Chapitre 253 - Le début de l'invasion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 253 - Le début de l'invasion

Message  Schlangan le Ven 24 Oct 2014 - 20:58

Quelques jours s'étaient écoulés depuis la défaite du général du feu Zintaih. Michaël n'avait pas donné de nouvelles, et Schlangan continuait à chercher des informations sur sa transformation. Une nuit, alors qu'il venait d'aller se coucher, il se retrouva appelé par les deux dragons siégeant dans son âme.

Schlangan : Hmmm ? Qu'y a-t-il ?
Ryurakai : Cela faisait longtemps, Schlangan
Ryukamirai : Nous avons des informations à te communiquer.
Schlangan : Des informations, à quel propos ?
Ryurakai : A propos de Tenryuma.
Schlangan : Tiens donc...
Ryukamirai : Celui que tu as affronté possède en lui une part dragon.
Schlangan : J'avais remarqué...
Ryukamirai : Le dragon qui est en lui est très puissant, bien plus que nous. Donc attends-toi à avoir des problèmes.
Schlangan : De toute façon, vu qu'il a battu Zintaih, il va falloir feinter pour le terrasser.
Ryurakai : Ce n'est pas tout. Étant des dragons, nous pouvons détecter quand certains de nos congénères sont réveillés.
Schlangan : Je trouve qu'il y a beaucoup de dragons encore en vie, alors qu'ils étaient supposés avoir disparu...
Ryukamirai : Supposés seulement, comme tu dis. Quoiqu'il en soit, de nombreux dragons se sont réveillés...
Schlangan : Et ils seront sous les ordres de ce cher Tenryuma ?
Ryurakai : C'est ça, en effet.
Schlangan : Et vous pouvez sentir leurs déplacements ?
Ryukamirai : Nous ne sommes pas des GPS...
Schlangan : Gréés Paresseux Somnolents ?
Ryurakai : Tu es mal placé pour dire ça...
Schlangan : Bon, et bien on verra bien ce qu'il en est.
Ryukamirai : Sois prudent en tout cas.
Schlangan : Mais oui...

Schlangan put donc reprendre son sommeil. Le lendemain, alors qu'il venait de se réveiller...

Soldat : Commandant, nous avons reçu un message de la plus haute importance !
Schlangan : Ah oui ? Que dit-il ?
Soldat : Je vous le lis : "Ici la planète Yamikamisen. Une armée entière a débarqué il y a peu et commence à raser toutes les villes sur leur passage. Vu leur progression, nous serons attaqués dans deux jours. Nous demandons des renforts de toute urgence."
Schlangan : Une armée entière ? Etrange. Quoiqu'il en soit, je vais aller voir. Faites convoquer mon équipe de toute urgence.
Soldat : A vos ordres.

Une demi-heure plus tard, après que tout le monde ait terminés ses diverses occupations, et ait pu se préparer, Schlangan et son équipe se dirigèrent vers la planète Yamikamisen en vaisseau. Schlangan préféra éviter le royaume des dieux pour le moment, sachant qu'il serait capable d'attaquer Tenryuma si jamais il le croisait sur sa route. Après plusieurs heures de vol, le groupe arriva finalement sur la planète Yamikamisen, située dans l'une des galaxies les plus éloignées de la planète Releeshan. Ils se rendirent à la base située là-bas.

Schlangan : Alors, où en sommes-nous ?
Soldat : L'armée continue à progresser, mais plus vite que nos estimations. Elle sera là dans quelques heures.
Schlangan : Et bien, nous allons aller à la rencontre de cette armée.
Katerina : Bien, il est temps de mettre des claques.
Lauréline : N'est-ce point un peu prétentieux que d'attaquer une armée directement ?
Voice : C'est sûr que ce ne sera pas de tout repos.
Schlangan : Bah, puisqu'il paraît qu'il faut utiliser de "diplomatie", nous allons d'abord leur demander de faire demi-tour. Selon leur réaction, nous interviendrons ou non.

Schlangan et son équipe se dirigèrent donc vers la position de l'armée, qui visiblement avait monté un camp. Des soldats, semblables à ceux qui avaient été vus sur la planète de Tenryuma par le film de Van't Folth, leurs barrèrent la route.

Soldat : Halte ! Que voulez-vous ?
Schlangan : Je veux parler à votre chef.
Soldat : Comme s'il avait du temps à perdre avec vous.
Schlangan : ... Lauréline, je te laisse faire, ou bien je les anéantis tous.
Soldat : PARDON ?!
Lauréline : Allons allons, calmez-vous... Nous aimerions discuter avec votre chef, pour voir si une solution diplomatique ne peux pas être trouvée avant de ne procéder au conflit.
Soldat : La diplomatie ne sert à rien. Toute ville sur cette planète sera rasée, un point c'est tout.
Lauréline : Pourquoi refuser la diplomatie alors que...

Mais le soldat tenta alors de frapper Lauréline, mais il se prit un coup de poing de la part de Katerina qui l'envoya valser plusieurs mètres en arrière.

Katerina : La ferme bon sang.
Schlangan : Belle diplomatie, chère porte-parole des civils.
Katerina : Rah, ça va hein.

Aussitôt, plusieurs soldats encerclèrent le groupe, avec visiblement l'intention de les capturer. Schlangan haussa les épaules, et Lauréline et Katerina passèrent à l'attaque. La moitié des soldats les encerclant furent gelés, tandis que l'autre moitié fut brûlée.

Schlangan : Bah, nous trouverons le chef nous même.
Katerina : Exact.
Lauréline : On aura essayé la diplomatie...
Antoine : Ça ne sert pas à grand chose de toute façon avec le commandant.
Mathias : Exact. Stop. Les arguments du commandant sont dits frappants. Stop. Nous pouvons donc en déduire que...
Schlangan : URUSEI ! Ah, tiens, comme au bon vieux temps.

Schlangan baillonna alors Mathias, afin qu'il ne puisse plus dire quelque mot que ce soit. Le groupe continua de déambuler dans le camp, et Katerina et Lauréline suffisaient amplement pour se débarrasser des soldats. Le groupe finit par arriver devant une hutte gardée par deux dragons. Un homme, ou plutôt mi-homme, mi-dragon, sortit de la hutte. Son torse et sa tête était humains, mais le reste de son corps était plutôt dragon. Il possédait deux ailes dans le dos.

????? : C'est vous qui provoquez tout ce raffut ?
Schlangan : On dirait bien. Alors que nous voulions vous parler, vos soldats ont cru bon de nous en empêcher.
????? : Je vois. Alors, que voulez-vous ?
Schlangan : Très simple. Cessez votre attaque sur cette planète, ou des mesures seront prises pour vous en empêcher.
????? : Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ! Vous vous croyez capable de faire quoi que ce soit ? La population de cette planète a été mesurée. Aucune armée ne pourrait nous arrêter.
Schlangan : A un détail près. Vous autres, reculez.
Tous : Ok.
Schlangan : Regarde bien. SAISHI RAGNAROK.

Schlangan lança son attaque sur le côté, et provoqua une explosion qui rasa la moitié du camp, divisant ainsi les effectifs de l'armée par deux.

????? : ...
Schlangan : Déjà ça fait moins de monde... Devrait-on continuer ?
????? : Non, cela suffira. Je vois qu'il va falloir que je m'occupe de vous. Vous deux, occupez-vous de ceux qui l'accompagnent.
Dragon 1 et Dragon 2 : A vos ordres.
Schlangan : Bien bien, voyons ce que vaut un général de notre ami Tenryuma.
????? : Oh, on dirait que vous connaissez notre seigneur. Et vous osez pourtant vous dresser sur notre route...
Schlangan : Mais bien sûr, puisque votre "seigneur", tombera lui également.
????? : Quelle impudence... Et bien moi, Kataragon, je vais vous éliminer, au nom de notre seigneur.
Schlangan : Très bien.

Alors que Schlangan allait affronter Kataragon, les deux dragons s'étaient placés devant l'équipe. Le dragon de gauche était rouge, tandis que le dragon de droite était bleu. Le dragon rouge sembla jeter son dévolu Mathias, Van't Folth et Lauréline, tandis que le dragon bleu s'intéressa à Katerina, Voice, Antoine et Sarah.

Van't Folth : Un dragon, voilà qui est fort intéressant.
Mathias : Hmmm hmmm hmmm !
Lauréline : Soyons prudents.
Dragon Rouge : Ne vous inquiétez pas, vous ne souffrirez pas.
Antoine : Bon, que fait-on ?
Katerina : Ben on le massacre.
Voice : Comme vous voulez.
Sarah : Ça me changera des hollows pour une fois.
Dragon Glace : Des victimes enfin depuis ce temps, je vais pouvoir m'amuser.

Le dragon rouge ouvrit la gueule et cracha une boule de feu sur le trio. Les trois évitèrent l'attaque, puis Lauréline envoya un dragon de glace sur l'ennemi. Seulement le dragon de glace s'évapora en touchant le dragon rouge. Celui-ci envoya de nouvelles boules de feu, qui furent à nouveau évitées. Pendant ce temps, le dragon bleu projetait des pics de glace sur ses quatre adversaires. Voice envoya dix dragons de feu sur le dragon qui les éteignit d'un coup de patte. Le dragon tira de nouveaux pics qui furent à nouveau évités. Puis les deux dragons s'envolèrent alors, et le groupe put constater que de nombreuses boules de feu et de nombreux pics de glace lévitaient autour d'eux.

Dragons : Adieu.

Les pics de glace et les boules de feu s’abattirent sur le groupe, provoquant diverses explosions, et un épais nuage de fumée. Kataragon se mit alors à rire.

Kataragon : Ha ha ha ha ha ha ha ! On dirait que vos hommes sont morts.
Schlangan : S'ils mourraient pour si peu, ce serait lamentable. Bon, finissons-en ici en tout cas.

Sans plus d'avertissement, Schlangan avança vers Kataragon. Il tenta de lui mettre un coup de poing, que Kataragon para. Schlangan mit d'autre coups, mais toutes ses attaques étaient parées sans aucun mal.

Schlangan : Hmmm....
Kataragon : Et bien, à ce niveau là, vous ne pourrez pas faire grand chose !
Schlangan : C'est ce que je me disais en te voyant. A ton niveau tu ne pourras pas faire grand chose.
Kataragon : Quoi ?

Kataragon ne vit pas le coup suivant partir. Il se retrouva projeté au travers de son camp. Il se releva cependant et revint à la charge. Il tenta cette fois de frapper Schlangan, mais il tapa dans la vide, et se prit un coup de pied en pleine figure qui l'envoya valser une nouvelle fois. Fou de rage il cracha alors une énorme boule de feu droit sur Schlangan qui se contenta de la dévier vers l'autre moitié non rasée du camp, qui fut détruite en partie par l'explosion provoquée. Kataragon ne vit pas Schlangan se déplacer et se prit un coup de talon sur le sommet du crâne et se retrouva assommé sur le coup. Pendant ce temps, la poussière provoquée par l'attaque des dragons s'était dissipée, et le groupe était plutôt indemne. Voice avait activé l'aura de flammes, Katerina l'aura noire. Lauréline avait les yeux violets. Sarah avait activé son Yinkai.

Dragon rouge : Ils sont plutôt résistants.
Dragon bleu : Très bien, voyons s'ils résisteront longtemps.

Les dragons foncèrent droit sur leurs cibles et ne purent les toucher. Voice avait sauté au-dessus du dragon et lui asséna un dragon de feu sur le dos, qui fit se crasher le dragon. Sarah envoya le sort n°88, Hiryuu Gekizoku Shinten Raihô sur le dragon, et Katerina renchérit avec son attaque Kuroshine. Pour le dragon rouge, Lauréline l'avait complètement gelé, et Van't Folth, ayant activé ses nanites, avait envoyé une puissante attaque sur le dragon. Deux explosions énormes se produisirent, mais les dragons étaient toujours vivants après ces coups.

Katerina : Peuh, ils sont résistants.
Antoine : Bon, je vais essayer.

Antoine prit alors sa flûte dans la main. Tous se demandèrent ce qu'il allait faire, lorsque le dragon bondit vers lui. Antoine esquiva la charge du dragon et en profita pour lui mettre un coup avec la flûte, mais rien ne se produisit.

Katerina : Qu'est-ce qu'il fout ?
Voice : Aucune idée.
Sarah : Pas très efficace...
Antoine : Ça peut marcher ! Attendez un peu !

Après plusieurs charges du dragon, et plusieurs échecs d'Antoine, l'imprévu finit par se produire, et onde de choc se produisit au moment où la flûte toucha le dragon, le projetant plusieurs mètres plus loin. Le dragon s'effondra au sol et ne s'en releva pas.

Katerina : Huh ?
Voice : Ah ouais...
Sarah : C'est quoi ce coup hasardeux ?
Antoine : Oui, bon, ça ne marche pas à coup sûr encore...

L'autre dragon s'était aussi relevé, et s'apprêtait à charger, lorsque Mathias, débâillonné, s'interposa.

Mathias : A moi : Ô être des foudres, abats-toi sur ma cible, ou un truc comme ça !
Van't Folth : Encore une incantation farfelue ?

L'incantation, certes farfelue, eut cependant l'effet voulu, et la foudre s'abattit sur le dragon qui s'effondra à son tour. Schlangan revint en applaudissant.

Schlangan : Hé bien bravo, vous commencez à utiliser vos capacités, même si Antoine n'est pas encore au point.
Antoine : Oui.
Schlangan : Bon, il ne reste plus grand chose de l'armée, on les achève ?
Katerina : Ouais.
Kataragon : PAS SI VITE !!

Kataragon, qui s'était réveillé, venait de se rapprocher d'eux. Il regarda les deux dragons vaincus et sourit. Puis il croisa les bras, et les deux dragons commencèrent à se décomposer en particules bleues et rouges. Les particules convergèrent vers Kataragon et se mirent à le recouvrir. Puis Kataragon réapparut, transformé. Les écailles de sa partie dragonne était rouges d'un côté et bleues de l'autre. L'énergie qui émanait de lui augmenta considérablement. Kataragon dégagea alors son énergie, et le sol se transforma totalement en glace, emprisonnant par la même occasion tout le groupe. Puis des colonnes de feu émergèrent du sol à divers endroits. La glace commença alors à s'épaissir pour bien bloquer tous ceux présents.

Schlangan : Qu'est-ce que tu fiches ?
Kataragon : J'ai récupéré ma vraie force car cela s'avère nécessaire, voilà tout.
Schlangan : Ah bon.
Kataragon : Puisque je n'ai plus d'armée, je vais au moins vous anéantir. Mon seigneur me récompensera pour cet acte.

Kataragon leva les mains en l'air, et des pics de glace émergèrent du sol et se mirent à tourner, réfléchissant la lumière et éblouissant tout le monde. Une fois que le flash fut passé, le groupe eut juste le temps de voir qu'une gigantesque boule de feu s'abattait sur eux. Une gigantesque explosion se produisit alors, créant un cratère de très grande profondeur, dand lequel la lave du manteau de la planète s'écoulait. Le groupe avait disparu à cause de cette gigantesque attaque.

Kataragon : Les voilà désintégrés. Je peux maintenant retourner au royaume.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum