Chapitre 388 - Conflits sur Cyclea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 388 - Conflits sur Cyclea

Message  Schlangan le Dim 30 Nov 2014 - 8:10

Katerina, toujours assise sur Michaël, le regardait d'un air surpris.

Katerina : Tu dis que quelque chose ne va pas ? De quoi parles-tu ?
Michaël : Je parle de l'attitude que tu as en ce moment même.
Katerina : Mon attitude ? De quoi est-ce que tu parl..

Katerina s'interrompit lorsqu'elle se rendit donc qu'elle était placée à califourchon sur Michaël. Elle se releva précipitamment et se recula.

Katerina : Qu... qu'est-ce que je faisais là ?
Michaël : ... C'est toi qui est venue comme ça.
Katerina : Qu'est-ce que tu racontes ? Quand ça ?
Michaël : Et bien, juste après t'être levée.
Katerina : ... Je ne m'en suis pas rendu compte.
Michaël : Et là, tu te rends compte que tu avances à nouveau ?
Katerina : Quoi ?

Katerina réalisa alors qu'elle était en train de se diriger une nouvelle fois vers Michaël. Elle bondit en arrière.

Katerina : Mais qu'est-ce qui m'arrive ?
Michaël : J'aimerais bien le savoir. Il semblerait que quelque chose cloche avec tes nanites. Schlangan et ton père sont partis sur la planète d'où cette technologie a été tirée.
Katerina : ... Je veux bien te croire quand tu dis que quelque chose cloche. Attache-moi, d'une façon ou d'une autre.
Michaël : Euh... Tu es sûre ?
Katerina : Oui !
Michaël : Bon, et bien d'accord. BAKUDÔ NO ROKUJÛICHI - RIKKU JÔKÔRÔ !

Katerina fut donc immobilisée par le sort, mais des éclairs rouges se formèrent et brisèrent l'emprisonnement.

Michaël et Katerina : Quoi ?!
Katerina : Qu'est-ce que c'était que ces éclairs ?
Michaël : Les mêmes éclairs qui ont repoussé Voice et Schlangan lorsqu'ils ont voulu te soigner.
Katerina : ... Donc ce sont les nanites ? Je n'ai qu'à les activer, on verra bien.
Michaël : Ne fais pas ça ! Je ne sais pas pourquoi, mais je le sens mal !
Katerina : Bon, très bien. Mais que va-t-on faire maintenant ?
Michaël : Je réfléchis.
Katerina : Voilà qui est rare.
Michaël : Ce n'est pas le moment de plaisanter !

Pendant ce temps, Van't Folth et Schlangan étaient toujours enfermés dans leur prison.

Schlangan : Bon, as-tu une idée de ce qu'ils vont faire de nous ?
Van't Folth : Pas la moindre. J'ai bien peur qu'ils ne nous laissent enfermés pour toujours.
Schlangan : Je ne suis pas trop d'accord. Résumons. Nous étions venus chercher ta femme et ta fille, qui sont dans une résidence sur cette planète.
Van't Folth : Oui.
Schlangan : Bien. Et bien sortons. KATEMI SUZURE !

Schlangan voulut créer une brèche spatiale, mais rien ne se produisit. Il réessaya deux fois, sans plus de succès.

Schlangan : Hmm. Ils ont vachement bien fait leur prison.
Van't Folth : Comment va-t-on faire alors ?
Schlangan : Et bien je connais une méthode pour sortir, mais tu ne pourras pas me suivre.
Van't Folth : Ah bon ?
Schlangan : Oui.
Van't Folth : Dans ce cas, sortez. Si vous pouvez libérer Minata et Julia, et les emmener sur Naycerl, elles devraient être en sécurité.
Schlangan : Et pour toi ?
Van't Folth : Je chercherai un moyen de m'échapper.
Schlangan : Hmm. Une fois que j'aurais récupéré les deux, il suffira que j'ignore tout dommage causé à cette planète, et je viendrai te libérer.
Van't Folth : Heu... Très bien.
Schlangan : Mais comme je ne sais pas à quoi elles ressemblent, tu vas y penser fortement et je lirai dans ta tête.
Van't Folth : D'accord. Voilà.
Schlangan : Ok je vois. Merci. Alors c'est parti. Recule-toi un peu. SAISHIRYUUJINKA ! HIKARI HAYAI !!

Schlangan détruisit une nouvelle fois les murs de la prison, et se déplaça à vitesse maximale, grâce à la technique du général de la lumière. Il parvint ainsi à sortir de la prison juste avant que les murs ne se reforment.

Schlangan : Bon, ça c'est fait. Maintenant, allons trouver leur résidence.

Schlangan s'envola, pour avoir une meilleure vue des environs, et se dirigea vers un endroit qui semblait contenir de nombreux bâtiments. De leur côté, à la base, Lauréline avait créé un gigantesque mur de glace pour bloquer Katerina. Visiblement, les éclairs rouges ne se déclenchaient que sur ce qui la touchait. Et son corps avait cessé d'agir tout seul dès que Michaël était sorti de son champ de vision. Toute la fine équipe s'était réunie.

Antoine : Donc nous savons que Katerina a retrouvé des forces, mais les nanites semblent influer ses mouvements, sans même qu'elle s'en rende compte.
Michaël : Elle est également protégée par une énergie étrange.
Mathias : Pendant ce temps, le commandant et Van't Folth ne sont toujours pas revenus. C'est plutôt étrange qu'ils mettent autant de temps.
Lauréline : Le dernier message envoyé par le commandant était qu'ils allaient vers une autre planète pour récupérer la femme et la fille de Van't Folth. Plus de nouvelles depuis.
Sarah : Il a donc dû se passer quelque chose là-bas.
Voice : Nous n'avons pas les coordonnées de la planète ?
Rekiem : Non, aucun corps ordonné pour nous aider à trouver.
Idiana : Bah dans ce cas, nous n'avons qu'à attendre.
Michaël : Oui.

Laissons donc cette équipe en phase d'attente, pour revenir à Schlangan qui venait d'arriver dans la zone de résidence. Puisque les habitants avaient tous une apparence humaine, Schlangan se transforma lui aussi en humain pour passer inaperçu. Il arpentait la zone en observant les gens. Il finit alors, par chance, par apercevoir Minata et Julia, qui semblaient revenir d'un supermarché. Il les suivit, et repéra la résidence. Une fois qu'elles furent hors de vue, il entra à son tour dedans, et regarda les boîtes aux lettres. Il trouva ainsi le numéro de leur appartement, qui était au dernier étage. Il monta donc là-haut, et alla frapper à leur porte. Ce fut Minata qui vint ouvrir.

Minata : Oui ?
Schlangan : Bonjour. Êtes-vous Shindaya Minata ?
Minata : C'est moi-même, qui êtes-vous ?
Schlangan : Je me nomme Schlangan. Je viens de la part de votre mari, Van't Folth.

Minata écarquilla les yeux, et se recula alors, faisant signe à Schlangan de rentrer. Elle s'appuya alors sur une table.

Minata : Comment va mon mari ?
Schlangan : Il est actuellement sur cette planète, mais emprisonné par les néomachins.
Minata : ...
Schlangan : Mais il sera libéré. Pour le moment je suis venu vous chercher vous et votre fille, pour vous mettre à l'abri sur ma planète.
Minata : A l'abri, pourquoi donc ?
Schlangan : Et bien, vous avez été enlevées il y a plusieurs mois de cela, et amenées ici.
Minata : Plusieurs mois ? Nous sommes arrivées sur cette planète hier.
Schlangan : Quoi ? Mais votre maison était abandonnée depuis deux mois !
Minata : C'est vrai ? Il doit y avoir un écart dans le cours du temps alors.
Schlangan : ... Peut-être. Quoiqu'il en soit, nous allons partir d'ici.
Minata : Mais vous semblez vous méprendre. Nous n'avons pas été enlevées. Nous sommes venues de notre plein gré.
Schlangan : Ah bon ? Et pourquoi donc ?
Minata : Et bien mon mari a eu un souci avec ses nanites, qui l'ont affaibli et ont pris le contrôle sur lui. Les néocycléosiens ont cependant réussi à l'immobiliser et l'enfermer pour le protéger, le temps qu'ils travaillent au problème.
Schlangan : Quoi ? Mais c'est un mensonge !
Minata : Pardon ? Si c'est un mensonge, qu'en est-il réellement alors ?
Schlangan : Van't Folth et moi-même étions venus vous chercher pour aider votre fille Katerina, qui justement est celle qui a eu un problème avec les nanites.
Minata : ...
Schlangan : Cependant, vous aviez disparues, et nous sommes venues vous chercher ici. Cependant, nous avons été accueillis comme des rebelles à leur race, et nous avons été emprisonnés. J'ai réussi à m'échapper, et je compte vous emmener sur Naycerl pour vous mettre à l'abri.
Minata : ... C'est drôle. Ils nous avaient averti que vous diriez ça.
Schlangan : Huh ?
Minata : Oui, vous, Schlangan. Vous êtes celui qui a modifié les nanites de mon mari, et qui avez tenté de faire la même chose à ma fille. Et ils nous avaient dits que vous viendriez également ici pour nous faire la même chose.
Schlangan : Nani ?
Minata : Toutes vos idées sournoises étaient déjà connues en avance. C'est pour cela que vous avez forcé mon mari à vous suivre lorsque les Êtres ont attaqué notre planète.

A ce moment, quatre gardes firent leur apparition dans la pièce, et mirent Schlangan en joue avec des armes ressemblant à des fusils.

Garde : Criminel Schlangan. Vous êtes en état d'arrestation, pour tentative de prise de contrôle d'êtres vivants.
Schlangan : On dirait que ceux qui dirigent cette planète veulent me descendre pour accomplir leur plan sinistre.
Garde : Cessez de parler et levez les mains.
Schlangan : Ah oui. Ne vous en faites pas, je vais faire éclater la vérité.

Schlangan envoya sa chaîne d'éclairs sur les gardes, mais celle-ci se dissipa comme si de rien n'était. Les gardes tirèrent alors, et Schlangan fut touché de plein fouet par quatre balles qui contenaient chacune sa propre chaîne d'éclairs. Le choc fit mettre un genou à terre à Schlangan. Il dégaina alors son katana et frappa l'arme du premier garde, mais la lame s'arrêta, et le garde en question tira, et Schlangan fut entaillé au niveau du torse, comme s'il s'était pris un coup de katana lui même.

Schlangan : Quoi ?!
Garde : Toute résistance est inutile.
Schlangan : ... HIRAMEKU !!

Schlangan créa un flash de lumière pour aveugler les gardes, mais le flash ne dura même pas un dixième de seconde, et Schlangan fut à nouveau foudroyé et entaillé.

Garde : Vous êtes têtu. Nous devons vous capturer vivant. Cessez immédiatement.
Schlangan : Voilà des armes bien ennuyeuses. Bien, je me rends, passez-moi vos menottes, ou qu'en sais-je.
Garde : Suivez-nous simplement sans histoire.
Schlangan : Soit.

Schlangan se releva, et avança vers les gardes, les mains levées. Minata se rapprocha pour confirmer l'embarquement de Schlangan. Mais alors qu'il passait à côté de l'un des gardes, il lui prit rapidement l'arme des mains et tira, ce qui produisit le flash de lumière qui avait été dissipé. Quatre cris se firent entendre, et lorsque la luminosité redevint normale, les quatre gardes étaient au sol, assommés.

Schlangan : Bon. Peut-on reprendre notre conversation ?
Minata : Vous ne vous en tirerez pas comme ça !

Minata se dirigea à nouveau vers sa table, mais Schlangan s'interposa en un instant.

Schlangan : Inutile d'appeler d'autres gardes, je veux simplement discuter.
Minata : Qu'allez-vous me faire ?
Schlangan : Je ne veux rien vous faire.
Minata : Alors c'est moi qui vous éliminerait !
Schlangan : Huh ?

Minata activa sans plus attendre la métallisation de niveau deux et fonça sur Schlangan, lui mettant un coup de poing en pleine figure. Schlangan ne bougea pas d'un millimètre.

Schlangan : Ce n'est pas bientôt fini ?
Minata : Oh que non !
Schlangan : Rahlàlà... BAKUDÔ NO YON - HAINAWA !

Schlangan employa alors la corde de lumière, avec laquelle il emprisonna Minata.

Minata : Vous ne vous en sortirez pas comme ça !
Schlangan : ...
Minata : Les néocycleosiens ne vous laisseront jamais vous échapper !

Mais alors, la fille de Minata, Julia, s'avança vers Schlangan.

Minata : Julia ! Ne t'approche pas de lui !
Julia : Vous êtes Schlangan, celui pour qui mon père travaille ?
Schlangan : C'est ça.
Minata : Écoute moi quand je te parle !
Julia : Est-ce que vous pouvez guérir mère ? Elle n'est plus comme avant depuis que nous avons rencontré les néocycléosiens.
Schlangan : Comment ça plus comme avant ?
Julia : Elle n'est plus du tout la même personne. Alors que les néocycléosiens voulaient nous capturer, mère semblait d'accord pour qu'ils nous emmènent voir père.
Schlangan : Ah je vois. Hypnose donc ? Et bien, ne t'en fais pas, je vais m'en charger.

Schlangan se rapprocha de Minata, qui se débattait, et mis sa main sur son front, pour entrer dans son esprit. A l'intérieur, il se retrouva dans une pièce semblable à la prison où il avait été enfermé. Au centre de la pièce se trouvait Minata. Alors que Schlangan s'en approcha, des barreaux se formèrent, l'empêchant d'avancer. Il entendit alors des pas derrière lui, et vit une sorte de robot humanoïde s'avancer.

Robot : Pas si vite. Si vous voulez faire quoi que ce soit, il faudra me terrasser.
Schlangan : Voilà un langage que je connais. Et bien soit.

Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6446
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum