Episode 05 - Prévention

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Episode 05 - Prévention

Message  KrishnaYakshini le Sam 11 Fév 2012 - 18:22

DEBUT DE LA SECONDE PERIODE.

Quelques mois s’étaient écoulés depuis l’incident au Makaï et la fin de l’épreuve finale, tout le monde avait pris du repos bien mérité, et la vie suivait sont cours. Seul le Maître de l’Ordre restais à l’écart, plongé dans ses manuscrits jours et nuits entières, ces derniers étant enfin rangé et classés correctement. Cela inquiétait un peu Matsudaira au vu du grand age de sont supérieur, mais elle avait déjà fort à faire avec Mataji qui développais de plus en plus ses pouvoirs grâces aux nanites.

Hatsuko avait décidée de rester au Temple pour intensifier ses études, et avait postulée pour devenir enseignante, la dernière épreuve lui avait définitivement prouvée qu’elle n’était pas faite pour aller sur le terrain, en attendant la reprise des cours, elle avait remit en ordre les bilans financiers de l’établissement.

Kinuye s’occupais d’Hokuto depuis qu’elle s’était réveillée, la jeune fille aux longs cheveux noirs ne savait ni qui elle était, ni d’où elle venait, mais de nombreux flashs de sont passé la hantais, des années de servitude, à fréquenter des démons et à obéir à Akuma, aussi loin qu’elle se souvenait, elle avait toujours effectuée ses missions avec Coeurd’Or, Ce dernier ayant disparut quinze années plus tôt, on estimait qu’elle avait du être enlevée dans la même période.

Cœurd’Or quant à lui passait sont temps avec sont frère, il semblait bien s’en remettre physiquement et mentalement, même si de nombreuses cicatrices couvraient sont corps. Il n’était cependant pas hanté comme Hokuto, il riait de bon cœur, Naezmar s’amusait d’ailleurs à faire le rapprochement entre l’expression et le nom du jeune homme sauvage.

Murakumo et Kusanagi avaient eux avaient repris goût à l’action, et accomplissaient bon nombre de missions, ce qui renflouait du même coup les caisses de l’Ordre, ce qui semblait rassurer beaucoup de monde.

Krishna, de sont coté, passa beaucoup de temps au Makaï à s’entraîner avec Bronanda, il maîtrisait désormais sont armure et ses capacités liés aux ombres, il était parfois rejoins par Mataji qui cherchais à étudier les limites de ses facultés grandissantes ou par Chlothilde, qui elle aussi avait développée une sensibilité nouvelle suite au contact avec l’aura de Krishna lorsque celui-ci avait accomplis sont rituel d’invocation.

Elle avait fini par tomber sur un démon renard avec qui elle s’était liée d’amitié et avec lequel elle arrivait à communiquer, sans que personne ne comprenne vraiment comment, il lui servait de monture et l’aidais au combat.

L’été touchant à sa fin, il fallait se préparer à accueillir les nouveaux étudiant, Hatsuko s’étant occupé de toutes les inscription, réinscription, renouvellement des contrats de travaille des gardes et des femmes de ménage, tout en fonction du budget tout bien comme il faut, elle avait convoqué toutes les personnalités dirigeantes, même le Maître de l’Ordre, normalement au dessus de tout le monde, avait reçus sa convocation avec comme note « Aucun retard accepté », ce qui l’avait fait éclater de rire, « Je me suis reclus si longtemps que je ne suis même plus maître dans mon propre temple ? » c’était il dit.

C’est ainsi que tout le monde s’était retrouvé une semaine avant le début des cours, Hatsuko avait pris la parole en première :
- Merci à tous d’être venus, comme vous pouvez le voir sur le rapport que je vous ai distribué, nous attendons 163 élèves d’ici la semaine prochaine, j’ai déjà pris l’initiative d’engager tout le personnel nécessaire et fait préparer les dortoirs, signé des contrats avec les producteurs de la ville pour avoir une part de leur production, et les contrats honorés par Murakumo et Kusanagi, en plus des frais d’inscriptions, couvrent les dépenses, en gros, j’ai clarifié et relancé l’économie tu Temple, et par la même l’économie locale.
- Vous faites des pauses parfois quand vous parlez ? Demanda le Maitre des Soupirs.
- S’il vous plait, attendez que j’ai fini avant de commenter. Lui répondit simplement la jeune fille.
- Et qui vous a donné tant de droits ? Questionna Kinuye.
-
A ceci, la jeune fille ne put cependant rien répondre… Elle pria pour une intervention de l’auteur, mais il n’en fut rien, elle repris donc simplement.

- Ce qu’il me faudrait maintenant, c’est un rapport sur les dépenses du service médical et de recherche et développement dirigé par Matsudaira.
- Mais je fais ça comment moi ? Demanda la concernée.
- Je vous expliquerais ça plus tard.
- J’admet que vous avez fait du bon travail, Mlle, et depuis que vous avez remis de l’ordre dans toute ma paperasse je m’y retrouve beaucoup mieux. Le souvenir de cette épreuve de remplacement avait traumatisé bon nombre de participants…
- Cependant, il faudra aussi que vous ajoutiez à votre budget une large somme pour un département militaire.

Celle annonce surpris beaucoup de monde, et tous attendaient des précisions.

- Je me suis absenté longtemps, j’en ai conscience, mais je vais à présent reprendre mon rôle si cela ne vous dérange pas Hatsuko. Je ne saurais expliquer pourquoi, mais j’ai l’intuition qu’il faudrait préparer la défense du temple, et peut être même de toute la planète.
- Il n’y a pourtant aucune activité étrange au Makai. Commenta Krishna.
- Cela ne viendra pas du Makai, mais d’ailleurs…
- Notre planète est plutôt isolée, je ne vois pas ce qu’on pourrait rechercher ici. Questionna Matsudaira pour elle-même.
- Ca va plomber tout mon budget… Se lamenta Hatsuko.
- A ce propos, je vous nomme officiellement responsable du budget, et je vous assigne Jettor comme assistant personnel, étant le seul de toute la promotion à avoir échoué, ça pourra toujours l’occuper utilement. Krishna, je te nomme responsable de la sécurité et je te charge de constituer notre défense. Maintenant, pour l’enseignement, qu’en est il du corps professoral ?
- Kusanagi et Murakumo ont déjà fait savoir qu’ils préfèrent continuer à s’occuper des missions, Kinuye s’occupe d’Hokuto, ces trois là ne seront donc que des intérimaires. Krishna étant assigné… Je ne peux pas le compter. Les Frères Cœurs et Jérézon se révèlent être de bons candidats, et vous n’étés pas sans savoir que je suis moi-même volontaire. Conclu la jeune blonde téméraire.
- Très bien, je vous fais confiance pour finir de tout mettre en place d’ici la semaine prochaine. Si vous avez besoin de moi je serais dans ma bibliothèque privée.

Il resta pensif quelques instants, et repris :

- 163 élèves ? Tant que ça ?! Réalisa enfin le Maître.
- Et bien… Beaucoup de demandes d’inscription datent déjà d’il y a plusieurs années… Ce n’est pas pour rien que j’ai mis plusieurs mois à entièrement régulariser la situation de cet établissement, vous étés vraiment négligeant ! Lança Hatsuko à l’attention du Maitre.
- Je suis entièrement d’accord avec vous ! Commenta t il en riant. Allé, bonne soirée à tous.

La réunion s’acheva ainsi, Hatsuko satisfaite, mais aussi frustrée de devoir repenser sont budget, un assistant était une bonne idée pour les corvées, elle se demanda juste pourquoi elle n’y avait pas songé plus tôt. Mais Jettor serait il fiable ?… Krishna se dit qu’il penserait à sont nouveau rôle après une bonne nuit de sommeil. Et Matsudaira s’effraya de la corvée de paperasse qui l’attendrait sûrement…

Le lendemain, il allait de soit que la journée commençait par un bon petit déjeuné, Krishna se rendit donc au réfectoire accompagné de Bronanda, et ils discutèrent du nouveau poste que le démoniste occupais.

- Voyons voir, il faut que je réorganise la défense du Temple…
- Fais donc un harem. Proposa la démone.
- Un harem ? Quel rapport avec la défense ?
- Les gens attaques l’endroit où se trouvent les trésors, avec un harem, toutes les attaques seront ciblés dessus, la défense d’un seul endroit sera ainsi plus facile à organiser.
- Hmmm, il y a de l’idée, mais on a aussi des ouvrages à la bibliothèque, des armes, des objets précieux… On ne peut tout de même pas tout regrouper.
- Mais j’aurais bien voulu avoir une salle de jeux moi… Se plaignit la coquine en joignant le bout de ses index.
- Bouarf, si on refait une réunion comme hier soir, tu pourras toujours proposer l’idée.
Cet espoir réconforta Bronanda.
- Cela dit tu soulèves un bon point, il faut savoir où sont les objets de valeur, et limiter le nombre d’accès, puis faire surveiller ces accès. Il faudra que je trouve une carte et que je consulte Hatsuko… Je ne m’étais pas rendu compte qu’elle avait obtenue tant d’influence…
- Moi non plus… Annonça l’Auteur.
- Mais bon, ça c’est un point, la meilleur défense, c’est l’attaque, il faudrait que je sache précisément de quelle force de frappe je dispose. Continua t il, principalement pour lui-même.
- Tu peux compter sur moi !
-
Cette réplique fit sortir Krishna de sont isolation, elle provenait de Naezmar, qui s’était assis à coté de lui, pas discrètement du tout en plus…

- C’était indispensable de préciser ça, me demanda t’il directement. « Oui, car tu as complètement ignoré ma réplique » lui répondis je.
- D’accord Naezmar… Mais, t’es puissant toi ?
- Ben… Pas encore, mais je suis passé voir Matsu ce matin pour lui parler quelque chose, si tout se passe bien d’ici quelques temps je serais à la hauteur.
- KRISHNA !!! Cria Hatsuko en le trouvant enfin ! Qu’es-ce que c’est que ces chiffres ?! Tu veux ruiner l’école ou quoi ?!
- Hein ? De quoi tu me parles ?!
- L’Auteur m’a donné ton estimation concernant notre défense, c’est hors de prix !!
- Ah ben mince… Mais… Je ne l’ai pas encore faite moi cette estimation…
- Ben revoit là avant de la penser alors ! Puis la blonde tourna les talons et sortie de la pièce.
- Je crois que l’auteur veut me faire passer un message… Constata t il, pourtant, je ne comptais pas dépenser beaucoup, juste analyser, installer des gardes…
- Un harem. Le coupa Bronanda.
- Un harem, répéta t’il machinalement, et éventuellement rappeler tout les anciens étudiants… Je ne vois pas ce que je peux faire pour réduire les dépenses.
Naezmar le regarda… Incrédule.
- Tu veux revoir la garde, mais on en a déjà des gardes. Fit remarquer le futur sujet de Matsudaira.
- Oui bien sûr, mais ça ne va pas !
- Qu’es ce qui ne te plait pas ?
- Et bien… Un garde, ça reste à sont poste, ça a une grosse armure, une arme qui fait peur, et un casque qui en jette vraiment grave !!
- Heu… Tu es sûr de toi ?
- Evidemment, un garde qui fait menaçant, tu n’essaiera pas de passer, tu préfèrera rester à distance.
- Mouais, admettons… Pourquoi es ce que je sens qu’il y a un problème de raisonnement quelque part ? M’enfin, on verra bien.
- Tu ne voulais pas parler avec Hatsu ? Demanda Bronanda.
- Mince ! Oui ! J’ai zappé quand elle était là !! Réalisa enfin Krishna, qui se leva brusquement et couru la chercher.
-
Il sorti rapidement du réfectoire, on vit qu’il avait rattrapé Hatsuko par la fenêtre, mais Bronanda fixais plutôt sont attention vers Naezmar…

- Krishna va être occupé toute la journée, mais toi mon chou, tu fais quelque chose cette après midi ? Lui demanda t elle avec un regard qui ne laissait aucun doute sur ce qu’elle envisageait.
- Heu…. Réussi à articuler Naezmar… Ben en fait, j’ai encore des choses à voir avec Matsudaira, bonne journée Byebye. Puis il disparut, laissant simplement un nuage blanc, juste quelque peu rosé par la timidité du jeune homme.
- Bon, je vais encore m’ennuyer aujourd’hui moi… J’espère que j’aurais vite mon harem… Se désola la succube en sortant sa lime à ongle.

En fin d’après midi, Krishna et Hatsuko étaient enfin d’accord sur tous les points. Krishna avait sont plan d’action, et l’autorisation d’Hatsuko, et la gestionnaire, quant à elle, avait pu faire de remarquables économies, notamment concernant le harem, dont personne ne se rappelais de l’intérêt. Le seul point sur lequel avait finit par céder Hatsuko, épuisée à force de réfléchir, était le nouvel équipement des gardes. Il lui restait encore à discuter avec Matsudaira.

Après sont entrevue avec la responsable des budgets, Krishna passa voir le forgeron, les nouvelles armures pourraient être prêtes d’ici quelques jours à peine. Satisfait, il alla se coucher… Du moins c’est ce qu’il aurait voulu, mais Bronanda, qui s’était ennuyé toute la journée, était pleine d’entrain…

De sont coté, Matsudaira avait passée la journée à revoir les comptes de sont département, c’était un travail laborieux pour elle, les orphelins recueillis lorsque Mataji était arrivée lui furent d’une grande aide, les frères Cœurs apportèrent également leurs contributions.

Lorsque la bruyante Hatsuko arriva le lendemain matin, elles finirent par se mettre d’accord sur trois projets de la scientifique qui seraient financés, d’une part, le suivit de l’avancé des recherches sur les nanites par les plus brillants cerveau de cet Univers, d’autre part, l’étude des nanites associé au métabolisme de Mataji, et enfin, le projet qui avait été proposé par Naezmar. Bien sûr l’infirmerie continuerait de fonctionner normalement en dehors de ces recherches.

Au final, avant la rentrée scolaire, trois rapports complets et détaillés étaient sur le bureau du Maitre des Soupirs. Le premiers concernant les recherches de Matsudaira.

Le second la rentrée scolaire et les finances, édité par Hatsuko. Les enseignants titulaires étaient donc Hatsuko elle-même, pour les cours de magie du sang, les frères Cœurs, pour les cours de nécromancie, et enfin le duo Jérézon-Jettor (afin de laisser du répit à Hatsuko) pour les cours portant sur les malédictions.

Et enfin le troisième, rédigé par Krishna, concernant la constitution de la défense du Temple. En dehors des gardes, une centaine d’anciens élèves, nécromanciens, acolytes, maîtres des malédictions, adeptes du sang, démonistes, le tout confondu, recevoir un si grand nombre de réponses en si peu de temps était assez encourageant.

Murakumo, Kinuye et Kusanagi acceptèrent de compléter la formation de tous ces soldats. Kinuye avait même intensifiée sont entraînement sur deux jeunes personnes prometteuses… Au final, l’armée pouvait se décomposer en cinq unités distinctes, avec chacune à sa tête un combattant d’élite. L’idée de ces cinq personnes liant leurs talents au combat faisait frissonner Krishna rien que d’y penser…

Seul bémol à cette semaine, les « Gardes version Krishna » ne remportais un franc succès, Bronanda ne les trouvais pas assez sexy, malgré leurs grosses armures et leurs grosses armes, ils étaient tout menus à l’intérieur, certaines étudiantes et employées étaient aussi de sont avis. Mais en dehors de cet aspect là, les gardes étaient en effet imposants, leur casques étaient tous uniques, d’un design magnifiques et chacun digne d’un roi, leurs armes, menaçantes, dépassaient toutes les deux mètres, et leur armure semblait réellement impénétrable… Mais leur efficacité semblait réduite…

Afin de s’assurer que les gardes ne quittent pas leur poste, Krishna avait fait sceller les jambes des gardes dans un socle en acier, les rendant en effet incapable de quitter leur poste… Mais au final également incapable de s’interposer entre un quelconque visiteur et la porte pour lui barrer la route. De plus, les armures étaient bien trop lourde, le seul moyen pour les gardes de rester droit était donc de s’appuyer sur leurs armes, elles ne servaient donc uniquement de cannes et ne pouvaient en aucun cas servir… Enfin, à leur fonction première.

L’effet dissuasif était cependant bien là pour quiconque ne remarquais pas ces faiblesses, et le coup total de l’opération avait convaincu tout le monde de garder ce système en place pour le moment…

La défense du Temple de l’Ordre des soupirs était ainsi en place, sont armée en cours de constitution, sont état financier était stable, et tout était prêt pour accueillir les nouveaux étudiants, l’année allais donc pouvoir commencer sans peine… Seul l’Auteur sachant ce qui allait bientôt accabler ce paisible endroit…

-Pitié pas de remise en cause du budget !! S’alarma Hatshuko
-Pas d’épidémie !! S’inquiéta Matsudaira.
-Pas de pénurie d’Hommes pour mon plaisir ! Supplia Bronanda
-Ne me fatigue pas trop. Demanda simplement Kinuye.
-De l’action ! De l’action !! Crièrent en cœur Krishna et Naezmar.
-Je pourrais apparaître dans la suite ? J’ai pas beaucoup participée ici. Constata Mataji…

Mais l’Auteur resta muet… Pas de spoil.

-Si tu reste muet, ne parles pas. (La personne ayant prononcé cette phrase ne sera pas cité pour sa propre sécurité).

A suivre, dans l’épisode 06 – Le Temple Attaqué… (Et ça c’est pas du spoil… ).

KrishnaYakshini
Apprenti des ténèbres
Apprenti des ténèbres

Masculin
Nombre de messages : 87
Age : 29
Localisation : 1:123:7
Alliance/Guilde : RGN
Date d'inscription : 16/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum