Chapitre 9 - L'alliance Ragnarok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 9 - L'alliance Ragnarok

Message  Schlangan le Lun 23 Juil 2012 - 1:25

Le petit matin s'était levé sur la planète Releeshan après une nuit de repos bien méritée. Schlangan se trouvait toujours dans son bureau en train de faire des calculs mystérieux, lorsque quelqu'un frappa à la porte. Schlangan intima d'entrer, et ce fut Soldat #1 qui fit apparition.

Soldat #1 : Bonjour chef !
Schlangan : Yo.
Soldat #1 : L'un des membres de l'alliance est arrivé pour la réunion au sommet.
Schlangan : La réunion ? Quelle réunion ?
Soldat #1 : Heu, la réunion que vous avez placé aujourd'hui, chef.
Schlangan : J'ai fait ça, moi ?
Soldat #1 : Heu, oui, chef.
Schlangan : Ah bon. Et bien soit, j'arrive. Qui est arrivé ?
Soldat #1 : Madame Zuzudith.
Schlangan : Bien. Va lui dire que j'arrive.
Soldat #1 : A vos ordres.

Schlangan termina en hâte son calcul et se dirigea vers la salle de réunion où se trouvait une femme aux cheveux blonds bouclés et yeux bleus, portant une robe bleue claire.

Schlangan : Yo. Tu as fait bon voyage ?
Zuzudith : Ah, général. Oui, tout était en ordre, si ce n'est un champ d'astéroïdes imprévus sur la route.
Schlangan : Dans le secteur de la... l'ex-planète Vilche't ?
Zuzudith : C'est exact. Vous étiez au courant ?
Schlangan : Oui, on peut dire qu'elle a explosé suite... à une petite altercation avec le dirigeant de la planète.
Zuzudith : Ah.
Schlangan : Bref quoiqu'il en soit, l'essentiel est que le voyage se soit bien passé. J'ai un trou de mémoire, à quelle heure est prévue la réunion.
Zuzudith : A 9 heures.
Schlangan : Hmmm, et il est ?
Zuzudith : 10 heures.
Schlangan : Je vois que la ponctualité règne toujours en maître dans cette alliance. Bien, il n'y a plus qu'à attendre les autres.

Et ainsi, Schlangan et Zuzudith s'assirent dans la salle de réunion, en attendant. Cinq minutes plus tard, un homme assez grand, aux cheveux noirs coupés courts, portant un costume complet, fit son entrée.

Schlangan : Yo, Stéphane ! Bon voyage ?
Stéphane : Bonjour, général. Bonjour madame. Oui, le trajet était correct. Veuillez m'excuser pour mon retard.
Schlangan : Ne t'en fait pas pour ça, tu es le deuxième arrivé. Les autres sont... encore plus en retard.
Stéphane : Ah.
Schlangan : Et bien assieds-toi, nous attendons les autres.

Le suivant à venir fut un homme assez baraqué au crâne rasé, portant des tatouages sur les bras, et des piercings, habillé en T-Shirt et jean troué aux genoux, avec des baskets aux pieds.

Schlangan : Civisibi. Yo.
Civisibi : Salut.
Schlangan : Assieds-toi.

Puis, ce fut au tour du co-fondateur de l'alliance, Shlen, de venir. Celui-ci était plutôt petit, les cheveux foncés coupés en brosse. Il portait une chemisette à carreaux bleue et un jean noir.

Schlangan : Voilà notre co-fondateur, pas le plus en retard. Ça va ?
Shlen : Ouais, plein de trucs à régler. Bonjour à tous au fait.
Schlangan : Ah, j'ai oublié de te dire, la planète de Flotin n'est plus.
Shlen : Hein ?! Je croyais que tu lui avais fait un cadeau ?
Schlangan : Ouais je lui ai fait un cadeau négatif de ressources, mais son père s'en est mêlé, et j'expliquerai ça tout à l'heure.
Shlen : Ok. Il manque qui ?
Schlangan : Yureka, Darkgoun et Rwadragun.
Shlen : Yureka ne s'est sûrement pas réveillé.
Schlangan : C'est fort probable. Nous verrons bien.

Et justement, le dénommé Yureka fit son entrée juste après, une bouteille de liqueur de deutérium à la main. Ses cheveux étaient châtains clair coupés courts, et il portait une cape bleue avec le sigle des aigles dans dessus. Ses autres habits étaient bleu violacés, un pantalon et une chemise. Seules ses chaussures étaient noires.

Yureka : Yop.
Schlangan : Yo. Assieds-toi, on attend les deux derniers.
Yureka : Voyons qui il manque... Non ?! Tu l'as convoqué lui ?!
Schlangan : Ben... Il fait partie de l'alliance.
Yureka : Pourquoi ne l'a-t-on toujours pas renvoyé ?
Schlangan : Va savoir. Ah tiens le voilà, avec son interprète.

Deux personnes firent leur entrée. L'un était de la taille de Shlen, avec les cheveux noirs fixés bizarrement avec du gel, faisant une crète à l'avant. Il portait un sweat blanc et un jean noir, ainsi qu'un collier en forme de croix autour du cou, et machônnait une herbe qu'il avait dans la bouche. L'autre personne était grand et maigre, aux cheveux bruns longs, et vêtu tel un majordome.

Schlangan : Darkgoun et Rwadragun, il ne manquait plus que vous.

Le petit fut alors le premier à parler, et Schlangan prit un crayon pour noter ce qu'il disait.

Petit : Wé salu tt l'mond. Kom'en sa va ?
Schlangan : Incroyable. Même écrit, ça n'a aucun sens. Quelqu'un a compris ce que Darkgoun a dit ?

Seul le silence répondit à Schlangan qui hocha des épaules comme s'il s'agissait d'une fatalité. Puis, le grand, par déduction Rwadragun, prit la parole.

Rwadragun : Il vous salue et vous demande comment ça va.
Schlangan : Ah. Bah, ça va, merci. Bon tout le monde est là. La réunion peut commencer. Qui connaît l'ordre du jour que j'ai instauré quand j'ai eu cette idée ?

Seul le silence semblait vouloir répondre, mais finalement Stéphane prit la parole.

Stéphane : D'après le message, nous devions parler de l'avancement de nos empires, économiquement et militairement parlant, ainsi que des éventuelles menaces que nous avez rencontré ces derniers temps.
Schlangan : Ah, je savais bien qu'au moins l'un d'entre vous pourrait me dire ce que j'ai décidé. Car comme - presque - tout le monde ici, j'avais oublié. Bref, commençons par les progrès économiques et militaires. J'ai pu constater que notre alliance a fait quelques progrès ces derniers temps, et je vous en félicite. Faisons un tour de table pour voir comment ça va pour vous. Et nous commencerons par, honneur aux femmes, Zuzudith.
Zuzudith : Ma planète mère progress bien, mais c'est un peu plus délicat pour les colonies pour le moment. Pas assez de production.
Stéphane : Pour ma part, tout avance à rythme constant.
Civisibi : J'ai explosé deux trois gars là, ça va bouger.
Shlen : Ben avec la tentative de piratage, j'ai été pas mal ralenti, mais ça va venir.
Yureka : Quelqu'un a de la liqueur de deutérium ? Heu pardon, ma production en deutérium s'améliore bien.
Darkgoun : Ba mwa sa av'ans é pui j'vé tru'vé d' ress kom sa j'pouré av'ncé vit.
Schlangan : En français ?
Rwadragun : Il dit qu'il va trouver des ressources pour avancer vite. Quant à moi, cela avance lentement mais sûrement.
Schlangan : Bien. De mon côté, j'ai pu récupérer quelques ressources grâce à un ennemi de l'alliance, mais j'ai hélas perdu la planète.
Yureka : Perdu la planète ? C'est possible ça ?
Schlangan : Quand le propriétaire initial a placé un système de destruction de la planète au cas où, oui.
Darkgoun : É bé kwa tavé ka lanulé tu c bi1 f'r sa nn ?
Schlangan : ...
Rwadragun : Il vous demande si vous n'étiez pas en mesure de l'annuler ?
Schlangan : J'ai pu arrêter le météore qu'il avait lancé sur la planète, mais je n'ai pas pu stopper les charges nucléaires souterraines établies partout.
Zuzudith : Grâce à cela nous avons toutefois gagné un champ d'astéroïdes. Vu que cela s'est passé près de ma planète mère, puis-je envoyé des recycleurs pour récupérer les ressources ?
Schlangan : Ne te prive pas.

Schlangan appuya sur un bouton et peu de temps après, des militaires vinrent apporter des boissons aux membres de l'alliance.

Yureka : Vous n'avez pas de liqueur de deutérium ?
Schlangan : Vu que je me suis souvenu de la réunion ce matin, je n'ai pas pensé à en synthétiser.
Yureka : Peuh.
Schlangan : Bien, parlons maintenant des menaces dans l'univers. Han Trene Mans a été stoppé il y a quelques jours, et un individu a tenté de pirater les données de Shlen. Il a été stoppé, ainsi que sa planète.
Shlen : Tu as pu passer la flotte de la planète ?
Schlangan : J'y suis allé en personne. D'ailleurs cette planète avait des systèmes d'amélioration chimiques de militaires.
Stéphane : Amélioration à quel point ?
Schlangan : Et bien considérant le roi, à part Yureka et peut-être Shlen, aucun de vous n'aurait pu le stopper.
Darkgoun : Koi sa ve dir' koi ke jsuis febl ?
Rwadragun : Il demande si cela signifie qu'il est faible ?

Schlangan, Yureka et Shlen se tournèrent vers Darkgoun, et éclatèrent subitement de rire, ce qui ne plut pas à Darkgoun.

Darkgoun : Te mok pa d'mwa kom sa !
Schlangan : Je comprends rien, mais il est évident que tu ne pourrais rien ici. De toute manière personne dans cette pièce ne peut faire quoi que ce soit face à moi.
Yureka : Hum hum !
Schlangan : Quoi ?
Yureka : Permet moi de corriger. Personne ne peut rien contre toi, si l'on m'exclut, car, devrais-je te le rappeler, je suis plus fort que toi.
Schlangan : Bwahahahahaha ! Depuis quand ?
Shlen : Heu...
Yureka : Tais-toi, Flem ! Toi à part mourir à moitié quand tu combats, tu ne vaux rien non plus.
Shlen : Je m'appelle SHLEN !
Yureka : Ouais, c'est vrai.
Schlangan : Bien, je pense que nous allons devoir profiter à une vérification.

Schlangan appuya sur un communicateur, et passa une annonce.

Schlangan : Ici le commandant. Merci de téléporter les personnes se trouvant dans la salle de réunion à l'extérieur de la base.

Quelques instants plus tard, le groupe entier fut téléporté à l'extérieur de la base. Schlangan fit craquer ses doigts.

Schlangan : Bien, qui veut vérifier mon effroyable supériorité ?
Yureka : Parfait, il est temps de te remettre à ta place.

Yureka bondit sur Schlangan qui lui donna un coup de pied dans le ventre. Yureka se plia en deux mais en profita pour donne un coup de tête à Schlangan. Darkgoun voulut s'en mêler, mais il vola tel un fêtu de paille d'une pichenette. Civisbi attrapa Shlen par les épaules et le projeta en l'air. Shlen fit une pirouette et se rattrapa et donna un coup de poing à son adversaire qui ne broncha pas.

Shlen : Ah, c'est vrai, tu es insensible à la douleur.
Civisibi : Bah ouais.
Shlen : Sceau de vitesse.

Civsibi voulut donner un coup de poing à Shlen, mais celui-ci était devenu trop rapide, et Civisbi se retrouva au sol, les deux jambes balayées. Shlen attrapa le poignet de son adversaire et l'immobilisa au sol. Mais Civsibi se releva tout en gardant Shlen attaché à son bras.

Shlen : Heu... Sceau de force.
Civisibi : Ouais mais non.

Et Civisibi se retrouva plaqué au sol violamment, et mis K.O. Shlen se retourna, prêt à attaqué Schlangan, mais deux éclairs lui foncèrent dessus et le projetèrent droit dans la base, explosant la porte. Les deux éclairs avaient été lancés par Schlangan et Yureka.

Schlangan : Bien, plus que nous deux;
Yureka : Ouais. FEU-TERRE-AIR-EAU !
Schlangan : RYUKAA !!

Yureka créa quatre boules d'énergie qui se combinèrent en rayon qui fonça sur Schlangan, celui-ci ripostant avec un dragon de feu. Les deux attaques s'entrechoquèrent et partirent dans deux directions différentes, infligeant des dommages divers.

Schlangan : Ma base !
Yureka : Tu ne fais pas assez attention : HARAICHI NO HACHI ZETSAI !!
Schlangan : BAKUDÔ NO HACHIJÛHACHI - DANKÛ !

Yureka créa une pluie de flèches d'énergie qui foncèrent droit sur Schlangan qui érigea un bouclier pour se protéger. Les deux repartirent à la charge et échangèrent des coups, se frappant mutuellement. Mais aucun des deux ne semblait vouloir perdre de terrain.

Schlangan : Et ben ? C'est tout ce que tu as ?
Yureka : C'est ce que j'allais dire ! Mais pour te faire plaisir : SPEED EAGLE !
Schlangan : Non ?

La vitesse et la force de Yureka accélèrent brutalement, et Schlangan fut frappé de plein fouet et projeté à son tour dans la base. A ce moment, Shlen venait de se relever, si bien qu'il fut percuté de plein fouet par Schlangan. Les tables de la pièce volèrent en éclats. Yureka se mit alors à danser et faire signe de sa victoire, lorsqu'il entendit le mot "Bankai" résonner.

Yureka : Non ?
Darkgoun : C pa fini !!

Darkgoun, revenu dans une ultime assaut, voulut attaquer Yureka, mais Schlangan était passé derrière le maître des aigles. Yureka ne put parer l'attaque qui suivit et vola à son tour droit dans le bâtiment, emportant Darkgoun avec lui. Ce fut au tour de Schlangan de danser, mais Yureka revint rapidement devant son adversaire.

Yureka : Ça suffit : DELTA EAGLE SUN !
Schlangan : Ouais : RAGNAROK !

Yureka créa une gigantesque boule d'énergie qu'il lança droit sur Schlangan qui riposta avec sa puissance vague d'énergie. Fort heureusement, les deux attaques partirent vers le ciel et allèrent exploser en orbite, provoquant un joli feu d'artifice.

Yureka : On est pas encore au nouvel an.
Schlangan : Ah oui, très juste. Bon, j'ai la flemme de continuer, ça risque de faire trop de dégâts.
Yureka : Ouais, ça m'a donné soif.
Schlangan : Bon...

Schlangan se tourna alors vers le reste des membres de l'alliance, annonçant que la réunion était terminée, et que chacun pouvait rentrer chez soi. Puis, Schlangan sourit soudainement et frappa Yureka de plein fouet. Toutefois, celui-ci avait eut la même idée, et il frappa Schlangan en même temps. Les deux furent à moitié sonnés.

Zuzudith : Si nous disions match nul ?
Schlangan et Yureka : Ouais... ça ira pour cette fois.

Et les deux s'effondrèrent. Chaque membre de l'alliance repartit chez lui, et il en fut de même pour Yureka après qu'il fût réveillé. Schlangan retourna à son bureau, pour reprendre ses équations mystérieuses, sans savoir qu'un vaisseau inconnu se rapprochait peu à peu de la planète Releeshan.



Suite au prochain chapitre.


_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6467
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum