Chapitre 195 - Corps d'emprunt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 195 - Corps d'emprunt

Message  Schlangan le Ven 12 Sep 2014 - 22:14

Schlangan et son équipe partirent donc en direction de la planète de Van't Folth. Le voyage se passa plus ou moins sans encombres, et leur vaisseau arriva en orbite de la planète.

Antoine : Nous sommes en orbite de la planète de Van't Folth.
Schlangan : Parfait. Michaël, Katerina, vous connaissez un endroit discret où on pourrait se poser ?
Katerina : Discret ? Que t'arrive-t-il ?
Schlangan : Je n'ai pas envie que le vaisseau soit endommagé, sinon je devrais passer par le Royaume des Dieux pour revenir...
Michaël : ...
Katerina : Je connais mon père, il a bien dû concevoir un hangar pour notre arrivée, il suffit de le contacter.
Mathias : Pour le contacter, il faudrait avoir une fréquence de communication qui permettrait de joindre les deux postes de transmission, et...
Schlangan : URUSEI ! Ah tiens ça fait un moment que je ne l'avais pas dit.
Katerina : Bah, il a dû nous repérer, il nous joindra tout seul...

Et justement, une transmission arriva alors, envoyée effectivement par Van't Folth.

Van't Folth : Katerina, Michaël ! Ne restez pas là ! Vous avez été repérés, nous nous.... SHRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR
Antoine : La transmission a été interrompue....
Katerina : Zut ! Il faut aller voir.

Mais alors une secousse retentit, et une lame d'énergie traversa le vaisseau, qui commença à descendre en chute libre. Au moment où le vaisseau toucha l'atmosphère, il se scinda alors, et les deux parties du vaisseau partirent dans des directions différentes, séparant alors le groupe. Au moment où les deux parties du vaisseau atteignirent le sol, un flash lumineux très puissant se produisit, aveuglant tout le monde.

Pendant ce temps, ailleurs sur la planète, se trouvait une gigantesque armée d'Êtres. Une personne qui semblait normale se tenait sur un trône. Un autre individu, lui aussi différent des êtres, s'approcha de la personne sur le trône.

?????? : Votre majesté, nous avons intercepté le vaisseau des intrus.
Majesté : Parfait. Sont-ils morts ?
?????? : Nous n'en savons rien, mais en tout cas le vaisseau a été scindé en deux, et les deux morceaux sont tombés dans les deux territoires.
Majesté : Je vois. Allez "les" prévenir. Si les intrus s'activent trop. "Ils" devront les éliminer.
?????? : Très bien, majesté.
Majesté : Quant à nous, lorsque l'armée sera au complet, nous transformerons cette planète à notre convenance.

Katerina ouvrit alors les yeux. En regardant autour d'elle, elle put voir les débris de la partie du vaisseau qui s'était crashée. Elle avait été projetée à l'extérieur par le choc. Autour d'elle gisaient Sarah, Voice, Antoine et Mathias. Ceux-ci ne tardèrent cependant pas à ouvrir les yeux. Ils se trouvaient dans une grande clairière, entourée d'arbres touffus, totalement silencieuse, comme si aucune forme de vie n'existait à cet endroit.

Mathias : Les arbres que l'on voit sont des formes de vie, donc ce que l'auteur dit est erronné, et...

Les nuages noirs qui se trouvaient au-dessus de la clairière crachèrent alors plusieurs éclairs, et l'un d'eux frôla Mathias de justesse.

Mathias : Les éclairs ne tombent pas, ce sont des...
Voice : Tu devrais ne rien dire, où tu vas le sentir passer à mon avis...
Mathias : ...
Sarah : Mais où sommes-nous ? Je ne me rappelle pas avoir vu cet endroit quand nous sommes venus sur cette planète.
Katerina : La forêt des Amazones.
Antoine : Huh ?
Katerina : Cela fait partie des endroits où personne n'ose pénétrer sur cette planète. Il y'a deux endroits interdits, la forêt des Amazones, et la terre des Démons.
Sarah : Ah bon ? Et pourquoi ?
Katerina : Il y'a plein de rumeurs étranges à propos de cet endroit. Je n'étais encore jamais venue.
Voice : Ça me surprend que tu n'aies pas foncé dans le tas directement.
Katerina : Mon père a installé plein de sécurités, si bien que je n'ai jamais pu y venir. C'est une des raisons qui m'a poussé à partir de cette planète. Mais bon maintenant c'est réglé.
Sarah : On est arrivé par les airs sans encombre, tu aurais dû essayer.
Katerina : Normalement, il y avait aussi des sécurités au-dessus, c'est étrange.
Voice : Bah, peu importe, essayons de retrouver les autres.

Et ainsi, le groupe reprit sa marche. Ils pénétrèrent dans la forêt, mais une fois dedans, ils se rendirent compte qu'ils étaient incapable de dire par où ils étaient venus, tellement tout se ressemblait. C'est alors qu'Antoine entendit un bruit dans un fourré.

Antoine : Vous avez entendu ?
Katerina : Quoi donc ?
Antoine : J'ai entendu le déplacement d'une personne.
Voice : Je n'ai rien entendu.
Sarah : Moi non plus, tu te fais des idées.
Antoine : Étrange... Pourtant... Ah ! Encore !
Mathias : Tu es sûr que tu ne fais pas de la paranoïa ?
Antoine : ...

Mais alors une boule de feu fonça droit sur l'équipe. Mais tous parvinrent à l'éviter en sautant. Deux personnes masquées émergèrent alors de derrière les arbres et foncèrent sur le groupe. Seulement Katerina et Sarah furent beaucoup plus rapides que les assaillants, et ceux-ci se retrouvèrent immobilisés au sol en un clin d'oeil. Mais alors quatre autres personnes émergèrent.

Katerina : KUROSHINE.
Sarah : HADÔ NO SANJÛSAN - SÔKATSUI.

En un instant, les quatre assaillants furent balayés. C'est alors qu'une autre personne émergea des fourrés. Elle enleva alors son masque, il s'agissait d'une femme. Puis, celle-ci s'agenouilla alors devant Katerina et Sarah.

Katerina et Sarah : Huh ?
Femme : Veuillez pardonner notre attaque, ô déesses. Nous ignorions à qui nous avons à faire.
Voice : Déesses ?
Femme : La prophétie de l'oracle s'est réalisée plus vite que nous l'avions prévu. C'est pourquoi nous ne pensions pas vous trouver ici, sans quoi vous auriez été reçues avec les honneurs qui vous étaient dûs.
Katerina : ... Ce n'est pas grave. Maintenant que vous avez réalisé.
Antoine (pense) : QUOI ? Elle se prend pour une déesse maintenant ?!
Sarah : Ma chère amie déesse, ne pouvons nous pas libérer ces pauvres mortels que nous avons immobilisés ?
Antoine (pense) : Et elle aussi ?!
Voice : Vous vous méprenez, ce ne sont...
Femme : Au risque de paraître insultante, déesses, ne devriez-vous pas empêcher vos serviteurs de s'exprimer librement ?
Sarah : Oh, c'est très juste. Nous sommes parfois trop gentilles.
Voice : Huh ?!
Katerina : En effet, montrons un peu d'autorité. Voice, ne dis plus rien.
Voice : Non mais tu crois que...

C'est alors que les autres assaillants, qui étaient aussi des femmes foncèrent sur Voice. Ce dernier les évita sans mal, mais il ne put éviter le coup de pied de Katerina qui le projeta contre un arbre.

Katerina : Les serviteurs n'ont rien à dire. Je te le répète.
Antoine (pense) : Là, elle va trop loin...
Voice : ...
Sarah : Conduisez nous à votre village.
Femme : A vos ordres déesse.
Katerina : Quel est ton nom ?
Femme : Je me nomme Nichika.
Katerina : Très bien, Nichika. Tu auras aussi autorité sur nos serviteurs.
Nichika : Vous me faites un trop grand honneur, je ne puis...
Sarah : Accepte ce présent divin, Nichika.
Nichika : Je vous en remercie, déesses.

Nichika partit alors devant, et tout le groupe suivit, y compris les autres femmes. Tous finirent par arriver à un village caché au coeur de la forêt. Le village n'était constitué que de femmes. Nichika conduisit le groupe jusqu'à la place principale du village, où elle monta sur une estrade. Rapidement, une énorme foule se rassembla, pour écouter ce qu'elle avait à dire.

Nichika : Moi, Nichika, chef de ce village, je viens vous annoncer une grande nouvelle. Les deux grandes déesses Illania et Iyashika sont arrivées en ce jour dans notre village.

Et aussitôt, Nichika s'agenouilla à nouveau, et tous les membres du village firent de même. Antoine, Mathias et Voice étaient restés en retrait et observaient. Katerina fut la première à parler.

Katerina : Moi, Iyashika, déesse de la forêt, je vous salue, enfants des dieux. Votre village court un grand danger. Les démons Ignis et Itariecha sont de retour sur ce monde. Ces mêmes démons ayant semé le chaos et la destruction.
Sarah : Moi, Illania, déesse du ciel, je vous salue également. Nous sommes de retour parmi vous pour prémunir la destruction de cette terre sainte. Comme il en est tous les siècles, le combat légendaire entre le Bien et le Mal reprendra.
Katerina : Et grâce à votre aide, nous en sortirons encore une fois vainqueurs !
Voice : Je ne pense pas... qu'elles jouent la comédie...
Antoine : En effet... Elles n'auraient pas pu inventer ça de concert...
Mathias : Le tout est de comprendre ce qui s'est passé.

Sarah et Katerina joignirent alors leurs mains, et les levèrent en même temps. Un rayon de lumière partit alors de leurs mains, et s'envola. Puis le rayon de lumière se scinda en plusieurs et les rayons retombèrent, formant alors un dôme d'énergie.

Katerina : Votre village est désormais protégé. Le combat aura lieu très bientôt. Entraînez-vous. Nous aurons besoin de votre aide pour terrasser l'armée des démons.
Sarah : Et nous nous chargerons des deux démons majeurs.
Katerina : Voice, Antoine, Mathias, suivez-nous. Nous avons une mission pour vous. Vous autres, ne nous suivez pas.
Antoine : ... Elles connaissent pourtant bien nos noms.
Voice : Mais cette technique ne fait pas partie des choses qu'elles savent faire.
Mathias : ... Obéissons-leur, pour le moment.

Antoine, Voice et Mathias suivirent donc Katerina et Sarah jusqu'à un autel placé un peu plus loin dans le village. Personne ne se trouvait aux alentours.

Antoine : Bon, ce n'est pas bientôt fini cette comédie ?
Katerina : Ce n'est pas une comédie.
Voice : Comment ça ?
Katerina : Vous n'avez pas à le savoir.
Sarah : Iyashika...
Katerina : Qu'est-ce qu'il y a ?
Sarah : Nous avons emprunté le corps de leurs amies, on pourrait peut-être leur expliquer.
Katerina : Tss... Fait comme tu veux.
Mathias : Emprunté le corps ?
Sarah : Nous sommes des esprits qui protégeons ce village depuis des millénaires. Tous les siècles nous combattons les démons majeurs qui sont comme nous. Mais pour cela nous avons besoin de corps puissants.
Katerina : Et ces deux là semblaient convenir. Vous avez aussi des pouvoirs, mais vous êtes des hommes, et le seul moyen de vous faire entrer était de vous considérer comme nos serviteurs. Sinon les hommes sont interdits dans le villages des amazones.
Voice : ...
Sarah : Les deux démons ont également trouvés des corps. Avec votre force nous devrions pouvoir gagner. C'est la première fois que je vois des corps si puissants.
Antoine : Oui, elles sont plus que fortes.
Mathias : Et allez-vous les libérer ?
Sarah : Bien sûr. Dès que les deux démons seront vaincus.
Voice : Bon, on a des choses plus importantes à faire, donc on va vous aider pour que ça finisse plus vite.
Katerina : Très bien.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6446
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum