Chapitre 12 - Le danger de l'aura noire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 12 - Le danger de l'aura noire

Message  Schlangan le Sam 28 Juil 2012 - 22:15

Schlangan, le rat, Antoine, Mathias, Voice, les quatre soldats se trouvaient donc en compagnie de Michaël, entouré de sa mystérieuse aura noire. Ceux-ci n'avaient aucune idée de l'endroit où ils se trouvaient. Michaël regardait autour de lui, mais ne semblait pas vouloir bouger.

Schlangan : Bon, pour le moment notre cher Michaël ne fait rien. L'aura noire se dissipera peut-être tout seule.
Le rat : C'est possible ça ?
Schlangan : Va savoir. Bon, où sommes-nous ?
Mathias : En regardant la position des étoiles, il est possible d'identifier nos coordonnées, et de...
Schlangan : Et ben fait donc ça au lieu de tout expliquer !
Antoine : Si l'on prend la célestiographie (géographie céleste), nous devons être approximativement à une galaxie de notre point de départ.
Schlangan : Donc en galaxie 2 ? Ma planète Rizakiyen devrait être dans le secteur.
Soldat #1 : Négatif, chef ! Nous sommes en galaxie 0 d'après nos capteurs.
Schlangan : Nani ? Galaxie 0 ? Qu'est-ce que ça veut dire ?
Mathias : Les coordonnées célestes nous permettent de définir notre position au point G259.0.0 PO, et...
Schlangan : Je n'ai pas demandé une adresse IP.
Mathias : Cela veut dire que nous sommes dans une dimension différente de la nôtre.
Schlangan : Nani ?! On a changé de dimension ?!
Le rat : Cool.
Antoine : Hey ! C'est ma réplique ça ! Je demande à ce que l'auteur arrange ça...

Tout à coup, des nuages apparurent dans le ciel, et une violente averse s'abattit uniquement sur Antoine. Puis, une voix résonna des cieux.

Auteur : Imbécile ! Je n'ai rien à arranger du tout !

Puis l'averse cessa aussitôt, et les nuages se dissipèrent.

Antoine : C'était quoi ça ?
Voice : On aurait dit que l'auteur n'était pas content.
Le rat : Ah, la pluie a réveillé la marmotte.
Voice : Zzzzz...
Schlangan : ... Ou pas.
Soldat #4 : Heu, patron, vous n'auriez pas oublié quelque chose ?
Schlangan : Quoi donc ?
Michaël : WOOOOOOOOOOHHHH ! Manger...
Le rat : Ah, lui.
Schlangan : Ah oui c'est vrai.
Michaël : J'AI FAAAAAIIIIIMMMMM !!!
Le rat : Hey ! Doucement, tu m'as percé les tympans vieux !

Michaël commença alors à se diriger vers le groupe. Schlangan fit un pas et donna un coup de pied dans le ventre de Michaël, l'envoyant voler à plusieurs mètres de là.

Schlangan : Mange donc ça.
Le rat : Quelle violence.
Antoine : Mais oui ! Il nous faudrait de la nourriture pour faire cesser cette aura !
Schlangan : Quoi, ça marche ça ?
Mathias : Tout à fait, cette aura noire semble enclenchée lorsque la faim de Michaël atteint un seuil élevé, et donc donner de la nourriture permet au processus de...
Schlangan : URUSEI ! C'est vraiment peine perdue de lui demander un truc.
Le rat : Donc, si j'ai bien compris, si on veut retourner dans notre dimension, il faut lui trouver de la bouffe et marchander, c'est ça ?
Antoine : Heu... Non, la bouffe va simplement arrêter son aura noire.
Schlangan : Ce qui ne nous aide absolument pas.

Michaël s'était relevé, et marchait à nouveau vers le groupe, semblant inaffecté par le coup de pied précédent.

Schlangan : Bah, quand je l'ai capturé, j'ai fait cesser son aura noire en le mettant K.O. Il suffit de recommencer.
Soldat #1 : Bonne idée, chef.
Soldat #2 : On vous regarde, commandant !
Schlangan : ... Minute. C'est de votre faute si on en est là. Arrêtez-le vous même, ça vous entraînera. Pendant ce temps, je vais essayer de comprendre ce qui s'est passé avec la téléportation.
Soldat #3 : Mais, monsieur...
Schlangan : Exécution ! Immédiate !
Soldats : A vos ordres !

Sur la demande de Schlangan, les quatre soldats se mirent en place. Soldat #1 initia l'attaque en tirant des balles en rafales sur Michaël. Celui-ci fut touché de plein fouet, mais chancela à peine. Il n'avait aucune trace de blessures. Soldat #2 fut le suivant à attaquer. Il fonça sur Michaël avec son glaive, et tenta de lui mettre un coup du revers de la lame. Seulement, Michaël attrapa le poignet de Soldat #2 sans mal, et le jeta en l'air, assez haut. Soldat #4 fut le suivant à attaquer, mais Michaël bougea rapidement et le frappa du genou, projetant Soldat #4 en l'air à son tour.

Soldat #1 : C'est un monstre !
Le rat : Il ne se débrouille pas mal.
Schlangan : Ouais, cette aura bizarre le rend beaucoup plus fort.
Antoine : Ils n'ont aucune chance face à ça !
Mathias : La probabilité que...
Schlangan : URUSEI.

Soldat #3 se mit en position, et tira droit sur Michaël, ayant décidé d'abandonner les attaques non létales. Mais Michaël esquiva la balle en sautant. Il sauta rapidement et atteignit en un instant la hauteur de Soldat #2 et Soldat #4, toujours en l'air. Michaël mit les deux mains en avant, et de l'énergie noire en partit, frappant les deux soldats de plein fouet. La vitesse de l'attaque prit de court Soldat #1 et Soldat #3, qui n'eurent pas le temps d'esquiver. Une explosion se produisit à l'endroit où ils se trouvaient. Puis Michaël envoya une deuxième fois l'attaque, provoquant une nouvelle explosion.

Le rat : Heu... Ils vont survivre à ça ?
Schlangan : ... Oups. Je n'aurais peut-être pas dû leur dire "exécution" en les envoyant.
Antoine : Vos hommes sont sans doute morts, et vous dites "oups" ?
Schlangan : Ben... Je ne vais pas les pleurer. De toute manière, il y a des morts partout tous les jours.
Antoine : Et leur famille ?
Schlangan : Je ne sais pas s'ils en ont. Je les ai rencontrés deux fois sur d'autres planètes.

La poussière provoquée par l'explosion se dissipa peu à peu, et les corps sans vie des quatre soldats gisaient au sol, partiellement désintégrés. Puis, Michaël se tourna vers le groupe restant, pour envoyer la même attaque de plus belle. Antoine et Mathias bondirent sur le côté, Voice dormait toujours, le rat ne bougea pas d'un millimètre, et Schlangan envoya un dragon de feu en direction de l'attaque de Michaël. Le dragon de feu annihila l'énergie de Michaël et toucha le sol devant lui, provoquant une explosion qui projeta Michaël à plusieurs centaines de mètres de là, le faisant se crasher dans une colline dans le lointain.

Schlangan : Naïf.
Le rat : Il n'était pas supposé être notre moyen de retourner dans notre dimension ?
Schlangan : ... Oups.
Antoine : Ce n'est pas le moment de dire "oups" ! Lui aussi a été tué ?
Schlangan : Nan, j'ai tapé devant lui, il faut juste aller le récupérer là où je l'ai envoyé voler. On dirait qu'il s'est crashé dans le décor plus loin.
Mathias : Et bien allons-y, comme ça nous pourrons...
Schlangan : Ah non, quand même, il faut que je dise quelque chose pour ces quatre là. Histoire de ne pas les abandonner à leur triste sort. Voyons... A vous quatre, soldats qui m'ont bien servi quelques temps, vous avez su faire preuve d'innovation et autre, vous avez traversé de lourdes épreuves, puissiez-vous maintenant reposer en paix. Voilà.
Le rat : C'était plutôt court.
Schlangan : Rien de mieux à dire.

Puis, Voice se réveilla alors, et regarda autour de lui, ne voyant plus les quatre soldats, ni Michaël.

Voice : Il ne manque pas des gens ici ?
Le rat : Et il pionçait encore lui ?
Antoine : Comme d'habitude.
Le rat : Serait-ce un ronflus totalus, une espèce rare ?
Schlangan : Non, c'est un dormagnus anarchus.
Antoine : Bon, j'en ai marre de tout ça, j'me casse.
Le rat : Et où, pauvre niais ? On est au milieu de nulle part.
Antoine : Ben... là où Michaël a volé, vers ce truc noir.
Schlangan : Bonne idée. Ah, ma montre s'est arrêtée ?
Mathias : Nous serions donc dans un espace où la dimension temporelle a cessé de faire effet, et donc...
Schlangan : Ah je vois, ma pile est H.S.
Le rat : Bravo, Mathias !
Schlangan : Ça ne me dit pas quelle heure il est.
Antoine : Bon, on y va ?

Et ainsi, le groupe partit en direction de l'endroit où Michaël avait été projeté. Sur la route, Schlangan tenta d'appeler sa base, mais il n'obtint aucune réponse. Le rat fit de même, sans plus de succès. Puis, le groupe parvint devant une falaise. Le vol de Michaël y avait créé une entrée vers une caverne. A l'intérieur se trouvait Michaël, toujours affamé, et avec son aura noire. Schlangan s'approcha, et il reçut un appel via son communicateur.

Schlangan : Allô ?
Voix : Commandant ? Enfin ! Nous avons détecté une perturbation spatio-temporelle lors de la téléportation !
Schlangan : Heu, oui, nous sommes allés un peu plus loin que prévus. Étrange que nous puissions communiquer maintenant, je n'avais aucun signal il y a quelques minutes.
Mathias : Peut-être la présence de l'aura noire résonne-t-elle avec la trace de téléportation, maintenant possible un transfert entre...
Schlangan : Oui, bonne idée ! Essayez de nous téléporter maintenant !
Voix : Mais, vous n'êtes pas là où vous auriez dû être, nous ne pouvons pas...
Schlangan : Réglez le téléporteur comme si nous étions arrivés au bon endroit.
Voix : A vos ordres.

Le groupe attendit quelques minutes, et il furent soudainement téléportés à l'extérieur de la base, comme ils le souhaitaient initialement.

Schlangan : Et ben voilà.
Le rat : Ah, c'est mieux.
Michaël : MANGEEEER ! WOOOOOOH !!
Schlangan : Antoine, Mathias, allez donc chercher à manger dans la base pendant que je l'occupe.
Antoine : Heu, pourquoi on devrait obéir ?
Schlangan : Je vous rappelle que le rat vous a placés sous MES ordres. A moins que vous ne préfériez jouer avec Michaël ?
Antoine : Pfff, on s'en charge.

Antoine et Mathias partirent donc en direction de la base, tandis que Michaël bondit sur Schlangan. Schlangan para sans mal le coup de pied et le poing de Michaël. Michaël fut alors frappé de plein fouet par un coup de poing et chancela.

Schlangan : Cadeau. DRAGON THUNDER !

Un éclair partit du doigt de Schlangan et frappa Michaël de plein fouet, le projetant en arrière. Mais Schlangan se déplaça rapidement et se plaça au-dessus de Michaël, en lévitant, pour le frapper avec ses deux pieds. Michaël se crasha au sol, et commença à essayer de se relever.

Schlangan : Bah voilà, il fatigue.
Le rat : Il n'a pas l'air si redoutable que ça.
Schlangan : Bah, le tout est de ne pas le laisser utiliser ses attaques énergétiques à tort et à travers. Il pourrait faire des dégâts.
Le rat : Effectivement, la salle que nous avons redécoré n'est pas très loin.

A ce moment, Antoine et Mathias revinrent, et lancèrent un sandwich en direction de Michaël. Celui-ci bondit alors dessus, comme mû d'une nouvelle énergie. Il engloutit le sandwich, et son aura noire se dissipa aussitôt. Puis Michaël s'effondra bien que réveillé.

Michaël : Ah ça va mieux, mais... Pourquoi est-ce que j'ai mal partout ?
Antoine : Tu es tombé d'inanition, tu avais trop faim.
Michaël : Ah c'était ça.
Schlangan : Quoi, il n'est pas au courant ?
Antoine : Non.
Michaël : Au courant de ?
Schlangan : Oh non, rien.
Le rat : Et tu vas faire quoi de ces deux là ?
Schlangan : Hmmm... Vu que je viens de perdre les quatre soldats d'"élite", je pourrai bien prendre Antoine, Mathias, Michaël et Voice à leur place.
Michaël : Pourquoi faire ? Travailler ici ?
Schlangan : En quelque sorte.
Michaël : Je ne suis pas sûr de vouloir travailler pour mon geôlier...
Schlangan : Sauf que pour certaines raison, quand tu as trop faim, tu es une menace pour la sécurité des gens.
Michaël : Hein ?
Schlangan : Trop long à expliquer. De toute façon le travail ne sera pas trop dur, vous ne serez là que pour superviser les choses, et me tenir au courant des anormalités dans la base.
Le rat : Il doit y en avoir beaucoup.
Schlangan : Pas tant que ça.
Michaël : Hmm... J'aurai à manger ?
Schlangan : Ouais.
Michaël : Bon bah ça me va.
Antoine : C'est cool, on reforme l'équipée de l'île déserte. Et toi Voice ?
Voice : Ben... Ouais pourquoi pas. Zzzzzz...
Schlangan : ... Bon, bah au moins voilà une chose de réglée. Allez, direction la salle décorée.

Le groupe se dirigea donc vers la salle, Antoine aidant Michaël à marcher, vu que Schlangan n'y avait pas été de main morte. Les préparatifs avaient été faits, et tous purent se souhaiter une joyeuse nouvelle année, qui débutait sur un changement d'équipe pour Schlangan.

Schlangan : Bon, reste maintenant à voir ce que cette année nous apportera.
Le rat : Elle ne sera sûrement pas de tout repos.
Schlangan : Ce ne serait pas drôle sinon.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6438
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum