Chapitre 29 - Revanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 29 - Revanche

Message  Schlangan le Ven 28 Sep 2012 - 22:50

Un jour s'était écoulé depuis qu'Hebizu avait tué Schlangan. Katerina se réveilla dans la cellule où elle avait précédemment été enfermée par Schlangan. Elle tenta de s'échapper, mais bien évidemment les mêmes champs d'énergie l'empêchaient de partir. Hebizu arriva juste à ce moment.

Hebizu : Yo. Tu ne t'échapperas pas comme ça.
Katerina : On dirait bien. Tu m'as enfermé au même endroit que Schlangan m'avait mis, et tu as mis les même protections.
Hebizu : C'est normal, je sais tout ce qu'il c'est, je raisonne juste différemment. Et bien entendu, je suis bien plus fort que lui.
Katerina : Et qu'est-ce que tu me veux ?
Hebizu : Et bien, tu venais juste de rentrer au service de Schlangan. Tu peux maintenant travailler sous mes ordres.
Katerina : Non merci, j'en ai fini avec la secte Yosha.
Hebizu : Yosha ? Ridicule. Je me moque totalement de cette secte. J'ai aidé Rashi'k pour mes propres intérêts.
Katerina : ... Lesquels ?
Hebizu : Il cherche à invoquer quelque chose, qui d'après lui est une entité d'une puissance inconcevable. Je l'aide pour que je puisse affronter ce truc, ça me fera un adversaire de taille.
Katerina : ...
Hebizu : Il semblerait qu'il ait besoin de Voice et Michaël (les originaux) et de toi pour cela. Il est parti chercher un autre truc aussi.
Katerina : Quoi ? Mais de toute façon son plan a échoué, les deux autres sont morts.
Hebizu : Allons. La machine de résurrection développée permettait de faire sortir temporairement quelqu'un du Royaume des Morts, en ouvrant un portail vers cette dimension spécifique.
Katerina : Mais la machine a été détruite avec le laboratoire. A moins qu'il n'en ait une autre ?
Hebizu : Pas à ma connaissance. Elle ne servait qu'à attirer Schlangan dans le laboratoire pour que je puisse être créé. Tous ceux qui ont été là-bas pouvaient être potentiellement clonés.
Katerina : ...
Hebizu : Vu que j'ai les connaissances de Schlangan, lui et son équipe ont été téléportés au Royaume des Morts par Yakusoba. Et ils sont sortis par l'un des trois portails du Gardien.
Katerina : Le Gardien ?
Hebizu : Un vivant peut sortir sans problème du Royaume car il n'est pas à sa place. Mais il apparaît qu'un mort peut également ressusciter s'il vainc le gardien en duel. Schlangan va sûrement le combattre pour sortir.
Katerina : C'est possible ça ?
Hebizu : Oui. Par contre si le Gardien terrasse Schlangan, il disparaîtra. Le plan de Raishi'k échouerait alors. Mais me connaissant, ceux qui ont été tués ici reviendront bientôt.
Katerina : ...

Pendant ce temps, au Royaume des Morts, Schlangan avait entrepris d'entraîner son équipe à manifester l'énergie pour l'envoyer sur leurs adversaires. L'entraînement était rigoureux et très épuisant. Bien que morts, les membres de la fine équipe s'évanouissaient souvent, à court d'énergie. De son côté, Schlangan s'entraînait également. Il envoyait des attaques énergétiques de forte puissance et s’entrainait à y résister. Il essayait également de manipuler plusieurs dragons de feu comme le faisait Rashi'k. L'avantage d'être morts est qu'ils n'avaient nul besoin de dormir, juste recharger leur énergie. Deux jours plus tard, Michaël avait enfin compris comment utiliser l'énergie de manière offensive, et Schlangan l'amena à part du groupe pendant que ceux-ci s'entraînaient toujours.

Schlangan : Bien. Il est temps pour toi de trouver comment utiliser l'aura noire.
Michaël : Mais je ne vois pas comment faire.
Schlangan : Rashi'k le fait sans mal, et sans perte de contrôle. Il y a quelque chose de différent. Essaie de dégager de l'énergie tout autour de ton corps, mais en visualisant quelque chose de sombre, très sombre.
Michaël : Hmmm... Qu'entends-tu par sombre ?
Schlangan : Regarde ça. C'est une partie d'un technique d'emprisonnement de Shinigami, Kuyô Shibari.

Schlangan créa une sphère d'énergie négative et la fit léviter devant Michaël, lui demanda de la toucher et de ressentir le changement avec ce type d'énergie. Michaël ferma les yeux, et se concentra sur l'émission d'énergie autour de son corps, tout en essayant de reproduire la nature de la boule d'énergie négative. Au bout d'une vingtaine de secondes, des particules d'énergie noire apparurent autour de Michaël, et l'aura se forma. Celui-ci regarda alors ses mains.

Schlangan : Tu as réussi !
Michaël : Huh... C'est bizarre... Et j'ai la tête qui tourne.
Schlangan : Ah ? Essaie de lancer une attaque énergétique devant toi.

Michaël créa une petite boule d'énergie, ce qu'il avait appris à faire pendant ces deux précédents jours. Il réussit, et en fut étonné, mais un mal de crâne l'assaillit soudainement, et il se prit la tête entre les mains.

Schlangan : Michaël ?
Michaël : Ma tête.... WOOOOOOOOHHHH !!
Schlangan : Ah.

Michaël perdit le contrôle et bondit sur Schlangan qui l'assomma d'un coup de pied à la nuque. L'aura se dissipa, et il réveilla Michaël.

Michaël : Que s'est-il passé... J'ai eu un mal de crâne phénoménal...
Schlangan : Tu es devenu comme d'habitude avec cette aura. L'énergie doit être trop négative pour toi. Il te faudra plus d'entraînement.

Les entraînements reprirent pendant deux jours de plus, et tous les membres de la fine équipe parvinrent finalement à créer une boule d'énergie. Bien que cela n'était pas très puissant, cela leur permettrait sûrement de surprendre leurs ennemis. Michaël pouvait maintenant activer l'aura à souhait, mais il devait uniquement la conserver pendant une trentaine de secondes. Passé ce délai, il perdait le contrôle. Schlangan décida qu'il était temps pour le groupe de ressusciter, et ils se dirigèrent vers la maison du gardien. Celui-ci sortit de sa maison dès leur arrivée, et sa voix résonna comme toujours.

Gardien : Que voulez-vous ?
Schlangan : Nos vacances ici étaient bien, mais nous souhaitons maintenant ressusciter.
Gardien : Il faudra me vaincre pour cela. Pauvres fous, croyez-vous en être capable ?
Schlangan : Je vais essayer.

Schlangan mit sa main en avant et envoya un dragon de feu sur le Gardien, qui fut inaffecté par l'attaque. Schlangan s'envola alors, mais le gardien bondit très rapidement à sa hauteur et le frappa avec ses deux haches. Schlangan se déplaça rapidement et esquiva le coup de justesse.

Schlangan : Ah oui, l'adversaire que j'ai battu avec mon Bankai avait été pulvérisé. BANKAI. OKINAKAMA RYURAKAI.

Schlangan activa son Bankai et se déplaça derrière le gardien en évitant un coup de hache. Il lui asséna un coup direct au niveau du torse avec son arme, mais le Gardien fut à peine entaillé. Schlangan para de justesse un coup de hache et alla se crasher au sol. L'une des haches du gardien s'illumina alors, et il projeta une puissante vague d'énergie en direction de Schlangan. Celui-ci roula sur la côté et esquiva l'attaque de justesse, qui provoqua une énorme explosion. Schlangan profita de la poussière pour envoyer son attaque Ragnarok droit sur le gardien, provoquant une explosion de très forte puissance également. Toutefois, le gardien s'était protégé avec ses deux haches. Ses avant-bras étaient quand même endommagés.

Gardien : Tu ne te débrouilles pas mal. Mais cela ne suffira jamais.
Schlangan : Ah ouais, le Gardien est même plus fort que moi. Mais je crois qu'il est un peu moins fort que mon clone.
Michaël : J'aimerais bien vous aider, mais je ne vois pas comment...
Schlangan : Restez en dehors de ça. Je ne veux pas que vous soyez tués grièvement.

Schlangan envoya un dragon de feu vers le gardien qui le coupa en deux. Schlangan réitéra son attaque et se déplacement rapidement. Le gardien suivit son déplacement, mais Schlangan restait quand même plus rapide que lui. Schlangan disparut et reparut en lévitant devant le gardien. Il posa sa main sur le torse de son adversaire.

Schlangan : Je vais encore me brûler.... HADÔ NO KYÛJÛROKU - ITTÔ KASÔ.

L'avant-bras de Schlangan s'enflamma, et un gigantesque pilier de flamme s'éleva devant lui, emportant le Gardien. Le pilier s'éleva sur une vingtaine de mètres, pour un diamètre d'une dizaine de mètres. Vu de loin, il ressemblait au bout de la lame d'un katana. Les flammes cessèrent peu après, et le gardien retomba au sol, grièvement brûlé. L'avant-bras de Schlangan était dans le même état.

Schlangan : Rah. C'est pour ça que je hais cette technique. C'est fini ?
Gardien : Je... ne serai vaincu.. que si je meurs.
Schlangan : Glauque. HADÔ NO JÛICHI - TSUZURI RAIDEN.

Schlangan diffusa de l'électricité dans son arme et abattit la lame droit sur la nuque de son ennemi, le décapitant. De la lumière émergea alors de la porte de la maison du gardien, et le groupe s'empressa d'aller voir. Parmi les trois miroirs, celui du centre était maintenant illuminé, et devenait un portail. Schlangan fit signe à son équipe de le suivre, et ils rentrèrent dedans. Ils furent alors téléportés et réapparurent sur la planète Releeshan, à l'endroit où ils avaient été tués.

Schlangan : Cool. Ça a marché.
Antoine : Ah, ça fait du bien d'être vivant.
Voice : Oui... Zzzzz...
Michaël : Dormir lui a manqué.
Mathias : Que va-t-on faire, maintenant que nous sommes de nouveau en vie, devrions-nous d'abord...
Schlangan : URUSEI.

A ce moment, quelque chose bougea les rochers éparpillés aux alentours, et Yureka émergea de dessous.

Yureka : Aaaaah ! J'ai bien dormi !
Schlangan : Tiens ? Tu es encore là toi ? Ah oui, je vois. Après t'être fait massacrer, tu as dû dormir pour récupérer.
Yureka : C'est ça. Mais pourquoi tu es vivant ? Je t'ai vu mourir avant de dormir.
Schlangan : Fu fu fu fu... Même quand je meurs, je trouverai toujours un moyen de revenir.
Yureka : Peuh, je croyais être débarrassé de toi.
Schlangan : Hmmm ? Tu as un problème ? Tu veux te battre ?
Yureka : Ah ouais, tiens, bonne idée.
Antoine : Heu... Ce n'est pas le moment.
Yureka : Hmf. Ouais, je vais rentrer, j'ai des trucs à faire. Je viendrai botter les fesses à ton clone quand il t'aura tué une nouvelle fois.
Schlangan : Il sera mort avant.
Yureka : J'ai dormi combien de temps ?
Schlangan : Quatre jours.
Yureka : Ah oui, en quatre jours, tu es fichu d'avoir trouvé un truc pour le battre. Bon, et bien à plus tard.

Et Yureka repartit en direction de son vaisseau qui n'avait pas bougé depuis. Schlangan et son équipe se dirigèrent vers la base. Les soldats ayant l'habitude de le voir ne firent pas attention, remarquant juste qu'il avait repris son ancienne armure. Il commença par trouver la prison, et découvrit Katerina dedans.

Schlangan : Décidément, tu aimes bien être là.
Katerina : Encore toi ? Tu perds ton temps, je ne travaillerai pas avec toi.
Schlangan : Nani ? Je croyais que tu ne revenais pas sur ce que tu disais. Tu m'as menti quand tu as accepté ?
Katerina : J'ai accepté pour Schlangan, pas pour toi.
Schlangan : Ah. Ça tombe bien, je suis Schlangan. On revient de vacances du Royaume des Morts.
Katerina : Quoi ? Tu as battu le Gardien ?
Schlangan : Tu étais au courant ? Oui. Allez je te sors de là. Tu seras une aide précieuse pour ces quatre là.

Schlangan brisa la barrière énergétique établie par Hebizu et libéra Katerina. Ceci avertit bien entendu Hebizu. Cependant, le temps qu'il descende, Schlangan et son équipe étaient déjà sortis de la base. Toutefois, Hebizu les rejoint peu de temps après avec son équipe.

Hebizu : Ah, je me disais bien qu'il n'y avait pas grand monde capable de briser ma barrière.
Schlangan : Dankû peut-être facilement brisé de l'intérieur. En l'occurrence de l'extérieur de la prison.
Hebizu : Donc tu as ressuscité, comme je le pensais. Comment étais le gardien ?
Schlangan : Il était bien plus fort que je ne le croyais.
Hebizu : A voir ton bras, tu as utilisé Ittô Kasô. Donc il devait être valable, en effet.
Schlangan : Je ne vois pas Rashi'k. Où est-il ?
Hebizu : Parti chercher le dernier élément.
Schlangan : Dernier élément de ?
Hebizu : La flemme de réexpliquer. Il est temps d'en finir. Tu as bien fait de sortir de la base.
Schlangan : Ouais, je ne voulais pas l'abîmer.

Schlangan bondit sur Hebizu en tentant de le trancher en deux, mais celui-ci para le coup en dégainant ses katanas. Quelques échanges eurent lieu, et Hebizu avait encore une fois l'avantage. Les clones de la fine équipe s'avancèrent alors vers le groupe, et Katerina fit un pas en avant, mais Michaël l'arrêta.

Michaël : Laisse-moi tenter quelque chose avant de t'en mêler.
Katerina : Peuh, comme tu veux.

Les deux fines équipes chargèrent, et les clones pensaient avoir l'avantage. Cependant, Michaël créa une boule d'énergie dans se main et la lança sur Mike qui l'esquiva de justesse. Michaël en profita pour lui mettre deux coups de pieds et le projeter au sol. Voice voulut faire la même chose, mais il s'endormit à moitié et lâcha la boule d'énergie au sol, provoquant de la poussière. Il se reprit en tombant et fit une pirouette en avant, frappant Alex à la tête, et l'assommant net. Anthony attrapa le bras d'Antoine pour le projeter au sol, mais celui-ci concentra son énergie dedans et put se libérer et frapper son adversaire du poing, l'assommant également. Mathias eut alors une idée, il put créer une petite boule d'énergie, et orienta ses lunettes de manière à faire réfléchir la lumière de la boule dessus et aveugler son clone. Il se déplaça derrière lui et le frappa de toutes ses forces à la nuque.

Mike : Vous avez progressé, mais ça ne sert à rien.
Michaël : Ah oui ?

Mike activa soudainement son aura noire et propulsa Michaël en arrière d'un coup de poing. Katerina voulut cette fois intervenir, mais Michaël l'en empêcha une nouvelle fois.

Katerina : Qu'est-ce que tu fais ? Tu crois pouvoir le battre ?
Michaël : Peut-être...

Michaël ferma les yeux et activa l'aura noire, prêt à se battre pour trente secondes. A côté de là, Schlangan et Hebizu venaient d'activer leurs Bankai, et Schlangan venait d'être projeté au sol.

Hebizu : Ça ne sert à rien. Ce ne sont pas quatre jours d'entraînement qui vont changer grand chose.
Schlangan : Ouais, tu es bien plus fort que le Gardien, j'avais raison.
Hebizu : Bon, je vais te tuer à nouveau, et cette fois tu ne pourras pas ressusciter.
Schlangan : Hey, il me reste une nouvelle carte à jouer.
Hebizu : Quoi donc ?
Schlangan : Regarde ça. J'ai nommé cette technique... DRAGON FURY.

Schlangan se concentra et des éclairs noirs se formèrent autour de son katana, puis se propagèrent autour de lui. Il fonça sur Hebizu qui para un coup de justesse. Quelques échanges eurent lieu, et Hebizu était clairement désavantagé cette fois. Il se retrouva projeté au sol, entaillé au niveau du torse.

Hebizu : Qu'est-ce que... Oh je sais. Tu as trouvé comment reproduire ce phénomène bizarre qui est arrivé face à l'armée d'androïdes.
Schlangan : C'est cela. Mais il m'a fallu plus d'un jour. Donc tu n'as pas le temps de trouver comment l'utiliser.
Hebizu : Effectivement. Mais on dirait que cette énergie fatigue le corps davantage, je me trompe ?
Schlangan : Tu as raison. Mais 30 secondes suffiront pour te vaincre.

Michaël utilisait pendant ce temps ses 30 secondes pour combattre son clone. Cependant, avec l'aura noire, son clone pouvait utiliser l'énergie à souhait, et Michaël ne faisait pas le poids. Il parvint à esquiver de justesse la puissante attaque énergétique qu'il lançait habituellement hors de contrôle.

Michaël : ... Bon, j'aurais essayé.
Mike : Oui. Adieu.

Mike bondit sur Michaël, mais les trente secondes venaient de s'écouler, et Michaël oublia de désactiver son aura, si bien qu'il en perdit le contrôle. Mais alors, un phénomène étrange se produisit. L'aura de Mike quitta son corps pour rejoindre le corps de Michaël. L'aura s'opacifia, et Michaël éclata de rire.

Michaël : Ha ha ha ha ha ha ! Libre une nouvelle fois. Merci, clone inutile. KUROSHINE !!

Michaël tendit une main vers le clone et envoya la puissante vague d'énergie, qui le désintégra à ce moment. Il se tourna vers Katerina et l'attaqua. Celle-ci para un coup de poing de justesse et frappa Michaël du pied. Il chancela, mais se redressa.

Michaël : Oh... Je suis proche du but. Aniretak et Ecoiv. Oui, je vais pouvoir me libérer bientôt !
Katerina : Hein ?

Une explosion se produisit à côté et Hebizu atterrit à côté de Michaël. Schlangan réapparut devant lui juste après. Michaël se tourna alors vers les deux et bondit en arrière.

Michaël : Nagnalchs et son clone. Qu'as-tu fait de ton armure, Nagnalchs !
Schlangan : Hein ? Armure ?
Hebizu : De quoi parle-t-il ?
Schlangan : On dirait qu'il a réactivé son mode bizarre.
Michaël : Tant pis... KUROKAMISEN !!

Michaël créa une petite boule d'énergie noire et la lança vers Katerina et la fine équipe. Schlangan agit aussitôt et envoya un dragon de feu au pied de son équipe, ce qui provoqua une onde de choc et les propulsa en arrière. Katerina fut la première à se relever.

Katerina : Non mais ça va pas ?!
Schlangan : Recule !

La petite boule d'énergie noire toucha alors le sol là où se trouvait le groupe auparavant. Un dôme d'énergie noire se forma et provoqua une importante explosion. Hebizu remarqua alors que sa fine équipe se trouvait à terre à cet endroit. Leurs corps furent désintégrés.

Hebizu : Qu'est-ce que c'était que ça ?
Schlangan : Aucune idée. Je m'occupe de toi une fois que je l'ai arrêté.
Hebizu : ...

Schlangan disparut et reparut devant Michaël. Il l'assomma d'un coup de coude, dissipant son aura. Cependant, Hebizu en profita pour envoyer l'attaque Ragnarok droit sur Schlangan qui riposta avec la sienne. L'attaque d'Hebizu fut anéantie et il ne put éviter celle de Schlangan.

Hebizu : ... On a inversé les rôles.
Schlangan : Désolé.

Une énorme explosion se produisit, et Hebizu fut anéanti. Schlangan désactiva alors ses éclairs noirs et son Bankai et s'assit par terre, épuisé. Michaël reprit conscience et Schlangan se tourna vers Katerina.

Schlangan : Bon, c'est fait... Mon attaque prend trop d'énergie avec la Dragon Fury.
Katerina : ... Tu es encore plus monstrueux depuis ta mort.
Schlangan : Dis comme ça, ça sonne bizarre. Bref, que s'est-il passé ?
Katerina : Je ne sais pas trop. Michaël a récupéré l'aura de l'autre, et il est devenu comme ça.
Schlangan : Ce n'est pas la première fois. Et à chaque fois, il m'appelle Nagnalchs. Bizarre, c'est quoi ce nom ?
Katerina : Il m'a aussi appelée différemment, ainsi que Voice.
Schlangan : Il a parlé d'une armure aussi, bizarre.
Katerina : Attends un peu. Ton clone m'a dit que Rashi'k voulait invoquer quelque chose. Il avait besoin de Michaël, Voice, moi, et d'autre chose.
Schlangan : ... Ce doit être lié. Et bien c'est simple. Il va falloir retrouver Rashi'k et le faire parler, ou l'éliminer le cas échéant.
Katerina : C'est une bonne idée, oui.
Schlangan : Bien, prenons un peu de repos, et nous le retrouverons. Histoire d'en finir enfin avec cette satanée secte.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6442
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum