Chapitre 235 - L'armée des Êtres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 235 - L'armée des Êtres

Message  Schlangan le Ven 17 Oct 2014 - 16:33

Alors que Schlangan se trouvait à Atlantis, pendant ce temps, dans la cellule où était retenue Lauréline, celle-ci s'était allongée et réfléchissait.

Lauréline (pense) : Bon, que vais-je bien pouvoir faire ?
Lauréline (pense) : Je savais bien qu'on n'aurait jamais dû suivre ce commandant au final...
Lauréline (pense) : Arrête de raconter n'importe quoi, il suffit qu'on s'en aille d'ici en brisant la cellule !
Lauréline (pense) : Même si je te laisse la main, ta force ne suffira peut-être pas...
Lauréline (pense) : Et puis, si on échoue, il va nous arriver des malheurs encore...
Lauréline (pense) : On s'est fait avoir par surprise, sinon ces Êtres seraient à six pieds sous terre !
Lauréline (pense) : On ne sait même pas si on est chez des Êtres, après tout on n'a vu qu'un scientifique !
Lauréline (pense) : D'ailleurs il disait nous connaître...
Lauréline (pense) : Il disait aussi qu'il a capturé le commandant, qui est un véritable monstre par rapport à nous...
Lauréline (pense) : Ça je ne suis pas sûr que c'est vrai, il n'y a que vous pour croire ça...
Lauréline (pense) : Ce serait tout à fait plausible !
Lauréline (pense) : Avec la facilité qu'il a pour balayer les Êtres ? Laisse-moi rire !
Lauréline (pense) : Elle a raison... Bon on essaie de s'enfuir alors ?
Lauréline (pense) : Évidemment !
Lauréline (pense) : Bon, bah je te laisse la main alors...

Les yeux de Lauréline virèrent alors au violet, et elle se leva. Elle lança une attaque de pour détruire le le mur, mais il se reconstruisit aussitôt. Lauréline entendit des bruits de pas derrière elle, et se retourna. Le scientifique était de retour.

Scientifique : C'est inutile, ces murs ont la capacité de se reconstruire indéfiniment.
Lauréline : Il suffirait que je lance une attaque plus puissante.
Scientifique : Ah tiens c'est toi qui a le contrôle du corps maintenant. Tu ne me connais pas non plus.
Lauréline : ...
Scientifique : En tout cas, inutile d'essayer de t'échapper. Même dans l'hypothèse improbable où tu détruirais le mur, cela ne ferait que te conduire à ta perte.
Lauréline : ...
Scientifique : Bon, je reviendrai plus tard, évite de faire ce genre de bruit qui me force à me déplacer.

Et le scientifique repartit, laissant Lauréline dans sa cellule. Pendant ce temps, dans la cité d'Atlantis, Agatha et Schlangan étaient retournés dans le bâtiment principal.

Schlangan : Bon, je me demande bien ce que les Êtres pourraient faire de si terrifiant que ça. S'ils pouvaient tous se mettre au même endroit, ça irait plus vite même...
Agatha : D'après nos informations, ils ne sont pas seuls, des humains coopéreraient avec eux.
Schlangan : Hmmm. Ils ont une base quelque part ?
Agatha : La chose étrange est que nous n'avons repéré aucune base, hormis les petits avant-postes, sur le vieux continent.
Schlangan : Bizarre.

Un voyant clignota alors, et Agatha alla appuyer sur un bouton, pour faire apparaître un écran. Des milliers d'êtres étaient en train de se regrouper au-dessus de l'océan où se trouvait Atlantis. Ils portaient un objet gigantesque qui ressemblait à un canon, et le dirigèrent vers l'océan.

Schlangan : Huh ? Qu'est-ce que c'est que ça ?
Agatha : Je demande à l'ordinateur de l'analyser.

Agatha entra des instructions dans l'ordinateur. Quelques instants plus tard, un rapport apparut sur l'écran. L'objet était bien un canon dont la puissance de feu suffirait à évaporer totalement l'océan et balayer le bouclier entourant la cité, la réduisant à néant.

Schlangan : Bon, pas le temps de rigoler alors, je m'en charge !
Agatha : Tout seul ?!
Schlangan : Ça va faire un peu de ménage !

Schlangan se mit à courir vers la sortie d'Atlantis, sortit par le sas, passant à côté des dieux mineurs qui n'eurent pas le temps de lui demander ce qu'il se passait. Il enclencha l'aura blanche de niveau deux pour aller plus vite et arriva rapidement au-dessus de l'océan. Mais il vit alors le canon faire feu. Il envoya sa technique Hyakubairhikayuuka, à savoir cent puissants dragons de lumière devant le rayon d'énergie, mais cela ne fit que le ralentir. Seulement cela laissa le temps à Schlangan de s'interposer devant, et en ajoutant l'aura de flammes de niveau deux et en employant une nouvelle fois l'attaque il renvoya l'attaque vers le canon, détruisant celui-ci et une partie des Êtres pullulant dans le ciel. Ceux-ci se tournèrent aussitôt vers lui.

Schlangan : Et bien quoi, vous avez perdu votre canon, quel dommage. Maintenant c'est à vous !

Schlangan fonça droit sur la horde d'Êtres pour en découdre. Pendant ce temps, au royaume des dieux... Holten, Zintaih et Hakirai étaient à nouveau en train de discuter.

Zintaih : Tu as l'air bien soucieux Holten...
Holten : En effet, j'ai quand même essayé de joindre Atlantis, mais personne ne répond....
Hakirai : Tu crois que Lauréline s'est réveillé et a tout détruit ?
Holten : Non, je pense qu'on le saurait. Mais apparemment aucune communication ne semble passer vers là-bas...
Hakirai : Bah, Schlangan doit être sur place maintenant, il gérera le problème...
Zintaih : Inutile de te tracasser pour ça, oui.
Holten : C'est quand même étrange, aucune puissance n'est détectée dans la cité d'Atlantis d'après nos ordinateurs, même pas celle d'Agatha, un dieu majeur envoyé là-bas il y a peu...
Hakirai : Bah, Taiya a dû demander à Schlangan de faire un rapport quand il reviendra, on en saura plus à ce moment !
Holten : Hakirai, il y a des choses que seuls nous généraux sommes aptes à gérer, j'espère qu'il ne tombera pas sur un problème de ce type...
Hakirai : Je ne vois pas pourquoi ça arriverait... tu réfléchis trop.
Holten : Peut-être...
Zintaih : Évidemment.

Loin de tout cela, sur Releeshan, Van't Folth s'était rendu dans la salle d'entraînement où se trouvaient Michaël et Katerina.

Van't Folth : Ah, vous êtes bien là.
Katerina : Je m'entraîne.
Michaël : Moi aussi, tant que j'y suis.
Van't Folth : Et bien je vais me joindre à vous un peu, alors. D'autant plus il faut que je vous parle.
Katerina : Pas encore la même rengaine que Schlangan nous a sorti j'espère...
Van't Folth : Hmmm ? Oui on pourrait discuter de ce sujet, mais il y a autre chose de plus pressant.
Michaël : Quoi donc ?
Van't Folth : Et bien, via diverses machines que j'ai installé, j'ai pu scanner tout le monde dans la base. Ma machine présente quelques imperfections, si bien qu'elle n'a pas pu scanner le commandant, et toi, mon gendre. Mais sinon j'ai analysé Lauréline.
Katerina : Oui, et ?
Van't Folth : Elle possède trois personnalités que vous avez déjà vu, mais il semblerait qu'elle ait en plus une autre personnalité réprimée par les trois autres.
Michaël : Huh ?
Van't Folth : Je ne sais pas à quoi correspond cette personnalité, mais c'est étrange. Qui plus est le commandant a été envoyé avec Lauréline sur la planète où vous l'avez trouvé.
Katerina : Minute, comment tu sais que Schlangan et Lauréline ont été envoyé en mission par les dieux ?
Van't Folth : J'ai créé cette salle, il est donc normal que je puisse savoir ce qu'il s'y passe non ? J'ai d'ailleurs trouvé l'idée du commandant très bonne vous concernant.
Michaël : ...
Van't Folth : Je vais continuer à analyser cette mystérieuse personnalité, car ça m'intrigue...
Katerina : Ok.

Revenons sur la planète où se trouvait Schlangan, où ce dernier était en train de livrer bataille face à la multitude d'êtres. Grâce à sa double aura de flammes blanches, il parvenait sans mal à anéantir chaque être en un seul coup. Les êtres s'amassèrent autour de lui, et se mirent à se tenir les uns les autres, formant une sphère complète d'une centaine de mètres de rayons, plongeant Schlangan dans le noir. Puis les êtres formant la sphère utilisèrent leurs mains restantes et commencèrent à charger chacun une boule d'énergie, chaque boule illuminant un petit peu la sphère.

Schlangan : Houlà, mais ils sont nombreux les bougres...
Êtres (tous en même temps) : Anéantissement. SEXTA BLASTER.
Schlangan : LEVIATHAN THUNDER CANNON.

Tous les êtres tirèrent en même temps, mais Schlangan créa le serpent de mer de lumière qui s'enroula autour de lui et absorba les différentes attaques, pour ensuite foncer droit sur l'une des "parois" de la sphère et exploser à son contact, créant des lianes de lumière qui vinrent emprisonner les êtres à partir de la brèche formée, puis des pics de foudre vinrent les transpercer, en faisant exploser plusieurs. Schlangan émergea de la sphère pour découvrir qu'il restait encore énormément d'êtres dans les airs.

Schlangan : Purée, je n'en ai pas fini. Bon... RENSA DRAGON THUNDER !!

Schlangan envoya sa chaîne d'éclairs, à une puissance considérable qui détruisait tout ce qu'elle touchait. Puis il recommença à détruire différents êtres, tout en évitant les différentes attaques qu'ils lui lançaient. Les êtres voulurent reformer une sphère, mais Schlangan ne leur laissa pas le temps en envoyant l'attaque Ragnarok.

Pendant ce temps, dans une pièce située dans un endroit inconnu, relié à l'endroit où était enfermée Lauréline, le scientifique discutait avec deux autres hommes, qui n'étaient autres que les deux qui avaient été grièvement blessés par Schlangan plus tôt. Un troisième personnage se trouvait dans la pièce.

Scientifique : Tout se passe selon mes plans ici. Agariam, Betzel, Chahits, où en êtes-vous à l'extérieur ?
Agariam : Comme prévu, Schlangan est en train de faire du hachis des Êtres.
Betzel : Un véritable bourrin, il est seul contre des milliers, et il ne semble pas s'épuiser.
Scientifique : Evidemment, sa puissance est de loin supérieure à la leur.
Chahits : Par rapport à son attaque de la base, où il avait une aura blanche, là il a une aura blanche fusionnée avec une de flammes, et les deux auras semblent former une armure sur lui.
Scientifique : Dans l'état où il est, à savoir après avoir fusionné Hikarikai Hateshinai et Kyohaku Shokyaku, il est plus puissant qu'un capitaine divin, donc c'est normal.
Agariam : Oui mais à ce rythme il va tout anéantir.
Scientifique : Ces êtres ne sont qu'une diversion. Cela nous permet de gagner du temps. Tout sera bientôt fini.
Chahits : D'après l'ordinateur nous perdons en moyenne 100 êtres par seconde avec ce bourrin tout de même...
Scientifique : Et bien nous allons lui donner un peu de fil à retordre. Activez la formation BKO.
Betzel : A ce point ?
Scientifique : Oui, il faudra au moins ça.
Betzel : A vos ordres.

Betzel entra différentes données dans l'ordinateur, et les êtres face à Schlangan se mirent alors se regrouper, pour s'attacher les uns avec les autres. Ils commencèrent à former quelque chose, qui s'avéra être un gigantesque dragon composé de tous les êtres assemblés.

Schlangan : NANI ?! Qu'est-ce que c'est que ce truc ?
Dragon être : Formation BKO enclenchée. Anéantissement de l'intrus.
Schlangan : Allons bon, ils ne savent plus quoi inventer. Ça ira plus vite comme ça.... SAISHI RAGNAROK !!
Dragon être : RYUU BLASTER.

Les êtres composants le dragon s'illuminèrent chacun leur tour, leur énergie se transférant visiblement de proche en proche, jusqu'à atteindre la gueule du dragon, d'où partit un gigantesque rayon d'énergie qui balaya l'attaque de Schlangan. Schlangan esquiva le rayon, qui changea alors de direction, et commença à le suivre. Las de se faire poursuivre, il se retourna et lança à nouveau la technique qui avait détruit le canon, Hyakubaihikaryuujinka, qui annula l'attaque du dragon.

Schlangan : Tch. Cette attaque est plus puissante que l'attaque de leur canon...
Dragon être : Anéantissement.
Schlangan : Il devient lourd, là...

Schlangan se déplaça très rapidement au-dessus de l'être, et le trancha en deux dans le sens de la hauteur, détruisant des êtres le constituant au passage. Mais aussitôt, les êtres non détruits se rattachèrent pour reformer le dragon.

Schlangan : Ok, j'en ai déjà marre...
Dragon être : WIND BLASTER.

Le dragon battit des ailes et provoqua en vent puissant, composé de multiples lames d'énergie. Schlangan voulut les éviter, mais il dut en parer une, et la puissance du coup additionné au souffle du vent le propulsa droit dans l'océan. Puis le dragon le suivit. Il modifia légèrement sa forme pour s'adapter au déplacement sous l'eau et fonça droit sur Schlangan, qui lui était ralentit par l'eau. Schlangan se prit un coup de patte et fut projeté plus profond encore. Il envoya dix dragons de lumière vers le dragon qui les détruisit d'un coup de patte, puis le dragon attrapa Schlangan, et l'emmena jusqu'au fond de l'océan, où il le plaqua au sol, dans le but évident de le maintenir là jusqu'à ce qu'il se noie.

Pendant ce temps, dans Atlantis, Agatha assistait au combat, surprise de l'effroyable puissance de Schlangan, mais également surprise du dragon formé par les êtres. Elle était tellement concentrée sur le combat, qu'elle ne vit pas arriver trois personnes dans son dos qui lui mirent un coup derrière la nuque, l'assommant alors. Les trois personnes l'attachèrent alors et l'embarquèrent.

Le dragon être maintenait toujours Schlangan, qui ne pouvait pas bouger. Il activa alors Tenryoku Ryurai, et l'eau de mer propagea l'électricité à tous les êtres formant le dragon, qui se désolidarisa. Schlangan fut lui même électrisé par son attaque, mais il put lancer Saishi Ragnarok et balayer une bonne partie du dragon, avant de retourner à la surface et respirer. Il s'envola à nouveau, et peu après deux dragons plus petits, toujours formés d'êtres, émergèrent.

Schlangan : Bon... On dirait que vous ne voulez rien comprendre...
Dragons être : Anéantissement.
Schlangan : Oui, c'est cela, VOTRE anéantissement...


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6438
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum