Chapitre 397 - Michaël et Katerina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 397 - Michaël et Katerina

Message  Schlangan le Lun 1 Déc 2014 - 17:53

Tandis que Schlangan était au sol, la fumée de l'explosion provoquée par Katerina venait enfin de se dissiper totalement. Et, Katerina fut surprise lorsqu'elle vit Michaël toujours debout. Et sa surprise fut encore plus grande lorsqu'elle vit le niveau deux des nanites enclenché.

Katerina : Ce n'est pas possible !
Michaël : ... C'est bien cru que je n'y arriverais pas.
Katerina : Très bien. YAKYAKAI KYOSHANAI. Je vais te détruire à puissance maximale !
Michaël : Ça tombe bien, je suis également au maximum. Et je vais te ramener à la raison.
Katerina : Je t'ai déjà dit que tu perds ton temps !

Katerina fonça sur Michaël qui réussit à éviter le coup de pied. Michaël attrapa le bras de Katerina, et tenta de l'immobiliser, mais il se prit alors un coup de tête. Katerina lança Kuroshine à bout portant, et Michaël bloqua avec Dragon Blow, propulsant cette fois Katerina au travers du reste de l'immeuble. Dix dragons de flammes noires cernées d'éclairs blancs foncèrent alors vers Michaël qui les esquiva de justesse. Mais il fut alors touché par un éclair, et Katerina en profita pour s'envoler et lui mettre un nouveau coup, suivi de Kuroshine. Michaël parvint tout de même à esquiver.

Katerina : ...
Michaël : ...

De son côté, Schlangan se releva péniblement, perdant beaucoup de sang.

Schlangan : Huh...
Keliklya : Toujours vivant ? Je ne pense pas avoir raté mon coup pourtant.
Schlangan : Décidément, il faut toujours que je me batte sérieusement, ça devient fatigant.

Schlangan se transforma alors à nouveau, cette fois-ci un golem, surprenant à la fois Keliklya, et Kaecykla qui observait.

Keliklya : Quelle est cette forme ?
Schlangan : Une forme beaucoup trop puissante, que je n'aime pas employer, ça te va ?
Kelilklya : ...
Schlangan : Alors en avant.

Keliklya ne s'attendait pas à la nouvelle vitesse de Schlangan, si bien qu'il ne put pas esquiver le premier coup porté. Schlangan envoya alors un gigantesque dragon de lumière sur Keliklya, mais celui-ci avait disparu et était derrière Schlangan. Schlangan envoya un éclair sur sa cible, mais il manqua Keliklya.

Schlangan : ...
Keliklya : Je suis désolé mais, il est impossible de me rattraper.

Keliklya disparut à nouveau et réapparut devant Schlangan. Mais cette fois-ci Schlangan ne fut pas tranché, et Keliklya réapparut plus loin.

Keliklya : ...
Schlangan : Un souci ?
Keliklya : Voilà qui est problématique. Vous ne pouvez pas m'avoir, mais il semblerait que votre force soit si grande que je suis incapable de vous faire le moindre dommage.
Schlangan : Il ne me reste plus qu'à en finir alors. HIKARIKAA NO OROCHIRYUU !!

Schlangan créa sa puissante attaque, et il fit exploser l'orochi à proximité de Keliklya. Mais même l'onde de choc ne parvint pas à l'atteindre. Keliklya était réapparu en altitude. Schlangan s'envola et se plaça devant lui.

Keliklya : Ce corps peut donc voler aussi...
Schlangan : Léviter plutôt. Mais ça ne m'aide pas. Maîtrise du temps, voilà qui est ennuyeux.
Keliklya : Non devrions stopper ce combat. Aucun de nous n'est en mesure de gagner.
Schlangan : Hmm. Contrôler le temps ne doit pas être sans fatiguer l'utilisateur.
Keliklya : Avec ces nanites, ce n'est pas un problème.
Schlangan : Bien. Alors une nouvelle technique. REI KATEMI SUZURE.

Schlangan prononça ce nom et fonça droit sur Keliklya. Celui disparut à nouveau, mais Schlangan réapparut juste à côté de lui. Keliklya recommença, et une nouvelle fois, Schlangan apparut à côté de lui. Keliklya réitéra, et il se prit cette fois un dragon de feu à bout portant, provoquant une gigantesque explosion. Il en ressortit sérieusement brûlé, mais toute brûlure disparut grâce aux nanites.

Keliklya : Comment est-ce possible ?!
Schlangan : Cette nouvelle technique me permet de maintenir l'espace et donc le temps normaux dans une faible épaisseur autour de moi. En d'autres termes, même en bloquant le temps grâce aux nanites, je ne suis plus affecté.
Keliklya : ... Impensable. Dans ce cas, je contrôlerai l'espace aussi !
Schlangan : Intéressant.

Keliklya provoqua une onde de choc à hauteur de Schlangan, mais celui-ci était déjà passé derrière Kelikliya. En stoppant le temps, Keliklya se téléporta plus loin, mais il se prit un coup de queue, le projetant lui aussi dans les ruines de l'immeuble.

Schlangan : En tout cas si les néocycleosiens peuvent contrôler le temps, je comprends mieux le décalage entre les dires de Minata et l'état de la maison.
Keliklya : Effectivement.
Schlangan : JAIL DRAGON THUNDER.

Schlangan lança l'attaque là où Keliklya réapparut pour l'esquiver. Mais alors Keliklya stoppa le temps de la prison, et en transformant son corps, il put passer entre les barreaux de foudre.

Schlangan : Ho. Voilà qui est ennuyeux.
Keliklya : Je vous disais que ce combat n'avait pas de fin.
Schlangan : Mais oui... SEIKANSEI !!

Schlangan toucha de plein fouet Keliklya avec la technique pour contrôler le système nerveux, mais ceci n'eut aucun effet.

Keliklya : Encore une belle tentative, mais sans effet.
Schlangan : Je vois ça.

Le combat entre Michaël et Katerina continuait, et les deux étaient de forces égales. Mais, comme Michaël n'était pas habitué aux nanites, il commençait à faiblir, et les nanites finirent par se désactiver.

Michaël : ...
Katerina : Je te félicite d'avoir tenu jusque là. Mais c'est terminé.
Michaël : On dirait bien.
Katerina : Alors, tu t'es résigné ?
Michaël : Non.
Katerina : ... Alors meurs.

Katerina disparut de la vue de Michaël pour le frapper, mais Michaël se retourna et prit Katerina dans ses bras au moment où il se fit transpercer. Les nanites de Michaël se réactivèrent alors, et il perdit conscience. Katerina arrêta également de bouger.

Schlangan : Qu'est-ce qu'ils font là-bas ?
Kaecykla : Ça s'annonçait mal pour Michaël. Mais on dirait que les nanites que je lui ai donnés se sont activées en tout urgence avant de se détruire.
Schlangan : Ah bon ?
Keliklya : Dites, je n'aime pas... être ignoré !

Keliklya créa une nouvelle onde de choc en manipulant le temps, mais Schlangan y échappa à nouveau. Il se tourna alors vers Keliklya.

Schlangan : Très bien, je te présente une technique dont tu ne pourras pas inverser le temps, quoi que tu fasses.
Keliklya : Quoi ?
Schlangan : Ceci est la combinaison de sept éléments. Voici... DIMENSION BREAK !!

Schlangan envoya les terribles dragons multiélémentaires sur Keliklya qui voulut stopper le temps pour les éviter et pour les faire disparaître. Mais tout comme l'avait annoncé Schlangan, cela ne fonctionnait pas.

Keliklya : C'est impossible !
Schlangan : Bien sûr que non.

Keliklya finit par être touché par les dragons, et son corps commença à se désintégrer.

Keliklya : Je ne peux même pas me régénérer, cette technique devrait être interdite...
Schlangan : Bravo pour m'avoir forcé à l'utiliser.
Keliklya : Et bien bon courage pour la suite. Les neocycleosiens vont sûrement redevenir pacifiques, n'est-ce pas Kaecykla ?
Kaecykla : Evidemment. Mais nous nous souviendrons de toi comme celui qui a su activer le niveau cinq.
Keliklya : J'espère bien.

Keliklya disparut alors, et Schlangan reprit son apparence normale.

Schlangan : Fiuuu... Utiliser Katemi Suzure en protection m'a épuisé. J'ai même dû la combiner à Dimension Break pour ne pas qu'il puisse l'inverser...
Kaecykla : Votre potentiel était donc au final bien au-delà de mes prévisions.
Schlangan : Bon, maintenant allons voir ce que fait Michaël.

Michaël se réveilla dans un endroit très chaud, avec un ciel chaotique. Katerina était au sol, en forme normale, inconsciente, et devant elle se trouvait la forme nanites tenryuma.

Michaël : Huh ?
Nanites : ... Comment es-tu arrivé là ? Tu aurais dû mourir avec cette attaque.
Michaël : Je n'en ai aucune idée. Mais je crois que je suis au bon endroit pour libérer Katerina.
Nanites : Sauf qu'il est impossible que tu me battes. Regarde ça.

La créature de nanites se déplaça très rapidement et frappa Michaël. Mais il s'agissait d'une illusion. Le véritable Michaël en avait profité pour rejoindre Katerina, et il essayait de la réveiller. Celle-ci ouvrit les yeux.

Katerina : Huh...
Nanites : NON !

Michaël fut touché de plein fouet par un éclair, et la créature de nanites devint liquide. Le liquide se mit alors à se déplacer, et absorba Katerina. Michaël se releva à ce moment, mais était trop tard. La créature de nanites avait repris sa forme, et seule la tête de Katerina était encore visible.

Nanites : Quand bien même tu l'a réveillée, ça ne sert à rien. Elle est à moi !
Michaël : Si tu crois que je vais te laisser faire, tu te trompes.
Katerina : Michaël ?! Qu'est-ce que tu fais là ! Va-t-en ! Tu vas te faire tuer !
Michaël : Imbécile, si je suis venu jusque là, ce n'est pas pour rebrousser chemin !
Katerina : Mais pourquoi est-ce que tu vas jusqu'à ce point ? Regardes ton état !
Michaël : Schlangan va encore se moquer de moi, alors j'espère que tu n'iras pas lui répéter !
Nanites : La ferme et meurs !!

La créature de nanites envoya plusieurs éclairs. Michaël ne put les esquiver et fut projeté en arrière.

Katerina : Arrête ça ! Va-t-en !
Michaël : Pas... question... Maintenant, tu es à ma portée...
Katerina : C'est de la folie !
Nanites : Adieu : KAMINARI NO KURAEN ONI !!
Michaël : Raaaaaah ! TENSHI NO AKU NO SEIRYUU WO KEN !!

Michaël envoya sa plus puissante attaque, et parvint ainsi à dévier le démon de flammes noires qui lui était destiné. Il se rapprocha de Katerina mais fut transpercé par la créature de nanites.

Michaël : Urg...
Katerina : Michaël !!
Nanites : Fou. Se rapprocher ainsi.
Michaël : Ka... te... ri.. na...
Nanites : Toujours en vie ?!
Michaël : An... gel... Li... fe...

Michaël parvint à régénérer une partie de ses blessures, mais il n'avait plus assez d'énergie.

Michaël : Ah... On dirait, que ça ne marchera pas...
Katerina : Pourquoi ? Pourquoi tu ne m'as pas écouté ?!
Michaël : Et bien, c'est plutôt stupide, mais la réponse est... simple. En fait, depuis quelques temps, je crois... que je t'aime...

Michaël perdit alors conscience, et s'effondra au sol. La créature de nanite voulut lui porter le coup de grâce, mais elle fut soudainement immobilisée.

Katerina : TOI... TU VAS ME LE PAYER !!

Le corps de la créature de nanites vola alors en éclat, et elle se reforma un peu plus loin. Katerina, furieuse, s'était libérée. Des ailes de dragon et d'ange se formèrent alors dans son dos, et des griffes se mirent à pousser.

Nanites : Impossible ! Elle ne peut pas l'activer sans moi !!
Katerina : Ferme là.
Nanites : Hmf. Il va me falloir te balayer une nouvelle fois. Meurs avec ta propre attaque : KAMINARI NO KURAEN ONI !!
Katerina : Alors voilà ma nouvelle variante : TENSHI NO AKU NO KURAEN ONI !!

La créature de nanites envoya un démon de flammes noires, mais Katerina riposta avec un dragon aux ailes d'anges et aux cornes et de démon, composé de flammes noires également. Les deux techniques s'opposèrent, et celle de Katerina pris le dessus. Le corps de la créature de nanites commença à se désintégrer.

Nanites : C'est impossible !!
Katerina : Ce ne sont pas des machines qui vont me contrôler, c'est moi qui les contrôle !!

Katerina porta le coup de grâce à la machine. Elle se rapprocha de Michaël, qui était au sol. Elle le prit dans ses bras, et elle l'embrassa. Ses ailes d'anges s'illuminèrent, et les blessures de Michaël disparurent petit à petit. A l'extérieur, son corps s'illumina également, en même temps que celui de Michaël. Les deux reparurent alors debout, en forme normale, totalement guéris. Ils entendirent alors des applaudissements. Schlangan, et Kaecykla, qui avait repris sa forme d'enfant.

Schlangan : Oh, bien joué, on dirait que tu l'as ramené.
Michaël : ... Oui.
Katerina : ...
Schlangan : Bien, maintenant le spectacle.
Kaecykla : En effet.

Schlangan écarta les bras, et Kaecykla lui fonça dessus, faisant mine de le transpercer. Schlangan fit alors semblant d'être blessé.

Schlangan : Urg.
Kaecykla : Pourquoi, ô pourquoi ?
Schlangan : En fait, bien que je meure, je dois avouer, oui, la réponse est simple... je crois que... je t'aime.

Schlangan laissa alors tomber sa tête comme s'il était mort, et il éclata de rire en se roulant par terre.

Schlangan : Bwahahahahahahahahahahaha ! C'était quoi cette réplique !! Hahahahahaha ! Trop n'importe quoi ! Tu mérites la palme d'or ! Bwahahahahahahah !
Kaecykla : Ha ha ha ha ha ! Il est vrai que c'était plus drôle à voir !!
Michaël : Co... co.. co .. co...
Schlangan : Cocorico ?
Michaël : Comment peux-tu savoir ça ?!
Katerina : .... ... ... ...
Schlangan : Et bien simple, comme vous ne bougiez plus, je suis allé voir dans l'esprit de Katerina ce qui se tramait. Et j'ai tout vu. Y compris le touchant baiser de Kateirna à la fin, qui a voulu remercier son bien aimé. Ah c'était beau... Bwahahahahaha !
Michaël : ... TENSHI NO AKU NO SEIRYUU WO KEN !!!
Katerina : Grrr... TENSHI NO AKU NO KURAEN ONI !!

Schlangan roula sur le côté en continuant à rigoler, esquivant par la même occasion les deux attaques. Il se releva juste après.

Schlangan : Bref, en tout cas bien joué quand même.
Michaël : ... Merci.
Schlangan : Vous avez enfin compris vos véritables sentiments... Ah c'est beau...
Katerina : Arrête de te moquer du monde ! KUROSHINE !!!
Schlangan : Roh tout de suite.

Schlangan esquiva l'attaque. Il reprit un air sérieux, éclata à nouveau de rire trois ou quatre fois, puis parvint enfin à redevenir sérieux.

Schlangan : Bon, plus sérieusement. Katerina, peux-tu encore utiliser toutes ces formes de nanites ?
Katerina : Je peux essayer.
Schlangan : Oui. Et Michaël, essaie de voir si tu as encore les tiennes.
Kaecykla : Normalement non.

Les deux essayèrent d'utiliser les nanites. Katerina put activer les nanites jusqu'au niveau deux, mais pas en forme offensive, tandis que Michaël ne put pas du tout.

Schlangan : Hmm... Maintenant Katerina, accole les mains, et essaie de retrouver l'énergie de Tenryuma.
Katerina : Heu, ok...

Katerina s'exécuta, et elle réussit effectivement à se transformer en Tenryuma. Par contre les nanites ne se réactivèrent pas sous cette forme. Une fois détransformée, elle put les activer.

Schlangan : Ok, donc Tenryuma ou les nanites. C'est beau, les deux mariés ont la même transformation.
Katerina : ...
Schlangan : Bon, nous on va rentrer. On peut se téléporter maintenant ?
Kaecykla : Oui, le blocage a dû disparaître avec Keliklya.
Schlangan : Bon, en tout cas merci bien. Je repasserai ici à l'occasion.
Kaecykla : Et bien rentrez bien.
Schlangan : Merci. KATEMI SUZURE.

Schlangan créa un portail, et il retourna sur Naycerl avec Michaël et Katerina. Toute la fine équipe les attendaient.

Lauréline : Les revoilà !
Schlangan : Ah, ça fait du bien de se défouler. Mission accomplie.
Michaël : Moi ça m'a donné faim.
Katerina : Espèce de morfale !
Schlangan : Et donc... bwahahahahahah !
Sarah : Pourquoi est-ce que tu te marres encore ?
Schlangan : Je repensais à la scène de tout à l'heure. Saviez-vous que Michaël et Katerina ont finalement...
Katerina : LA FERME !!
Schlangan : Essaie donc de m'empêcher de le dire !
Antoine : A peine rentrés, c'est déjà le chaos.
Voice : Bah ça ne change pas de d'habitude.

Van't Folth se mit alors à rigoler, et tous se retournèrent.

Idiana : Quoi encore ?
Van't Folth : Kaecykla m'a transmis la scène dont le commandant a parlé. Assez loufoque effectivement.
Katerina : Et bien tu n'as pas intérêt à en dire un mot.
Van't Folth : Pas de soucis, je ne dirai pas que Michaël a avoué tes sentiments et que c'était réciproque. Ah.
Tous (sauf ceux au courant) : QUOI ?!!
Katerina : TU VAS MOURIR !!

Et une grosse explosion s'en suivit.

Schlangan : Ah, ça fait bien de rigoler un peu.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6442
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum