Chapitre 194 - La première mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 194 - La première mission

Message  Schlangan le Ven 12 Sep 2014 - 22:12

Deux semaines s'étaient écoulée depuis que Tsadi avait été vaincu. Michaël était assis tranquillement au réfectoire, lorsque l'un des soldats de la base vint lui apporter un courrier.

Soldat : Bonjour, monsieur ! Nous avons reçu un courrier pour vous.
Michaël : Ah ? Très bien, posez ça là, je regarderai tout à l'heure.
Soldat : Toutes mes excuses monsieur, mais il se peut que cela soit important. Il y'a marqué "URGENT" en gros sur la lettre.
Michaël : Ne vous en faites pas, je finis de manger et je regarde ça.

Quelques dizaines de minutes plus tard...

Soldat : .. Monsieur...
Michaël : Quoi encore ?
Soldat : N'est-ce point la septième fois que vous vous resservez ?
Michaël : Eh bien oui, pourquoi ?
Soldat : Cela ne fait-il pas un peu beaucoup ?
Michaël : Bien sûr que non. Je me ressers d'ordinaire dix fois avant d'être rassasié.
Soldat : ...

Quinze minutes plus tard...

Michaël : Voilà, j'ai fini de manger. Passez moi cette lettre. Vous auriez pu la déposer comme je vous l'ai dit.
Soldat : Je tenais à m'assurer que vous la lisiez.
Michaël : Très bien.

Michaël ouvrit donc la lettre, et put lire le contenu :

"Mon cher gendre, comment vas-tu ? Si tu vas bien, tant mieux. J'espère que tu prends soin de Katerina. Quoiqu'il en soit, si je t'envoie cette lettre, c'est parce que j'aurais besoin d'un coup de main. Tu te souviens de l'être contre lequel nous nous sommes battus ? Et bien il semblerait qu'une armée de ces êtres ait été constituée quelque part sur ma planète. Or, au vu de la puissance de ces êtres, s'ils venaient à attaquer, ce serait un carnage massif. Or, j'ai cru comprendre que ton chef, Schlangan, avait une puissance bien supérieure à celle de ces êtres. J'aimerais donc que tu lui demandes un soutien militaire pour anéantir ces êtres, qui représentent visiblement une menace. Mon frère, Xanhing, est totalement affolé par la constitution de cette armée. Les êtres ont volontairement laissé nos espions repartir pour qu'ils nous informent de leur évolution. En espérant une réponse positive de la part de ton chef, amicalement, Van't Folth."

Soldat : Alors ? Est-ce important ?
Michaël : On dirait bien. Je vais devoir aller informer Schlangan. Vous pouvez disposer.
Soldat : A vos ordres.

Michaël se leva donc, et se dirigea vers le bureau de Schlangan. Alors qu'il allait ouvrir la porte, il lui sembla entendre des incantations qui venaient de l'intérieur. Il écouta alors à travers la porte, pour déterminer l'origine de ces incantations. Il s'agissait de Schlangan qui récitait un charabia incompréhensible.

Schlangan : Bon je multiplie l'énergie par la puissance concentrée, en admettant que les particules soient concentrées, on entre dans le domaine de la relativité, donc la masse varie selon la vitesse des particules... Mais si ensuite les dimensions peuvent être brisées, je dois prendre un repère à n dimensions, donc une intégrale nième. En canalisant l'énergie, on obtient E égal gamma fois omega + racine de sigma fois delta puissance un sur n, et...

Michaël entra alors précipitamment, et fut alors en proie à un spectacle terrifiant. Des centaines de papiers étaient éparpillés dans toute la pièce, avec des centaines de formules sur les différents papiers.

Michaël : Que... que se passe-t-il ?
Schlangan : Hmmm ? Ah, Michaël. Qu'est-ce qui t'amène ?
Michaël : Qu'est-ce que... c'est que tout ça ?
Schlangan : Ah, pas grand chose, je fais des calculs pour trouver le moyen de rendre ma technique Dimension Break moins dangereuse pour les dimensions avoisinantes.
Michaël : Dimension Break ?
Schlangan : Une technique que j'ai inventé il y a peu. Mais peu importe. Que voulais-tu ?
Michaël : Et bien voilà, j'ai reçu une lettre du père de Katerina qui demande de l'aide.
Schlangan : Fait voir la lettre.
Michaël : Pas la peine, je peux raconter ce qu'elle dit.
Schlangan : J'ai dit : Fait voir la lettre.
Michaël : ...
Schlangan : Bon, dépêche-toi, je n'ai pas que ça à faire.
Michaël : Voilà...

Michaël remit la lettre à Schlangan qui se mit à la lire. Puis Schlangan rendit la lettre à Michaël.

Schlangan : Bon, donc Van't Folth a un problème avec des êtres... Si tu m'expliquais ce que c'est ?
Michaël : Et bien, nous avons affronté un être, qui est une créature ayant la capacité de se transformer. La puissance des êtres est grande. Celui que nous avons combattu était altéré par des expériences, si bien qu'il pouvait prendre le contrôle des gens.
Schlangan : Hmmm. Je vais réfléchir à sa requête. Tu peux partir si tu veux.
Michaël : Merci.
Schlangan : Ah, une dernière chose, avant que tu ne partes...
Michaël : Oui ?
Schlangan : Un gendre, ce n'est pas le mari de la fille de quelqu'un par hasard ?
Michaël : ... Heu...

Schlangan éclata alors de rire, et Michaël se mit à craindre le pire.

Schlangan : Ha ha ha ha ha ha ha ! Je n'aurais jamais cru ça possible ! Ha ha ha ha ha ha !
Michaël : ...
Schlangan : Quand est-ce que tu t'es marié avec Katerina ? Ha ha ha ha ha ha ha !
Michaël : C'est... une longue... histoire... J'y vais !
Schlangan : Pas si vite ! Tu vas me raconter.
Michaël : Non non, c'est bon...

Michaël voulut sortir de la pièce, mais Schlangan se déplaça très rapidement et lui bloqua la route.

Schlangan : Hé hé... Où crois-tu aller comme ça ?
Michaël : Ah...
Schlangan : Allez, parle !
Michaël : ...

Michaël commença alors à raconter la raison de son mariage. Juste après qu'il eut fini, Schlangan éclata à nouveau de rire.

Schlangan : Bwa ha ha ha ha ha ha ! C'est quoi cette situation ?! Ha ha ha ha ha ha !
Michaël : ...
Schlangan : Ha ha ha ha.... Bon, tu m'as bien fait rire... Allez, tu peux repartir.
Michaël : Si... si tu pouvais garder ça secret...
Schlangan : Hmmm... J'y réfléchirai.
Michaël : Merci...

Michaël laissa donc Schlangan à ses calculs. Une heure plus tard, Schlangan fit une annonce, demandant à son équipe de se rendre à la salle de réunion. Tous arrivèrent, et la salle était plongée dans la pénombre. Soudainement, la porte se referma derrière le groupe, et les lumières s'allumèrent soudainement, laissant place à un décor festif. Schlangan apparut alors, et s'adressa à l'assemblée. Sarah était également présente.

Michaël : Oh non...
Schlangan : Bien, je tiens à annoncer une bonne nouvelle, pour ceux qui ne le savent pas... J'annonce que Michaël et Katerina sont m...
Michaël : Hum hum !!!
Schlangan : Ça ne sert à rien, Michaël. Toi et Katerina êtes MARIÉS.
Sarah : Hé hé.
Antoine, Mathias, Voice, Lauréline : QUOI ?!!
Schlangan : Ça c'est passé pendant qu'Agenusha avait pris le contrôle sur moi. Après qu'il vous ait mis la première raclée.
Michaël : J'avais demandé que tu ne dises rien...
Schlangan : Je t'ai dit que j'y réfléchirai, hé hé...
Michaël : ...
Katerina : Peuh, ce n'était qu'un sale coup fait pendant que j'avais perdu la mémoire, ça ne compte pas.
Michaël : Oui, voilà !
Schlangan : Pour moi ça compte, et pour le père de Katerina aussi qui plus est.
Michaël et Katerina : ...
Schlangan : Du fait que je n'ai appris ça que tout à l'heure, nous allons fêter correctement l'union des deux personnes ici présentes.

C'est alors qu'un rayon de lumière traversa un carreau, et le général divin de la division de la lumière Hakirai, fit son entrée.

Hakirai : Yo !
Schlangan : Huh...
Hakirai : Comment allez-vous, tous ?
Tous (sauf Michaël, Katerina et Schlangan) : Tranquille.
Hakirai : Parfait. Schlangan, j'ai une mission pour toi.
Schlangan : Pas si vite.
Hakirai : Quoi ? Tu es dans la division de la lumière, tu dois accomplir les missions que je te donne.
Schlangan : Je sais, mais nous allions faire la fête, pourquoi ne pas te joindre à nous ?
Hakirai : Les missions sont plus importantes.
Schlangan : Hmmm... Moi je dirais que c'est parce que tu sais qu'il y a des jeux dans une fête, et que tu as peur de perdre.
Hakirai : Pardon ? Tu supposes que je puisse perdre ?
Schlangan : Parfaitement.
Hakirai : Tu me sous-estimes. Parfait ! Je participe !
Schlangan : Parfait ! Je vais chercher le premier jeu, je reviens.
Tous : Ok.

Dix minutes plus tard, Schlangan était revenu avec différents jeux.

Schlangan : J'ai eu la flemme de choisir en fait.
Hakirai : Je te battrai à tous les jeux.
Michaël : Avant que l'on ne s'amuse, pour la requête du père de Katerina ?
Schlangan : Tu peux dire "la requête de mon beau-père", on comprendra.
Michaël : ...
Katerina : Arrête de dire des âneries, et dis nous ta réponse. Tu vas l'aider contre ces êtres ?
Schlangan : Aucune idée.
Hakirai : Je réponds à ta place. Tu vas y aller.
Schlangan : Huh ?
Hakirai : C'est exactement la mission que j'allais te donner. Anéantir les êtres qui se regroupent sur une planète.
Schlangan : Et pourquoi les dieux voudraient que j'anéantisse ces êtres ?
Hakirai : Les êtres sont les entités les plus faibles chez les Titans.
Schlangan : Ah oui ?
Michaël : Les plus faibles ? Mais leur force...
Hakirai : Est excessivement élevée pour des êtres de ce monde, oui.
Schlangan : Bon, très bien. Et c'est assez urgent ?
Hakirai : A l'heure où on parle, 200 êtres se sont rassemblés.
Schlangan : ... Tu n'as pas des chiffres de puissance en Xitah ou un truc comme ça que j'aie une idée ?
Hakirai : S'ils n'absorbent pas de puissance d'autres personnes, leur puissance en forme D est de 1.800.000 Xitah.
Schlangan : Hmm. Et Tsadi avait combien quand je l'ai battu la première fois ?
Hakirai : Environ à 10 millions.
Schlangan : Beuh, ça sera simple alors.
Hakirai : Oui, pour toi c'est un job routinier. Même un Dieu Majeur pourrait le faire.
Schlangan : J'ai un rang dans ta division au fait ?
Hakirai : Oui. Stagiaire, tant que tu n'as pas effectué de missions, on ne peut pas te classer.
Schlangan : Tu pourrais commencer par des missions de niveau dieu mineur alors !
Hakirai : Ne soit pas bête, tu es classé soit comme Dieu Majeur, soit comme Capitaine. Je n'ai pas encore décidé dans quelle position te mettre.
Schlangan : Ok...
Michaël : Bon que fait-on alors ?
Schlangan : Ils continuent à se regrouper ?
Hakirai : Oui.
Schlangan : Bon, on va y aller maintenant alors. Je n'ai pas envie de passer par le Royaume des Dieux, il ne m'arrive que des problèmes à chaque fois que j'y passe.
Hakirai : Comme tu veux. Voyage bien alors.

Le général de la lumière disparut alors, et Schlangan ordonna la préparation d'un vaisseau.

Schlangan : Bon. Si ces trucs ont cette force-là, vous devriez pouvoir en battre, mais soyez prudents tout de même.
Katerina : Peuh, je les explose sans problème !
Schlangan : Un peut-être. Mais si tu en as dix sur le dos, ça ne se passera pas aussi facilement. Techniquement je détruirai tout en un coup, mais sait-on jamais.
Lauréline : ...
Sarah : Toujours aussi diplomate à ce que je vois.
Schlangan : Ce sera plié plus vite comme ça ! J'ai des calculs à continuer moi.

Une fois que le vaisseau fut affrété, Schlangan et son équipe se mirent en route vers la planète de Van't Folth.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6446
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum