Chapitre 007 - Le culte oublié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 007 - Le culte oublié

Message  Schlangan le Jeu 12 Fév 2015 - 14:16

La vie reprenait peu à peu son cours sur la planète Naycerl, maintenant que Schlangan avait chassé les Isvaras. Sa base avait été reconstruite, et certains habitants s'étaient portés volontaires pour entrer dans la nouvelle armée de la base. Une fois ceci fait, Schlangan dispatcha des troupes pour rechercher d'éventuels survivants à la surface de la planète, et les ramener à Nathrax. Un beau matin, Schlangan avait fait venir Inayakura et Kimmy sur le terrain d'entraînement.

Inayakura : Tu voulais nous voir ?
Schlangan : Oui. Tu m'as dit que tu souhaitais t'occuper de Kimmy vu ses prédispositions à la lumière.
Inayakura : C'est exact.
Schlangan : Eh bien je vais vérifier ça.
Inayakura : Vérifier ça ? Comment ça ? Ce n'est qu'une enfant !
Schlangan : Ne t'en fais pas. Approche-toi, Kimmy.

Cependant, Kimmy restait accrochée aux poils du tigre, et ne semblait pas vouloir s'avancer vers le dirigeant de Naycerl.

Schlangan : Hmmm...
Inayakura : Tu lui fais peur ! Tu es bien trop monstrueux !
Schlangan : Et c'est un tigre parlant qui me dit ça.
Inayakura : La différence entre nous, c'est que je l'ai protégée. Donc elle me perçoit comme un protecteur, et non un simple destructeur comme toi.
Schlangan : Je vois. Pourtant, Kimmy, il va falloir que tu surmontes ta peur si tu souhaites rester ici avec ce bébé tigre.
Inayakura : Bébé tigre ?! Tu te moques de moi ?
Schlangan : Exactement. Il faut dire que tu ne serais pas très efficace contre des Isvaras. A part courir, que peux-tu faire ?
Inayakura : Grrr...
Schlangan : Mais bon, je vais l'aider à surmonter sa peur. Tu peux nous laisser, Inayakura.
Inayakura : ... Sans façon, je me méfie de ce que tu as en tête.
Schlangan : Tu n'as pas vraiment le choix. Pars.
Inayakura : Je t'ai dit non !
Schlangan : Je vois.

Schlangan disparut subitement pour reparaître devant le tigre. Il appuya sur son front avec son index. Aussitôt, Inayakura s'effondra au sol, assommé net. Schlangan se tourna alors vers Kimmy.

Schlangan : Ne t'en fais pas, il dort juste.
Kimmy : ...
Schlangan : Je ne te veux pas de mal. Je souhaite juste savoir si oui ou non tu as des capacités spéciales comme le disait Inayakura.
Kimmy : Je... ne sais pas...
Schlangan : Eh bien voyons ça.

Schlangan créa une petite boule de lumière, et la lança à Kimmy. Celle-ci se protégea par réflexe, et la boule de lumière stoppa juste devant elle. Schlangan fit alors un mouvement, qui dissipa l'énergie.

Schlangan : Effectivement, tu as des capacités liées à la lumière.
Kimmy : Hein ? Mais qu'est-ce que c'était ?
Schlangan : Si tu n'avais eu aucune capacité, la boule de lumière t'aurait juste traversée sans te faire de mal. Mais le fait qu'elle se soit arrêtée prouve que tu as le pouvoir latent de contrôler la lumière.
Kimmy : C'est vrai ?
Schlangan : Oui. Maintenant laisse-moi te poser une question. Pourquoi suis-tu Inayakura ? Ne serais-tu pas mieux dans une autre famille ?
Inayakura : Andouille ! Je suis tout ce qui lui reste de sa famille !
Schlangan : Déjà réveillé ? Je n'ai pas tapé assez fort on dirait...
Inayakura : Tu sous-estimes mes pouvoirs de guérison.
Schlangan : Il semblerait. Quoiqu'il en soit, c'est à Kimmy que je pose les questions, pas à toi. Que comptes-tu faire en restant avec Inayakura ?
Kimmy : Je... Je veux l'aider ! Contre les dieux ! Pour mamie !
Schlangan : Combattre ces Isvaras ? Tu ne ferais pas le poids, même Inayakura ne sert à rien contre eux.
Kimmy : Mais je veux aider quand même !
Schlangan : ... Admettons. Dans ce cas nous allons voir si tu en es capable !
Inayakura : Qu'est-ce tu vas faire ?!
Schlangan : Rien de bien extraordinaire. Je commence à chercher les autres créatures légendaires. Donc, nous allons visiter en premier l'une des planètes de ce système. Kimmy va donc nous accompagner puisqu'elle tient à aider.
Inayakura : ... Et tu comptes la protéger ?
Schlangan : Je n'ai pas que ça à faire. Je ne suis pas baby-sitter. Si tu tiens à ce qu'elle soit protégée, tu as deux possibilités. Soit tu la fais changer d'avis, soit tu l'accompagnes.
Inayakura : Dans ce cas ce sera la deuxième option.
Schlangan : Quel animal de compagnie fidèle.
Inayakura : La ferme !
Schlangan : Nous partirons dans deux heures. Tâchez de vous préparer.
Inayakura : Très bien.

Ainsi, deux heures plus tard, Lauréline, Inayakura et Kimmy vinrent rejoindre Schlangan, qui les attendait. Il fit apparaître une brèche spatiale, et traversa. Les trois autres suivirent, et le groupe se retrouva dans une forêt assez dense. Kimmy regardait autour d'elle, émerveillée.

Schlangan : Bien. Je détecte de l'énergie devant nous. Je pense qu'il doit s'agir d'un village. Allons-y.
Inayakura : Sans prendre de précautions ? Les Isvaras nous attendent peut-être.
Schlangan : J'ai l'impression que tu les surestimes. Ils savent certes se battre, mais ils ne peuvent pas être partout. En avant.

Le groupe suivit donc Schlangan, qui marchait droit vers le village en question. Ils l'atteignirent au bout d'une dizaine de minutes. Il s'agissait d'un village plutôt rustique, semblable à celui de Kimmy. Tout était calme, et il n'y avait personne à l'horizon.

Kimmy : Il n'y a personne ?
Inayakura : Il faut croire que quelqu'un s'est trompé.
Schlangan : Hmm ? Tout a l'air plutôt bien entretenu et non déserté. De plus je détecte toujours de l'énergie, dans le bâtiment là-bas.
Lauréline : On dirait une église.
Schlangan : Eh bien allons voir. Inayakura, tu devrais peut-être te trouver une niche ou quelque chose comme ça.
Inayakura : QUOI ?!
Schlangan : Un tigre ne va pas à l'église ! Ils vont tous se barrer en courant en te voyant !
Inayakura : Grrr... Très bien je reste là.
Schlangan : Nous reviendrons vite. Kimmy, tu viens avec nous.
Kimmy : D'accord.

Schlangan, Lauréline et Kimmy se dirigèrent donc vers l'église. En faisant le tour, ils se rendirent compte que la porte était ouverte. De nombreuses personnes étaient rassemblées à l'intérieur, et écoutaient un prêtre leur énoncer la messe.

Prêtre : Ke chac'1 repr'ésen't not'r dieu ki an cé lie règn' pr tt é viv' ds l'armoni.
Lauréline : Ils parlent une langue étrange ?
Schlangan : En effet. Etrangement, ça me dit quelque chose, mais quoi ?
Prêtre : Ke son nom swa s'anctifié é ke l'av'nir swa pr ns le div1 sacr'ément et ter'nel.
Kimmy : Je ne comprends pas.
Lauréline : Moi non plus.
Schlangan : ...
Prêtre : Se d'van 2 prié pr le slt div1, l'artc'onte ne soré pa laissé le 2voir sacré verC loubli dé 1fi'm chan.

Tout à coup, Schlangan eut un mouvement de recul, surprenant Kimmy et Lauréline par la même occasion.

Lauréline : Un problème ?
Schlangan : Je sais ce qu'est cette langue ! C'est celle de Darkgoun !
Lauréline : Darkgoun ? Mais il n'était pas mort ?
Schlangan : Si, et vu le temps qui s'est écoulé, il ne devrait même plus exister dans les mémoires...

Schlangan se rapprocha de la porte, et regarda plus attentivement le prêtre. Celui-ci ne ressemblait nullement à Darkgoun. A ce moment, le prêtre, qui s'était arrêté de parler, reprit la parole.

Prêtre : Merci à tous d'être venus aujourd'hui. A ce que je vois, nous avons des invités qui viennent d'arriver dans notre village.
Kimmy : J'ai compris ce qu'il a dit !
Schlangan : Oui, et il nous a vu on dirait.

Le prêtre tendit le doigt vers les trois visiteurs, et tout le monde tourna la tête dans leur direction. Le prêtre s'adressa alors au groupe.

Prêtre : Venez, ne soyez pas timides, entrez. Et dites à votre tigre de venir également, les animaux sont les bienvenus parmi nous.
Schlangan : Ah ? Etonnant. Inayakura ! Ramène-toi !

Un grognement se fit entendre, et le tigre en question surgit alors devant la porte.

Inayakura : Quoi ? Je croyais que je ne devais pas me montrer.
Schlangan : Il faut croire que tu as déjà été repéré. Nous sommes invités à entrer.
Prêtre : Oui, venez, ne vous inquiétez pas.

Le quatuor entra donc dans l'église, et le prêtre s'avança vers eux pour les saluer.

Prêtre : Vous êtes des visiteurs bien étranges. Au vu de la nature de votre énergie, vous ne faites pas partie des faux dieux.
Schlangan : Des faux dieux ?
Prêtre : Ceux qui se font appeler "Isvaras", et qui ont envahi l'univers il y a plus de 2300 ans.
Schlangan : Ah effectivement. Nous ne sommes pas ces Isvaras. Nous les combattons justement.
Prêtre : Vraiment ? Serait-il possible que vous soyiez des envoyés de notre dieu ?
Lauréline : Mais qui est votre dieu ?
Prêtre : Hmm, si vous ne le connaissez pas, vous n'avez pas été envoyés par lui. Eh bien, laissez-moi vous expliquer la légende de notre dieu.
Schlangan : ... Très bien.

Le prêtre indiqua des chaises aux nouveaux arrivants, et reprit sa place d'orateur, avant de commencer son récit.

Prêtre : Notre dieu a vécu il y a des milliers d'années. Tout d'abord, afin de ne pas interférer avec les mortels, il se fit passer pour l'un d'eux. A cette époque, un terrible démon s'était réveillé, et avait entreprit de prendre le contrôle de l'univers et de le détruire.
Schlangan : Un démon ?
Prêtre : Oui, un démon serpent ailé, qui préparait le Ragnarök, la fin de l'univers.
Lauréline : Ça me dit quelque chose...
Schlangan : ... Moi aussi...
Prêtre : Le démon avait réuni autour de lui ses apôtres parmi des fidèles humains au cœur sombre. Afin de protéger l'univers, notre dieu s'est fait passer pour un de ces humains et est entré au service du démon pour le surveiller et le détruire en temps voulu.
Schlangan : ... Et a-t-il réussi ?
Prêtre : Hélas, le démon était lucide, et a su reconnaître le dieu, car sa langue natale était interdite parmi les rangs du démon. De ce fait, les batailles s'engagèrent, mais le démon possédait un pouvoir hors du commun. Afin de ne pas mettre en péril l'univers, notre dieu dût se retirer temporairement, car le conflit aurait tout détruit. Cependant, le démon décida d'agrandir son armée, et notre dieu n'eut d'autre choix que de le combattre à nouveau.
Lauréline : Mais l'univers n'a pas été mis en péril à cause de ce conflit ?
Prêtre : Le démon avait tendu un piège à notre dieu. Ses apôtres attaquèrent simultanément, et détruisirent le corps physique de notre dieu.
Schlangan : Ah bon. Donc le démon l'a emporté.
Prêtre : A ce moment oui. Cependant, notre dieu restait à surveiller le déroulement des choses. Un autre démon avait fait son apparition, et le démon serpent ailé le combattait, si bien que la destruction de l'univers était reportée. Pendant ce temps, notre dieu trouva quatre humains qui s'étaient sacrifiés pour se débarrasser de la corruption du démon. Pour les féliciter de leur acte, notre dieu en fit ses anges.
Schlangan : ...
Prêtre : Après que le démon serpent ait vaincu son opposant, notre dieu se hâta de retrouver un corps. Toutefois, il était bien trop affaibli pour pouvoir combattre le démon, qui avait gagné en puissance depuis. Même les quatre anges n'auraient pas pu l'aider à vaincre l'un des plus fidèles apôtres du démon. De ce fait, notre dieu décida de traquer les autres démons pour récupérer leur force et pouvoir combattre le démon serpent. Un dieu maléfique fit cette fois son apparition, et souhaitait détruire le démon serpent. Voyant par là une occasion de se débarrasser du fléau le plus pressant, notre dieu le suivit.
Schlangan : Tout ça pour un pauvre démon serpent ?
Prêtre : Vous n'imaginez pas à quel point ce démon était dangereux. Toutefois, après une rude bataille, et au péril de sa propre vie une nouvelle fois, notre dieu parvint enfin à terrasser le démon serpent.
Schlangan : ...
Lauréline : Votre dieu a donc sauvé l'univers ?
Prêtre : Pas encore à ce moment. Car le démon serpent eut cette fois l'idée de détruire le monde des morts, et notre dieu se dressa une fois de plus sur sa route. Notre dieu usa d'un pouvoir secret obtenu pour l'arrêter, faisant appel au pouvoir des quatre éléments pour le combattre.
Schlangan : Muh c'est la deuxième fois où j'étais mort ça.
Prêtre : Pardon ?
Schlangan : Non, rien, continuez.
Prêtre : Le démon était toutefois toujours aussi puissant, et la bataille fut une nouvelle fois rude, et le démon serpent fut enfermé.
Schlangan : Nani ?!
Prêtre : Toutefois, les apôtres du démon parvinrent à le retrouver et à affaiblir suffisamment sa prison pour qu'il se libère. Utilisant un humain corrompu, le démon s'empara de son corps pour renaître encore plus puissant. Comprenant qu'il n'y avait plus d'autre choix, notre dieu emporta cette fois le démon dans un autre univers pour l'y bloquer à jamais. Notre dieu disparut à tout jamais pour protéger l'univers, ne laissant que quelques reliques. En utilisant cette relique, nous pouvons protéger ces lieux contre les faux dieux et les autres menaces démoniaques.
Schlangan : ... Je vois. Intéressante histoire.
Inayakura : Mais qui est ce dieu ?!
Schlangan : Oh, au vu de cette histoire, je parierai qu'il s'appelle... Darkgoun.
Prêtre : C'est exact ! Vous en aviez entendu parler ?
Schlangan : On peut dire ça comme ça.
Prêtre : Maintenant, puis-je vous demander ce que vous êtes venu faire ici ?
Schlangan : Eh bien, nous sommes à la recherche de créatures similaires à ce tigre. Vous n'en auriez pas vu une par hasard ?
Prêtre : Désolé de vous décevoir, mais non. J'ai entendu que ce tigre connaissait notre langue. Il est un peu particulier, n'est-ce-pas ?
Schlangan : Oui, on peut dire ça comme ça.

A ce moment, une cloche se mit à sonner, et tout le monde se leva subitement.

Lauréline : Que se passe-t-il ?
Prêtre : Nous sommes attaqués, probablement par un faux dieu.
Inayakura : Quoi ? Mais c'est dangereux ! Il va falloir nous en occuper !
Prêtre : Ne vous en faites pas. Suivez-moi plutôt. Je vais vous montrer notre système de défense.



Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6446
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum