Chapitre 114 - Bond dans le temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 114 - Bond dans le temps

Message  Schlangan le Ven 30 Aoû 2013 - 11:21

Alors que la vie avait repris son cours sur la planète Releeshan, le Royaume des Dieux présentait une effervescence certaine. Shikurina était assise, et Yaminiga vint la rejoindre. A côté d'elle se trouvait Arkéari.

Shikurina : Alors, qu'en est-il ?
Yaminiga : Comme prévu, Tsadi avait été ressuscité. Il a ensuite été dans le passé pour tuer Yureka.
Arkéari : Mais j'ai fait échouer son plan en l'y rejoignant.
Shikurina : Bien. "Il" m'a donné des ordres. Je vais envoyer Agenusha dans le futur, pour qu'il voit l'avenir actuel.
Yaminiga : N'est-ce pas un peu dangereux ? Ceux qui vivent à cette époque représenteront un danger.
Shikurina : Je le sais bien. Mais il sera assisté par le dieu des dieux de cette époque. Ce dernier ne laissera sûrement pas Agenusha mourir.
Arkéari : D'accord. Et quel est le but ?
Shikurina : Lui permettre de voir l'avenir. Ensuite, "il" lui parlera.
Yaminiga : Agenusha va s'amuser alors...

Pendant ce temps, le dénommé Agenusha était en pleine activité. Il avait mis à disposition toutes ses ressources pour... dormir dans son bureau. Les membres de son équipe étaient entrés pour lui transmettre une information.

Agenusha : Rrrr... Zzzz...
Antoine : Commandant, vous avez de la visite.
Agenusha : Rrrr... Zzzz...
Michaël : Commandant ?
Voice : Il dort profondément.
Katerina : Pfff... Schlangan ! Réveille-toi !

Entendant cela, Agenusha ouvrit les yeux, et tourna la tête vers Katerina.

Agenusha : Je t'ai dit que je m'appelais Agenusha maintenant.
Katerina : Qu'importe, tu as de la visite.

Mais Agenusha n'avait pas entendu la réponse de Katerina, car il s'était rendormi aussitôt après avoir corrigé son erreur. Katerina commença à s'énerver, mais la personne venue rendre visite à Schlangan envoya soudainement un rayon d'énergie vers Schlangan, qui le dévia en se réveillant. Il vit alors qu'il s'agissait de Sarah.

Agenusha : Hmm ? C'est à quel sujet ?
Sarah : Tu en as mis un temps pour te réveiller. C'est pas trop tôt.
Agenusha : Qu'est-ce que tu fais là ?
Sarah : Il y a trois semaines, tu m'as dit que tu viendrais à la Soul Society. Et tu n'es toujours pas venu !
Agenusha : Ah. Ça fait déjà trois semaines ?
Sarah : Oui.
Agenusha : C'est fou comme le temps passe vite. Mais bon, je suis très occupé ces temps-ci, donc...
Sarah : Occupé à quoi ? A dormir ?
Agenusha : En partie, oui.
Sarah : Grrr...
Agenusha : Cela fait partie du cycle naturel. Sur ce...

Agenusha se rendormit aussitôt, mais une brèche spatiale se forma alors dans la pièce, ce qui réveilla l'humanoïde serpent une nouvelle fois. Shikurina sortit de la brèche, surprenant tout le monde.

Shikurina : Salut.
Agenusha : ... Quoi encore ?
Shikurina : Tu n'as pas l'air content de me voir.
Agenusha : Quelle surprise. Ce n'est pas comme s'il ne m'arrivait que des embrouilles à chaque fois que tu apparaissais.
Shikurina : Tout de suite.

Etonnée de voir cette femme venue de nulle part, Sarah s'enquerra de son identité auprès des membres de la fine équipe, qui lui répondirent aussitôt.

Antoine : Cette femme fait partie des dieux, des plus puissants dieux même. Elle incarne La Mort en personne.
Sarah : Ça semble farfelu.
Michaël : Et pourtant, c'est bien la réalité.
Sarah : ...

Agenusha s'étira et croisa les bras, attendant de savoir ce que La Mort lui réservait.

Agenusha : Alors, qu'est-ce que tu veux ?
Shikurina : C'est très simple. Comme tu le disais tout à l'heure, il ne t'est arrivé que d'intéressantes expériences, quelque peu fatigantes.
Agenusha : Quelque peu ?
Shikurina : Je me suis donc rendue compte que trop t'épuiser pouvait être mauvais. Donc pour me racheter, je te propose un voyage.
Agenusha : Je refuse.
Shikurina : Quoi ? Mais pourquoi ?
Agenusha : Toute proposition venant de La Mort est forcément louche et suspecte. Surtout te connaissant.
Shikurina : Mais non, c'est un voyage de tout repos.
Agenusha : Hors de question.
Shikurina : Bon, d'accord. RIKU JÔKÔRÔ !

Shikurina tendit un doigt vers Agenusha, mais celui-ci tira le kimono de Sarah, la plaçant devant lui. La croix d'énergie à six barres se forma autour de la taille de Sarah, l'immobilisant. Agenusha entreprit de sortir rapidement de son bureau, mais des bandelettes d'énergie se formèrent autour de lui et l'immobilisèrent totalement.

Shikurina : Tu ne comptais quand même pas m'échapper comme ça ?
Agenusha : Grr.. Encore ce sort de niveau 103 !
Shikurina : Oui. Mîrahôtai. Je ne comprends pas pourquoi tu veux refuser ma généreuse proposition.
Sarah : Hey ! Un instant ! Comment pouvez-vous utiliser des techniques Shinigami ? Et qu'est-ce que c'est que ce sort 103 ? Ça n'existe pas !
Agenusha : La Mort sait les utiliser, car elle a dû les croiser. Et si, ces sorts semblent bien exister...
Sarah : ...
Shikurina : Quoiqu'il en soit, allons-y. Ne traîne pas.
Agenusha : Je souhaiterais te rappeler que je ne peux plus bouger pour le moment.
Shikurina : C'est vrai. N'essaie même pas de t'échapper.
Agenusha : C'est bon, j'ai compris.
Sarah (pense) : Pouvoir l'immobiliser comme ça sans efforts... C'est donc ça, une déesse ?

Shikurina fit un mouvement, et les bandelettes d'énergie se dissipèrent. Shikurina fit apparaître une étrange pierre, avec un symbole inconnu dessus. La pierre s'illumina, et un portail se forma devant le groupe. Shikurina fit signe à Agenusha de le suivre.

Agenusha : Bon, les enfants, j'y vais. Soyez sages pendant mon absence.
Katerina : Prends ton temps. Pendant ce temps je dirigerai ta base, hé hé hé...
Agenusha : Mouais. A plus tard.

Agenusha entra dans le portail, et Shikurina le suivit. Mais alors, Sarah bondit également dans le portail. Les trois en émergèrent sur une planète qui semblait familière à Agenusha. Il vit alors que Sarah les avait suivis.

Agenusha : Mais qu'est-ce que tu fais là ?
Sarah : J'ai décidé de te suivre, comme ça quand tu auras fini ça, tu viendras avec moi à la Soul Society. Comme ça, tu n'auras pas le temps d'oublier.
Agenusha : ... Et où sommes-nous ?
Shikurina : Toujours au même endroit que tout à l'heure.
Agenusha : Heu... Nous étions dans mon bureau, et nous n'y sommes plus.
Shikurina : Et pourtant. C'est le même endroit. Il y a juste une différence.
Agenusha : Laquelle ?
Shikurina : Nous avons fait un bond de 3000 ans dans le futur.
Agenusha : NANI ?!
Shikurina : Ma mission s'arrête ici. Je repars, vous vous débrouillerez pour revenir.
Agenusha : Quoi ? Mais comment est-on supposés revenir en arrière dans le temps ?
Shikurina : Quelqu'un vous aidera. A la prochaine.

Shikurina repassa dans le portail, et Agenusha voulut faire la même chose, mais un mur d'énergie apparut et l'empêcha d'accéder au portail, qui disparut juste après. Agenusha pesta, mais dut se rendre à l'évidence. Il remarqua alors que l'endroit où ils se trouvaient présentait des ruines.

Agenusha : ... Si elle a dit vrai. Nous sommes donc dans ma base, mais elle a visiblement été détruite.
Sarah : En trois mille ans, il a dû se passer beaucoup de choses.
Agenusha : Sans doute. Bon, et bien visitons un peu.

Agenusha et Sarah commencèrent donc leur visite, et aperçurent une personne au loin. En se rapprochant, ils découvrirent qu'il s'agissait d'une femme. Mais Agenusha n'en croyait pas ses yeux, car il s'agissait de quelqu'un qu'il connaissait.

Agenusha : Impossible ! Darkwolf ?
Darkwolf : Hum... Ce visage me dit quelque chose.
Sarah : Tu la connais ?
Agenusha : Oui. C'était l'une des membres de mon alliance, qui est morte en combattant Zestar, un fléau utilisant l'énergie négative. C'est une longue histoire.
Sarah : Ah, c'est donc elle que j'ai vue combattre ce dragon. Les membres de ton équipe étaient là-bas aussi ?
Agenusha : Tu les as vus ?
Sarah : Oui, j'étais sur une planète pour arrêter des hollows, et un étrange dragon est apparu. Et il a été vaincu.
Agenusha : Hmm..

Darkwolf regarda les deux avec prudence, les jaugeant.

Darkwolf : Qui êtes-vous ?
Agenusha : Tu ne te rappelles peut-être pas, mais tu m'as connu sous le nom de Schlangan. Du moins, à mon époque.
Darkwolf : Epoque ?
Agenusha : Oui. Il semblerait que La Mort m'ait envoyé trois mille ans dans le futur.

Restant méfiante, Darkwolf s'empara de son hallebarde, et mit en joue les deux.

Sarah : C'était une amie ou une ennemie en fait ?
Agenusha : Amie. Enfin, normalement.
Darkwolf : Schlangan n'existe plus à cette époque.
Agenusha : Evidemment, même moi je ne pense pas pouvoir vivre trois mille ans. D'ailleurs, comment se fait-il que tu sois là ?
Darkwolf : J'ai été emprisonnée avec ma mort, et on m'a réveillé au bout de trois mille ans également.
Agenusha : Hmm. Drôle d'histoire.
Darkwolf : Si tu es vraiment Schlangan, tu devrais pouvoir arrêter ça. EXCALIBUR.

Darkwolf fit apparaître une épée de lumière et l'abattit sur Agenusha, projetant une puissante lame de lumière. Celui-ci fit apparaître cinq dragons de feu et stoppa l'attaque de Darkwolf, qui sembla confuse.

Darkwolf : Tu es bien Schlangan alors...
Agenusha : Oui.
Darkwolf : Et qui est celle qui t'accompagne ?
Agenusha : Elle se nomme Sarah, une ancienne connaissance. Mais je n'avais pas souvenir que tu puisses lancer cette attaque sans te transformer en ange.
Darkwolf : Je le peux maintenant, car je suis devenue mage, et maîtresse d'un livre particulier.
Agenusha : Mage ?
Sarah : Qui fait des tours de magie ou lance des attaques magiques ?
Darkwolf : Bardiche, montrons-leur. Mon armure.

A ce moment, l'arme que Darkwolf avait entre les mains se mit à parler et se transforma. L'armure de Darkwolf se transforma.

Bardiche : Yes, sir.
Sarah : Waouh.
Agenusha : Hmfl. Moi aussi j'ai une technique pour changer d'armure, et... Une seconde. Cette arme vient bien de parler, non ?
Darkwolf : Oui.
Bardiche : Scythe Form.

L'arme de Darkwolf se transforma alors, pour épouser la forme d'une faux, surprenant une nouvelle fois les deux venus du passé.

Agenusha : Donc, cette arme peut également changer de forme.
Sarah : Comme nos Zanpakutôs.
Agenusha : C'est vrai. Donc un mage serait une sorte de Shinigami du futur.
Darkwolf : Les mages n'utilisent pas la force spirituelle, mais la force magique. Tout le monde ne peut pas devenir mage.
Agenusha : Ah bon. Et donc toi, tu l'es devenue ?
Darkwolf : Je ne savais pas que je pouvais. C'est Shikurina qui me l'a fait découvrir.
Agenusha : Quoi ? Elle est encore vivante celle-là ?
Darkwolf : Oui.
Agenusha : Donc les dieux peuvent survivre plus de trois mille ans, quels casse-pieds.
Darkwolf : Oui, mais regarde ta planète. Tu as vu son état ?
Agenusha : On est donc bien sur Releeshan. Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ici ?
Darkwolf : Suis-moi, si tu veux en savoir un peu plus.

Agenusha et Sarah suivirent donc Darkwolf, qui les conduisit à l'endroit où se trouvait à l'époque la ville principale de la planète, Nathrax. Ici également, tout était en ruines, seul un ancien temple semblait avoir résisté, bien qu'il était également endommagé. Darkwolf indiqua à Agenusha et Sarah l'entrée. A l'intérieur se trouvaient plusieurs salles, sur lesquels des dessins étaient gravés dans la pierre. Dans la première salle était représentée Darkwolf.

Agenusha : Tu es sur le mur ?
Darkwolf : Exact.
Agenusha : Comment ça se fait ?
Darkwolf : Je n'en sais rien, mais ces dessins semblent dater de la période où je suis morte. Si tu regardes bien dans cette pièce, toute ma vie y est retracée.
Agenusha : C'est bizarre. Qui a bien pu retracer tout ça ?
Darkwolf : Maintenant suis-moi, j'ai d'autres dessins à te montrer. Passons par les escaliers.

Le groupe s'engagea dans les escaliers, et entrèrent dans une nouvelle pièce à l'étage, dans laquelle de nouveaux dessins étaient gravés, avec plusieurs personnes dessus. Darkwolf montra l'une des personnes, qui n'était autre que Shikurina.

Darkwolf : Ici, je ne connais que Shikurina. Je suis également représentée en tant que mage, avec un cristal dans la main.
Agenusha : Les autres personnes sont les généraux divins à mon époque. Tu as bien combattu un dragon avant de confronter Zestar ?
Darkwolf : Oui.
Agenusha : Le dragon que tu vois représenté ici est la fusion des sept dragons qui ont été réveillés pendant que j'étais mort. Ensokai, le dragon du chaos. Et à côté de lui, la générale du temps, Arkéari.
Sarah : Donc tu as bien été tué ? Tu m'avais parlé d'avoir ressuscité ?
Agenusha : Oui, un dieu m'a tué. Mais la mort est relative dans ce monde.
Darkwolf : Dans la prochaine salle, tu reconnaîtras aussi des gens. Mais tous les dessins sont très abîmés, à part un.
Agenusha : Allons voir alors.

Darkwolf, Agenusha et Sarah montèrent de nouvelles marches, pour atteindre une autre salle, dans laquelle se trouvait effectivement un seul dessin lisible. Celui-ci représentait différents combattants, qu'Agenusha reconnut sans peine.

Agenusha : NANI ?! J'y suis représenté avec mon équipe !
Sarah : J'y suis aussi, qu'est-ce que ça veut dire ?
Darkwolf : Je ne peux pas te dire, j'y suis également.
Agenusha : Je vois aussi Yureka, Shlen, et les autres.
Darkwolf : D'après mes gardiens, une terrible guerre s'est produite par le passé.
Agenusha : A quelle date ? De là où je viens, cela fait environ un mois que tu es morte.
Darkwolf : Mes gardiens ne s'en souviennent pas, mais ils ont participé à la guerre. Ils ont utilisé le livre des ombres pour faire du ménage, mais cela les a presque détruits.
Agenusha : Le livre des ombres ? C'est le livre dont tu as parlé brièvement ?
Darkwolf : Oui.
Agenusha : Hmm. Retournons aux ruines de ma base alors, il reste peut-être des informations.
Darkwolf : Tu as vu dans quel état est la ville ? Ta base a totalement disparue aussi, tu ne trouveras plus rien. L'univers a totalement changé, je n'ai plus d'empire notamment.
Agenusha : Je veux bien te croire, mais même si la surface de la base a disparue, il existait de nombreuses installations souterraines.
Darkwolf : Dans ce cas allons-y, mais je ne te promets rien.

Le groupe sortit donc du temple pour retourner à l'endroit où se trouvait autrefois la base d'Agenusha. Tout était totalement détruit. Agenusha farfouillait aux alentours.

Darkwolf : Tu cherches quoi, au juste ?
Agenusha : Je regarde s'il ne resterait pas un petit... Ah ! Voilà !

Agenusha mit sa main au sol, et une trappe s'ouvrit alors, donnant sur une échelle qui menait dans les profondeurs. Agenusha fit alors apparaître une boule de feu dans sa main et descendit dans le trou. Il arriva au fond, et appela Darkwolf et Sarah, leur indiquant que la voie était dégagée. Celles-ci descendirent donc, et le groupe s'engagea dans un tunnel. Au bout de celui-ci se trouvait une petite salle dans laquelle se trouvait un ordinateur. Agenusha appuya sur un bouton, et un hologramme apparut, le représentant. Le son fonctionnait toujours, si bien qu'ils purent entendre ses paroles.

Hologramme : L'invasion finale a débuté. Nous n'avons d'autre choix que d'y aller au maximum, sinon nous n'y arriverons jamais. Si vous trouvez cet enregistrement, cela signifie que la planète n'a pas été détruite. Dans ce cas, nous avons peut-être gagné.

L'hologramme se termina aussitôt, car les dernières batteries semblaient avoir rendu l'âme.

Darkwolf : Je n'avais pas vu ce passage.
Agenusha : Il est assez bien dissimulé. Il fallait appuyer d'une certaine manière pour l'ouvrir.
Sarah : C'est bien toi de planquer des trucs comme ça. Je me souviens encore de la planque que tu avais faite dans les quartiers de la septième division pour dormir en paix.
Agenusha : C'est vrai. Mais en tout cas, c'est plutôt étrange. Ça parlait d'une invasion, mais de quoi ? Dommage qu'il n'y ait plus d'énergie.
Darkwolf : Si tu veux de l'électricité... Bardiche.
Bardiche : Yes, sir.
Darkwolf : ARC SABER.

Darkwolf envoya de l'électricité sur les batteries qu'Agenusha avait découvert. L'énergie se transmis dedans, et l'hologramme se réactiva.

Hologramme : Voici ce qui s'est passé. L'ex-général divin Zakizare, déchu, a été chercher une énorme puissance dans l'antimonde, et a créé une armée pour se venger des autres dieux, en se faisant aider des titans. C'est le pire conflit que l'univers ait connu depuis le commencement. Les dieux ont décidé de s'impliquer, car un titan en personne s'est allié à Zakizare.
Agenusha : Encore lui ! C'est à cause de son complot que j'ai été tué à la base.
Sarah : Un titan ? C'est quoi ?
Agenusha : Aucune idée.
Darkwolf : En tout cas je comprends pourquoi les mages se sont impliqués dans l'histoire.
Agenusha : Bon, sortons d'ici. Il n'y a plus aucune donnée dans cet ordinateur.

Le groupe ressortit donc par le tunnel et le puits qu'ils avaient emprunté. Arrivés dehors, Agenusha réfléchit quelques instants.

Agenusha : Maintenant, j'aimerais savoir d'où viennent ces mages.
????? : Tu veux vraiment le savoir ?

En entendant cette voix, Agenusha se retourna, et aperçut Shikurina. Au lieu de sa robe mauve habituelle, elle portait une robe noire, et avait détaché ses cheveux. La marque sur sa joue gauche était toujours présente.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum