Chapitre 8 - Régicide planétaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 8 - Régicide planétaire

Message  Schlangan le Dim 22 Juil 2012 - 23:43

Le roi se trouvait face à Schlangan qui avait croisé les bras. Deux soldats arrivèrent dans le dos de Schlangan, mais ils furent dégommés en un clin d'œil.

Schlangan : Bien. Une dernière volonté ?
Vandri'ch del Kelten : En effet, mais elle risque de prendre une ampleur imprévue.
Schlangan : Développez un peu.
Vandri'ch del Kelten : Vous ne tarderez pas à comprendre.

Or, justement, à ce moment, des coups de feu retentirent dans la base, suivis d'une explosion. Les rafales continuèrent encore un petit moment, puis le calme revint.

Schlangan : Pas terrible comme dernière volonté.
Vandri'ch del Kelten : Cela n'a rien à voir avec ce que je disais.
Schlangan : Ah bon.

L'instant d'après, les quatre soldats déboulèrent dans la base en mettant en joue tous ceux présents. Ils baissèrent leurs armes en constatant la présence de Schlangan.

Soldat #1 : Vous êtes là aussi, chef ?
Schlangan : Non. Je ne suis qu'un hologramme.
Soldat #4 : Vous paraissez vraiment réel pour un hologramme, patron.
Schlangan : Sans blague. Bien sûr que je suis là.
Soldat #1 : Mais vous avez dit...
Schlangan : Urusei ! Bon, donnez-moi une idée pour en terminer avec celui-là.
Soldat #2 : Qui est-ce ?
Schlangan : Le roi.
Soldat #3 : C'est lui ? Mais pourtant... c'est aussi le sujet A000...
Schlangan : Kesako ?
Soldat #1 : Il fait partie des soldats qui ont été améliorés chimiquement.
Schlangan : Ah, c'est pour ça que sa peau pouvait se colorer en rouge ou violet.
Soldat #1 : Ces améliorations les rendent incontestablement plus puissants que tout être humain normal.
Schlangan : Mouais. Contre moi, ça ne change rien. Ah mais au fait, vous n'aviez pas une dernière volonté ?
Vandri'ch del Kelten : ... En effet.

La peau du roi redevint violette et il tira un éclair en direction des soldats. Schlangan fut contraint de tirer à son tour pour dévier l'éclair. Mais ce court moment permit au roi d'activer un nouveau téléporteur.

Soldat #1 : C'était quoi ça ?!
Schlangan : Tsk. Il a la sale manie de se téléporter tout le temps.
Soldat #2 : Et cet éclair, c'était normal ?
Schlangan : Ça doit faire partie des améliorations dont vous me parliez.
Soldat #3 : Ah mais dans un dossier j'ai découvert l'un des points faibles de ces améliorations.
Schlangan : Ah oui ? Et c'est quoi ?
Soldat #3 : C'est...
Schlangan : Oui, c'est ?
Soldat #3 : ...
Soldat #2 : Il a oublié.
Schlangan : Bon, tant pis, votre temps de silence est écoulé. Allons-y.
Soldat #4 : Temps de silence ?
Soldat #2 : Ça veut dire quoi ça ?
Soldat #1 : Il voulait sans doute dire "temps de parole".
Soldat #3 : Ah.
Soldat #4 : Mais un instant, où est le patron ?
Soldat #1 : Il est déjà parti sans nous...

Effectivement, Schlangan en avait profité pour partir à la recherche du roi en fuite, laissant les soldats sur place. Mais alors, une annonce rententit.

Annonce : Alerte. La procédure 13666 vient d'être déclenchée. Veuillez tous vous rendre à la salle CHA05. Je répète, la procédure 13666 vient d'être enclenchée. Rendez-vous tous à la salle CHA05.
Soldat #3 : J'ai un mauvais pressentiment.
Soldat #1 : Il fait plus froid tout à coup, non ?
Soldat #2 : Oui, ce n'est pas bon signe.

Tandis que la température chutait encore, Schlangan avait décidé de se rendre dans la salle en question, car l'énergie du roi semblait provenir de là-bas. Toutefois, il ignorait par où passer pour trouver la salle, et des gardes tentèrent de l'arrêter, bien que cela fut vain. Par contre, les quatre soldats, qui cherchaient leur chef, arrivèrent devant une gigantesque salle, exactement la salle CHA05. Le spectacle à l'intérieur était morbide. Tous ceux étant entrés dans la salle étaient morts, leur cœur arraché. Une machine se trouvait à côté, et elle émettait un liquide rouge fluorescent. Le roi était la seule personne vivante de la pièce, et il versa le contenue d'une fiole rose fluorescente dans le liquide rouge. Du gaz s'échappa et le liquide devint noir. Puis le roi se tourna vers les soldats.

Vandri'ch del Kelten : Dommage que vous ne soyez pas arrivés un petit peu plus tôt. Vous auriez pu faire partie de mon futur.
Soldat #1 : De quoi parlez-vous ?
Vandri'ch del Kelten : Considérez cette boisson comme la version concentrée de l'amélioration des soldats de cette base.
Soldat #2 : Quoi ?!
Vandri'ch del Kelten : Imaginez un petit peu la puissance que cela va me fournir.

Soldat #1 dégaina immédiatement son arme et fit feu en direction de la fiole, mais le roi, qui avait toujours la peau violette évita toutes les balles sans mal. Puis il but le contenu de la fiole. Son corps se crispa alors et il en brisa la fiole entre ses mains. Puis, il s'effondra au sol, inerte.

Soldat #3 : On dirait que cela n'a pas marché comme prévu.
Soldat #4 : Au moins ça c'est fait.

Mais alors, le corps du roi fut pris de convulsions, et sa peau se teinta de noir. Des protubérances émergèrent de son corps pour former des membres supplémentaires, son visage se déforma, et ses onglesp oussèrent pour devenir de véritables griffes.

Soldat #1 : Qu'est-ce que c'est que ça ?!
Soldat #2 : Il faut le détruire maintenant !

Aussitôt dit, aussitôt fait, Soldat #3 lança immédiatement une grenade sur le roi, provoquant une nouvelle explosion. Mais la fumée fut soufflée d'un seul coup, et le roi se releva, grand sourire. Ses dents étaient devenues pointues et il présentait des yeux de prédateur. Il donna un coup de poing dans le vide et créa une onde de choc qui projeta les quatre soldats contre le mur.

Vandri'ch del Kelten : Ha ha ! J'ai une force inouïe ! Enfin !
Soldat #3 : Huh... C'est impossible ! C'est un monstre !
Vandri'ch del Kelten : Ne vous en faites pas, vous ne souffrire pas.

Un dragon de feu surgit alors du couloir et frappa le roi de plein fouet, provoquant une nouvelle explosion. Mais le roi en sortit indemne une fois de plus, et Schlangan venait d'arriver dans la pièce.

Schlangan : Beurk. C'est quoi ce truc ? C'est moche.
Soldat #2 : Commandant... Il s'agit du roi... Il a augmenté sa force.
Schlangan : Ah. Voilà donc sa dernière volonté. Tu pourrais maintenant arrêter de fuir ? J'en ai marre de jouer au chat et à la souris.
Vandri'ch del Kelten : A ta guise, pauvre mortel.

Le roi créa une nouvelle onde de choc, mais Schlangan ne fut pas affecté. Schlangan se déplaça alors rapidement et frappa le roi de plein fouet avec son pied. Celui-ci recula juste de quelques centimètres. Schlangan fut surpris et le roi profita de se court instant pour le frapper à bout portant avec un éclair, qui projeta Schlangan à travers le mur.

Vandri'ch del Kelten : Ha ha ha ha ha ha ha ! Que dis-tu de ça ?!
Schlangan : Ouais, pas mal. Je vais pouvoir arrêter de me retenir alors.
Vandri'ch del Kelten : Bluffe tant que tu le veux.
Schlangan : Je t'aurais prévenu. HADÔ NO HACHIJÛHACHI : HIRYUU GEKIZOKU SHINTEN RAIHÔ !

Schlangan mit une main en avant et créa un puissant rayon d'énergie qui toucha le roi de plein fouet, le faisant traverser plusieurs murs. Mais le roi se releva.

Schlangan : Hey. Il est insensible à la douleur.
Soldat #3 : C'est un monstre, monsieur ! Nous devons fuir.
Schlangan : Nah, ça ira. Quoique, vous, allez me trouver un vaisseau pour que nous puissions partir d'ici quand tout sera fini.
Soldats : A vos ordres.
Schlangan : Bien, votre horrible majesté, continuons, voulez-vous ?

Schlangan dégaina son katana et bondit sur le roi qui riposta avec son fleuret. Les deux armes s'entrechoquèrent, et le roi fut repoussé. Celui-ci riposta avec de l'éctricité, mais Schlangan esquiva, assénant un coup direct de katana au torse de son adversaire. Toutefois, le roi ne saigna pas. Schlangan fut à nouveau surpris, et le roi créa de multiples arcs électriques qui frappèrent Schlangan de plein fouet. Schlangan chancela et le roi frappa de toutes ses forces, projetant Schlangan à travers le plafond. Toutefois, Schlangan se rattrapa en lévitant et envoya un dragon de feu sur le roi qui dut rouler sur le côté pour l'éviter.

Schlangan : Bien. Ça faisait longtemps que je ne m'étais pas défoulé.
Vandri'ch del Kelten : Et donc ?
Schlangan : Alors, j'ai une nouvelle surprise pour vous. HADÔ NO KYÛJÛ : KUROHITSUGI.

Schlangan créa une petite boule d'énergie noire dans sa main, et il l'envoya au sol juste devant le roi. Une boîte d'énergie noire se forma alors, emprisonnant le roi dedans. Des lames d'énergie noire se formèrent ensuite, et traversèrent la boîte, qui vola ensuite en éclats. Le roi avait un genou à terre, était essoufflé, bien qu'il ne saignait toujours pas.

Schlangan : Pas de sang, mais une énergie finie également on dirait.
Vandri'ch del Kelten : Espèce de... monstre !
Schlangan : C'est plutôt vous qui ressemblez à un monstre. Au moins, quand on me blesse, je saigne.
Vandri'ch del Kelten : Tant pis, quitte à mourir, je vous emmènerai tous avec moi !
Schlangan : Pardon ?
Vandri'ch del Kelten : J'ai programmé un météore qui orbite autour de la planète pour le faire s'écraser dessus si j'estimais que la planète était perdue. Donc, adieu, Schlangan !
Schlangan : ...

Le roi appuya sur un bouton situé sur l'une de ses bagues, et un météore commença effectivement à tomber vers la planète. A ce moment, les soldats venaient d'entrer dans un vaisseau et purent aussi détecter le météore en approche. Ils s'empressèrent de décoller pour aller chercher Schlangan.

Vandri'ch del Kelten : Ha ha ha c'est terminé !
Schlangan : Ouais, il faut croire. Laisse-moi te montrer ce que je peux faire réellement. BANKAI. OKINAKAMA RYURAKAI.

Schlangan plaça son katana verticalement devant lui, et de l'énergie en émergea. Le katana commença alors à changer de forme, développant une lame courbée allongée comme une faux, mais tout en conservant une partie linéaire comme un katana. Des lames émergèrent également de la lame principale, perpendiculairement, pour former des pointes facilitant le déchiquetage de la cible.

Vandri'ch del Kelten : Qu'est-ce que c'est que ça ?
Schlangan : Mon Bankai, c'est un truc de Shinigami qui augmente la force. C'est plus esthétique qu'un changement de couleur de peau.
Vandri'ch del Kelten : Et que crois-tu faire avec ça ?
Schlangan : C'est évident non ? Détruire ton météore. RAGNAROK !!

Schlangan chargea alors de l'énergie dans son arme et envoya une gigantesque vague d'énergie en direction du météore qui vola en éclats, et seuls une pluie de météorites s'abattit sur la planète. Le roi n'en cryait pas ses yeux.

Schlangan : Et voilà. Ça dérouille.
Vandri'ch del Kelten : Je vois. Je me dois de te féliciter, vu que tu peux détruire un météore. Mais par contre, tu ne pourras pas empêcher l'explosion de cette planète.
Schlangan : Nani ?
Vandri'ch del Kelten : Vu que le météore lui-même n'aurait probablement suffit, j'ai installé quelques bombes de puissance maximale à des points clés. En explosant toutes, la planète deviendra instable, et disparaîtra. Mes félicitations pour tant de puissance. Nous nous reverrons sans doute en enfer.
Schlangan : Ouais, bah, toi d'abord.

Schlangan disparut alors et la tête du roi quitta ses épaules. La planète se mit alors à trembler et des colonnes de flammes apparurent dans le lointain.

Schlangan : Ça, c'est pas bon...

Les soldats, toujours au commande des vaisseaux, virent les colonnes de flammes, et la planète commencer à se désagréger.

Soldat #1 : Il faut téléporter le commandant !
Soldat #2 : J'ai entré son signal de localisation, espérons que le vaisseau le trouve à temps pour le téléporter !
Soldat #3 : D'autant plus que l'on bouge en même temps pour s'éloigner, sinon nous sommes cuits aussi !
Soldat #4 : Il ne reste plus qu'à prier !

Le vaisseau s'envola, et les soldats espéraient que Schlangan allait être téléporté à temps. A peine furent-ils en orbite que la planète commença à se désagréger. Ils continuèrent leur fuite, et la planète explosa, ne laissant plus aucune trace. L'expulsion de gaz lors de l'explosion projeta d'ailleurs le vaisseau plus loin.

Soldat #1 : La planète a explosé...
Soldat #2 : Le commandant est mort...
Soldat #3 : Aujourd'hui il s'en est allé...
Soldat #4 : Lui qui était si fort...

Soldat #1 : On ne l'oubliera plus...
Soldat #2 : Celui qui nous a formé...
Soldat #3 : Dès le jour on nous l'avons vu...
Soldat #4 : On a su qu'on en pleurerait...

Soldat #1 : Cela nous a va droit au coeur...
Soldat #2 : Où reposait notre confiance...
Soldat #3 : Tiens, un bruit de teleporteur...
Soldat #4 : Cela n'a plus aucun importance...

Soldat #1 : Toi ô notre chef...
Soldat #2 : Tu peux reposer en paix...
Soldat #3 : Nous gérerons ton fief...
Soldat #4 : Et nous ne te trahirons jamais...

Soldat #1 : Désormais reste dans l'éternité...
Soldat #2 : Adieu à toi, valeureux guerrier...
Soldat #3 : Règne là-bas, tant que tu y est...
Soldat #4 : Tu deviens une légende, à tout jamais !

Soldat #1 : ...
Soldat #2 : ...
Soldat #3 : ...
Soldat #4 : ...

Schlangan : Quelle tristesse...
Soldat #1 : Oui, c'est une détresse...
Schlangan : Tout çà à cause d'une machination...
Soldat #2 : Tout est arrivé en contradiction...
Schlangan : Qu'allez-vous donc faire maintenant ?
Soldat #3 : Reprendre le commandement...
Schlangan : Pensez-vous faire mieux désormais ?
Soldat #4 : Il reste beaucoup de choses à appréhender...
Schlangan : Pourquoi ne pas lui redonner les rennes ?
Soldat #1 : Y penser nous donne trop de peine...
Schlangan : Au fond vous l'aimiez bien...
Soldat #2 : Oui, sans lui nous ne serions plus rien...
Schlangan : Et s'il n'était pas mort ?
Soldat #3 : Nous ne pouvons pas retrouver son corps...
Schlangan : Vous allez le laisser dormir ?
Soldat #4 : Oui, maintenant qu'il est devenu un souvenir...
Schlangan : Bien. Alors bonne nuit, les enfants.
Soldats : Bonne nuit, commandant. Commandant ?!

Les soldats se retournèrent et purent effectivement constater que Schlangan se tenait dernière eux, bel et bien vivant.

Soldat #1 : Vous êtes vivant !
Soldat #2 : Malgré ce mécréant !
Soldat #3 : C'est surprenant !
Soldat #4 : Et rassurant !
Schlangan : Oui, et tiens tant que j'y pense ?
Soldat #1 : Oui, vous avez détruit sa vengeance ?
Schlang an : Vous allez arrêter immédiatement avec vos rimes !
Soldas : A vos ordres !
Schlangan : Enfin.
Soldat #2 : Mais comment avec vous survécu, commandant ?
Schlangan : Et bien j'étais été téléporté juste avant l'explosion, mais il faut croire que j'ai mis du temps à être remolécularisé, à cause de l'explosion.
Soldat #1 : Ah d'accord.
Schlangan : Bien, le problème du père de Flotin est réglé. Dommage qu'on ait pas pu garder la planète au final, elle était super grande. Allez, rentrons !
Soldas : A vos ordres !


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6438
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum