Chapitre 293 - La forêt de la sorcière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 293 - La forêt de la sorcière

Message  Schlangan le Mar 4 Nov 2014 - 17:52

Schlangan suivit donc Dettk, qui l'amena dans un nouveau village, bien plus petit, aux demeures adaptées à la taille des farfadets. Dès son arrivée, Schlangan vit de nombreux farfadets venir l'observer. L'un d'eux semblait visiblement plus âgé.

Farfadet âgé : Ah voilà donc celui-ci qui arrivé il y a peu.
Dettk : Effectivement, Tarr l'a fait entrer, ce qui veut dire qu'il est très fort.
Farfadet âgé : Il n'a pas hésité à aider Fan également, il s'agit de l'enfant qui habite dans la maison où je me trouve.
Schlangan : Huh ?
Dettk : Nous avons un village ici, mais également nous habitons dans les maisons du village humain. Nous aidons les humains en échange d'un peu de nourriture.
Schlangan : En échange d'habits aussi ?
Dettk : Sûrement pas ! Nous serions froissés si les propriétaires de la maison essayaient de nous confectionner de nouveaux habits, et nous les quitterions !
Schlangan : ...
Farfadet âgé : Notre culture est assez compliquée. Quoiqu'il en soit, merci d'avoir aidé Fan. Je suppose que vous êtes là pour obtenir la clé ?
Schlangan : Effectivement.
Farfadet âgé : Puisque Tarr vous a laissé entrer, cela atteste de votre force. Visiblement vous ne connaissez pas le sigzet du bois.
Schlangan : ...
Farfadet âgé : Je vais vous donner la clé, mais vous devrez être très prudent dans la forêt des ténèbres. Je vous conseille d'embarquer le groupe qui s'est mis à vous vénérer.
Schlangan : Nani ?
Farfadet âgé : Bien qu'ils ne soient pas très forts, ils pourront vous aider.
Schlangan : ... Ok.
Farfadet âgé : Attendez-moi là, je reviens.

Le farafadet âgé quitta le groupe, et revint quelques instants plus tard avec une clé qu'il donna à Schlangan. Schlangan le remercia, et Dettk l'emmena devant une autre statue, que Schlangan toucha pour réapparaître devant le troll.

Schlangan : Me revoilà, Tarr.
Tarr : Tu as appris mon nom. Donc les farfadets t'ont accepté.
Schlangan : Oui.
Tarr : Fait bonne route, et fait très attention, la sorcière est très puissante, bien plus que moi.
Schlangan : J'en prends bonne note.

Schlangan repartit donc et arriva devant sa "bande" visiblement remise sur pieds.

Lion : Le chef a battu le troll ! Bravo chef !
Tous : BRAVO CHEF !!
Schlangan : Merci. Je vais avoir besoin de vous, pour aller dans un endroit très dangereux. Je n'oblige personne à me suivre. Je vais vers la forêt des ténèbres.
Tigre : Vous n'y pensez pas, chef.
Schlangan : Hmm ?
Tigre : Il est hors de question que l'un de nous ne vous accompagne pas !
Schlangan : Soit. Alors, allons-y.

Schlangan se mit donc en route avec le groupe. Tous reprirent forme humaine dès leur entrée dans la clairière.

Schlangan : Je me disais aussi. En tout cas, pas de grabuge dans le village.
Lee Hon : Chef, vous devez mettre des lunettes également !
Schlangan : Huh ?
Tee Gre : Sinon vous serez transformé en bois dans la forêt !
Reu Nhar : Nous en avons plusieurs en rechange, prenez cette paire.
Schlangan : Hmfl, ok.

Les gardes se mirent en posture offensive en voyant Schlangan débouler avec le groupe entier, seulement Schlangan les rassura en leur expliquant qu'ils ne faisaient que traverser le village. Ils le traversèrent donc sans encombre, et arrivèrent de l'autre côté. Une forêt beaucoup moins accueillante se dressait devant eux. Ils pénétrèrent à l'intérieur. L'atmosphère était oppressante et sombre. De nombreux arbres morts se trouvaient dans la forêt.

Schlangan : Ce n'est pas très joyeux tout ça.
Hai Lhai Fan : C'est la forêt des ténèbres, chef.
Schlangan : L'objectif est de traverser cette forêt et d'aller au château qui se trouve derrière.
Lee Hon : Très bien.
Schlangan : Tiens, vous êtes toujours sous forme humaine dans cette forêt.
Reu Nhar : La forêt de la lumière a un enchantement spécial, ça empêche les humains d'utiliser le feu dedans.
Schlangan : Je vois.

Le groupe se remit en route, et ils parvinrent rapidement à un endroit étrange de la forêt. Une statue de bois se trouvait au milieu, similaire à celle des farfadets, sauf que le farfadet était représenté avec des ailes de chauve-souris dans le dos. Puis tout à coup, des cages de bois se formèrent et emprisonnèrent tout le groupe. Un farfadet de taille humaine, possédant les mêmes ailes que sur la statue se posa devant eux.

???? : Tiens donc, des suicidaires qui viennent dans cette forêt.
Schlangan : Qu'est-ce que c'est que ce truc ? Un FGM ?
Tee Gre : Un FGM ? Qu'est-ce que c'est chef ?
Schlangan : Un Farfadet Génétiquement Modifié.
???? : Quelle insulte : Je suis un Gesgefiv.
Lee Hon : Toutes ces créatures existent donc...
Schlangan : Un Gesgefiv ? Bah, peu importe, tu comptes nous retenir avec ceci ?
Gesgefiv : Effectivement.

Seulement, Hai Lhai Fan brisa tout à coup sa cage et fonça sur le gesgefiv, tentant de lui mettre un coup. Hai Lhai Fan était très corpulent, mais le gesgefiv l'arrêta d'un doigt. Il fit voler ses lunettes et le regarda dans les yeux. Hai Lhai Fan fut alors transformé en statue de bois.

Schlangan : Après les gorgones qui changent en pierre, les gesgefiv qui changent en bois. Tous les trucs commençant par G sont des craignos.
Gesgefiv : Toi qui parle beaucoup, à ton tour.
Schlangan : Ok, j'arrive.

Schlangan shoota dans l'un des pans de la cage, et le fit voler en éclat. Le gesgefiv voulut lui prendre ses lunettes, mais Schlangan attrapa son bras. Le gesgefiv se prit alors un coup de poing en pleine figure qui le fit voler plusieurs mètres en arrière. Mais celui-ci se rattrapa avec ses ailes et s'envola.

Gesgefiv : Ce n'est pas fini ! MOKU BAUGO !!
Schlangan : RAGNAROK !

Alors que le gesgefiv était en train d'activer l'aura du bois, l'attaque de Schlangan le toucha de plein fouet, provoquant une énorme explosion, et réduisant en poussière la malheureuse créature. Hai Lhai Fan reprit alors forme humaine.

Hai Lhai Fan : Huh... Que s'est-il passé ?
Schlangan : Bon, reprenons.
Lee Hon : Le chef t'a sauvé. Il a vaincu le Gesgefiv.

Lee Hon sortit de sa cage, et libéra les autres, puis le groupe reprit sa marche. Au bout de plusieurs dizaines de minutes, ils arrivèrent devant une nouvelle statue de bois, représentant cette fois une hydre. Et bien évidemment, l'hydre en question fit son apparition quelques instants plus tard.

Schlangan : Quelle manque de créativité.
Reu Nhar : Faites attention chef ! Cette hydre est sûrement dangereuse !
Schlangan : Alors abrégeons.

Schlangan bondit sur l'hydre et lui trancha les trois têtes d'un coup. Le corps de l'hydre se transforma alors en bois, et chaque morceau différent donna naissance à une nouvelle hydre. Quatre hydres se trouvaient désormais devant Schlangan.

Hydre 1 : Idiot.
Hydre 2 : Tu crois nous vaincre ainsi ?
Hydre 3 : Quelle naïveté.
Hydre 4 : Tu vas mourir.
Schlangan : YORYUKAA.

Schlangan envoya quatre dragons de feu sur les hydres et les grilla aussitôt. Mais chaque cendre résultante donna naissance à une nouvelle hydre. Et leur nombre était maintenant... très important.

Schlangan : Sérieux ?!
Lee Hon : Courez ! Nous n'avons aucune chance !

Seulement, les hydres s'étaient déjà déplacées de manière à encercler totalement le groupe.

Schlangan : ... Ça va secouer un peu je pense.
Lee Hon : Huh ?
Schlangan : BAKUDO NO SANJÛNANA - TSURIBOSHI

Schlangan créa une toile d'énergie qui se forma sous les pieds des individus le suivant. Puis la toile se détendit et les projeta tous en l'air.

Schlangan : A plus les hydres : SAISHIRYUUJINKA !!

Une gigantesque explosion se produisit, désintégrant totalement les hydres présentes. Puis les envoyés voler en l'air retombèrent dans un cratère au milieu d'une clairière nouvellement formée.

Lee Hon : Heu...
Schlangan : Cette forêt avait besoin d'un éclaircissement.
Tee gre : Wah... Le chef est si balaise que ça...
Reu Nhar : Il aurait pu tuer le troll sans mal en fait...
Schlangan : Allez, on repart.

Le groupe reprit sa route et entra à nouveau dans la forêt. Plus aucun obstacle ne se dressa sur leur route, et ils arrivèrent de l'autre côté de la forêt, devant un gigantesque portail de bois, muni d'une serrure. Schlangan introduisit la clé dans la serrure, et le portail s'ouvrit. Tout le monde passa de l'autre côté du portail. Ils se retrouvèrent sur une allée menant directement à un énorme château, visiblement lui aussi composé uniquement de bois. Le soleil n'était plus visible, et il faisait nuit. Deux pleines lunes se trouvaient à la place du soleil dans le ciel. Le groupe continua d'avancer, et ils arrivèrent devant la porte du château, qui était ouverte. Ils entrèrent à l'intérieur, et arrivèrent dans un immense hall. A l'intérieur se trouvait une femme vêtue tout de noir, et d'un chapeau pointu noir.

Schlangan : Voilà donc la sorcière ?
????? : Non non, je suis un moine.
Schlangan : Ah bon, où est la sorcière alors ?
????? : Imbécile ! C'est moi !
Schlangan : Tu es le pilier de ce monde ?
????? : Oui.
Schlangan : Bien, au boulot alors.
????? : Soit.

La sorcière bondit vers Schlangan qui lui mit un coup de pied, l'envoyant se crasher dans l'escalier situé à l'autre bout du hall.

Schlangan : Et bien quoi ?
????? : Evidemment, sa force est largement supérieure à la mienne. Bah, pas le choix. KI SHINRI.

La demeure commença alors à trembler, et tout le bois commença à se regrouper dans une petite sphère. Une fois que la demeure eut totalement disparut dans la petite sphère, la sorcière l'avala. Son énergie augmenta alors énormément. Elle activa l'aura du bois de niveau un et créa un bâton de bois. Elle frappa devant elle, et une énorme onde de choc se produisit, fonçant vers Schlangan, qui la dévia d'un coup de d'épée. La sorcière créa alors un dragon de bois qu'elle envoya sur Schlangan, qui riposta avec un dragon de feu. Les deux attaques s'annulèrent.

????? : Pfff. Même comme ça, il arrive à rivaliser.
Schlangan : Et oui.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum