Chapitre 176 - L'équipe au complet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 176 - L'équipe au complet

Message  Schlangan le Ven 29 Aoû 2014 - 16:39

Le groupe du rat venait de quitter la demeure de Mesna. Ils traversèrent la forêt en sens inverse, sans être dérangé cette fois. Alors que le vaisseau était en vue, ils remarquèrent un individu assis à côté du vaisseau, une clope au bec, portant un bandeau sur le front, qui les attendait visiblement.

Le rat : Ah. D'après la description de bandit que l'auteur a repris de Lauréline, mot pour mot, ce type doit être...
Lauréline : Le général divin Zintaih !
Zintaih : Yo ! Je vous attendais.
Lucien : Ça ressemble à ça un dieu ?

Zintaih se leva alors et point Lucien du doigt, avant d'applaudir.

Zintaih : Ah, Lucien, belle performance, mais tu pourrais remercier ton ami le rat, sans quoi tu aurais obtenu un billet gratuit pour le Royaume des Morts.
Lucien : No comment...
Lauréline : Qu'est-ce que vous voulez encore ?
Zintaih : Quoi, je ne peux même pas venir dire bonjour ?
Le rat : Votre présence serait-elle un signe que vous désirez à nouveau récupérer les armes ?
Zintaih : Hmmm, si j'avais voulu récupérer les armes, je les aurais reprises quand Lauréline a été libérée.
Voice : Et bien alors quoi ?

Le général croisa les bras, et reprit.

Zintaih : Je suis venu dire deux trois trucs. D'abord, ne fâchez pas trop Lauréline, ça pourrait être ennuyeux... Lucien a dû commencer à comprendre, je pense.
Lucien : Hmmm, il a dit quoi ? Je n’ai pas entendu ?
Zintaih : Deuxièmement, c'est à propos des armes. Vous devez peut-être vous demander ce qu'elles sont devenues.
Antoine : C'est vrai.
Zintaih : Tout comme Mesna vous l'a dit, c'est bien moi qui ai repris la flûte. A cette période, Holten a récupéré la tiare. Nous avons ensuite laissé les armes sur la planète de Lauréline, en informant les habitants de les garder sans jamais y toucher.
Lauréline : ...
Zintaih : Les autres généraux se sont occupés des autres armes. Hakirai a récupéré la lance et le fouet, et les a cachés quelque part. Arushuta a dissimulé l'arc, Bikari a caché les griffes, et Shikurina a dissimulé la double lame. Il n'y a que l'épée que nous n'avons pas repris.
Voice : C'était donc ça.
Zintaih : Désormais, les gens qui les possèdent sont les propriétaires désignés par les armes, nous n'interviendrons plus. Mais passons, il y a encore autre chose que je dois vous dire.
Lauréline : Quoi encore ?
Zintaih : Ah, tu es toujours aussi agressive envers moi, et pour pas grand chose... Et bien vos collègues Michaël, Katerina, et Sarah sont toujours vivants.
Voice : Vraiment ?! Ils sont solides alors !
Le rat : Ça m'aurait étonné du contraire...
Voice : C'est vrai, mais on ne pouvait pas être sûrs !
Zintaih : Je vais maintenant vous poser une question; souhaitez-vous encore faire face à Agenusha ?
Voice : Bien sûr que oui !
Zintaih : Donc la dernière leçon ne vous a pas suffi...
Le rat : Moi ça m'est égal, mais il y'a de grande chances que je suive le mouvement afin d'éviter la mort de mes deux anciens compagnons, bien sûr ce n'est pas à moi de me battre...
Zintaih : Mathias, Antoine, vous ne faites clairement pas le poids dans ce combat, vous devez vous en rendre compte.
Antoine : Oui, mais on doit pouvoir aider !
Mathias : En analysant comment Agenusha se bat, on doit pouvoir...
Zintaih : Ridicule ! Vous ne pouvez pas suivre ce qu'il fait, l'écart est trop énorme.
Lauréline : Vous avez peut-être un truc à nous proposer ?
Zintaih : En effet. Je vais faire en sorte que vous puissiez le combattre à nouveau si : premièrement, Antoine et Mathias restent avec le rat et Lucien pour s'entraîner à utiliser leurs armes.
Lauréline : Et deuxièmement ?
Zintaih : Il n'y a pas de deuxièmement.
Lauréline : C'était bien la peine de dire premièrement alors !
Le rat : C'est un dieusièmement...
Voice : Encore un jeu de mot foireux...
Zintaih : Alors, vous êtes d'accord ?
Le rat : Pas de souci pour moi.
Antoine : Ok...
Mathias : Oui, mais espérons que...
Zintaih : Bien.
Lauréline : Et moi vous me laissez y aller ?
Zintaih : Evidemment puisque sans toi vous ne pourrez pas réussir.
Lauréline : ...
Zintaih : Il n'y a qu'un seul moyen de battre Agenusha en l'état actuel des choses. Vous devez affaiblir son esprit, de sorte que Schlangan puisse le combattre dans son âme.
Voice : Mais pourquoi nous aidez-vous ?
Zintaih : La raison pour laquelle je vous aide est simple : Hakirai est vraiment chiant depuis qu'Agenusha est entré dans la division des ténèbres, donc ce serait bien que Schlangan redevienne lui même et entre dans la division de la lumière.
Lauréline : .. Encore une raison débile ...
Zintaih : Je ferais en sorte qu'Agenusha vous réaffronte sur la planète où vous vous êtes déjà battus. Les spectateurs sont autorisés, mais à leur risques et périls.
Le rat : On se croirait au Colisée...
Zintaih : C'est un peu ça. Vous êtes comme des condamnés se dirigeant vers votre lieu d'exécution, en le défiant une nouvelle fois. Cette fois il se battra pour vous tuer. Mais c'est également ça qui permettra peut-être à Schlangan de se réveiller. Bien sûr, si un certain arcaniste voulait s'en mêler, ce serait plus simple, mais je suis sûr qu'il aura trop la flemme pour ça...
Voice : Qui ça ?
Zintaih : Ce n'est pas important. Bon, soyez prêts, à plus tard !

Et sur ce Zintaih disparut, laissant le groupe tranquille.

Antoine : Bon, bah allons-y alors...
Lauréline : Oui, retournons sur cette planète...
Le rat : De quoi il se mêle c't'animal là...
Voice : Les dieux s'amusent bien ces temps-ci...
Le rat : Bon je vous dépose et j'emmène Lucien, Mathias et Antoine. J'ai un truc à tester à propos de ces armes, je ne sais pas ce que ça va donner mais bon, faut tenter le coup. Je vous laisserai une caméra, histoire de voir ce qu'il va se passer...

Le groupe entra dans le vaisseau, qui décolla rapidement. Pendant ce temps sur la planète en question, le soleil venait de se lever, la nuit de repos était passée. Michaël, Sarah et Katerina étaient sortis du palais, prêts à partir. Ils avaient repris leurs habits ordinaires.

Michaël : Bon, par rapport à la position de la ville, nous nous étions battus de l'autre côté des montagnes que nous apercevons.
Sarah : Mais a-t-on une chance de retrouver quelqu'un ?
Katerina : Nous verrons bien.

A ce moment, le général Zintaih fit son apparition devant le groupe.

Zintaih : Yo.
Michaël : Un général divin... C'est à quel sujet ?
Zintaih : Ne faites pas cette tête, je suis porteur d'une bonne nouvelle.
Sarah : Laquelle ?
Zintaih : Mathias, Antoine, Voice et Lauréline sont toujours en vie.
Michaël : Ah !
Zintaih : Et ils veulent combattre à nouveau Agenusha. Seulement j'ai interdit à Mathias et Antoine d'y prendre part, donc seuls Lauréline et Voice vous assisteront.
Katerina : Tant mieux, ils ne nous gêneront pas.
Michaël : Ils doivent être en piteux état, non ?
Zintaih : Non, un rat les a récupérés et soignés. Ils en ont profité pour apprendre des choses sur les artefacts qu'ils possèdent.
Michaël : Ah.
Zintaih : D'ailleurs, Mathias et Antoine vont profiter de ce repos supplémentaire pour essayer d'en apprendre plus sur ces objets.
Michaël : Je vois. Nous allons retourner au Royaume des Dieux alors ?
Zintaih : Non. Je vais aller convaincre Agenusha de revenir. Vos amis sont en route vers cette planète, je vais vous laisser aller là-bas vous même.
Michaël : Très bien.
Zintaih : Je vais vous donner un conseil. Si vous voulez libérer votre commandant, vous devez lui permettre de se soustraire au contrôle d'Agenusha. Lauréline pourra vous aider sur ce point.
Katerina : Peuh, peut-elle vraiment servir à quelque chose ?
Zintaih : Plus que tu ne le crois.

A ce moment, une autre personne sortit du palais. Il s'agissait du père de Katerina, Van't Folth. Il regarda le général divin, puis se tourna vers le groupe.

Van't Folth : Un petit instant. Je vais venir aussi.
Michaël : Huh ?
Zintaih : Ils se lancent dans une entreprise très dangereuse. Il n'est pas recommandé que vous vous en mêliez.
Van't Folth : Je vois, vous craignez qu'une personne normale ne fasse pas le poids.
Zintaih : Exactement.
Van't Folth : Ne vous en faites pas sur ce point. Michaël pourra vous le confirmer je pense.
Michaël : Heu, oui c'est vrai. Il est du même niveau que moi environ.
Zintaih : Vraiment ? Je n'arrive pas à ressentir votre potentiel caché dans ce cas. Mais si c'est vrai, votre aide leur sera effectivement utile.
Katerina : Peuh ! Je n'ai pas besoin de ton aide !
Van't Folth : Katerina, ton mari nous a aidé dans un combat important. Et comme ce combat semble également important pour mon gendre, je vais y participer aussi.
Sarah : Tu es content d'avoir comme beau-père quelqu'un de costaud Michaël ?
Michaël : Tais-toi...
Van't Folth : Qui plus est, d'après ce que vous avez dit, celui que vous allez affronter est beaucoup plus fort que l'être que nous avons combattu.
Katerina : Agenusha balaierait l'être en un coup, ouais...
Van't Folth : Raison de plus. La dernière fois, Katerina, tu as subi un sérieux coup. Je ne tiens pas à ce que ça recommence.
Katerina : Tch.
Zintaih : ... Un instant. Vous avez parlé d'un être ? De quelle race était-il ?
Sarah : Aucune idée, il s'appelait un "Être", sans aucune distinction.
Zintaih : Voilà qui est ennuyeux. Vous l'avez vaincu ?
Michaël : Oui.
Zintaih : Tant mieux alors.
Van't Folth : Sauriez-vous ce dont il s'agit ?
Zintaih : Oui. Ce sont des soldats de base créés par une race plutôt ennuyeuse. Mais je n'en dirais pas plus.
Van't Folth : ... de base donc. Très bien, merci.
Zintaih : Sur ce, je vais aller convaincre Agenusha. A tout à l'heure.

Le général divin disparut alors, laissant le groupe. Pour que le transport soit plus rapide, Van't Folth emprunta un véhicule, et emmena le groupe en direction du lieu du précédent combat. Pendant ce temps, au Royaume des dieux, Zintaih venait de trouver Agenusha.

Zintaih : Ah tu es là, je te cherchais.
Agenusha : Qu'est-ce que tu veux ?
Zintaih : Toujours aussi aimable. Il semblerait que l'équipe de Schlangan veuille une revanche contre toi.
Agenusha : Quoi ? Ils sont complètement stupides ou quoi ? Une fois ne leur a pas suffi ?
Zintaih : Apparemment non.
Agenusha : Je n'ai pas que ça à faire. C'est une perte de temps.
Zintaih : Quel dommage. Ils pourraient pourtant te surprendre cette fois. Tu ne veux pas un peu de challenge ?
Agenusha : Aucun intérêt je t'ai dit.
Zintaih : Ok, je leur dirai donc que tu as eu peur et que tu préfères te cacher.
Agenusha : Quoi ?! Tu te moques de moi ?
Zintaih : Oui.

Agenusha se retourna alors et donna un coup de poing à Zintaih, qui bloqua le coup aisément. Il balaya ensuite les jambes d'Agenusha et le plaqua au sol. Il mit alors sa main juste devant son visage.

Zintaih : Si j'avais voulu je te réduisais en cendres sur le champ.
Agenusha : ...
Zintaih : Donc je te recommande fortement d'y aller. Si tu ne veux pas être traité de lâche. Ils sont au même endroit que la dernière fois.
Agenusha : Grrr...

Zintaih lâcha Agenusha et repartit. Pendant ce temps, le rat posa son vaisseau sur la planète, à l'endroit où il avait recueilli les blessés. Voice et Lauréline descendirent du vaisseau, et le rat tendit quelque chose à Voice, une sorte de pins.

Le rat : Bonne chance. Et Voice, prends ça, ça nous permettra de suivre le tout en direct.
Voice : Heu, d'accord, mais qui va filmer ?
Zintaih : Moi.

Le général divin Zintaih venait de revenir sur la planète, et le rat lui tendit le pins. Il retourna dans son vaisseau, mettant le cap sur sa planète Shandora. L'autre groupe arriva alors sur les lieux, descendant de la voiture de Van't Folth.

Lauréline : Ah ! Vous voilà !
Michaël : Ouais.
Van't Folth : Bonjour.
Voice : Tiens, un visage inconnu.
Sarah : Je vous présente le père de Katerina.
Lauréline et Voice : Enchanté(e)
Van't Folth : Moi de même.
Zintaih : Bon, Agenusha devrait arriver. A moins qu'il ne veuille être considéré comme un lâche. Soyez prêts.
Katerina : Ouais...
Michaël : Il ne reste pas beaucoup de chances cette fois.
Lauréline : Comme l'a dit ce satané général, il faut affaiblir l'esprit d'Agenusha pour que Schlangan reprenne le dessus.
Zintaih : Je pense plus particulièrement à un certain sceau que tu connais, Lauréline.
Lauréline : ...
Sarah : Bon, en attendant, une nouvelle qui réchauffe les cœurs ! Je vous annonce que Katerina et Michaël sont....

Mais Michaël empêcha de Sarah de continuer la suite de phrase en lui plaquant une main sur la bouche.

Voice : Sont quoi ?
Michaël : sont... sont... devenus plus forts ! Voilà ce qu'elle allait dire !
Lauréline et Voice : ...

Mais alors, quelques instants plus tard, Agenusha arriva.

Agenusha : Pfff... Je ne vois même pas pourquoi je suis obligé de faire ça... Mais bon, puisque vous voulez mourir...
Tous : ...
Zintaih : Bon, je filmerai le combat avec l'appareil du rat, amusez-vous bien !
Agenusha : Je ne serai pas aussi gentil cette fois. Je vais vous tuer.
Van't Folth : Il ne semble pas être un adversaire facile en effet.
Michaël (pense) : Il ne me restera sûrement que cette option....


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum