Chapitre 19 - Krishna le démoniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 19 - Krishna le démoniste

Message  Schlangan le Mar 21 Aoû 2012 - 21:41

Quatre jours s'étaient écoulés depuis la destruction du centre Shayo, appartenant à la secte Yosha. La possibilité d'envoyer quelqu'un au Royaume des Morts sans le tuer était plutôt intéressante, si bien que Schlangan travaillait lui-même sur une machine capable de téléporter quelqu'un là-bas. Grâce aux coordonnées relevées sur place, Schlangan avait su estimer l'énergie nécessaire à un tel déplacement, et ce que ça impliquait. Néanmoins, sa machine n'était pas au point pour le moment, et il avait besoin de plus de jours pour la perfectionner. Schlangan savait qu'il fallait ouvrir un passage dans une quatrième dimension pour pouvoir se rendre là-bas, tout comme l'hyperespace. Mais préserver l'intégrité de l'objet à téléporter n'était pas aussi simple. Schlangan continuait à griffonner des équations au tableau, lorsque quelqu'un frappa à la porte. Schlangan alla ouvrir, et découvrit Antoine devant la porte.

Antoine : Bonjour, commandant.
Schlangan : Yo. C'est à quel sujet ?
Antoine : Nous avons reçu un message pour vous.
Schlangan : Ok, j'arrive, donne-moi deux minutes. Je te rejoins au centre de contrôle.

Schlangan retourna dans son laboratoire achever son calcul en cours, puis il se rendit au centre de contrôle où se trouvaient Antoine et Mathias. Lorsque Schlangan se plaça devant l'ordinateur principal, Antoine enclencha le message.

Voix : Bonjour à vous. Je me nomme Krishna, je fais partie de l'alliance des Samourai. Ayant appris votre existence auprès du rat, je me propose de commercer avec vous. Pour cela, je souhaiterai venir en personne sur votre planète Releeshan pour que nous discutions d'un éventuel pacte commercial. Merci d'avance pour votre réponse.

Le message cessa alors, et Schlangan réfléchit quelques instants. Puis, il se dit que cet inconnu s'annonçait membre de l'alliance Samouraï, et il suffisait de vérifier. Mais à ce moment, un cri retentit de l'extérieur de la base.

???? : Youhouuuuuu ! Y'a quelqu'un ?!
Schlangan : Ah, je connais cette voix. C'est Yureka. Bon, pas le temps de réfléchir, dites à ce "Krishna" qu'il peut venir. J'aviserai le moment venu.
Antoine : Vous êtes sûr ?
Mathias : Ne devrions-nous pas plutôt nous assurer de...
Schlangan : URUSEI. Ça ira, je peux gérer n'importe quel problème de toute façon.

Et Schlangan sortit du centre de contrôle pour aller voir ce que Yureka voulait. Celui-ci était assis par terre, et se leva en voyant Schlangan.

Yureka : Ah bah c'est pas trop tôt !
Schlangan : Si tu avais prévenu de ta visite, tu n'aurais pas eu à attendre.
Yureka : Bah je passais dans le coin, et la flemme d'avertir.
Schlangan : Bon, qu'est-ce que tu voulais.
Yureka : Très simple, je... euh...
Schlangan : Tu ?
Yureka : Ah si voilà ! Je voulais te parler de problèmes liés à certains empires.
Schlangan : Ah. Bon, et bien allons dans mon bureau, nous serons plus à l'aise.
Yureka : Tu as de la liqueur de deutérium ?
Schlangan : Non. Tu n'avais qu'à annoncer ta visite.
Yureka : Peuh.

Yureka et Schlangan se rendirent donc au bureau de ce dernier. Schlangan s'installa dans son fauteuil, et Yureka s'assit en face de lui. Le désordre était toujours conséquent sur le bureau de Schlangan, mais aucun des deux n'y prit garde. Yureka commença alors à détailler ses derniers rapports de combat, et les différentes menaces rencontrées. La réunion dura quelques heures, puis quelqu'un frappa à la porte. Il s'agissait à nouveau d'Antoine, qui venait annoncer l'arrivée du membre de l'alliance samouraï, Krishna.

Yureka : Krishna ? C'est qui ?
Schlangan : Un membre de l'alliance Samourai souhaitant faire du commerce.
Yureka : Ah. Je vais voir s'il peut commercer avec moi aussi du coup.
Schlangan : A ta guise.

Schlangan et Yureka se rendirent donc au spatioport, où le dénommé Krishna venait d'arriver, accompagnés de la fine équipe de Schlangan. Cette nouvelle équipe ne manqua pas de surprendre Yureka.

Yureka : Qui sont ces quatre là ?
Schlangan : Ah oui, tu ne les connais pas. Voici, de gauche à droite, Antoine, Mathias, Michaël et Voice. Ils sont différents de ma précédente team.
Yureka : Tu as fait quoi des quatre autres ?
Schlangan : Ils sont morts. Longue histoire.
Yureka : Ah.

Le groupe arriva au spatioport, où un transporteur était stationné. Celui-ci portait un emblème présentant une succube aux ailes déployées devant un long bâton vertical, ainsi que des mains qui sortaient du sol. Un individu descendit alors du vaisseau. Il portait une toge pourpre avec capuche, masquant totalement son visage. Sa toge était fermée par un foulard cramoisi attaché à sa taille. Le seul signe distinctif sur sa toge était le même emblème que le vaisseau. Il tenait dans sa main un long bâton similaire à celui de l’emblème. Puis une succube vient rejoindre le premier venu ; un démon ayant l'apparence d'une femme à la peau rosâtre, aux formes voluptueuses. Elle avait de long cheveux noirs, et deux cornes sur le sommet du crâne. Dans son dos se trouvaient deux ailes. Ses pieds se terminaient par des sabots, et elle tenait un fouet à épines dans sa main droite. Enfin, une troisième personne descendit à son tour; une femme blonde aux cheveux lisses mi-longs, avec une frange. Elle avait les yeux verts et portait un débardeur vert, un jean bleu et un foulard cramoisi à la ceinture.

Schlangan : Soyez les bienvenus sur Releeshan. Je suis Schlangan, le commandant de cette base. Voici à mes côtés Yureka, membre de l'alliance Ragnarok.

L'invididu portant la toge s'avança alors et s'inclina légèrement devant le groupe.

Individu : Merci. Je suis Krishna, démoniste de l'Ordre du Soupir. A mes côtés se trouvent ma succube Bronanda et ma secrétaire exécutive, Mataji.
Schlangan : Derrière-moi se trouvent mes quatre conseillers, Antoine, Mathias, Michaël et Voice. Allons discuter de ces affaires de commerce dans la salle de réunion. Suivez-moi.

Le groupe partit donc en direction de la salle de réunion. Cependant, un militaire intercepta Schlangan, lui indiquant que quelqu'un souhaitait le joindre, et qu'il s'agissait d'une communication extrêmement importante. Schlangan indiqua à son équipe de conduire Krishna, Bronanda, Mataji et Yureka dans la salle de réunion. Schlangan se rendit à son bureau pour récupérer l'appel si important. Il s'approcha du communicateur et décrocha.

Schlangan : Allô, ici Schlangan.
???? : Commandant Schlangan, ici Pherssone, le chef de la sécurité.
Schlangan : Ah, bonjour. Alors, quel est ce message urgent ?
Pherssone : Si je ne m'abuse, vous venez de faire entrer un individu nommé Krishna dans votre base, de l'alliance Samourai ?
Schlangan : C'est exact.
Pherssone : Vous devriez vous débarrasser de lui au plus vite !
Schlangan : Pourquoi donc ?
Pherssone : Il n'appartient nullement à l'alliance Samourai ! Il est l'un des principaux commandants de la secte Yosha, et est extrêmement dangereux !
Schlangan : Nani ?
Pherssone : Je vous en prie, redoublez de prudence face à lui.
Schlangan : Je vois. Cette information est-elle de source sûre ?
Pherssone : Tout à fait.
Schlangan : Très bien, je vous remercie. Je vais prendre des précautions avec lui. Mais peut-être pourrais-je tirer des informations sur cette secte. Je vous tiendrai informé.
Pherssone : Merci, commandant.

Schlangan raccrocha et se dirigea vers la salle de réunion, et croisa Yureka qui repartait, avec un air satisfait. Schlangan l'interpella donc pour lui demander comment cela s'était passé, mais Yureka ne répondit pas et retourna à son vaisseau en chantonnant. Puis, la fine équipe de Schlangan arriva en courant.

Antoine : C'est horrible !
Schlangan : Quoi, qu'y a-t-il ?
Antoine : C'est vraiment une succube qui l'accompagne !
Schlangan : Ah. Et en quoi est-ce horrible ?
Mathias : Une succube est un démon femelle qui possède la capacité de charmer les mâles de manière à les faire obéir, et donc en l'occurrence elle peut..
Schlangan : URUSEI. Charmer ? Ridicule.
Antoine : Pas tant que ça, Yureka vient d'accepter un marché à un taux extrêmement défavorable pour lui. Il a cédé beaucoup de deutérium !
Schlangan : NANI ?! Yureka, céder du deutérium ?! Impossible !
Voice : Et pourtant...
Schlangan : Bon, et bien allons voir cela. Pourquoi êtes-vous sortis de la pièce au fait ?
Antoine : Yureka a voulu être seul avec Krishna pour négocier, il ne voulait pas que l'on espionne.
Schlangan : Et comment savez-vous qu'il a été arnaqué ?
Michaël : Les caméras de surveillance.
Schlangan : Très bien. De mon côté, j'ai appris qu'il est un commandant de la secte Yosha. Donc une menace.
Antoine : Vraiment ?! Nous l’avons laissé seul, j'espère que...
Schlangan : Nous allons bien voir, restez sur vos gardes.

Schlangan et son équipe retournèrent donc dans la salle de réunion, où Krishna attendait toujours. Schlangan et sa fine équipe prirent place, et Schlangan fut le premier à parler.

Schlangan : Désolé pour ce léger contre-temps.
Krishna : Ce n'est pas un problème. Rien de grave, j'espère ?
Schlangan : Non, tout va bien. Yureka avait l'air satisfait en partant.
Krishna : Oui, nous nous sommes mis d'accord sur une offre avantageuse pour nous deux.
Schlangan : Je vois. Et bien voyons maintenant ce que vous pouvez nous apporter.
Krishna : Et bien, nous avons un surplus de cristal pour le moment, et nous aurions besoin de deutérium en échange.
Schlangan : Soit, c'est envisageable, nous avons trop de deutérium de notre côté. Quel taux proposez-vous ?

Krishna se pencha vers Bronanda et lui murmura quelque chose à l'oreille. Puis, Bronanda prit la parole à son tour.

Bronanda : Que diriez-vous du taux suivant : 50 unités de deutérium contre une unité de cristal de notre part ?
Schlangan : J'espère que vous plaisantez là ? Qui accepterait un taux pareil ?

Bronanda se concentra et tendit deux doigts vers Schlangan. Celui-ci rigola alors.

Schlangan : Ce taux est toujours aussi ridicule.
Bronanda : Vous êtes sûr ?
Schlangan : Tout à fait.
Bronanda (murmure) : ... Ça ne marche pas sur ce serpent !
Krishna : Hmmm... Cela paraît un peu exagéré, mais le cristal est une ressource rare. Nous pouvons également écouter l'avis de vos conseillers.

Bronanda se tourna vers Voice et recommença sa manœuvre. Sans plus attendre, Voice s'endormit, surprenant une nouvelle fois le groupe de Krishna.

Schlangan : Fait intéressant, cela active sa narcolepsie, à noter.
Mataji (murmure) : Mais qui sont ces gens ?!
Krishna (murmure) : J'en sais rien, je ne m'attendais pas à ça.

Bronanda fit une nouvelle tentative vers Antoine, et celui-ci afficha un grand sourire.

Antoine : Mais oui, quand on y pense, ce taux semble tout à fait correct.
Schlangan : Ah bon ?
Antoine : Bien sûr, quoi de plus précieux que le cristal, il est donc tout à notre avantage d'en avoir, ne fut-ce qu'un peu.
Schlangan : Argument rejeté.
Bronanda : Mais vous devriez l'écouter !
Schlangan : Cet argument n'est donné que par un de mes conseillers. Ecoutons ce que les autres ont à dire. Voice étant exclu pour cause de sommeil. Mathias ?
Mathias : Et bien...

Mais Mathias s'interrompit, car Bronanda venait à nouveau d'œuvrer en toute discrétion. Mathias sourit à son tour, et se racla la gorge.

Mathias : En considérant le cristal comme une ressource d'une extrême rareté, nous pouvons considérer que ce taux s'avère être plus que correct, voire même à notre avantage, puis que nous sommes amenés à...
Schlangan : URUSEI !
Mathias : ... obtenir une partie de ces ressources sans délivrer trop de matière nous-même, ce qui peut ensuite nous permettre de pouvoir tenter de la revendre à un prix encore plus avantageux, ce faisant nous...
Schlangan : Mais URUSEI !
Mathias : ... devrions continuer à poursuivre ces échanges de manière à...
Mataji : Mais faites le taire !
Schlangan : Impossible ! Il ne s'arrête pas !
Krishna (murmure) : Romps le charme, pas le choix !

Bronanda replia sa main, et Mathias s'interrompit soudainement. Il regarda autour de lui, comme désorienté. Schlangan sourit alors.

Schlangan : On dirait qu'une sorte de "magie" ambiante ne cesse d'échouer. Plutôt bizarre, provenant d'une succube, n'est-ce pas ?
Krishna : ... J'ignore de quoi vous parlez. Il nous reste toutefois à écouter votre dernier conseiller.
Schlangan : Effectivement, c'est lui qui décidera de cet échange, Mathias étant exclu pour bavardage incessant.

Avant même que Michaël ne commence à parler, Bronanda réitéra son acte, espérant qu'il y aurait au moins une deuxième personne normale dans le groupe. Malheureusement, son espoir fut vain. Au moment où elle tenta de charmer Michaël, l'aura noire apparut autour de son corps, et Michaël poussa un hurlement.

Michaël : WOOOOOOOOOOH !!!
Schlangan : Nani ?
Mataji : Qu'est-ce que c'est que ça encore ?!
Krishna : Bonne question !
Schlangan : C'est assez long à expliquer, mais cela n'aurait pas dû se produire. Mais ne vous en faites pas, il restera passif un moment. Antoine, va lui chercher à manger !

Mais Antoine restait avec son sourire béat, regardant Bronanda, ce qui agaça Schlangan.

Schlangan : Et brisez ce stupide charme ! Les négociations sont interrompues tant que ce problème n'est pas réglé !
Krishna : Hé, c'est moi qui dirige mon équipe. Mon cœur, fait comme il dit.
Bronanda : D'accord.

Bronanda rompit les charmes qu'elle avait lancé. Antoine reprit ses esprits, légèrement désorienté. Mais Voice ne se réveilla pas et Michaël arborait toujours son aura noire.

Schlangan : Antoine ! Va chercher à manger !
Antoine : Hein ? Que ? Quoi ? Ah ! L'aura noire ! J'y cours !
Krishna : Il ne devait pas rester passif avec cette aura bizarre ?
Schlangan : Si, pourquoi ?
Bronanda : Il vient vers moi !
Schlangan : Hmmm ? Ce doit être à cause du charme.

Michaël bondit alors vers Bronanda qui s'enfuit en courant. Elle tenta de fouetter Michaël, mais celui-ci esquivait sans mal les coups et pourchassait sa cible. Krishna partit alors à la poursuite des deux pour protéger sa succube, et Mataji le suivit.

Schlangan : Ah bah bravo.
Mathias : Commandant, ne devrions-nous pas les suivre, s'il appartiennent à la secte Yosha, ils peuvent en profiter pour...
Schlangan : URUSEI ! Mais tu as raison. Je vais les suivre, tu me rejoindras quand Antoine reviendra.

Schlangan partit à la poursuite du quatuor, qui avait maintenant atteint le laboratoire de Schlangan. Bronanda se trouvait dans un cul-de-sac, et Michaël se rapprochait peu à peu. Krishna réussit toutefois à s'interposer et mit une main en avant vers Michaël. Il envoya tout à coup un pic d'ombre droit sur Michaël qui l'encaissa sans broncher.

Mataji : Ce n'est pas possible !
Schlangan : Écartez-vous de là !!

Schlangan venait d'arriver dans la pièce, mais l'aura noire de Michaël entra alors en contact avec la machine récemment créée par Schlangan. Celle-ci s'activa soudainement, et un rayon de téléportation, parasité par l'aura noire de Michaël, frappa à la fois Michaël et Krishna. Ceux-ci disparurent subitement.

Mataji : Hein ?!
Schlangan : Il ne manquait plus que ça...
Bronanda : Qu'avez-vous fait de lui ?!
Schlangan : Et bien, dans le meilleur des cas, ils sont arrivés droit au Royaume des Morts.
Mataji : Quoi ?! Vous l'avez tué !
Schlangan : ... C'est un peu différent. Mais on peut dire que oui.
Mataji : Vous allez le payer !
Schlangan : Vous, la secte Yosha, êtes ceux qui allez payer pour cet affront !

Suite au prochain chapitre.


_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum