Chapitre 382 - Dai no Daiboken

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 382 - Dai no Daiboken

Message  Schlangan le Ven 28 Nov 2014 - 18:05

Antoine, Mathias et Rekiem suivaient donc l'étrange jeune femme dans la forêt. Tout allez pour le mieux, lorsque soudainement plusieurs boules de feu s'abattirent sur le groupe. La jeune femme fut touchée à l'épaule, mais Antoine, Mathias et Rekiem parvinrent à esquiver. Un homme d'une trentaine d'années, possédant une armure, et une grande épée ayant un dragon pour pommeau, apparut.

???? : Baran ?! Mais tu étais mort !
Baran : C'est exact. J'ai été ressuscité, et je ne suis pas en mesure de contrôler mon corps. Marm, enfuis-toi vite. Il semblerait que je sois venu pour les personnes que tu accompagnes. Va récupérer tes anciens compagnons et dis leur que Vearn est de retour.
Marm : Que... c'est impossible ! Et Dai n'est toujours pas réapparu !
Baran : Je le sais bien. Quoiqu'il en soit, dépêche-toi !

Le chevalier se tourna alors vers Antoine, Mathias et Rekiem, tandis que la jeune femme partit précipitamment.

Baran : Bien. Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous êtes arrivés dans ce monde il y a peu.
Antoine : C'est exact.
Baran : Celui qui m'a ressuscité semble vouloir vous tuer, car il n'aime pas les éléments pouvant nuire à son plan. Je vous prie donc de m'excuser, mais vous allez mourir.
Mathias : Et bien désolé, mais nous n'allons pas nous laisser faire.
Baran : Attention, j'arrive.

Baran dégaina son épée et fonça sur le groupe. Antoine se baissa et esquiva le premier coup d'épée. Baran voulut alors lui donner un coup de pied, mais Antoine bloqua, bien qu'il fut repoussé en arrière. Tandis que Baran donnait un autre coup d'épée, Rekiem fit apparaître deux télés, l'une devant Baran et l'autre derrière lui. L'épée de Baran entra dans la première télévision et ressortit de la deuxième, ce qui l'entailla à l'épaule.

Mathias : Ô être des foudre, abats-toi sur ma cible, ou un truc comme ça !

Tandis que Baran se tenait l'épaule fraîchement entaillée, un éclair le frappa de plein fouet, le projetant en arrière. Il se releva, mais fut alors touché de plein fouet par une boule de feu lancée par Rekiem.

Baran : Urg...
Mathias : Vous ne contrôlez toujours pas votre corps ?
Baran : Toujours pas. Et d'ailleurs GIGAIDEN !

Un éclair de taille imposante s'abattit alors sur Baran. L'électricité se concentra dans son épée, la chargeant totalement. Puis Baran donna un coup devant lui, envoyant l'immense décharge électrique sur le groupe.

Mathias : Que ceux qui aiment le ménage aspirent, car tout le monde aime les endroits propres !

Un disque d'ombre se forma devant le groupe et absorba l'attaque, qui en ressortit aussitôt, renvoyée sur Baran qui l'esquiva de justesse. Baran commença alors à se transformer. Son sang devint bleu, sa peau devint verte avec des écailles, et des ailes de dragon apparurent dans son dos.

Antoine : C'est une transformation ressemblant un peu à celle de Michaël non ?
Mathias : Je le sens mal...
Rekiem : Sens aucun doute !
Baran : Je vous préviens, l'attaque suivante est dévastatrice : DORUOORA !!

Baran mit ses deux mains en avant, et une rayon d'énergie en partit. Rekiem eut tout juste le temps de faire rentrer le groupe dans une télé pour être déplacé à quelques mètres et y échapper.

Antoine : C'était juste ! Heureusement que tu peux faire ça...
Mathias : Il revient à la charge !
Rekiem : Je trouve cette journée un peu trop chargée..
Antoine : Il dit être sous contrôle donc...

Antoine prit sa flûte et se mit à jouer un air de musique qui immobilisa Baran. Celui-ci se prit alors la tête dans les mains et s'effondra au sol en hurlant. Quelques instants plus tard, il se releva.

Antoine : Alors ?
Baran : ... Je peux à nouveau contrôler mon corps. Merci !
Antoine : Mais de rien.
Mathias : C'est bon ? Le combat est fini ?
Baran : Oui. Encore désolé.
Antoine : Est-ce que vous pourriez nous expliquer où nous sommes exactement ? Puisque nous ne sommes pas dans notre monde.
Baran : Et bien pour faire court, il y a plusieurs années, le seigneur démon et le roi des démons ont été vaincus, ramenant la paix dans ce monde. Mais il y a quelques jours, le démon Vearn est réapparu, contrôlé, tout comme moi, par une autre entité. Et nous avons reçu pour mission de vous éliminer.
Mathias : Hmm. Nous devons trouver un moyen de retourner dans notre monde, vous n'auriez pas une idée ?
Baran : Et bien comme celui qui nous a envoyé ici semblait vous connaître, je pense qu'il va falloir aller là-bas. Mais c'est un territoire ennemi.
Mathias : Rekiem, tu pourrais nous y emmener avec tes télévisions ?
Rekiem : Si je savais où c'était pourquoi pas. Je peux explorer la planète avec cette méthode déjà.
Antoine : Et bien pourquoi pas.
Rekiem : Alors c'est parti.

Rekiem fit apparaître une télévision, représentant une vue satellite de l'endroit où ils se trouvaient. En balayant la surface, Baran finit par indiquer le point où se trouvait celui qui les contrôlait. La télé se mit alors à grandir.

Antoine : Bon, et bien nous y allons.
Baran : Je viens avec vous, ce sera plus prudent.
Mathias : Si vous voulez.
Rekiem : Allez hop, on se télé - porte.

Le groupe rentra dans la télévision et ressortit de l'autre côté. Un vieil homme avec un bâton les attendait sur place. Il possédait des cornes de démon, une longue robe.

Baran : Vearn !!
Vearn : Baran. Il semblerait que tu te sois soustrait au contrôle mental.
Baran : Exactement.
Vearn : Et bien voilà qui est intéressant. Ceci est dû à ceux qui t'accompagne, si je ne m'abuse ?
Baran : ... Oui.
Vearn : Et bien, je vais vous attaquer à pleine puissance. Enfin, du moins, la pleine puissance de ce corps. Je vous serait gré de me libérer de ce contrôle également. CALAMITY WALL !!

Un mur d'énergie se forma alors devant Vearn, et il commença à foncer droit sur le groupe. Antoine tapa alors sur le sol avec sa flûte, détachant une partie du sol, de manière à ce qu'elle serve de protection face au mur d'énergie. Une fois celui-ci passé, Mathias mit sa tiare.

Mathias : Ne ruminez pas trop, je vais vous donner un coup de main, ne soyez pas si... terre à terre !!

Des mains de terre se formèrent autour de Vearn pour l'emprisonner, mais celui-ci les brisa en faisant tournoyer son bâton.

Vearn : KAISER PHOENIX !
Baran : DORUOORA !!

Vearn créa alors un phénix de flammes qu'il envoya en direction du groupe, mais Baran, toujours transformé, renvoya sa plus puissante attaque, qui surpassa le phénix. En revanche, Vearn plaça son bâton en avant, et parvint à annuler l'attaque. Antoine en profita alors pour jouer sa musique, et il libéra de cette manière le seigneur démon.

Vearn : Merci bien. Maintenant, bien que mon but soit d'anéantir l'espèce humaine, je vais vous aider temporairement pour nous débarrasser de l'intrus de ce monde.
Baran : Le voilà qui arrive.

Un individu composé uniquement d'ombre apparut alors. Il avait forme humaine, mais aucun visage ou autre, tout comme les êtres.

Être : Bien. Vous êtes arrivés jusque là, comme l'avait prévu mon maître Darkgoun.
Antoine : C'est donc bien lui qui a provoqué ça ?
Être : Oui, il avait préparé quelques dimensions pour piéger tout ennui éventuel.
Mathias : Et pour repartir d'ici il faut faire quoi ?
Être : Me vaincre par exemple.
Rekiem : Vingts creux ? Si tu veux qu'on laisse ça sur toi, pas de soucis.
Être : Si vous en êtes capables. KAISER PHOENIX !
Vearn : Alors il peut faire ça aussi.

Le phénix fonça droit sur le groupe, mais ils parvinrent à l'échapper. Baran dégaina son épée et voulut frapper l'ombre, mais il fut alors frappé de plein fouet par un gigantesque éclair, tandis que Vearn fut emprisonné dans de la glace.

Mathias : Ô être des foudres, abats-toi sur ma cible, ou quelque chose comme ça !
Être : Merazoma.

L'éclair lancé par Mathias fut totalement absorbé par la gigantesque boule de feu lancée par l'être. Rekiem utilisa une télévision pour renvoyer la boule de feu à son propriétaire, mais celui-ci la dissipa comme si de rien n'était.

Rekiem : Ce n'est même pas drôle.
Antoine : A moi alors.

Antoine joua alors une musique, mais l'être disparu à ce moment et réapparut juste derrière Antoine, lui donnant un coup de coude l'envoyant voler plus loin. Mais Antoine n'était pas surpris, et cela avait laissé le temps nécessaire à Baran pour se mettre en position et lancer un nouveau Doruoora. L'être mit la main en avant pour l'arrêter, mais deux télés déplacèrent alors le sort de Baran, de manière à ce qu'il touche l'être dans le dos. Celui chancela uniquement sur le coup, et Antoine lui mit un coup de flûte en pleine tête, l'envoyant voler plusieurs mètres plus loin. L'être d'ombre se rattrapa, mais une lame d'ombre également sortit de sa propre ombre et le transperça. Baran, qui avait chargé sa lame de foudre toucha de plein fouet l'être avec son attaque Giga Break, et un Calamity Wall lancé par Vearn le toucha également de plein fouet. Cependant, l'être d'ombre se releva quand même.

Être : Ça y'est ? Vous avez testé votre maximum ?
Vearn : ...
Baran : Ce n'est pas possible !

Cependant, Antoine, Mathias et Rekiem semblaient s'être concertés pour préparer la prochaine offensive. Rekiem fit apparaître de nombreuses télévisions autour de l'être d'ombre, pour l'immobiliser. Pendant ce temps, Antoine se mit à jouer un nouvel air de flûte, et Mathias commença à reciter une incantation :

Mathias : Eclair, Lumière, Tonnerre, Foudre, révelez les lieux éclairez, et non, ce n'est pas un feu d'artifice !

La mélodie jouée par Antoine sembla intensifier les éclairs que préparait Mathias. Les télévisions de Rekiem volèrent alors en éclats, détruites par le sort Doruoora, mais Mathias passa alors à l'attaque, foudroyant de toutes parts l'être d'ombre. Et au fur et à mesure qu'Antoine jouait sa mélodie, les éclairs s'intensifiaient, jusqu'à ce qu'une gigantesque explosion se produise. L'être d'ombre en réchappa cependant, mais alors qu'il avançait vers le groupe, son corps commença à se dissiper. De même, les corps de Baran et Vearn commençaient aussi à disparaître.

Antoine : Pourquoi ?
Baran : A l'origine, nous étions déjà morts.
Vearn : Il est donc normal que nous disparaissions à nouveau.
Mathias : En tout cas merci pour le coup de main.
Baran : Dépêchez-vous de retourner dans votre monde.

A ce moment, un portail apparut à la place du corps de l'être, et Antoine, Mathias et Rekiem furent aspirés dedans.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6455
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum