Chapitre 167 - Western futuriste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 167 - Western futuriste

Message  Schlangan le Dim 24 Aoû 2014 - 6:12

Revenons juste après le combat entre Agenusha et son équipe. Michaël savait été touché de plein fouet par l'attaque Ragnarok et avait volé très loin. Il finit par atterrir, très grièvement blessé, et sombra dans l'inconscience. Il se réveilla bien plus tard, trois jours s'étant écoulés depuis son crash. Il se releva péniblement et regarda autour de lui. Il se trouvait sur une sorte de colline, et de là où il se trouvait, il pouvait voir un village situé en aval. Il commença à s'y diriger péniblement. Fort heureusement, il parvint à trouver un bâton sur lequel se reposer pendant sa marche.

Michaël (pense) : C'est malin, j'ai l'air d'un vieux... Remarque, vu mon état...

Michaël finit par arriver près du village plusieurs heures plus tard. Mais alors qu'il était sur la route principale, en passant dans un bois, quatre bandits émergèrent soudain des fourrés et menacèrent Michaël.

Bandit A : Toi ! Donne-nous tout ton argent !
Bandit B : Sinon tu vas être dans un état encore pire que celui dans lequel tu es !
Michaël : Pire ? Mais pire j'en mourrais...
Bandit C : Justement ! Dépêche-toi.
Michaël : Je n'ai pas d'argent, désolé, maintenant laissez-moi passer, merci.
Bandit D : Tu te fous de nous ?

Michaël se redressa alors, et les bandits semblèrent tout à coup effrayés en voyant son visage.

Bandit B : Le monstre à l'aura noire !
Bandit C : Le morfale invétéré !
Bandit D : La luciole !
Bandit A : L'aura noire destructrice !
Michaël : Ah ! Mais vous êtes.... Qui êtes-vous ?
Bandit A : Imbécile ! Nous sommes ceux qui avons attaqué un avion dans lequel tu te trouvais !
Bandit B : Mais à cause de toi on s'est crashé sur une île !
Bandit C : Nous allons nous venger ! Puisque tu es grièvement blessé...
Bandit D : Bonne idée.
Michaël : Mon aura noire... a la capacité de dévorer les gens également, vous voulez tester ?
Bandits : ...

Les Bandits se concertèrent alors, et tout à coup, ils s'enfuirent sans crier gare. Michaël reprit donc sa route et finit par arriver au village. Un calme absolu semblait y régner. Le vent soufflait sur les rues ensablées, et seules deux personnes se faisaient face, comme dans...

Michaël : Un bon western.
Auteur : Ne me coupe pas la parole et continue ta route.
Michaël : Ok...

Michaël poursuivit donc, et s'arrêta près des deux adversaires. Mais alors qu'il s'attendait à les voir dégainer, ceux-ci commencèrent à s'attaquer avec des boules d'énergie ! Seul l'un d'eux fut touché et s'effondra. L'autre sourit et repartit.

Michaël : Western version boule d'énergie. Bizarre encore...
?????? : Et oui, mais il faudra vous y habituer...

Michaël se retourna et vit alors une petite fille qui s'adressait à lui. Elle était habillée richement. Il se pencha vers elle.

Michaël : Dis moi, petite, connaîtrais-tu un endroit où je pourrais me reposer ?
?????? : Facile, vous n'avez qu'à suivre cette route.

Un individu assez âgé, type parfait du domestique, surgit alors, et s'interposa entre Michaël et la petite fille.

Domestique : Allons, mademoiselle, vous ne devez pas parler avec les roturiers !
Michaël : Roturier ?

Le domestique fit alors avancer la petite fille, et poussa Michaël en passant. Michaël, trop fatigué pour chercher plus loin, suivit la direction que la fille lui avait indiquée et arriva finalement dans une auberge. Il entra à l'intérieur, et s'approcha du comptoir.

Barman : Que désirez-vous ?
Michaël : A manger.
Barman : Le menu du jour, cela vous convient-il ?
Michaël : Parfaitement.

Michaël attendit donc et un repas lui fut servit. Il commença à manger. Au bout de quelques minutes, alors qu'il en était à sa troisième part, deux hommes surgirent alors dans l'auberge, et brandirent deux genres de fusil en direction d'un homme qui était en train de boire, entouré de plusieurs personnes. L'un des deux nouveaux arrivant pris la parole.

Arrivant 1 : Ne bouge pas ! Geriga, ta prime est à nous !
Arrivant 2 : Rends toi sans broncher ! Ces deux armes sont capables de pulvériser cette auberge en un instant.

Le dénommé Geriga se leva alors, et avança vers les deux arrivants. Il s'arrêta à distance respectable et leva les mains en l'air.

Arrivant 1 : Parfait. Tu es raisonnable.
Geriga : Adieu, moucherons.

De la lumière partit alors des mains de Geriga, et elle frappa aussitôt les deux hommes armés, qui s'effondrèrent aussitôt, sans vie.

Geriga : Quels minables, ces chasseurs de prime, on ne peut même pas s'amuser avec eux !
Michaël : ...

Geriga retourna s'asseoir, et Michaël continua de manger. Puis le barman s'approcha de lui.

Barman : Dites... Vous avez de quoi payer ?
Michaël : Hmmm ? Non, pourquoi ?
Barman : Vous vous fichez de moi ?!
Michaël : Ne vous énervez pas, ce mec était traqué par des chasseurs de prime, sa prime vaut-elle mon repas ?
Barman : Hein ? Bien sûr, mais...
Michaël : Alors c'est réglé. Merci pour le repas.

Michaël se leva alors, et s'approcha de la table où se trouvait Geriga. Ce dernier leva les yeux en voyant approcher Michaël.

Geriga : Qu'est-ce que tu veux ?
Michaël : Et bien je n'ai pas de quoi payer, alors je pensais prendre ta prime pour payer mon repas.
Geriga : Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ! Elle est bien bonne celle-là ! J'aime bien les plaisantins !
Michaël : Mais je ne plaisante pas.
Geriga : Hmmm ? Vous deux, apprenez-lui la plaisanterie alors.

Deux hommes se levèrent alors et dégainèrent chacun un poignard. Ils foncèrent sur Michaël, mais se retrouvèrent KO une seconde plus tard.

Michaël : Faites attention avec les poignards, c'est dangereux.
Geriga : Tu ne te débrouilles pas mal... Mais avec moi, tu vas perdre ta petite vie rapidement.
Michaël : Ça va, je suis plutôt solide.
Geriga : Ah oui ?

Un flash de lumière se produisit, et l'instant d'après, Michaël avait bloqué un coup de poing venant de Geriga.

Michaël : Rapide !
Geriga : Intéressant, allons dehors, ou bien cette auberge va être détruite.
Michaël : Comme tu veux.
Geriga : Vous autres, ne bougez pas.

Geriga et Michaël sortirent donc dehors, et se firent face.

Geriga : Tu es capable de lancer une attaque énergétique ?
Michaël : Oui, pourquoi ?
Geriga : Parfait. Nous allons faire trois pas dans des directions opposées. Et au bout de trois, nous nous retournerons et tirerons, ok ?
Michaël : Si tu veux...

Michaël et Geriga commencèrent donc leurs pas, et au troisième, ils se retournèrent tous les deux, et envoyèrent une attaque énergétique. Michaël rata sa cible, et se prit la boule d'énergie de Geriga de plein fouet. Geriga commença à rigoler, mais il cessa dès qu'il s'aperçut que Michaël était indemne.

Michaël : Zut, je ne vise pas assez bien comme ça...
Geriga : C'est impossible !

Geriga fonça sur Michaël, et deux nouveaux flash de lumière se produisirent, qui étaient en fait des coups portés par Geriga. Aucun d'eux n'atteint Michaël. Alors que Geriga était juste à côté, Michaël lança Ryuken, ce qui projeta Geriga loin en arrière. Celui-ci ne se releva pas.

Michaël : Et bien voilà, ça c'est fait...

Michaël traîna Geriga jusqu'à l'intérieur de l'auberge, et le posa à côté du comptoir.

Michaël : Comme promis, voilà de quoi payer mon repas.
Barman : Mer... merci...
Michaël : Au revoir !

Michaël ressortit donc de la taverne, et un homme avec une étoile de sheriff lui barra la route.

Sheriff : Halte-là.
Michaël : Oui ?
Sheriff : Vous avez enfreint la loi qui stipule que les duels sont interdits en ville.
Michaël : Je n'était pas au courant.
Sheriff : Mais bien sûr.
Michaël : Quelle est la peine encourue ?
Sheriff : La peine de mort.
Michaël : Bon, bah je m'enfuis, au revoir !
Sheriff : Comment ?!

Michaël poussa le Sheriff qui tomba au sol et s'enfuit très rapidement, ne laissant pas le temps au Sheriff de le poursuivre. Un des adjoints du Sheriff arriva alors.

Adjoint : Vous allez bien, monsieur ?
Sheriff : Oui. Nous allons mettre une nouvelle prime...
Adjoint : J'ai pris la photo de cet individu. A combien sera la prime ?
Sheriff : Il a terrassé facilement un type qui avait une prime de 120.000 Jira...
Adjoint : Geriga n'était-il pas la 10ème plus grosse prime de la ville ?
Sheriff : Oui. Vu sa facilité, nous allons le mettre d'emblée au niveau de la 3ème plus grosse prime.
Adjoint : Ce qui veut dire que...
Sheriff : Oui. Placez moi ce type à 1.300.000 Jira !
Adjoint : Très bien chef !!
Sheriff : Il n'a pas l'air de connaître la ville... donc envoyez l'escouade spéciale pour l'arrêter.
Adjoint : A vos ordres !
Sheriff : Décidément, deux nouveaux arrivants, et tous deux avec une prime si élevée... Qui sont-ils ?

Michaël continuait sa route tranquillement, lorsque soudainement plusieurs individus vêtus d'armures s'approchèrent de lui. Leurs armures étaient typiques des armures du moyen âge.

Chevalier A : Halte là ! Vous le criminel ! Vous êtes en état d'arrestation !
Michaël : Huh ? Des chevaliers du Moyen-Âge ?
Chevalier A : A capturer mort ou vif, après tout.

Le premier chevalier dégaina son épée et frappa devant Michaël qui esquiva instinctivement. Et il eut raison, car quelques instants plus tard le sol était fendu sur plusieurs mètres au devant de l'épée.

Michaël : Hey, mais c'est dangereux ça !
Chevalier A : Ne résistez pas !

Le chevalier continua à frapper avec son épée, créant de nombreux dommages aux alentours, mais Michaël esquivait tous les coups. Un autre chevalier attaqua avec un javelot, ce qui créa une puissante onde de choc. Michaël envoya alors Ryukaa en direction des chevaliers qui furent projetés au sol en arrière, les armures brisées. Mais les autres chevaliers se mirent en position d'attaque.

Michaël : Ils sont persistants.
Chevalier F : Nous sommes l'escouade spéciale créée pour arraisonner les criminels ! Rendez-vous.
Michaël : Bon. Ça suffit. TOORYUKAA !

Michaël envoya dix dragons de feu juste au devant des chevaliers, ce qui provoqua une grosse explosion. Michaël s'enfuit alors, et finit par arriver dans une ruelle. Alors qu'il s'apprêtait à exploser le mur devant lui, quelqu'un venant de sa gauche s'adressa à lui.

?????? : Psssst ! Détruisez le mur et venez par ici !
Michaël : Huh ? Ok.

Michaël explosa donc le mur avec Ryuken, et se retourna. Une personne masquée et drapée dans une toge se trouvait sur un toit, et lui faisait signe de venir. Michaël monta, et il se cacha avec cette personne. Des chevaliers en armure passèrent alors, et constatant le mur brisé, partirent dans la direction que le criminel avait dû prendre.

?????? : Vous ne devriez pas vous montrer comme ça, cher recherché.
Michaël : Déjà recherché ?
?????? : Vous n'êtes pas au courant ? Vous avez dores et déjà obtenu la même prime que moi, qui suis la 3ème personne la plus recherchée de cette ville.
Michaël : Ah, je vois, le gars que j'avais battu avait combien ?
?????? : 120.000 Jira, ce n'était que le dixième homme le plus recherché.
Michaël : Ah bon.
?????? : Vous et moi valons 1.300.000 Jira. C'est beaucoup mieux.
Michaël : AUTANT QUE ÇA ?!
?????? : Chut ! Vous allez avertir les gardes. Suivez-moi.
Michaël : D'accord....

Michaël suivit donc l'inconnu jusqu'à une ancienne demeure, qui semblait tomber en désuétude. Tous deux rentrèrent à l'intérieur. L'inconnu se dirigea dans le fond de la pièce, et ouvrit une trappe.

?????? : Par ici.
Michaël : Ok.

Michaël et l'inconnu descendirent quelques étages, et arrivèrent dans une espèce de caverne aménagée avec différentes colonnes, semblables à l'architecture de La Renaissance...

Michaël : Y'a combien d'époques différentes dans cette ville ?
?????? : Ne vous en occupez pas. Avançons.

Les deux arrivèrent finalement dans une pièce où plusieurs personnes étaient rassemblées. Tous cessèrent leurs occupations en voyant l'inconnu arriver avec Michaël.

Personne A : Ha ! Chef ! Vous voilà !
Personne B : Vous avez ramené quelqu'un ?
?????? : En effet, il s'agit de quelqu'un dont la tête vient d'être mise à prix.
Personne C : Il est si important que ça ?
?????? : Sa prime est identique à la mienne.
Tous : Quoi ?! La vache !
?????? : Vous ne m'avez pas encore dit votre nom. Je me nomme Rasha, 3ème plus grand hors-la-loi de cette ville quelque peu particulière.
Michaël : Mon nom est Michaël. Je suis arrivé ici aujourd'hui, et j'ai juste...
Rasha : Il a terrassé aisément Geriga. Ce n'est pas étonnant que le Sheriff lui ait attribué une telle prime.
Michaël : Je voulais juste payer mon repas....
Rasha : Il fallait réfléchir ! Quoiqu'il en soit, vous allez peut être pouvoir nous aider.
Michaël : Vous aider ?
Rasha : En effet, nous avons deux choses à faire. Premièrement renverser les numéros 1 et 2 mis à prix pour passer en tête au classement.
Michaël : Heu...
Rasha : Ensuite, renverser le roi actuel qui est un dictateur qui trempe avec des créatures bizarres appelées Hollows.
Michaël : Des hollows ? Mais des Shinigamis devraient venir s'en occuper.
Rasha : J'en doute. Le roi a installé un système empêchant les Shinigami de faire des va-et-vient entre ce monde et la Soul Society.
Michaël : Pourquoi ce fatiguer avec le classement ? Autant demander aux numéros 1 et 2 de vous aider...
Rasha : Sûrement pas.
Michaël : Et pourquoi pas ?
Rasha : Ce sont des aristocrates, leur tête a été mise à prix, mais on ne sait pas pourquoi. Tout ce que l'on sait c'est qu'aucune armée royale n'est en mesure de les battre, et qu'ils n'ont pas envie de se mêler des affaires du roi.
Michaël : Je me demande pourquoi il laisse leur tête mise à prix alors...
Rasha : Ils ont commis des actes qui les mettent hors-la-loi, mais ne comptons pas sur eux. Nous les éliminerons juste.
Michaël : ... Et sont-ils forts ?
Rasha : Nous sommes tous deux mis à prix à 1.300.000, ce qui énorme pour vous. Mais l'écart entre nous et les deux premiers est énorme.
Michaël : Tant que ça ?
Rasha : La deuxième mise à prix, Shindaya Minata, est à 65.000.000 Jira, tandis que son mari, Shindaya Van't Folth, est à 2.500.000.000 Jira.
Michaël : Plus de deux milliards ?!
Rasha : Oui. Cela en dit long sur sa force.
Michaël : Et vous voulez vaincre ça ?
Rasha : Il est dit que le roi est le seul être capable de faire jeu égal avec Van't Folth... mais nous allons nous en mêler.
Michaël : Je ne suis pas sûr que...
Personne A : Ne vous en faites pas ! Vous venez à peine d'arriver que vos primes sont déjà au-dessus du million !
Michaël : Huh ? Vous venez d'arriver aussi ?
Rasha : On peut dire ça comme ça.
Personne B : En fait nous avons agressé le chef quand il est arrivé, et il nous a mis une raclée, donc on l'a pris comme chef.
Michaël : ...
Rasha : Quoiqu'il en soit, vous pouvez aller vous restaurer dans la pièce là-bas.
Michaël : Ah, merci.

Michaël partit donc se restaurer, étonné par les étranges enchaînements d'événements. L'énergie gigantesque d'Agenusha serait encore ressentie s'il était toujours là. Il n'y avait rien, donc le combat était terminée... Y'avait-il d'autres survivants ?

Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum