Chapitre 46 - Retour à la routine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 46 - Retour à la routine

Message  Schlangan le Mer 27 Fév 2013 - 13:25

Après la victoire finale contre la secte Yosha, le cours normal des choses pouvait maintenant reprendre à la base. Schlangan décida tout de même de poursuivre ses entraînements, car une dernière menace potentielle subsistait encore; la déesse Aveline, qu'il avait été incapable de combattre lors de leurs rencontres. En revanche, il décida de ne rien imposer à sa fine équipe, et les laissa tranquille pour un moment. Michaël s'était cependant rendu sur le terrain d'entraînement, afin de trouver le moyen de s'améliorer aussi; et visiblement il n'était pas le seul à avoir cette idée, car Katerina s'y rendit également.

Katerina : Peuh, qu'est-ce que tu fais ici, toi ?
Michaël : Et bien le terrain d'entraînement sert à s'entraîner, non ?
Katerina : C'est vrai. Mais crois-tu que t'entraîner servira à quoi que ce soit ?
Michaël : Plutôt. J'ai réussi à trouver des choses intéressantes déjà.
Katerina : Oh ? Et bien montre moi ça alors !
Michaël : A ta guise.

Michaël et se mit en garde et Katerina se contenta de croiser les bras. Michaël chargea et tenta de frapper du poing Katerina qui esquiva le coup simplement. Michaël attaqua deux nouvelles fois, sans plus d'effet. Katerina donna alors un coup de pied, mais Michaël para le coup. Katerina enchaîna d'autres coups, mais Michaël parvenait à les parer à chaque fois, bien que chaque coup le faisait reculer.

Katerina : Oh, tu ne t'en sors pas mal pour une fois. Mais c'est tout ?
Michaël : Pas tout à fait.
Katerina : Alors montre moi mieux !

Katerina donna un coup de pied circulaire, et Michaël plongea en avant, esquivant le coup, et poussa Katerina en même temps, la déséquilibrant. Katerina bascula en arrière, mais se rattrapa en mettant une main au sol. Michaël s'apprêtait à lui donner un coup, mais Katerina parvint à donner un coup de pied de cette position, que Michaël put à peine parer, le projetant en arrière. Katerina se releva.

Katerina : Hmf. Pas mal. Mais que dis-tu de ça ? KUROSHINE !
Michaël : Je m'y attendais.

Katerina envoya l'attaque d'énergie négative droit sur Michaël qui bondit sur le côté pour l'esquiver. Katerina renvoya l'attaque une nouvelle fois, et Michaël roula au sol, évitant la nouvelle attaque. Katerina en profita pour bondir sur Michaël pour le frapper, mais celui-ci créa soudainement des flammes sous la forme d'un dragon et frappa Katerina de plein fouet, la projetant au sol. Surprise, Katerina resta au sol un court instant, et Michaël en profita pour renvoyer la même attaque. Katerina se protégea et la technique provoqua une légère explosion. Le temps que la poussière se dissipe, Michaël s'était placé derrière Katerina et l'attrapa en prise d'étranglement. Puis il la relâcha.

Michaël : Voilà. J'ai gagné.
Katerina : Quoi ?!
Michaël : Malgré la différence de forces entre nous, j'aurais pu te briser la nuque en un instant dans cette position.
Katerina : ... Depuis quand peux-tu lancer des dragons de feu comme Schlangan ?!
Michaël : J'ai bien observé sa technique et j'ai essayé de la reproduire, voilà tout.
Katerina : Hmf. Très bien. Ça te fait donc une victoire miraculeuse contre moi, et un nombre de défaites incalculable !
Michaël : Oui.
Katerina : J'ai à m'entraîner aussi alors, ne me dérange pas !

Pendant ce temps, dans les autres quartiers de la base, Voice était tranquillement allongé sur son lit en train de dormir. A ce moment, quelqu'un frappa à la porte. Il s'agissait d'Antoine et Mathias.

Antoine : Salut Voice.
Voice : Ah, salut, qu'est-ce que vous voulez ?
Mathias : On vient discuter des derniers événements.
Voice : Ah, tu refais des phrases courtes, Mathias ?
Mathias : Je n'ai rien à détailler spécifiquement ici.
Voice : Très juste. Les derniers événements ? Tous les problèmes avec la secte Yosha ?
Antoine : C'est cela. Et également du fait de ce que nous sommes devenus.
Voice : Qu'est-ce que tu veux dire par là ?
Mathias : Antoine et moi étions tranquillement assis à la cafétéria lorsque deux soldats de la base ont commencé à se disputer, donc nous leur avons demander d'arrêter car ce n'était pas l'endroit propice pour se battre, et...
Antoine : Et les deux se sont retournés contre nous.
Voice : Ah, vous vous en êtes sortis indemnes ?
Antoine : C'est ça le problème... En voulant arrêter le coup de poing du soldat, je lui ai brisé le poignet d'une main.
Voice : Hein ?
Mathias : De même, j'ai poussé l'autre, et il a traversé toute la pièce et a percuté le mur, laissant deux grandes fêlures dans le mur, et le soldat a perdu conscience, l'infirmerie nous a ensuite appris que je lui ai brisé six côtes d'un coup.
Voice : Mais comment ça se fait ?!
Antoine : Lorsque le commandant nous a insufflé son étrange technique, il a dit que cela augmenterait notre force. Contre les monstres que nous affrontons avec la secte, on n'a pas remarqué vraiment de différence mais...
Voice : Tu veux dire que l'on est devenus des monstres aussi comparé aux soldats "normaux" ?
Antoine : C'est ça.
Mathias : Les machines a mesurer les forces nous mettent environ à 1, tandis que les soldats de la base sont à 0.01 environ. Nous sommes presque cent fois plus forts qu'eux, donc encore heureux que nous n'ayons pas utilisé d'énergie pour les arrêter.
Voice : Je ne m'étais pas rendu compte de ça... A ce point. Michaël, Katerina sont encore plus monstrueux alors, sans parler du commandant...
Antoine : C'est cela. Donc est-ce finalement une bonne chose de suivre ces entraînements ?
Mathias : Nous risquons de devenir encore plus dangereux pour les gens habituels, ce n'est pas nécessairement une bonne chose, et..
Voice : Nous devrions demander l'avis du commandant sur ce point ?
Antoine : C'est aussi ce que nous pensions, mais nous attendions ton opinion sur le sujet.
Voice : Et bien allons-y.

Les trois se rendirent donc au bureau de Schlangan, qui les fit entrer. Il écouta ensuite leurs préoccupations, et attendit qu'ils aient fini pour éclater bruyamment de rire.

Schlangan : Bwahahahahaha ! C'était donc pour ça que vous aviez l'air si inquiets !
Antoine : Est-ce vraiment quelque chose dont nous pouvons rire ?
Schlangan : Votre préoccupation est tout à fait louable, et je rigolais car cela m'a rappelé mon enfance.
Voice : Comment ça ?
Schlangan : Quand j'étais petit, j'étais déjà plus fort qu'un humain normal... qui a une force de 0.005. Après avoir été entraîné par celui qui m'a élevé, je devais être à 0.03 je pense. Puis, quand j'ai été entraîné par un certain dragon, pendant plusieurs années, ma force n'était plus comparable. Mais comme je n'avais fait que combattre le dragon, je n'en avais aucune idée. J'ai aussi été surpris comme vous en rencontrant des gens normaux.
Antoine : Donc vous avez combattu un dragon ? Etait-il fort ?
Schlangan : Non, celui-là était jeune et donc faible, plus faible que votre niveau actuel. Mais bien sûr, il possède plus de puissance de feu que vous. Toujours est-il que j'avais donc un niveau équivalent au votre à cette époque.
Mathias : Et dire que l'on se trouve déjà monstrueux, vous...
Schlangan : Ma force n'a pas trop augmentée jusqu'à ce que je vous rencontre sur l'ile, elle n'avait que doublée d'ici là. Sans compter le Bankai bien évidemment. Mais c'est une autre histoire.
Voice : Mais devons-nous encore devenir plus forts ?
Schlangan : Je pense que oui, cela ne peut que vous aider. Une chose que vous devez aussi faire maintenant est apprendre à retenir votre force. Comme ça, vous pourrez apparaître "normaux", et utiliser votre vraie force en cas de nécessité.
Antoine : Ah, en effet.
Schlangan : Mais rassurez-vous, je ne pensais pas non plus atteindre le niveau que je possède actuellement. Mais ça s'est avéré nécessaire. Qui sait ce que nous pouvons trouver d'autre à l'avenir ?
Voice : Je vois, donc nous devons continuer à nous entraîner ?
Schlangan : Ça va être plus que nécessaire, oui. J'aimerais que chacun d'entre vous puisse battre Yureka par exemple, vous avez encore un long chemin à parcourir !

Schlangan congédia les trois inquiets, et reprit ses calculs en cours. Pendant ce temps, Michaël et Katerina avaient continué leurs entraînements, et Michaël gisait sur le sol, épuisé, tandis que Katerina était debout, légèrement brûlée, et essoufflée.

Katerina : Ah ! Tu vois que tu n'avais aucune chance contre moi !
Michaël : ... C'est sûr. Cette fois tu ne m'as pas sous-estimé.
Katerina : Ouais. Mais tu as fait de nombreux progrès depuis notre première rencontre. Alors que je suis beaucoup plus forte qu'avant !
Michaël : Oui. Je me surprends moi-même. Je ne pensais pas ça possible. Tout à changé en peu de temps.
Katerina : Allez, ne feignasse pas par terre.
Michaël : Facile à dire.

Quelques heures plus tard, Schlangan décida d'aller au terrain d'entraînement, et il vit Katerina et Michaël encore en combat. Il regarda jusqu'au bout, lorsque Michaël s'effondra au sol une nouvelle fois.

Schlangan : Encore en train de vous entraîner ? Quelle motivation.
Katerina : Peuh. Je te rappelle que j'ai juré de te démolir !
Schlangan : Ah oui c'est vrai. Bel espoir. Et toi, Michaël ?
Michaël : Et bien, je ne peux pas me laisser battre par Katerina si facilement.
Schlangan : Ah. Vous formez un beau couple vous deux tiens.
Michaël et Katerina : QUOI ?!
Schlangan : Bah oui, ces temps-ci vous êtes souvent ensembles je trouve.
Katerina : Un couple ? Non mais tu m'as bien regardé ? Pourquoi perdrais-je mon temps avec lui ? Je lui suis supérieure en tout point !
Michaël : Je ne peux qu'être d'accord. Qui perdrait son temps avec quelqu'un comme elle ? Égoïste, arrogante, impulsive !
Katerina : Tu peux parler ! Un morfale, naïf, irréfléchi !
Schlangan : Y'a pas à dire, vous allez vraiment bien ensemble.
Katerina : La ferme ! KUROSHINE !
Michaël : Désolé commandant, je ne peux laisser passer ça ! RYUKAA !!

Bien que légèrement surpris par le dragon de feu lancé par Michaël, Schlangan arrêta toutefois les deux attaques d'un coup de queue, les déviant vers le ciel.

Schlangan : Un autre point commun : vous êtes trop faibles.
Katerina : La ferme !

Katerina bondit sur Schlangan qui esquiva toutes ses attaques sans mal. Michaël décida de l'aider et attaqua en même temps, sans plus d'effet. Schlangan sourit, attrapa le bras de Katerina et la jeta sur Michaël. Les deux allèrent se crasher un peu plus loin. Schlangan, toujours souriant, indiqua à Michaël qu'il allait lui montrer un vrai dragon de feu, et en envoya un beaucoup plus gros vers ses deux adversaires. Katerina, qui s'était relevée en premier donna un coup de pied à Michaël pour le pousser hors trajectoire, et roula sur le côté pour éviter l'attaque.

Schlangan : Vous travaillez bien en équipe également. Pas mal du tout.
Katerina : Peuh. C'est juste besoin de lui comme sac de sable, c'est tout.
Schlangan : Vraiment. Ne me dites pas que c'est déjà fini.
Katerina : Ça ne risque pas.

Les deux attaquèrent à nouveau Schlangan qui ferma les yeux, sûr de pouvoir les éviter. Mais alors, un coup de poing le frappa de plein fouet, et il alla se crasher plus loin. Étonné, il se releva, pour découvrir Yureka devant lui.

Yureka : Tu ne devrais pas fermer les yeux pendant un combat.
Schlangan : Qu'est-ce que tu fais là toi ?
Yureka : Je suis venu te vaincre avant de partir sur la nouvelle planète qui me servira d'empire.
Schlangan : Oh ? Ça y est, tu t'en vas enfin ?
Yureka : Oui. Hey, vous deux, les sous-fifres. Regardez comment il faut faire pour battre Schlangan !

Yureka activa sa technique Rage Eagle, et Schlangan activa d'emblée la forme améliorée de son Bankai. L'énergie que les deux dégagèrent firent reculer Michaël et Katerina.

Schlangan : Tiens ? Je croyais que tu avais été balayé en un clin d'œil par Agenusha. Je te signale que je l'ai démoli.
Yureka : Et alors ? Tu ne crois quand même pas que je suis venu sans nouvelle technique ?
Schlangan : Bah, à ton niveau, ma force actuelle suffira.

Schlangan et Yureka envoyèrent simultanément une puissante attaque, créant une énorme explosion. Des chaînes d'énergie attachèrent alors Schlangan, tandis que cinq piliers d'énergie s'abattirent sur Yureka. Les deux brisèrent les technique les emprisonnant et repartirent au combat. A première vue, ils semblaient de force égale, mais les nombreuses techniques de sceaux de Yureka handicapaient Schlangan, qui se retrouva projeté au sol dans une énorme explosion.

Yureka : Et voilà, je gagne.
Schlangan : Sûrement pas. Tu as oublié un détail.

L'aura blanche se forma tout à coup autour du corps de Schlangan et Yureka se retrouva au tapis en un éclair. Il se releva cependant difficilement, et Schlangan bâilla.

Schlangan : Et voilà, c'est tout ?
Yureka : Hmf. Rien de bien spectaculaire. Voici ma nouvelle technique ! ENERGY LIFE !
Schlangan : Ça ne changera rien. DRAGON THUNDER.

L'éclair frappa Yureka de plein fouet, mais cette fois, il ne broncha pas. Schlangan fut surpris, et Yureka envoya une gigantesque boule d'énergie. Toutefois, Schlangan la coupa en deux sans mal, et frappa Yureka de plein fouet. Celui-ci vola en arrière, mais il se rattrapa, et Schlangan découvrit qu'il n'avait plus aucune trace des précédents dommages infligés.

Schlangan : Qu'est-ce que c'est que ce délire encore ?
Yureka : Abandonne, Schlangan ! Je suis invincible !
Schlangan : Cause toujours. HADÔ NO KYÛJÛ - KUROHITSUGI !
Yureka : Je ne me ferai pas avoir par cette technique !

Yureka bondit en arrière, s'attendant à la boîte d'énergie noire. Cependant, rien ne se produisit, et Schlangan s'était déplacé rapidement derrière Yureka, lui donnant un coup de pied et le projetant au sol. A ce moment, la boîte d'énergie noire se forma, et les lames d'énergie la transpercèrent. Mais une fois de plus, Yureka était totalement indemne.

Schlangan : NANI ?! Ce n'est pas possible !
Yureka : Je t'avais prévenu. Plus personne ne peut me battre maintenant !
Schlangan : Hmmm. Voyons voir...

Schlangan fonça sur Yureka et lui donna un coup de katana avec le revers de la lame. Yureka esquiva le coup de justesse, et utilisa la technique des quatre éléments sur Schlangan qui la coupa en deux. Yureka bondit dans les airs, mais une liane d'énergie l'attrapa à la cheville, et il fut tiré vers le bas. La paume de Schlangan l'accueillit, et celui-ci lança l'attaque Ragnarok à bout portant, créant une gigantesque explosion. Une fois de plus, Yureka en sortit indemne. Mais Schlangan sourit.

Yureka : Ah ça y est ? Tu as perdu la raison ?
Schlangan : Nan, je viens juste de voir le point faible de ta technique.
Yureka : Il n'y en a pas !
Schlangan : Si tu le dis.

Schlangan se déplaça rapidement derrière Yureka et asséna un coup de katana à son adversaire, avec le tranchant de la lame. Yureka n'eut pas le temps d'éviter, et son bras fut tranché. Mais alors, de l'énergie se forma à la place du bras coupé, et le bras réapparut. Schlangan recommença une nouvelle fois, coupant le nouveau bras, qui se régénéra à nouveau.

Yureka : Hey ho ! Arrête ! Temps mort !
Schlangan : Et bien pourquoi ? N'es-tu pas invincible ?
Yureka : Si, mais c'est super désagréable de se faire couper le bras ! Ça fait super mal !
Schlangan : Tu es sûr que ce n'est pas dû à ton énergie qui diminue de plus en plus ? Comme si tu convertissais à force en guérison maximale.
Yureka : Hein ? Je ne vois pas du tout de quoi tu veux parler.
Schlangan : Voyons si ça marche avec la tête.

Schlangan fonça vers Yureka et entreprit de le décapiter, mais celui-ci évita le coup de justesse. Il fut cependant frappé une nouvelle fois par l'attaque Ragnarok, dans une énorme explosion. Et cette fois, il n'en était plus indemne. Sa technique Rage Eagle s'était également dissipée.

Schlangan : Ah bah quand même, on arrive à la fin de ton énergie. On continue ?
Yureka : Plutôt mourir que d'accepter ma défaite !
Schlangan : Bah... Si tu veux.
Yureka : Heu... Non, attends, je retire ce que je viens de dire !
Schlangan : Tu es sûr ?
Yureka : Oui oui, je... heu... je te laisse gagner car je dois vite aller m'occuper de ma planète ! Mais je t'aurais battu si je voulais, ne te méprends pas !
Schlangan : Si tu le dis. Bon courage pour ton nouvel empire.
Yureka : Merci.

Yureka retourna alors vers le vaisseau qu'il avait pris, et se dirigea cette fois loin de la planète Releeshan, vers la nouvelle planète donc il parlait. Schlangan se tourna vers Michaël et Katerina.

Schlangan : Bon alors, qu'est-ce que vous attendez ? A vous !
Katerina : Heu... Tu comptes rester à pleine puissance comme ça ?
Schlangan : Hmm ? Ah oui, c'est vrai. Pour vous c'est sûrement trop. Bon, et bien je vais vous laisser vous entraîner. Comme je le disais plus tôt à Antoine, Mathias et Voice, mon but est que vous soyez capables de battre ce zouave de Yureka.
Michaël : Hein ?! Mais est-ce seulement possible ?
Schlangan : Je viens de le battre à l'instant.
Katerina : Oui mais nous on n'a pas ta force monstrueuse !
Schlangan : D'où la nécessité de poursuivre vos entraînements. Bon courage.
Michaël et Katerina : ...

Schlangan désactiva ses techniques et retourna à son bureau, ayant eu une nouvelle idée d'expérience. Une nouvelle méthode d'entraînement encore plus insensée.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6467
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum