Chapitre 39 - Deuténapping

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 39 - Deuténapping

Message  Schlangan le Jeu 3 Jan 2013 - 12:06

Le lendemain de la rencontre avec Agenusha, Schlangan fut réveillé par un message d'alerte. Il se dirigea donc au centre de contrôle où il rencontra sa fine équipe qui s'y rendait également. Il apprit qu'un gigantesque bâtiment, d'une centaine de mètres de haut, était apparu à un endroit de la planète. Ce phénomène étant plutôt suspect, Schlangan se rendit à l'endroit indiqué avec son équipe, pour constater que le bâtiment n'était pas seulement haut, mais également gigantesque en longueur ou largeur. En observant le bâtiment, Schlangan finit par comprendre.

Schlangan : Ah oui, je vois.
Michaël : Vous savez trouvé quelque chose ?
Schlangan : Il n'y a que lui pour construire un truc plus grand que ma base en une nuit.
Antoine : Qui donc ?
Schlangan : Yureka, qui d'autre ?! J'ai deux-trois mots à lui dire on dirait...

Schlangan et son équipe se mirent en quête d'une porte, qu'ils trouvèrent au bout de plusieurs dizaines de minutes de marche. Comparé à la taille du bâtiment, la porte était de taille normale. Schlangan repéra alors un interphone à côté de la porte, et il appuya dessus.

Secrétaire : Allô ?
Schlangan : Ici Schlangan. Ouvrez la porte de ce bâtiment.
Secrétaire : Avez-vous un rendez-vous ?
Schlangan : Je n'ai pas besoin de rendez-vous. Cette planète m'appartient !
Secrétaire : Je suis désolée monsieur. Mais sans rendez-vous, je ne peux vous laisser entrer.
Schlangan : Je vois. Vous désirez donc que j'ôte la porte de ma route, si je comprends bien.
Secrétaire : Mais, pourquoi voulez-vous entrer ?
Schlangan : Je dois parler à Yureka.
Secrétaire : C'est impossible. Le maître des aigles est en conférence avec sa nation...
Schlangan : Mensonge. Il n'a plus de nation, la planète a été détruite.
Secrétaire : Ah, je lui dirai que cette excuse n'est pas valide. Le maître des aigles, est indisponible, il est à l'infirmerie.
Schlangan : Très bien. Dites adieu à votre porte.

Schlangan créa un dragon de feu, qu'il s'apprêtait à lancer sur la porte, lorsqu'Antoine l'interpella.

Antoine : Commandant ! Nous avons un problème à la base !
Schlangan : Hmm ? Que se passe-t-il ?
Antoine : C'est une urgence, nous devons y retourner. Ils nous expliqueront sur place.
Schlangan : ... Soit. Vous avez de la chance, je repasserai.

Schlangan fit disparaître son dragon de feu, et le groupe retourna à la base. Lorsqu'ils furent arrivés, les militaires du centre contrôle arboraient un air grave, ce qui ne laissait rien présager de bon.

Schlangan : Que se passe-t-il ?
Soldat : Commandant, nous avons un problème de deutérium.
Schlangan : Précisez ?
Soldat : Nos réserves de deutérium chutent de plus en plus.
Schlangan : Nani ? Quelle genre de production avez-vous lancé ?
Soldat : Rien du tout, justement.
Schlangan : ... Une fuite au réservoir ?
Soldat : Aucune fuite.
Schlangan : Deutérium manquant. Alcoolo qui se drogue à la liqueur de deutérium. Je pense qu'il n'y a pas besoin de chercher plus loin.
Katerina : Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
Schlangan : Le seul alcoolo capable de déjouer mes systèmes de sécurité s'appelle Yureka ! Cette fois-ci ça va barder. On retourne à son gigantesque squatt !

Et le groupe repartit vers l'immense bâtiment de Yureka, pour découvrir que ce dernier... avait disparu. Ceci ne manqua pas de surprendre le groupe.

Schlangan : Une base ne peut pas disparaître comme ça...
Katerina : On est bien au bon endroit ?
Schlangan : Oui, j'en suis sûr. Et de toute manière, cette base est trop voyante pour être cachée.
Antoine : Peut-être est-elle montée sur chenilles.
Schlangan : Comment de simples chenilles pourraient transporter un truc aussi lourd ? Soit réaliste.
Michaël : Il veut sans doute parler de chenilles de char d'assaut.
Voice : Des chenilles servant de char d'assaut ? Je ne comprends rien.
Mathias : Vous confondez la chenille, stade larvaire de papillons, qui arrivé à son plein développement s'entoure d'un cocon pour former une chrysalide qui...
Schlangan : Urusei ! Je sais ce qu'est une chenille !
Mathias : Oui, mais ici nous parlons du dispositif mécanique articulé assurant la transmission de la masse d'un véhicule au sol en la répartissant sur une surface qui...
Schlangan : Mais URUSEI ! C'est bon, j'ai compris maintenant. Et effectivement, il y a des traces de chenilles ici.
Voice : Des fils de cocon, c'est ça ?
Tous : ...

Après ce quiproquo chenillaire, le groupe entreprit de suivre les traces pour localiser le nouvel emplacement du squat de Yureka. Ils suivirent les traces jusqu'à ce qu'elles s'arrêtent brusquement au milieu de nulle part.

Schlangan : Allons bon. Quoi encore. Voilà qu'il vole.
Voice : Voler ? Je n'ai rien volé ?
Schlangan : ... J'en ai marre de ces réponses idiotes, Voice !

Schlangan attrapa Voice par le bras et le lança en avant, lassé. Mais alors, Voice heurta quelque chose et tomba au sol. La base de Yureka apparut alors quelques secondes avant de redisparaître.

Schlangan : Oh, je vois. Très bien, cette fois-ci je vais entrer sans même une porte !
Katerina : Bonne idée.

Mais alors, un missile apparut, et fonça droit sur le groupe. Schlangan se contenta de taper le missile du pied, le projetant en l'air, et le faisant exploser. Sans aucun ménagement, Schlangan envoya ensuite l'attaque Ragnarok droit devant lui, désactivant le camouflage optique de la base. Voice avait juste eu le temps d'éviter l'attaque, car il se trouvait sur la trajectoire. Un trou béant dans la base apparaissait, lorsque deux grosses trappes s'ouvrirent, faisant apparaître deux gigantesques bras mécaniques qui attrapèrent Schlangan et Katerina.

Katerina : Qu'est-ce que c'est que ce truc ?
Schlangan : Va savoir.

Un instant plus tard, Schlangan avait brisé le bras mécanique, tandis que Katerina venait d'être projetée en l'air. Elle fit une pirouette et retomba en donnant un coup de pied, brisant le bras qui l'avait attrapée. Le groupe entra ensuite dans la base, se méfiant de tout autre dispositif absurde de défense. L'attaque de Schlangan avait percé plusieurs salles d'un coup, et il remarqua qu'un liquide coulait sur le sol.

Schlangan : De l'eau lourde je présume. Voleur de deutérium. Tu vas me le payer ! RAGNAROK !!

Schlangan réitéra son attaque, entreprenant de tout détruire sur sa route. La base entière se mit alors à trembler, et Schlangan entendit une trappe s'ouvrir à l'extérieur. Il se précipita dehors, suivi par la fine équipe, et découvrit un grand transporteur en train de décoller. Il repéra Yureka dans le cockpit. Celui-ci leur fit signe alors qu'il s'envolait.

Schlangan : Le fourbe !
Katerina : Mais où va-t-il ?
Schlangan : Il est parti en direction de la lune. Mais il ne s'en sortir pas comme ça !

Pendant ce temps, Yureka était tranquille et se dirigeait vers la lune en orbite de la planète. Lorsqu'il arriva là-bas, il atterrit devant une petite base. A l'intérieur se trouvaient quelques soldats, ainsi qu'une femme aux longs cheveux noirs, habillée d'une robe bleue marine.

????? : Ah, vous voilà.
Yureka : Oui, Sephira. L'opération deuténapping a réussi. Maintenant, il faut surveiller tout vaisseau qui approcherait, car Schlangan ne sera pas content.
Schlangan : Oui, c'est sûr, car il va venir chercher son deutérium.
Yureka : Oui, je le sais bien.
Schlangan : Donc tu es prudent. Raisonnable.
Yureka : Ben oui.
Schlangan : Au fait, pourquoi ce vol de deutérium ?
Yureka : C'est évident, non ? Il me faut de la liqueur de deutérium en masse.
Schlangan : Ah oui. J'espère pour toi que Schlangan ne va pas réussir à venir sur la lune sans que tu le détectes.
Yureka : C'est impossible. J'ai pris toutes mes précautions.
Schlangan : Je vois. Oh, un mot me revient.
Yureka : Lequel ?
Schlangan : Un truc comme... RAGNAROK !!

Par chance, Yureka réagit quand il entendit le nom de l'attaque et il se protégea. Une explosion s'en suivit, mais Yureka en sortit indemne.

Yureka : Ha ! Tu oublies que sans toutes tes améliorations, je suis plus fort que toi !
Schlangan : J'avais effectivement oublié. Tu as fait rater mon mat du berger.
Yureka : Tu vas devenir chèvre à force.
Schlangan : Dis-toi juste que je n'ai pas été vache, j'aurais pu faire exploser le vaisseau dans lequel tu t'es enfui.
Yureka : Ah mais oui, comment es-tu arrivé ici d'ailleurs ?!
Schlangan : Très simple. Ma nouvelle technique Katemi Suzure peut me servir pour me téléporter sur une courte distance. Donc je me suis téléporté dans le vaisseau que tu pilotais.
Yureka : Quoi ?! Mais c'est de la triche !
Schlangan : Tu es naïf ! C'est tout !
Yureka : Moins que toi : DELTA EAGLE SUN !
Schlangan : RAGNAROK !

Yureka envoya son attaque dans le but de vaincre Schlangan avant qu'il n'active son Bankai, mais il n'avait pas prévu les éclairs noirs de la Dragon Fury. A cause de cela, les deux attaques étaient de force égale, et une nouvelle explosion se produisit, projetant les deux adversaires à chaque bout de la base. Les deux se relevèrent et commencèrent à réfléchir.

Yureka (pense) : Il va activer son Bankai maintenant.
Schlangan (pense) : Il pense que je vais activer mon Bankai.
Yureka (pense) : Mais s'il pense que je pense qu'il va activer son Bankai, ça va poser problème.
Schlangan (pense) : Un instant, si jamais il pensait que je pensait qu'il pensait que je vais activer mon Bankai ?
Yureka (pense) : Quoique avec lui, il pense peut être que je pense qu'ils pense que je pense qu'il va activer son Bankai...
Schlangan (pense) : Il n'irait tout de même pas penser que je pense qu'il pense que je pense qu'il pense que je pense qu'il pense que je vais activer mon Bankai...
Yureka (pense) : Ah non, avec lui, il pense que je pense qu'il pense que je pense qu'il... ça m'a donné soif cette histoire.

Et ainsi, Yureka perdit le jeu de pensée et Schlangan activa son Bankai. Celui-ci lui conféra un avantage instantané, et Yureka se retrouva emprisonné par des chaînes d'énergie.

Schlangan : Ha ! Il va falloir penser à panser ton cerveau qui a surchauffé !
Yureka : Pfff... Tu aurais un truc à boire ?
Schlangan : Bien sûr... Que dirais-tu... de ton sang ?!
Yureka : Heu...
Schlangan : Donc je vais reprendre mon deutérium. Et la prochaine fois que tu essaies de me voler, je t'envoie rejoindre Zestar au Royaume des Morts !
Yureka : Roh, même pas un peu ?
Schlangan : NON !
Yureka : Même pas drôle.
Schlangan : Je repars avec mon vaisseau. Tu vas rester sur la lune un moment.
Yureka : Hein ?! Mais non je te suis !
Schlangan : Si tu peux.

Et Schlangan s'en alla en marchant tranquillement. Alors qu'il s'éloignait, Yureka sourit et activa Speed Eagle et Rage Eagle, brisant ses chaînes. Il créa une gigantesque boule d'énergie qu'il envoya droit sur Schlangan, certain de l'emporter dans une énorme explosion. Mais alors, Schlangan se retourna, souriant, et Yureka remarqua que son katana avait changé de forme. Il ne s'agissait plus du Bankai, mais la lame était devenue noire, comme lors du combat contre Zestar. Les éclairs noirs de la Dragon Fury gravitaient autour de Schlangan. Pour toute réponse, il coupa l'attaque énergétique de Yureka en deux, fit exploser les deux parties. Le temps que la poussière se dissipe, Schlangan était reparti avec le vaisseau. Un vent soufflait, comme pour marquer l'échec de Yureka.

Yureka : Le fouuuuuuuurrrrbe !!!
Sephira : Heu, monsieur.
Yureka : Quoi ?
Sephira : Il y a un trou dans le mur, l'air s'échappe. Sous peu, nous n'aurons plus d'air.
Yureka : Et en plus il détruit son propre matériel ! Il faut colmater ça, et vite !

Yureka et Sephira purent donc s'affairer en urgence pour ne pas finir sans air. Schlangan retourna paisiblement sur Releeshan, et retrouva sa fine équipe. Vu l'heure, il les envoya s'entraîner, et retourna dans son bureau paisiblement. Il reçut alors un message de Yureka. Celui-ci avait réparé le mur, et décidé de rester dans la base sur la lune. Après tout, dans les profondeurs de la lune se trouvait de l'eau, et il pouvait se débrouiller pour synthétiser du deutérium. Schlangan sourit, car son objectif était atteint. Pour atteindre l'eau, Yureka allait devoir améliorer le matériel sur la lune. Voilà une chose de moins à faire. Loin de là, sur une autre planète, une ville était en ruines. Dans cette ville se trouvaient Rashi'k, Angelica et Himiko. Mais, aussi étrange que cela puisse paraître, les trois étaient à terre, grièvement blessés. Devant eux se trouvait l'autre humanoïde serpent, Agenusha.

Agenusha : C'est donc tout ce que vous pouvez faire. Je suis déçu.
Rashi'k : ... Tu n'étais qu'à la moitié de ta force... c'est impossible.
Agenusha : Et pourquoi donc ?
Himiko : Mon père était à peine plus fort que toi...
Agenusha : Ah. Zestar était donc si ennuyeux. Mais ne vous en faites pas. Avec l'alliance Ragnarok, cela m'occupera un peu. Puisqu'apparemment vous ne m'avez pas créé, je ne sais pas qui je suis, mais qu'importe. Schlangan sera un adversaire plus amusant.
Rashi'k : ... Qu'est-ce que tu comptes faire ?
Agenusha : Vous aider à devenir plus forts. La secte Yosha n'est pas encore éradiquée, n'est-ce pas ?
Rashi'k : Effectivement.
Agenusha : Très bien. Je vais vous dire ce que nous allons faire...

Agenusha commença à expliquer son plan, mais personne sur la planète Releeshan ne se doutait de cette machination à suivre. Schlangan avait repris ses calculs, et consultait les puissances de l'alliance Ragnarok. Le combat face à Zestar avait tout de même considérablement affaibli l'alliance, et il fallait faire quelque chose pour y remédier.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6451
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum