Chapitre 295 - Les pics venteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 295 - Les pics venteux

Message  Schlangan le Mer 5 Nov 2014 - 19:06

Schlangan regarda autour de lui. Du pic montagneux où il se trouvait, il pouvait apercevoir d'autres pics. Trois de ces pics semblaient posséder une structure verticale à leur sommet, faisant penser à des tours. Schlangan se mit alors à léviter, mais le vent le repoussa sur le sol. Il tendit les bras et vit que différents courants d'air soufflaient et semblaient former des "murs" de vent, empêchant tout accès.

Schlangan : Peuh, ça commence déjà à m'ennuyer...

Schlangan commença à suivre les murs de vent, et finit par trouver un passage qui menait dans le vide. Il recommença à l'éviter très légèrement, et s'engagea dans le passage. Au bout de plusieurs minutes, il parvint sur un autre pic rocheux, et se retrouva justement au pied d'une des tours qu'il avait observé auparavant. Une voix se fit alors entendre.

Voix : "Soit le bienvenu à cet ehbet, aventurier. Je vais t'expliquer comment te déplacer ici, tu vas devoir suivre les murs de vent, qui te permettront également de marcher dans le vide."
Schlangan : Mais je le sais déjà...

La voix s'interrompit et recommença une minute plus tard.

Voix : "Ah bah tu as trouvé avant que ma voix ne t'atteigne. A cause de tous ces détours, la voix met trois plombes à arriver c'est la dèche, bon en bref tu vas devoir visiter les trois tours et briser le cristal en haut pour faire apparaître la quatrième tour où je suis."
Schlangan : ...
Voix : "Je suis le pilier de cet ehbet, c'est assez simple en soi, à plus tard..."
Schlangan : Mouais.

La voix se tut, et Schlangan observa l'immense structure qui s'étendait devant lui. La tour était circulaire, composée de pierres, et ne comportant aucune fenêtre visible. Schlangan commença à faire le tour de la tour, et arriva devant une énorme porte d'acier, sur laquelle se trouvait gravé le symbole d'un aigle. Il mit sa main sur la porte et commença à pousser, mais celle-ci ne bougea pas d'un millimètre. Ne voyant aucun poignée pour pouvoir tirer la porte, Schlangan décida alors de frapper à la porte, au cas où. Et il eut raison, car celle-ci s'ouvrit aussitôt.

Schlangan : Ça me rappelle le temple de Yureka à l'époque...

Schlangan entra à l'intérieur et les deux portes se refermèrent, fermant le passage de la lumière. Schlangan se retrouva dans le noir total. Il n'y avait qu'un seul bruit, le bruit du vent qui soufflait à l'extérieur de la tour. Se doutant qu'il devait y avoir des pièges dans la salle, Schlangan créa un dragon de lumière, qu'il fit tournoyer autour de lui, éclairant légèrement la pièce. Celle-ci était dépourvue de tout ameublement, et seuls trois seaux étaient posés sur le sol. Les trois seaux étaient vides. Schlangan s'approcha des trois seaux, et ceux-ci se mirent à léviter. Puis, des seaux émergèrent trois aiglons qui tombèrent sur le sol. Un courant d'air se fit sentir dans la pièce, et les trois aiglons commencèrent à croître, jusqu'à atteindre une taille imposante. Ceux-ci étaient devenus des aigles royaux.

Schlangan : C'est fou comme les enfants grandissent vite de nos jours.
Aigle 1 : Cela ne peut pas être compris par les mortels.
Aigle 2 : En tout cas ça nous fait un peu d'exercice.
Aigle 3 : Qui l'attaque en premier ?
Schlangan : Bah, venez tous en même temps, ça ira plus vite.
Aigles : Soit.

Les trois aigles s'envolèrent et foncèrent droit sur Schlangan qui mit ses mains dans ses poches et plaça le dragon de lumière en haut de la pièce pour faire une lampe. Schlangan se baissa alors et évita les aigles. Ceux-ci firent demi-tour et attaquèrent à nouveau, mais Schlangan sauta par-dessus eux. Il prit appui sur l'un des aigles et le fit se crasher au sol. Les deux autres en profitèrent pour l'attaquer, et Schlangan sauta et frappa une fois chaque aigle avec ses pieds. Les aigles allèrent se crasher dans le mur.

Schlangan : Bon, et maintenant ?
Aigle 1 : Il est coriace.
Aigle 2 : Ça change pour une fois.
Aigle 3 : Utilisons ça alors.

Les trois aigles s'envolèrent à nouveau et se placèrent en position triangulaire. Les trois ouvrirent leur bec et crachèrent des pics de vent droit sur Schlangan qui les balaya d'un coup de pied. Puis les trois aigles se mirent à tourbillonner dans la pièce, formant une tornade dans la pièce. Les aigles avaient une trajectoire en cercles concentriques, si bien que la tornade se resserrait petit à petit sur Schlangan. Schlangan fit redescendre le dragon de lumière qui se mit à tourner en sens inverse à la tornade. Le dragon frappa alors les trois aigles et une explosion se produisit dans la pièce. Une fois la fumée dissipée, et la lumière rallumée par Schlangan; les trois aigles étaient à terre. Un courant d'air se mit à souffler dans la pièce qui projeta Schlangan vers le plafond. Le plafond s'ouvrit et se referma après le passage de Schlangan. Le vent cessa, et Schlangan se trouvait donc à un autre étage.

Schlangan : Ascenseur un peu plus sophistiqué, on dirait... Bon et maintenant ?

Schlangan regarda autour de lui. Contrairement à la salle précédente, celle-ci n'était pas plongée dans l'obscurité. Dans la pièce se trouvaient quatre anneaux suspendus par des fils. Schlangan se rapprocha de l'un des anneaux et tira dessus. Il entendit un déclic. Il relâcha l'anneau et entendit un nouveau déclic. Il testa avec les autres anneaux, et la même chose se produisit.

Schlangan : Hmmm. Je crois savoir. BAKUDÔ NO YON - HAINAWA.

Schlangan créa une corde de lumière qu'il fit passer au travers des quatre anneaux, puis il tira dessus, ce qui tira sur les quatre anneaux en même temps. Un bruit sourd se produisit et un nouveau vent se mit à souffler, l'amenant à l'étage supérieur. Il atterrit dans une salle une nouvelle fois vide et éclairée. Au centre de la pièce se trouvait une statue d'aigle. Les yeux de la statue s'illuminèrent alors, et celle-ci se mit à se déplacer.

Schlangan : Tiens donc.
Aigle : Qui ose me troubler pendant mon sommeil ?
Schlangan : Je cherche un cristal dans cette tour.
Aigle : Je vois. Donc tu es là pour me défier, moi le gardien de la tour des Aigles !
Schlangan : En effet.
Aigle : Alors battons-nous !

L'aigle battit des ailes, créant ainsi un vent puissant. Le vent rebondit sur le mur du fond et repartit sous forme de lame de vent sur Schlangan qui se baissa et les esquiva.

Schlangan : HADO NO YON - BYAKURAI.
Aigle : WIND CANNON.

Schlangan tira le rayon d'énergie sur l'aigle, mais celui-ci riposta avec une boule de vent qui détruisit le rayon et fonça sur Schlangan. Schlangan esquiva la boule de vent, et l'aigle lui fonça dessus. Schlangan sauta par-dessus de l'aigle et envoya un dragon de lumière sur son adversaire. L'aigle se protégea avec ses deux ailes et en sortit indemne.

Schlangan : Ho ho, on dirait que tu es plus coriace que les trois aiglons de tout à l'heure.
Aigle : Bien évidemment, les tours possèdent des épreuves bien plus faciles que le gardien.
Schlangan : Deux épreuves, c'est négligeable quand même.
Aigle : Oui, mais ça sert à filtrer les incapables. AIR SLICING FEATHERS !

L'aigle battit rapidement des ailes et envoyant une multitude de petites pointes d'air sur Schlangan qui les arrêta avec le sort n°81, Dankuu. Puis Schlangan fonça sur l'aigle, esquiva une nouvelle attaque, et lui mit un coup de katana qui érafla l'aigle.

Schlangan : Peuh, je n'ai même pas pu te trancher en deux, et tu ne saignes même pas.
Aigle : Je suis une statue à la base.
Schlangan : C'est vrai. Alors assez rigolé. RAGNAROK.

Schlangan envoya l'attaque droit sur l'Aigle, provoquant une explosion qui fit un trou dans le mur. Cependant l'aigle en sortit indemne, entouré de vent formant une aura.

Aigle : FUU RYOKU.
Schlangan : Je me doutais bien de quelque chose comme ça.

L'aigle fonça sur Schlangan qui esquiva un coup de pattes de justesse. Schlangan tenta de trancher l'aigle, mais la lame fut simplement déviée. Schlangan recula, et envoya un dragon de lumière sur l'aigle qui le dispersa d'un coup d'aile.

Aigle : Tu ne t'es pas mal débrouillé jusque là, mais finissons-en.
Schlangan : Hmmm. En effet, tu arrives à résister à mes attaques. Mais bon, ce n'est pas si exceptionnel. RYUUKENEI.

L'aigle ne voulut pas laisser le temps à Schlangan et l'attrapa avec ses serres. Il voulut déchirer Schlangan en deux, mais il se rendit compte qu'il n'avait rien attrapé du tout.

Aigle : Huh ?!
Schlangan : BAKUDÔ NO NANAJÛSAN : KUYÔ SHIBARI !

Sept patchs d'énergie se placèrent autour de l'aigle, et un huitième patch le toucha, l'immobilisant alors.

Schlangan : HADÔ NO KYÛJÛ : KUROHITSUGI.

L'aigle fut enfermé dans la boîte noire et transpercé par les lames d'énergie noire. Cependant, il était toujours vivant.

Aigle : Ce... n'est... pas... fini !
Schlangan : Bizarre pourtant j'ai tapé plus sérieusement. Bah, HADÔ NO KYÛJÛICHI - SENJYU KÔTEN TAIHÔ.

De multiples rayons d'énergie vinrent s'abattre sur l'aigle, provoquant une énorme explosion. Une fois la fumée dissipée, l'aigle avait été réduit en morceaux. Une fois encore, Schlangan fut envoyé à l'étage supérieur. Il arriva dans une salle au centre de laquelle se trouvait un cristal. Schlangan trancha en deux le cristal. La tour commença alors à trembler et celle-ci se fissura de partout, pour tomber en morceaux. Schlangan, qui avait lévité pour ne pas tomber avec la tour, atterrit alors. La voix qui lui avait parlé précédemment retentit quelques minutes plus tard.

Voix : Bravo, tu as réussi, plus que deux tours avant de me trouver ! Continue à suivre le chemin, je t'attends !
Schlangan : Profite donc de tes derniers instants, je serai là sous peu.
Voix : Nous verrons...

Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum