
Lotto : Bah, si c'est comme dans un jeu vidéo, s'approcher de la porte et appuyer sur A l'ouvrira, cependant je doute que ça marche. Dans le temple de Yureka il suffisait de frapper la porte, heu à la porte, mais j'ai un doute aussi.
Adol : bien, il va donc falloir prendre une décision.
Lotto : Ouais, bah cas-y hein, tu m'dis dès que t'as décidé
Adol : je t'en prie a toi l'honneur.
Lotto : Non non je n'en ferai rien, c'est ton idée.
Adol : c'était quoi mon idée déjà?
Lotto : Pff, tu n'as vraiment pas de mémoire, ton idée c'était que... voilà quoi.
Adol : ca ne me dit pas ce que c'était mon cher Lotto.
Lotto : Ecoute, je ne vais pas te mâcher le travail, tu n'as qu'à t'en souvenir.
Adol : bon, puisque tu a aussi oublier il va peut être falloir faire quelque chose.
Lotto : Bah, on a qu'à prendre une décision.

Le ranger Alpha, après s'être frapper le front de la paume de sa main, l'air désespérer, finit par avancer. Il poussa qui s'ouvrit sans mal.

Alpha : bloquer par une simple porte, décidément les joueur ne sont plus ce qu'ils étaient.
Lotto : Idiot, la décision allait forcément mener à ça, avec moins de souplesse.
Adol : bref nous n'avons plus qu'a avancer.

Donc nos trois hurluberlus, sortirent de leur zone de départ et se retrouvèrent dans une foret, la porte était ainsi ouverte au pied du falaise, fasse aux bois en question. Ils marchèrent suivant Alpha qui semblait connaître leur prochaine destination. Au bout d'un certain temps, Alpha vint s'emboutir dans un énergumène qui venait de surgir en plein milieux de la route, semblant fuir un quelconque danger.

Adol : chauffard.
Lotto : Il roulait à gauche comme les anglais, they are pretty Low...
Law : c'est Law pas low!
Lotto : A fuir comme ça, tu m'as l'air d'être hors-la-loi, donc plutôt Out-law.
Adol : tout ca pour ne pas finir knock out...
Alpha : et doucement vous deux, si vous nous pondez encore deux pages de jeux de mot, on est pas rendu du tout.
Adol : une vraie mère poule.
Lotto : C'est sûr quand notre guide s'arrête pour un rien, on est pas rendus.
Law : tient vous n'êtes pas les deux zigomar qui jouent ces perso la d'habitude.
Lotto : C'est sûr, je ne suis pas un crustacé, un zygg homard.
Adol : un cru s'tassé, c'est un mauvais pinard!
Lotto : Un mauve épinard ? il est transgénique là.

Finalement les deux animaux de foires, peu décidé a avancer, furent saisi par la manche et trainer par Law et par Alpha. Voilà pourquoi nous avons fait intervenir un second personnage.

Lotto : l'eau? Encore une histoire d'huile, histoire de saisir la viande, sans être saisi par la justice.
Adol : arrête de mettre de l'huile sur le feu.

Bilan : nous avons coupé une longue suite de jeux de mot inintéressant, et nos deux prisonnier, heu porteur de boulet que nous ne nommerons pas, (que ne nous nommerons pas puisque ce sont des boulet innommable) arrivèrent en ville. Il y'a de l'animation aujourd'hui ici, y'a des gens qui courent en tout sens, des marchand a tout les coi de rues, des foules d'aventuriers curieux, et une diseuse de bonne aventure. Des banderoles sont suspendues au chaumières, et plusieurs stand de jeux antiques trône, avec des enfant se chamaillant une place dans ces attraction. Beeuaaah, l'auteur n'avait plus l'habitude de si longues tirades.

Auteur KS : je suis bien content de t'avoir laissé cette réplique.
Auteur : la prochaine sera pour toi!
Auteur KS : hmpf!
Lotto : bon que se passe-t-il ici?
Law : et bien une fête... une fête Kwah.
Lotto : c'est une fête de quoi?
Law : en effet c'est une fête du Dieu Kwah!
Adol : c'est ce qu'on appelle un Kwah Hack!
Lotto : Tu te crois dans Pokemon, un psycho kwak ?
Adol : oui en effet c'est un...
Alpha : Stop! Arrêtez vos gamineries!

Et alors, des dragons arrivèrent. Voilà j'ai fait ma réplique.
Auteur : branleur, t'aurais pu au moins faire une description potable de ce qu'ils font.
Et alors, potablement, des dragons survinrent. Ils battaient des ailes pour voler. Voilà.
Auteur : tu n'a fait que répéter ce que tu a dis la première fois, d'une autre manière!
Sans faire plus d'autres manières, des dragons battaient répétetivement des ailes et se dirigeaient vers le festival, et ensuite, KABOOM !

Lotto : Ah non ! Ça va pas recommencer, on sait maintenant qui était Sla...
Adol : donc par Élimination on sait désormais qui était Rsa.
Law : Pardonnez mon interruption, mais si la narration n'avance pas non plus, ça ne ne dit pas ce qui se passe aux lecteurs.

Bon bon bon... Tout à coup une horde de dragons déboula du ciel, commençant à bombarder de boules de feu le festival. Étrangement, les gens jetaient des confettis vers le ciel, semblant acclamer la venue de ses oiseaux destructeurs. Les aventuriers se mirent en position, et la diseuse de bonne aventure ne dit qu'une chose :

Diseuse de bonne aventure : Ouais, bah je crois qu'on va tous crever.
Lotto : Très professionnel.
Adol : et ca voulais dire quoi Rsatlf et Slatlf?
Alpha : parce que tu crois que c'est le moment?
Lotto : C'est vrai, un peu de bon sens, j'ai parlé d'Sla en premier, on verra Rsa après.
Law : Vous vous rendez compte que des dragons attaquent ?
Lotto : Bah ouais, on a eu la même description trois fois.
Adol : ca répond pas a ma question.
Lotto : Bon, j'ai trouvé : Saucisson Légendairement Absoud, et Roquefort aux Sardines Atrophiées.
Adol : non, Scierie Locale Arbitrée et un Ralentissement Soliste Arqué.

Bien je vais répondre en ces temps des crises. Heu j'ai trou... Bon tant pis. Un dragon est en train de vous attaquer.

Lotto : Ah bah non, ça fait UDEETDVA ça.
Adol : moi je fuis.

Grosses grilles apparues, Adol pas pouvoir fuir.

Lotto : La description est plutôt merd...

Lotto baffé par queue dragon. Lotto crashé grille.

Adol : bref on est obligé de taper ces truc.
Alpha : il ne peut en être autrement!
Lotto : Aïe... Bon bah, comme dans l'épisode 37, faisons classe. BALL ELENTIS.

Lotto lança une boule de feu qui n 'eut aucun effet sur le dragon. Ce dernier le regarda, et sourit d'une manière à dire "pauvre faible".

Lotto : QUOI ?!

Soudain surgissant des cieux, une lumière atteignit Lotto, qui se retrouva a illuminé tout le monde. Alpha se mis a applaudir tandis que les gens encore en vis s'agenouillèrent devant lui.

Alpha : vous venez de recevoir la bénédiction du dieu local.
Lotto : Shiroi Reikyoudai ?
??? : Non, Kwah.
Adol : n'importe quoi!
??? : oui en effet!

Et ainsi une seconde bénédiction tomba des cieux et Adol se mit a rayonner comme sont confrère. Nos deux êtres lumineux furent frappé par le dragon, ce qui ne les affecta en rien. Sous l'effet de la surprise le dragon lâcha un : «Pourquoi?» et se retrouva béni et illuminé a sont tour, et cette fois put envoyer les deux joueurs valdinguer, qui se relevèrent légèrement sonné.

Lotto : Je comprends pourquoi il peut nous faire face, il est brillant pour un dragon !
Dragon : Bien, je vais en finir avec vous, bande d'illuminés.
Lotto : Je proteste ! Ça ne nous éclairera pas sur le moyen de te battre.
Adol : arrête de réfléchir et agi.
Lotto : Je suis la source de lumière, pas le miroir.

Donc le dragon balança un nouveau coups de queue sur Lotto, ce qui l'envoya percuter une fois de plus la grille. Il se releva une nouvelle fois, la lumière autour de lui devenant de plus en plus intense.

Lotto : En tout cas je suis déçu, cher dragon, tu nous projettes, mais on dirait que tu n'es pas capable de détruire cette pauvre grille.
Dragon : quoi?

Le dragon, ayant invoquer une nouvelle fois le dieu Kwah, se retrouva a briller de plus belle, et fonça sur la grille dans l'intention de la démolir. Ainsi il percuta violemment l'édifice... Pis quoi encore, tu croyait pouvoir en venir a bout comme ca? J'avais prévu le coups pour que le rat même dans l'hypothèse improbable ou il retrouverait l'intégralité de ses pouvoir, il ne puisse en venir a bout. C'est ainsi que la grosse bébête s'assomma toute seul sur la grille.

Lotto : Mon plan a la perfection, même plus que je pensais. J'ai OS le dragon.
*Voix de nulle part* : Lotto gagne 5 niveaux en [Manipulation]. Adol gagne 2 niveaux en [Endurance].
Adol : manipulateur, ca te va bien!
Lotto : Je ne manipule rien, les autres agissent comme il faut pour que ça m'arrange.
Adol : F3.
Lotto : F7.
Alpha : bien, je vais vous guider au plus vite vers ce que vous êtes venu chercher, histoire que vous retourniez vite d'où vous venez.

Ainsi les nos quatre joueurs se mirent en route vers un Donjon, le tout bien sur avec une foule de jeux de mots que nous tairons ici, qui eu le don d'agacer fortement Alpha et Law. (en effet passer trois heures cinquante a discuter et dix minute pour faire la route, la moyenne de kilomètre parcourus n'est pas grande). Il arrivèrent enfin au «donjon».

Lotto : Ça alors, la ferme du gars qui avait insulté Shlen !
Adol : muh?
Alpha : ca ressemble pas a une ferme.
Lotto : Je m'étais dit ça la première fois aussi, alors imagine que je cherchais une base militaire.
Law : tout ce que je vois c'est un vulgaire tas de paille avec des pansement!
Adol : des pan semant?
Lotto : Quoi un paon se ment ? Il est mythomane ?
Alpha : bon c'est bon on a compris.
Lotto : Bon, qu'est-ce qu'on est venus faire là au fait ?

A ce moment un RVNI s'écrasa sur la motte de paille et le fit s'effondrer.

Adol : maintenant on comprend pourquoi y'avait des pansement partout.
Lotto : Moi, je perçois la fin de l'histoire, puisqu'on vient d'arriver à la chute.
Ryuka (sortant du tas de paille) : aie, ca fait mal de se faire shooter par un dragon.
Lotto : Un drap gond ? Il tenait une porte ?
Ryuka : c'est qui ces deux pelos?
Alpha : ben, j'ai la flemme d'expliquer.
Lotto : Ah ouais, il s'est botter les fesses par un dragon, ridicule.
Adol : heureusement ou malheureusement le ridicule ne tue pas.
Ryuka : bon je retourne lui botter le cul alors.
Lotto : Ah je vois, il est passé à la trappe pendant le combat.

En effet Ryuka est passé dans une trappe.

Adol : encore une superbe description. Bon je vais voir sous le tas de paille dans lequel a disparu le dit Ryuka.
Lotto : Alors ? Tu vois quelque chose ?
Adol : c'est un trou!
Lotto : Et y'a quoi dedans ?
Adol : ben un trou quoi!
Lotto : Bah va voir !

Lotto a lâchement poussé Adol dans le trou, et ce dernier a lâchement embarqué celui qui l'a poussé avec lui, si bien que les deux compères ont chu sur Ryuka qui sert d'amortisseur... Pauvre bête. Alpha et Law finisse par les rejoindre en souplesse.

Lotto : Je vois... je vois... encore une sombre histoire, on ivoirien, il doit y avoir de la défense.
Adol : sur ce coups la tu t'est pas fêlé de cote.
Lotto : Bon, je vais faire la lumière sur le problème, premier essai : QUOI ?

Et le vent passa dans la plaine poussant son habituelle botte de paille.

Lotto : Bon bah on va faire tout un foin. BALL ELENTIS.
Adol : et la boule de feu c'est crasher sur un mur a deux mètres de distances. On a pu entrapercevoir une sortie de l'autre coté.
Alpha (tenant un bâton dans la mains) : du feu s'il te plait...
Lotto : tient!
Alpha : je t'ai demander d'allumer le bâton pas moi.
Adol : pratique comme briquet!

Ainsi équiper de lumière l'équipe se dirigea dans un sombre labyrinthe (heureusement qu'Alpha connais le chemin sinon l'histoire pourrait prendre cinquante pages de plus, dont la moitié serait composé de jeux de mot pourri).

Lotto : Ouais heureusement, car j'y pige que dalle, y'a que dédale et j'ai la dalle !
Adol : on est pas a Dalle As!
Lotto : Bah oui, j'ai pas vu Dévaler, hormis le RVNI, donc le roi et la reine ne me prennent pas hackeur.
Adol : ce sont des vallées imaginaire bien sur.

Soudain, Ryuka toujours lui, qui marchait en tête dans l'espoir de taper sur du mob, tomba dans une chausse trappe et fut rattraper de justesse pas Law. Nos cinq larrons passèrent pas dessus et continuèrent leur route.

Lotto : Il est vraiment facile à oublier, il est encore passé à la trappe, c'est la trappe nigaud ?

Et après en continuant sur leur route … Et voilà quoi. Ah commentaire de l'autre auteur, c'est la que le mini boss apparaît dans une salle circulaire, donnant sur une porte avec des gravures dorées.

Adol : il doit vraiment être mini on le vois même pas.
Law : il nous faut le trouver pour l'écraser.
Lotto : Ah, si je pouvais utiliser mon sort la flemme...
Adol : ca nous dis pas comment le trouver.
Ryuka : au moins il peut pas nous botter le cul.

Soudain venant de derrière, un pied s'abattit sur le derrière du guerrier qui se retrouva a terre.

Adol : apparemment il a le pouvoir de contrôler sa taille.
Lotto : Il faudrait l'attraper quand il grossit.
Adol : c'est grossier!

C'est alors qu'un grande mains tenta de saisir Adol qui esquiva et l'attrapa au vol. Seulement la mains re,rétrécit laissant l'emprise de ce dernier dans le vide.

Adol : ca ne marche pas.
Alpha : il vaudrais mieux courir.

Ryuka se releva tant bien que mal et un cris de douleur surgit de sous les fesses de ce dernier. Ainsi fini le mini bosse écraser comme une vermine. Une lumière surgit de la porte et cette dernière s'ouvrit donnant accès a la dernière salle du donjon.

Law : on va être enfin débarrassé de ces boulet.
Alpha : bien il ne reste plus que le dernier boss.

Ainsi il entrèrent dans la dernière salle.
Adol : on voit que la fin du chapitre approche, en effet la description est a peine faite.
Et .. fait.. face.. se... une... aux... blonds..
Lotto : J'appelle ça une description à moitié faite.
... en... en... d'eux... trouve.. femme.. cheveux
Adol : bref, on est fasse a une jeune femme au cheveux blond.
Alpha : a tient c'est Yureka que ait elle ici?
Lotto : C'est pas vrai !
Adol : c'est pas faux.
Lotto : Après s'être déguisé en vieillard, voilà qu'il se déguise en femme !
Adol : c'est un t rat veste I.
Yureka : a tient ce n'est pas les gens Habituel, je vais pouvoir me venger de Lotto pour une fois.

Et ainsi Lotto finit au tapis envoyer valdinguer par un coups de pied de la jeune femme.

Lotto : Mais aïe ! Pourquoi c'est moi que tu frappes !
Yureka : ben c'est pour toute les fois ou tu m'a taper dessus.
Adol : je te trouve bien laxiste ces derniers temps mon cher Lotto.

Tandis que Adol et Lotto discutait oubliant totalement la présence de Yureka. Law, Ryuka et Alpha se défendirent comme ils purent mais finirent au tapis, terrasser par la puissance et la vitesse de la jeune femme.

Lotto : Comme tapis on fait mieux.
Yureka : bon ben maintenant c'est votre tour.
Adol : je passe.
Lotto : Je repasse.
Adol : je dépasse.
Lotto et Adol : Et tu trépasses !

Adol et Lotto attaquèrent en même temps, Adol immobilisant Yureka pour que Lotto puisse la frapper. Mais hélas grâce à se force Herculéenne, elle pu se dégagé et envoyer le guerrier sur le magicien faisant d'une pierre deux coups.

Lotto : Bon... Ça ne va pas, elle est barre hackée.
Adol : ca nous avance pas beaucoup, on rame.
Lotto : De toute façon, puisque c'est pagaie, je vais évaporer ce plan qui tombe à l'eau... Tu peux toujours courir pour que la combatte.

Par pur hasard, Lotto activa une compétence enflammant ses pas, et celui-ci se mit à tourner en rond pour échapper à Yureka.

Adol : on tourne en rond.
Yureka : Hiii ! C'est chaud !!!
Lotto : Chaud ? Ha ha !!

Et Lotto cessa de tourner au rond, et se mit à tourner spirale de manière à se rapprocher de Yureka qui semblait craindre le feu. Celle-ci finit par tomber à genoux et crier son abandon. A ce moment elle disparut, et une nouvelle porte s'ouvrit.

Lotto : Tu n'as pas servi à grand chose, heureusement que je suis là
Adol : en effet tu est las!

Les deux hurluberlus passèrent la porte oubliant totalement ceux qui les avaient accompagné (ils doivent êtres cuit a point maintenant). Ils se retrouvèrent dans un endroit fermé fasse a un écran. Un piédestal et apparu face a la vitre de l'appareil.

Adol : tient cet endroit me dis vaguement quelque chose.
Lotto : Ah ?
Adol : j'ai l'impression qu'on est revenu au point de départ. Sauf qu'il n'y avait pas le piédestal.
Lotto : Et c'est quoi ces griffes dessus ? Ça serait pas ce qu'on cherchait ?
Adol : on cherchait quoi déjà?
Lotto : Bah si je te pose la question, c'est que j'en sais rien.

Bref : ils prennent les griffes et au moment ou il ont récupérer l'arme mythique il se retrouvent dans le désert en compagnie des pampa.

Vadorat : j'ai jamais voulu prendre ces armes.
Schluke : Et de toute façon, on n'aurait pas pu la prendre normalement.
L'auteur : muh?
Auteur KS : Tu l'as pris par le piédestal, comme pour Makai.
Schluke : Ah merci de décrire ce que j'ai fait, je ne m'en étais pas rendu compte.
Auteur KS : ENTREE.
Schluke : Je m'excuse ô grand auteur, je ne recommencerai plus ! Ah nooon !
L'auteur : ENTREE.
Vadorat : Je m'excuse ô grand auteur, promet de ne plus faire d'âneries! Hein il s'est passé quoi là?
L'auteur : je testé un certain programme que l'on vient de me donner.
Schluke : Bon c'est pas tout ça Jacques, mais on fait quoi Dutronc de nos cactus ?
Vadorat : dans la vie il y'a des cactus.
Théo : une histoire qui manque pas de piquant.
Auteur KS : Ouais, bon allez hop. Les voilà décactuisés.
Auteur : après la Hollowfication, voici la cactusisation.
Sarah : Je préfère le masque de Hollow.
Voice : Rah, j'avais une position stable pour dormir.
Michaël : La faim ferait tressaillir mes épines.
Katerina : Même en tant que cactus tu n'es pas fin !
Rekiem2D2 : Un Corps à Corps Totalement Universel et Saoûl : CAC-TUS.
Lucien : en tout cas v'la l'autre humain qui continue a balader son piédestal.
Mira : il se croit important.
Schluke : Bon, j'en ai marre de porter ça, R2D2 attrape !

Schluke a lancé le piédestal sur Rekiem, qui explose et réapparaît indemne, avec les griffes sur ses os.

Rekiem2D2 : Ça a laisse une signature, la griffe.
Michaël : Le cygne à Ture ? C'est qui ça ?
Endia : je propose qu'on mettent les voiles.
Schluke : Un cygne, des voiles, nous vlà repartis sur une histoire d'eau.
Rekiem 2D2 : De lave cependant les os.
Vadorat : il va falloir t'ausculter.
Schluke : Du moment que ce n'est pas un nain culte, et une seconde... Pourquoi je m'appelle encore Schluke ?!
Katerina : Bah, ça te va bien.

Katerina se prit une pichenette et alla voler dans le lointain, faisant un *cling* lorsque son étoile apparut.

Sarah : Elle se prend pour une star.
Lucien : la team rocket s'envole vers d'autre cieux.
Dorian : Grouch!
Van't Folth : Commandant, je pense que nous pouvons rentrer, sans oublier ma fille de préférence.
Schluke : Tu as bien fait de me le rappeler, je l'avais déjà oubliée.
Voice : Zzzzz...
Antoine : Et le squelette de lave ?
Schluke : Bah ce coup ci on l'embarque.
Rekiem2D2 : On met les voiles en barque ?
Vadorat : non il débarque.
Théo : bon c'est partit alors.
Schluke : Bon allez à plus Dree.
Vadorat : au revoir mon fils.
Schluke : Que la flemme soit avec toi.

Et ainsi, les deux équipes se séparèrent, la fine équipe de Schluke alla récupérer l'étoile filante, et ils se téléportèrent purement et simplement pour retourner sur Naycerl. Tandis que les membre de l'équipe du rat passèrent par un portail ouvert par Théo afin de rentrer sur Shandora.

FIN
Auteur KS : Hourra ! Le chapitre 16 est fini !
Auteur : on oublie pas quelque chose là?
Auteur KS : Ah ? Ah ouais ! Faut ptet remettre le titre.
Auteur : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique.

Vonon : Bon, et bien, merci à tous d'avoir pu encaisser ce chapitre plus qu'exceptionnel. Je vous dit à bientôt dans les histoires de Schlangan, oh pardon, Schluke, qui reviendra sûrement sur vos écrans.

_________________

Agenusha : Correction Hachant l'Épuisement Relaté Immédiatement et Stoïquement
Agenusha : soit c.h.é.r.i.s

[14:42:15] Un rat qui rit: ... F5
[14:43:59] Ésaïe Legrand: Particule Oubliée Introvertie Nonchalemment Transformée en Poivron Obsolète Ignare Niais Traitée de Patate Obnubiliée Idiotement Nacrée Texturée Frêlaté Car Impossiblement Nutritive et Quémandée.

Soit : Point Point Point FCinq
avatar
Le Rat qui rit
Ancien de l'Ombre
Ancien de l'Ombre

Nombre de messages : 1342
Age : 31
Alliance/Guilde : Samourai
Date d'inscription : 05/02/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: URQR : Chapitre 16 : Imbroglio Diplomatique!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum