Chapitre 371 - L'évolution des généraux des enfers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 371 - L'évolution des généraux des enfers

Message  Schlangan le Mar 25 Nov 2014 - 17:38

Tandis que Schlangan, Lauréline, Idiana et Michaël étaient prisonniers de la machine des cauchemars, les autres membres de l'équipe avaient été téléportés dans endroits différents. Antoine se trouvait sur une plage, les pieds dans l'eau, qui lui arrivaient jusqu'à la cheville. Le septième général, Shichi-Ran, était présent.

Antoine : Où suis-je ?
Shichi-Ran : Dans ma salle. Joli endroit, n'est-ce pas ?
Antoine : Une salle ? Mais on croirait être en extérieur...
Shichi-Ran : Allons... Vous savez bien que sur Jigoku, tout est possible. D'autant que la puissance de cette planète s'est accrue désormais.
Antoine : Où sont les autres ?
Shichi-Ran : Chacun d'entre vous a été téléporté dans l'une des salles des sept généraux. Sauf bien entendu les plus puissants d'entre vous.
Antoine : Ah bon. Et qu'allez-vous faire de nous ?
Shichi-Ran : Cela paraît évident. Nous avons pour ordre de vous tuer.
Antoine : ... Je m'en doutais. Mais ça ne va pas être possible, le commandant ne sera pas d'accord.
Shichi-Ran : Cela m'importe peu. MIZUTORAN !

Shichi-Ran envoya un rayon d'eau droit sur Antoine qui bondit sur le côté pour l'esquiver.

Antoine : Hey ho ! C'est dangereux ça !
Shichi-Ran : Hmf. Il semblerait que vous ayez fait des progrès depuis l'époque où nous nous sommes rencontrés.
Antoine : Et bien, un peu quand même.
Shichi-Ran : Mais ça ne suffira pas !

Shichi-Ran fonça sur Antoine et lui mit un coup de poing. Antoine para le coup, attrapa le poignet de Shichi-Ran, et le fit passer par-dessus son épaule. Shichi-Ran retomba violemment sur le dos. Il se releva cependant, légèrement sonné.

Shichi-Ran : Comment est-ce possible ?! Nos forces sont au moins 2000x plus grande qu'avant !
Antoine : Et bien je ne me souviens plus de vos forces d'antan, mais nous avons subi pas mal de déboires depuis.
Shichi-Ran : Bien. Je vais donc devoir utiliser mon nouveau pouvoir alors !
Antoine : Lequel ?
Shichi-Ran : MIZUI SEISHIN.
Antoine : L'aura de l'eau ?

Shichi-Ran activa l'aura de l'eau, et fonça sur Antoine, qui para un coup de pied. Antoine fut cependant projeté en arrière. Shichi-Ran envoya alors un autre rayon d'eau, mais Antoine, prit sa flûte et joua quelques notes qui dévièrent l'attaque.

Shichi-Ran : Quoi ?
Antoine : Bon ça va, à ce niveau je ne devrais pas avoir trop de problèmes.
Shichi-Ran : Impudent !

Antoine joua un autre air de flûte, et Shichi-Ran fut déséquilibré, et il commença à tomber. Antoine lui donna alors un coup avec sa flûte, mais Shichi-Ran parvint à l'esquiver de justesse, si bien qu'Antoine ne toucha que l'eau. Cependant, une onde de choc très puissant en fut produite, dégageant l'eau sur plusieurs mètres, et projetant Shichi-Ran. L'eau reprit sa place, et Shichi-Ran se releva.

Shichi-Ran : Qu'est-ce que c'est que cette flûte ?!
Antoine : Une arme comme une autre, pourquoi ?
Shichi-Ran : ... UMIZUI SEIKITAI.
Antoine : Holàlà... La version niveau deux.
Shichi-Ran : Exactement !

Shichi-Ran leva les mains en l'air et des colonnes d'eau se levèrent. Puis les colonnes se regroupèrent en un point et foncèrent sur Antoine qui joua le premier air, déviant ainsi l'attaque. Shichi-Ran fonça alors sur Antoine qui mit un coup de flûte. Et bien que Shichi-Ran para, celui-ci fut projeté à plusieurs mètres de là. Il se releva cependant.

Shichi-Ran : Impossible ! Totalement impossible !
Antoine : Pouvons-nous en rester là ? Je n'aime pas particulièrement me battre.
Shichi-Ran : ... J'aimerais bien, mais je ne peux pas.
Antoine : Hmm.
Shichi-Ran : De toute façon, il me reste ma dernière carte. Invocation du scellé.
Antoine : Ah oui, c'est vrai.

L'aura de l'eau qui enveloppait Shichi-Ran se teinta alors de rouge, et celui-ci disparut de la vue d'Antoine. Cependant, Antoine savait où son ennemi était et esquiva un coup de pied. Antoine contre-attaqua en donnant un coup de flûte et Shichi-Ran donna un coup de poing. Les deux s'entrechoquèrent, et Antoine et Shichi-Ran furent projetés en arrière.

Shichi-Ran : C'est vraiment impensable. L'un des plus faibles de cette équipe de fous est maintenant à mon niveau maximum...
Antoine : Je vous rassure, je reste toujours le plus faible du groupe.
Shichi-Ran : Quoi ?
Antoine : Et oui.
Shichi-Ran : Les autres généraux vont avoir des surprises alors. Mais je ne peux pas perdre.

De l'eau s'éleva de la mer et fonça sur Antoine sous forme de pointes. Celui-ci se jeta alors à l'eau et esquiva les pointes. Shichi-Ran leva alors les deux bras, et forma une gigantesque vague qui entraîna Antoine. La vague alla alors s'abattre droit sur les rochers un peu plus loin. Shichi-Ran était persuadé d'avoir gagné, si bien qu'il ne vit pas Antoine derrière lui. Antoine frappa Shichi-Ran au niveau des côtes, l'envoyant valser droit sur le sable. Celui-ci se releva alors difficilement, tenant ses côtes brisées par l'impact.

Shichi-Ran : Gaaaah... Impossible...
Antoine : J'ai utilisé une illusion pour faire croire que j'étais parti sous l'eau. Et je suis aussi une illusion ici.
Shichi-Ran : Huh ?

Shichi-Ran sentit alors un coup derrière la nuque et tomba dans l'inconscience. Le décor se dissipa alors, et Antoine se trouvait dans une salle dont la porte venait de s'ouvrir. Il s'engagea alors par celle-ci. Pendant ce temps, Mathias se trouvait dans un terrain montagneux, rejoint par Roku-Ran.

Roku-Ran : Je suis désolé, mais je suis ici pour vous tuer.
Mathias : Je m'en doutais. Alors je vais en finir vite.
Roku-Ran : Je ne sais pas sur quoi vous vous basez. Mais nous sommes largement plus puissant qu'à l'époque.
Mathias : Nous allons voir ça. Ô être des foudres, abats-toi sur ma cible, ou un truc comme ça !
Roku-Ran : Je ne vois pas ce que...

Mais Roku-Ran n'eut pas le temps de finir, et fut frappé de plein fouet par un éclair, le projetant plusieurs mètres plus loin. Roku-ran se releva, légèrement sonné.

Roku-Ran : Quoi ? DOKUTORAN !!
Mathias : Que ceux qui aiment le ménage aspirent, car tout le monde aime les endroits propres !

Roku-Ran envoya un pic de terre sur Mathias qui fit apparaître un vortex, faisant disparaître l'attaque.

Roku-Ran : ... Il n'y a pas que nous qui nous sommes améliorés, c'est ça ?
Mathias : Exactement.
Roku-Ran : Dans ce cas... DOKU CHIKARA !!
Mathias : Hein ?

Roku-Ran activa l'aura de la terre et fonça droit sur Mathias qui esquiva un coup de justesse, et commença à courir dans la direction opposée de son adversaire.

Roku-Ran : Tu ne t'échapperas pas !
Mathias : Il ne faut jamais rien négliger, il faut admonester, que le châtiment tombe, et shabalalala !!

Alors que Roku-Ran allait attraper Mathias, un trou béant se forma sous ses pieds, et Roku-Ran commença à tomber. Il parvint cependant à créer un pic de terre pour s'agripper à la paroi du trou.

Roku-Ran : Tu vas me le payer ! Attends un peu que je sorte de là...
Mathias : Sûrement pas. Que le feu laisse place aux cendres, que les braises consument mon ennemi, ça va chauffer !

Mathias envoya une boule de feu droit sur Roku-Ran qui ne put l'esquiver. Une explosion se produisit, et Roku-Ran tomba dans le trou qui se referma.

Mathias : Hé bé. Ils sont toujours aussi agressifs en enfer...
Roku-Ran : Tu ne crois pas si bien dire.
Mathias : Huh ?

Mathias se retourna et vit que Roku-Ran était sortit du trou, et était enveloppé de l'aura de niveau deux de la terre.

Mathias : Mais vous ne pouviez pas faire ça avant !
Roku-Ran : Je te l'avais dit, notre force n'a plus rien à voir avec ce que nous étions ! Bien que je te félicite de m'avoir poussé jusque là.
Mathias : Bon, je n'ai pas le choix visiblement.

Mathias mit alors sa tiare, et Roku-Ran éclata de rire.

Roku-Ran : Ha ha ha ha ha ! Qu'est-ce que tu crois faire avec une tiare ? M'impressionner ?
Mathias : Ô être des foudres, abats-toi sur ma cible, ou un truc comme ça !

Roku-Ran ne vit pas l'éclair arriver et se retrouva projeté à plusieurs centaines de mètres de là. Il se releva, brûlé sur une bonne partie du corps.

Roku-Ran : Qu... quoi ?
Mathias : Cette tiare n'est pas qu'une simple décoration.
Roku-Ran : Meurs !!

Roku-Ran fit léviter plusieurs rochers et les envoya droit sur Mathias. Celui-ci incanta le sort de feu, et réduit en poussières les rochers.

Roku-Ran : ... C'est impossible ! Invocation du scellé !
Mathias : ...

L'aura de la terre lévitant autour de Roku-Ran se teinta de rouge et celui-ci fonça vers Mathias.

Mathias : Les ombres sont nos alliés, la lame est livide, tranchons le problème, et alors, ça vous la coupe !
Roku-Ran : Inutile !

Roku-Ran était lancé à pleine vitesse et donna un coup à Mathias qui ne put l'éviter et fut projeté à terre. Mais alors, une lame d'ombre se forma à partir de l'ombre de Roku-Ran et le transperça.

Roku-Ran : Que...
Mathias : Désolé. Mais je n'ai pas de temps à perdre ici. Sinon le commandant va encore râler.
Roku-Ran : Incroyable...

Roku-Ran s'effondra alors et la salle reprit son apparence normale. Voyant la porte ouverte, Mathias s'engagea dans cette voie. Pendant ce temps, Rekiem se trouvait dans une mare de lave, devant Go-Ran, qui semblait plutôt énervé.

Go-Ran : Combien de temps comptes-tu rester la dedans ?!
Rekiem : Le comte reste dans le temps qu'il faut, non ?
Go-Ran : Au cas où tu ne l'aurais pas compris, je suis là pour te tuer !!
Rekiem : M'huer ? Qu'ai-je donc fait pour mériter celà ?
Go-Ran : HITORAN !!

Go-Ran envoya alors une boule de feu sur Rekiem qui l'évita en faisant une longueur dans la mare de lave.

Go-Ran : ...
Rekiem : Quelle violence de nos jours, on ne peut même pas prendre de bain en paix.
Go-Ran : Tu n'es pas là pour prendre un bain, mais pour mourir !!
Rekiem : Je te trouve bien énervé, tu devrais regarder la télé pour t'occuper.
Go-Ran : Silence !!!

Go-Ran envoya trois boules de feu sur Rekiem qui fit alors apparaître une télévision. Les boules de feu entrèrent dedans et ressortirent, fonçant droit sur Go-Ran, qui les esquiva de justesse. Puis, de nombreuses télévisions apparurent autour de Go-Ran, l'enfermant dedans. Rekiem se remit alors à se prélasser dans le bain. Quelques minutes plus tard, les télévisions volèrent en éclat, et Go-Ran reparut, entouré de l'aura de flammes de niveau deux.

Go-Ran : Assez !
Rekiem : Ah c'est intéressant tu voulais dire ? N'est-ce pas ?
Go-Ran : J'admets que ta technique était impressionnante, il m'a fallu cette aura pour la passer, mais la partie s'arrête ici !
Rekiem : Parti ? Tu étais parti où ?

Go-Ran créa alors une gigantesque boule de feu qu'il envoya dans les airs. La boule de feu se scinda alors en météores qui s'abattirent droit sur la mare où se trouvait Rekiem, provoquant diverses explosions. La fumée se dissipa, et Rekiem était toujours indemne, bien que la mare avait disparu.

Go-Ran : Vas-tu enfin me prendre plus au sérieux ?
Rekiem : C'est rieux ? Je ne connais pas ce type. Mais bon, si tu insistes.

Rekiem se métamorphosa en dragon squelette de lave, sous les yeux ébahis de Go-Ran. Celui-ci, toujours étonné, ne vit pas le coup de queue donné par Rekiem, l'envoya valser à travers le terrain volcanique.

Go-Ran : Huh...
Rekiem : Tiens, voilà une nouvelle émission pour toi.

Une grande télé apparut alors devant Go-Ran, et une gigantesque boule de feu en sortit. Go-Ran se protégea, et une énorme explosion se produisit. La fumée se dissipa, et Go-Ran était sérieusement brûlé sur le corps.

Rekiem : Que dis-tu de mon émission de boule de feu ?
Go-Ran : ... Impressionnant... Invocation du scellé.

L'aura de flammes de Go-Ran devint rouge écarlate et celui-ci fonça vers Rekiem qui fit apparaître une télévision aspirant Go-Ran. Celui-ci se retrouva téléporté derrière Rekiem qui lui mit alors un nouveau coup de queue. Go-Ran fut projeté en l'air, mais il riposta malgré tout avec une boule de feu qu'il envoya sur Rekiem. Celui-ci se contenta de manger la boule de feu, surprenant à nouveau Go-Ran. Rekiem s'envola alors rapidement et cracha trois boules de feu sur Go-Ran qui était encore en vol plané. Celui-ci ne put les éviter, et se crasha au sol dans une explosion. Il en émergea très grièvement brûlé.

Go-Ran : ... Ce n'est.. pas fini...
Rekiem : Paf y n'y a plus rien à dire, oui.

Rekiem se posa devant Go-Ran qui ne pouvait plus bouger, et lança une nouvelle boule de feu à bout portant, provoquant une nouvelle explosion. La salle redevint alors normale, et Rekiem reprit son apparence normale.

Rekiem : J'aurais bien aimé me reposer un peu plus dans la lave moi...




Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6438
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum