Chapitre 464 - La division de la terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 464 - La division de la terre

Message  Schlangan le Jeu 18 Déc 2014 - 12:36

Loin de là, Van't Folth était arrivé sur la planèe Cyclea, où il fut rapidement accueilli par son vieil ami Kaecykla.

Kaecykla : Van't Folth, quelle bonne surprise ! Quel bon vent t'amène ?
Van't Folth : Hélas, je crains que ce ne soit qu'un vent néfaste qui soit porteur de nouvelles.
Kaecykla : Comment ça ?
Van't Folth : A cause des titans, les dieux ont commencé à attaquer les différentes planètes de notre univers.
Kaecykla : Vraiment ? Cela explique les rapports reçus aujourd'hui.
Van't Folth : Et donc je suis venu pour vous avertir, et vous assister en cas d'attaque. Le commandant Schlangan est quant à lui parti chercher un moyen de libérer les dieux du contrôle des titans.
Kaecykla : Je vois, et bien ton aide sera la bienvenue.

Van't Folth se rendit donc expliquer tout ce qu'il savait aux Néocycléosiens. Un peu plus tard, une alerte d'attaque retentit. Différents écrans apparurent dans la salle où se trouvaient Van't Folth et Kaecykla.

Kaecykla : Effectivement, des dieux sont arrivés sur la planète, par je ne sais quel moyen. Nos troupes ont commencé à les combattre.
Van't Folth : Nous devrions y aller, je doute que l'armée de cette planète soit suffisante pour arrêter tous les dieux, enfin tout dépend de ce qui attaque.
Kaecykla : Nos généraux devraient pouvoir repousser facilement des dieux de niveau capitaine. Par contre, il y a quatre dieux d'énergie supérieure sur le front, voici leurs images.

De nouveaux écrans apparurent, montrant les quatre dieux en question. Il s'agissait du général de la terre accompagné de ses trois commandants divins.

Van't Folth : La division de la terre ! Il va falloir nous en mêler.
Kaecykla : Il est donc fort probable que je doive m'occuper du général.
Van't Folth : En effet, je ne suis pas en mesure de vaincre un général par moi-même.
Kaecykla : Et bien allons-y.

Van't Folth et Kaecykla furent téléportés sur les lieux du combat, où les néocycléosiens repoussaient les dieux. Le général de la terre avait créé une gigantesque lame de terre qu'il dirigea droit vers un groupe de néocycléosiens. Kaecykla activa directement le niveau trois de métallisation en forme offensive et détruisit l'épée de terre avec une de ses lames. Il bondit sur Bikari qui para un coup avec un bouclier de terre.

Bikari : Tiens donc, voici un adversaire plus coriace que les autres.
Onoi : Nous nous chargeons de lui, général.

Mais à ce moment, une boule d'énergie fonça sur les commandants divins, lancée par Van't Folth, lui-même muni de la métallisation de niveau trois, mais normale.

Sunaka : Mais... Il a donc survécu. Dujinezi avait raison.
Tenden : Un des membres de l'équipe de Schlangan ? Quelle folie !
Onoi : Je vais l'éliminer moi-même.

Onoi fit apparaître plusieurs pics de terre qui convergèrent droit sur Van't Folth. Cependant celui-ci métamorphosa ses jambes et accéléra, ce qui lui permit d'éviter l'attaque du commandant. Van't Folth bondit dans les airs et transforma ses mains et jambes en canons, tirant une gigantesque boule d'énergie vers les trois commandants. Tenden se plaça devant et encaissa l'attaque et Onoi riposta avec de nouveaux pics de terre que Van't Folth put à nouveau esquiver.

Sunaka : Il a fait quelques progrès depuis tout à l'heure !
Onoi : Comment est-ce possible ?
Van't Folth : DOKU CHIKARA !!

Tandis que Van't Folth venait d'activer l'aura de la terre, Kaecykla combattait Bikari. Les facultés de transformation de Kaecykla mettaient à mal les défenses de Bikari qui était contraint de parer les attaques sans pouvoir riposter. Finalement, Kaecykla tira de l'énergie avec ses ailes après avoir brisé la garde de Bikari, l'entraînant dans une énorme explosion. Les commandants, qui avaient également activés l'aura de la terre, voulurent aider Bikari, mais Van't Folth profita de leur manque de concentration pour leur asséner une attaque de forte puissance, les entraînant également au loin.

Van't Folth : Ce n'est sans doute pas fini. NADARE JISHIN.
Kaecykla : Je vois que tu peux utiliser la même aura qu'eux. Intéressant.

Kaecykla passa alors au niveau quatre de métallisation offensive. Les commandants reparurent entourés à leur tour de l'aura de niveau deux, tandis que Bikari avait directement activé la niveau trois, pour ne pas prendre de risques.

Sunaka : Occupons-nous à trois de lui, cela sera préférable.
Onoi : Très bien.
Van't Folth : ...

Sunaka fut la première à attaquer en lançant une lame de sable sur Van't Folth qui l'esquiva en bondissant sur le côté. Onoi en profita pour attaquer dans le dos, mais celui-ci attrapa le poignet d'Onoi, le projetant par terre. Van't Folth chargea de l'énergie dans son poing et frappa Onoi qui était encore au sol. Cependant, Tenden tira Onoi en arrière avant qu'il ne soit touché. Van't Folth ne se démonta pas et attaqua aussitôt Tenden qui sourit. Il encaissa le coup de plein fouet et plaça sa main sur le torse de Van't Folth, lui renvoya la puissance de l'attaque amplifiée dans le corps. Van't Folth cracha du sang et tomba au sol, projeté en arrière. Des murs de sable se formèrent alors autour de lui, et il fut enseveli. Néanmoins, deux lames d'énergie en forme de crois brisèrent la prison de sable et Van't Folth s'en échappa.

Sunaka : Dommage. Mais ton coup l'a affaibli.
Tenden : On dirait bien.

De son côté, Kaecykla ne parvenait pas à bloquer les coups de Bikari. Quoiqu'il fasse, le général de la terre encaissait tout sans broncher et renvoyait les attaques, ou bien il attaquait directement avec de la terre et du sable. Rapidement, kaecykla se trouva embroché par une lance de terre, et les deux bras écrasés par des prisons de sable. Cependant, il parvint sans difficulté à se régénérer totalement.

Bikari : Voilà qui est fâcheux. On dirait que vous êtes invincible tant que vous avez de l'énergie.
Kaecykla : Il semblerait bien.
Bikari : Mais plutôt que de me fatiguer, j'ai mieux. ARATAME SHITA DOJOU ! SUNA NO KAN !

Des colonnes de terre s'élevèrent de partout autour de Kaecykla, et des pics de terre en émergèrent, l'embrochant une nouvelle fois. Puis, une vague de sable vint le recouvrir, formant un cercueil de sable, qui fut ensuite recouvert de terre.

Bikari : Il me suffisait de vous emprisonner. Maintenant, voyons où en sont ces trois là.

Van't Folth venait justement de se crasher au sol, dépassé par le trio parfaitement synchrone. Il se releva néanmoins, chancelant.

Suke : Ce coup-ci, il n'y aura pas de chances de survie.
Van't Folth : ... C'est ce qui aurait dû arriver, oui.

Le corps de Van't Folth se métamorphosa alors, faisant apparaître des griffes au bout de ses doigts, et des ailes dans son dos. Il venait d'activer la forme offensive de sa métallisation. Sa vitesse en fut grandement accélérée, et il prit aisément par surprise les trois commandants. Van't Folth chargea un rayon d'énergie à puissance maximale, et tira sur les trois. Tenden s'interposa devant, dans le but de l'encaisser, mais l'énergie était trop importante, et il céda. Les deux autres commandants furent alors touchés, et une explosion gigantesque s'en suivit. Ils étaient cependant toujours vivants, bien que sérieusement blessés. Bikari décida d'intervenir, lorsque sa prison de terre et sable vola en éclats. Kaecykla reparut, transformé, ayant atteint le mythique niveau cinq. Bikari ne saisit nullement le déplacement de son adversaire et fut transpercé au niveau du torse par un rayon d'énergie concentré. Les commandants, eux, furent touchés par trois éclairs envoyés par Van't Folth, et s'effondrèrent.

Van't Folth : C'est donc ça, le niveau cinq ? Je croyais que les néocyclosiens ne pouvaient pas l'atteindre ?
Kaecykla : Keliklya avait réussi. De ce fait, j'ai fini par trouver comment faire. Il est également surprenant que vous ayez pu employer la forme offensive qui est inadéquate pour la race humaine.
Van't Folth : Mais ma fille Katerina le pouvait, donc il y avait également une possibilité.
Kaecykla : Je vois. Finissons-en avec cette armée.
Van't Folth : En effet.

Or, avant que les combats sur Cyclea ne s'enclenchent, Lauréline était arrivée sur la planète des antémentaires, Chulbalji. A peine fut-elle arrivée, directement dans le palais, qu'elle fut accueillie.

Mugu : Mugu mugu mugu mugu ! Mugu ? Mugu !
Lauréline : Oui, ça faisait longtemps, je dois vite parler au grand sage !
Rameerez : Voilà donc la princesse. Que se passe-t-il ?
Lauréline : Schlangan m'envoie pour prévenir Chulbalji que le Royaume des Dieux est sous contrôle des titans. Et qu'ils attaquent toutes les planètes possibles.
Rameerez : Ils ne sont pas prêts de venir ici.
Oyaakel : Ça ne nous empêche pas de jeter un œil aux planètes alentours, Rameerez.
Rameerez : Ah, grand sage.
Oyaakel : Bonjour, ma petite Lauréline. Donc c'est Schlangan qui t'envoie... Où est-il en ce moment ?
Lauréline : Il a dû partir prévenir d'autres planètes, et il attaquera ensuite le Royaume des Dieux pour arrêter ça.
Rameerez : Foncer dans le tas ? Ce n'est pas vraiment une surprise venant de sa part.
Oyaakel : Et bien, les dieux ne peuvent venir ici. Néanmoins, nous pouvons êtres prêts à aider les planète limitrophes, bien que nous préférions la neutralité.
Lauréline : Je comprends.
Oyaakel : Qu'a fait Schlangan ces temps-ci ? Tes pouvoirs antémentaires ont l'air d'avoir grandement mûri.
Lauréline : Nous nous sommes... entraînés pour faire face à l'invasion du Royaume des Dieux.
Oyaakel : Hmmm. Intéressant... Quoiqu'il en soit, tu voudras peut être voir ta mère Izaa en attendant.

Quelques heures passèrent, et des dieux furent repérés sur une planète à proximité de Chulbalji.

Rameerez : Bon, et bien je vais aller voir.
Izaa : J'irai également. La division de l'eau est présente là-bas. Je dois donc y aller.
Lauréline : Je vais venir aussi.
Rameerez : Bon et bien nous serons trois.
Oyaakel : Ne faites pas trop de dégâts à la planète.
Rameerez : Bah y'a pas de soucis, vous me connaissez !
Oyaakel : C'est pour cela que je dis ça.
Rameerez : ...

Ainsi, les trois se rendirent sur la planète à côté de Chulbalji, où ils trouvèrent rapidement la division de l'eau, accompagnée de la division des ténèbres.

Rameerez : Ça en fait du peuple !
Yaminiga : Qui êtes-vous ?
Rameerez : Des gens qui vont vous casser la figure si vous ne partez pas de là vite fait bien fait !
Yaminiga : Pardon ?
Izaa : Ne sois pas si agressif, ils vont se sentir offusqués.
Rameerez : Désolé.
Holten : ... Izaa ?
Izaa : Holten... Je me doutais que tu serais là.
Holten : Schlangan avait donc raison... Tu es en vie.
Izaa : C'est cela.
Holten : Le destin à le sens de l'humour. La dernière fois c'est toi qui étais aux ordres des titans. Là c'est moi.
Izaa : On dirait bien. Mais puisque cette fois nous savons tout, je m'arrangerai pour te libérer de cet envoûtement.
Holten : Je crains fort que ce ne soit pas possible.
Rameerez : Bon je vais jouer avec l'armée. Laissons Izaa avec le général de l'eau. Toi Lauréline joue donc avec les commandants ou autres.
Yaminiga : Quelle impertinence.

Rameerez se transforma alors en élémentaire de flammes, et son énergie surpris les dieux présents. Rameerez disparut et répaarut derrière l'armée. Yaminiga voulut s'en mêler, mais Lauréline l'attrapa par le poignet en se transformant en élémentaire de glace. Le corps de Yaminiga commença à geler, et elle dut activer l'aura noire pour se débarrasser de la glace.

Yaminiga : C'est une blague cette puissance ?
Lauréline : Désolée, c'est la réalité.
Rameerez : Ho ho, le grand sage avait raison à propos d'elle.
Yaminiga : Je vois. Tu ne viendras pas te plaindre une fois au Royaume des morts.
Lauréline : Nous verrons.



Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6438
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum