Chapitre 202 - Étranges phénomènes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 202 - Étranges phénomènes

Message  Schlangan le Sam 20 Sep 2014 - 6:07

Le jour suivant le match d'entraînement entre Schlangan et Ensokai, le commandant de la base reçut la visite d'un soldat, pâle comme un linge. Celui-ci tremblait comme une feuille.

Soldat : Co... co... co... co...
Schlangan : Tu te prends pour un coq ? Cocorico ?
Soldat : Co... commmandant... Cettte nuit... je...
Schlangan : On progresse. Qu'est-ce qu'elle a eu cette nuit ?
Soldat : Un... un monstre.... est.. apparu... et... a.. disparu... je...
Schlangan : Hmm. Un monstre ? Je vais voir ce que je peux faire là-dessus. Va te reposer, tu as l'air encore sous le choc.
Soldat : M... merci.

Devant cette étrange information, Schlangan se rendit dans les quartiers des soldats, et commença à se renseigner. Alors que certains d'entre eux n'avaient rien entendu, d'autres semblaient tout autant traumatisés que le premier soldat. De ce fait, Schlangan convoqua sa fine équipe pour une réunion d'urgence. En attendant l'arrivée des membres, Schlangan regarda l'une des cartes du système solaire, et se demanda si quelque chose n'était pas venu d'une autre planète pour une fois. Il entendit alors de pas dans l'escalier et retourna s'asseoir. Katerina fut la première à arriver.

Schlangan : Tu es en retard, Katerina.
Katerina : As-tu déjà vu quelqu'un arriver à l'heure pour les réunions ici ?
Schlangan : C'est vrai.

Voice fut le suivant à arriver, et s'affala sur la table après s'être assis.

Schlangan : Tu pourrais rester éveillé quand même.
Voice : Bah je n'ai pas encore assez dormi, et puis tout le monde n'est pas là.

Lauréline arriva ensuite, confuse de s'être perdue sur le chemin une fois de plus. Michaël fut le suivant à entrer dans la pièce, avec son plateau repas, qu'il n'avait pas terminé dû à l'appel urgent. Il fut suivi de Van't Folth.

Van't Folth : Veuillez m'excuser de mon retard. Ne connaissant pas encore les lieux, j'ai suivi Michaël, mais il semble que nous ne soyons pas à l'heure.
Schlangan : Il n'y a pas une seule personne à l'heure dans cette base de toute façon. Assieds-toi où tu veux.

Van't Folth remarqua alors que Michaël avait laissé une chaise libre entre lui et Katerina. Étonné, il se tourna vers Michaël.

Van't Folth : Michaël, tu ne t’assoies pas à côté de Katerina ?
Michaël : Hmm ? Non, ça ira.
Van't Folth : Allons, ne fait pas ton timide.
Schlangan : C'est vrai ça, Van't Folth a raison. Allez bouge, Michaël !
Michaël : Mais...
Schlangan : Pas de mais ! Dépêche-toi !
Michaël : Pfff...

A contre-cœur, Michaël s'assit à côté de Katerina, et Van't Folth se plaça à côté de lui. A ce moment, Sarah fit son entrée, suivie d'Antoine et Mathias en grande discussion. Une fois que tout le monde fut à sa place, Schlangan prit la parole.

Schlangan : Bon. Je vous ai réunis ici, car des phénomènes étranges se produisant dans la base m'ont été rapportés. Un "monstre" selon les témoignages hanterait le quartiers des soldats. Seulement, quand je suis allé voir, il n'y avait rien. Je demande donc que vous fassiez une enquête afin de déterminer la source de ces étranges phénomènes. 
Michaël : A quelle heure ce monstre est-il apparu ?
Schlangan : Visiblement les "apparitions" se sont produites à différentes heures.
Katerina : Et à quoi ressemble ce truc ?
Schlangan : Justement la chose étrange est que les soldats qui ont été apeurés sont incapables de la décrire.
Van't Folth : A-t-on un moyen de la trouver alors ?
Schlangan : Il semblerait que cette chose laisse une signature énergétique. Les capteurs de la base l'ont enregistrée. Mais il semblerait que cette signature s'évanouisse mystérieusement, sans mener à quoi que ce soit.
Antoine : Que préconisez-vous, alors ?
Schlangan : Très simple. Nous restons sur le qui vive pour le moment, et nous explorerons les lieux à la tombée de la nuit. Nous serons vite fixés.

Ainsi, chacun reprit ses occupations. Schlangan retourna à son bureau, et employa sa technique Kakushi Tsuijaku pour tenter de repérer la signature énergétique enregistrée. Il ne la trouva pas, mais en contrepartie il décela une forme d'énergie étrange. Sa technique lui donnant la position de la chose, Schlangan décida de se rendre là-bas. Sur la route, il croisa Lauréline.

Schlangan : Ah, tu tombes bien.
Lauréline : Oui ?
Schlangan : J'ai détecté quelque chose d'étrange sur la planète. Je vais partir là-bas. Dis aux autres que je serai de retour un peu plus tard. Qu'ils soient vigilants pendant ce temps.
Lauréline : Très bien, mais... vous y allez seul ?
Schlangan : Oui. Je serai plus libre de mouvement. A plus tard.
Lauréline : A vos ordres.

Schlangan partit donc, et Lauréline alla se charger de prévenir les autres membres de l'équipe. Il faisait toujours jour, et Schlangan arriva sur un plateau dans la partie montagneuse de la planète Releeshan. Il atteignit l'endroit d'où provenait l'étrange énergie qu'il avait ressentie. De l'énergie commença alors à se condenser, pour prendre l'apparence d'une femme, que Schlangan reconnut.

Schlangan : Arkéari ? Que fais-tu là ?
Femme : Je ne suis pas Arkéari.
Schlangan : Huh ?
Femme : Je ne suis qu'une persistance d'un malheur qui s'est produit ici il y a longtemps. Mon nom est Arkina.
Schlangan : J'ai déjà entendu ce nom quelque part, mais où ?
Arklina : Je me souviens vous avoir vu il y a très longtemps. Quand je n'étais qu'une enfant. Et vous connaissez ma sœur.
Schlangan : Mais oui, la sœur d'Arkéari, voilà ! Et qu'est-ce que vous faites là ?
Arkina : Il y a longtemps de cela, je fus tuée par ma propre sœur, qui était sous contrôle d'un ennemi très puissant.
Schlangan : Huh ?
Arkina : Sa venue sur cette planète a réveillé les deux entités gardiennes du temps et de l'espace. Bien qu'également mortes, leurs souvenirs sont présents tout comme moi.
Schlangan : Et donc ?
Arkina : Leur rage pour les événements passés va se répercuter sur cette planète, et anéantir tous les habitants.
Schlangan : NANI ?!
Arkina : Et étant également un souvenir ancien, je dois vous arrêter. JIKAN WO TANSHUKU.

Des chaînes se formèrent alors autour de Schlangan et entravèrent ses mouvements. Il tenta de se libérer, mais il n'y parvenait pas. Toutefois, il activa alors l'aura de la lumière de niveau deux et désintégra les chaînes. Arkina sourit alors, et disparut totalement. Schlangan pesta, mais il remarqua alors que quelque chose avait changé. Il faisait nuit noire.

Schlangan : NANI ?! C'est quoi ce délire...

Schlangan ressentit alors de l'énergie, preuve qu'un combat se déroulait sur sa planète, et cela provenait de sa base. Il s'envola alors pour s'y rendre à toute vitesse. En volant, il finit par réaliser que la technique d'Arkina, sœur de la générale du temps, devait avoir affecté le temps l'environnant, si bien que celui-ci était passé beaucoup plus vite. Profitons-en pour revenir un peu plus tôt, à la tombée de la nuit.

Schlangan : Beuh, c'quoi ce retour dans le temps que tu nous fait l'auteur ?
Auteur : C'est pour mieux piger ce qui s'est passé pendant ce temps.
Schlangan : Hmf. Soit.

Alors que rien ne s'était produit durant la journée, la fine équipe décida d'arpenter la base pendant la nuit, pour rechercher le phénomène étrange. Voice activa son mode Inconscience, lui permettant de dormir tout en cherchant. Il commença alors à faire des rondes, prêt à intercepter tout phénomène anormal. Pendant ce temps, Antoine et Michaël étaient ensemble pour explorer. Ne pouvant pas voir dans le noir comme Voice, Michaël activa l'aura de flammes pour faire de la lumière. Sarah cherchait de son côté en utilisant le sort n°31, Shakka hô, pour faire de la lumière. Van't Folth avait expliqué à Katerina que les nanites pouvaient accroître la vision nocturne et permettre de ressentir toute trace de chaleur, si bien que Katerina les employa pour dénicher la chose. Lauréline s'était installée dans le quartier des soldats au cas où la chose réapparaîtrait au même endroit. Et tandis que Van't Folth scrutait les environs à l'aide des caméras de la base, Mathias s'était muni d'une sonde pour détecter la signature énergétique enregistrée. Celui-ci arriva dans une pièce vide en suivant la piste.

Mathias : Que par mon intelligence, le Shling créateur rayonne, et que ça brille ! 

Les lunettes de Mathias s'illuminèrent, et éclairèrent toute la pièce, mais il ne vit rien dedans. Pendant ce temps, Michaël, Antoine, Katerina et Sarah débouchèrent au même endroit, devant une porte d'où un bruit inquiétant émergeait. Un étrange rire se faisait entendre, et la lumière de la pièce semblait s'allumer et s'éteindre en continu. Michaël désactiva son aura pour ne pas faire de lumière excessive, et Antoine ouvrit précautionneusement la porte, dévoilant une salle plongée dans l'obscurité. La lumière s'alluma de nouveau, dévoilant l'ombre d'une créature hideuse. La lumière cessa alors, et Antoine recula. Les trois autres décidèrent de frapper avant qu'autre chose ne se produise.

Michaël : RYUKAA !
Katerina : KUROSHINE !
Sarah : HADÔ NO SANJÛSAN : SÔKATSUI !

Les trois attaques provoquèrent une explosion dans la pièce, détruisant les meubles se trouvant dedans. La lumière se ralluma, et la créature hideuse réapparut, toujours au même endroit, et la lumière s'éteignit de nouveau. Sarah sentit alors quelque chose l’attraper au niveau de la taille, puis elle se sentit soulevée et entendit un grésillement. Elle sentit des décharges électriques parcourir son corps. Les décharges augmentèrent en intensité, et Sarah poussa un cri avant de s’évanouir. Antoine commença alors à chercher la lumière, et pressentit qu’il allait se faire attaquer, si bien qu’il baissa la tête et entendit du verre se briser au-dessus de lui. Des éclats de verre chutèrent, et l’un d’eux coupa Antoine à la joue. Mais il parvint malgré tout à allumer la lumière, et tous purent voir qu’ils se trouvaient dans une salle faisant office de dépôt, et virent Sarah à terre. Michaël et Katerina ne voyaient rien d’autre, mais Antoine vit alors une ombre ayant prit un volume, et une forme humaine derrière eux. Il voulut les prévenir, mais des filaments sortirent de l’ombre et attrapèrent Michaël et Katerina. Ceux-ci voulurent se libérer, mais des éclairs noirs commencèrent à émerger de l’ombre, et se mirent à les électriser à leur tour.

Michaël : Grrr... KUROI KYOUJYAKU !
Katerina : KUROI KYOUJYAKU !

Les deux emprisonnés activèrent leur aura noire, et purent ainsi repousser les éclairs. L'ombre les lâcha, et ils se mirent en garde. Voice entra alors dans la pièce, et activa instinctivement l'aura de flammes Akai Menshou. Il esquiva des filaments fonçant vers lui, et envoya dix dragons de feu sur l'ombre, provoquant une explosion et beaucoup de fumée. La base entière se mit à trembler à cause de la puissance de l'attaque, si bien que Lauréline le ressentit, et décida d'y aller. Seulement, sur sa route apparurent trois ombres similaires à celle que l'équipe combattait.

Lauréline : Qu'est-ce que c'est que ça ?!

Les ombres passèrent aussitôt à l'attaque, et la couleur des yeux de Lauréline vira au violet. Elle envoya aussitôt trois dragons de foudre vers celles-ci. Toutefois, l'attaque traversa les ombres et se contenta de faire exploser les appareils électriques dans le couloir. Des filaments la frappèrent dans le cou, et Lauréline sembla perdre conscience. Toutefois, elle se rattrapa dans sa chute, ses yeux étant redevenu rouges. Par réflexe, Lauréline envoya un dragon de glace cette fois, mais il n'eut aucun effet non plus, et l'autre partie du couloir fut complètement gelée. De nouveaux filaments l'emprisonnèrent alors, et elle fut tirée jusque la glace du couloir. Étrangement, les filaments lui permirent de passer au travers de la glace, mais elle fut complètement emprisonnée dans sa propre glace lorsque ceux-ci se retirèrent. Pendant ce temps, l'autre groupe faisait toujours face à l'ombre qui n'avait subi aucun dommage de la part des dragons de feu. Une annonce retentit alors par les hauts-parleurs de la base.

Mathias : D’après les caméras, plusieurs ombres ont envahi la base, mais elles sont invincibles ! La signature énergétique a été détectée près du lac de la base, vous devez fuir ! 
Katerina : Invincibles ?!
Antoine : Ne restons pas là alors.
Katerina : Tsk. JIGESHINE !

Katerina envoya sa boule explosive sur l'ombre, et le groupe se hâta de quitter les lieux. En se dirigeant vers l'extérieur, ils furent soudainement bloqués par les trois ombres qui avaient arrêté Lauréline. L'ombre qu'ils avaient fui arrivait de l'autre côté. Mais alors, Van't Folth, qui s'était réveillé, alluma une lampe de très forte intensité, qui immobilisa les ombres.

Van't Folth : Cette lampe peut les paralyser pendant quelques secondes, fuyez !

Tandis que Van't Folth utilisait sa lampe face aux ombres, le groupe s'empressa de quitter les lieux. Toutefois, Van"t Folth fut attaqué dans le dos par des tentacules et terrassé. De son côté, Mathias subit le même sort, si bien qu'il ne restait plus que Katerina, Michaël et Antoine. Ceux-ci arrivèrent près du lac, et découvrirent deux personnes. Un individu habillé tout de blanc, portant un chapeau, une cape et des bottes, avec un tatouage noir sur le visage, et une femme vêtue de noire, aux très longs cheveux, qui portait une robe. Des larmes blanches étaient dessinées sous ses yeux.

Homme : Ne trouvez-vous pas que cette nuit est magnifique ? Le clair de lune éclairant les ténèbres… 
Michaël : Êtes-vous les responsables du chaos provoqué sur cette planète ?

Pour toute réponse, il joignit ses mains à celles de la femme en noir, et les ombres apparurent alors. Mais cette fois les ombres étaient en très grand nombre, et chaque ombre tenait un membre de la base.

Femme : Nous étions les gardiens du temps et de l'espace, jusqu'au jour où tout a basculé....
Michaël : Je ne comprends rien à vos histoires.
Homme : L'équilibre entre l'espace et le temps assure une survie prompte. Mais cet équilibre fut maintes fois rompu sur cette planète.
Michaël : Et alors ?
Homme : Le retour de la source de la destruction nous a réveillés. Pour empêcher cela de se produire à nouveau, toute forme de vie doit disparaître sur cette planète.
Michaël : Eh bien il n'en est pas question ! YAHIKAKU SHOSAREKO !

Michaël activa aussitôt son aura de flammes noires de niveau deux, et lança l'attaque Yami No Seiryuu wo ken droit sur les deux. Il eut juste le temps de les voir s'entourer de l'aura blanche pour l'homme et de l'aura noire pour la femme, avant de voir son attaque dissipée. De nouvelles ombres apparurent et l'emprisonnèrent, attrapant également Katerina et Antoine.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum