Chapitre 323 - La machination de Likarios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 323 - La machination de Likarios

Message  Schlangan le Mer 12 Nov 2014 - 17:42

Le roi observait tranquillement Schlangan, assis sur son trône. Schlangan observait également ce mystérieux interlocuteur.

Schlangan : Vous me faites penser à un perso de Bleach.
Likarios : Pardon ?
Schlangan : Ouais c'était un arrancar, un espada, le #2 je crois.
Likarios : Je ne suis pas un arrancar, ni un hollow, ni un shinigami.
Schlangan : Ah tiens, vous connaissez les shinigamis ?
Likarios : Oui, plus ou moins.
Schlangan : Donc vous vouliez me voir ?
Likarios : Exactement. Votre prestation face à Sinumpa était très satisfaisante.
Schlangan : Sinumpa ?
Likarios : L'ours en peluche que vous avez éliminé.
Schlangan : Ah.
Likarios : Voyez-vous, certaines entités contestent le pouvoir de la cité des morts, Lungsod.
Schlangan : Ah oui ?
Likarios : Oui. Le pouvoir des morts-vivants est le plus grand dans l'ehbet de la mort. Cependant, certaines personnes pensent que créer des corps artificiels peut surpasser ce pouvoir.
Schlangan : Donc comme la peluche ?
Likarios : Voilà, la capacité de se reconstruire ne devrait guère exister. Donc, avoir éliminé Sinumpa m'arrange, cela m'évitera de me déplacer.
Schlangan : Hmf. Tout ce trajet pour me dire ça ?
Likarios : Pas uniquement. Au sein même de cette cité se trouvent des "troubles". Des entités nuisibles.
Schlangan : Et ?
Likarios : Et bien une entité inconnue de la cité serait bien plus apte à obtenir des informations.
Schlangan : ...
Likarios : Que diriez-vous de trouver pour moi ces entités, et d'en disposer comme il se doit ?
Schlangan : Et qu'est-ce que j'y gagne ?
Likarios : Cela me permettrait d'être plus disposé à vous aider, concernant votre recherche d'un certain pilier.
Schlangan : Un marché donc. Ce n'est pas vous le pilier ?
Likarios : Cette réponse ne viendra qu'en temps voulu. Alors, quelle est votre réponse ?
Schlangan : Très bien, j'accepte pour le moment.
LIkarios : Très bien. Dans ce cas, je vais vous faire visiter la cité. Les Geeskeletas ! Venez ici !

Aussitôt, les quatre squelettes rencontrés précédemment firent leur entrée. Ils s'agenouillèrent devant le roi.

Likarios : Conduisez notre invité de marqué au cœur de la cité, et montrez-lui les endroits les plus importants.
Squelette #1 : Bien majesté.
Squelette #2 : Nous allons effectuer...
Squelette #3 : Votre requête immédiatement.
Squelette #4 : Que l'invité prenne place.
Schlangan : Ne serait-il pas mieux que je me balade tout seul ? Être transporté n'aidera pas au niveau de la discrétion.
Likarios : Ho. Voilà une remarque fort intéressante. Soit. Baladez-vous donc tout seul.
Schlangan : Et donc, à quoi ressemblent ces "individus à disposer" ?
Likarios : Ils sont de la même nature que Sinumpa. Des entités modifiées pour faire croire à l'immortalité.
Schlangan : Je vois. Et bien, à plus tard.

Schlangan sortit de la salle du trône, sans même s'incliner devant le roi, et commença à visiter la ville. La ville était animée telle une ville ordinaire, sauf qu'elle était emplie de squelettes. Schlangan marchait tranquillement, mais personne ne semblait le remarquer. Il continua ainsi à se balader, lorsque soudainement, un être humain l'interpella.

Humain : Hey toi !
Schlangan : Hmm ? Moi ?
Humain : Ben oui toi ! Tu vois d'autres personnes non squelettiques dans le coin ?
Schlangan : Ce n'est pas bête.
Humain : Allez grouille ! La réunion va commencer.
Schlangan : J'arrive.

Schlangan commença à suivre l'humain dans la cité. Les deux empruntèrent plusieurs ruelles, et arrivèrent finalement dans un cul-de-sac. L'humain bougea alors un sac poubelle qui dissimulait une trappe. Il ouvrit la trappe, et Schlangan le suivit. Ils entrèrent ainsi dans une petite cave, où se trouvaient de nombreuses personnes, plus ou moins humaines. Une créature similaire à ce qu'était devenu l'ours se trouvait sur l'estrade.

Créature : Bien, nous sommes tous réunis, afin de préparer notre plan d'invasion. Voyez-vous, ces idiots de squelettes étant dépourvus de conscience, il ne nous attaqueront pas tant que le roi ne leur en donnera pas l'ordre. Donc, si nous nous rendons au palais royal, et que nous éliminons le roi, Lungsod sera sous notre contrôle, nous, les véritables immortels ! Bien sûr, il serait préférable de faire une diversion, forçant Likarios à envoyer ses soldats à une autre endroit de la cité. Donc, ce soir, nous allons attaquer l'usine de lait qui fournit du calcium à ces squelettes. Ainsi, Likarios enverra ses troupes, et nous attaquerons le château pendant ce temps, et nous prendrons sa tête. Celle du roi bien sûr, pas du château. Que l'immortalité vous bénisse !

Schlangan : Tout le monde est là ?
Créature : Oui, tout le monde est là, mais ... qui êtes-vous ? Je ne vous ai jamais vu avant. Une nouvelle création ?
Schlangan : Pas tout à fait. On m'a confié une tâche particulière.
Créature : Ah oui ? Et laquelle ?
Schlangan : C'est assez simple en fait...
Créature : Quoi donc ? Parlez ! Nous avons un temps infini, mais tout de même...
Schlangan : Et bien voilà. Je suis là pour tous vous éliminer.
Créature : Quoi ?! Saisissez-le ! Bannissez-le ! Massacrez-le !

Les humanoïdes présents se retournèrent tous et attaquèrent Schlangan qui lança l'attaque Saishi Ragnarok dans le tas, faisant exploser la cave où ils se trouvaient. Schlangan sortit de la cave en morceaux, et plusieurs humanoïdes émergèrent des décombres, plus ou moins indemnes.

Créature : Vos attaques ne peuvent vaincre l'immortalité.
Schlangan : Ben voyons...

Différents humanoïdes attaquèrent, mais Schlangan paraît sans mal les attaques. Il tranchait les ennemis, qui se réparaient comme l'ours Sinumpa.

Schlangan : Ah non, pas encore.
Créature : Comprenez-vous votre futilité ?
Schlangan : Si vous faites comme l'ours, je vais devoir sévir alors.
Créature : L'ours ? Vous parlez de Sinumpa ?
Schlangan : Si c'est l'ours du cimetière que j'ai anéanti, oui.
Créature : C'est lui qui impose sa doctrine de mortalité à notre immortalité ! Impardonnable !
Schlangan : Bon, je vais y aller plus fort, qu'on en finisse. AKAI MENSHOU. JÛBAIRYUUJINKA !!

Schlangan activa l'aura de flammes et envoya sa très puissante attaque sur le groupe. La créature esquiva l'attaque de justesse, mais les autres humanoïdes furent désintégrés par la puissance.

Créature : Non, c'est intolérable ! Vraiment intolérable !
Schlangan : N'est-ce pas. Allez adieu.

La créature attaqua à nouveau Schlangan qui la trancha en deux sans mal et désintégra l'une des deux moitiés. Puis, il tira une nouvelle fois sur l'autre moitié, et la détruisit. Mais alors, une dizaine de créatures similaires émergèrent des décombres proches.

Créature : C'est lui qui attaque notre famille !
Créature : Nous allons le détruire.
Schlangan : Hmf. Mais oui.

Les créatures attaquèrent Schlangan, qui les détruisit sans aucune difficulté. Mais alors, une gigantesque créature apparut tout à coup derrière Schlangan, qui esquiva un coup de justesse.

Schlangan : Holà mais c'est qu'il est grand celui-là. Il fait quoi, 10 mètres ?
Créature : Alors comme ça on ose tuer mes enfants ?
Schlangan : Bah, ils prétextaient être immortels, on dirait que non.

La créature disparut alors, et réapparut derrière Schlangan, qui esquiva une nouvelle attaque. Schlangan riposta avec l'attaque Ragnarok, mais la créature dissipa l'attaque sans aucun mal.

Schlangan : Heu...
Créature : Tout est inutile face à moi.

Schlangan se prit cette fois un coup et se crasha au travers de la ville. Il se releva cependant, indemne.

Schlangan : Pfff. Même avec l'aura du feu il encaisse bien. Assez ri.

Schlangan attaqua à nouveau, mais une fois encore la créature disparut et Schlangan vola à travers une maison. Il remarqua deux squelettes en train de boire du lait. Ceux-ci n'avaient même pas remarqué la destruction d'une partie de la demeure.

Schlangan : ... Ah ouais. Bon. Je disais donc, assez ri.

Schlangan attaqua une nouvelle fois et esquiva le coup de son adversaire. Il attrapa l'une des griffes de celui-ci et le projeta en l'air. Puis, Schlangan envoya le léviathan de lumière, qui frappa l'ennemi de plein fouet et le désintégra.

Schlangan : Non mais.

Schlangan se rendit donc dans la salle du trône, pour informer le roi de son action.

Schlangan : Voilà, c'est fini.
Likarios : Oh, déjà ? Vous êtes encore plus fort que je ne le croyais.
Schlangan : Bon, donc où est le pilier de ce monde ?
Likarios : Attendez un petit peu, laissez-moi vous donner une information avant.

Quatre squelettes en armure émergèrent alors de derrière les colonnes de la salle.

Schlangan : Quelle information ?
Likarios : Voyez-vous, un pari fut lancé pour déterminer qui de vous ou de Zinantoy allait gagner.
Schlangan : Zinantoy ?
Likarios : Et bien oui, la créature de dix mètres que vous avez explosé. Joli effet lumineux ce Leviathan, par ailleurs.
Schlangan : ...
Likarios : J'avais donc parié sur le destructeur d'ehbets, à savoir vous. Et j'avais raison. Grâce à vous, je n'aurais plus à m'occuper de ces petites poussières qu'étaient cette famille de créatures modifiées.
Schlangan : Ça ne répond pas à ma question.
Likarios : Et bien c'est très simple, je ne suis pas le pilier. Il s'agit d'un être beaucoup plus fort.
Schlangan : Et où est-il ?
Likarios : Bonne question. Quelque part dans cet ehbet.
Schlangan : Ça ne m'aide pas beaucoup.
Likarios : Je sais.

Les quatre squelettes se rapprochèrent de Schlangan et placèrent leurs épées autour de son cou.

Schlangan : Et que signifie ceci ?
Likarios : Quelque fut le gagnant de votre confrontation, j'avais décidé de tuer le survivant.
Schlangan : Je vois.
Likarios : Bien, adieu, destructeur d'ehbets.

Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6443
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum