Chapitre 65 - Dieux mineurs et majeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 65 - Dieux mineurs et majeurs

Message  Schlangan le Dim 5 Mai 2013 - 7:00

Après une bonne nuit de sommeil, Schlangan annonça à son équipe qu'il partait sur la planète de Yureka pour le faire payer ses dettes. Vu que Yureka était potentiellement dangereux, il ordonna à son équipe de rester sur Releeshan. Le trajet de Schlangan se déroula sans encombres. Mais, lorsqu'il arriva sur la planète de Yureka, il n'y avait plus rien. Schlangan sourit.

Schlangan : Hmf. A force, on commence à s'y habituer. Puisqu'il n'y a plus rien... autant faire comme Zestar et... détruire la planète. Ou du moins, je vais lancer une attaque sur rien, donc je ne vais rien détruire...

Schlangan s'envola et activa la forme réelle de l'aura blanche. Il créa alors son gigantesque dragon d'énergie et l'envoya droit vers le sol. L'instant d'après, la technique Feu-Terre-Air-Eau apparut et dévia l'attaque de Schlangan. Celui-ci se déplaça alors rapidement et arriva derrière Yureka, qui avait lancé l'attaque.

Schlangan : Yo.
Yureka : Mais ça va pas la tête ?! Tu voulais détruire ma planète ?!
Schlangan : Bah puisque tu te caches, ça m'évitait de chercher.
Yureka : ...
Schlangan : Mais visiblement, ce ne sera plus nécessaire.
Yureka : Qu'est-ce que tu veux ?
Schlangan : Et bien deux choses. La première est celle que tu redoutes, le prix de ce que tu m'as détruit. Mais je préfère commencer par la deuxième.
Yureka : Qui est... ?
Schlangan : Celle qui a ressuscité Zestar et Zinyr, où est-elle ? Ils parlaient d'une certaine Rocklife.
Yureka : Mais comment tu sais ça ?
Schlangan : J'avais envoyé une sonde sur ta planète.
Yureka : Quoi ?! Mais c'est de l'espionnage !
Schlangan : Tout à fait.
Yureka : Mais tu n'as pas le droit !
Schlangan : Et tu as le droit de venir détruire des choses sur ma planète peut-être ?
Yureka : ... C'est pas faux.
Schlangan : Bref, amène-moi à elle.
Yureka : Qu'est-ce que tu lui veux ?
Schlangan : J'ai des questions à lui poser.
Yureka : ... Suis-moi.

Une porte dimensionnelle apparut alors, et Schlangan et Yureka entrèrent dedans. Ils se retrouvèrent alors à l'intérieur de la base de Yureka. Ce dernier conduisit Schlangan dans la salle d'attente, et il partit chercher la femme en question. Il revint quelques minutes plus tard.

Yureka : Voilà Saphrina comme tu demandais.
Saphrina : Bonjour.
Schlangan : Saphrina ? Zestar et Zinyr parlaient d'une certaine Rocklife.
Saphrina : C'est bien moi, mais le maître des aigles a changé mon nom.
Schlangan : ... Pourquoi pas. Dis-moi, c'est toi qui a ressuscité Zestar et Zinyr, n'est-ce pas ?
Saphrina : Oui.
Schlangan : Pourquoi ?
Yureka : Si ce n'est que ça ta question, j'aurais pu y répondre. Je voulais qu'elle travaille pour moi, mais je devais battre tout ce qu'elle a invoqué. Ils en faisaient partie.
Schlangan : Hmm... Donc c'est sans rapport avec les dieux ?
Yureka : Les dieux ?
Schlangan : Ah oui, tu n'es pas au courant, c'est vrai. L'androïde a été vaincu.
Yureka : J'avais vu le message que tu as envoyé à l'alliance.
Schlangan : Sauf que ce n'est pas passé sans encombres. Le dieu Tsadi s'évertuait à le ressusciter. J'ai dû faire appel à La Mort pour le vaincre.
Yureka : Oui, tu l'as tué, j'ai compris.
Schlangan : Oui, mais avec La Mort.
Yureka : La mort, c'est quand quelqu'un perd la vie, ce n'est pas la peine de me le dire !
Schlangan : Ah oui, tu ne l'as pas rencontrée, c'est vrai.
Yureka : Et oui, je ne meurs pas, contrairement à toi.
Schlangan : MAIS NON ! La Mort est une personne à part entière !
Yureka : Mais oui je sais... hein ? Une personne ?
Schlangan : C'est ça. Elle fait signer des contrats, et en échange elle tue quelqu'un définitivement. De sorte à ce que même les dieux ne puissent ressusciter cette personne.
Yureka : Hmmm... Tuer définitivement, c'est plus que tuer ?
Schlangan : Ah oui, laisse-moi t'expliquer. Un mort va au Royaume des Morts. Il peut ressusciter en battant le gardien tant qu'il ne meurt pas 1000 fois ou meurt en enfer. Si c'est le cas, il va au Royaume de l'Oubli, où Zestar et Zinyr avaient atterri. Mais visbilement, les dieux peuvent faire sortir les morts de là-bas aussi.
Yureka : Bah comment "La Mort" peut faire alors ?
Schlangan : Elle m'a dit qu'il y avait un autre royaume, le Royaume du Néant. Ceux qu'elle tue atterrissent là-bas. C'est comme ça que l'androïde a été effacé directement.
Yureka : Ok. Mais quel rapport avec Saphrina ?
Schlangan : Avant de combattre l'androïde, j'ai éliminé Zestar et Zinyr. Ils ont dû atterrir au Royaume des Morts. Ce qui m'intéresse est de savoir comment Saphrina a pu les ressusciter.
Saphrina : C'est simple. Je suis capable d'utiliser une technique qui ouvre un portail avec le Royaume des Morts, faisant revenir la personne la plus proche. J'ai trouvé ces deux-là par hasard.
Schlangan : Et s'ils étaient au Royaume de l'Oubli ?
Saphrina : Je n'en suis pas capable.
Schlangan : Très bien. Merci pour ces réponses. Maintenant, Yureka, pour l'autre raison de ma venue ici...
Yureka : ...

A ce moment, le téléphone de Schlangan sonna, et il décrocha. Yureka commençait à échafauder un plan pour se sortir de la situation périlleuse dans laquelle il se trouvait, lorsque Schlangan raccrocha.

Schlangan : C'est ton jour de chance, Yureka.
Yureka : Ah ?
Schlangan : Un contretemps fait que je dois retourner sur ma planète. Nous nous reverrons une autre fois.
Yureka : A la bonne heure !
Schlangan : Mais tu ne t'en sortiras pas indéfiniment, je te préviens !
Yureka : Mais oui, mais oui, je te raccompagne, ne fait pas attendre ceux que tu dois réjoindre.
Schlangan : Tsss... Profites-en.

Schlangan repartit donc en toute hâte vers sa planète. Car, une invitée inattendue s'y trouvait; la déesse Aveline. La fine équipe ne savait que faire devant cette visite inattendue.

Aveline : Dans combien de temps sera-t-il là ?
Antoine : Une heure environ, madame.
Aveline : Quelle perte de temps. Mais je vais en profiter pour vous poser quelques questions. Que vous est-il arrivé ?
Michaël : Comment ça ?
Aveline : La dernère fois que je vous ai vu, vous étiez largement moins fort que ça. Des mortels tels que vous ne devraient pas pouvoir gagner une telle énergie en si peu de temps.
Voice : Notre voyage en enfer nous a renforcé.
Aveline : Ce ne peut pas être tout.
Antoine : C'est vrai, une personne nous a confié une partie de sa force avant de disparaître.
Aveline : Je vois. Et qu'en est-il de Schlangan ? A-t-il lui aussi bénéficié de cette puissance ?
Katerina : Non. Mais il a battu un androïde qui se prétendait plus fort que vous.
Aveline : Quoi ? Impudente ! Comment un mortel pourrait espérer dépasser un dieu ? Puisque j'ai du temps à perdre, vous allez jouer avec Himawari un petit peu, cela vous apprendra.
Antoine : Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Nous avions déjà été en mesure de le repousser.
Aveline : Himawari a progressé depuis. Croyez-vous être les seuls à pouvoir vous améliorer ?
Katerina : Peuh. Je le combattrai seule.
Aveline : Tu continues avec ton insolence. Très bien. Tu regretteras rapidement tes paroles.

Ainsi, le groupe se rendit au terrain d'entraînement. Himawari le tournesol géant s'avança et Katerina fit de même.

Himawari : Alors on va jouer ?
Katerina : Quand tu veux.

Himawari attaqua avec ses lianes, mais Katerina les para sans mal. Elle bondit et donna un coup de pied au tournesol géant qui fut projeté en arrière. Aussitôt, l'aura de feuilles se forma autour du tournesol, qui attrapa Katerina à la cheville et la jeta en l'air. Celle-ci envoya l'attaque Kuroshine, mais le tournesol parvint dévia l'attaque. Katerina atterrit correctement. Elle attaqua à nouveau, mais le tournesol lui donna un coup de liana qui la fit tomber au sol.

Katerina : J'ai bien l'impression que cette aura de feuille est similaire à l'aura noire ou l'aura blanche.
Michaël : C'est aussi mon avis.
Aveline : Alors, mortelle ? Tu fais moins la fière !
Katerina : Chère déesse... Le tournesol n'est pas le seul à pouvoir utiliser une aura de ce type.
Aveline : Et donc ?
Katerina : KUROI KYOUJYAKU.
Aveline : Quoi ?!

Katerina activa l'aura noire et bondit sur le tournesol qui n'eut pas le temps d'éviter le coup de pied qui le projeta dans les airs. Il attaqua avec ses lianes, mais Katerina les évita sans mal et laissa le tournesol retomber au sol.

Katerina : Je pourrais le vaincre sans mal, n'est-ce-pas ?
Aveline : ... C'est vrai. Où as-tu appris cette aura ?
Katerina : C'est une longue histoire.
Aveline : Quoiqu'il en soit, ce n'est pas cette aura qui vous rapprochera du niveau d'un dieu, ne rêvez pas.
Michaël : Ce n'est nullement notre intention. Nous n'avons fait que nous améliorer au gré des adversaires que nous avons rencontré.
Aveline : Vous n'êtes même pas au niveau que Schlangan avait lorsque je vous ai envoyé en enfer.
Katerina : Tsk.

Justement, Schlangan arriva à ce moment. Visiblement pressé. Il se posa devant sa fine équipe, faisant face à la déesse Aveline.

Schlangan : Quelle drôle de visite. Une déesse dans ma base, une nouvelle fois.
Aveline : Ce n'est pas trop tôt, j'en avais assez d'attendre.
Schlangan : En général, il est préférable d'annoncer sa visite au préalable.
Aveline : Les dieux n'ont rien à annoncer.
Schlangan : Les dieux... ça tombe bien, je me posais une question. Par quoi un dieu est-il défini ? Sa force ?
Aveline : Je n'ai pas à répondre aux questions, c'est moi qui les pose.
Schlangan : Hmf.

Schlangan se détourna alors d'Aveline pour discuter avec sa fine équipe.

Schlangan : Pour ceux qui se demandraient pourquoi je suis arrivé plus vite, je suis passé par la porte de saut de l'ex-alliance RDL. Légèrement en infraction, mais pas le temps.
Antoine : Ah. J'allais poser la question.
Schlangan : Visiblement notre invitée surprise n'a rien à dire, rentrons tranquillement.
Aveline : Mortel ! Tu oses me manquer de respect ?!
Schlangan : Respect ? Je n'ai pas à respecter les dieux. Après tout, tout ne semble qu'être une question de capacités. Le meilleur domine.
Aveline : Qu'entends-tu par là ?
Schlangan : La dernière fois que je t'ai combattue, tu as utilisé ton aura de feuilles pour contrer mon aura blanche. Mais la force que je possède actuellement n'est plus comparable. Je me demande jusqu'où je pourrais aller face à une déesse ?
Aveline : Je vois. Si tu veux mourir, je peux t'accorder ça.
Schlangan : Très bien. Voyons donc voir. SHINKATACHI BANKAI - SENKAA RYURAKAI.

Schlangan activa son Bankai amélioré et fonça sur Aveline qui esquiva un coup de katana. Elle créa plusieurs feuilles, que Schlangan para de justesse. Aveline projeta ensuite des rayons verts par ces yeux, que Schlangan para une nouvelle fois. Mais l'énergie le propulsa en arrière.

Aveline : Tu as survécu à ça ? Tu es chanceux.
Schlangan : Hmm. Il faut croire qu'il y a encore trop d'écart si je me laisse aux transformations que j'avais lors de notre dernier combat.
Aveline : Ce qui veut dire ?
Schlangan : Un peu plus sérieusement maintenant... TEIJI RYUUJIN.

Schlangan activa la forme réelle de son armure et para de nouvelles feuilles envoyées par Aveline. Voyant cela, Aveline créa un tournesol d'énergie et l'envoya sur Schlangan. Celui-ci sourit et contra avec l'attaque Saishi Ragnarok, surpassant le tournesol d'énergie. Aveline fut contrainte d'esquiver l'attaque en lévitant. Schlangan se déplaça rapidement derrière elle et lui asséna un coup de sabre. Aveline para avec ses feuilles mais le coup la projeta en arrière.

Schlangan : Pratique, ces feuilles.
Aveline : Je vois. Tu t'es aussi amélioré. Mais tu as oublié un détail. Je possède une certaine aura. MOKU BAUGO.
Schlangan : Ah oui. SAISHIRYUUJINKA !

Schlangan envoya un gigantesque dragon d'énergie sur Aveline qui dissipa l'énergie avec de multiples feuilles. Elle disparut subitement pour réapparaître derrière Schlangan, lui assénant un coup qui le projeta au sol. Schlangan se déplaça toutefois rapidement en se relevant pour esquiver une nouvelle attaque.

Aveline : Et donc que vas-tu faire maintenant ?
Schlangan : Et bien, j'ai toujours l'aura blanche, n'est-ce-pas ?
Aveline : C'est vrai. Mais cela ne servira à rien contre moi. Tu as déjà échoué la dernière fois.
Schlangan : Certes, j'étais obligé d'utiliser l'aura avant que tu ne te serves de la tienne. Mais cette fois-ci c'est le contraire.
Aveline : Ta maîtrise imparfaite de l'aura ne t'aidera pas.
Schlangan : C'est vrai. Mais que se passerait-il si jamais je maîtrisais totalement cette aura ?
Aveline : Ne me dis pas que tu...
Schlangan : Et si. SHIROI REIKYOUDAI.

Schlangan activa l'aura de la lumière, et Aveline s'empressa d'attaquer. Son attaque fut arrêtée par un bouclier d'énergie et Schlangan envoya un dragon de feu sur la déesse. Aveline bondit en arrière pour l'éviter, mais Schlangan la rattrapa et envoya un éclair. Aveline l'esquiva mais chancela en bondissant. Elle se rattrapa toutefois, mais dut poser un genou à terre en atterrissant. Schlangan s'était déplacé rapidement derrière elle et plaça la lame de son katana sous sa gorge.

Schlangan : La situation ne serait-elle pas inversée par rapport à notre première rencontre ? La déesse est celle à genoux maintenant.
Aveline : ...

Schlangan ota alors sa lame et rengaina son arme. Aveline se retourna, furieuse.

Aveline : Qu'est-ce que tu fais ? Ce combat n'est pas terminé !
Schlangan : Je ne souhaite nullement accomplir un déicide. Je voulais juste comparer mes capacités face à une déesse.
Aveline : ...
Schlangan : Ce qui me ramène à ma question. Qu'est-ce qui différencie les mortels des dieux, si ce n'est la puissance ?
Aveline : Ceux qui deviennent dieux sont admis par d'autres dieux. Voilà tout.
Schlangan : Ah. Donc c'est plutôt un titre qu'un état. Mais est-ce que tous les dieux peuvent ressusciter des gens ?
Aveline : Je n'ai pas envie de répondre à une autre question.
Schlangan : Quelle personnalité agaçante.
Aveline : J'y répondrai si tu parviens à survivre à ça.
Schlangan : Soit.

Aveline mit ses deux mains en avant, et de multiples tournesols d'énergie apparurent. Des feuilles se mirent à graviter autour des tournesols, et ceux-ci se déplacèrent autour de Schlangan. Une tornade de feuilles se forma alors autour de Schlangan, pour l'empêcher de se déplacer.

Aveline : Meurs. BAKUHATSU HIMAWARI NO MURE !
Schlangan : KATEMI SUZURE.

Tous les tournesols convergèrent vers Schlangan qui disparut subitement dans une brèche. L'attaque fut également engloutie et explosa haut dans le ciel. Schlangan reparut à sa position initiale, indemne.

Schlangan : Donc, ma réponse ?
Aveline : C'est bien ce que je pensais. Très bien. Les dieux majeurs et supérieurs peuvent ressusciter les morts. Les dieux mineurs ne peuvent pas toujours.
Schlangan : Ah oui, cette distinction dieux mineurs/majeurs. Tsadi en avait parlé.
Aveline : Donc tu l'as rencontré.
Schlangan : Oui, il a eu la sale manie de ressusciter un de mes adversaires en boucle. Plutôt agaçant.
Aveline : Normalement les dieux n'ont pas le droit de ressusciter qui ils veulent. Cela altère le cours normal des choses.
Schlangan : Et donc en résumé, les dieux majeurs sont supérieurs aux dieux mineurs ?
Aveline : C'est cela. L'écart entre les deux est énorme.
Schlangan : Et ils peuvent également récupérer ceux au Royaume de l'Oubli donc.
Aveline : Non, c'est impossible pour eux.
Schlangan : ... Ah oui. Donc il faut au-dessus...
Aveline : Qu'est-ce qui te fait dire ça ?
Schlangan : Rien, juste quelques interrogations. Et pour ressusciter les morts, il faut donc une aptitude particulière que tous les dieux n'ont pas ?
Aveline : Ce n'est ni plus ni moins qu'une technique.
Schlangan : Ah.
Aveline : Et tu la possèdes.
Schlangan : Pardon ?
Aveline : Je t'ai testé avec cette attaque pour confirmer ce que j'avais vu lors de notre précédent combat. Ce que tu appelles "Katemi Suzure" fait apparaître le même portail que les dieux utilisent pour aller et venir au Royaume des Morts.
Schlangan : Elle ne me sert que sur de courtes distances. Je n'ai jamais essayé d'aller là-bas avec.
Aveline : Tu n'as pas la force requise pour, c'est tout. Puisque tu te crois fort à m'avoir battue, retiens bien ceci : parmi les dieux mineurs, je suis plutôt faible.
Schlangan : NANI ?
Aveline : Je ne réside pas au Royaume des Dieux comme la plupart, c'est toute la différence.
Schlangan : Et où est ce Royaume des Dieux ?
Aveline : Seuls les dieux peuvent y aller. Voilà encore une différence.
Schlangan : ... Je vois.
Aveline : Je vais retourner sur ma planète justement. Nous nous reverrons sans doute.
Schlangan : ... Et tu étais venue pour quoi à la base ?
Aveline : Pour vérifier ton évolution. N'oublie pas, mortel, les desseins des dieux sont impénétrables.
Schlangan : Allons bon.

Sur ces paroles, Aveline repartit, laissant Schlangan et son équipe. Finalement, la journée avait été fructueuse au niveau des renseignements. Il ne restait plus qu'à faire payer Yureka pour les dommages occasionnés lors de sa perte de contrôle.



Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6451
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum