Chapitre 286 - Gargnoks et humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 286 - Gargnoks et humains

Message  Schlangan le Dim 2 Nov 2014 - 7:41

Schlangan passa donc la nuit paisiblement. Puis, le lendemain matin, après le petit déjeuner, Schlangan commença à arpenter les "rues" du village. Il observait les gens vaquer à leurs occupations lorsque tout à coup deux jeunes personnes s'approchèrent de lui, l'arme à la main.

Jeune 1 : Toi, là ! Tu ne nous plaît pas !
Jeune 2 : Tu vas dégager d'ici, et en vitesse !
Schlangan : Hmmm ? Je ne vois pas pourquoi je vous obéirait.

Schlangan contourna les deux jeunes et reprit sa route, mais ceux-ci s'interposèrent une nouvelle fois sur sa route.

Jeune 1 : Ne fait plus un pas !
Jeune 2 : Si tu ne pars pas d'ici, ça va mal finir !
Schlangan : Vous vous contredisez. L'un me demande de ne plus bouger, tandis que l'autre me demande de partir. Choisissez quelque chose !
Jeune 1 : Arrête de faire le malin !
Schlangan : C'est vous qui faites les idiots, ne vous méprenez pas.
Jeune 2 : Assez !

Le jeune n°2 attaqua alors Schlangan avec sa lance. Schlangan attrapa le bout en pointe et souleva la lance, projetant le jeune en l'air. L'autre jeune voulut alors attaquer, mais Schlangan fit un mouvement qui créa une petite onde de choc qui propulsa le jeune plusieurs mètres en arrière. L'autre jeune atterrit dans une mare de boue juste à côté. Le premier chaman rencontré précédemment par Schlangan arriva alors.

Chaman 1 : Vous êtes bien trop inexpérimentés. Que comptiez-vous faire à deux contre cette personne ? Les challengers sont toujours extrêmement forts.
Jeune 2 : ...
Chaman 1 : En tout cas, que cela vous serve de leçon. Je vous remercie de ne pas les avoir blessés, car vous pouvez le faire sans être pour autant disqualifié.
Schlangan : Je ne cherche que le pilier. Qui est la personne la plus forte du village ?
Chaman 1 : Il s'agit de l'instructeur au combat armé. Vous souhaitez le rencontrer ?
Schlangan : Oui.
Chaman 1 : Dans ce cas, je vous conduit à lui.

Schlangan suivit donc le chaman jusqu'à une demeure ressemblant à une sorte de dojo, mais toujours de terre uniquement. Tous deux entrèrent à l'intérieur. Plusieurs jeunes se trouvaient là et effectuaient des katas, sous la supervision d'un homme d'une quarantaine d'années de forte constitution. Ce dernier portait une cicatrice sur le torse. Schlangan resta observer l'enchaînement, puis le superviseur demanda à ses élèves de se ranger sur le côté.

Superviseur : Nous avons aujourd'hui un visiteur. Il s'agit d'un challenger. Comme vous devez tous le savoir, les challengers sont des individus envoyés pour passer une épreuve qui demande la destruction de notre monde.
Schlangan : Dis comme ça, je passe pour le grand méchant...
Superviseur : Certains d'entre vous se vantaient d'être devenus beaucoup plus forts qu'auparavant, alors voici ce que je vous propose. Si vous réussissez à battre le challenger en duel, je vous donne immédiatement la certification du dojo.
Schlangan : Tiens, cela peut être amusant.

Schlangan s'avança alors au milieu du dojo, et s'adressa à l'assemblée.

Schlangan : Pour rendre ça plus intéressant, tout ceux pensant me battre vont venir en même temps. Si je gagne, je souhaite un combat contre vous, le superviseur.
Superviseur : Très bien.

Quatre élèves se levèrent alors et se placèrent autour de Schlangan, formant un carré parfait. Schlangan mis ses mains dans ses poches, et les quatre attaquèrent simultanément avec leurs bâtons d'entrainement, donnant un coup droit vers Schlangan. Schlangan sauta et donna un coup de queue aux quatre en tournant sur lui même, les mettant hors combat en même temps.

Superviseur : Exactement comme prévu, ils ne faisaient pas le poids.
Schlangan : Bien, à nous, alors.
Superviseur : En effet.

Le superviseur bondit vers Schlangan en tentant de lui mettre plusieurs coups, mais Schlangan esquivait toutes les attaques sans mal, les mains toujours dans les poches. Schlangan donna alors un coup de pied que le superviseur bloqua. Mais le coup fut trop puissant et brisa le bâton en deux, propulsant par la même occasion le superviseur à l'autre bout du dojo.

Schlangan : Hmmm.
Superviseur : Il n'y a pas grand chose à faire contre cela. La force physique ne peut gagner.
Chaman 1 : Alors permettez moi de me joindre à votre combat !
Schlangan : Tiens donc.

Le chaman fit sortir un bloc de terre et le lança sur Schlangan qui le détruisit d'un coup de pied. Puis le chaman fit des mouvements avec ses mains et créa des lianes de terre qui vinrent emprisonner Schlangan. Celui-ci les brisa sans aucun effort, et disparut de la vue de tous les membres présents. Schlangan s'était juste déplacé rapidement et était juste devant le chaman, le genou sous le menton de celui-ci.

Schlangan : Je crois que j'ai gagné aussi.
Chaman 1 : En effet.
Schlangan : En tout cas je suis déçu. Il n'y a personne de plus fort ? Le pilier n'est-il pas censé n'avoir jamais été vaincu ?
Superviseur : Peut-on lui donner un indice ?
Chaman 1 : Si vous voulez, chacun est libre d'aider le challenger.
Superviseur : Bien, le pilier n'est pas l'un d'entre nous.
Schlangan : Ah ? Il y a d'autres humains ailleurs alors ?
Chaman 1 : Non.
Schlangan : ... Je vois alors. Mais dites-moi, pourquoi m'aidez-vous, si je suis celui qui cherche à détruire ce monde ?
Tallen : Je vais expliquer.

Schlangan se retourna, et vit que le chef du village venait d'arriver.

Tallen : Les ehbets existent oui, mais ce n'est pas pour autant que ce sont des mondes réussis.
Schlangan : Comment ça ?
Tallen : Chaque ehbet a un problème impossible à résoudre, chaque ehbet se détruit peu à peu. Les challengers sont là pour libérer ces mondes en les détruisant, mettant un terme à leur souffrances.
Schlangan : Ne pouvez-vous pas détruire le pilier vous-même alors ?
Tallen : C'est totalement impossible. Le pilier est beaucoup trop fort, puisqu'aucun être dans l'ehbet ne peut lutter contre lui.
Schlangan : J'avais donc raison en supposant qu'il s'agissait du plus fort. Donc si ce n'est pas un humain, ce sont ces vers alors, les garg machin ?
Tallen : Aller chez les gargnoks vous apportera un élément de réponse.
Schlangan : Et bien je vais y aller. Ils ont un repaire particulier ?
Tallen : En effet. Je vais demander aux chamans de vous y mener. Suivez-moi.

Schlangan, Tallen, et le Chaman 1 se rendirent donc à l'entrée du village, où les autres chamans les y attendaient. Puis, le groupe se mit en marche dans les méandres de la grotte, et ils finirent par arriver dans un tunnel bien plus gros.

Chaman 1 : Il vous suffit de continuer tout droit, et vous arriverez dans la caverne où siègent les gargnoks.
Schlangan : Vous vous nourrissez d'eux, vous n'avez jamais attaqué directement là-bas ?
Chaman 2 : Ce serait trop dangereux. Leur roi est très puissant.
Schlangan : Je vois. S'ils m'agressent, puis-je les tuer ?
Chaman 3 : Oui. Mais si possible, évitez de tuer les petits, nous n'aurions plus rien à manger plus tard.
Schlangan : Soit. A plus tard.
Chaman 4 : Soyez prudent.
Schlangan : Ne vous en faites pas pour moi.

Schlangan continua donc le chemin et arriva effectivement dans une salle de taille similaire à celle des humains. Tout de suite, trois gargnoks foncèrent vers de Schlangan qui les envoya voler plus loin. Puis tout à coup une voix résonna.

????? : ASSEZ. VOUS NE POUVEZ PAS LE BATTRE.
Schlangan : Hmmm ?

Un gargnok plus gros que les autres se présenta alors devant Schlangan. Il était escorté par six autres gargnoks plus petits.

????? : Voilà donc le challenger de ce monde.
Schlangan : Encore ce terme ? Tu dois être le roi des garg machin c'est ça ?
????? : En effet. Mon nom est Zrytek. Tu as dû passer par le village des humains auparavant.
Schlangan : C'est bien ça. Tu ne serais pas le pilier de ce monde, Zrytek ?
Zrytek : Hélas non. Cependant, j'ai de quoi arrêter les challengers fous, avant même que le pilier n'aie à s'en mêler.
Schlangan : Ah bon ?
Zrytek : Oui. Je suis désolé pour toi. Je vais te tuer ici, et maintenant.

Zrytek ouvrit la gueule et cracha plusieurs pics de terre droit sur Schlangan qui les esquiva en bondissant sur le côté. Puis Schlangan donna un coup de pied à Zrytek qui fut projeté à l'autre bout de la caverne. Aussitôt, les six gardiens de Zrytek bondirent sur Schlangan qui les élimina instantanément avec sa chaîne d'éclairs. Le sol se mit alors à trembler, et Zrytek émergea sous les pieds de Schlangan, pour tenter de le dévorer. Schlangan esquiva cependant et envoya un dragon de feu droit sur Zrytek qui se roula en boule et amortit ainsi la puissance du coup. Il fut cependant sérieusement brûlé.

Schlangan : Bon, assez ri. Où se trouve ce pilier ?
Zrytek : Au vu de ta force, tu ne tarderas pas à le savoir.

Schlangan ressentit alors une attaque et se baissa, esquivant par la même occasion un énorme rocher ayant volé droit sur lui. Puis, quatre lances furent lancées dans sa direction, mais Schlangan les détruisit d'un coup de pied. Il se retourna, et vit les huit chaman accompagnés de Tallen et du Superviseur.

Schlangan : Qu'est-ce que ça veut dire ?
Zrytek : Les humains ne veulent pas non plus que le pilier intervienne.
Tallen : Nous pensions que Zrytek serait suffisant pour vous éliminer, mais il semble que vous maîtrisiez également le feu et la foudre.
Schlangan : Je vois. En tout cas, si vous ne pensez que je me limite à cela, vous n'avez aucune chance.

Tallen fonça alors sur Schlangan, avec une épée en main. Il tenta de frapper Schlangan, mais celui-ci arrêta la lame à mains nues. Zrytek en profita pour attaquer à nouveau, mais Schlangan mit une claque à Tallen, l'envoyant voler vers Zrytek. Les deux se percutèrent et furent projetés plus loin. Mais alors, plusieurs stalactites s'abattirent sur Schlangan, et une mâchoire de terre se referma sur lui. Quelques secondes plus tard, la terre vola en éclats, et Schlangan en sortit indemne.

Schlangan : Au lieu de perdre votre temps, indiquez-moi où est le pilier, qu'on en finisse.
Tallen : ... Je crois que nous n'avons pas le choix.
Zrytek : Tsk. Qu'est-ce que c'est que ce type monstrueux. Bon, on se grouille Tallen, que l'on puisse reprendre le cours des choses une fois qu'il sera mort !
Schlangan : Hmmm ?

La caverne commença alors à trembler, et le corps des gargnoks et humains présents commença à s'illuminer. La caverne se mit alors à luire de la même manière, et un flash de lumière se produisit. Schlangan se retrouva à l'extérieur de la caverne, sur le monde désolé. En face de lui se trouvait Tallen, mais il avait rajeuni, portait la cicatrice su superviseur, les amulettes des chaman, et le symbole de Zrytek sur le front.

Schlangan : Tout a disparu... Donc tout n'était qu'une seule et même chose, le pilier ?
???? : Bonne déduction.
Schlangan : Je me demandais pourquoi les chamans savaient déjà où je voulais me rendre. Ils nous attendaient à la porte sans qu'aucun message ne leur fut transmis.
???? : Bien. Il est temps pour nous de nous battre, comme vous le souhaitiez. Vous êtes la deuxième personne a me faire apparaître.
Schlangan : Et vous avez un nom ?
???? : Oui. Je suis Talyenk.
Schlangan : Un genre de fusion entre Zrytek et Tallen en gros ?
Talyenk : Oui. Et maintenant... DOKU CHIKARA.

Des particules de terre commencèrent alors à graviter autour de Talyenk, et il dégagea une énergie importante.

Schlangan : L'aura de la terre ? Je ne suis vraiment pas surpris.



Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum