Chapitre 390 - La base sous contrôle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 390 - La base sous contrôle

Message  Schlangan le Dim 30 Nov 2014 - 8:16

Schlangan commença à se diriger vers les nouvelles sources d'énergie détectées, mais celles-ci disparurent soudainement. Alors qu'il arpentait les couloirs, il croisa Lauréline.

Lauréline : Commandant ?
Schlangan : Lauréline, tu es encore debout à cette heure ?
Lauréline : J'ai senti d'énormes énergies se dégager. Qu'est-ce que c'était ?
Schlangan : J'aimerais bien le savoir. Bon, peu importe, nous verrons demain. Bonne nuit.
Lauréline : Bonne nuit.

Schlangan retourna donc à son bureau, et activa une barrière d'énergie le temps qu'il se repose, au cas où il y aurait d'autres puces du même type. Le lendemain matin, il se rendit à la première heure dans le laboratoire pour vérifier s'il y avait des relevés énergétiques à propos des dégagements ressentis pendant la nuit. Pendant ce temps, les divers membres de l'équipe commençaient à se réveiller. Michaël, qui avait faim se retourna dans son lit, et se retrouva nez à nez avec Katerina. Il lui fallut quelques instants pour réaliser. Puis, lorsqu'il réalisa, il bondit hors de lit.

Michaël : Mais qu'est-ce que tu fais là ?!
Katerina : Hmm ?

Katerina, qui venait d'être réveillée par la question de Michaël, ouvrit les yeux, le vit, referma les yeux, et les ouvrit grand tout d'un coup. Elle jeta alors la première chose qui lui passa sur la main, à savoir la lampe de chevet, vers Michaël.

Katerina : Mais qu'est-ce que tu viens foutre dans ma chambre ?! Et en caleçon ?!
Michaël (rattrapant la lampe) : Ta chambre ? Mais c'est la mienne !
Katerina : Quoi ?

Katerina regarda autour d'elle, et constata... qu'il ne s'agissait pas de sa chambre.

Katerina : Mais qu'est-ce que je fais là ?!!
Michaël : Et bien j'aimerais bien le savoir, tu...
Katerina : Mais sors de là ! Du vent !
Michaël : Mais c'est ma chambre !!

Le vacarme provoqué par les deux attira l'attention de la personne passant devant la pièce à ce moment. Il s'agissait de Sarah, qui ouvrit la porte, en demandant ce qu'il se passait. Lorsqu'elle vit les deux, elle sourit, et referma la porte.

Michaël : ... Que...
Katerina : ... Oh non... Qu'est-ce que tu attends pour la rattraper !
Michaël : Mais je ne suis même pas habillé ! Je ne fais pas courir dans la base comme ça ! Et retourne dans ta chambre ! Embarque la couverture si tu veux, mais du vent !
Katerina : SORS DE LÀ D'ABORD !!

Michaël se prit cette fois-ci l'oreiller en pleine figure, et fut donc contraint de sortir. Katerina, emmitouflée dans la couverture, se hâta de retourner dans sa chambre, et Michaël put retourner dans la sienne. Un petit peu plus tard, tous étaient réunis pour le petit déjeuner. Schlangan n'avait trouvé aucune trace des énergies dégagées, et était songeur. Il mâchait nonchalamment son bol et versait les céréales sur son pain, avant de se rendre compte que le "pain" croustillait un peu trop.

Schlangan : Nani ? Comment ai-je pu me tromper de la sorte ?
Van't Folth : Vous avez l'air songeur, commandant.
Schlangan : Oui, un phénomène inexpliqué de cette nuit. Tiens, c'est bizarre, on entend pas les mandibules du morfale.

Effectivement, Michaël mangeait silencieusement pour une fois. Il avait la tête baissée, tout comme Katerina, qui était silencieuse également.

Sarah : Au fait, j'ai une excellente nouvelle !
Schlangan : Ah ?
Sarah : Oui, ce matin...

Mais Sarah s'interrompit, lorsqu'elle vit les regards meurtrier de Michaël et Katerina, qui lui sommaient de se taire si elle voulaient survivre.

Sarah : Euh...
Schlangan : Et bien, parle !
Sarah : Il fait beau, hein ?
Schlangan : ... C'est ça ton excellente nouvelle ?
Mathias : Il semblerait que Sarah ait voulu dire quelque chose, mais qu'un phénomène d'intimidation ait...
Schlangan : URUSEI ! Bon, j'ai une question à vous poser. A part Lauréline, quelqu'un a-t-il entendu ou senti quelque chose d'inhabituel cette nuit ?
Idiana : Ah oui, je voulais en parler justement. J'ai trouvé quelque chose d'étrange dans ma chambre la nuit dernière. Une sorte de puce informatique, qui m'a attaquée.
Schlangan : Huh ? Toi aussi ? Et qu'en as-tu fait ?
Idiana : Je l'ai détruite dès qu'elle m'a foncé dessus.
Schlangan : Hmm... Et vous autres ?
Antoine : Non, rien.
Voice : Rien vu non plus.
Van't Folth : De même.
Rekiem : Une puce ? Je ne suis pas un chien, et je n'ai pas tiqué sur un moindre problème.
Sarah : Pas vu de puce.
Mathias : Idem.
Michaël : Moi non plus.
Katerina : Heu.. moi non plus.
Lauréline : Et moi non plus.
Schlangan : Bizarre, une puce m'a attaqué aussi, mais je l'ai détruite. Je vais essayer de voir si d'autres capteurs ont trouvé quelque chose.

Schlangan partit donc de son côté, et Michaël prit Katerina à part.

Michaël : Il faut que je te parle.
Katerina : Quoi ?
Michaël : Réponds-moi franchement. Te souviens-tu être venue dans ma chambre ?
Katerina : Bien sûr que non. Je ne sais même pas ce que je faisais là-bas.
Michaël : ... Tu es somnambule d'ordinaire ?
Katerina : Non.
Michaël : Je n'ai rien dit tout à l'heure à table, mais... j'espère que ce ne sont pas encore les nanites.
Katerina : ... Je ne sais pas, mais tu n'as pas intérêt à en parler à qui que ce soit !
Michaël : ...

Quelques heures s'écoulèrent. Schlangan avait une nouvelle fois fait chou blanc. Alors qu'il ruminait en arpentant les couloirs de la base, un nouveau dégagement d'énergie se fit sentir. Il se hâta cette fois-ci dans la direction de l'énergie, et arriva dans la salle de la cafétéria, où il trouva Idiana emprisonnée dans un bloc de glace.

Schlangan : Huh ? RYUKAA.

Schlangan créa un dragon de feu qui fit fondre la glace, libérant Idiana.

Schlangan : Hey, ça va ?
Idiana : Seigneur Schlangan ? Attention ! Derrière-vous !

Schlangan se retourna et esquiva de justesse un coup de katana donné par Sarah.

Sarah : Tch.
Schlangan : Heu, qu'est-ce qui te prend ?
Sarah : Avoir voulu nous défier. Crois-tu que tu allais t'en sortir indemne ? RAIKÔHÔ !!
Schlangan : Nani ?

Schlangan dévia d'une main l'attaque lancée par Sarah. Il se baissa alors soudainement, esquivant trois dragons de feu lancés par Voice. Il vit alors Antoine lui foncer dessus avec sa flûte, et Schlangan esquiva.

Mathias : Ô être des foudres, abats-toi sur ma cible, ou un truc comme ça !
Schlangan : Toi aussi ?

Schlangan esquiva l'éclair et vit alors une télévision se former devant lui. Il fit un pas sur le côté, et esquiva une boule de feu qui en sortit. Mais enfin, un gigantesque dragon de glace et foudre s'abattit sur lui, et Schlangan dût lancer l'attaque Ragnarok pour le contrer. Lauréline venait d'arriver.

Schlangan : Bon, quelqu'un m'explique ?
Idiana : Ils ont l'air sous contrôle de quelque chose !
Voice : Quelque chose ? Nous, néocycloesiens, ne sommes pas des "choses", mais des êtres supérieurs !
Lauréline : Vous avez osé venir sur notre territoire, croyiez-vous nous échapper de la sorte ?
Rekiem : Nous sommes venus vous faire payer.
Schlangan : ...

Les différents membres sous contrôle attaquèrent simultanément, mais vingt dragons de flammes noires les arrêtèrent. Van't Folth, Michaël et Katerina vinrent se ranger aux côtés de Schlangan et Idiana.

Michaël : Il se passe quoi ici ?
Schlangan : Quelques problèmes de prise sous contrôle des inventeurs de nanites.
Van't Folth : Comment ça ?
Schlangan : Je l'ignore. Mais en tout cas, ils peuvent utiliser les techniques de ceux que nous avons en face.
Katerina : Tsk. On ne peut pas être en paix dans cette base ?
Idiana : Ça m'a l'air impossible, oui.

Voice : Bien. Mourrez ! KYOHAKAI HATESHYAKU !!
Sarah : YINKAI ! DAINOKEN GINIBATORA ! FUGI IGIRISU !
Lauréline : UMIZUI SEIKITAI.
Schlangan : Hey, la base ne va pas tenir à ce niveau de puissance ! Van't Folth, tu peux nous déplacer ?
Van't Folth : Aucun souci ! Code d'activation TWBOOH !

Instantanément, les murs de la base s'enfoncèrent dans le sol, et le plancher glissa, amenant le groupe à l'extérieur. Puis les murs se relevèrent.

Schlangan : Pratique. Bon, il va falloir les raisonner. HIKARIKAI HATESHINAI. RENSA DRAGON THUNDER !!

Muni de l'aura blanche de niveau deux, Schlangan envoya sa chaîne d'éclairs sur le groupe qui fut touché de plein fouet. Cependant, Sarah et Lauréline se relevèrent.

Schlangan : Hmf. Comme prévu, ça ne va pas rigoler.
Michaël : Un coup de main ?
Schlangan : Non, ça ira, je les soignerai après au pire.

Schlangan se transforma en forme humaine et lança l'attaque Ragnarok droit sur le groupe, provoquant une gigantesque explosion. Van't Folth, Michaël, Katerina et Idiana étaient persuadé qu'ils étaient morts, mais les deux se relevèrent alors. Sarah était en Hollownisation de niveau deux, mais quelque chose clochait. A ce niveau, elle n'aurait pas pu encaisser. Mais Schlangan comprit lorsqu'il vit les lignes bleues sur le visage de Lauréline, et sa peau métallisée.

Schlangan : C'est une blague ?
Lauréline : Oh que non.

Le corps de Lauréline se transforma à moitié en glace, et elle disparut. Schlangan sentit alors sa main sur son bras, et il fut transformé en statue de glace. Lauréline créa alors un sarcophage de glace autour de lui, l'emprisonnant.

Idiana : Tsk, il s'est fait avoir, dans ce cas...

Mais alors, Idiana se prit un dragon de feu dans le dos. Elle se retourna, et vit que Katerina était également en métallisation de niveau un, mais elle possédait en plus des girffes et des ailes d'acier dans le dos. Et avant qu'Idiana n'ait le temps de riposter, Katerina lui asséna Kurokamisen à bout portant, projetant Idiana à plusieurs dizaines de mètres de là. Van't Folth voulut intervenir, mais il se prit un coup dans le ventre le mettant K.O. aussitôt. Puis, Katerina s'avança vers Michaël.

Michaël : Toi aussi ?
Katerina : ... Je suis venu te dire ses derniers mots, avant que ma volonté ne l'écrase complètement.
Michaël : Quoi ?
Katerina : Malgré qu'elle refusait de l'admettre, elle t'a aimé.
Michaël : Huh ?
Katerina : Adieu.
Michaël : Attend !

Les ailes de Katerina se mirent à émettre de l'énergie, et un portail se forma à côté d'elle. Elle entra dedans, mais Michaël ne la laissa pas faire et sauta dans le portail. Celui se referma alors. De l'autre côté, qui s'avérait être la planète Cyclea, Katerina s'arrêta lorsqu'elle vit que Michaël l'avait suivie.

Katerina : ... Et que comptais-tu faire en venant ici ?
Michaël : Je n'en sais rien. Peut-être te ramener à la raison.
Katerina : Je vois. Et bien, un dernier mot : Merci, Michaël.

Katerina se déplaça alors rapidement et mit un coup de coude sur la nuque de Michaël, l'assommant sur le coup. Puis, elle disparut. Sur Naycerl...

Idiana : Urg... Elle me le paiera.
Sarah : KUROHITSUGI.

Idiana esquiva de justesse la boîte d'énergie noire créée par Sarah, mais fut alors touchée dans le dos par un dragon de glace, qui l'emprisonna également dans un bloc de glace.

Sarah : Et voilà.
Lauréline : Notre reine et de retour, et le prix a été payé.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6438
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum