Chapitre 51 - Les sept généraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 51 - Les sept généraux

Message  Schlangan le Dim 17 Mar 2013 - 0:36

Devant l'annonce du danger encouru par sa fine équipe, Schlangan mit sa main sur le sol et enclencha le sort Kakushi Tsuijaku pour repérer la position de Zinyr. Cependant, aucun chiffre ne se forma dans le cercle d'énergie, montrant que Zinyr restait indétectable. Schlangan chercha donc la sortie de la pièce et le moyen de rejoindre le maître de Jigoku. Pendant ce temps, les membres de la fine équipe avaient été chacun téléportés dans une pièce différente, en haut des tours du palais de Jigoku. Il en allait de même pour Zestar et Agenusha. Devant Mathias se trouvait un des généraux, portant une armure bleue.

Général : Soit le bienvenu, humain. Mon nom est Shichi-Ran. Je suis le septième général des enfers.
Mathias : Enchanté, mais qu'est-ce que je suis venu faire ici, vu que je cherchais à rester avec...
Shichi-Ran : Ne te confonds pas en mots inutiles, humain. Je suis là pour te tuer. Défends-toi du mieux que tu peux.

Et aussitôt, le général bondit vers Mathias, dans le but de lui asséner un coup de poing. Mathias sembla surpris, et esquiva le coup en faisant un pas sur le côté. Shichi-ran donna un autre coup, et Mathias l'esquiva aussi. Il concentra alors son énergie dans son poing et frappa au niveau du torse du général. Le poing traversa l'armure et projeta le général en arrière. Celui-ci tomba par terre, et resta, hébété, à regarder Mathias.

Shichi-Ran : Comment est-ce possible ? Un humain ne peut pas avoir une force pareille !
Mathias : Il est vrai qu'avant cette désagréable expérience avec les araignées mangeuses de cerveaux je n'aurais sans doute rien pu faire contre vous puisque nous n'étions devenus des monstres qu'à l'échelle d'humains normaux, ce qui n'est maintenant plus le cas, me permettant d'affirmer que mes facultés ont dû être quadruplées par rapport à ma venue ici, et...
Shichi-Ran : Je t'ai dit de ne pas faire de phrases si agaçantes ! Il semblerait juste que je doive te considérer sérieusement. INVOCATION DU SCELLÉ !

Le général s'entoura de l'aura rouge qui était apparue lorsque Schlangan, Zestar et Agenusha avaient été emprisonnés. La vitesse du général doubla, et Mathias peina à parer un coup de pied, le faisant reculer. Shichi-Ran attaqua à nouveau, et Mathias esquiva chaque attaque de justesse. Le général mit alors sa main en avant, et un jet d'eau en émergea. Mathias plongea sur le côté pour éviter l'attaque, et le général en profita pour lui donner un coup de pied en se mettant sur sa trajectoire. Mathias se projeta en croisant les bras mais fut projeté contre un des murs de la salle. L'eau qui était au sol commença alors à se déplacer et s'enroula autour de lui, l'immobilisant au sol.

Shichi-Ran : Étonnant, n'est-ce-pas ? Chaque général possède un élément comme base de son pouvoir. Et cette aura double notre force.
Mathias : En effet, je ne m'attendais pas à un tel revirement de situation, mais bien que je ne puisse pas bouger, je suis toujours vivant, et...

L'eau bougea une nouvelle fois, et se plaça devant son visage, l'empêchant de respirer. Mathias se débattit quelques secondes avant de sombrer dans l'inconscience. La prison d'eau se relâcha, et le général s'approcha. Il leva son pied, pour asséner le coup fatal, lorsque Mathias l'attrapa subitement à la cheville, et le tira. Le général fut déséquilibré et tomba au sol. Mathias en profita pour sauter sur lui et leva un main en l'air.

Shichi-Ran : Ta petite comédie ne suffira pas !

Shichi-Ran bougea le bras pour envoyer l'eau sur son adversaire, mais de l'énergie apparut au bout des doigts de Mathias, prenant la forme d'électricité. Mathias abattit sa main sur le général en sautant, le foudroyant. Il ne pouvait plus bouger.

Mathias : Le point faible des araignées mangeuses de cerveau était l'électricité, et vu que le commandant pouvait en créer, j'ai cherché le moyen de convertir l'énergie en électricité, ce qui est plutôt efficace, et...

Laissons Mathias finir sa phrase, pour nous intéresser à Voice qui faisait face à un général en armure marron. Tout comme Shichi-Ran, le général avait activé son aura rouge pour faire face à Voice. Il ne cessait de donner des coups que Voice esquivait à chaque fois.

Voice : S'il vous plaît, ça fait longtemps que je n'ai pas pu dormir correctement, on ne pourrait pas arrêter ?
Général : Tais-toi ! Moi, Roku-Ran, je ne me laisserais pas ridiculiser par un avorton !
Voice : Pfff... Heureusement que ce cauchemar s'est terminé...

Roku-Ran mit les mains en avant et créa des pics de terre qu'il lança sur Voice. Le jeune homme esquiva, mais Roku-Ran en profita pour lui donner un coup, le projetant au sol. Voice balaya des jambes de son adversaire, et se releva en esquivant un nouveau pic de terre. Même au sol, Roku-Ran en créa d'autres. Voice en ramassa deux et s'en servit pour parer les attaques de son adversaire. Voyant cela, Roku-Ran se releva.

Roku-Ran : Ce projet Akumu est bien une réussite. Il est possible d'effectuer un entraînement mental qui se répercute sur le corps physique.
Voice : C'est quand même une drôle d'idée que de le tester sur des gens qui n'ont rien demandé !
Roku-Ran : On appelle ça des cobayes. Maintenant, il ne reste que la dernière étape; se débarrasser des cobayes qui peuvent devenir dangereux. Un humain capable de rivaliser avec un général des enfers ne devrait pas exister.
Voice : Même avec cet horrible cauchemar, Michaël et Katerina sont bien plus forts que ça.
Roku-Ran : Je ne suis que le sixième général. Les autres sont plus forts que moi. Pour te donner une idée, le cinquième général est quatre fois plus fort que moi. Tes amis n'ont aucune chance.
Voice : Je ne vois pas comment représenter ce chiffre, mais dans ce cas je dois me dépêcher de les aider.
Roku-Ran : Tu as beau esquiver, tu ne pourras jamais me battre.
Voice : Je ne voulais pas faire ça, mais je n'ai pas le choix...

Voice fonça vers son adversaire, en esquivant de nouvelles attaques. Cependant, Roku-Ran le pris de vitesse et lui donna un coup de genou dans le ventre. Toutefois, Voice s'était préparé à encaisser ce coup, et mis ses paumes sur le torse de son adversaire. Des flammes se formèrent et traversèrent l'amure de Roku-Ran, le projetant à l'autre bout de la pièce. Voice était essoufflé.

Voice : La faiblesse des champignons parasites qui se nourrissaient des rêves était le feu.

Pendant ce temps, Antoine faisait face à un général portant une armure rouge. Tout comme ses collègues, il avait activé son aura rouge. Antoine parait les coups de son adversaire en tentant de le projeter dès que possible. IL bloqua un coup de pied, et poussa le général qui tomba sur le dos.

Antoine : S'il-vous-plaît, général Go-Ran, je ne souhaite pas continuer ce combat. Tout sera décidé par l'action de mon commandant face au maître de ce palais.
Go-Ran : Si cela suffisait, nous nous y serions cantonnés. Mon souhait était d'en finir rapidement également. Mais il semblerait que je ne puisse rivaliser au corps à corps face à un humain renforcé par le projet Akumu.
Antoine : Dans ce cas, je vais juste m'arranger pour vous mettre hors combat. Je ne souhaite pas de mort inutile.
Go-Ran : Je te le déconseille. Je vais attaquer pour tuer, bien plus violemment. Retiens ceci. Chaque général maîtrise un pouvoir élémentaire. Le mien est le feu.

Go-Ran fit apparaître une boule de feu dans sa main et la lança sur Antoine qui l'esquiva. Antoine fonça sur son ennemi pour l'immobiliser le plus rapidement possible. Il esquiva un coup de poing de Go-Ran et lui attrapa le poignet. Mais alors, es flammes se formèrent autour de la main du général, forçant Antoine à le lâcher. Le général frappa alors Antoine avec un coup de pied, et le toucha de plein fouet avec une boule de feu, le projetant contre le mur dans une explosion.

Go-Ran : Toujours vivant. Impressionnant, pour un humain.
Antoine : Je vois que vous ne rigoliez pas...

Bien qu'affaibli, Antoine se releva, et le général envoya cette fois deux boules de feu sur sa cible. Antoine se laissa tomber en avant pour les éviter, et fit une roulade, lui permettant de se relever aussitôt. Le général ne s'attendait pas à cette manœuvre et tenta de lui mettre un coup de poing. Antoine esquiva l'attaque et mit ses mains sur les tempes du général. Antoine transféra alors de l'énergie dans ses paumes, et les général perdit subitement l'équilibre. ANtoine concentra alors son énergie dans sa jambe droite et donna un coup de genou dans le ventre du général, éclatant l'armure et le faisant s'effondrer au sol.

Go-Ran : Qu'est-ce... que tu m'as fait...
Antoine : L'énergie peut être utilisée pour déstabiliser quelqu'un. Utile face à des hommes poissons qui attaquent en masse sur une digue infernale.

Dans une autre tour, un général à armure blanche venait d'entrer dans la salle où se trouvait Michaël.

Général : Salut. Je suis le général Yon-Ran. Je pensais que les trois autres généraux suffiraient pour les gens de ton espèce, mais ils ont perdus face au baraqué, à l'avorton et à l'intello. Ton groupe est plus problématique que prévu.
Michaël : Je dois donc comprendre que je ne suis pas seulement emprisonné, mais condamné à mort ?
Général : C'est ça.

Le général fonça subitement sur Michaël qui fut touché par un coup de poing dans le ventre. Yon-Ran renchérit par un coup de coude au niveau du torse, et fit apparaître un couteau de lumière qui lui servit à traverser l'épaule de Michaël. Puis, le général s'entoura de l'aura rouge utilisée par les autres généraux.

Yon-Ran : Tu es déjà plus faible que moi, mais je n'ai pas de temps à perdre. Meurs.
Michaël : ...

Le général fit apparaître une épée de lumière et l'abattit sur Michaël. Cependant, celui-ci s'entoura de l'aura noire, et esquiva le coup en envoyant un dragon de feu. Yon-Ran para le dragon de justesse et réussit à le dévier.

Yon-Ran : Tu as réussi à créer ton aura. La douleur de mon couteau aurait dû t'en empêcher...
Michaël : A force d'avoir été griffé, mordu, lacéré par de drôles de bestioles, on devient résistant à la douleur.
Yon-Ran : Je vois.

Yon-Ran fonça à nouveau sur Michaël, qui activa la technique Ryukaze, lui permettant d'éviter les coups d'épée avec aisance. Michaël envoya un dragon de feu sur le général qui l'esquiva également, et fonça vers lui. Le général sourit et fit apparaître une nouvelle épée dans sa main dans le but de transpercer son adversaire, mais Michaël s'arrêta brusquement et créa des flammes noires dans sa main.

Michaël : KUROKAA.
Yon-Ran : Inutile !

Yon-Ran s'apprêtait à dévier le nouveau dragon de feu, mais il était cette fois composé de flammes noires qui détruisirent l'arme de lumière et frappèrent le général de plein fouet, l'emportant dans une explosion. Dans la tour à proximité, Katerina venait de recevoir la visite d'un général en armure verte.

Général : Soit la bienvenue dans ma tour. Je suis le général San-Ran.
Katerina : Laisse-moi deviner, tu viens me tuer ?
San-Ran : Perspicace. C'est effectivement ça.
Katerina : Tu ne m'intéresses pas, j'ai un compte à régler avec un général en armure violette. Ni-Ran, son nom.
San-Ran : N'y compte pas. Je suis le troisième général, donc bien plus puissant que tous ceux qui ont échoué peu à peu. Mais la force des deux premiers généraux est incomparable. Le deuxième est quatre fois plus fort que moi, et le premier sept fois.
Katerina : Et que tu sois faible m'apporte quoi ?
San-Ran : Je t'apporte la mort.

San-Ran fit un mouvement du bras, et créa une lame de vent qui fonça droit sur Katerina. Elle se baissa pour l'éviter et riposta avec l'attaque Kuroshine qui toucha le général de plein fouet. Celui-ci en émergea indemne, entouré de l'aura rouge. L'instant d'après, une lame de vent toucha Katerina, l'entaillant au torse.

Katerina : Grrr...
San-Ran : Médite sur ton incompétence.

San-Ran envoya une nouvelle lame, mais Katerina activa l'aura noire et l'esquiva. Elle envoya une nouvelle fois l'attaque Kuroshine, mais le général érigea un mur du vent qui le protégea de l'énergie. Katerina sourit et envoya alors un dragon de feu qui s'amplifia avec le vent. Toutefois, le général esquiva l'attaque et riposta. Katerina esquiva le coup et mit ses mains en avant. Des particules d'énergie noire et les flammes provoquées par le dragon de feu se rassemblèrent en une sphère qui explosa sur le général, le réduisant en poussières.

Katerina : Tu ne valais pas mieux que ces boîtes de conserves.

Dans une autre tour se trouvait Zestar, face au général en armure violette que Katerina convoitait, Ni-Ran. En un instant Zestar, s'était retrouvé au tapis sans avoir pu parer le moindre coup.

Ni-Ran : C'est tout ce que tu peux faire ? Je suis déçu.
Zestar : Ouais, je ne m'attendais pas à ce qu'un pauvre général ait presque la puissance maximale de ma fille. KUROI KYOUJYAKU.

Zestar s'entoura de l'aura noire et frappa le général de plein fouet avec l'attaque Kurokamisen. Ni-Ran en réchappa cependant, en s'entourant de l'aura rouge. Mais il était sérieusement blessé.

Zestar : Qu'un pauvre général pense pouvoir me battre ? Quelle futilité.
Ni-Ran : Voilà qui me rassure sur ton potentiel. Cela va me permettre de me battre réellement. INVOCATION DU SCELLÉ #2.

L'aura rouge autour du général s'amplifia et son énergie s'accrut considérablement. Il fonça sur Zestar qui para un coup de poing de justesse. Le général bondit en arrière et envoya un éclair noir que Zestar évita en utilisant une attaque similaire, qui fut également évitée. Zestar commença à perdre patience et envoya l'attaque Kuroshine. Le génral créa un mur d'énergie noire pour l'encaisser et envoya une lance d'énergie noire droit sur Zestar qui l'évita in-extremis. Plus que lassé, Zestar créa la technique Shikurokamisen et l'envoya droit sur son ennemi qui disparut dans l'ombre de la pièce pour l'éviter. Zestar ne comprit pas sur le moment, mais rélaisa en se faisant transpercer par deux épées d'énergie noire. Toutefois, il se retourna, et attrapa le général à la tête, tirant Kuroshine à bout portant, et lui vaporisant le crâne. Zestar s'effondra juste après, à cause de ses blessures.

Enfin, Agenusha se trouvait dans une autre tour, où le général Ichi-Ran le rejoignit.

Ichi-Ran : Désolé du retard, j'observais les combats. Notre maître s'est trompé on dirait. Zestar a éliminé Ni-Ran, bien qu'il n'en soit pas sorti indemne.
Agenusha : Je vois. Et je suppose que tu es le général qui est supposé pouvoir me battre.
Ichi-Ran : C'est cela.
Agenusha : Avant que je ne me débarrasse de toi, j'ai une question. En quoi sont faits les murs de ce palais. Tout comme la prison, je suis incapable de les détruire.
Ichi-Ran : Je n'ai pas la réponse. Ces murs étaient déjà présents bien avant ma naissance. Seuls des dieux sont en mesure de les détruire.
Agenusha : Je vois. Merci bien, tu peux disposer. SAISHI RAGNAROK.

Agenusha envoya l'attaque, qui n'eut aucun effet sur le général. Celui-ci secoua la tête d'un air dépité.

Ichi-Ran : Allons. J'ai exterminé tes collègues, qui dégageaient bien plus d'énergie que toi. Tu devrais au moins te mettre au-dessus de leur niveau.
Agenusha : C'est vrai.

Agenusha activa son aura noire et envoya un dragon de feu sur le général qui l'évita. Agenusha renchérit avec un éclair, qui fut paré. Le général fit alors apparaître une épée d'énergie violette et fonça sur Agenusha qui dégaina son katana. Quelques échanges eurent lieu, et Agenusha était désavantagé. Le général entra soudainement dans son ombre et réapparut derrière l'humanoïde serpent. Agenusha donna toutefois un coup de queue au général et le fit reculer.

Ichi-Ran : Voilà qui est mieux.
Agenusha : HADÔ NO KYÛJÛ : KUROHITSUGI.

La boîte d'énergie noire se forma autour du général, et des lames d'énergie noire la transpercèrent. Le général s'en échappa cependant en se déplaçant dans l'ombre, et il réapparut une nouvelle fois dans le dos d'Agenusha. Celui-ci sourit et envoya l'attaque Ragnarok en se retournant, projetant le général dans une énorme explosion. Il en ressortit cependant vivant, entouré de son aura rouge, bien que sérieusement blessé.

Ichi-Ran : ... Tu as activé la vraie forme de l'aura noire pendant que j'étais dans la boîte... Bravo.
Agenusha : On dirait que ça n'a pas suffi. Si j'avais su, j'aurais relancé Saishi Ragnarok.
Ichi-Ran : Et oui, là tu reste inférieur à mon niveau... Et maintenant, c'est terminé. INVOCATION DU SCELLÉ #2.

Tout comme Ni-Ran, l'énergie d'Ichi-Ran s'amplifia en même temps que son aura. Voyant cela, Agenusha s'empressa d'activer son Bankai. Le général fit apparaître une nouvelle épée d'énergie, et fonça sur Agenusha. Des échanges de coups eurent lieu, et les deux restaient de force égale.

Ichi-Ran : C'est anormal, tu n'avais pas cette force quand tu étais vivant !
Agenusha : Je m'entraîne toujours. Je ne peux pas laisser Schlangan me dépasser.
Ichi-Ran : Et tu crois pouvoir me battre ?
Agenusha : Sans aucun mal. BAKUDÔ NO ROKUJÛICHI - RIKÛ JÔKÔRÔ.

Une croix d'énergie à six barres se forma autour de la taille du général, l'immobilisant complètement. Agenusha mit alors ses deux mains en avant.

Agenusha : SHIKUROKAMISEN.
Ichi-Ran : Tu es bien le plus dangereux de la secte Yosha...

La surpuissante attaque d'énergie négative toucha le général de plein fouet, le désintégrant. Lorsque celui-ci disparut, tous ceux se trouvant dans les tours se retrouvèrent téléportés dans la salle principale du palais, et Schlangan y arriva à ce moment.

Schlangan : Tiens ? Vous êtes toujours vivants ?
Agenusha : Evidemment. D'autres sont dans un piteux état, n'est-ce pas, Zestar ?
Zestar : La ferme.
Schlangan : A voir tout le monde, j'en déduis que les généraux ont tous été vaincus.
Agenusha : Ouais. Il ne reste plus que le boss final.



Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6467
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum