Chapitre 215 - Une pêche qui sort de l'ordinaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 215 - Une pêche qui sort de l'ordinaire

Message  Schlangan le Sam 4 Oct 2014 - 16:04

Dans un endroit mystérieux, une époque différente de celle que nous connaissons...

????? : Bon. Ta dernière tentative pour le tuer a échoué lamentablement.
Alarmixme : Toutes mes excuses, maître, je l'ai sous-estimé.
????? : Ça ira pour cette fois. Tu vas y retourner, et cette fois-ci, débrouille-toi pour en finir.
Alarmixme : A vos ordres...

Pendant ce temps, de retour à notre époque, au royaume des dieux, Hakirai avait convoqué les trois commandants divins de sa division. Le précédent "mage blanc" que Schlangan avait rencontré, Dujinezi, était là. A côté de lui se trouvait un individu qui portait des lunettes de soleil, qui avait les cheveux en pétards. L'individu portait un long manteau blanc, avec un éclair dans son dos. La troisième personne était une femme vêtue telle un pharaon de l’Égypte ancienne.

Hakirai : Bien, je vous ai convoqués tous les trois, pour voir où en est l'avancement des entraînements de vos capitaines. Dujinezi, comment va la sous-division des guérisseurs ?
Dujinezi : Et bien ça va correctement, ils sont encore loin de mon niveau, mais ils progressent.
Hakirai : Très bien, Raikenin, où en es-tu avec la sous-division de la foudre ?
Raikenin : Et bien, je les tiens au courant on peut dire, hi hi hi hi hi !
Hakirai : .... Ok... Et toi, Taiya ? Comment va la sous-division du soleil ?
Taiya : Ça s'entraîne bien aussi... La routine quoi.

Hakirai se leva, puis fit apparaître une photo de Schlangan.

Hakirai : Bien. Celui-ci est dans notre division, comme vous le savez. Le fait est que son niveau est devenu égal voire légèrement supérieur à celui d'un capitaine divin. Il faudrait donc lui fournir des entraînements de ce niveau.
Raikenin : Il se spécialise dans quoi ? Foudre, Guérison, Lumière ?
Hakirai : C'est un peu spécial, il maîtrise de nombreux éléments, pas que la lumière. Sa dernière trouvaille était de fusionner des auras de la division du feu, des ténèbres, et de la lumière. Sans parler du fait qu'il possède un Yinkai comme les Shinigamis.
Taiya : Et il est dans notre division ? Il a préféré la lumière ?
Hakirai : Evidemment ! Nul ne peut résister à l'attrait d'une division aussi brillante que la nôtre.
Raikenin : Ouais encore un que tu as forcé quoi...
Hakirai : Mais absolument pas !
Taiya : Il serait de niveau capitaine divin, bizarre qu'on n'en ait pas entendu parler, quand il est entré dans la division.
Hakirai : Au moment où il est entré, il était plutôt du niveau de dieu majeur, il progresse très vite.
Taiya : Et jusqu’où peut-il aller ?
Hakirai : On dirait qu'"il" a des plans particuliers pour lui, donc quelque chose me dit qu'il peut sûrement atteindre votre niveau un jour, voire peut être même celui de général.
Raikenin : Sérieux ? Je veux le voir alors ! Il connaît des techniques de foudre ?
Hakirai : Oui. Ainsi que des techniques de lumière.
Taiya : Ah bon, suffisamment puissantes ?
Dujinezi : Il ne m'a pas paru connaître des sorts de guérison quand je l'ai rencontré en revanche. Était-ce parce qu'il était trop épuisé, ou bien ?
Hakirai : Il est en effet incapable de se guérir. Et comme Schlangan pourrait peut-être atteindre le niveau de général, il lui faut connaître des techniques correspondant à toutes les sous-divisions.
Raikenin : Vous comptez lui laisser votre place ?
Hakirai : Absolument pas. Mais faire un combat contre les mêmes pouvoirs que moi serait enrichissant. Il restera mon subordonné à vie bien entendu ! Mwahahahahaha !
Dujinezi, Taiya, Raikenin : ...
Hakirai : Bref, ce serait bien de lui apprendre quelques techniques de guérison. Dujinezi, tu pourrais t'en charger ?
Dujinezi : ... Sans doute, cependant... Quelqu'un de son équipe m'ennuie légèrement.
Hakirai : Ah oui, Areku... ou plutôt "Voice" comme il est appelé. Fais ce que tu veux.
Dujinezi : Dans ce cas, promettez-moi de ne pas intervenir, quoiqu'il arrive.
Hakirai : Et que comptes-tu faire ?
Dujinezi : ...
Hakirai : Je vois. Et bien soit, je n'interviendrai pas, sauf si tu causes des dommages collatéraux, ça te va ?
Dujinezi : Oui.
Hakirai : Bien. Vous pouvez retourner à vos occupations.

De son côté, Schlangan était sur Releeshan, et avait emmené sa fine équipe, à la... pêche.

Lauréline : Est-ce vraiment ce qu'un commandant de planète est censé faire ?
Schlangan : Hmmm ? Je trouve que ces derniers temps, nous sommes beaucoup trop mis sous pression, donc un peu de repos ne fera pas de mal !
Michaël : Parfait, on va pouvoir manger à souhait en pêchant.
Van't Folth : Mon gendre, il faudra faire cuire les poissons avant de les manger.
Katerina : Pas de problème père, je peux les faire cuire à coup de techniques de feu.

Van't Folth se leva alors, totalement émerveillé. Michaël et Katerina le regardèrent d'un air indiquant leur suspicion.

Van't Folth : Ah, c'est vraiment magnifique, n'est-ce pas, commandant Schlangan.
Schlangan : Exactement, Van't Folth, cela se devait d'arriver.
Van't Folth : Mais vu leurs conditions respectives, nous ne pouvions pas en attendre plus.
Schlangan : Tout à fait exact. Nul ne peut repousser le naturel à l'infini.
Katerina : De quoi parlez-vous encore, vous deux ?
Van't Folth : Ma fille, tu t'es enfin décidée à faire la cuisine pour ton mari, magnifique.
Katerina : NON MAIS ÇA VA PAS ?!
Voice : Et bien, ils sont énergiques en ce matin...
Antoine : Bah, pour une fois qu'on peut se relaxer.
Mathias : Oui, la probabilité que nous puissions nous reposer en étant toujours sous attaque constante de forces de niveau divin devait rapidement réduite à une...
Schlangan : URUSEI ! Tu vas faire peur aux poissons !
Lauréline : Nous sommes censés êtres venus pêcher, mais je remarque que seuls Antoine, Mathias, Voice et moi-même avons des cannes à pêche... Encore que celle de Mathias me paraisse bizarre...

En effet, la canne à pêche de Mathias ne présentait pas en son bout un hameçon, mais plutôt une pince mécanique avec une petite caméra.

Mathias : *SHTING* Les cannes à pêche normales sont obsolètes. Cette canne a la capacité de repérer les mouvements grâce à sa mini-caméra, puis la pince mécanique attrapera le poisson automatiquement et le remontera tout seul ! Je n'ai ainsi qu'à m'asseoir et attendre la récupération de poissons !
Lauréline : ... Et vous autres, qu'avez-vous à dire pour votre défense ? Michaël par exemple !
Michaël : Très simple. Il suffit d'attraper les poissons à mains nues !
Lauréline : ... Katerina ?
Katerina : En envoyant une boule de feu sur un poisson, ça fait l'effet d'une grenade, même si le poisson n'est pas touché. Si ça le touche, il est pêché automatiquement cuit, encore plus pratique !
Lauréline : ... Van't Folth ?
Van't Folth : Les poissons récupérés sont mis dans un seau. Au lieu de se servir d'un seau de petite taille, il faut enfermer les poissons en créant un barrage naturel à l'aide de rochers déplacés. Une cavité sera ainsi formée, jouant le rôle de seau, puis il suffira de drainer l'eau de cette cavité pour cueillir nos poissons.
Schlangan : Van't Folth, nous sommes là pour pêcher, pas pour cueillir.
Van't Folth : Ah très juste, je laisserai donc un fond d'eau pour faire office de pêche.
Lauréline : ... Et vous commandant ?
Schlangan : Je tiens à respecter l'optique de la pêche, c'est pourquoi je vais créer une canne à pêche de lumière. La lumière attirera les poissons, et il se rapprocheront. En détectant les mouvement de l'eau à côté de ma ligne de lumière, je n'aurai qu'à changer la forme de la ligne pour enserrer le malheureux poisson et le récupérer.
Lauréline : ... ok...
Schlangan : Bon pour pimenter un peu les choses, organisons un concours ! Celui qui pêche le plus gros poisson l'emporte !
Katerina : Que gagne-t-on en échange ?
Schlangan : Ah oui, j'y pense, Sarah ne sera pas là, elle a du boulot en retard en tant que capitaine de la 7ème division à la Soul Society.
Katerina : Ça ne répond pas à ma question.
Schlangan : Si je gagne, vous travaillerez cinq fois plus, si un de vous gagne, il gagne un jour de repos où il pourra embêter ceux qui travaillent !
Katerina : Hmfl, d'accord.
Voice : Il me faut absolument ce jour de repos !

Ainsi le groupe commença à s'affairer. Au bout de quelques heures, Schlangan n'avait encore rien pêché, tandis que le classement du reste de l'équipe allait dans ce sens : Van't Folth, Mathias, Michaël, Lauréline, Katerina, Antoine, Voice.

Antoine : Tu es mal parti pour ton jour de repos !
Voice : Roh ça va hein !
Katerina : Alors, Schlangan, un problème avec ta technique "lumineuse" ?
Schlangan : ... Urusei ! J'y peux rien si les poissons sont timides...
Katerina : C'est juste que ça ne peux pas marcher.
Schlangan : Ah oui ? Et bien je vais pêcher à plus grande distance voilà tout !
Katerina : ...
Schlangan : Admirez !

Schlangan lança alors sa corde de lumière dans le lointain, lorsqu'il sentit quelque chose passer à côté, il resserra sa prise et commença à tirer, mais le poisson résistait.

Schlangan : Bon j'ai chopé un poisson en plein air, et il est retombé dans l'eau avec ma prise, mais il résiste bien le bougre... Assez ri ! HIKARIKAI HATESHINAI !!

Sans aucune considération pour ceux à côté de lui, Schlangan activa l'aura de niveau deux, et tira brusquement ramenant la prise qui ne parvint pas à résister. Seulement il avait tiré trop fort et la prise le percuta à pleine vitesse, faisant cesser son aura par la même occasion. La prise n'était autre que le commandant de la sous-division des guérisseurs, Dujinezi.

Tous : Quoi ?!
Schlangan : Bien, ma prise est plus grande que vos poissons.
Katerina : Mais c'est un dieu !
Schlangan : On s'en fiche je l'ai pêché quand même !
Lauréline : Ça compte ça ?
Schlangan : Oui. Donc pour le moment je gagne.
Tous : ...

Seulement, la prise se releva alors, et toisa Schlangan.

Dujinezi : A quoi est-ce que vous jouez ?
Schlangan : Nous pêchons, et je t'ai pêché.
Dujinezi : ... Avec un sort de lumière ?
Schlangan : Ça a plutôt bien marché.
Dujinezi : D'une manière ou d'une autre, ça m'épargne de vous chercher.
Schlangan : Bon, qu'est-ce qu'un commandant divin me veut encore ? Je suis en journée de repos.
Dujinezi : Vous, Schlangan, allez me suivre. Et Areku vient aussi.
Schlangan : Areku ?
Dujinezi : Voice.
Voice : Heu, pourquoi ?
Dujinezi : Tu n'as rien à dire sur cela Areku. Tu me suis et c'est tout.
Voice : Heu... Je ne vous connais pas, je vais plutôt aller me coucher.
Dujinezi : Insolent !

Dujinezi pointa deux doigts vers Voice et s'apprêta à tirer un rayon d'énergie, mais Schlangan attrapa la main de Dujinezi.

Schlangan : Un instant. Qu'est-ce que tu crois faire là ?
Dujinezi : Lâchez-moi. Je vous demande juste de venir avec moi.
Schlangan : Demande ? Tu avais plutôt l'air d'ordonner il y a un instant.
Dujinezi : A vous, Schlangan, je le demande. Par contre, Areku n'a aucun droit de me désobéir.
Schlangan : Ah oui ? Il obéit à MES ordres. Pas aux vôtres. Et de ce fait, j'ai bien envie de lui dire de rester là.
Dujinezi : Oseriez-vous me défier ?
Schlangan : C'est plutôt toi qui vient défier les gens à faire du tapage pareil, monsieur le guérisseur.
Dujinezi : Maintenant lâchez-moi.
Schlangan : Allons bon, cela ressemble à un ordre aussi, non ?
Dujinezi : RUUKA.

Schlangan sentit quelque chose drainer l'énergie vitale de sa main et la retira donc. Puis il se mit en garde.

Schlangan : Qu'est-ce que c'était que ça ?
Dujinezi : Ne croyez pas que je ne peux que guérir. Si je donne de l'énergie, je peux aussi en prendre.
Schlangan : ...
Dujinezi : Je suis venu ici pour vous apprendre des techniques de la sous-division des guérisseurs, à la demande de mon général.
Schlangan : Et en quoi cela concerne-t-il Voice ?
Dujinezi : Puisqu'il maîtrise également des techniques de guérison, je l'emmène aussi.
Schlangan : Tiens donc ? Je ne me rappelle pas que Voice ait été en train d'utiliser des pouvoirs de guérison quand tu es arrivé la première fois... Il allait le faire seulement... Comment es-tu au courant alors ?
Dujinezi : ...
Schlangan : Si tu veux qu'il vienne avec nous, tu as plutôt intérêt à me répondre.
Dujinezi : Ridicule. Ne m'obligez pas à vous emmener de force.
Voice : ... Vous m'appelez "Areku", donc vous me connaissez c'est ça ?
Dujinezi : En effet.
Voice : Si je viens avec vous... Pourrez-vous me dire ce que vous savez de moi ?
Schlangan : Tiens, j'y pense Voice, je ne t'ai jamais demandé, mais c'est quoi ton vrai nom ? Ce n'est pas ce "Areku" ?
Voice : Je vous l'ai dit il y a longtemps quand vous avez déboulé sur une île déserte. Mon prénom est Alex.
Schlangan : Ah... Donc pourquoi Areku, cher commandant ?
Dujinezi : Suivez-moi, et vous saurez tout.
Schlangan : ... Fort bien. Voice, nous allons y aller. Mais je tiens à te prévenir, cher commandant, ne fait rien de déplacé envers Voice...
Dujinezi : ... Allons-y. Rejoignez-moi au Royaume des dieux. Vous avez la capacité de vous téléporter là-bas, Schlangan.
Schlangan : Moui...

Dujinezi disparut alors, et Schlangan mit sa main sur l'épaule de Voice.

Schlangan : En avant. Son histoire m'intéresse.
Van't Folth : Faites attention, et prenez votre temps.
Schlangan : Pas la peine de me dire ce que je dois faire.

Schlangan et Voice disparurent alors. Puis Van't Folth se retourna vers le groupe.

Van't Folth : Bien, puisque le commandant et Voice ont abandonné le tournoi, je passe en tête !
Katerina : Père ! Vous en profitez !
Van't Folth : C'est comme ça que les choses fonctionnent, ma fille.
Katerina : ...
Antoine : Et moi me voilà dernier...

Schlangan et Voice arrivèrent au Royaume des Dieux, où Dujinezi les attendaient.

Dujinezi : Suivez-moi.
Voice : ...

Dujinezi les conduisit dans la section réservée au quartier général de la lumière. Il les fit entrer dans la section de la sous-division des guérisseurs et les amena dans une salle d'entraînement. Puis il scella la porte de la salle. Dans le couloir avant la salle se trouvaient Taiya et Raikenin.

Raikenin : Je n'aime pas ça...
Taiya : Quoi donc ?
Raikenin : Tu as vu l'expression sur le visage de Dujinezi ? Il était effroyablement sombre.
Taiya : Oui tu as raison, la dernière fois qu'il était comme ça, il a commis un massacre.
Raikenin : J'espère que nous nous faisons des idées...

Dans la salle Dujinezi s'assit et s'adressa à Schlangan et Voice.

Dujinezi : Bien. Cette salle est scellée, si bien que seul moi peut enlever le sceau et vous laisser sortir. Il faudrait plus de puissance qu'un commandant divin pour le détruire. Donc n'espérez pas vous faire aider.
Schlangan : Comment ça ?
Dujinezi : L'entraînement sera difficile.
Voice : Vous avez dit que vous me direz d'où vous me connaissez, alors ?
Dujinezi : C'est vrai... Areku, je te connais, car... je suis ton père.
Schlangan : Nani ?
Voice : Co... comment ?
Dujinezi : Oui je suis ton père, et à l'époque il semble que j'ai échoué, et je vais donc réparer mon erreur.
Schlangan : Quelle erreur ?
Dujinezi : C'est évident non ? Je vais m'assurer qu'il est bel et bien mort cette fois.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum