Chapitre 264 - L'astuce de Schlangan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 264 - L'astuce de Schlangan

Message  Schlangan le Lun 27 Oct 2014 - 19:31

Le lendemain, Schlangan et Lauréline se rendirent au palais de Tenryuma, comme prévu, et Tenryuma, Van't Folth et Katerina les attendaient.

Tenryuma : Alors, qu'en est-il de ta réponse ?
Schlangan : Et bien, j'accepte. Qui plus est, j'ai à rendre visite à ma division au Royaume des Dieux.
Tenryuma : Tu as fait le bon choix.
Katerina : Étrange venant de sa part.
Tenryuma : Nous procéderons à ta nomination officielle d'ici quelques jours.
Schlangan : Soit. Je te laisse maintenant, j'ai à faire.
Katerina : Tu devrais dire "Majesté", quand tu t'adresses à nous.
Schlangan : Pour ça, tu peux toujours rêver. Lauréline, allons-y.
Lauréline : Bien.

Et Schlangan et Lauréline disparurent en direction du Royaume des Dieux.

Katerina : Tsk. Quel manque de respect.
Tenryuma : Ça ne me surprend pas de lui. Maintenant, tout va se passer comme nous l'avons prévu, n'est-ce pas, Van't Folth ?
Van't Folth : Exactement.
Katerina : Hmmm ? De quoi parlez-vous ?
Tenryuma : De ce qui va arriver sous peu.

Schlangan arriva donc au Royaume des Dieux, et se dirigea vers les quartiers de la division de la lumière. Au moment où il arriva, une fête semblait régner là-bas. Hakirai se tenait sur un pied sur la table, avec deux bouteilles tenant sur ses index.

Hakirai : Et maintenant je vous met au défi de... oh ? Regardez qui revoilà, après tout ce temps !
Taiya : Ah bah quand même, il en aura mis du temps.
Raikenin : Ho ho, toujours la même tête en tout cas.
Dujinezi : Pff. Toujours en vie, hein ?
Schlangan : Yo.

Une bouteille vola alors droit vers Schlangan qui l'attrapa. Il regarda vers l'origine du lancer et vit l'ex-commandante divine qu'il avait combattu deux ans plus tôt.

Jaita : Viens donc te joindre à nous !
Schlangan : Hmmm ? Comme si j'étais venu pour ça.

Mais un flash de lumière se produisit et Schlangan se sentit projeté. Au moment où la luminosité redevint normale, il était assis devant la table comme les autres. Lauréline était assise un peu plus loin.

Schlangan : NANI ?!
Hakirai : Tu n'as tout de même pas cru pouvoir t'échapper comme ça. En plus, il faut que je te parle.
Schlangan : Tu es déjà en train de le faire.
Hakirai : Ah oui ? Ce n'est pas bête. Bref, j'ai autre chose à dire, écou... hmmm ?

Mais Schlangan s'était déjà levé et se dirigea vers la sortie. Hakirai se plaça devant lui en un éclair.

Hakirai : Je sais pourquoi tu veux partir.
Schlangan : Ah oui ? Et bien laisse-moi passer alors.
Hakirai : Tu reconnais donc savoir qu'il y a des jeux dans une fête, et tu as peur de perdre.
Schlangan : Peuh. Si tu crois que cette technique va marcher avec moi, tu te...

Mais Schlangan dut s'interrompre, voyant Lauréline déambuler d'une drôle de façon.

Lauréline : Cooo... mandant, bous debriez... bous amuu.. *hic* ...ser un peuuuuuu !
Schlangan : Que... qu'est-ce que vous lui avez fait boire là ?!
Hakirai : Ben la même chose que la bouteille que tu as attrapé au vol.
Schlangan : Ah, voyons, alcool à 235°C, qu'est-ce que c'est que ça ?!
Hakirai : Et bien c'est un alcool très fort.
Schlangan : Ce n'est pas possible chimiquement....
Hakirai : Ah mais ce n'est pas parce qu'on appelle ça alcool à 235°C que ça contient 235% d'alcool.
Schlangan : ...
Lauréline : Alllez heuu.. com... *hic* ...mandant...
Schlangan : Bah, occupez-vous d'elle alors, ce n'est pas mon problème.
Hakirai *shting* : Tu ne t'échapperas pas !

Hakirai créa une corde de lumière et attrapa Schlangan à la taille avant de le projeter de l'autre côté de la salle, si fort qu'il traversa deux murs.

Hakirai : Ah je ne contrôle pas ma force !
Schlangan : Grrrmbl.
Dujinezi : On vous a ordonné de vous amuser, un point c'est tout.

Bien que le père de Voice eût dit cela d'un ton menaçant, Schlangan remarqua que Dujinezi avait les yeux fermés.

Schlangan : Tes paroles ne vont pas, on dirait que tu as fermé les yeux sur ma présence.
Raikenin : C'est pas ça ! C'est que ses yeux sont totalement éclatés avec ce qu'il a bu !
Dujinezi : Tais-toi, impudent !
Raikenin : Essaie donc de m'attraper si tu peux !

Et Raikenin commença à faire des grimaces à Dujinezi, qui lui sauta dessus, mais Raikenin esquiva l'aveugle volontaire qui tomba vers Taiya, qui l'envoya balader d'un coup de pied droit sur Schlangan qui esquiva de justesse le ballon improvisé.

Schlangan : Vous êtes trop naïfs, jamais vous ne...
Lauréline : At... at... atchaaa !!

Lauréline éternua alors, provoquant par la même occasion une attaque de glace qui gela complètement Schlangan.

Hakirai : Oh, elle te fournit de quoi te rafraîchir les idées.
Schlangan : URUSEI !!

Schlangan évapora la glace sans aucun mal et donna un coup de pied à Hakirai qui esquiva. Schlangan attaqua plusieurs fois, mais Hakirai esquivait toujours, avec des poses plus ou moins louches.

Schlangan : Huf... huf... Arrête de te faufiler partout !
Taiya : Tu ne le battras jamais, le général est un spécialiste de la danse de l'homme ivre.
Hakirai : Je ne suis même pas ivre.
Schlangan : Bah, j'ai à faire quelque chose d'important, je repasserai plus tard.

Schlangan commença à sortir de la pièce lorsqu'Hakirai l'attrapa par l'épaule.

Schlangan : Quoi encore ? J'ai dis que...
Hakirai : As-tu retrouvé ta mémoire ?
Schlangan : Huh ?
Hakirai : Si tu ne l'as pas récupérée, ne va pas te battre contre Tenryuma.
Schlangan : Tsk. Comment peux-tu être au courant ?
Hakirai : Je sais tout ce que tu as fait ces deux dernières années, grâce à Bikari, et grâce à un de mes informateurs au royaume de Tenryuma.
Schlangan : ...
Hakirai : Tu as accepté l'offre de Tenryuma. Peu importe ce que tu comptes faire, mais si tu tombes en désaccord avec Tenryuma, laisse tomber.
Schlangan : Désolé, mais tu connais pertinemment ma façon d'agir.
Hakirai : Oui, et ne va pas commettre d'imprudences.
Schlangan: C'est bon, ça ira.
Hakirai : Si tu le dis.

Et Hakirai lâcha Schlangan, qui s'en alla par la porte. Taiya interpella alors Hakirai.

Taiya : Qu'est-ce que vous lui disiez général ?
Hakirai : Oh, rien, je lui promettais des gages s'il ne revenait pas.
Taiya : Bonne idée !

Schlangan se dirigea alors vers la division du feu, et entra dans le quartier principal.

Schlangan : Bonjour, je chercherai à discuter avec la commandante de la sous-division des dragons.
???? : Elle est occupée pour le moment.

Schlangan se retourna et vit un homme portant une cape sur laquelle était dessiné le symbole d'une hydre.

Schlangan : Ah bon, et dans combien de temps pourrais-je la voir ?
???? : Tout dépendra de ce que vous voulez.
Schlangan : C'est assez mystérieux, et qui êtes vous pour décider cela ?
???? : Je suis Shehido, le commandant divin de la sous-division de l'hydre.
Schlangan : Je vois. Et bien j'ai des questions à lui poser, des questions dont la réponse n'est détenue que par elle.
Shehido : C'est bien ce que je pensais. Je dois donc vous informer que Natada ne sera pas disponible pour vous recevoir aujourd'hui, ni demain, ni jamais.
Schlangan : Ah oui ? Et pourquoi donc ?
Shehido : Cet ordre vient du général Tenryuma. Je ne peux y déroger.
Schlangan : Je me doutais bien qu'il ne me laisserait pas agir aussi facilement. Il va donc quand même falloir que je parle à Natada.
Shehido : Puisqu'elle n'est pas disponible, comment comptez-vous procéder ?
Schlangan : Et bien il suffit d'aller vérifier sa disponibilité dans ses quartiers.
Shehido : Vous tenteriez donc de passer de force ?
Schlangan : Si vous tenez à le prendre comme ça, oui. Puisque nous sommes dans les quartiers de la division du feu : AKAI MENSHOU.

Schlangan activa l'aura de flammes et commença à marcher vers la porte surplombée d'un signe de dragon. Shehido se plaça devant lui.

Shehido : N'espérez pas que j'attaque en premier.
Schlangan : Ah, c'est bien dommage. Je ne comptais pas attaquer en premier non plus.
Shehido : Il ne vous reste qu'à faire demi-tour.
Schlangan : Il suffit que je change mon idée première.

Schlangan tenta de donner un coup de poing à Shehido qui attrapa le bras de Schlangan, bloquant ainsi le coup. Puis Shehido fit apparaître une boule de feu dans sa main.

Shehido : Vous avez commencé, je n'ai pas à me retenir. HYDRA CRUSH.
Schlangan : KARADA KYÔKO.

Shehido abattit son attaque à bout portant sur Schlangan qui ne tenta pas d'esquiver. Une explosion se produisit, et Schlangan n'avait pas bougé d'un millimètre, et était indemne.

Shehido : Quoi ?
Schlangan : Cette technique marche plutôt bien.

Schlangan tenta de mettre un deuxième coup à Shehido qui para à nouveau et asséna à son tour un coup à Schlangan qui réutilisa cette technique étrange. Mais cette fois-ci rien ne se produit et Schlangan fut projeté en arrière.

Shehido : Ça ne marche pas à tous les coups dirait-on.
Schlangan : ...
Shehido : Tenez-vous à continuer ?
Schlangan : ...
Shehido : Huh ?

Sous les yeux ébahis de Shehido, Schlangan se volatilisa totalement. Comprenant qu'il s'était fait berner, Shehido voulut passer la porte, mais se cogna sur la porte, comme si un mur invisible se trouvait dans l'entrée. Puis la voix de Schlangan résonna.

Schlangan : Merci d'être tombé si facilement dans ce piège. Je vous laisse chercher comment vous en tirer. Pendant ce temps je vais faire ce que j'étais venu faire.
Shehido : Et zut !

Schlangan, qui avait passé la porte, se dirigea vers les quartiers privés de Natada et frappa à la porte du fond. Il entendit la voix de Natada lui dire d'entrer. Il entra donc, et vit Natada. Mais seulement, Van't Folth et Tenryuma étaient également là.

Tenryuma : Il a même réussi à berner Shehido, très impressionnant.
Schlangan : Qu'est-ce que tu fais déjà là ?
Van't Folth : J'avais parfaitement calculé que vous tenteriez de venir ici pour obtenir la fin de l'histoire.
Schlangan : ...
Tenryuma : Comme je te l'ai déjà dit, cette partie de l'histoire n'est pas adéquate pour moi, il ne faudrait donc pas que tu l'obtiennes.
Schlangan : Ah oui, je vois. Mais je savais également que tu interviendrais si je venais ici.
Tenryuma : Dans ce cas pourquoi être venu ?
Schlangan : Et bien, le royaume des dieux est plus solide que ta planète, donc les dégâts seront moins importants ici.
Tenryuma : Il me semblait pourtant t'avoir dit que tu ne faisais pas le poids.
Schlangan : Voyons cela : RELEESHAN !!
Tenryuma : Imbécile. KANKIN WO...

Tenryuma ne put cependant pas continuer, car Van't Folth venait de lui planter quelque chose dans le dos. Cette maigre interruption suffit à Schlangan pour placer le sceau Releeshan sur sa cible.

Schlangan : Et maintenant, comme je le disais, coupons le problème en trois !
Tenryuma : Pas si vite !!

Tenryuma fit un mouvement et Schlangan activa le sceau, et un flash de lumière se produisit. Les deux s'effondrèrent alors par terre. Shehido arriva alors à ce moment.

Shehido : Ton illusion n'était pas une mauvaise idée, Schlangan, mais.... huh ? Que s'est-il passé ?
Natada : Schlangan a voulu agir avec Kankin wo Mitomein sur Tenryuma qui s'est défendu... Et les deux sont maintenant au sol.
Van't Folth : Mais je me demande bien ce qu'il a pu se passer.



Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum