Chapitre 156 - Deux artefacts anciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 156 - Deux artefacts anciens

Message  Schlangan le Sam 16 Aoû 2014 - 6:22

Alors qu'Agenusha était arrivé au Royaume des Dieux, son équipe avait brisé le dernier sceau, vu qu'Hiryuzaku les avait laissé passer. Holten venait de se remémorer les lointains événements qui avaient conduit Hiryuzaku à avoir une dette.

Holten : Ah oui ça remonte à loin. Tout s'est passé tellement vite ce jour là...
Zintaih : Et oui...

Alors que le sceau venait de se briser, le groupe fut alors téléporté à l'extérieur, et les généraux divins arrivèrent juste après.

Raichi : Et bien, ce temple était le plus difficile.
Zintaih : Avant que vous n'alliez à la barrière, je vous conseille de vous reposer.
Michaël : Ça ne nous fera pas de mal, en effet.
Holten : A plus tard alors.

Et les deux généraux divins disparurent. Tous retournèrent à la demeure de Raichi et se reposèrent. Après avoir repris des forces, ils partirent en direction des montagnes du Nord, et purent constater que la barrière avait disparu. Ils s'engagèrent alors en direction des montagnes, et arrivèrent au pied d'un escalier qui semblait monter très haut.

Katerina : Tch. Après Zelda, ils la font à la Saint Seiya.
Sarah : Hein ?
Katerina : Ben oui, ça ne m'étonnerait pas qu'il y ait 12 temples sur la route de ces escaliers !
Raichi : J'en doute.
Michaël : Avançons.

L'équipe continua et arriva devant un temple où un chevalier en armure d'or se... mais qu'est-ce que je raconte ?! Arrêtez de dire n'importe quoi ! Je reprends... Arriva devant un temple assez imposant.

Katerina : Qu'est-ce que je disais.
Voice : Non, je pense qu'il s'agit plutôt du temple final de l'île.
Katerina : Comme dans Zelda donc...
Sarah : ...
Raichi : Allons-y.

L'équipe entra donc dans le temple. Le temple ne semblait posséder qu'une seule salle très spacieuse. Une grande statue se tenait au fond de la salle. Elle représentait une femme qui semblait faire une prière.

Katerina : Et bien quoi ? Il n'y a rien ici !
Michaël : Ouais, c'est bizarre.
Sarah : Nous devrions peut-êtres chercher des inscriptions, ou quelque chose comme ça.
Antoine : Bonne idée.

Les membres du groupe commencèrent donc à arpenter la salle en quête d'une quelconque indication. Il n'y avait toujours rien, lorsqu'Antoine entendit soudainement une voix.

???? : Suis la direction du soleil couchant.
Antoine : Huh ?

Antoine regarda autour de lui, mais ne vit personne d'autre que les membres de son groupe. Intrigué, il réfléchit tout de même à ce qu'il avait entendu. Le soleil se couchant à l'ouest, il décida de suivre le mur ouest de la salle. Tout à coup, sa main frôla un léger renfoncement, et en appuyant dessus, une dalle s'enfonça dans le mur, qui se mit alors à pivoter, emportant Antoine. Michaël avait assisté à la scène et se précipita face au mur, mais celui-ci avait déjà repris sa position.

Michaël : Antoine ?! Est-ce que tu m'entends ?
Raichi : Que se passe-t-il ?
Michaël : Visiblement Antoine a activé un interrupteur secret, il a disparu de l'autre côté de ce mur.
Katerina : Pousse-toi. RYUKAA !

Katerina envoya l'attaque droit sur le mur, et Michaël eut juste le temps de s'écarter. Cependant, l'énergie fut absorbée par la paroi, et le mur ne subit aucun dommage.

Katerina : Quoi ?!
Raichi : Je pense qu'il va falloir retrouver le mécanisme qu'il a enclenché. Il doit se trouver par ici.

Tandis que Michaël et Raichi commencèrent à rechercher le mécanisme, Mathias continuait son observation de l'autre côté. Tout à coup, comme Antoine, Mathias perçut une voix.

???? : Non... un peu plus à l'est !
Mathias : Hein ?

Mathias fut bien entendu deboussolé par cette voix, et regarda autour de lui. Ne voyant rien, il décida de prévenir les autres de membre du groupe, mais il marcha sur une dalle qui s'enfonça alors également. Une trappe s'ouvrit, et Mathias tomba dedans. Voice tenta de le rattraper, mais ce fut également vain.

Voice : Nous avons perdu Mathias aussi !
Michaël : Quoi ?!
Raichi : Je suggère que nous restions groupés avant de toucher à quoi que ce soit.
Katerina : Ouais. Et c'est quoi, ça ?

Katerina pointait du doigt la statue de la femme qui faisait une prière. Les yeux de la statue s'étaient illuminés, et la statue commença à s'élever, faisant apparaître un bloc de glace en-dessous. Dans ce bloc de glace se trouvait apparemment une personne.

Michaël : Voilà donc ce que les sceaux emprisonnaient.
Sarah : Si c'est une personne, je me demande s'il est sage de la libérer.
Raichi : En effet... et nous devons retrouver nos camarades...

Pendant ce temps, Antoine s'était retrouvé de l'autre côté du mur, et était directement tombé dans un trou, qui par chance l'avait amené dans un lac souterrain. Antoine émergea de l'eau, et découvrit une caverne qui ne possédait qu'une seule sortie visible. Antoine se dirigea donc par là, et arriva dans une petite salle qui possédait plusieurs sorties possibles. Alors qu'il ne savait pas par où passer, il eut soudainement une prémonition, où il vit un homme passer par l'un des passages. N'ayant aucune idée du moment où cela pourrait se produire, Antoine décida de s'engager dans cette voie. Cela le mena à un nouvel embranchement. Il entendit alors un son très clair au-dessus de lui, ressemblant à un son de flûte. Le son ne se produisit qu'une fois, et Antoine décida de s'engager dans une voie au hasard. Il entendit alors un son, qui était différent du premier. Etonné, il fit demi-tour, et testa une autre voie, qui eut cette fois-ci le même son que la première fois.

Antoine (pense) : Ce son serait-il là pour m'indiquer la bonne voie ?

Antoine décida donc de suivre ce son pour se repérer. De cette manière, il traversa plusieurs salles, juste à arriver dans une salle plus importante, au bout de laquelle se trouvait un autel, sur lequel était posé une flûte traversière. Bien évidemment, cette salle paraissait hautement suspecte, et Antoine décida de regarder s'il ne voyait pas une quelconque inscription qui pourrait l'aider. Mais alors, une forme fantômatique apparut, celle de l'homme qu'il avait vu dans sa prémonition. Il s'agissait d'un homme aux cheveux blonds, portant une couronne et une armure. A sa taille se trouvait une épée.

???? : Si tu veux t'emparer de cet artefact, hâte-toi de me montrer ta valeur.
Antoine : Huh ? Et comment ?
???? : En garde, jeune impudent.

Le fantôme tira son épée et fonça droit sur Antoine, qui esquiva le coup en sautant sur le côté. Antoine voulut discuter, mais le fantôme attaqua de nouveau, forçant Antoine à reculer. Un nouveau coup fut esquivé de justesse, et l'épée trancha une partie du sol, prouvant que son ennemi était bel et bien solide. Antoine tenta alors de donner un coup en esquivant une autre attaque, mais le fantôme para le coup.

Antoine (pense) : Normalement même moi je suis beaucoup plus fort qu'une personne normale, mais ce fantôme semble pouvoir résister aisément... Incroyable.
???? : Evidemment. Tu croyais que s'emparer de cet artefact serait aussi aisé ?
Antoine : Vous lisez mes pensées ?!
???? : Tu peux l'interpréter de la sorte. Passons aux choses sérieuses.

Le fantôme brandit son épée, et l'abattit devant lui, créant une lame d'énergie qui fonça droit sur Antoine. Celui-ci s'apprêtait à bondir sur le côté, mais une prémonition lui fit voir un changement de trajectoire de l'attaque, si bien qu'Antoine fit seulement semblant de bondir, et la lame d'énergie lui passa devant le nez.

???? : Oh. Tu as su éviter cette attaque. Intéressant. Evite donc les autres !

Le fantôme réitéra son mouvement, mais Antoine ne souhaita pas lui laisser plus de temps, et envoya une boule d'énergie dans sa direction. Le fantôme fut surprit et para l'attaque avec sa garde. Antoine renchérit avec d'autres attaques et fonça vers le fantôme. Celui-ci trancha les attaques, mais Antoine s'était déjà rapproché de lui et donna un coup de poing rapide, qui frôla la tête du fantôme, le faisant reculer. Puis, le fantôme fut soudainement désorienté, et Antoine lui donna un coup de pied, le projetant en arrière.

Antoine : Peut-on arrêter là maintenant ?
???? : Et pourquoi donc ? C'est maintenant que cela devient intéressant.
Antoine : ...

Le fantôme attaqua de nouveau, et cette fois-ci Antoine tenta une nouvelle stratégie. Il lança une boule d'énergie au sol, créant de la poussière. Le fantôme attaqua avec plusieurs lames d'énergie, mais Antoine avait eu une nouvelle prémonition, qui lui permit de toucher de plein fouet son adversaire avec une boule d'énergie plus puissante. Le fantôme commença alors à disparaître.

???? : Bravo. Prends bien soin de cette flûte, nous nous reverrons sans doute...

Et il disparut. Pendant ce temps, Mathias s'était retrouvé bloqué, et le mur avait commencé à avancer, le poussant dans une salle souterrraine très étranges. De nombreux escaliers partaient dans toutes les directions. Certains escaliers étaient même impraticables, avec des inclinaisons de 90° ou plus. Mathias s'assit alors, et se mit à réfléchir. Alors qu'il cherchait à comprendre, il sentit de la chaleur provenir d'un des escaliers. La différence était très subtile, mais Mathias décida de s'engager dans cet escalier. Il finit par arriver à un nouveau débouché d'escaliers, et il se remit dans la même position que précédemment. Cette fois, il perçut un léger courant d'air, et distingua même une forme très rapide qui venait de le frôler, bien qu'il ne put déterminer de quoi il s'agissait. Mathias prit donc la même direction que celle que la forme avait empruntée, et finit, comme Antoine, par arriver dans une salle pourvue d'un autel, où cette fois-ci se trouvait une tiare. Soupçonnant un piège, Mathias ne bougea pas, lorsqu'une forme fantomatique apparut devant lui. Il s'agissait d'un vieillard, avec une longe barbe blanche, s'étendant jusqu'à ses pieds. Il portait une toge bleue, avec des étoiles dorées. Sur sa tête se trouvait un chapeau pointu. Il tenait un long bâton de bois à la main.

???? : C'est toi qui me tire de mon sommeil pour venir prendre cet artefact ?
Mathias : Pardon ?
???? : Un simple s'esprit qui ne comprend pas une question simple... Très bien, cela sera vite plié.

Le vieil homme leva son bâton et un rocher se mit à léviter, pour ensuite foncer sur Mathias, qui l'esquiva de justesse.

Mathias : Mais c'est dangereux ça, si jamais vous m'aviez touché j'aurais pu être blessé, et cela aurait eu des conséquencesp ouvant être dramatiques car se trouvant face à...
???? : Silence ! Je suis déjà surpris que tu aies pu éviter une pierre qui allait à cette vitesse.
Mathias : Mais pourquoi m'avez-vous attaqué ?
???? : Tu crois quoi ? Vu que tu t'es pointé je suis bien obligé de défendre la tiare.
Mathias : ... Mais à quoi sert cette tiare ?
???? : Tu vas essayer de me faire croire que tu ne sais pas ce que tu es venu voler ?!
Mathias : Ben... Je n'en sais vraiment rien, je n'ai fait qu'entendre une voix qui m'a dirigé ici.
???? : Oh. Une voix ? Intéressant. Dans ce cas, montre-moi ce que tu peux faire !

Le vieillard fit léviter de nouveau rochers, que Mathias put esquiver de justesse, tout en courant.

Mathias : Arrêtez, je ne veux pas me battre car c'est trop dangereux et cela voudrait dire que...
???? : Silence !

Le vieillard envoya de nouveaux rochers, mais une explosion se produisit subitement, les détruisant tous.

???? : On dirait que tu sais faire plus de choses que tu n'en as l'air.
Mathias : Heu, c'est-à-dire que je ne peux pas exactement vu qu'il s'agit de...
???? : J'ai dit, silence !

Une pluie de confettis apparut subitement dans la pièce, étonnant le vieillard un court instant. Mais celui-ci analysa rapidement la situation.

???? : Je vois, tu as le pouvoir des mots, mais tu ne le contrôles absolument pas.
Mathias : Que ?
???? : Tant pis, tu seras mort avant d'avoir appris à maîtriser ton talent.

Le vieillard murmura quelque chose, et des multiples boules de feu se formèrent devant lui pour ensuite converger vers Mathias. Celui-ci créa quelques boules d'énergie pour se protéger, mais la déflagration le projeta en arrière. Le vieillard réitéra son attaque, et Mathias essaya d'esquiver, mais fut de nouveau projeté par les flammes. Toutefois, il se trouvait maintenant à proximité du vieillard, et se releva péniblement.

???? : J'admire ta volonté, mais tu ne pourras rien faire de plus.
Mathias : Voyons ça !

Mathias sembla soudainement avoir un regain d'énergie, et tendit les mains vers le fantôme, projetant de l'électricité qui le toucha de plein fouet. Le corps fantômatique commença alors à s'estomper.

???? : Tu as donc feint l'épuisement... Bravo. Tu peux donc prendre cette tiare. A très bientôt.

Et le corps disparut. Mathias s'approcha donc de la tiare qui lui avait causé tant de soucis, et la toucha. Il s'en empara, et la tiare commença à scintiller. De son côté, Antoine s'empara de la flûte, et le même phénomène se produisit. Puis, le scintillement s'accentua, baignant les deux dans une intense lumière. Lorsqu'ils revirent quelque chose, ils se rendirent compte qu'ils avaient été téléportés à l'entrée du temple.

Antoine : Hmm... Tiens, Mathias ?
Mathias : Ah tu es sorti aussi, mais quelle est cette flûte que tu tiens à la main, est-ce similaire à la tiare que j'ai récupéré après avoir affronté un...
Antoine : Oui, ce doit être la même chose. As-tu entendu une voix qui t'y a mené aussi ?
Mathias : Oui.
Antoine : Allons rejoindre les autres, et racontons leur ça.

Les deux retournèrent donc dans le temple, pour rejoindre le groupe, qui se trouvait devant la statue de glace.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6459
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum