Chapitre 280 - Le détenteur du talisman du vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 280 - Le détenteur du talisman du vent

Message  Schlangan le Sam 1 Nov 2014 - 8:24

Schlangan était dans son bureau. Tout était plutôt calme depuis que son équipe avait été laissée sur la planète de Louvendra. Ne sachant que faire, il décida d'aller faire un tour au Royaume des Dieux. Il se téléporta donc là-bas, et commença à se diriger vers la division de la lumière lorsqu'un vent puissant se mit à souffler, et Schlangan fut projeté jusque dans les quartiers de la division du vent... devant la générale divine de la division du vent, Arushuta.

Arushuta : Salut Schlangan !
Schlangan : Hmm ? Qui t'es toi ?
Arushuta : QUOI ?! Tu ne te souviens pas de moi ?!
Schlangan : Bah on t'a vu passer vite fait il y'a quelques chapitres mais bon...
Arushuta : Huh ?
Schlangan : Ah oui tu t'en souviens pas, bah bref on t'a pas vu depuis longtemps. Qu'est-ce que tu veux ?
Arushuta : Te faire visiter une nouvelle planète.
Schlangan : Huh ?
Arushuta : Ouais, ça te changera d'air. Direction la planète des Aigles.
Schlangan : Mais je n'ai pas besoin de...

Mais Arushuta avait déjà attrapé Schlangan et s'était téléportée avec lui sur une autre planète. Ils apparurent à deux-cent mètres du sol et Arushuta projeta Schlangan sur la surface avec une bourrasque de vent, puis disparut. Schlangan se crasha au sol.

Schlangan : Non mais quoi encore j'ai rien demandé moi ! Pff...

Schlangan entreprit cependant de regarder autour de lui, puisqu'il n'était pas venu sur cette planète depuis longtemps. Alors qu'il visitait la planète, pour voir si quelque chose avait changé, un vieillard se dressa sur son chemin. Ou du moins, il avait une longue barbe blanche.

Vieillard : Schlangan....
Schlangan : Vieillard...
Vieillard : Schlangan....
Schlangan : Vieillard...
Vieillard : Sais-tu pourquoi tu es ici ?
Schlangan : Un général divin m'a jeté ici, sans aucune autre explication...
Vieillard : Tu es ici pour récupérer... le talisman du vent...
Schlangan : Encore un talisman ? Je trouve qu'il y en a beaucoup de trouvés depuis quelques temps...
Vieillard : C'est simplement... PARCE QUE C'EST TA QUÊTE ABRUTI !!!
Schlangan : Ouais, "il" m'a dit de les trouver, mais bon...
Vieillard : Bien, tu vas devoir te rendre au temple de l'air.
Schlangan : Depuis quand y'a un temple comme ça sur cette planète ?
Vieillard : Il a toujours existé mais il était méconnu de tous.
Schlangan : J'objecte, quand Zestar a détruit la planète il ne pouvait plus exister !
Vieillard : Tu ne comprends donc pas...
Schlangan : Non, c'est clair...
Vieillard : Le temple se trouve à l'intérieur du maître des aigles... Puis quand il arrive sur une planète où il réside, le temple se dépose dans les strates souterraines...
Schlangan : Ah c'est pour ça que Yureka avait l'air un peu gros de temps en temps, il avait dû ingérer le temple...

Le vieillard sembla complètement consterné par cette réponse, mais repris son calme aussi vite.

Vieillard : Quoiqu'il en soit... Il est l'heure d'aller dans le temple... OUVERTURE !

Un trou apparut sous les pieds de Schlangan, et le vieillard regarda comme s'il suivait sa chute, alors que Schlangan lévitait tranquillement au-dessus du trou.

Schlangan : Ah non, le coup du trou qui s'ouvre sous les pieds, on me l'a déjà trop faite.
Vieillard : Dans ce cas.. TATSUMAKI.

Le vieillard leva la main et un vent puissant s'éleva et frappa Schlangan qui fut projeté dans le trou.

Schlangan (effet doppler) : On est déjà à la chute de cette histoooooooiiiiirrrrrre ?!!!!

Le trou se referma alors et Schlangan continua à chuter jusqu'en bas, où il arriva dans une grande place. A l'autre bout de cette place se trouvait, un temple.

Schlangan : Comme Katerina dirait, j'espère que c'est pas un temple à la Zelda...
Vieillard : Ta première épreuve sera d'entrer dans le temple.
Schlangan : Ok...

Schlangan s'avança donc paisiblement vers le temple, lorsqu'un vent très puissant se forma, empêchant Schlangan s'avancer, et le faisant même reculer.

Schlangan : Vent-dalle !
Vieillard : Ce n'est pas fini.

Des flèches se mirent alors à foncer également dans la direction du vent, et donc vers Schlangan, qui commença à les éviter, mais fut vite lassé..

Schlangan : Je vois. BAKUDÔ NO HACHIJÛICHI - DANKÛ.

Schlangan créa donc le bouclier d'énergie qui arrêta à la fois le vent et les flèches. Schlangan rigola et se tourna vers le vieillard.

Schlangan : Alors qu'est-ce que tu dis de ça le vioque ?
Vieillard : Et comment fais-tu pour avancer maintenant ?
Schlangan : Heu...
Vieillard : Surtout que les gardiens ne sont pas encore arrivés.
Schlangan : Je vois, donc je vais avancer, avec ma nouvelle technique : BAKUDÔ NO HACHIJÛICHI BIS - KADOU DANKUU

Cette fois-ci, le bouclier se déplaçait en même temps que Schlangan, lorsqu'un cri retentit à l'arrière.

Vieillard : Attention aux mines !
Schlangan : Ah je vois.

Schlangan lévita légèrement, se disant que cela suffirait. Mais les mines étaient à détecteurs de mouvement, et explosèrent les unes après les autres, dévastant totalement le paysage.

Vieillard : Et bien, cette place ne va plus ressembler à grand chose...
Schlangan : Et maintenant ?

Schlangan était à l'entrée, et n'avait visiblement subi aucun dommage de la part des mines. Le vieillard applaudit, et les statues des deux côtés de l'entrée du temple se mirent alors à bouger. Il s'agissait de deux aigles à corps humain.

Schlangan : Quel manque d'originalité....

La roche disparut alors des statues pour donner naissance à de vrais aigles, qui passèrent aussitôt à l'attaque. Les deux tentèrent de griffer Schlangan, mais celui-ci attrapa les griffes des deux aigles et leur serra la main.

Schlangan : Bonjour, enchanté de vous rencontrer.
Vieillard : ...
Schlangan : Bon, désolé d'avance.

Schlangan jeta en arrière les deux aigles, sur la place où restaient des mines, provoquant de nouvelles explosions. Les aigles se relevèrent cependant, pour finalement retomber aussitôt.

Schlangan : Ah bah bravo, les mines auraient pu au moins reconnaître leurs gardiens...

Schlangan avança sur le parvis, pour reculer aussitôt automatiquement. Il ne pouvait pas aller plus loin.

Schlangan : Décidément, ils ne savent plus quoi inventer. Hey le vioque, t'as pas une idée ?
Vieillard : Comme ceci.

Le vieillard passa à côté de Schlangan et rentra sans problème. Schlangan voulut emprunter le même chemin, mais cela ne marcha pas. Il tenta à reculons, sans plus d'effet. A l'endroit où sa trajectoire changeait naturellement, il tenta de changer de direction lui même, sans plus d'effet.

Schlangan : Tu as de la chance le vieux, je suis de bonne humeur, sans quoi le temple aurait déjà été détruit.
Vieillard : Je vais te dire le nom du parvis... La boucle sans faim.
Schlangan : Ah oui ? Testons un truc.

Schlangan ramassa une pierre et la lança doucement la pierre vers le parvis. La pierre passa sans problème.

Schlangan : Souka. BAKUDO NO ICHI - SHIYO.

Schlangan tira sur le sol et l'onde de choc le projeta droit vers l'entrée du temple, mais il fut renvoyé en arrière.

Schlangan : Bon ce truc arrête les choses vivantes, ça veut donc dire que le vioque est mort...
Vieillard : Ne dit pas de sottises.
Schlangan : Ouais mais une boucle sans faim, je sais pas comment elle fait, car moi j'ai toujours la dalle et là j'y pige que dalle. Je peux manger un des aigles ?
Vieillard : NON ! Ce sont des gardiens sacrés ! On ne mange pas des aigles !
Schlangan : Mais ça doit avoir un goût de poulet...
Vieillard : NON c'est NON !

Et aussitôt les aigles disparurent, comme si quelqu'un craignait que Schlangan ne respecte pas la règle... eut-il encore fallut le connaître...

Schlangan : Bon... Une boucle sans faim... Si je brisais la dimension ?
Vieillard : Briser la dimension ?! Tu sais faire ça ?
Schlangan : Tu veux que je te montre ?

Arushuta apparut alors de nulle part, et se mit juste devant Schlangan.

Arushuta : J'ai entendu dire que tu avais une technique pour ça justement, et qu'elle était interdite. Tu as profité de mon absence pour développer ce genre de techniques, hein ?
Schlangan : Tu es là pour m'en empêcher donc... Et pourquoi tu es là d'abord ?
Arushua : Je te rappelle que c'est moi qui t'ai dit de venir chercher le talisman du vent.
Schlangan : Ah oui c'est vrai, ben dit au vioque d'enlever sa boucle qui a la dalle...
Vieillard : Qui t'as dit que j'étais vieux ? Ce n'est parce que j'ai une barbe que je suis forcément vieux !
Schlangan : Mais l'auteur n'arrête pas de mettre vieillard...
Vieillard : Et bien qu'il change, il n'a qu'à mettre Jeuniard !

Auteur : C'est moi qui décide, ça sera vieillard un point c'est tout. Et si je n'avais pas la flemme d'écrire L'homme préhistorique ce serait ça !!
Vieillard : Mais...
Auteur : Et pas de mais ! Au boulot !

Schlangan : Bon, donc je ne dois briser la dimension... je vois.. KATEMI SUZURE.
Vieillard : Hmmm ?

Schlangan disparut alors, le vieillard se demandant où il était passé. Arushuta fit un signe de tête et le vieillard se retourna, et vit Schlangan debout à côté de lui.

Schlangan : Bon et maintenant ?
Vieillard : ... Nous allons donc pouvoir entrer.

Le vieillard poussa les portes qui s'ouvrirent en grinçant. Il passa, et les portes se refermèrent juste devant Schlangan.

Schlangan : Tu crois que cela porte à confusion ?
Vieillard : Excuse-moi, mais ces portes sont tellement lourdes pour mes bras... Je t'attends.

Schlangan poussa donc les portes, et une lame genre guillotine commença à tomber. Schlangan voulut retirer ses mains, mais elles restaient collées à la porte.

Schlangan : Ne compte pas sur moi pour dire : Alors ça, ça me la coupe.
Vieillard : On va bien voir.

La guillotine s'abattit donc sur les poignets de Schlangan. Un bruit de verre brisé se fit entendre. Schlangan était intact, mais pas la guillotine, qui s'était brisée sur lui.

Vieillard : Ah ! Tu sais pas combien sa coûte une guillotine pareille !
Schlangan : En tout cas nettoie tes portes, mais mains sont collées dessus !
Vieillard : Ne t'inquiète pas, le service d'ordre arrive !

Des guerriers de diamants firent alors leur apparition, leurs poings visiblement aiguisés comme il se doit.

Vieillard : Ne t'inquiète pas, il seront très bien pour décoller tes mains.
Schlangan : Je ne pense pas.

Les guerriers s'approchèrent, et comme Schlangan le pensait, ils n'essayèrent pas simplement de le décoller, mais plutôt de le découper. Seulement, bien que ses mains fussent collées, Schlangan parvenait à esquiver les attaques. Un autre morceaux du parvis se mit alors à choir sur Schlangan. Celui-ci fut finalement lassé, et activa l'attaque Tenryoku Ryurai qui créa un dôme de foudre qui envoya valser les guerriers, détruisit la dalle qui avait chuté, et la partie de la porte qui le bloquait par la même occasion.

Vieillard : Ma porte !
Schlangan : Ça t'apprendra, bon la première épreuve est finie ?
Vieillard : Voici la deuxième épreuve... La bibliothèque du savoir.
Schlangan : Oui, et ?
Vieillard : Connais-tu la dimension du désespoir ? Où tu oublies tout petit à petit ?
Schlangan : Ça me dit quelque chose...
Vieillard : Alors vas-y !!

Le vieillard fit apparaître un portail pour expédier Schlangan dedans, mais un éclair en sortit et grava un message sur le sol : "Désolé, mais cette dimension est temporairement indisponible. Veuillez réessayer plus tard."

Vieillard : Comment ça indisponible ?!!
Schlangan : Ah ça me revient, c'est la première dimension que j'ai détruite avec ma technique ! Tsadi m'avait envoyé là-bas !
Vieillard : Ce n'est pas possible... Dans ce cas, tu vas subir directement le niveau deux de l'étape deux !
Schlangan : C'est comme dans les jeux vidéos, y'a toujours moyens de sauter des niveaux en entrant les codes.
Vieillard : C'est parti pour l'épreuve... du savoir !
Schlangan : Quoi encore...

Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum