Chapitre 20 - Mort ou vivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 20 - Mort ou vivant

Message  Schlangan le Mar 4 Sep 2012 - 16:17

Michaël et Krishna venaient de disparaître à cause de la machine créée par Schlangan, et de l'aura noire de Michaël. Les deux réapparurent dans un endroit désert, au sol gris, et au ciel noir. Des nappes de brume grisâtre flottaient à plusieurs endroits. Michaël, toujours muni de l'aura noire, regarda autour de lui, vraisemblablement à la recherche de la succube qu'il traquait. Ne la voyant pas, son regard se porta sur Krishna, qui avait été téléporté avec lui. En revanche, contrairement à Michaël, Krishna n'était pas indemne. Ses habits avaient été sérieusement déchiquetés et tombaient en lambeaux. Le foulard retenant la toge avait été tranché en deux, si bien que celle-ci était ouverte. La capuche avait tenu bon. Cependant les habits n'étaient pas les seuls à avoir changé. La couleur de peau des mains de Krishna avait viré au vert pâle, et ses yeux étaient devenus lumineux, si bien qu'ils brillaient à travers l'ombre de la capuche.

Krishna : Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
Michaël : WOOOOOOHHH !!!

Voyant Michaël, Krishna se défendit instinctivement en envoyant un nouveau trait d'ombre, touchant Michaël de plein fouet. Et cette fois-ci, Michaël recula et mit alors les deux mains en avant. Krishna se demanda ce qu'il allait faire, lorsque Michaël envoya alors un rayon d'énergie noire droit sur lui. Krishna put l'esquiver en bondissant sur le côté, et sa capuche tomba dans le mouvement, découvrant son visage. Son visage était aussi vert pâle que ses mains, ses yeux brillaient toujours, et ses cheveux étaient gris, très longs et très fins. Krishna remarqua alors que Bronanda n'était plus dans les parages.

Krishna : Et on est où là ?
Michaël : WOOOOHHH...
Krishna : Pas très causant.

Pendant ce temps, dans la base militaire de Releeshan, Schlangan se tenait devant Mataji et Bronanda, déterminées à venger leur chef. Schlangan, quant à lui, souhaitait en découdre avec ces deux membres de la secte Yosha. Mataji bondit sur Schlangan, pour lui mettre un coup de poing, mais elle fut projetée en arrière d'un simple coup de paume. Bronanda attaqua avec son fouet, mais Schlangan attrapa celui-ci sans mal, tira Bronanda a lui, et l'expulsa hors de la pièce à son tour. Mataji et Bronanda se cognèrent au mur dans le couloir, et Schlangan sortit de son bureau.

Schlangan : J'ai été plutôt gentil pour le moment. Que comptiez-vous faire dans cette base ? Espionner pour votre secte ?
Mataji : Nous n'avons rien à dire à un meurtrier !
Schlangan : Soit, voyons si vous serez plus loquaces après ceci.

Mataji tendit les deux bras et produisit plusieurs éclairs qui partirent en direction de Schlangan. Celui-ci ne fut pas surpris outre mesure et lança sa technique Dragon Thunder, créant un éclair qui stoppa ceux de Mataji. Celle-ci tenta une nouvelle attaque, mais Schlangan l'attrapa à la gorge et la plaqua contre le mur. Mataji tenta de se libérer, mais en vain.

Schlangan : Après tout, vous êtes deux, il suffit que j'en garde une seule en vie pour avoir mes réponses !
Bronanda : Il est... toujours vivant !
Schlangan : Hmmm ? De qui ?
Mataji : Krishna ?
Bronanda : Oui !

Schlangan lâcha alors Mataji et croisa les bras.

Schlangan : Toujours vivant ? Ça veut dire qu'avec l'aura noire, ils ont pu se téléporter sans dommages. Intéressant.
Mataji : Comment peut-il être vivant et au Royaume des Morts ?
Schlangan : C'est tout à fait possible. Les vivants peuvent y aller.
Bronanda : ... Et il semble... plus fort.
Schlangan : Allons bon. Bon, reprenons la discussion. Que veut la secte Yosha ?
Mataji : Mais de quoi parlez-vous ?!
Schlangan : Ne faites pas les innocentes, je sais très bien d'où vous venez.
Mataji : De toute façon, même si Krishna est vivant, il sera coincé là-bas, donc vous allez payer !
Schlangan : Ou pas.

Mataji fit un mouvement, mais Schlangan la projeta une nouvelle fois contre le mur. Bronanda repéra alors plusieurs militaires venu comprendre la source de l'agitation, et entreprit de les charmer. Ceux-ci attaquèrent alors Schlangan, qui les assomma tous d'un coup avec un coup de pied retourné. Bronanda se concentra alors, et un cercle d'ombre se forma au sol sous les pieds de Schlangan, et le cercle devient une sphère qui produisit une onde de choc. Toutefois, Schlangan s'était déplacé rapidement, et se trouvait derrière Bronanda. Il la poussa de la paume droite et l'envoya percuter Mataji qui venait de se relever. Les deux tombèrent au sol.

Schlangan : J'aurais cru que les gardes d'un commandant de la secte Yosha seraient plus forts que ça.
Mataji : Ce n'est pas encore fini ! ATOMIUM !!

Mataji concentra toute son énergie et créa une boule d'énergie qu'elle envoya droit sur Schlangan. Cette boule d'énergie semblait assez puissante, et donc dangereuse pour la base, si bien que Schlangan créa son sort Kurohitsugi, la boîte d'énergie noire, pour emprisonner la boule d'énergie. Celle-ci explosa et brisa la boîte, mais l'onde de choc fut amortie. Mataji était totalement épuisée, et n'en croyait pas ses yeux.

Mataji : Il a... arrêté ça...
Schlangan : C'était mieux. Bon, si Krishna survit à Michaël, il devrait pouvoir revenir. Je m'occuperai alors de lui pour avoir mes réponses.
Bronanda : Il peut revenir ?!
Schlangan : Bien sûr que oui. Les vivants peuvent sortir du Royaume des Mort tant qu'ils veulent, il y a une porte pour ça. Et donc, maintenant.... BAKUDÔ NO ROKUJÛSAN - SAJO SABAKU.

Schlangan créa des chaînes d'énergie et attacha Mataji et Bronanda avec. Puis il sourit.

Schlangan : Je pourrais vous éliminer, mais je préfère attendre votre chef. Si ses réponses me conviennent, vous passerez juste un certain temps en prison. A moins que vous ne vous décidiez à parler.
Bronanda : Nous ne connaissons pas cette secte dont vous nous parlez !
Schlangan : Mauvaise réponse.

Pendant ce temps, Krishna faisait face à Michaël. Ce dernier avait compris que les traits d'ombre de Krishna s'avéraient dangereux, si bien qu'il les évitait.

Krishna : Puisque tout seul ça ne va pas, je me demande ce que tu feras face à une armée de morts !

Krishna leva les mains et regarda le sol, espérant faire surgir des cadavres réanimés du sol. Cependant, rien ne se produisit, et Krishna dut esquiver une nouvelle attaque de justesse. Ne comprenant pas pourquoi cela n'avait pas marché, il essaya encore, sans plus de succès. Il remarqua alors une trentaine de personnes qui marchaient droit vers lui, ignorant Michaël.

Krishna : Mais qu'est-ce que c'est que ça ?!

Ne comprenant pas ce qu'il se passait, Krishna tira sur quelques assaillants, les projetant en arrière. Mais il n'allait pas assez vite, et certains se trouvaient maintenant à portée de lui. Mais chose étrange, ils se placèrent à côté de lui sans l'attaquer, et semblaient attendre des ordres. Krishna se demanda ce qu'il se passait, et ordonna d'attaquer, pour tester. Et aussitôt, tous ces individus chargèrent en direction de Michaël, qui n'avait aucun mal à les éviter et à les vaincre. Michaël lança une nouvelle attaque énergétique et en anéantit quelques uns, qui réapparurent au même endroit, devenant un petit peu plus translucides. Mais ceux qui venaient d'être tués reprirent leurs esprits. Et parmi eux se trouvait notamment Soldat #4. Il vit alors Michaël, et Krishna, de dos, qui le combattait.

Soldat #4 : Fuyez ! Vous n'êtes pas de taille contre ce monstre !
Krishna : Quelqu'un qui parle ! C'est pas trop tôt ! Où sommes-nous ?
Soldat #4 : Au Royaume des Morts bien sûr ! Vous n'avez pas été tué récemment vous aussi ?
Krishna : Heu... Pas que je sache.
Soldat #4 : En tout cas votre adversaire est bel et bien vivant, mais vous ne pourrez pas le battre !
Krishna : Je n'ai pas l'intention de me laisser faire !

Krishna décida de stopper les traits d'ombre, ceux-ci n'affectant pas vraiment son adversaire. Il choisit d'utiliser d'autre techniques, en utilisant son sang. Il voulut de cette manière faire apparaître une créature de sang, mais rien n'apparut du tout. Krishna fut à nouveau surpris, et Michaël fonça sur lui. Soldat #4 décida d'aider cet inconnu, et lança une dague droit sur Michaël, qui l'attrapa sans mal, et la renvoya sur Krishna qui n'eut pas le temps de l'éviter. La dague se planta dans son bras gauche. Krishna la retira en hâte et plaça sa main sur la blessure pour utiliser le sang qui allait s'échapper, lorsqu'il remarqua qu'il ne saignait pas. Michaël lui donna un coup de poing, et Krishna vola en arrière, et se crasha au sol. Soldat #4 s'empressa d'aller aider Krishna à se relever, lorsqu'il vit son visage.

Soldat #4 : Aaaahhhh ! Un zombie !
Krishna : Un zombie ? Où ça ?!

Krishna se retourna, à la recherche du zombie en question, mais ne le vit pas. Michaël se rapprochait peu à peu.

Soldat #4 : Vous êtes le zombie !
Krishna : Mais je ne suis pas un zombie ! Qu'est-ce que c'est que cette histoire ?
Soldat #4 : Vous ressemblez à un cadavre ambulant quand même !
Krishna : Hein ?
Soldat #4 : Vous ne saignez même pas... Regardez par vous même.

Soldat #4 ramassa sa dague et l'utilisa comme miroir pour que Krishna puisse s'observer.

Krishna : C'est moi... ça ?!
Soldat #4 : Ben oui.
Krishna : Incroyable... je suis devenu... un mort-vivant ?!
Soldat #4 : C'est bien ce que je disais.
Krishna : Ah non ! Zombie et mort-vivant ne sont pas du tout pareils ! En fait...

Mais Krishna arrêta son explication, car Michaël venait de bondir une nouvelle fois vers lui. Krishna roula sur le côté et esquiva son adversaire. Il comprit maintenant pourquoi ses attaques de sang n'avaient pas fonctionné; il n'en avait plus. Il décida de faire une ultime tentative, et essaya de créer une sphère d'ombre. Étrangement, ce qu'il créa réagit avec l'aura noire de Michaël, et l'emprisonna dans une sphère d'ombre. Puis, Krishna forma une multitude de traits d'ombres qu'il expédia droit sur Michaël, le bombardant complètement. L'aura de Michaël cessa alors, et il s'effondra au sol.

Soldat #4 : Incroyable !
Krishna : J'ai pu utiliser une attaque beaucoup plus puissante.
Michaël : Huh... Qu'est-ce qu'il s'est passé...

Michaël reprit conscience, et se releva avec peine. Krishna s'apprêta à lui tirer dessus une nouvelle fois, mais Soldat #4 s'interposa.

Krishna : Mais poussez-vous !
Soldat #4 : Non, ce n'est plus la peine de combattre. Il est redevenu lui-même.
Krishna : Comment ça ?

Michaël s'avança alors vers Krishna, et s'inclina devant lui.

Michaël : Veuillez m'excuser pour les désagréments causés.
Krishna : Qu'est-ce que c'était que ça...
Michaël : Et bien... Ah ! Un zombie ! Que vous est-il arrivé ?!
Krishna : Mais je ne suis pas un zombie ! Et c'est de votre faute si je suis comme ça maintenant.
Michaël : Heu... Je ne sais pas quoi dire...
Krishna : Peu importe. Nous sommes au Royaume des Morts, mais nous n'avons pas été tués, si ?
Soldat #4 : Et bien, je sais que Michaël est vivant, je sens son énergie. Mais, pas la vôtre.
Krishna : Et comment je peux savoir si je suis mort ? Ou vivant ? Enfin, plutôt mort-vivant.
Michaël : On est encore au Royaume des Morts ? D'après le rapport, il y a une sortie pour les vivants.
Soldat #4 : Oui, le gardien, suivez-moi.
Michaël : Où sont les trois autres soldats ?
Soldat #4 : Aucune idée, j'ai soudainement perdu conscience, et je me suis réveillé dans cette bagarre effroyable.
Krishna : Ah, comme nous sommes au Royaume des Morts, il n'y a pas de cadavres en terre, je vous ai fait venir.
Soldat #4 : Ah d'accord. Bien, allons-y.

Krishna et Michaël se mirent donc à suivre Soldat #4 en direction de la maison du gardien. Ils continuèrent à discuter en route.

Soldat #4 : C'est quand même extraordinaire que quelqu'un d'autre que le patron puisse battre Michaël avec son aura noire.
Krishna : Le patron ?
Michaël : Schlangan.
Krishna : Ah, il est donc assez fort.
Soldat #4 : Sûrement plus que vous, il peut battre Michaël sans mal.
Krishna : Vraiment ? Il peut faire un allié de poids.
Michaël : Excusez-moi, mais ne le voyez-vous pas plutôt comme un ennemi ? Votre but est d'en faire un allié ?
Krishna : Un ennemi ? Pourquoi serait-il mon ennemi ?
Michaël : Et bien, nous traquons votre secte après tout.
Krishna : Ma secte ? L'ordre du soupir n'est pas une secte !
Michaël : Je parle de la secte Yosha...
Krishna : Qu'est-ce donc ? Jamais entendu parler.
Michaël : Allons, nous savons que vous êtes l'un des commandants de cette secte, inutile de le nier.
Krishna : Mais vraiment, je ne fais partie d'aucune secte ! Qui vous a dit ça ?
Michaël : Le commandant.
Krishna : Il doit y avoir erreur.

Le groupe arriva finalement devant le gardien de trois mètres, qui constata que Michaël était bel et bien vivant. Par contre, il se pencha sur Krishna, étudiant son cas. La voix du gardien résonna alors.

Gardien : Vous êtes mort, mais votre énergie est liée à l'extérieur, étant toujours vivant.
Krishna : Oui, je suis un mort-vivant.
Gardien : Hmmm. Je vais vous laisser passer car vous êtes encore en partie vivant.
Krishna : Merci, monsieur.

Le gardien permit donc à Michaël et Krishna de franchir le portail, et ceux-ci réapparurent dans le bureau où Schlangan les attendait. Krishna n'eut pas le temps de faire le moindre mouvement, et Schlangan lui donna un coup de pied le projetant dans le couloir. Des chaînes d'énergie l'immobilisèrent aussitôt.

Krishna : Hein, mais qu'est-ce que j'ai fait ?!
Schlangan : Parfait, un commandant de la secte capturé.
Krishna : Encore cette histoire de secte ! Mais je me tue à vous dire que je n'en fait pas partie !
Michaël : Il dit peut-être la vérité.
Schlangan : Encore un qui est charmé, la succube, tu ne peux pas arrêter un peu ?
Bronanda : Mais je n'ai rien fait, je suis attachée !
Schlangan : Ah, c'est vrai. Et qu'est-ce qui te fait croire qu'il dit la vérité ?

Puis tout à coup, Antoine et Mathias arrivèrent dans le couloir, essoufflés. Ils avaient visiblement couru pour arriver jusque là.

Antoine : Nous avons... vérifié. Il fait... bien... partie de l'alliance... Samourai.
Schlangan : Nani ?! Et la secte Yosha ?
Antoine : Non... Il n'a aucun... lien... avec eux.
Schlangan : Ce qui veut dire que cette information était fausse. Il ne manquait plus que ça. Bon, et bien soit. Je n'ai rien dit.
Mataji : Vous pouvez peut-être nous libérer maintenant ?
Schlangan : Ah, oui.

Schlangan bougea la main droite et fit disparaître les chaînes d'énergie, permettant à Krishna, Bronanda et Mataji de se relever.

Schlangan : Il faut dire qu'avoir le visage dissimulé, et arnaquer les gens n'est pas terrible pour laver de toute suspicion.
Krishna : Nos méthodes de négociations ne sont peut-être pas orthodoxes, mais nous avons tout de même un code de l'honneur.
Schlangan : Soit.

Voice arriva dans le couloir à son tour, celui-ci venant de se réveiller. Il s'étira une nouvelle fois, et rejoignit le groupe. Il vit alors Krishna.

Voice : Ah ! Un zombie !
Krishna : Mais non !
Schlangan : Je comprends mieux pourquoi il cachait son visage.
Mataji : Non, il n'était pas comme ça avant !
Schlangan : Ah bon ?
Krishna : C'est la téléportation au Royaume des Morts qui m'a transformé. Et qui a déchiré mes habits.
Schlangan : Ah, je pensais que c'était dû à Michaël. Tiens d'ailleurs, il a trouvé à manger là-bas ?
Michaël : Non, j'ai été stoppé.
Schlangan : Ah bon ? Par qui ?
Krishna : J'ai réussi à l'arrêter de justesse, grâce à ma transformation en mort-vivant.
Schlangan : Donc cette forme a renforcé les pouvoirs d'un démoniste. Vraiment intéressant. Bon, restez là le temps que je vérifie la source de cette information.

Schlangan partit donc téléphoner au chef des forces de l'ordre pour vérifier sa source. Il revint quelques minutes plus tard dans le couloir.

Schlangan : Bon, l'"informateur" du chef des forces de l'ordre s'est avéré être membre de la secte. Ils ont fait cela en espérant que nous nous entretuions. Désolé pour tout ça.
Krishna : Il n'y a pas de mal, vous ne pouviez pas savoir. Pendant votre coup de téléphone on m'a expliqué le problème avec cette secte, et je comprends mieux votre réaction.
Schlangan : A part la zombification, tout est bien qui finit bien.
Mathias : Commandant, une zombie n'a rien à voir avec un mort-vivant, les zombies sont dépourvus de raison, et...
Schlangan : URUSEI ! Très bien, j'appellerai ça mort-vivantification, même si ce mot n'existe pas. Qu'allez-vous faire maintenant ?
Krishna : Je pense retourner sur ma planète, le temps de me faire à cette nouvelle... apparence.
Schlangan : Très bien. J'ai toujours du deutérium en trop, mais à des taux corrects.
Krishna : Je vois. Je vous recontacterai le moment venu.

Schlangan raccompagna donc Krishna, Mataji et Bronanda à leur vaisseau, et ceux-ci purent repartir en paix vers leur planète. Schlangan retourna à son bureau, et débrancha la machine qu'il avait conçu, estimant celle-ci trop dangereuse pour le moment. Maintenant, il fallait absolument qu'il trouve comment se débarrasser de la secte Yosha, qui devenait de plus en plus gênante.


Suite au prochain chapitre.


_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6438
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum