Chapitre 60 - Le réveil d'Archéa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 60 - Le réveil d'Archéa

Message  Schlangan le Mer 17 Avr 2013 - 6:58

Après l'annonce de la dissolution de l'alliance RDL, Schlangan et Yureka faisaient face à Zestar et Zinyr. La menace de l'androïde était toutefois plus inquiétante, si bien que Schlangan souhaitait en finir rapidement.

Schlangan : Puisqu'il ne me reste que 24 heures pour dépasser la boîte de conserve, je vais en finir avec vous rapidement.
Yureka : Bah, et moi ?
Schlangan : Je n'ai pas besoin de toi pour eux. Te connaissant, tu n'aurais pas une technique à trouver pour te rendre plus fort ? Tu pourrais peut-être servir à quelque chose contre l'androïde.
Yureka : Quoi ? Tu me chasses ?
Schlangan : Non, je te donne du temps. On en a besoin.
Yureka : Hmf. Puisque tu reconnais que tu as besoin de moi, et bien soit.
Schlangan : A plus tard.
Zinyr : Personne ne partira de cette planète sans mon accord !
Schlangan : BAKUDÔ NO NANJUGO - GOCHUU TEKKAN.

Cinq piliers d'énergie s'abattirent aussitôt sur Zinyr. Zestar entreprit de les détruire, mais un éclair le propulsa en arrière, et des chaînes d'énergie le bloquèrent à nouveau. Zinyr parvint à briser les pilliers et bondit en arrière, mais Schlangan était déjà derrière lui, si bien que Zinyr n'eut pas le temps d'entrer dans son ombre avant de se faire emprisonner par les mêmes chaînes.

Schlangan : Au fait... j'y pense depuis un moment, mais... l'armure que tu possèdes Zestar... N'était-ce pas celle de Nagnalchs ?
Zestar : Bien sûr que si.
Schlangan : Donc il serait temps que je la récupère. Elle n'a rien à faire entre tes mains.
Zestar : Essaie donc de la récupérer si tu oses.
Schlangan : Ouais. Faisons ça proprement. SHIROI REIKYOUDAI.

L'aura qui englobait Schlangan se transmis alors à son katana, et il se déplaça rapidement devant Zestar, et lui trancha la tête. Zinyr tenta de bouger, mais il fut directement tranché en deux par la même lame.

Yureka : Tu en as mis un temps.
Schlangan : Tu n'étais pas encore parti ?
Yureka : Non, je voulais voir à quel point tu pouvais être sérieux contre eux.
Schlangan : Je n'aime pas trop me battre de cette façon, mais le temps était compté.
Yureka : Bien. Pour l'androïde, je vais utiliser une technique très puissante, mais très dure à maîtriser.
Schlangan : Comment ça ?
Yureka : Trop long à expliquer. Mais il se peut que je ne sois pas là demain si j'ai des difficultés avec.
Schlangan : ... Très bien.

Schlangan se tourna alors vers les membres de l'alliance, encore présents.

Schlangan : Si demain je l'emporte sur l'androïde, je recréerai l'alliance Ragnarok. Libre à vous de m'y rejoindre ou non.
Mystral : Es-tu vraiment sûr de ta décision ?
Schlangan : Oui. Je vous enverrai un message si je réussis.

Et les membres de l'alliance repartirent vers leurs planètes. Schlangan récupéra l'armure de Zestar, puis se dirigea vers son vaisseau, et découvrit quelqu'un l'attendant devant. Il s'agissait d'un individu portant une toge avec capuche violette, dissimulant son visage.

???? : Je t'attendais, Schlangan.
Schlangan : Qui es-tu ?
???? : Je suis La Mort.
Schlangan : La mort ? Allons bon, quelle invention encore.
La Mort : C'est pourtant le cas. Même l'auteur reconnaît que je suis La Mort.
Schlangan : Admettons. Et qu'est-ce que tu me veux, La Mort ?
La Mort : Quand bien même tu utiliserais l'armure du roi dragon, cela ne suffira pas à vaincre l'androïde.
Schlangan : L'armure du roi dragon ?
La Mort : Tu ne sais même pas à quoi sert réellement cette armure ? Décevant. Tu n'auras qu'à demander à ton dragon.
Schlangan : ... Et pourquoi amènes-tu l'androïde sur le tapis ?
La Mort : Cet androïde est du niveau d'un dieu mineur je dirais. Bien trop élevé pour un mortel comme toi. Tu ne peux pas gagner seul.
Schlangan : Allons bon. Et tu es venu me dire ça ?
La Mort : Je suis ici pour te proposer de l'aide. Je suis La Mort. Je tue donc les gens sur contrat.
Schlangan : Un contrat ?
La Mort : C'est cela. Si tu signes un contrat avec moi, j'éliminerai la personne que tu veux. En échange, tu deviendras mon serviteur.
Schlangan : Bah. Très peu pour moi.
La Mort : Je vois, tu es persuadé de ta capacité à vaincre l'androïde.
Schlangan : Pourquoi pas ?
La Mort : Admettons que tu arrives par un miracle quelconque à le tuer. Il ressuscitera rapidement en terrassant le gardien du Royaume des Morts.
Schlangan : ... Je n'aurais qu'à l'éliminer à nouveau.
La Mort : Si jamais il n'est pas encore amplifié.
Schlangan : Bah, dans ce cas, admettons que tu puisses le faire à ma place. Ça ne changera rien.
La Mort : Bien sûr que si. Tuer quelqu'un envoie ordinairement au Royaume des Morts. Les dieux peuvent ressusciter ceux qui sont au Royaume des Morts ou au Royaume de l'Oubli.
Schlangan : C'est bien ce que je dis. Ça ne sert à rien.
La Mort : La différence est ma façon de tuer. Ceux que je tue sont envoyés au Royaume du Néant, un royaume plus bas que le Royaume de l'Oubli. Et je suis la seule à pouvoir y aller à mon gré. Ceux que je tue ne peuvent être ramenés, même par les dieux.
Schlangan : ... Et tu crois pouvoir tuer l'androïde à ma place ? Lui qui est si fort d'après tes dires ?
La Mort : A titre indicatif, je pourrais éliminer Tsadi sans mal également.
Schlangan : ... Admettons. Mais devenir un serviteur ne m'intéresse pas. Tu as choisi la mauvaise personne.
La Mort : Ce n'est pas grave si tu refuses pour le moment. Tu peux signer un contrat à n'importe quel moment. Il te suffira de penser à moi et au mot contrat pour me faire venir.
Schlangan : Peuh. N'y compte pas. Au revoir, La Mort.
La Mort : A très bientôt, Schlangan.

La Mort disparut et Schlangan embarqua dans son vaisseau et retourna sur la planète Releeshan. Une fois arrivé là-bas, il informa son équipe des derniers événements.

Katerina : Peuh, j'aurais voulu dégommer Zestar moi-même.
Schlangan : Tu n'aurais pas fait le poids. Pas plus que vous ne feriez le poids contre l'androïde. Je vous recommande de continuer l'entraînement pendant mon absence.
Michaël : Donc vous pensez ne pas revenir ?
Schlangan : C'est possible. Mais de toute manière, le dieu Tsadi semble juste vouloir ma mort. J'ignore la raison, mais cela ne vous concerne pas. Je vous laisse maintenant, j'ai quelque chose à vérifier.

Schlangan se rendit sur le terrain d'entraînement et dégaina son katana. Il s'assit en tailleur, et posa le katana sur ses genoux. Il se concentra, et se retrouva plongé au sein de son esprit. Il se trouvait dans un terrain montagneux, et devant lui se trouvait le dragon Ryurakai.

Schlangan : Yo.
Ryurakai : Salut Schlangan. Quoi de neuf ? Tu as surutilisé le Bankai ces temps-ci.
Schlangan : Plutôt, oui. Au moins Zestar et Zinyr sont morts. Plus que l'androïde.
Ryurakai : Tu as le don de tomber sur toujours plus fort. On se croirait dans un manga shônen.
Schlangan : Ne m'en parle pas. J'ai une question à te poser. Connais-tu l'armure du roi dragon ?
Ryurakai : Pourquoi cette question ?
Schlangan : J'ai récupéré l'armure de Nagnalchs que Zestar avait. Et une personne louche, auto-proclamée comme étant "La Mort", m'a dit qu'il s'agissait de cette armure.
Ryurakai : A l'époque du clan du dragon, il y avait effectivement l'armure du roi dragon. Il s'agit de l'armure dans laquelle j'ai infusé ma puissance pour aider Nagnalchs. Cette même armure qu'il a employé pour sceller Zestar.
Schlangan : Pourquoi tu ne me l'as pas dit plus tôt ?
Ryurakai : Tu ne m'as pas posé la question, et je pensais cette armure disparue. Si tu l'as, mets là. Je ne serais pas surpris de voir un message laissé par Nagnalchs également.
Schlangan : Très bien.

Schlangan rompit le contact mental et remplaça son armure par celle de Nagnalchs. Aussitôt, il se retrouva au même endroit, et comme Ryurakai l'avait prévu, Nagnalchs apparut.

Schlangan : Hmmm.
Ryurakai : Bingo.
Nagnalchs : Voyons voir... Quelqu'un qui me ressemble... ne serait-ce point Schlangan ton nom ?
Schlangan : C'est cela.
Nagnalchs : Nous nous rencontrons enfin. Cela veut dire que tu as récupéré mon armure. Je vois également que tu as fusionné avec Ryurakai. Ce même Ryurakai qui n'avait pas le temps à mon époque.
Ryurakai : Les temps ont bien changé.
Nagnalchs : Bien. Je me demande ce qu'il est advenu de Zestar. Je ne sens pas son pouvoir dans l'armure.
Schlangan : Je l'ai tué, puis il est mort au Royaume des Morts, a ressuscité, et je l'ai retué.
Nagnalchs : Ah. Je sens en effet que ton énergie est largement supérieure à celle qu'il avait à mon époque. Es-tu le plus fort de tous ?
Ryurakai : Nan, il est faible par rapport à certains. On a quelques problèmes sur les bras.
Nagnalchs : Je vois. Puisque je te reconnais comme porteur, je vais redonner à Ryurakai la puissance qu'il a transmis dans cette armure. Cela augmentera ton énergie. Probablement plus que je ne l'aurais cru.
Schlangan : Vraiment ? C'est toujours ça de pris.
Nagnalchs : Il ne me reste plus beaucoup de temps avant de disparaître. Retiens ceci. Le nom de l'armure du roi dragon est Teiji Ryuujin. Je n'ai jamais pu utiliser la forme réelle de l'armure. Mais tu devrais y arriver.
Schlangan : La vraie forme ?
Ryurakai : Cette armure avait le pouvoir latent de se transformer. Mais sans fusion avec moi, Nagnalchs n'y parvenait pas. S'il avait pu, Zestar aurait pu être vaincu à l'époque.
Schlangan : Très bien. Je vais tester. Merci à vous deux.
Nagnalchs : Bon courage, Schlangan.

Schlangan rompit le contact, et se rendit compte que son énergie avait effectivement doublée. Il fit quelques mouvements avec l'armure.

Schlangan : Voyons voir... TEIJI RYUUJIN.

En prononçant ces mots, l'armure commença à changer de forme. Les épaulettes s'agrandirent, et l'armure se propagea aux bras et avant bras, ainsi que sur le casque de Schlangan. Son énergie doubla sur le moment, et quelques instants plus tard, les membres de la fine équipe rappliquèrent.

Antoine : Co... commandant ? C'est vous ?
Schlangan : Muh ? Oui, pourquoi ?
Katerina : C'est quoi ce délire ?! Tu viens de te doper ou quoi ?
Schlangan : Je teste juste le vrai pouvoir de l'armure de Nagnalchs, à pleine puissance.
Mathias : Commandant, votre appareil à mesurer les puissances indique que vous vous trouvez actuellement à 87, alors que vous n'avez ni votre Bankai ni votre aura, si bien que vous êtes trois fois plus fort que vous ne l'êtes normalement, et une telle amélioration en si peu de...
Schlangan : URUSEI ! Un instant. Tu as dis trois fois plus fort ?
Mathias : Oui, et...
Schlangan : Hmf. L'androïde se vantait d'être quatre fois plus fort que moi si je ne m'abuse. On dirait que je me suis rapproché de son niveau.
Voice : Pratique. Mais est-ce que ça suffira ?
Schlangan : Il faudra bien. Et... minute ! C'est quoi ça ?
Michaël : Un problème ?
Schlangan : Je ressens une énergie importante dissimulée quelque part sur la planète. C'est quoi ça ?
Antoine : On n'a rien détecté pourtant ?
Schlangan : Est-ce dû à cette armure ? Je ressens mieux les énergies comparé à avant. Allons voir ça.

L'armure de Schlangan reprit sa forme normale, et il se dirigea avec sa fine équipe vers l'endroit qu'il avait ressenti.Ils débouchèrent devant une caverne. Ils entrèrent dedans, découvrant qu'il ne s'agissait que d'une petite grotte, d'à peine 10 mètres de profondeur. Il n'y avait personne.

Katerina : Peuh, il n'y a rien. Tu t'es planté.
Schlangan : Je n'en suis pas si sûr. TEIJI RYUUJIN.

Schlangan réactiva son armure et tourna la tête vers l'une des parois. Il créa un dragon de feu et explosa le mur. Derrière se trouvait une autre grotte, et au centre de celle-ci se trouvait un cristal bleu dans lequel était emprisonné quelqu'un.

Schlangan : Ah. Qu'est-ce que je disais.
Michaël : Qui est-ce ?
Schlangan : Comment veux-tu que je le sache ?

A ce moment, une voix féminine fut perçue par tous ceux présents.

Voix : Bonjour à tous. Je me nomme Archéa. Je suis emprisonnée dans le cristal que vous voyez devant vous. Je vous demande de me libérer. Je vous aiderai à combattre l'androïde qui vous menace.
Schlangan : Hmf. Je me méfie toujours des voix qui en savent un peu trop.
Archéa : Je veux pourtant vous aider. Nous avons un même ennemi commun. J'ai été emprisonnée par Tsadi il y a de nombreuses années.
Schlangan : Bon. Qu'est-ce que je fais ?
Katerina : Je ne l'aime pas.
Antoine : Nous pouvons la libérer, être emprisonné n'a jamais été très plaisant.
Mathias : Tout à fait, car...
Schlangan : Urusei.
Michaël : Si elle peut nous aider pour l'androïde, ce ne sera pas de trop.
Voice : Zzzz...
Schlangan : Bon. Très bien, nous allons vous libérer. Que faut-il faire ?
Archéa : Simplement briser le cristal. Mais il faut suffisamment d'énergie. Utilisez Shiroi Reikyoudai.
Schlangan : Et comment savez-vous que je sais l'utiliser ?
Archéa : Je ressens tout ce qui se passe sur cette planète.
Schlangan : Admettons. SHIROI REIKYOUDAI. DRAGON THUNDER.

Schlangan activa l'aura blanche et envoya un éclair sur le cristal qui se fendilla pour se briser. Archéa apparut alors. Elle était de taille moyenne, aux longs cheveux argentés. Elle portait une tunique verte et un pantalon bleu foncé. Ses yeux étaient dépareillés, l'un était vert et l'autre rouge. Elle se releva.

Archea : Je vous remercie.
Schlangan : De rien. Donc vous dites pouvoir nous aider à vaincre l'androïde. Avez-vous une idée de sa force ?
Archea : S'il utilise Yamikai Kyosarero, il restera inférieur à l'énergie actuelle que je possède.
Schlangan : Et comment savez-vous tout cela ? L'androïde n'est jamais venu sur cette planète. Vous qui prétendez ressentir ce qui se passe sur ma planète.
Archea : Il s'y trouve en ce moment même.
Schlangan : NANI ?!
Archea : Ne vous en faites pas. Je vais l'éliminer pour vous remercier.

Pendant ce temps, dans un endroit obscur...

???? : Enfin. Ce que nous attendions s'est produit.
Tsadi : Vraiment ?
???? : Oui. Comme prévu, Schlangan a libéré Archea.
Tsadi : Il ne nous reste donc que la dernière phase ?
???? : Voilà. Élimine Archéa, et Schlangan.
Tsadi : A vos ordres.

Revenons à Schlangan et son équipe. Ceux-ci se trouvaient toujours dans la grotte où Archéa avait été libérée, et Schlangan ne semblait pas convaincu.

Schlangan : Je ne suis toujours pas sûr que vous puissiez vaincre l'androïde.
Archéa : Alors laissez-moi vous donner un aperçu de mon énergie.

Archéa leva les mains et dégagea de l'énergie, qui fit reculer les membres de la fine équipe. Elle disparut alors pour réapparaître derrière Schlangan.

Archéa : Déjà un peu plus convaincu ?
Schlangan : ... Beaucoup de personnes dépassent le niveau d'une certaine déesse en effet.
Archéa : Cela suffira. Sortons d'ici. Nous allons avoir de la compagnie sous peu si je ne m'abuse.

Le groupe sortit donc de la grotte. Schlangan ordonna à sa fine équipe de retourner à la base, sans discuter. Ceux-ci repartirent donc et quelques minutes plus tard, l'androïde apparut, accompagné de Tsadi.

Tsadi : Cela faisait longtemps, Archea.
Archea : Tsadi. Je me souviens de ton apparition à l'époque où je fuyais, quand tu m'as enfermée ici.
Tsadi : C'est cela. Les temps ont changé depuis. Même cet androïde suffirait à te vaincre.
Archea : N'en sois pas si sûr. Je me suis remémorée une part de mes capacités. Même si Kali n'est plus là.
Tsadi : Ne t'en fais pas, tu la rejoindras bientôt. Je te la laisse.
Androïde : Très bien.
Schlangan : Parce que tu crois que...
Tsadi : N'essaie même pas d'intervenir Schlangan. Sinon je m'en charge également.
Schlangan : ...



Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum