Chapitre 163 - Remise sur pieds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 163 - Remise sur pieds

Message  Schlangan le Jeu 21 Aoû 2014 - 11:32

Le rat et Lucien avaient récupéré Lauréline, Antoine, Mathias et Voice. Lorsque le groupe arriva dans l'imposante base militaire du rat, les trois blessés furent transporté à l'infirmerie. Le constat fut rapide : leur état était assez critique, on les isola chacun dans une chambre différente et on leur administra les premiers secours.
Seulement, à peine quelques minutes après leur arrivée, les blessures de Voice commencèrent à se résorber à vue d'oeil. Il ouvrit les yeux peu après, totalement guéri.

Voice : Hmmmm... Tiens ? Où suis-je ?

Le rat averti par les médecins de la guérison miraculeuse, quitta Lucien et Lauréline qui restaient dans une salle d'attente pour aller voir cet étrange phénomène.

Le rat : Déjà réveillé ?
Voice : Ah tiens, le Rat. Oui je suis réveillé. C'est toi qui m'as amené ici ?
Le rat : C'est moi en effet, je me demandais ce qui pouvait bien se passer sur cette planète, et j'ai donc été voir. Je vous ai trouvé tout les trois avec Lauréline, Mathias et Antoine.
Voice : Nous trois seulement ? Et Michaël, Katerina et Sarah la shinigami ?
Le rat : D'après Lauréline ils ont volé au loin. Elle pense qu'ils sont mort, mais rien n'est moins sûr. Quant à Mathias et Antoine, ils sont en piteux état.
Voice : Agenusha nous a lancé une version trois fois plus puissante de sa chaîne d'éclairs combinée à l'aura noire. Mais avant de m'évanouir, Agenusha a dit un truc comme quoi une interférence l'avait empêché de nous tuer. Peut-être le commandant peut-il encore agir, ne fut-ce qu'un peu... Quant à Michaël, Sarah et Katerina, ils se sont pris de vilains coups... Sarah et Katerina ont été frappées par le katana d'Agenusha, et tous trois ont subi une technique énergétique puissante qui les a projetés au loin...
Le rat : Bien je ne comprends pas forcement tout, mais apparemment cet... Agenusha a repris le dessus sur Schlangan. Et c'est Agenusha qui vous a attaqué et vous a mis dans cet état. C'est bien ça ?
Voice : Oui.
Le rat : Mais ce que je ne comprends pas, c'est que Schlangan ait changé son nom en Agenusha il y a quelques mois. Il avait déjà perdu le contrôle à ce moment ?
Voice : Non. Pour faire simple, Agenusha était une créature de la race du commandant. A un moment donné, le commandant a tué Agenusha, mais s'est fait tuer à son tour par un dieu. Il semblerait qu'il ait été forcé de sceller Agenusha en lui pour obtenir sa force et pouvoir se venger du dieu en question. Le marché pour qu'Agenusha lui donne sa force était qu'il prenne son nom.
Le rat : D'accord. Et donc maintenant Agenusha a repris le dessus. Bon. En tout cas pour le moment vous êtes tous les quatre en sécurité dans cette base.
Voice : De toute façon Agenusha ne nous chercherait pas. Vu qu'il est du niveau des dieux, il ne s'intéresse plus à nous. Seulement ça ne nous arrange pas. Je peux aller voir Mathias et Antoine ?
Le rat : Bien sûr. Ils sont dans les deux chambres adjacentes, mais sont gravement blessés et les visites sont déconseillées.
Voice : Je tiens quand même à aller les voir.

Le rat hocha la tête affirmativement, et emmena Voice dans le couloir, puis ils rentrèrent dans la chambre de droite, celle d'Antoine.

Voice : En effet, il est sérieusement blessé, comme je l'étais.

Voice s'approcha d'Antoine et mis les deux mains au-dessus de lui. De la lumière en émana, et cette lumière engloba le corps d'Antoine. Petit à petit, les blessures d'Antoine se résorbèrent, jusqu’à ne laisser que de légères égratignures. Voice s'arrêta alors, semblant essoufflé.

Le rat : Fascinant ! Tu aurais de l'avenir en tant que médecin !
Voice : Peut-être bien, je vais m'occuper de Mathias, j'ai encore assez d'énergie, c'est pour ça que je n'ai pas soigné totalement Antoine.

Le samouraï acquiesça et emmena Voice dans la chambre de Mathias. Voice réitéra son processus de guérison, et une fois que Mathias fut stabilisé de la même manière qu'Antoine, Voice tomba assis par terre, totalement exténué.

Voice : Par... contre... ça ... fatigue... vite...

Le rongeur voyant son invité épuisé le raccompagna jusqu'a sa chambre ou il le força à se coucher.

Le rat : Maintenant à moins que tu n'aies encore quelque chose d'urgent à faire, repose-toi.
Voice : Tu as sans doute raison, un peu de repos ne me fera pas de mal. Au moins je suis sûr qu'Antoine et Mathias vont bien... Mais comment va Lauréline ? Agenusha l'a-t-il attaquée aussi ?
Le rat : Apparemment non, ou bien elle s'en est sortie sans blessures, ce qui serait plus qu'étonnant, surtout que je vois mal Agenusha manier la galanterie...
Voice : Peut-être qu'il ne nous a massacrés que parce que l'on s'obstinait, Lauréline a vite compris qu'avec sa force elle ne pourrait rien faire...
Le rat : C'est sûr qu'avec un monstre comme ça en face de vous, on se demande comment vous avez pu aller le défier...
Voice : On espérait pouvoir aider le commandant à reprendre le dessus... Mais nous trouverons bien quelque chose... Peut-être...
Le rat : En tout cas le domaine de l'âme ce n’est pas mon truc. Et pis j'ai la flemme d'aller me mêler de cette histoire !
Voice : Déjà merci de nous avoir secouru, cela sera amplement suffisant, je pense...
Le rat : Ok. Bon repos, moi j'ai du boulot.

Le rat sortit donc et laissa Voice reposer en paix.... plutôt se reposer en paix... pendant ce temps, les deux L...

Lucien : On dirait que les auteurs font du Z'L...

Aussitôt, une amarre et une ancre tombèrent sur Lucien.

Auteur : Désolé on écrit par ordi, on n'utilise plus d'encre...
Lauréline : Je vois que tu es apprécié des auteurs...
Lucien : Je ne sais pas pourquoi, mais à chaque fois les auteurs me prennent en grippe !
Auteur A : On est en hiver, il faut se couvrir ! Comme ça tu ne choperas pas la grippe !
Aureur B : Ca c'est une blague mal huilée, c'est grippé !
Lauréline : Dites... On peut reprendre le cours de l'histoire ?
Lucien : Bon, donc je me demandais combien ça faisait de temps que tu étais rentrée dans l'équipe de Schlangan ? Et comment?
Lauréline : Ça fait moins d'une semaine, j'étais scellée sur une planète et son équipe m'a libéré, depuis je les accompagne.
Lucien : Bah, pourquoi on t'avait scellée ?
Lauréline : Ce n'est pas très important.
Lucien : Parce que je n’aime pas les chevaux, alors les selles...
Lauréline : Je ne vois pas le rapport. A moins que vous ne soyez trop sot pour dire les sceaux
Lucien : Je n’aime pas les bacs à sable non plus !
Lauréline : On s'enlise à cause de vos blagues vaseuses.
Lucien : Mince va falloir que je les passe au lavage!
Lauréline : Eh oui, c'est comme ça que les idées tombent à l'eau.

Dans sa chambre, Mathias se retourna alors, comme si ce dernier commentaire avait un lien avec une ancienne histoire. C'est alors qu'une autre subordonnée du rat, Mira, fit son apparition dans les lieux.

Mira : Tiens je te cherchais toi !
Lucien : Pourquoi tu me cherchais ? Je suis occupé à faire des jeux de mot là !
Mira : Ben je te cherchais parce que le rat n'a rien voulu dire de votre expédition !
Lucien : Bah, pas grand chose d'important, y'a juste l'autre blaireau de serpent qui ne se contrôle plus, et qui a attaqué ses potes. Du coup on a ramassé ce qui en restait.
Mira : Ah, alors cette personne est sans doute l'une des amies de ce Schlangan non ? Bonjour, je m'appelle Mira, et vous ?
Lauréline : Bonjour, je m'appelle Lauréline. A vrai dire, je ne l'ai vu qu'une fois, au moment où il a massacré ceux qui m'ont sauvé, c'est tout.
Mira : Ah en effet, ça a l'air d'être une brute sanguinaire ! Et ceux qui vous ont sauvé sont donc ceux qui dorment ici, je les ai rencontré une seule fois, il y'a un certains temps.
Lauréline : Agenusha ne s'est pas intéressé à moi, il n'a fait que "punir" ceux qui ont voulu le combattre. Antoine, Mathias et Voice devraient être guéris rapidement je pense.
Mira : Tant mieux, on a assez du malade mental ici présent, pas besoin de vrais malades !
Lucien : Tu parles de moi ?
Mira : Bien sûr, qui d'autre ?!
Lauréline : Allons, inutile de vous chamailler.
Lucien : Bon en tout cas, tu as vu le rat non ? Il a dit qu'on allait faire quelque chose pour eux ? Histoire que j'arrête de jouer les Baby Sitter.
Mira : Il a juste parlé de recherches...

La remarque de Lucien semblait cependant avoir vexé Lauréline, qui se tourna vers lui.

Lauréline : Je ne vous ai pas demandé de vous occuper de moi, vous pouvez partir. Je peux rester assise seule, et je serai d'ailleurs plus tranquille. Ça m'évitera d'entendre vos piaillements.
Lucien : Le problème c'est que je dois rester là et attendre que les autres soit réveillés pour leur indiquer la disposition de la base. Ordre du rat, impossible d'y déroger.
Lauréline : J'avais entendu dire que le serpent bâillonnait parfois Mathias suite à certains abus de paroles, peut-être le Rat devrait-il faire pareil avec vous...
Mira : C'est bien ce que je disais, quel être barbare ! Le rat se contente de lui balancer sa geta dans la figure si jamais il franchit les limites !
Lucien : Je trouve que c'est pire que le bâillon
Lauréline : Au moins, le bâillon ne cause pas de dommages physiques.
Mira : Toute ces histoires de bâillon me donnent envie de bailler.
Lauréline : Et bien, bye bye alors, si vous allez vous coucher.
Mira : Me coucher peut être pas, mais je vais aller prendre un peu de repos, Lucien est fatigant...

C'est alors qu'Antoine, Mathias et Voice firent irruption dans la pièce. Ils venaient de se réveiller.

Voice : Nous revoilà.
Antoine : J'ai bien dormi.
Mathias : Moi j'ai cru devenir dingue, entendre des voix et se faire foudroyer ça craint.
Lucien : Hoho, déjà réveillés ? Z'êtes des surhommes ou quoi ?
Antoine : Ah ouais, c'est bizarre ça.
Mathias : Mais non, connaissant les pouvoirs de Voice, il est quasiment certain qu'il a utilisé sur nous son pouvoir de guérison, et donc que notre organisme s'est soigné beaucoup plus rapidement, c'est pourquoi nous sommes déjà réveillés, et...
Lucien : La barbe ! Punaise, j'avais oublié qu'il sortait des phrase à rallonge celui-là !
Antoine : Tu croyais peut-être qu'en l'absence de Katerina, Sarah, ou du commandant, que personne ne t'interromprait ?
Mathias : ...
Voice : Au moins il n'y a pas eu de phénomène paranormal cette fois.
Lauréline : Je crois comprendre pourquoi il était souvent baîllonné...
Lucien : En effet j'avais oublié ce détail...Bon je suis votre guide sous ordre du rat ! Je m'en passerais bien, mais je peux vous conduire ou vous désirez, vu que le seul a pouvoir utiliser le téléporteur interne c'est l'autre rongeur.
Voice : Au risque de paraître Michaëlien, y'aurait-il un endroit où nous pouvons manger ?
Lucien : Aucun souci ! Mais c'est quoi comme langage le Michaëlien ?
Antoine : Il faisait juste référence au morfale Michaël.
Lucien : Ok, drôle de référence, mais bon, en avant pour le réfectoire !

Lucien les guida avec rapidité dans les couloirs de la base. Les décorations de Noël faisaient place à celles du jour de l'an, entraînant un certain encombrement des couloirs. Pourtant, il ne fallut que quelques minutes pour que le groupe de cinq arrive à la grande salle, décorée de façon somptueuse. Il n'y avait guère de monde à cette heure de l'après midi, et le chef fut plutôt surpris de voir commander cinq repas. Le petit groupe s'installa donc autour d'une table vide et dû patienter un peu avant que le repas ne soit servi. Lucien avait double part, et mangeait tranquillement l'esprit perdu dans le vague. Mathias et Antoine quant à eux dégustaient leur repas tout en discutant de choses et d'autres. Voice recommanda trois fois, ayant faim après avoir dépensé tant d'énergie, et pendant ce temps Lauréline grignotait, restant un peu en marge du groupe et des discussions. Une fois le repas terminé...

Lucien : Et maintenant ?
Lauréline : Puisque nous sommes reposés, je pense que nous n'allons pas vous déranger plus, et simplement repartir...
Lucien : Dans ce cas je préfèrerais que nous allions voir le rat avant, histoire de lui dire que vous vous en allez... Sinon il va piquer sa crise et je vais encore me manger une geta.
Antoine : En effet tu as déjà bien mangé là...
Lucien : Et encore tu le vis pas au quotidien, je déguste tout les jours !
Voice : Quoiqu'il en soit, allons-y alors.

Et ils repartirent pour un nouveaux parcours dans les couloirs de la base. Ils arrivèrent après quelques temps devant le bureau ou Lucien entra sans frapper.

Lucien : Bon j'ai ...
Le rat : La porte, bon sang !

Un courant d'air avait fait s'envoler les papiers dans tout les sens. Lucien fit entrer avec précipitation les quatre invités et referma la porte, mais le rat lui balança une geta sur la tronche.

Antoine : Vive la paperasse...
Le rat : Combien de fois t'ai je dis de frapper avant d'entrer !
Lucien : Ouais c'est bon, pas la peine d'être violent.
Le rat : Pourquoi tu es venu avec tout le monde ?
Lucien : Ah ben ils veulent repartir.
Lauréline : Nous vous remercions de votre hospitalité, mais nous n'allons pas en abuser.
Le rat : Vous êtes sûrs ? J'ai réfléchi, et il se pourrait que j’aie quelques documents sur la division d'âmes et la multiplicité des âmes en un seul corps. Seul souci, je ne suis pas sur de leur véracité
Mathias : Tout document pouvant nous aider à comprendre comment pouvoir espérer avoir une chance de ramener le commandant à un état normal serait d'une aide absolue, même si la véracité ne peut être avérée, peut-être pourrions-nous en tirer des indices éventuels pouvant aider à...
Le rat : LA FERME!
Antoine : Ça ne vous manquait pas, n'est-ce pas ?
Le rat : Ben je ne sais pas si c'est pire que Lucien... Quoiqu'il en soit, allons voir cela.
Lauréline : D'accord.

Le rat et le petit groupe repartirent donc, laissant Lucien derrière eux, qui en avait enfin fini avec son travail, puisque le rat avait pris sa place.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum