Chapitre 483 - L'heure du face à face

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 483 - L'heure du face à face

Message  Schlangan le Lun 22 Déc 2014 - 18:47

Schlangan et son équipe venaient de se libérer de la prison majeure de Titania, en libérant par la même occasion tous les autres prisonniers. Mais, Vonon venait de se dresser sur leur route.

Vonon : Où pensez-vous aller comme ça ?
Schlangan : Ha ! En haut bien sûr ! Je suis sûr que Zanshikarah est là-haut maintenant !
Vonon : Bonne déduction. Mais laissez-moi reformuler ma question. Croyez-vous que je vais vous laisser passer ?
Schlangan : Eh bien, vu ce que tu m'as dit, tu n'aurais sûrement aucun mal à nous arrêter. Et si tu es là à parler à la place, ne serais-tu pas simplement venu calmer les prisonniers qui s'agitent ?
Vonon : Encore une bonne déduction, pour le moment.

Vonon fit un geste, et des murs apparurent soudainement derrière la fine équipe, bloquant la sortie des prisonniers. Puis, les murs semblèrent se rapprocher des prisonniers petit à petit. Des cris furent alors entendus, puis un silence total. Les murs disparurent alors, et seules une mare de sang subsistait.

Schlangan : ... Tous tués comme ça ?
Vonon : Oui. Il faudra un peu de temps pour reconstruire la prison, vu que vous l'avez totalement anéantie en sortant.
Schlangan : Je ne fais pas les choses à moitié.
Vonon : Et moi non plus. Maintenant, dois-je vous laisser passer ou non ?
Schlangan : Qu'aurais-tu à gagner à nous empêcher de passer ?
Vonon : Ma foi, rien. Tout comme je n'ai rien à gagner à vous laisser passer. C'est pour cela que je me demande.
Schlangan : ...
Vonon : Ah je sais. J'ai décidé de ne laisser passer que deux d'entre vous.
Schlangan : Pardon ?
Vonon : Pour être exact, pour ce qui va suivre, je ne vois que deux personnes ici présentes capables de faire face. Vous, et l'antémentaire à côté de vous. Vous devez savoir que les autres personnes ici ne pourront jamais faire le poids face à Zanshikarah et Rochaim.
Schlangan : Certes, c'est vrai.
Katerina : Quoi ?!
Michaël : Ils ont raison.
Vonon : Le fait est que seul vous et Lauréline avez pu échapper à l'emprisonnement pendant la traque. Vous y avez été envoyé par le seigneur Githaya, mais cela ne compte pas. Tous les autres sont donc beaucoup trop faibles ici.
Schlangan : Et donc ?
Vonon : Deux possibilités s'offrent à moi. Premièrement, les tuer.
Schlangan : Nani ?
Vonon : Mais deuxièmement, simplement les renvoyer d'où ils viennent, à proximité de la planète Naycerl. Comme ça, ils seront hors de danger jusqu'à ce que le dénouement du combat contre Zanshikarah et Rochaim soit passé.
Schlangan : Je suppose que tu ne vas pas prendre la deuxième option si facilement.
Vonon : En effet. Je vous propose ceci. Si l'un d'entre eux parvient à me toucher, simplement me toucher, je les renverrai en sécurité. Sinon, ils mourront.
Schlangan : Et qu'est-ce qui te fais croire que je vais rester sagement à ne rien faire ?
Vonon : C'est très simple. Comme vous le savez, je peux facilement tous vous anéantir. Respecter mon souhait est donc votre meilleure option.
Schlangan : ... Très bien. S'ils te touchent donc.
Vonon : Exactement.
Schlangan : Les enfants, vous avez intérêt à réussir, sinon il va falloir que je me creuse les méninges pour trouver une troisième option.
Katerina : Peuh, nous allons lui montrer ! Il a déjà été vaincu par le passé !
Schlangan : Muh ?
Vonon : Ce qui est arrivé autrefois n'était dû qu'à une manigance des auteurs, et hors de propos cette fois. Et je ne vous refusionnerai pas en une seule entité pour le moment.
Katerina : Pas besoin de ça !

Aussitôt, tous les membres de l'équipe, hormis Schlangan et Lauréline, se mirent donc au maximum de leurs capacités et foncèrent sur Vonon. Seulement, ils se retrouvèrent téléportés derrière lui sans avoir pu le toucher. Katerina envoya dix dragons de feu qui se dissipèrent aussitôt. Michaël fonça à pleine vitesse mais fut également téléporté derrière Vonon. Il se retourna et attaqua de nouveau, mais un mur apparut devant lui et bloqua le coup. Idiana envoya plusieurs lames de vent, qui contournèrent Vonon sans le toucher. L'attaque suivante de Sarah fut également dissipée sans aucun mal. Les attaques du Seigneur du Chaos et du Séraphin de la Justice n'y changeaient rien non plus.

Vonon : Il semblerait que vous soyez vraiment trop faibles.
Antoine : Nous allons voir ça.

Antoine joua un air de flûte, dans le but évident de déséquilibrer Vonon, mais cela n'eut aucun effet. Les assauts combinés de Voice, Sarah et Van't Folth n'eurent pas plus d'effets. Mais alors, Mathias semblait plongé dans une intense méditation. Dans son esprit, il était face à Merlin.

Merlin : Hmm ? Qu'est-ce que tu veux ?
Mathias : J'ai besoin de votre aide pour combattre notre adversaire.
Merlin : Eh bien, tu as déjà les incantations, qu'est-ce que tu veux de plus ?
Mathias : Rien ne semble l'affecter. Et vous l'aviez déjà fait disparaître autrefois.
Merlin : Je ne vois pas de quoi tu parles. Maintenant, laisse-moi tranquille, ou tu vas finir en drôle d'animal !
Mathias : Mais non, vous ne pouvez pas me faire ça, car sinon cela serait...

Aussitôt, Mathias fut transformé en caméléon, tout comme son corps physique. Les membres de la fine équipe continuait d'attaquer Vonon, toujours en vain.

Vonon : Bon, je pense que l'on peut arrêter là, vous n'y arriverez jamais.
Katerina : Ce n'est pas fini !

Katerina attaqua de nouveau, sans plus d'effet. Mais alors, Mathias, qui s'était camouflé grâce à sa transformation, atterrit sur la tête de Vonon, et reprit sa forme humaine.

Mathias : Huh ? Touché on dirait.
Vonon : Quoi ?!
Katerina : Pardon ?
Schlangan : Bwahahahahahaha ! Tu n'as rien vu venir !
Vonon : ...
Schlangan : Tu dois donc faire ce que tu as dit.
Vonon : Je vois. Je ne m'attendais pas à ça. Très bien. Je les emmène. Allez donc combattre Zanshikarah et Rochaim. Dès que j'apprendrai votre mort, je les tuerai.
Schlangan : N'annonce pas ça pour le moment. C'est plutôt nous qui allons gagner !
Vonon : Nous verrons.

Vonon fit un mouvement et disparut avec les membres de la fine équipe, ne laissant que Schlangan et Lauréline.

Schlangan : Bon. Allons-y.
Lauréline : Oui.

Schlangan et Lauréline remontèrent donc par le chemin qu'ils avaient empruntés la première fois. Ils s'engagèrent alors dans l'autre chemin, menant au sommet de la tour. Ils arrivèrent sans encombres tout en haut, dans la pièce où se trouvaient Githaya et Jihanita.

Githaya : Nous vous attendions.
Schlangan : Ah oui ?
Githaya : Comme prévu, vous avez pu sortir de la prison, alors que normalement un titan originel est requis. Je me doutais bien que l'aide des antémentaires pouvait être précieuse.
Lauréline : ...
Schlangan : Assez bavardé. Où sont nos deux adversaires, qu'on en finisse ?
Jihanita : Les voilà.

Zanshikarah et Rochaim furent alors téléportés dans la pièce. L'énergie qu'ils dégageaient étaient plus élevée que la dernière fois que Schlangan et Lauréline les avaient croisés.

Schlangan : Evidemment, ils sont encore plus forts.
Zanshikarah : Exactement Schlangan. Nous allons enfin savoir qui de nous deux mérite la place de dieu des dieux.
Schlangan : Patate, le Royaume des Dieux n'existe plus. Il n'y a plus de dieu à gouverner !
Zanshikarah : C'est vrai. Mais nous allons tout de même déterminer qui est le plus fort de nous deux.
Schlangan : Oui. Et maintenant, je peux t'appeler Zanshikarah en entier !
Zanshikarah : Evidemment.
Rochaim : Je vais donc de nouveau affronter Lauréline. Alors qu'elle ne faisait pas le poids la dernière fois.
Lauréline : Ce ne sera pas aussi facile cette fois, je vous le garantis.
Rochaim : Je l'espère bien. Tant que je suis dans le corps de Rochaim, tu as peut-être une chance.

Schlangan regarda la salle autour de lui, et sembla déçu.

Schlangan : Heu, vous comptez que l'on se batte ici ? Tout va voler en éclats...
Githaya : Ne t'inquiète pas, nous allons ailleurs. Tout comme Introvertia, il existe une arène sur cette planète, qui permet aux titans de s'affronter. Allons-y.

Githaya fit un mouvement, et le groupe se retrouva téléporté en plein milieu d'une arène, ailleurs sur la planète. De nombreuses personnes se trouvaient dans les gradins. Githaya leva la main, et tous se turent.

Githaya : Bien, vous tous, comme promis, voici l'événement qui décidera du destin du monde des mortels. Le maître de Naycerl, Schlangan, aidé par une représentante de la race des antémentaires, Lauréline, va combattre les deux derniers dieux. L'hôte d'Exodus, Rochaim, et le plus puissant dieu existant, Zanshikarah. Si Schlangan et Lauréline l'emportent, ils rentreront chez eux, et le royaume des mortels sera laissé en paix pour le moment. Par contre, s'ils échouent, leur monde sera détruit. Admirez donc le combat à mort de ceux qui peuvent prétendre à un niveau égal à certains titans.

Githaya et Jihanita bondirent hors de l'arène pour s'installer dans les gradins, tandis que Zanshikarah et Rochaim se tournèrent vers Lauréline.

Zanshikarah : C'est le moment. Montre-moi les progrès que tu as fait depuis ta défaite.
Schlangan : Hmfl. Avec plaisir.




Suite au prochain chapitre.

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6455
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum