Chapitre 394 - L'assaut désespéré de Michaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 394 - L'assaut désespéré de Michaël

Message  Schlangan le Dim 30 Nov 2014 - 8:30

Michaël s'étira un instant, et commença à chercher une porte, qu'il ne trouva pas.

Michaël : Heu...
Kaecykla : Avant que tu ne partes, il va falloir que je t'explique deux trois choses.
Michaël : Hmm ?
Kaecykla : Les armes que possèdent les gardes sont capables d'absorber les attaques pour les utiliser ensuite.
Michaël : J'avais remarqué.
Kaecykla : Donc il faut que tu frappes là où ils ne mettent pas leur armes. A partir du moment où ils n'arrivent pas à mettre l'arme dans le champ de l'attaque, il n'y a aucun problème.
Michaël : Ok.
Kaecykla : Une fois arrivé à la tour principale de la ville, tu devras sans doute combattre au moins un général. Ils sont très forts, si tu ne prends pas garde, tu seras tué.
Michaël : C'est noté.
Kaecykla : Je vais te téléporter à la surface, tu n'auras qu'à aller tout droit en sortant du portail. Si tu récupères Shindaya Katerina, reviens là où je vais te téléporter.
Michaël : Ça marche.
Kaecykla : Bon courage.

Kaecykla ouvrit un portail, et Michaël entra dedans. Il se retrouva à la surface. Comme Kaecykla lui avait dit, Michaël partit tout droit. Il finit par arriver à l'orée de la ville. Il entra dedans, comme si de rien n'était, et les gardes ne semblèrent pas prendre garde à lui. En visitant, il vit que de nombreuses personnes, ressemblant en tout point à des êtres humains, vivaient, comme dans une ville normale. Il finit par arriver sur une grande place, où se trouvait une statue représentant Kaecykla sous forme âgée. Il aperçut alors dans le lointain un gigantesque bâtiment, surmonté d'une tour.

Michaël : Bon, bah ça doit être par là.

Michaël s'engagea dans la direction de la tour. Il passa devant différents magasins, jusqu'à ce qu'il arrive finalement au pied du bâtiment. Une pancarte, avec des inscriptions que Michaël ne pouvait pas lire se trouvait sur le mur.

Michaël : Heu bah ça sert à quoi de dire ça si je ne peux pas le lire ?
Auteur : C'est pour broder un peu.
Michaël : Mais on s'en fiche, amène-moi dedans, ça ira plus vite !
Auteur : Tu ne vas pas commencer à faire comme Schlangan ?
Michaël : Ben... Ça ira plus vite !
Auteur : Je vois. Fu fu fu fu fu...
Michaël : Heu...

Michaël allait rentrer dans le bâtiment, lorsqu'il se rendit compte qu'il avait trop faim pour continuer. Il sentit alors une odeur alléchante, qu'il ne peut s'empêcher de suivre. Il arriva ainsi à un restaurant un petit plus loin. Après s'être goinfré de nourriture plutôt étrange, vint le moment de l'addition, et il se rendit compte qu'il n'avait pas de quoi payer.

Michaël : Ah, j'ai oublié de prendre de l'argent on dirait...
Serveur : .... Ne vous en faites pas monsieur, nous avons du travail pour vous.
Michaël : Je me doute bien...

Après avoir perdu environ une heure à laver la vaisselle, Michaël put sortir du restaurant, et il retourna vers le bâtiment qu'il était censé visiter avant.

Michaël : ...
Auteur : Et bien quoi, tu as pu manger, remercie-moi !
Michaël : Bah ouais mais c'était encore plus long du coup...
Auteur : Hmf. Naïf. C'est toi qui a enclenché ça. Tu veux qu'on rallonge un peu plus ?
Michaël : Heu non, ça ira, merci.

Michaël rentra donc dans le bâtiment. A l'intérieur se trouvait l'accueil, et des escaliers qui menaient visiblement plus haut. Nonchalamment, Michaël se dirigea vers les escaliers, mais une des hôtesses l'interpella.

Hôtesse : Excusez-moi monsieur, avez-vous un rendez-vous ?
Michaël : Heu, non, il en faut un ?
Hôtesse : Tout à fait, vous ne pouvez pas aller aux étages supérieurs sans autorisation.
Michaël : Ah, et comment obtient-on un rendez-vous ?
Hôtesse : Vous pouvez en prendre un ici pour consulter le bureau des répartitions des rendez-vous. Ils vous attribueront ainsi une date de rendez-vous avec les autres sections.
Michaël : Heu, d'accord, et puis-je prendre rendez-vous avec ce bureau des répartitions.
Hôtesse : Oui, est-ce urgent ?
Michaël : Plutôt, oui.
Hôtesse : Bien, le rendez-vous disponible le plus proche est dans 8357 jours, à 75 heures de l'après-midi. Cela vous convient-il ?
Michaël : Autant de temps ?!
Hôtesse : Et bien oui, c'est assez difficile d'obtenir un rendez-vous en cette période.
Michaël : Mais comme c'est vaiment urgent, il n'y a pas moyen de déplacer un autre rendez-vous ?
Hôtesse : ... Il existe toujours la méthode de passage forcé, si vous pensez pouvoir échapper aux gardes.
Michaël : Ah, bah voilà.
Hôtesse : Vous êtes sérieux ?
Michaël : Oui.
Hôtesse : Et bien montez dans les escaliers. Sans autorisation, l'alarme sera enclenchée.
Michaël : Merci bien. Au revoir.
Hôtesse : Au revoir.

Michaël s'engagea donc dans les escaliers, comme il avait prévu de le faire. Cependant, il ne remarqua aucune alarme. Mais alors qu'il arriva au premier étage, un groupe de gardes l'attendait.

Garde A : Alors, on veut faire le malin ?
Garde B : Passer sans autorisation, quelle folie.
Michaël : Je suis pressé, donc excusez-moi mais je n'ai pas envie de jouer. YAMIKAI KYOSARERO.
Gardes : Hein ?

Michaël activa son aura noire, et bondit rapidement, ce qui lui permit d'assommer les différents gardes avant qu'ils ne puissent se servir de leurs armes. Michaël se hâta de monter les escaliers, assommant les gardes sur sa route, lorsqu'il arriva finalement devant une pièce dans laquelle se trouvait un long tapis rouge. A l'entrée se trouvaient deux nouveaux gardes.

Michaël : Tsk. Encore ?
Garde AA : Ah non nous ne sommes pas là pour vous arrêter.
Michaël : Huh ?
Garde ZZ : Vous êtes arrivé ici, vous pouvez faire ce que vous voulez maintenant.
Garde AA : Vous avez réussi la méthode que peu peuvent se permettre. Vous pouvez entrer.

Michaël entra donc, tout en restant sur ses gardes, au cas où les deux gardes voudraient attaquer, mais ils n'en firent rien. Ils se contentèrent de refermer la porte. A l'intérieur se trouvait un homme aux longs cheveux blonds, portant des habits simples.

???? : Bienvenue. Il semblerait que vous soyez pressé d'obtenir un rendez-vous.
Michaël : C'est exact.
???? : Je suis le général Kolkes, qui êtes-vous ?
Michaël : Mon nom est Michaël.
Kolkes : Très bien, Michaël. Et que souhaitez-vous faire ici ?
Michaël : Je souhaiterais m'entretenir avec Shindaya Katerina.
Kolkes : Ah, ceci est impossible, la reine ne reçoit personne.
Michaël : Il n'y a vraiment aucun moyen ?
Kolkes : Vous pouvez toujours forcer le passage. Mais il faudra me battre pour cela.
Michaël : Soit.

Kolkes bondit sur Michaël, qui avait toujours son aura, et tenta de lui mettre plusieurs coups. Michaël para sans aucune difficulté, et donna un coup de poing à Kokes, qui valsa de l'autre côté de la pièce. Il se releva cependant.

Kolkes : ... J'ai sous-estimé votre niveau de puissance. Alors, voyons avec ça.

Kolkes activa alors les nanites au niveau deux, et attaqua à nouveau. Il était cette fois bien plus rapide, mais Michaël restait en mesure d'esquiver les attaques. Il asséna ensuite un dragon de flammes noires à Kolkes qui vola à nouveau au travers de la pièce. Mais alors, des ailes se formèrent dans le dos de Kolkes, et des griffes poussèrent au bout de ses doigts. Il fonça sur Michaël, qui eut juste le temps de parer avant d'être projeté à son tour. Michaël activa l'aura de flammes et la fusionna à son aura. Il envoya dix dragons de feu sur Kolkes qui les trancha avec ses griffes. Kolkes prit alors Michaël de vitesse, et lui asséna une décharge électrique dans le dos. Michaël parvint tout de même à se relever.

Michaël : Ok, donc il avait raison. Avec ces auras là, c'était dangereux... Mais bon. HIKARIKAI HATESHINAI !

Michaël activa en plus l'aura de la lumière de niveau deux, la fusionnant aux deux autres auras. Kolkes repassa à l'attaque, mais Michaël esquiva le coup de griffe donné. Michaël bondit en arrière, et Kolkes s'envola pour passer derrière lui. Cependant, Michaël l'avait prévu, et il se retourna brusquement, assénant un dragon de flammes noires à bout portant. Kolkes alla se crasher dans le mur, mais il se releva.

Michaël : ...
Kolkes : Très bien, dans ce cas... J'ai perdu.
Michaël : Huh ?
Kolkes : Votre potentiel excède le mien, je ne peux pas gagner. Vous êtes donc libres de passer.
Michaël : Décidément, vous laissez passer plutôt facilement ici.
Kolkes : Les combats vains ne sont pas appréciés des neocycleosiens. Par contre...
Michaël : Oui ?
Kolkes : Je ne sais pas ce que vous voulez à notre reine, mais... n'imaginez pas pouvoir la battre de cette manière si vous l'attaquez.
Michaël : Je préférerais ne pas avoir à me battre contre elle, de toute façon.
Kolkes : Très bien, continuez tout droit, et tournez à droite dès que vous le pouvez, vous trouverez sa pièce.
Michaël : Merci.

Michaël suivit donc les indications données par Kolkes. Il arriva donc devant la pièce, et désactiva ses auras. Il frappa à la porte, et quelqu'un qu'il connaissait bien vint ouvrir : Nestor, le majordome de la famille Shindaya.

Michaël : Nestor ?
Nestor : Mais vous êtes... le mari de madame ! Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas vu.
Michaël : Mais qu'est-ce que vous faites là ?
Nestor : Je suis arrivé ici en même temps que la noble mère de madame. Mais dame Minata et Julia ont disparues il y a quelques temps. En apprenant l'arrivée de dame Katerina, je me suis proposé à son service, et elle a accepté.
Michaël : ... Vous rendez-vous compte de la situation ?
Nestor : Oui, madame est sous le contrôle d'une entité différente. Mais je me doutais que le groupe dont vous faites partie ne tarderait pas à venir la chercher. Même si je ne m'attendais pas à vous voir directement.
Michaël : ...
Nestor : En tout cas, vous portez à nouveau ces haillons.
Michaël : Mais ce ne sont pas des haillons ! En tout cas, Katerina est-elle là ?
Nestor : Oui, entrez.

Nestor fit donc entrer Michaël, et le débarrassa de sa veste. Il fit alors asseoir Michaël sur un fauteuil. Nestor alla alors chercher Katerina, qui arriva, parée d'habits néoclyoesiens.

Nestor : Il est là.
Katerina : ... Plutôt persistant, n'est-ce pas ?
Michaël : Il faut bien. Serait-il possible de parler à Katerina ?
Katerina : Sa conscience est subjuguée par la mienne, c'est impossible.
Michaël : C'est embêtant, il faut que je la ramène. Serait-il possible de venir avec moi ? Je connais quelqu'un qui lui permettrait de me parler.
Katerina : Je n'ai aucune raison de quitter cet endroit. Tu perds ton temps.
Michaël : Même pas pour visiter ?
Katerina : Inutile.
Michaël : Pfff... Tu ne me laisses pas le choix.
Katerina : Tu comptes donc me ramener de force ?
Michaël : Et bien, tu ne veux pas coopérer, donc je ne vois pas d'autres moyens.
Katerina : Hmf. Tu es si donc attachée à elle que ça ?
Michaël : ... Rien à voir. Schlangan va me passer un savon si je ne la ramène pas après être parti en solo.
Katerina : Ah oui ? Bien, je vais te combattre. Et je vais te montrer à quel point ton idée est futile. Je ne suis pas du tout au niveau de mortels tels que vous.
Michaël : ...
Katerina : Nestor, je ne vais pas te demander de le mettre dehors, tu en serais incapable. Va donc te mettre à l'abri pendant que je lui apprends les bonnes manières.

Katerina activa alors les nanites de niveau un, mais en mode offensif. Michaël activa l'aura noire de niveau un et se mit en garde.

Katerina : KUROSHINE.
Michaël : TOOKUROKAA !!

L'attaque de Katerina fut contrée par Michaël, et tandis que les deux attaques s'annihilaient, il passa derrière Katerina, et tenta de lui mettre un coup de coude à la nuque. Mais Katerina frappa Michaël avec une de ses ailes, le projetant vers le mur. Michaël se rattrapa, et attaqua à nouveau, mais Katerina esquiva, et lui toucha le torse, lui envoyant aussitôt une décharge électrique, le projetant cette fois contre le mur.

Michaël : Huh.
Katerina : RYURAI.

Katerina envoya un éclair droit sur Michaël qui roula sur le côté pour l'esquiver. Mais Katerina avait anticipé le mouvement, et l'attendait avec un dragon de feu, qui toucha Michaël de plein fouet, provoquant une explosion. Il en ressortit indemne, muni de l'aura noire de niveau deux.

Katerina : Allons bon.
Michaël : RYU NO AMI !!

Michaël créa un filet de feu pour emprisonner Katerina, mais celle-ci augmenta son niveau de nanites, transformant sa peau en argenté, et les lignes en rouge. Le filet se désintégra en approchant Katerina. Celle-ci disparut alors de la vue de Michaël et lui mit un coup de le ventre. Michaël tomba au sol sur le coup, mais il roula alors, évitant un coup de pied de Katerina. Il activa alors la fusion des auras noire, de flammes et de lumière et contre-attaqua. Cependant, Katerina parvenait à parer les différents coups qu'il donnait, tandis que Michaël était touché plusieurs fois. Katerina envoya alors un dragon de foudre sur Michaël qui parvint à le contrer de justesse. Katerina en profita et griffa Michaël. Celui-ci fut juste égratigné car il avait reculé à temps.

Katerina : As-tu compris ?
Michaël : ... Effectivement, tu es plus forte que le général. Et tu n'as pas utilisé d'auras non plus.
Katerina : Exactement.
Michaël : Je ne voulais pas en venir là contre toi, mais tant pis.

Michaël désactiva ses auras et accola les mains. Une sphère d'énergie l'entoura, et il en ressortit transformé en Tenryuma.

Nestor : Quoi ?!
Michaël : Encore désolé, Katerina.
Katerina : Ah oui, cette forme, c'est vrai.
Michaël : Tu peux encore te résigner, je n'ai pas envie d'attaquer.
Katerina : C'est vrai, cette forme, qui fut imposée à Katerina pendant un temps.
Michaël : ...
Katerina : C'est pour ça que tu ne voulais pas l'utiliser contre elle.
Michaël : ...
Katerina : Je dois te remercier. C'est grâce à ça que j'ai pu évoluer.
Michaël : Quoi ?
Katerina : Ne t'en fais pas, je ne tuerai pas.
Michaël : Qu'est-ce que tu racontes ?
Katerina : Regarde, et tu comprendras.

Un flash de lumière se produisit, suivit par une gigantesque explosion. La fumée se dissipa, et Katerina avait repris une apparence normale. Par contre, Michaël était à terre, très grièvement blessé.

Katerina : Je t'avais prévenu.

A ce moment, le chef actuel, Kelikliya, entra dans la pièce.

Kelikliya : Quelle est la raison de ce vacarme ?
Katerina : Un ancien collègue, qui voulait m'emmener de force.
Kelikliya : Je vois. Alors, achevons-le.
Katerina : ...

Mais à ce moment, un portail apparut, et Kaecykla en sortit, sous forme âgée.

Kelikliya : Toi !
Kaecykla : Désolé, je ne peux pas vous laisser le tuer.
Kelikliya : Comment as-tu survécu ? Tu ne t'échapperas pas cette fois !
Kaecykla : Ah oui ?

Kaecykla prit Michaël et disparut aussitôt, avant même que Kelikliya n'ait le temps d'agir.

Katerina : ...
Kelikliya : Tch. Il avait prévu sa téléportation en avance. Enfin peu importe. Ils ont dû se rendre compte qu'ils ne pouvaient rien contre toi.
Katerina : ... Oui.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum