Chapitre 160 - Visite au Royaume des dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 160 - Visite au Royaume des dieux

Message  Schlangan le Mar 19 Aoû 2014 - 7:18

Alors qu'Agenusha venait de quitter la planète, la fine équipe restait sous le choc après cette apparition inattendue.

Katerina : Ok je veux bien croire qu'il puisse s'améliorer, mais c'est impossible de devenir aussi fort en si peu de temps !
Michaël : C'est vrai, son niveau est à des années lumière du notre maintenant...
Antoine : Mais si c'est Agenusha qui domine, peut-être pouvons-nous permettre au commandant de reprendre le dessus ?
Voice : Peut-être, mais comment veux-tu faire ça ?
Antoine : Bonne question.

A ce moment, le groupe entendit un râle, et tous se tournèrent dans la direction de ce son. Il s'agissait de Naoshi, qui était visiblement toujours vivante, bien qu'elle saignait abondamment dû au coup d'Agenusha.

Sarah : Elle est toujours vivante !
Katerina : Bizarre, je n'aurais pas cru qu'Agenusha ait pu l'épargner.
Voice : Je vais essayer de la soigner alors.

Voice s'approcha de Naoshi, et plaça ses mains au-dessus de la large estafilade. De la lumière apparut, enveloppant Naoshi. La plaie se referma peu à peu, et Voice cessa alors, complètement essoufflé.

Katerina : C'est pratique ton truc, mais tu as l'air à bout de forces.
Voice : Oui, ça requiert beaucoup d'énergie...
Antoine : Je ne pense pas qu'elle soit en état de marcher tranquillement malgré tout. Il va falloir la conduire à l'infirmerie. Il faut faire venir un brancard.

L'infirmerie de la base fut contactée, et Naoshi fut transportée dans un lit, pour qu'elle puisse se reposer. L'équipe décida de se réunir à nouveau, pour réfléchir aux récents évenements.

Michaël : Bon. Essayons de comprendre ce qu'il vient de se passer. Cette femme, Naoshi, s'est retrouvée submergée par l'aura noire, et Agenusha est apparu pour l'en libérer.
Katerina : C'est ça, mais je ne comprends toujours pas pourquoi il l'a laissée vivre. Et comment peut-on acquérir une aura pareille ? J'ai rêvé où on aurait dit un niveau supérieur à Yamikai Kyosarero ?
Michaël : C'est bien ce qu'il m'a semblé, mais je ne suis pas sûr...
Antoine : Il faudrait peut être déjà comprendre comment quelqu'un peut se faire submerger par l'aura.
Michaël : Eh bien, à l'époque de Zestar par exemple, l'énergie qu'il dégageait me submergeait. Mais il s'agissait de sa rage pour se libérer également.
Mathias : Là, je ne pense pas que ce soit le cas, car...
Voice : Car Zestar n'est plus là depuis longtemps.
Sarah : Donc, d'où est-ce que cela peut provenir ?
???? : Je vais vous expliquer.

Tous se retournèrent, pour découvrir Shikurina, qui venait d'entrer dans la salle.

Katerina : Tsk. Même quand Schlangan n'est pas là, les dieux se promènent librement ici.
Lauréline : Qui est-ce ?
Antoine : Une déesse du niveau de général divin, tous comme les deux généraux que nous avons croisé quand nous t'avons libéré.
Lauréline : Mais combien de dieux côtoyez-vous comme ça ?
Antoine : Difficile à dire. Nous nous sommes retrouvés imbriqués dans pas mal d'histoires.
Sarah : Et donc, d'où est-ce que cela provient ?
Shikurina : Sarah, tu dois te souvenir de ta promenade dans le futur avec Schlangan, où vous avez croisé le général Zakizare qui voulait se venger ?
Sarah : Oui. Le Schlangan du futur l'a dégommé en un clin d'œil.
Shikurina : Pour être plus exacte, il l'a déchu. Mais comme il l'a renvoyé dans le passé, cela a créé un afflux d'énergie négative à un endroit du passé, ou plutôt de votre présent. Et cette femme s'est retrouvée piégée dedans, d'où ce problème avec l'aura.
Mathias : Et pourquoi le commandant est-il intervenu, car après tout cela ne le concerne pas forcément, vu que...
Shikurina : Au contraire. Agenusha est maintenant un commandant divin de la division des ténèbres.
Katerina : Plus puissant qu'un dieu majeur donc.
Shikurina : Largement plus, même au-delà des capitaines divins. Mais du fait, ce cas était son travail.
Katerina : Et il n'avait pas le droit de la tuer alors ?
Shikurina : C'était à lui de décider. Connaissant Agenusha, il n'a pas dû y aller de main morte.
Michaël : Au contraire, elle est toujours vivante.
Shikurina : Hein ? Étonnant.
Sarah : C'est aussi ce que nous pensons.
Shikurina : Quoiqu'il en soit, vous avez le don pour attirer les ennuis. Parmi toutes les planètes de l'univers, cette femme est venue jusqu'ici.
Antoine : Apparemment, elle voulait voir le commandant - le vrai - car elle le connaissait depuis longtemps.
Shikurina : Vraiment ? Schlangan la connaissait donc... Dans ce cas...
Antoine : Le commandant est enfermé dans son propre corps, c'est ça ? Dans ce cas, peut-être est-il intervenu.
Shikurina : C'est possible, en effet. Bien que peu probable.
Michaël : Pouvons-nous aller au Royaume des dieux ? Nous devons parler à Agenusha.
Shikurina : Des mortels comme vous n'ont rien à faire là-bas. Ne comptez pas sur moi pour vous y emmener.
Voice : Mais...
Shikurina : N'espérez pas revoir Agenusha. Il est dans un monde largement différent du vôtre maintenant. Oubliez-le, cela sera mieux pour vous.
Michaël : ...
Shikurina : Bien. Je retourne au Royaume des Dieux. Nous ne nous reverrons peut-être plus, sauf si bien sûr vous voulez signer un contrat avec moi. Auquel cas, il suffira de m'appeler.

Sur ces paroles, Shikurina disparut, laissant la fine équipe. Toutefois, Michaël semblait toujours déterminé à aller au Royaume des dieux. Pour ce faire, il convoqua les scientifiques en chef dans la base, pour discuter d'un éventuel moyen d'y parvenir. Quelques heures plus tard...

Michaël : Bon. Notre objectif est de déterminer comment accéder au Royaume des Dieux.
Antoine : On sait que les dieux - et maintenant le commandant - sont capables de se déplacer librement entre le monde des mortels et le Royaume des Dieux.
Mathias : Il est évident que le déplacement instantané des dieux doit entraîner une distorsion spatiale quelconque qui doit pouvoir être détectable.
Scientifique : Et bien, nous allons laisser les capteurs actifs constamment, avec une amplitude maximale, et nous attendrons qu'un Dieu vienne sur la planète. Mais cela peut prendre du temps.
Katerina : Bah, les généraux ont l'air de vouloir nous laisser tranquille, mais peut-être la déesse qui maîtrise les plantes pointera le bout de son nez avec son tournesol.
Antoine : La déesse Aveline ? Impossible de le savoir.
Katerina : Tu ne pourrais pas avoir une prémonition utile pour une fois ?
Antoine : Ben...
Scientifique : Attendez, un distorsion créée il y a quelques heures a été enregistrée par hasard par les capteurs de la base.
Michaël : Vraiment ? La Mort est arrivée au bon moment alors.
Katerina : Bien, peut-on reproduire la distorsion ?
Scientifique : Nous n'avons pas suffisamment d'énergie dans le base pour le faire.
Voice : Dommage.
Lauréline : Evidemment, les généraux divins sont beaucoup plus forts que nous.
Mathias : Nous pouvons y arriver. Il suffit de synchroniser la fréquence d'un téléporteur sur le signal émit par les dieux, et attendre que l'un vienne ici pour se téléporter à sa source.
Scientifique : C'est en effet une hypothèse, mais pour cela vous devrez être dans le téléporteur à ce moment précis.
Sarah : Attendre dans un téléporteur peut être long...
Lauréline : Il faudrait peut-être attraper la.... distorsion... pour un dieu mineur. Vous devez être assez forts pour égaler la force d'un dieu mineur non ?
Mathias : Sans doute, mais nous devrons attendre la visite d'un dieu mineur...

Alors que tout le monde réfléchissait, Michaël commença subitement à rire. Tous se tournèrent vers lui.

Voice : Un problème, Michaël ?
Michaël : Mettons-nous en place dans le téléporteur.
Katerina : Huh ? Tu sais quand un dieu va venir ?
Michaël : J'en ai une petite idée...
Lauréline : Tu as des prémonitions ?
Antoine : Lui, non, mais moi normalement si.
Lauréline : Puisque Michaël a l'air persuadé de sa réussite, mettons-nous en place...
Michaël : Mettons-nous en place.

Tous se placèrent donc dans la zone de téléportation.

Katerina : Et ta merveilleuse idée ?
Michaël : Tout d'abord est-ce que tout est prêt ? Cette méthode ne marchera qu'une fois.
Sarah : Mais laquelle ?
Scientifique : Tout est paré.
Michaël : Bien.... LA MORT !!! JE VEUX SIGNER UN CONTRAT !!!
Tous : Quoi ?!!
Scientifique : Voilà la distorsion ! Je vous téléporte !!

L'équipe disparut alors, et Shikurina apparut dans la pièce quelques milisecondes plus tard.

Shikurina : Huh ? Où est Michaël ?
Scientifique : ...
Shikurina : Toi, le scientifique ? Où sont-ils ?
Scientifique : ...
Shikurina : Parle ! Sinon ! Ah !

Shikurina se rendit alors compte que tous les scientifiques étaient inconscients.

Shikurina : Tsk. Il n'ont pas supporté mon énergie. Voyons leurs machines... Ah je vois. Ainsi ces imbéciles se sont servis de moi pour aller au Royaume des Dieux. Tant pis pour eux.

Et en effet, l'équipe venait d'apparaître dans un grand jardin, avec une sorte de temple au fond. Il s'agissait bien du Royaume des Dieux.

Voice : C'est joli par ici, finalement.
Antoine : C'est quand même le Royaume des Dieux.
Michaël : Il faut trouver Agenusha, nous n'avons pas le temps de visiter.

L'équipe commença donc à se déplacer dans le jardin. Ils virent alors deux personnes entrer dans le bâtiment du fond. Supposant qu'il s'agissait du bâtiment principal, le groupe partit dans sa direction. Mais tout à coup, quelqu'un les interpella. En se retournant, ils virent Rey, le dieu mineur de la division du feu.

Rey : Voilà un groupe bien étrange. Comment êtes-vous arrivés jusque ici ?
Michaël : En se téléportant, quelle question.
Rey : ... Des mortels ne devraient pas pouvoir faire cela.
Katerina : Eh bien pourtant nous avons pu.
Rey : Il semblerait. Dans ce cas, je vais vous demander de partir.
Sarah : Et pourquoi ? On n'a pas le droit de se trouver ici ?
Rey : Je ne pense pas.
Mathias : Il n'y a pas marqué que c'est interdit aux mortels.
Rey : C'est vrai, car les mortels ne sont normalement pas capables de venir ici.
Michaël : Nous venons juste voir quelqu'un, nous ne resterons pas longtemps.
Rey : Désolé, mais je n'ai pas l'intention de vous laisser passer.
Antoine : Mais nous n'avons pas l'intention de repartir non plus.
Rey : Ne m'obligez pas à utiliser la force.
Katerina : Tu te crois dans Star Wars peut être ?
Rey : Pardon ?
Katerina : Laisse tomber.
Rey : ... Donc, allez-vous en.
Michaël : Hors de question. Mais puisque tu veux te battre, viens donc.
Rey : Devrais-je vous rappeler que vous êtes incapables de me battre ?!
Michaël : Il faudrait peut-être vérifier ça à nouveau. Les temps changent.
Rey : Je vous ai prévenus. Ne venez pas vous plaindre après !

Rey leva la main et envoya une boule de feu droit sur Michaël, qui la dévia d'une main également. Etonné, mais pensant à un coup de chance, Rey fonça sur Michaël, pour lui mettre un coup de poing. Son coup fut paré, et il fut frappé en pleine figure par un coup de poing de Michaël, le projetant au sol.

Rey : Que...
Michaël : Il va peut-être falloir que tu revoies ton jugement.
Rey : Absurde !

Rey se releva rapidement, mais un nouveau coup l'envoya au tapis. Il se releva, et ne vit plus Michaël. Celui-ci était derrière lui, et venait de poser la main sur son épaule.

Michaël : Notre entraînement a donc été bien efficace. Un dieu mineur est dépassé.
Rey : Quoi ?! Dépassé ? Moi ? AKAI MENSHOU !
Michaël : KUROI KYOUJYAKU.

Rey activa l'aura de flammes et tenta de frapper Michaël qui venait d'activer l'aura noire. Michaël bloqua le coup sans mal, et frappa Rey avec Ryuken à bout portant dans le ventre. Rey fut projeté en arrière, et son aura disparut. Il tomba à genoux, plié en deux par la douleur.

Michaël : Tu vois ? Et je peux aussi utiliser Akai Menshou.
Rey : Incroyable... Des mortels qui rivalisent avec des dieux...

Rey s'effondra, et le groupe repartit vers le palais des dieux. Mais alors, sur les marches, se trouvait le général du feu, Zintaih, qui applaudissait.

Lauréline : Encore ce général...
Zintaih : Bravo. Rey ne s'y attendait vraiment pas. Ce fut rapide.
Antoine : C'est grâce à votre île.
Zintaih : C'est vrai. Mais seulement, des mortels venant tous seuls au Royaume des Dieux est assez inhabituel.
Katerina : Bah, Schlangan y est déjà venu, non ?
Zintaih : Oui, mais c'était un cas à part. La preuve, il fait partie des dieux maintenant.
Michaël : Nous sommes là pour lui parler, justement.
Zintaih : Hmm... Mais je me demandais quelque chose... Que se passerait-il si je décidais de vous empêcher de continuer ?
Tous : Quoi ?


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum