Chapitre 289 - Défenses aquatiques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 289 - Défenses aquatiques

Message  Schlangan le Lun 3 Nov 2014 - 17:42

Le groupe reprit donc son ascension, pour parvenir dans une nouvelle pièce. Une nouvelle fois, la pièce était vide, et dépourvue d'un escalier pour aller plus haut. Puis, quatre jets d'eau se produisirent, et quatre créatures mi-humain mi-poisson-chat firent leur apparition.

Schlangan : C'est impossible !
Otarie : Un problème ?
Schlangan : Un poisson-chat ? Il ne se mange pas lui-même ?
Triton : ...
Grenouille : Hum. Il est appelé comme çà à cause de ses moustaches.
Schlangan : Ah.

Poisson-chat #1 : Vous n'irez pas plus loin !
Poisson-chat #2 : Préparez-vous à disparaître.
Poisson-chat #3 : Votre voyage est terminé.
Poisson-chat #4 : ... ... ...
Poisson-chat #1 : Et bien, ta réplique !

Mais le quatrième poisson-chat était déjà au sol, sans vie. Personne n'avait vu ce qu'il s'était passé.

Schlangan : Quatre ennemis, nous sommes quatre, allez, au boulot vous trois. Je me suis débarrassé du mien.
Otarie : C'est étrange que ce ne soient que des créatures de rang B maintenant.
Triton : Profitons-en.
Grenouille : Oui.

L'otarie fonça sur le premier adversaire, en sautant par-dessus celui-ci. Puis, elle plaça ses deux nageoires sur le dos de sa cible, et le gela entièrement, pour ensuite le briser d'un seul coup. La grenouille créa des petites bulles qui touchèrent son adversaire. Les bulles se mirent à grossir et englobèrent totalement le poisson-chat. La pression dans les bulles augmenta, et le poisson fut réduit en un petit tas. Enfin, le triton toucha sa cible avec son jet, et le poisson-chat se mit à fondre, comme brûlé par un acide très puissant.

Schlangan : Bien, ça a été assez vite.
Auteur2 : On dirait que tu es pressé que ça en finisse.
Auteur : Mais qu'est-ce que tu fous là toi ?
Auteur 2 : Je sens qu'il va être loooooong...
Auteur : Bah on verra. Et tu n'as rien à faire ici, j'écris seul cet épisode.
Schlangan : Si l'histoire est coupée comme ça, c'est sûr on est pas sortis !

Un nouvel escalier apparut en émergeant du mur, et le groupe reprit sa route, pour arriver dans une nouvelle pièce totalement vide. Mais cette fois-ci le toit pointu était visible en levant la tête. Ils se trouvaient dans la dernière pièce. C'est alors que de l'eau commença à se déverser dans la salle. Arrivée à mi-hauteur de la pièce, celle-ci se mit à trembler, et une pieuvre géante émergea de l'eau.

Schlangan : Vlà autre chose encore !
Otarie : C'est une créature de rang SS !
Schlangan : Est-ce que ça pose un problème en double ?
Triton : Ce n'est pas le moment de faire de blague.
Grenouille : En plus elle est dans son élément !

Les mouvements des tentacules de la pieuvre étaient très rapides sous l'eau, et les quatre membres du groupe se firent attraper par celle-ci.

Pieuvre : Intéressant. Je ne pensais pas que l'espadon serait vaincu. Mais battre une créature de rang S est un jeu d'enfant de toute manière.
Schlangan : Je suis bien d'accord.

L'otarie tenta de geler la pieuvre, mais la glace se mit à fondre dès sa création. Les bulles de la grenouille n'eurent aucun effet, et il en fut de même pour l'acide du triton.

Pieuvre : Pour des créatures de rang A, vous avez du courage. Mais aucune de vos attaques ne peut m'atteindre. Restez-là bien sagement, j'ai à m'occuper de notre invité d'honneur.

La pieuvre tira alors un jet d'encre droit sur Schlangan qui l'esquiva en penchant la tête.

Schlangan : Tu te prends pour une seiche ? Tu sèches déjà, tu es à court d'idée.
Pieuvre : Insolent !

La pieuvre reserra son étreinte sur Schlangan et tira une nouvelle fois. Schlangan créa alors un dragon de feu qu'il fit tourner autour de lui, brûlant la pieuvre qui fut contrainte de le lâcher. Il retomba dans l'eau.

Pieuvre : Tu vas me le payer !!
Schlangan : Pas d'argent sur moi.

La pieuvre plongea alors sous l'eau, et l'eau se mit à monter encore plus, jusqu'à atteindre le plafond. Schlangan se retrouva donc sous l'eau, sans plus aucun moyen d'obtenir de l'air. Il vit que la pieuvre tenait toujours les trois créatures. La pieuvre se déplaçait très vite sous l'eau et elle percuta Schlangan de plein fouet, qui lui trancha cependant un tentacule avec son katana. La pieuvre créa un nuage d'encre sous l'eau, et Schlangan ne vit donc pas venir le coup de tentacule qui le frappa. Sachant qu'il allait bientôt manquer d'air, il créa dix dragons de lumière qui allèrent s'abattre dans le nuage d'encre. Un des dragons toucha de plein fouet la pieuvre, et une explosion sous-marine se produisit, projetant tout le monde contre les murs. Mais l'eau se mit alors à redescendre, et ceux ayant besoin d'air purent respirer à nouveau. La pieuvre avait libéré son étreinte, et était sans vie. Elle disparut alors mystérieusement dans le sol, et un miroir apparut au centre de la salle.

Schlangan : Un miroir ?
Otarie : Il semblerait que ce soit ce que les créatures gardaient.
Schlangan : Voyons ça.

Schlangan se rapprocha du miroir, qui renvoyait un reflet légèrement différent. En effet, dans le reflet, les murs semblaient différents. Schlangan toucha le miroir, et sa main passa au travers. Il se sentit alors aspiré dedans. Les trois créatures voulurent l'aider à en sortir, mais au final les quatre se retrouvèrent aspirés dans le miroir. Ils ressortirent par un autre miroir, visiblement dans la même pièce. Cependant, les murs et le sol n'étaient plus constitués de brouillard, mais de glace. Tout était gelé. Puis, le miroir vola en éclats.

Schlangan : Hmmm. Ça change du brouillard.
Otarie : La pièce semble avoir la même configuration, l'escalier que nous avons emprunté pour monter est toujours là.
Grenouille : Nous devrions peut-être redescendre.
Schlangan : Bonne idée.

Le groupe emprunta alors l'escalier. Seulement, les marches étaient glissantes, et rapidement le triton dérapa. Etant le dernier de la file, il percuta les autres, et tous entamèrent une descente rapide de l'escalier, pour arriver finalement tout en bas de la tour. Cette fois, la porte était présente, mais avec une serrure. Le triton déverrouilla la porte, et tous sortirent dans la ville, qui elle aussi, était entièrement composée de glace désormais.

Schlangan : C'est quand même plus joli comme ça.
Otarie : Heu, quelque chose vole vers nous.
Schlangan : Hmmm ?

Schlangan regarda dans la direction indiquée par l'Otarie, et aperçut une gigantesque raie qui volait dans le ciel. La raie se dirigeait effectivement vers le groupe. Elle ouvrit alors la bouche et cracha un puissant jet d'eau en direction du groupe. Tous bondirent sur le côté et esquivèrent l'attaque, et l'eau se transforma immédiatement en glace au contact du sol.

Schlangan : Encore une créature de rang SS ?
Triton : Exact.
Schlangan : Mais au fait, qui a donné ces rangs ?
Grenouille : Nous en parlerons plus tard, elle revient à la charge !

En effet, la raie attaqua une nouvelle fois, et Schlangan contra le jet d'eau avec un dragon de feu, qui évapora l'attaque. La raie esquiva cependant le tir, et fit un mouvement de ses "ailes", créant deux lames d'eau qui foncèrent vers le groupe. Les lames furent évitées, et le sol fut tranché profondément à l'endroit de l'impact.

Schlangan : BAKUDO NO NANAJÛGO - GOCHUU TEKKAN !

Schlangan créa cinq piliers d'énergie qui s'abattirent sur la raie, la plaquant ainsi au sol. Puis, Schlangan lança l'attaque Ragnarok dessus, la désintégrant totalement.

Otarie : Quelle force... Même une créature de rang SS ne peut rien faire...
Schlangan : Bon, alors d'où viennent ces rangs ?
Triton : Le maître des océans nous a donné ces rangs. Il s'agit d'un individu très puissant, qui a permis aux créatures de l'océan de devenir beaucoup plus puissantes.
Schlangan : Bon, continuons la balade.

Le groupe reprit sa route dans la ville de glace, et ils finirent par découvrir un énorme temple dressé sur la place centrale, à la place de la fontaine précédemment découverte. Ils entrèrent dedans, et découvrirent un homme aux cheveux blancs courts assis sur un trône de glace.

Otarie : C'est impossible !
Schlangan : Hmmm ?
Grenouille : Le maître des océans !
Schlangan : Ah c'est lui ?
Maître des océans : Ah, bienvenue. Je n'en attendais pas moins de mes trois créatures préférées. Vous avez enfin pu me ramener un challenger digne de ce nom.
Otarie : Comment ça ?
Maître des océans : Je ne vous l'ai peut être pas dit. Chaque créature que j'ai amélioré a un but spécifique. Certaines sont des gardiens, d'autres des créatures créées pour chercher des gens. En l’occurrence vous trois aviez pour but de trouver un challenger digne de ce nom.
Schlangan : Encore ce terme. Je me trompe, où vous êtes le pilier de ce monde ?
Maître des océans : C'est bien moi. Nous allons pouvoir nous battre.

Le maître se leva et claqua des doigts. Le trône disparut, et la glace de la salle se mit à bouger pour former un dôme de grande taille, contenant le groupe et le maître. Le maître fit apparaître un trident de glace dans sa main.

Maître : Quand vous voulez.
Schlangan : Honneur aux personnes âgées.
Maître : A votre guise.

Le maître attaqua donc en premier. Schlangan dégaina son katana et para les divers coups de tridents. Schlangan attaqua à son tour, et le maître bondit en arrière pour échapper au coup. Il fit tourbillonner son trident et disparut soudainement. Schlangan sauta alors, et évita un coup porté par derrière. Toujours en saut, Schlangan se retourna et porta un coup de sabre que le maître para de justesse. Seulement Schlangan attrapa l'extrémité du manche du trident, et donna un coup de pied au maître qui fut projeté en arrière.

Maître : Voilà effectivement un adversaire de taille.
Schlangan : De taille ? Il y a méprise je pense.
Maître : Vous ne vous battez effectivement pas sérieusement. Je vais donc faire ceci. Yuizertek.
Schlangan : Et ?

Schlangan sentit tout à coup la nageoire de l'otarie dans son dos, et il fut emprisonné dans un bloc de glace. Puis, une bulle vint le recouvrir, et finalement une goutte d'acide apparut au sommet de la bulle, parfaitement en équilibre.

Maître : Il est très pratique de pouvoir contrôler ses créatures à souhait. Ces trois attaques combinées exactement comme ceci terrasseraient sans mal une créature de rang SS. Tout sera bientôt fini.
Schlangan : ...



Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6455
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum