Chapitre 155 - Le plus fort des dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 155 - Le plus fort des dieux

Message  Schlangan le Mar 12 Aoû 2014 - 9:18

Arkéari, sous contrôle d'Alarmixme, venait de lancer un sort qui avait immobilisé toutes les personnes et créatures présentes, à l'exception d'Alarmixme, Ensokai et Agenusha. L'humanoïde fonça sur Ensokai qui tenta de le cramer avec Ryukaa. Mais Agenusha esquiva et donna un coup de pied à Ensokai qui fut projeté en arrière.

Agenusha : BAKUDÔ NO NANAJÛGO : GOCHÛ TEKKAN !!
Ensokai : Tu ne m'auras pas avec ça !

Mais alors, Ensokai se rendit compte que la cible d'Agenusha était Arkéari. Celle-ci ne s'y attendait pas, et se retrouva immobilisée par cinq pilliers d'énergie. Ensokai voulut la secourir, mais alors Agenusha s'interposa et asséna le sort n°90, Kurohitsugi, à Ensokai qui s'effondra juste après.

Agenusha : Fiuuu... Il est moins dangereux à cette époque-ci. Bon, à ton tour, Alarmixme.
Alarmixme : Ce n'est pas encore fini.

En effet, Ensokai venait de se relever, et attrapa Agenusha par les épaules.

Ensokai : Tu as baissé ta garde !
Agenusha : TENRYOKU RYURAI.

Agenusha créa un dôme d'électricité autour de lui et électrocuta Ensokai qui s'effondra à nouveau.

Agenusha : Tu devrais mémoriser cette technique.
Ensokai : ...
Agenusha (pense) : Quelle ironie... C'est toi qui m'apprendras cette technique dans le futur...
Alarmixme : Je vois.

Un flash de lumière se produisit, et l'instant d'après, les cinq piliers d'énergie furent brisés. Arkéari se releva, et commença à se diriger vers Zintaih et Hiryuzaku. Mais alors, quelqu'un sauta sur le dos d'Arkéari et la plaqua au sol. Il s'agissait de Zanshikarah.

Alarmixme : Tu es toujours en vie toi ?
??? : Il n'y a pas que lui.

Alarmixme se retourna et vit Xanhidala derrière lui.

Alarmixme : Quoi ?! Impossible ! Je t'ai tué !
Xanhidala : Tu as failli y arriver, je te l'accorde.
Alarmixme : Et bien je vais y...

Alarmixme se prit alors un coup de poing en pleine figure de la part d'Agenusha, ce qui le propulsa plusieurs mètres plus loin. Seulement Alarmixme se releva, le visage en sang.

Alarmixme : Tu vas me le payer... Vous avez oublié que je contrôle Arkéari pour le moment ?
Agenusha : Et alors ?
Alarmixme : Je vais la faire dégager toute son énergie en s'autodétruisant !!
Agenusha : NANI ?!
Alarmixme : Vous allez tous disparaître !!

Des éclairs noirs commencèrent à émerger du corps d'Arkéari. Ceux qui étaient paralysés purent se remettre à bouger. A ce moment, les autres chefs de clan arrivèrent.

Alarmixme : Vous arrivez trop tard !
Xanhidala : Mes amis. Nos enfants nous ont montré qu'ils étaient dignes de diriger les clans. L'heure est venue pour nous de partir.
Zanshikarah : Huh ?
Zintaih : Qu'est-ce que vous dites ?!
Xanhidala : Il est temps d'employer le sceau.
Arkiya : Oui.
Kahito : Shikurina nous a informés télépathiquement de la situation dès qu'elle est arrivée.
Xanhidala : Zanshikarah, pardonne-moi.
Zanshikarah : Tu ne vas pas...
Arkina : Mais, mère, n'y a-t-il pas d'autre moyen ?!
Arkiya : Hélas non, nous devons sceller la sœur. Tu vas devoir t'occuper de notre clan.

Xanhidala s'approcha alors d'Agenusha.

Xanhidala : Nous allons sceller Arkéari pour la protéger. Les sept dragons de la destruction seront enfermés aussi.
Agenusha : ...
Xanhidala : Dites moi un nom de planètes que vous connaissez.
Agenusha : Hein ? Heu... Releeshan...
Xanhidala : Très bien. Arkéari sera scellée là-bas.
Agenusha (pense) : Arf ! C'est à cause de ça donc !
Xanhidala : Tous ensemble !!
Chefs des clans : KADARO WO KYUBYO MITOMEIN !

Les corps des chefs de clans s'illuminèrent alors puis se réduirent chacun à une boule d'énergie. Les boules d'énergie allèrent toucher Arkéari et Ensokai. Les éclairs noirs cessèrent alors. Puis le corps d'Arkéari devint également lumière. Le corps se divisa en deux corps distincts, et Agenusha reconnut Archéa et Kali. Puis les deux corps disparurent. Ensuite, le corps d'Ensokai s'illumina également, pour se scinder à nouveau en les sept dragons de la destructions, qui eux aussi disparurent juste après.

Zanshikarah : NOOOOOOON ! PÈRE !
Agenusha : ... Ils n'ont pas hésité...
Alarmixme : Décidément. Ils aiment contrarier mes projets. Mais qu'importe. Ceux qui restent ne peuvent pas me battre.

Les futurs généraux divins étaient tous atterrés de voir leurs parents disparaître ainsi. Alarmixme voulut en profiter pour les attaquer, mais Agenusha le mit une nouvelle fois à terre.

Agenusha : Tu m'as oublié.
Zanshikarah : Non ! Agenusha ! Attends !
Agenusha : Hmmm ?
Zanshikarah : Je vais le tuer moi même ! Je dois venger mon père !
Agenusha : Je veux bien, mais le peux-tu ?
Zanshikarah : Tu oublies que si tu n'avais pas détruit les lunes, je suis plus fort que toi ?
Agenusha : Justement, ces lunes ne sont plus là, et...
Zanshikarah : Admire les progrès que j'ai fait depuis notre dernière rencontre.

Zanshikarah dégagea son énergie, qui était effectivement plus grande qu'atrefois. Bien qu'il n'atteignait pas le niveau maximal qu'il avait montré avec les lunes, sa force était tout de même importante, et il n'utilisait aucune aura.

Agenusha : Effectivement. Mais, méfie-toi d'Alarmixme.
Zanshikarah : Oui. Vous tous ! J'ai besoin de votre aide ! Pour utiliser les auras réelles !
Hakirai : Très bien, prends ça !

Hakirai transmis son aura à Zanshikarah, qui activa alors l'aura blanche sous forme réelle, Shiroi Reikyoudai. Il fonçà sur Alarmixme, qui para ses coups et le projeta en arrière.

Agenusha (pense) : Zanshikarah dépasse déjà le niveau que j'ai avec la même aura. Il me faudra donc Dôkishiki pour faire la différence.
Alarmixme : C'est tout ce que tu sais faire ?
Yaminiga : Hmf. Prends mon aura ! KAGEREI !
Zanshikarah : Merci !

Zanshikarah reçut l'aura et forma donc Harioi Reijyoukai, la fusion entre l'aura blanche et l'aura noire. De cette manière, il revint à la charge face à Alarmixme, qui parvenait toujours à bloquer ses attaques, bien que plus difficilement. Alarmixme envoya des éclairs noirs vers Zanshikarah, qui créa un bouclier de lumière pour se protéger.

Alarmixme : Je vois. Je peux donc y aller plus sérieusement.
Agenusha : Huh ?

L'énergie d'Alarmixme s'accrut subitement, et un flash de lumière se produisit. Zanshikarah fut de nouveau projeté à l'autre bout du village. Des éclairs frappèrent tous ceux présents, et seul Agenusha parvint à les éviter à temps.

Agenusha : Tsk, son énergie a plus que doublé ! Il ne bluffait pas ! Il a le niveau d'un dieu majeur de mon époque !
Ageminou : Mais il reste moins fort que Tsadi. Détruisons-le. KUROI KYOUJYAKU.
Agenusha : Merci, et DÔKISHIKI !

Grâce à l'aide d'Ageminou, Agenusha activa la fusion entre l'aura blanche et l'aura noire, puis transforma son ombre. Conscient que la force d'Alarmixme risquait encore d'excéder la sienne, il activa en plus le talisman de flammes. Alarmixme se tourna vers lui en sentant sa force.

Alarmixme : Ah. Voilà donc ta vraie force. Cela paraît mieux.
Agenusha : Désolé, Zanshikarah, mais je ne peux pas t'attendre.

Agenusha fonça sur Alarmixme, et différents échanges de coups eurent lieu, provoquant des déflagrations importantes. Les futurs généraux divins et leurs créatures ne pouvaient que regarder ce combat, en étant impuissants. Toutefois, Alarmixme tenait parfaitement face à Agenusha, et l'humanoïde serpent savait qu'ils ne pourrait pas tenir indéfiniment cette aura. Agenusha fit apparaître de multiples clones de flammes, qui explosèrent simultanément, mais Alarmixme y réchappa. Agenusha l'avait néanmoins anticipé, et le frappa de plein fouet avec l'attaque Saishiryuujinka, provoquant une gigantesque explosion. L'ennemi public numéro un en rémergea, sérieusement blessé.

Agenusha : Tsk, toujours vivant.
Alarmixme : Je vois. Bien que ma force soit sans commune mesure avec ce royaume, utiliser le quart ne suffit pas ici.
Agenusha : Nani ? Le quart ?
Alarmixme : Oui, j'utilise pour le moment 25% de ma force. Ne me dis pas que tu croyais que je me battais au maximum ?
Agenusha : ... Ha ! Ton bluff ne m'impressionne pas.
Alarmixme : Très bien. Passons à 50%.

A peine eut-il dit ça, que sa force doubla réellement. Agenusha ne vit pas le coup de poing suivant, et fut projeté à son tour au travers du village. Il atterrit à côté de Zanshikarah, qui venait de recevoir les huit auras des dieux. L'énergie qu'il dégageait était légèrement supérieure à celle d'Agenusha.

Agenusha : Ah ! En effet tu es plus fort que moi, rien qu'avec ça !
Zanshikarah : Merci de m'avoir fait gagner du temps. Mais face à lui... je crois que nous allons devoir attaquer à deux.
Agenusha : Ouais. Allons-y.

Agenusha et Zanshikarah chargèrent simultanément sur Alarmixme. Celui envoya deux éclairs, mais les deux alliés parvinrent à esquiver juste à temps. Alarmixme parait leurs coups avec aisance, mais il se rendit compte qu'ils préparaient quelque chose. Il bondit alors en arrière et sourit.

Alarmixme : Je ne vais pas vous laisser la moindre chance finalement. Voici ma force réelle.
Agenusha : Hein ?

Alarmixme amplifia alors son énergie de manière colossale. Il balaya Agenusha en un éclair de lumière.

Agenusha : Urg, quelle vitesse et quelle force ! J'ai l'impression d'être en face d'Ensokai ! On ne peut rien faire Ageminou ?
Ageminou : Laisse tomber, je viens de calculer. Il est plus fort que nous.
Agenusha : Merci pour l'optimisme.
Ageminou : Zanshikarah doit pouvoir s'en charger. Souviens-toi de son aura fusionnée !
Agenusha : Très juste !

Zanshikarah venait d'être balayé à son tour, et atterrit à côté d'Agenusha. Celui-ci l'aida à se relever, et lui rappela son aura fusionnée. Zanshikarah savait cette aura trop puissante, mais vu qu'il n'avait pas le choix, il désactiva l'aura de la mort et du temps, et fusionna les six auras restantes, formant Kareiki Baigoritsu. L'énergie qu'il dégageait monta en flèche et repoussa Agenusha. Le combat commença alors. Cette fois, Zanshikarah et Alarmixme étaient de forces équivalentes. Leurs coups étaient très rapides et très puissants. Même Agenusha ne parvenait pas à suivre les mouvements. Des explosions se produisaient un peu partout. Mais seulement, petit à petit, Zanshikarah commençait à se faire battre, car son corps semblait fatiguer très rapidement.

Alarmixme : Alors ?! Est-ce tout ce dont tu es capable ?
Zanshikarah : Grrr....

Voyant cela, Agenusha fonça sur Alarmixme qui venait de projeter Zanshikarah en contrebas. Seulement, il ne faisait pas le poids face un tel adversaire. Il avait beau tenter ce qu'il pouvait, rien ne fonctionnait. En trente secondes à peine, Agenusha se retrouva au sol, grièvement blessé.

Alarmixme : Tu ne m'intéresses vraiment pas. Meurs.
Agenusha : Grrr...
Zanshikarah : Merci pour le temps que tu m'as donné !
Alarmixme : Hein ?

Zanshikarah arriva très rapidement devant Alarmixme et projeta l'aura à bout portant sur Alarmixme. Une gigantesque explosion se produisit, et une fois la fumée dissipée, Alarmixme s'effondra, sans vie. Zanshikarah avait gagné. Il s'effondra, épuisé.

Agenusha : Hey, tu es bien fatigué pour un petit combat pareil !
Zanshikarah : Tu peux parler !

Et les deux s'évanouirent alors. Agenusha finit par se réveiller, quelques jours plus tard.

Agenusha : C'est horrible le nombre de repas que je peux louper en dormant si longtemps...
Zanshikarah : Ha ha ha ha ! Toujours pareil ! Nous avons un conseil, si tu veux venir...
Agenusha : Peut-être... quoique, j'ai l'impression qu'on ne se reverra pas avant longtemps.
Zanshikarah : A plus tard, alors. Je n'oublierai jamais ton aide !

Zanshikarah sorti alors, et Arkéari apparut alors aux côtés d'Agenusha.

Agenusha : Bingo.
Arkéari : Et voilà, tu sais toute l'histoire.
Agenusha : Je comprends mieux, en effet.
Arkéari : Après ça, Zanshikarah sera nommé chef des trois villages, et ils vont créer les divisions telles que tu les connais maintenant, avec trois sous-divisions à chaque division.
Agenusha : Ah. Mais j'ai une question. Tu n'es plus sous contrôle de ce type ?
Arkéari : Non. Mais il est toujours vivant, et il réessaiera sans doute. Mais cette fois ça ne marchera plus, le sceau a été défait.
Agenusha : Hmm. Mais une seconde, pourquoi Kali était au Royaume des Morts, elle n'a pas été scellée au même endroit ?
Arkéari : A l'origine si. Mais j'ai été réveillée entre temps. C'est pour ça que ma force n'est pas égale à celle de cette époque.
Agenusha : Ah.
Arkéari : Mais cette histoire là est trop compliquée pour toi. Il est temps que tu retournes à ton époque.
Agenusha : Pas trop tôt.
Arkéari : Cependant, nous allons au royaume des dieux.
Agenusha : Encore ?!

Le paysage se déforma alors, et Agenusha se retrouva avec Arkéari au Royaume des Dieux tels qu'il le connaissait maintenant. Une femme se tenait sur les marches devant la porte. Agenusha la reconnut, il s'agissait de Yaminiga, la sœur de Zakizare.

Yaminiga : Alors ça y'est ? Il sait tout ?
Agenusha : Ouais.
Yaminiga : Je vais aller droit dans le vif du sujet. Agenusha, tu vas te battre contre moi. Et il y'aura un enjeu à la clé.
Agenusha : Pardon ?
Arkéari : Tout a été prévu ainsi.
Agenusha : ...
Yaminiga : Tu as intérêt à faire de ton mieux. Selon ta prestation, tu te verras accorder quelque chose.
Agenusha : Attends, tu n'es pas du niveau d'un général divin toi aussi ?
Yaminiga : Tout à fait.
Agenusha : NANI ?! Mais...
Yaminiga : Oui. Tu n'as aucune chance.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6459
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum