Chapitre 219 - Corruption

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 219 - Corruption

Message  Schlangan le Sam 11 Oct 2014 - 13:56

Le phénix blanc Shirozaku continuait de montrer le passé de Voice à celui-ci et à Schlangan.

Schlangan : La prophétie s'est accomplie ? Comment ça ?
Shirozaku : Je vais vous montrer. Cinq ans plus tard... Le jour du rite initiatique.

Le décor changea à nouveau. Areku avait cette fois dix ans. Il se tenait devant une porte, aux côtés de Shirozaku.

Dujinezi : Areku, tu vas devoir accomplir le rite. Tu te souviens de tout ce que tu dois faire ?
Areku : Oui, père.
Sharena : Alors va, et scelle le pacte avec Shirozaku.
Areku : Oui, mère.

Areku et Shirozaku passèrent alors la porte qui se referma derrière eux. Ils se trouvaient dans une salle avec un pentagramme inscrusté dans un cercle et rempli de symboles au milieu. De l'eau se trouvait dans une coupe. Areku et Shirozaku pénétrèrent dans le pentagramme et se placèrent de part et d'autre de la coupe.

Areku : Moi, Areku, prince de la lignée des Shiranda, demande à effectuer le pacte avec vous, gardien de la lignée.
Shirozaku : Moi, Shirozaku, gardien de la lignée des Shiranda, accepte d'effectuer le pacte avec vous, prince de la lignée.
Areku : Que par cette coupe nos vitalités soient placées en harmonie.
Shirozaku : Que par cette coupe nos essences de vie soient en harmonie.
Areku : Que par ce pacte vous puissiez me protéger.
Shirozaku : Que par ce pacte vous puissiez m'appeler.
Areku : Je partage mon sang avec le vôtre.
Shirozaku : Je partage ma vie avec la vôtre.

Areku se piqua un doigt et fit tomber une goutte de sang dans la coup tandis que Shirozaku plaça une de ses plumes qui se décomposa dedans.

Areku : Je bois, afin de conclure ce pacte.
Shirozaku : Je bois, afin de sceller ces termes.

Areku but en premier dans la coupe et la tendit à Shirozaku qui but également dedans. Leurs deux corps se mirent à émettre de l'énergie, et les deux énergies se rejoignirent pour ensuite se dissiper.

Shirozaku : Félicitations, jeune prince, le pacte est accompli.
Areku : Merci, Shirozaku.

C'est à ce moment qu'un homme surgit de derrière un pilier en applaudissant. Schlangan le reconnut, bien qu'il fut plus jeune.

Schlangan : Alarmixme !!
Shirozaku : Vous le connaissez ?
Schlangan : Oui. Mais que fait-il ici ? C'est bien lui que j'avais vu lors de notre découverte de la ville alors.
Shirozaku : Il s'agit du responsable du chaos.
Voice : ...

Alarmixme avançait petit à petit vers Shirozaku et Areku.

Alarmixme : Magnifique, le pacte est accompli. Vraiment magnifique.
Shirozaku : Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?
Alarmixme : Ce que je veux ? Je veux voir l'un des plus puissants phénix devenir fou et détruire sa propre ville, pourquoi ?
Shirozaku : Comment ?!
Alarmixme : Tu m'as bien compris, Shirozaku. Je vais te faire anéantir cette ville !
Areku : Shirozaku ne fera jamais une chose pareille !
Alarmixme : Evidemment, il a une nature l'empêchant de faire ceci. Mais il a effectué un pacte. Si celui avec qui il a effectué le pacte devient fou de cette manière, Shirozaku le sera aussi.
Areku : Je ne ferai jamais une chose pareille non plus !
Alarmixme : Hé hé hé hé hé. De par ta nature non... Mais vu ce que tu as en toi. Un petit coup de "boost" pourrait faire la différence...
Shirozaku : Je ne te laisserai pas faire !
Alarmixme : Tu as beau être l'un des plus puissants phénix, tu ne fais pas le poids contre moi !
Shirozaku : C'est ce que nous allons voir. Areku, recule !
Areku : D'accord...

Shirozaku fonça sur Alarmixme toutes griffes sorties mais celui-ci sauta et esquiva l'attaque. Shirozaku se retourna et lança une boule de feu, mais une fois encore Alarmixme l'évita. Puis Alarmixme tira deux rayons d'énergie, que Shirozaku esquiva à son tour.

Alarmixme : Hmmm, tu te défends, c'est bien...
Shirozaku : ...
Alarmixme : Je vais donc y aller un peu plus sérieusement.

Alarmixme se déplaça très rapidement et mit un coup de pied à Shirozaku qui ne réussit pas à l'éviter. Shirozaku fut propulsé contre un mur, puis fut frappé par une boule d'énergie en plein torse, qui le fit s'effondrer.

Alarmixme : Faire le pacte t'a affaibli, c'était vraiment le bon moment.
Shirozaku : Areku... Fuis !
Alarmixme : Pas si vite !

Alarmixme se plaça devant Areku et le souleva en lui plaquant la main sur la bouche pour l'empêcher de crier. Puis Alarmixme fit apparaître une boule d'énergie noire dans sa main, et la fit rentrer dans le corps d'Areku. Les cheveux de ce dernier devinrent alors noir, et sa peau devint plus sombre également. Au fur et à mesure qu'Areku se transformait, les plumes de Shirozaku se tentaient elles aussi de noir.

Alarmixme : Bien, maintenant, montrez-moi votre pouvoir de destruction ! Réduisez cette ville en cendres ! Areku, et non pas Shirozaku, mais plutôt Kurozaku ! Ha Ha ha ha ha ha ha !
Areku et Kurozaku : ...

Schlangan : Mais quelle charogne celui-là ! Je vais le buter un de ces jours !
Shirozaku : Sa puissance actuelle doit être titanesque... Vu la force qu'il avait déjà.
Schlangan : Oui, mais si je le revois, je vais m'en débarrasser quand même ! Il me tape sur le système !
Voice : Donc tout ça m'est arrivé...
Shirozaku : En effet. Observez la suite.

Areku monta sur le dos de Kurozaku qui cracha une boule de feu noire explosant la porte et le mur en même temps. Les gardes furent surpris, ainsi que Dujinezi et Sharena.

Dujinezi : Que... quoi ?!
Sharena : Areku ?!

Kurozaku tira une nouvelle boule de feu en direction du roi et de la reine, provoquant une énorme explosion à leur endroit. Dujinezi avait protégé Sharena, et seuls ses jambes étaient blessées, tandis que Sharena était indemnes. Areku et Kurozaku s'engagèrent dans le couloir en tirant des boules de feu, et commencèrent à faire de même en ville. Pendant ce temps, dans le palais.

Dujinezi : Shirozaku est devenu noir... Les cheveux d'Areku aussi... Sharena ! Le sceau de sa présence maléfique a dû casser ! Tu m'avais dit... Que cela ne pouvait pas arriver !
Sharena : Ça ne peut pas arriver... Il ne peut pas se briser comme ça !
Dujinezi : Alors qu'est-ce qui se passe là ?!
Sharena : ...
Dujinezi : Réponds-moi !!

Sharena s'enfuit alors en direction de la sortie du palais, et Dujinezi ne put pas la suivre à cause de ses jambes. Sharena découvrit que tout était en proie aux flammes, et vit alors Kurozaku et Areku foncer vers elle. Areku avait dégainé la dague qui lui avait été offert le matin même.

Sharena : Areku, qu'est-ce que tu fais ? Que t'arrive-t-il ?
Areku : ...
Sharena : Areku ! Réponds-moi !
Areku : ...

Areku commença à avancer vers sa mère, tandis que Kurozaku continuait à tirer des boules de feu, désolant encore plus les lieux. Areku leva sa dague pour frapper Sharena, mais celle-ci le prit dans ses bras en le suppliant de redevenir normal. Un flash de lumière se produisit et Areku et Shirozaku redevinrent normaux.

Areku : Mère ? Que... où suis-je...
Sharena : Areku ! Tu es redevenu normal ! Dieu soit loué.

Mais alors un rayon d'énergie noire perça le cœur de Sharena qui cracha du sang en s'effondrant. Du sang jaillit sur Areku et sur sa lame.

Areku : Mère ?! Mère ?! Mère !!!
Alarmixme : Pitoyable. Comment a-t-elle osé mettre fin à mon spectacle ?
Shirozaku : Toi ! Tu es celui qui l'a tué ?!
Alarmixme : Evidemment. Mais la suite ne m'intéresse plus. Amusez-vous sans moi.
Shirozaku : Pas si vite !

Mais Alarmixme tira une boule d'énergie sur le sol et disparut après l'explosion. Peu après, le roi, aidé de deux gardes arriva sur les lieux et vit sa femme morte, et Areku et sa dague couverts de sang.

Dujinezi : Comment as-tu osé... Tuer ta propre mère ?!
Areku : Père ! Ce n'est pas moi ! C'est...
Dujinezi : SILENCE ! Tes cheveux sont redevenus normaux, mais tu n'essaies sans doute que de me tromper !
Shirozaku : Votre majesté, vous...
Dujinezi : J'AI DIT SILENCE ! Je ne peux pas te faire confiance non plus Shirozaku ! GARDES ! Arraisonnez-les ! Et mettez-les dans une cellule avec un sceau pour les empêcher de s'évader !
Areku : Mais père...

Dujinezi frappa alors son fils dans le ventre, le faisant s'évanouir. Shirozaku se laissa conduire dans une cellule avec Areku. Puis le Shirozaku qui guidait Schlangan et Voice recommença à donner des explications.

Shirozaku : Dujinezi n'a jamais su qu'il s'agit d'Alarmixme qui a éliminé sa femme. Il n'est pas au courant de ce qui c'est réellement passé.
Schlangan : Tu ne lui as jamais dit ?
Shirozaku : Je n'en ai pas eu l'occasion. Voici ce qui s'est passé ensuite.

Le décor changea à nouveau, pour représenter le jour suivant. Dans une pièce du palais, Shirozaku et Areku étaient attachés, et bâillonnés. Le roi était présent avec une épée.

Dujinezi : Ayant déshonoré notre famille, ayant détruit la ville, et des centaines de personnes, vous ne pouvez pas être jugés. Je vais vous exécuter moi-même tous les deux, tel est mon devoir en tant que roi.

Dujinezi transperça d'abord Shirozaku qui tomba en poussières. Puis, il fit la même chose à Areku. Il transporta alors le corps d'Areku et le jeta du haut d'une falaise, ce démon ne méritant même pas l'incinération. Shirozaku finit les explications :

Shirozaku : Même si je tombe en poussières, je peux renaître de mes cendres, tant que celui avec qui j'ai fait le pacte est vivant et se souvient. Malgré que tu aies été transpercé, tu as survécu, Areku. Mais quand tu as été jeté de la falaise, tu es tombé sur la tête, et tu as perdu la mémoire. De ce fait tu ne te souvenais plus de moi. Plus tard, des personnes vivant dans un village proche t'ont retrouvé et éduqué. La ville où tu vivais n'a jamais été reconstruite.
Voice : ...
Schlangan : Tout s'explique. Mais maintenant, tu es réveillé Shirozaku, tu vas l'accompagner ?
Shirozaku : Pour le moment, Areku est mort, mais ayant scellé un pacte avec lui, son corps peut renaître de ses cendres.
Schlangan : C'est vrai ? Sinon au pire j'aurais demandé à Van't Folth de reconstituer ton corps à partir de l'ADN des cendres.
Voice : ...
Shirozaku : Maintenant le problème est de convaincre Dujinezi, qui ne voudra sûrement pas croire à cette histoire.
Schlangan : Et bien je vais essayer, ramène-moi là où il se trouve, et reste caché avec Voice, enfin, Areku.
Shirozaku : Très bien.

Schlangan fut donc retéléporté devant Hakirai et Dujinezi.

Dujinezi : Vous avez du courage de reparaître devant moi.
Schlangan : Maintenant je sais pourquoi tu veux tuer ton fils, mais il y a des choses que tu ignores.
Dujinezi : Des choses que j'ignore ?
Schlangan : Ce n'est pas le sceau de Zestar qui s'est cassé, ta femme avait raison.
Dujinezi : Depuis que je sais qui est Zestar, je l'avais compris. Mais mon fils a succombé aux ténèbres, et commis un acte irréparable, un matricide.
Schlangan : Ce n'est pas Voice, Areku je veux dire, qui a tué Sharena.
Dujinezi : Je l'ai vu de mes yeux !
Schlangan : As-tu vu sa dague couverte de sang ou bien l'as-tu vu transpercer Sharena ?
Dujinezi : L'un implique l'autre !
Schlangan : Et bien non ! Il s'agit d'une autre personne - que je connais - qui a tué Sharena, ce même individu qui a fait sombrer ton fils dans les ténèbres comme tu dis !
Dujinezi : N'importe quoi. Tu oses inventer n'importer quoi pour le défendre. Tu veux vraiment mourir toi aussi ?
Hakirai : Pas de ça ici, Dujinezi.
Schlangan : Demande au phénix Shirozaku !
Dujinezi : Il est de mèche avec mon fils ! C'est lui qui t'a montré ça ? Il t'a trompé alors !
Schlangan : ...
Dujinezi : Maintenant dis-moi où est Areku, qu'on en finisse !
Schlangan : Areku a perdu la mémoire, et qui plus est le sceau de Zestar n'est plus depuis un moment ! N'est-ce pas assez ?!
Dujinezi : Sûrement pas ! Il doit rester enfermer à jamais !
Schlangan : Alors écoute-moi, je vais essayer de retrouver cet individu nommé Alarmixme ! Et je lui ferai avouer !
Hakirai : Alarmixme ? Encore lui ?
Schlangan : Oui... Je me demande pourquoi il apparaît partout pour fiche le bordel.
Hakirai : Il travaille pour les titans, et à l'heure actuelle il est suffisamment puissant pour qu'un capitaine divin soit incapable de le battre. Et il sait rendre des planètes indétectables aux yeux du royaume des dieux, si bien qu'on ne peut pas le localiser.
Schlangan : Tsk. Dujinezi.
Dujinezi : Quoi ?
Schlangan : Je te garantis que je n'essaierai pas de ressusciter Areku pour le moment, mais ne l'envoie pas au royaume de l'oubli pour le moment ! Si je trouve Alarmixme on aura la vérité !
Dujinezi : ...
Hakirai : Très bien, tu vas faire comme ça Dujinezi. Je surveillerai Schlangan, pour qu'il ne déroge pas à sa parole, et toi tu attends.
Dujinezi : Et bien soit. Mais s'il s'avère que cet Alarmixme n'a rien à voir avec cette histoire, je me débarrasserai d'Areku pour toujours !
Schlangan : Très bien. Maintenant je retourne sur ma planète, je vais faire des recherches.

Schlangan repartit donc sur Releeshan, et découvrirent le chaos qui se déroulait là-bas. Schlangan arriva sur un champ de massacre. Tous les membres de son équipe étaient à terre, grièvement blessés, et ne bougeaient plus.

Schlangan : Que... que s'est-il passé ici...
Alarmixme : Te voilà enfin !

Schlangan se retourna et vit Alarmixme.

Schlangan : C'est toi qui as fait ça ?
Alarmixme : Exact, pour passer le temps.
Schlangan : Au moins, tu tombes à pic, car j'allais justement partir à ta recherche !
Alarmixme : Ah oui ?
Schlangan : Oui.
Alarmixme : Et bien, puisque je suis là pour te tuer, finissons-en !


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6446
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum