Chapitre 441 - Le dieu des dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 441 - Le dieu des dieux

Message  Schlangan le Ven 12 Déc 2014 - 18:35

Shikurina était donc consterné par le fait que Zanshikarah parlait tout seul.

Zanshikarah : Hmm... Te souviens-tu qui tu es ?
Shikurina : Bien sûr, je me nomme Shikurina. Et nous sommes au Royaume des Dieux.
Zanshikarah : Jusque là ça va. Et que faisions-nous ?
Shikurina : Et bien, les sept dragons de la destruction se sont réveillés car Arkéari doit avoir été placée sous contrôle par Alarmixme. Et oui, il fallait l'arrêter, elle est à la Soul Society !
Zanshikarah : Quoi, mais il y a un manque là, et le Royaume de l'Infini ?
Shikurina : Qu'est-ce que c'est que ça ?
Zanshikarah : ... Mais tu as raison, il faut arrêter à Arkéari, nous verrons le reste plus tard. Où sont les autres généraux ?

En parlant du loup, Holten et Hakirai arrivèrent juste après.

Hakirai : Shikurina, ça va ? Où est Arkéari, j'ai ressenti son énergie il y a peu.
Holten : Ah, Zanshikarah est là.
Rochaim : Personne parmi eux ne me voit. Exodus a dû réussir à entamer leur mémoire et modifier leur cerveau avant que tu n'arrêtes sa technique.
Zanshikarah : On dirait... Bon, allez-y ! C'est important ! Rochaim... suis-moi.

Zanshikarah, qui avait récupéré un minimum d'énergie, ouvrit une brèche et disparut dedans avec Roachim. Mais pour les généraux, seul Zanshikarah était entré dedans.

Hakirai : Mais que fait-il...
Shikurina : Allons-y aussi, il va falloir la sceller à nouveau, comme nos parents avaient fait il y a longtemps.

Shikurina ouvrit un portail vers la Soul Society, et les généraux entrèrent dedans. Ils arrivèrent face à Arkéari, qui était seule debout. Zanshikarah était également là, et comme il le pensait, les dieux ne voyaient pas les apôtres et les templiers présents.

Zanshikarah : Bon, je ne vois pas d'autre choix, tant pis. On recommencera comme à l'époque. Désolé, Arkéari.
Hakirai : Que vas-tu faire ?
Zanshikarah : L'enfermer à nouveau.
Holten : Ah oui, je me souviens, quand tu as vaincu Alarmixme il y a longtemps...
Zanshikarah : KANKIN WO MITOMEIN.

Zanshikarah utilisa le sceau sur Arkéari, qui ne l'esquiva pas, car en réalité elle était immobilisée par les deux autres templiers. La fusion avec Ensokai fut annulée, et les sept dragon de la destruction reprirent forme. Zanshikarah sépara les dragons et les envoya sur des planètes dans l'univers. Il sépara alors Arkéari en Archéa et Kali, mais ses forces l'abandonnèrent, et il ne put pas continuer. Archéa, se sentant menacée, embarqua Kali, et traversa le passage qu'avaient employé les généraux pour venir. De retour au Royaume des Dieux, elle pensa à la planète et put s'y téléporter, car elle maîtrisait inconsciemment le pouvoir d'Arkéari. Mais alors, Tsadi s'interposa.

Tsadi : Je ne sais pas pourquoi ces deux là sont là, mais il est temps de finir ce qui a été commencé.
Archéa : Quoi ?
Tsadi : Et tu n'es pas au niveau, Archéa !
Archéa : Comment connais-tu mon nom ?
Tsadi : Hmf. KYAIN.

Tsadi produisit l'onde de choc qui frappa de plein fouet Archéa et Kali. Bien qu'Archéa y résista, Kali fut tuée sur le coup. Archéa se retourna vers elle, et Tsadi en profita pour lancer le sceau Kankin wo Mitomein, l'enfermant sur la planète où ils se trouvaient, à savoir Naycerl.

Tsadi : Et voilà, satisfait ?
???? : Oui, merci. Tu peux disposer.

L'individu mystérieux, qui n'était autre qu'Alarmixme, disparut alors. Pendant ce temps, à la Soul Society, Shikurina ramena tout le monde au Royaume des Dieux.

Shikurina : Je ne sens plus les énergies d'Archéa et Kali, il a dû leur arriver quelque chose.
Hakirai : Je pense que c'est l'énergie de Tsadi qui est passé par ici. Il les a arrêtées ou tuées.
Shikurina : Vous pouvez aller vous reposer je pense, je vais discuter avec Zanshikarah.
Zanshikarah : ...

Hakirai et Holten partirent donc, et Zanshikarah resta dans la salle qui lui sert de pièce. Rochaim était là aussi, mais Shikurina ne le voyait pas.

Rochaim : Je comprends mieux maintenant. Le sort d'Exodus a effacé leurs mémoires nous concernant, et pour que leur esprit reste sain, ils ne nous voient pas, même si nous sommes là.
Zanshikarah : Un peu bizarre comme explication...
Shikurina : Pardon ?
Zanshikarah : Non, rien.
Shikurina : Je ne sais pas pourquoi tu parles tout seul, tu as l'air songeur.
Zanshikarah : Oui, je pense qu'à partir de maintenant, vous allez pouvoir m'appeler le Dieu parmi les Dieux.
Shikurina : Huh ?
Rochaim : Tu reprends ce qu'a dit Exodus ?
Zanshikarah : Oui ça sera mieux.
Shikurina : Comme tu veux.
Zanshikarah : Egalement, à partir d'aujourd'hui, quiconque prononcera mon nom devra se battre contre moi. C'est le seul moyen pour que l'ordre au Royaume des Dieux soit conservé.
Shikurina : Je vois. Allons-nous rester dans ce palais ? Il n'était pas là avant que nous partions.
Zanshikarah : ... Oui. Il sera plus pratique pour représenter les dieux. Nous avons rencontré de nombreux peuples dans l'univers, et notre force excède celle des mortels. Les dieux auront pour mission de surveiller l'ordre dans l'univers.
Shikurina : Je vois, ce n'est pas trop mal.
Zanshikarah : Je pense par contre que je vais souvent être absent, afin de régler certaines choses avec les titans. Au final, nous vivrons comme nous l'avons toujours fait.
Shikurina : Très bien.
Zanshikarah : Tu peux disposer, Shikurina.
Shikurina : ... Merci, Zansh... non, merci, dieu.

Shikurina se retira donc, laissant Zanshikarah seul, ou plutôt avec Rochaim.

Rochaim : Donc tu décides de jouer ce rôle.
Zanshikarah : Oui. Quant aux apôtres et templiers, vous ne pouvez être vus des dieux. Mais si Arkéari revient...
Rochaim : Elle reviendra.
Zanshikarah : Huh ?
Rochaim : Depuis que nous avons scellé Exodus, j'ai l'impression de pouvoir prédire le cours du temps.
Zanshikarah : ...
Rochaim : Et quoiqu'il arrive, je sens qu'elle reviendra.
Zanshikarah : Et bien si elle revient, elle pourra vous voir. Donc faites en sorte de ne pas être visible devant elle. Si elle vous évoque, je lui dirai la vérité.
Rochaim : Et que fait-on des mortels qui pourraient venir ici ?
Zanshikarah : La même chose, ils ne doivent pas vous voir. Officiellement, les dieux vont de dieu mineur à général. Voilà tout.
Rochaim : Très bien, je te tiendrai au courant si j'apprends des choses troublantes pour le futur.
Zanshikarah : Merci.
Rochaim : Et au fait, Zanshikarah...
Zanshikarah : Hmm ? Il ne faut plus prononcer mon nom.
Rochaim : Ah oui, mais...
Zanshikarah : Oui je sais. Sors de là, Alarmixme.

Effectivement, Alarmixme surgit de derrière un pilier, et se présenta devant les deux.

Alarmixme : Oh, je suis surpris que vous m'ayez détecté si vite.
Zanshikarah : Hmf. Que veux-tu, te battre ?
Alarmixme : Loin de moi cette idée. Surtout que je ne ferai vraiment plus le poids. Je suis venu transmettre une information de la part des titans originels.
Zanshikarah : Titans originels ?
Alarmixme : Ce sont les titans qui ont emmagasiné la puissance de tout l'univers dans les précédents univers. Les êtres les plus forts.
Zanshikarah : ...
Alarmixme : Bref, ils sont surpris qu'Exodus ait été vaincu. Mais puisque vous vous êtes si bien débrouillé, ils ont décidé de laisser le Royaume des Dieux en paix, tant que vous n'interférez pas sur le Royaume des Titans.
Zanshikarah : Est-ce vrai ? Voilà une bonne nouvelle.
Alarmixme : Le seul avenant à ce message est la planète Naycerl. Si Kagenusha venait à reparaître, l'attaquer reviendrait à défier les Titans.
Zanshikarah : Naycerl... Très bien. Mais pour le moment il n'y est plus.
Alarmixme : Exact. Mais on ne sait jamais.
Zanshikarah : Très bien, tu transmettras aux titans que nous acceptons cet avenant. Nous n’interférerons pas chez eux, et ils nous laissent en paix au Royaume des Dieux ainsi qu'au Royaume des Mortels.
Alarmixme : Bien, je leur transmettait. Adieu Zans... non, devrais-je dire, dieu des dieux.

Et Alarmixme partit ainsi, et les images cessèrent.

Zanshikarah : Ainsi se termine cette histoire.
Schlangan : ... La fin était plutôt chaotique, et j'ai plusieurs points qui me chiffonnent...
Zanshikarah : Je m'en doutais, je t'écoute.
Schlangan : Tout d'abord, combien de fois va-t-il falloir tuer Alarmixme avant qu'il ne disparaisse définitivement ?!
Zanshikarah : De ce que l'on sait, il doit être créé et recréé au Royaume des Titans, c'est leur pion dans le Royaume des Mortels.
Schlangan : Je croyais qu'ils ne devaient pas intervenir ?
Zanshikarah : Et bien on se charge de lui quand on le trouve, donc bon.
Schlangan : Ok... Deuxième point : Je trouve l'explication sur l'effacement de mémoire plutôt louche.
Zanshikarah : A l'époque, on a pas trouvé mieux. En fait, maintenant on sait que les apôtres et templiers ont été créés légèrement différemment de nous. Ils étaient liés à l'énergie d'Exodus. Lorsque celui-ci a été scellé, cela les a déphasés, les rendant invisibles pour nous. Néanmoins, je peux les voir car je me souviens d'eux, et j'ai pu me recaler sur leur fréquence. C'est pour ça que tu ne les avais jamais vu avant. Tu t'es calé inconsciemment sur cette fréquence à l'entrée du Royaume de l'infini, car les énergies étaient perturbées. Mais comme tu ne les a pas vraiment côtoyé, dès qu'une énergie parasite intervient, comme un autre dieu, ils disparaissent de ta vue.
Schlangan : Hmmm, ça explique pas mal de choses.
Zanshikarah : Et donc je t'ai raconté cette histoire ici, car les généraux n'ont pas à le savoir.
Schlangan : Je vois. Et dernier point... qui m'inquiète un peu.
Zanshikarah : Oui ?
Schlangan : C'est moi où la transformation d'Exodus est effroyablement similaire à la mienne ? Et puis, je sais que certains titans passent de forme humanoïde à humaine... comme moi...
Zanshikarah : Oui c'est exact.
Schlangan : Le vieux sur la planète des antémentaires disait savoir qui j'étais réellement... Est-ce que ça voudrait dire que je suis...
Zanshikarah : Non, tu n'es pas un titan si c'est ça qui t'inquiète.
Schlangan : Ah.
Zanshikarah : Tu es beaucoup trop faible pour l'être.
Schlangan : NANI ?!
Zanshikarah : Je plaisante. Mais n'oublie pas que plusieurs races peuvent se transformer. Ce n'est sans doute qu'une coïncidence.
Schlangan : Je trouve que ça ressemble un peu trop pour être une coïncidence.
Zanshikarah : Peut-être ta race a-t-elle été créé par rapport aux titans, pour les reproduire, ton ancêtre est issu d'un rituel, les titans ne naissent pas comme ça.
Schlangan : C'est vrai.
Zanshikarah : Et puis il existe beaucoup de polymorphes dans l'univers. Ton ami le rat en est un exemple.
Schlangan : Moui. Bon, ok, merci bien pour cette histoire.
Zanshikarah : Pas de quoi. Maintenant, il ne te reste plus qu'à récupérer le talisman du temps, pour pouvoir utiliser les huit auras.
Schlangan : Oui. Au Royaume des morts sur le dragon du temps.
Zanshikarah : C'est exact. A la prochaine, Schlangan.
Schlangan : Bye.

Et Zanshikarah disparut, laissant Schlangan seul dans son bureau. Celui-ci semblait plongé dans ses pensées.

Schlangan : ... Devrais-je redéplacer la base pour qu'il se téléporte encore dans les toilettes la prochaine fois... A voir.


Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6451
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum