Chapitre 13 - Entraînement de la nouvelle équipe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 13 - Entraînement de la nouvelle équipe

Message  Schlangan le Sam 28 Juil 2012 - 23:41

Le nouvel an était maintenant passé, et les décorations mises en places par le rat, Antoine et Mathias avaient maintenant disparues. Schlangan commençait à s'habituer à ne plus voir trainer les quatre inséparables soldats, qui avaient péri face à Michaël, sous contrôle de son aura noire. Les occupations habituelles avaient repris leur cours sur la planète Releeshan. Schlangan regardait les informations à propos de la ville principale de la planète, Nathrax.

Présentateur : Les forces de l'ordre ont su arrêter l'un des membres de Yosha, la secte terroriste qui sévit depuis plusieurs mois dans l'ombre. Le chef des forces de l'ordre, Mr. Pherssone, est en direct devant le centre de sécurité.

Un homme assez costaud, aux cheveux courts, et portant un imperméable, apparut alors sur l'écran. Il se trouvait devant la porte principale du centre de sécurité.

Pherssone : Nous sommes satisfaits d'avoir réussi à appréhender cet individu, qui sera jugé dès que possible. Cependant, nous espérons pouvoir tirer de lui suffisamment d'informations pour démanteler ce réseau terroriste le plus vite possible.

Schlangan stoppa la retransmission, et se mit à réfléchir. Il était fort peu probable que cette secte soit aussi simple à démanteler. Cela requerrait sans doute l'intervention de la base militaire, et donc son intervention. Toutefois, il aurait été préférable qu'il envoie les quatre soldats pour s'en charger. Bien qu'ils ne fussent pas invincibles, cette traque aurait pu être réalisée par eux. Maintenant, aucun des "nouveaux" soldats n'était en mesure d'effectuer cette mission. Pour le moment, du moins. Il fallait donc procéder à leur entraînement. Aussitôt pensé, aussitôt appliqué. Schlangan convoqua ses nouveaux "soldats d'élite", à savoir Antoine, Mathias, Michaël et Voice. Il leur donna rendez-vous au centre d'entraînement. Lorsque ceux-ci pénétrèrent dans la salle, Schlangan les y attendait, les bras croisés.

Schlangan : Yo, je vous attendais.
Michaël : C'est ce qu'on a entendu.
Antoine : Pourquoi nous faire venir ici ?
Schlangan : Très simple, comme je vous l'avais annoncé la veille du nouvel an, vous remplacez maintenant les quatre soldats "d'élite". Leur travail principal était de superviser la base, mais aussi d'effectuer des mission spéciales requérant un minimum de discrétion.
Voice : Et donc ?
Schlangan : Si vous avez suivi les informations récentes, il y a une secte terroriste plutôt ennuyeuse à Nathrax, la ville la plus proche.
Mathias : Ah oui, j'ai lu qu'elle était apparue il y a quelques mois, et qu'elle se développait de plus en plus, ce qui nous laisse croire que...
Schlangan : URUSEI. Mais c'est bien ça. Normalement, les quatre soldats auraient pu trouver et démanteler cette secte. Vous par contre, pouvez sans doute la trouver, mais vous ne possédez nullement l'entraînement adéquat pour effectuer ce genre d'opérations.
Michaël : Ben...
Schlangan : Et donc, j'ai décidé de vous entraîner petit à petit pour que vous en soyez capables.
Voice : Zzzzz....
Schlangan : Donc tout d'abord, nous allons tester votre endurance. Faites-donc 50 tours de piste, soit 50 fois 400 mètres.
Antoine : 50 ?! Mais c'est beaucoup trop !
Schlangan : Ça ne fait que 20 km... Même les quatre cornichons en étaient capables pour savez. Faites du mieux que vous pouvez.
Antoine : Ouais bah ça sera en marchant.
Schlangan : Hmf. Naïfs. HADÔ NO SANJÛICHI - SHAKKA HÔ.

Schlangan plaça en bras devant lui, et orienta la paume de sa main vers le haut. Une boule d'énergie rouge en émergea.

Schlangan : Je vous présente Ball-chan.
Michaël : C'est quoi ce nom ?
Schlangan : Et bien en japonais, -chan est un suffixe pour les filles, ou dans le cas de garçons ou objets inanimés, un suffixe pour les choses affectueuses.
Mathias : Je ne vois pas comment une boule d'énergie pourrait être affectueuse, c'est totalement...
Schlangan : Vous allez comprendre que Ball-chan va vous aider. Si vous êtes trop lents, elle vous frappera.
Tous : Quoi ?!
Schlangan : Donc maintenant, en avant !

Schlangan lança la boule d'énergie en direction du groupe qui se mit à courir... Hormis Voice, qui dormait. Ball-chan toucha donc Voice de plein fouet, provoquant une petite détonation qui projeta Voice au sol, le réveillant.

Voice : Hein ? Que ? Quoi ? Qu'est-ce que c'est que ça ?!
Schlangan : Relève-toi et court, sinon Ball-chan va t'attraper.
Voice : Que ? Quoi ?

Voice, qui ne comprenait pas, fut à nouveau touché par Ball-chan. Pendant ce temps, Michaël courait, tandis qu'Antoine et Mathias n'étaient nullement motivés. Vu que Ball-chan était occupée avec Voice, ils se croyaient en sécurité. Mais alors, Schlangan créa trois nouvelles boules d'énergie.

Schlangan : Ball-chan #1 va s'occuper de Voice. Maintenant, Ball-chan #2, #3 et #4, occupez-vous des autres !
Antoine : Mais il est fou !

Et Schlangan envoya les trois autres boules d'énergie en direction des trois autres compères, qui fut donc forcés de courir également. Voice finit par comprendre ce qui se passait et partit à son tour. Les boules d'énergie suivaient le même trajet que les coureurs. Au bout de deux tours, Voice s'endormit, pour être frappé par Ball-chan #1. Mathias dura trois tours, avant de subir le même sort. Antoine, lui, parvint à courir 13 tours sans être rattrapé par Ball-chan #3. Ils se remirent à courir difficilement, étant projetés à chaque fois, jusqu'au moment où ils ne pouvaient plus bouger d'un millimètre.

Schlangan : Bon. Voice a réussi au total a faire 12 tours. Mathias en fait 10, tu devrais peut-être dormir comme Voice pour conserver ton énergie. Antoine a atteint la moitié, 25 tours. Quant à Michaël, il a encaissé les 50 tours sans être rattrapé une seule fois par Ball-chan #4. Je comprends mieux pourquoi il est dangereux avec l'aura noire.

Michaël : L'aura noire ?
Schlangan : Ah oui, tu ne sais toujours pas. Bah, on ne va pas te le cacher éternellement.
Antoine : Mais...
Schlangan : Antoine, tu auras le droit de protester si tu fait 25 tours de plus.
Antoine : ...
Schlangan : Bien, voyons, il y a une caméra ici, parfait. Michaël, tu dois commencer à avoir faim, n'est-ce pas ?
Michaël : Heu, oui, c'est vrai.
Schlangan : Tu n'as jamais eu tellement faim, que tu es tombé d'inanition ?
Michaël : Et bien récemment déjà je crois, mais oui, il me semble que c'est arrivé avant.
Schlangan : Et bien en fait, tu ne tombes pas d'inanition. C'est un peu différent.
Michaël : Comment ça ?
Schlangan : Trop long à expliquer, donc nous allons le filmer. Antoine, Mathias ou Voice, dès que l'un de vous peut bouger un muscle, allez chercher un sandwich.
Michaël : Ils ont le droit de manger, eux ?
Schlangan : Non, c'est pour toi.
Michaël : Mais je peux y aller moi-même.
Schlangan : Non, justement, tu ne l'auras que quand tu auras trop faim.
Michaël : Je ne comprends pas.
Schlangan : Tu ne tarderas pas à comprendre. En attendant cours encore.
Michaël : Hein ?!
Schlangan : Tu as encore assez d'énergie, c'est pour te donner faim.
Michaël : Mais...
Schlangan : Ball-chan #4 !
Michael : J'y vais !

Michaël reprit donc sa course, et Antoine parvint à se traîner jusqu'à la cuisine, en maugréant que ce travail n'était pas humain. Michaël avait de plus en plus faim, jusqu'à ce que le seuil critique soit finalement atteint. Michaël s'arrêta brusquement, poussa son hurlement habituel, et l'aura noire se forma autour de son corps. Il se tourna alors vers Schlangan. Vu qu'il avait cessé de courir, Ball-chan #4 lui fonça dessus, mais Michaël la détruisit d'un coup de poing.

Michaël : MAAANGEEER.
Schlangan : Pauvre Ball-chan #4. Quelle violence. En attendant, tu ne bouges pas. BAKUDÔ NO ROKUJÛICHI - RIKU JÔKÔRÔ.

Schlangan pointa Michaël du doigt, et six larges rectangles d'énergie vinrent se placer autour de la taille de Michaël, formant une croix à six barres. Michaël tenta de bouger, mais il en fut incapable, totalement immobilisé par l'étrange technique de Schlangan. Antoine arriva peu après, et donna le sandwich à Schlangan, qui le lança à Michaël en annulant le sort d'emprisonnement. Michaël attrapa le sandwich et le mangea. Comme prévu, son aura se dissipa aussitôt et Michaël redevint normal.

Schlangan : Voilà voilà. Tu as arrêté de courir, Michaël.
Michaël : Hein ? J'avais vraiment faim, et... je ne suis plus poursuivi par la boule d'énergie.
Schlangan : Nope, tu l'as détruite.
Michaël : J'ai fait ça ?
Schlangan : Viens voir ici.

Michaël rejoignit donc Schlangan, qui lui montra les derniers enregistrements de la caméra. Michaël put se voir entouré de l'aura noire, détruisant la boule d'énergie sans mal. Puis il se vit redevenir normal en mangeant.

Michaël : Ce... c'est moi, ça ?
Schlangan : Oui. C'est aussi la raison pour laquelle je t'ai mis en prison. Quand tu as cette aura, je dirais que tu es cinq fois plus fort que la normale.
Michaël : Ah bon ?
Schlangan : C'est presque certain. Normalement, tu n'aurais pas pu détruire Ball-chan #4. Je les ai créées à énergie modérée pour ne pas vous blesser trop quand elles vous touchent, mais elles sont trop dures à détruire pour vous. Sauf quand tu as cette aura bizarre.
Michaël : Mais comment ça se fait ?
Schlangan : Aucune idée. Enfin, le problème est réglé avec de la nourriture.
Michaël : Je suis si dangereux que ça ? Quand j'ai plus de force ?
Schlangan : Et bien, là tu n'as pas eu le temps car je t'ai paralysé, mais tu peux aussi lancer des attaques énergétiques.
Michaël : Ah bon ?
Schlangan : Tu as dû constater que les quatre soldats qui venaient de temps en temps vérifier les prisons ne sont plus là.
Michaël : Oui, ils sont morts en mission m'a-t-on dit.
Schlangan : On ne t'a pas tout dit. C'est toi qui les as tués, dans cet état.
Michaël : Moi ?! Mais...
Antoine : Vous n'étiez pas obligé de lui dire...
Schlangan : Si. Pour qu'il prenne conscience de la force qu'il a.
Antoine : Et maintenant, il va culpabiliser.
Michaël : ... Ce n'est pas la première fois que des gens disparaissent mystérieusement. Je comprends mieux.
Schlangan : Mais ne vois pas ça comme une malédiction ou autre. Tout pouvoir peut être contrôlé. Si tu arrives à maîtriser ça, il n'y aura sans doute pas grand monde pour te stopper.
Michaël : ... J'ai quand même tué de nombreuses personnes... Je...
Schlangan : Ne t'en fait pas pour ça. Tu as tué ? Ce n'était même pas vraiment toi, mais cette aura noire. Moi, par contre, j'ai causé de manière consciente la mort de centaines de personnes. Ça n'empêche pas de vivre.
Michaël : Mais... Ces personnes n'avaient rien fait, je...
Schlangan : J'en doute. De ce que j'ai vu, tu n'as attaqué que ceux qui ont été hostiles envers toi. Jamais de personnes passives.
Antoine : C'est...
Schlangan : Bref. Allez donc vous reposer. Nous reprendrons l'entraînement tout à l'heure.
Michaël : Ok...

Michaël, Mathias et Voice allèrent donc se reposer à l'intérieur, ou plutôt, Voice dormait par terre, tandis que Michaël et Mathias allèrent à l'intérieur. Antoine resta à côté de Schlangan, et attendit que Michaël soit hors de vue pour lui parler.

Antoine : Ce n'est pas tout à fait vrai. Il reste passif un moment, puis il attaque. Vous l'aviez juste attaqué avant qu'il n'initie son attaque, dans l'autre dimension.
Schlangan : Je le sais bien.
Antoine : Mais alors...
Schlangan : J'ai employé ce qu'on appelle de la psychologie. Toi, tu aurais caché qu'il a tué ces gens. Moi, j'arrive en dévoilant toute la vérité, quitte à blesser, n'est-ce pas ?
Antoine : Oui...
Schlangan : Bien, donc de par ce fait, toutes mes paroles sont la vérité absolue. Donc si je ne dis pas tout, il ne s'en doutera pas.
Antoine : Je vois.
Schlangan : Bon, tu ferais mieux de te reposer, la journée va être chargée encore.
Antoine : ... Ok.

Antoine partit donc se reposer à son tour. L'après-midi, le groupe retourna au terrain d'entraînement où Schlangan les attendait à nouveau.

Schlangan : Bien, ce matin était réservé pour voir votre endurance. Maintenant, voyons un peu le maniement des armes.
Antoine : Je ne souhaite absolument pas manier d'arme à feu. Trop dangereux.
Schlangan : Hmm.
Mathias : Moi non plus, je ne souhaite pas cela, car en effet un faux mouvement et vite arrivé, et.
Schlangan : Soit. Michaël, Voice ?
Voice : Non je ne veux pas.
Michaël : Moi non plus.
Schlangan : Cela va rendre d'autant plus difficile votre capacité à résoudre des problèmes. De ce fait, il ne reste que deux choses à vous apprendre. Le combat à mains nues, et la manipulation d'énergie.
Antoine : Manipuler l'énergie ? Nous pouvons faire ça ?
Schlangan : Tout le monde le peut. Mais de toute manière, ce ne sera pas ça du tout en priorité. Pour pouvoir manipuler l'énergie, il vous faut d'abord une forme physique suffisante. Et pour le moment, vous ne l'avez pas. De même, utiliser l'énergie sans contrôle est dangereux.
Michaël : ... J'ai vu ça...
Schlangan : Je ne parle pas de ça. Si vous ne contrôlez pas, vous pouvez utiliser trop d'énergie et mourir. Toi, Michaël, tu as une énergie importante avec ton aura noire. C'est pour ça qu'instinctivement tu peux envoyer de l'énergie. Je pense que t'apprendre à l'utiliser sans cette aura te servira pour contrôler ton pouvoir.
Voice : Et que fait-on ? Zzzzz...
Schlangan : Et bien, apprendre les arts martiaux vous sera utile. Je vais donc vous enseigner un mélange de plusieurs arts martiaux pratiqués sur différentes planètes. Quelqu'un a-t-il des bases ?
Michaël : Oui, moi.
Schlangan : Parfait, montre-moi ça. Approche.

Schlangan décroisa les bras, sans prendre aucune garde, et fit signe à Michaël de venir attaquer. Michaël se mit dans une garde offensive de karaté et donna un coup de poing gauche en direction de Schlangan qui le bloqua d'un mouvement du poignet droit. Michaël leva la jambe gauche pour mettre un coup de pied, mais Schlangan plaça son talon gauche sur le genou de Michaël, pour empêcher la rotation du pied. Michaël bondit en arrière, se retourna en donnant un coup de pied vers le ventre de Schlangan, qui dévia le coup en appuyant avec sa paume sur la cheville de Michaël. Celui-ci retira son pied et se remit en garde.

Schlangan : On dirait du karaté. Pas mal du tout.
Michaël : ... Vous pouvez aussi attaquer.
Schlangan : Soit. J'irai à ta vitesse pour que tu puisses te défendre.

Schlangan avança d'un pas et donna un coup de poing en direction de Michaël qui attrapa le poignet de son adversaire et le fit pivoter, soulevant Schlangan et le faisant se retourner. Seulement, Schlangan attrapa Michaël par l'épaule, et imposa un mouvement de rotation continuant le sien, soulevant cette fois Michaël. Schlangan posa un pied au sol, et acheva la prise que Michaël avait tenté, le projetant au sol. Néanmoins, Schlangan plaça le dessus de son pied sous la nuque de Michaël pour ne pas la lui briser.

Schlangan : Pas mal du tout, tu te défends bien.
Michaël : Mais ça ne sert à rien on dirait.
Schlangan : Ce sera dur contre moi.

Les spectateurs qui ne dormaient pas, à savoir Antoine et Mathias, étaient décontenancés. Ils ne connaissaient Schlangan que comme une bête sauvage affamée, qui détruisait tout sur sa route, et ignoraient qu'il possédait également une grande technique de combat.

Schlangan : Bien, à part Michaël, vous autre n'avez aucune expérience, si je ne m'abuse ?
Antoine : C'est ça.
Schlangan : Bon. Il serait déjà bien que vous atteignez le niveau de Michaël. Voici ce que l'on va faire. VERY VERY LITTLE DRAGON THUNDER.

Schlangan tendit le doigt vers Voice et envoya un tout petit arc électrique qui le sortit de son sommeil, le mettant aussitôt sur pied.

Voice : Hein ?! Que ? Quoi ?
Schlangan : Michaël va vous entraîner pour ce qui est de la partie arts martiaux. Son niveau sur ce point est probablement supérieur aux quatre soldats. Pour ma part, je vous entraînerai à la gestion d'énergie.
Michaël : Vous êtes sûr ?
Schlangan : Oui.
Antoine : Donc, nous allons nous entraîner avec Michaël pendant un moment, avant de nous entraîner avec vous ?
Schlangan : Pas tout à fait. Je vous donnerai les exercices pour améliorer votre endurance. Les miens empêchent les fainéants et seront adaptés.
Tous : ...
Schlangan : Votre endurance, force, et souplesse sera entraînée le matin de 9h à 12h. Michaël vous entraînera l'après-midi de 14h à 17h pour les arts martiaux. Ensuite, de 18h à 20h, j'entraînerai votre gestion d'énergie.
Mathias : Mais ne devait-on pas d'abord entraîner notre corps avant de passer à l'énergie, pour éviter...
Schlangan : Les premiers entraînement d'énergie se concentreront principalement sur la respiration, et sur le fait de sentir l'énergie de votre corps. Vous n'apprendrez pas à lancer de l'énergie de sitôt. Il vous faudra beaucoup de temps. Par contre, je vous apprendrai à concentrer votre énergie pour résister à un coup ou taper plus fort.
Antoine : Ah d'accord.
Schlangan : Je vous laisse avec Michaël.

Et Schlangan quitta le terrain d'entraînement, tout en observant Michaël procéder quelques minutes. Il put constater que celui-ci commençait parfaitement bien par les bases. Son niveau lui permettait donc bien d'enseigner, comme il le pensait. Schlangan retourna alors à son laboratoire, où un flacon contenant une boule d'énergie noire se trouvait au centre.

Schlangan : Bien, voyons maintenant ce que je peux faire avec l'énergie noire que j'ai récupéré tout à l'heure...


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6467
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum