Chapitre 426 - La planète de la lumière et des ténèbres perpétuelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 426 - La planète de la lumière et des ténèbres perpétuelles

Message  Schlangan le Mer 10 Déc 2014 - 17:09

Michaël et Katerina couraient dans une prairie. Le temps était au beau fixe, les oiseaux chantaient dans le ciel. Après ce petit effort, les deux s'allongèrent dans les hautes herbes. Mais alors, un gigantesque météore commençait à s'abattre vers les deux.

Katerina : Qu'est-ce que c'est que ça ?!
Michaël : Un météore.
Katerina : Sans déconner... Et que va-t-on faire ?!
Michaël : J'ai la solution.

Michaël fouilla dans un sac et sortit un boisson énergétique qu'il but d'une seule traite. Il lança alors la bouteille vide vers le météore qui fut totalement désintégré.

Katerina : Quoi ?!
Michaël : Buvez cette boisson, la XNanite ! Et vous serez en pleine forme !
Katerina : Ah c'était donc ça...
Schlangan : STOOOOOOOOOOOOOOOPPPP ! L'auteur !
Auteur : Mmmh ?
Schlangan : Mais qu'est-ce que tu nous fait là ?!
Auteur : Et bien, c'est simple. Il s'agissait d'une pub. Et comme normalement on fait une page de pub, laisse-moi continuer.
Schlangan : Non mais ça va pas la tête ?!
Auteur : Bah avec toutes ces interruptions que tu as fait, je pouvais bien en faire une aussi.
Schlangan : ...
Auteur : Bon, allez reprenons l'histoire. Ne t'en fais pas, j'ai d'autres pubs en réserve. Fu fu fu fu...

Zanshikarah était en train de se désaltérer avec la même boisson que Michaël avait dans la pub.

Zanshikarah : Bien, cette boisson n'est vraiment pas mauvaise.
Schlangan : ... Tu ne vas pas t'y mettre aussi ?
Zanshikarah : Ne t'en fais pas, elle n'aura pas un effet aussi absurde que dans la pub. Bien que je puisse faire la même chose.
Schlangan : ...
Zanshikarah : Bon il est temps de passer à la suite. L'histoire qui suit est un peu particulière, je vais alterner Hakirai et Zakizare.
Schlangan : Huh ?
Zanshikarah : Oui. Et tu verras vite pourquoi. Ah et également, tu vas comprendre d'où vient Tsadi.
Schlangan : Ah. Enfin. Mi-dieu mi-titan c'est ça ?
Zanshikarah : Oui.

Schlangan ferma les yeux et vit Hakirai et la division de la lumière arriver sur une planète où il faisait totalement jour. La luminosité était très importante. Ils se trouvaient dans une prairie s'étendant à perte de vue.

Hakirai : Malgré cette clarté, quelqu'un pourrait m'éclairer et me dire dans quelle direction nous devons aller ?

Mais comme visiblement personne ne savait, le groupe divin se mit à marcher dans une direction quelconque. Ils arrivèrent alors devant une sorte de séparation, derrière laquelle il faisait nuit.

Hakirai : Intéressant.
???? : Hakirai ?
Hakirai : Hmm ? Zakizare ? Qu'est-ce que tu fais là ?
Zakizare : J'allais te poser la même question. On dirait que nous sommes arrivés sur la même planète.
Hakirai : Tu es arrivé du côté nuit, et moi du côté lumière, c'est ça ?
Zakizare : Apparemment.
Hakirai : Bon, et bien je suppose que je vais partir dans l'autre sens. La lumière me convient mieux.
Zakizare : Je pense de toute façon que les objets que l'on cherche doivent être allés du côté qui correspond à leur élément.
Hakirai : Moui. Et bien, à une prochaine fois alors.

Ainsi, le groupe d'Hakirai repartit dans l'autre sens. Ils finirent alors par découvrir qu'ils se trouvaient sur un plateau, et en bas se trouvait une grande étendue de sable. Dans cette étendue se trouvait un lac qui semblait relié à un fleuve. Et à côté de ce lac se trouvait une ville, placée devant une gigantesque pyramide. La ville était entourée de remparts.

Hakirai : Bon les enfants, je crois que nous allons pouvoir aller voir par là-bas !
Homme : Général.
Hakirai : Oui ?
Homme : Et comment va-t-on descendre ?
Hakirai : On trouvera bien un moyen.

Ainsi le groupe se remit en marche. Pendant ce temps, côté nuit, Zakizare et la division des ténèbres arrivèrent rapidement à un village en ruines. Après une brève exploration, il s'avérait qu'il restait des gens, qui habitaient au sous-sol. L'un d'eux, un vieil homme, sortit des décombres et vint se poster devant le groupe.

Vieil homme : Soyez les bienvenus, étrangers. Hélas, nous ne pouvons vous accueillir pour le moment.
Zakizare : Que s'est-il passé ?
Vieil homme : D'où venez-vous ?
Zakizare : De très très loin.
Yaminiga : Donc nous ignorons tout à propos de vos coutumes.
Vieil homme : Et bien, la date de visite des êtres supérieurs vient de passer. Et nous n'avons pas su répondre à leurs attentes. Donc ils ont tout rasé.
Yaminiga : Les êtres supérieurs ?
Vieil homme : Ce sont des entités d'une force extraordinaire.
Zakizare : Hmm. N'auriez-vous pas vu un objet tomber ici il y a peu de temps ?
Vieil homme : Pas que je sache.
Yaminiga : Pour aller droit au but, nous cherchons un endroit où nous installer, et nous avons quelque chose à trouver. Si un village se trouve ici, c'est que vous parvenez à vivre sans soucis ?
Vieil homme : Oui, il y a tout ce qu'il faut pour subsister. Vous pourriez vous installer là.
Zakizare : Dans ce cas, laissez-nous vous aider à reconstruire votre village, et nous l'agrandirons pour nous installer à côté.
Vieil homme : Je n'y vois pas d'inconvénient. Je suis Zeyelo, le chef de ce village.
Zakizare : Je suis Zakizare, général de la division des ténèbres, et voici ma sœur Yaminiga.
Zeyelo : Enchanté. Ah, par contre je dois vous prévenir. Il fait toujours nuit dans cette partie de la planète.
Yaminiga : Nous ferons avec. Qu'y a-t-il d'autre à savoir sur ces êtres supérieurs ?
Zeyelo : Ils reviennent quand bon leur semble. Mais les prochains à être frappés seront ceux de Lygtis, le monde de lumière.
Zakizare : ... Ils alternent ?
Zeyelo : C'est cela. Ils viennent en général avec une condition, qui est d'embarquer la plus puissante femme du village, on ne sait pas pourquoi. Mais il n'y avait personne d'assez fort pour les intéresser, d'où leur punition.
Yaminiga : ... Et bien s'ils reviennent, nous leur apprendrons les bonnes manières !
Zeyelo : Vous n'y pensez pas ?!
Zakizare : Nous verrons le moment venu.

De leur côté, les dieux de la division de la lumière avaient trouvé un chemin qui conduisait à la plaine de sable. Mais ils trouvèrent des routes tracées, et purent arriver facilement au village qu'ils avaient aperçu. Ils rentrèrent à l'intérieur, sans qu'aucun garde ne tente de les arrêter. Mais alors, une femme se dirigea vers eux. Schlangan la reconnut, il s'agissait de Taiya, la future commandante divine de la sous-division du soleil.

Taiya : Soyez les bienvenus à Nilya, la ville principale de Lygtis, le monde de lumière.
Hakirai : Merci.
Taiya : Quand nous avons repéré votre arrivée surnaturelle, nous nous sommes demandés si vous n'étiez pas une menace. Mais à voir les différentes personnes qui vous accompagnent, il semblerait que non.
Hakirai : Y'a-t-il des menaces à craindre dans les environs ?
Taiya : Une seule menace, qui se reproduit à intervalle régulier. Mais comme Nygtis, le monde des ténèbres, a été frappé il y a peu de temps, nous sommes en sécurité pour un moment. Voyant votre nombre, vous êtes en pélerinage, ou vous chercher un refuge.
Hakirai : Il s'agit de la deuxième option dans notre cas. Mais nous cherchons également un objet qui doit avoir atterri sur ce monde.
Taiya : Nous n'avons rien aperçu de tel. En tout cas nous avons suffisamment de place pour vous accueillir. Mon nom est Taiya, je suis la représentante de cette ville. Quel est votre nom ?
Hakirai : Je me nomme Hakirai.
Taiya : Enchanté de vous rencontrer, Hakirai.
Hakirai : Moi de même.
Taiya : Suivez-moi je vous prie. Ah, et ne soyez pas surpris, il ne fait jamais nuit à Lygtis.
Hakirai : Ah ?

Les heures s'écoulèrent, et la division de la lumière prit place dans leurs nouveaux habitats. La division des ténèbres avait commencé la réparation du village détruit. Hakirai se mit alors à discuter avec Taiyah.

Hakirai : Tant que j'y suis, autant apprendre exactement ce qu'il se passe, puisque nous pouvons rester ici longtemps.
Taiya : Logique. Que voulez-vous savoir ?
Hakirai : Tout d'abord, à quoi sert cette pyramide ?
Taiya : Il s'agit du tombeaux des rois et reines du passé. Maintenant, il ne sert plus, puisque les représentants ne meurent plus ici.
Hakirai : Comment ça ? Vous disiez être représentante, c'est cela ?
Taiya : Oui. Je vais vous expliquer ce qui se passe. A l'époque du dernier pharaon, des êtres d'une puissance extrêmement élevée sont arrivés sur ce monde. Et ils ont décrété que nous devions leur fournir les femmes les plus puissantes de Lygtis ou Nygtis à chaque fois qu'ils venaient. Donc les femmes avec le potentiel le plus élevé sont nommées représentantes. Et lors de la venue de ces êtres, la représentante part avec eux.
Hakirai : ... Et que deviennent-elles ?
Taiya : Nous n'en savons rien. Mais je le découvrirai d'ici quelques années, puisque ce sera mon tour.
Hakirai : Et vous n'avez pas pensé à vous rebeller ?
Taiya : Hélas, même les représentants ne sont pas de taille face à ces êtres. Ils doivent prendre ceci comme un jeu, puisqu'ils alternent entre Lygtis et Nygtis.
Hakirai : ...
Taiya : En tout cas, tant que nous respectons leurs conditions, ils nous laissent vivre. Mais il paraîtrait que Nygtis n'a pas pu remplir leur condition, si bien que l'un des villages a été rasé.
Hakirai : Hmmm...

Zakizare et Yaminiga apprirent les mêmes choses de l'autre côté. Bien qu'ils cherchèrent à avoir des informations sur les objets qu'ils étaient venus chercher, personne n'en avait entendu parler.

Hakirai : Hmm...
Taiya : Si nous apprenons quelque chose, nous vous en ferons part.
Hakirai : Merci. Ah, et... j'aimerais voir vos capacités de combat, quelque chose me chiffonne.
Taiya : Quoi donc ?
Hakirai : Je sens en vous le pouvoir de la lumière, est-ce que je me trompe ?
Taiya : Non, vous avez raison.
Hakirai : Vous êtes la plus forte parmi les femmes, et y'a-t-il des hommes plus forts que vous ?
Taiya : Non, seules les femmes peuvent utiliser le pouvoir de la lumière.
Hakirai : Ah oui ? Et bien, nous sommes alors des exceptions.
Taiya : Vous savez utiliser la lumière ?
Hakirai : Oui. Voudriez-vous voir ?
Taiya : Effectivement. Que diriez-vous d'un duel ?
Hakirai : Si vous voulez.
Taiya : Suivez-moi.

Taiya conduisit Hakirai dans un bâtiment où l'intérieur était suffisamment spacieux.

Taiya : Quand vous voulez.
Hakirai : A vous l'honneur.
Taiya : Très bien.

Taiya bondit sur Hakirai qui esquiva un coup de pied de justesse. Hakirai fut surpris de l'agilité et la vitesse de Taiya, mais il arrivait néanmoins à parer les coups.

Hakirai : Quelle vitesse !
Taiya : Vous n'avez pas l'air dérangé pourtant. LIGHT ROPE !

Taiya créa une corde de lumière qui s'enroula autour du poignet d'Hakirai. Taiya tira sur la corde pour attirer Hakirai, mais celui-ci fit une pirouette et Taiya dut lacher la corde pour ne pas se prendre un coup de pied. Elle créa alors deux couteaux de lumière qu'elle lança vers Hakirai qui se contenta de bloquer avec un bouclier de lumière.

Taiya : Vous disiez donc vrai.
Hakirai : Bien sûr que oui. A moi maintenant. HIKARITAMA.

Hakirai lança une boule de lumière sur Taiyah qui l'esquiva à temps. Hakirai voulut alors l'emprisonner dans une cage de lumière, mais Taiya roula sur le côté et l'évita.

Taiya : Dans ce cas, je suis obligé de faire ça : SUN LIGHTRAY !
Hakirai : Huh ? Vous aussi vous savez faire ça ?

Taiya activa la forme partielle de l'aura de la lumière, et Hakirai para de justesse un coup qui l'envoya voler au travers de la pièce. Mais il se rattrapa.

Taiya : Comment ça, "vous aussi" ?
Hakirai : Et bien... SUN LIGHTRAY.
Taiya : Impossible !
Hakirai : Et il y a même une version plus efficace. SHIROI REIKYOUDAI.

Hakira activa cette fois la forme réelle, et Taiya en resta bouche bée.

Hakirai : Mais en tout cas c'est extraordinaire que des gens autres que nous aient pu développer ces mêmes pouvoirs.
Taiya : Je me dis la même chose. Donc vous êtes plus fort que moi.
Hakirai : Mais vous êtes déjà extrêmement forte. Quel est le niveau de ces êtres supérieurs ?
Taiya : Nous ne savons pas exactement. Ils ont écrasé notre peuple la première fois, mais cela fait trop longtemps.
Hakirai : Hmm... En tout cas, merci.

Et ainsi le temps passa, sans qu'Hakirai et Zakizare ne puissent en savoir plus sur les objets de leur quête. Un beau jour, alors qu'Hakirai se prélassait au soleil, Taiya entra dans sa cour.

Taiya : Hakirai ! Nous avons reçu un message ! Les êtres supérieurs vont venir ici demain !
Hakirai : Quoi ?!
Taiya : Il est donc temps que je me prépare à partir.
Hakirai : ...



Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6438
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum