Chapitre 008 - Une défense inhabituelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 008 - Une défense inhabituelle

Message  Schlangan le Mer 18 Fév 2015 - 14:27

Alors que l'annonce de l'attaque d'un Isvara était imminente, les personnes se trouvant dans l'église ne semblaient pas du tout inquiètes. Le prêtre se dirigea à l'extérieur de l'église, invitant Schlangan, Lauréline, Inayakura et Kimmy à le suivre. Ils avancèrent vers le centre du village, surplombé par une statue de Darkgoun.

Schlangan : C'est donc bien Darkgoun. Incroyable.
Prêtre : Vous avez donc également entendu parler de notre dieu. Une fois ce léger contre-temps réglé, je serai curieux d'apprendre où vous avez appris son existence.
Inayakura : Attention ! Voilà l'Isvara !

Effectivement, un Isvara en toge rouge atterrit juste devant le groupe. Celui-ci éclata de rire en les voyant.

Isvara : Ha ha ha ha ha ha ! Bingo ! Je ne pensais pas vous trouver aussi vite. Nous allons nous amuser.
Prêtre : Suppôt du mal, que viens-tu faire en cette terre sacrée ? Nous ne saurions tolérer des actes de violence en ce lieu saint.
Isvara : Extraordinaire. Des humains osent encore ignorer notre existence ? Pauvres fous !
Prêtre : Veuillez repartir immédiatement. Nous ne pouvons accueillir de faux dieux.
Isvara : Imbécile.

L'Isvara tendit aussitôt un doigt vers le prêtre, et envoya un éclair. Néanmoins, Schlangan dévia l'attaque.

Schlangan : Pas si vite !
Prêtre : Ne vous inquiétez point, les attaques du faux dieu ne sauraient m'atteindre.
Isvara : Ce n'était qu'un coup de chance !

L'Isvara attaqua à nouveau, et l'éclair frappa le prêtre de plein fouet. Tous se rendirent alors compte que le prêtre n'avait subi aucun dommage. L'Isvara attaqua à nouveau, sans plus d'effets.

Isvara : Qu'est-ce que ça veut dire ?!
Prêtre : Le véritable dieu gardien de ce village ne saurait tolérer que ses sujets soient blessés. C'est pourquoi vos agressions n'ont aucun effet sur moi.
Isvara : Ridicule !

L'Isvara fonça droit sur le prêtre, pour l'attaquer au corps à corps. Dès que l'Isvara fut à portée du saint homme, le prêtre sourit et se contenta d'arrêter le coup de poing lancé d'une main. D'un simple mouvement de poignet, il renversa l'Isvara, qui se retrouva projeté au sol et assommé.

Schlangan : On dirait que vous aviez bien caché votre force.
Prêtre : Absolument pas. Je ne suis qu'un humain normal, protégé par le pouvoir de mon dieu.
Schlangan : Il n'est pas donné à tout le monde de pouvoir renverser ces Isvaras, n'est-ce pas Inayakura ?
Inayakura : C'est sûr.
Lauréline : Pourtant je ne sens pas d'énergie particulière émanant de lui.
Prêtre : Comme je viens de le dire, je ne suis qu'un humain normal. Notre dieu inhibe le pouvoir des assaillants, c'est pourquoi les attaques du faux dieu ne pouvaient rien contre moi.
Schlangan : Hmmm...

Pendant que Schlangan réfléchissait, l'Isvara reprit ses esprits et se releva. Envoyant de nouveaux éclairs vers le prêtre, il ne put que constater l'inutilité de ses attaques.

Prêtre : Veuillez m'excuser, mais je vais devoir purifier cette âme impie.
Lauréline : C'est-à-dire ?
Prêtre : Voici.

Le prêtre tendit alors la main, et un rayon de lumière tomba du ciel en pulvérisant totalement le dieu. Schlangan continuait de réfléchir en voyant ça.

Schlangan : ... Ah, je vois.
Inayakura : Tu as compris ce qu'il se passe ?
Schlangan : Je pense bien. Ce ne serait pas par hasard un mécanisme installé ici, qui inhibe toute énergie de la cible, la rendant aussi inoffensive qu'une entité normale ? Et le rayon de lumière ne serait-il pas le renvoi de l'énergie absorbée ?
Prêtre : ... Je ne vois pas de quoi vous parlez. Il ne s'agit ici que de la volonté de notre dieu.
Schlangan : Soit.
Prêtre : Maintenant, j'aimerais revenir au point où nous en étions avant cette interruption.
Schlangan : Oui ?
Prêtre : Où avez-vous entendu parler de notre dieu ?
Schlangan : ... Eh bien, c'est une histoire très ancienne, qui m'a été contée autrefois.
Prêtre : Où donc ?
Schlangan : ... Lors de voyages, j'ai rencontré quelqu'un qui m'en a parlé. Apparemment, un de ses ancêtres avait rencontré votre dieu.
Prêtre : Voilà qui est intéressant.
Schlangan : En effet. Toutefois, puisque ce que nous cherchons ne se trouve pas ici, nous n'allons pas vous importuner plus longtemps.
Prêtre : Comme vous le souhaitez. Mais sachez que vous êtes les bienvenus ici. Et j'ai pu constater que vous avez voulu me protéger contre le faux dieu.
Schlangan : Je ne les aime pas particulièrement.

Inayakura s'était placé en retrait et commença à murmurer à Lauréline.

Inayakura : Schlangan a l'air pressé de partir... Craindrait-il cette machine de défense ?
Lauréline : Ça m'étonnerait, mais il doit sûrement penser que cela pourrait être dangereux pour nous.
Inayakura : A ce point ?
Lauréline : Je n'en sais pas plus.

Le prêtre observait silencieusement Schlangan, puis se décida à reprendre la parole.

Prêtre : Avant que vous ne partiez, permettez d'ôter un doute qui me traverse l'esprit. Pouvez-vous mettre votre main sur la statue ?
Schlangan : Dans quel but ?
Prêtre : Les ennemis de nos ennemis sont nos amis. Cela marquerait notre amitié.
Schlangan : ... Soit.

Schlangan s'avança, et mis sa main sur la statue. Le prêtre fit de même, et reprit la parole.

Prêtre : K'en se j'our sw'a cél'é no't am'ité avek lé n mi dé fo die'. Ke no't die ns pro'tèg 2 leu'r mal'éfis.
Schlangan : ...
Prêtre : Voilà qui est fait, vous pouvez retirer votre main.
Schlangan : Nous allons donc prendre congé.

Schlangan retira sa main, et le groupe repartit vers l'entrée du village. Le prêtre regarda la statue, et fut subitement pris d'effroi. La statue commença à s'effriter, et de la lumière en fut émise. De la statue émergea Darkgoun lui-même.

Darkgoun : Liiibre ! Je suis... liiibre !
Prêtre : Dieu ?! Vous êtes revenu parmi nous ?! Ô dieu !
Darkgoun : ... Oui, des années ont passé... mais je me souviens de tout... le démon, le démooon ! C'est de sa faute, je dois l'arrêter ! Avec mon pouvoir !
Prêtre : Le démon ? Mais n'a-t-il pas été vaincu ?
Darkgoun : Non... Il est de retour, en me touchant, il m'a libéré ! Schlangan vient de passer !
Prêtre : Quoi ? Ces gens étaient...
Darkgoun : Ils ne s'échapperont pas ! EIEN NO HOGOSHA !

Darkgoun leva la main, et des rayons de lumière en partirent, pour s'abattre droit devant Schlangan et son équipe, qui venaient de sortir du village. Un mur d'énergie se forma devant eux.

Schlangan : Muh ? C'est quoi ça ?
Inayakura : Un mur d'énergie. On veut nous arrêter.
Schlangan : Allons bon, qu'y a-t-il encore ?

Schlangan se retourna, et eut rapidement la réponse à sa question. Il vit le prêtre arriver en compagnie de Darkgoun.

Darkgoun : Schlangan !
Schlangan : Nani ?! Darkgoun ? Toujours vivant ?
Darkgoun : Oui... Je suis revenu des profondeurs de l'oubli pour t'arrêter, démon !
Schlangan : Impossible !
Darkgoun : Ta surprise est naturelle, égale à la mienne de te voir toujours vivant, alors que 3000 ans se sont écoulés.
Schlangan : Naïf. Comme d'habitude, il n'y a qu'une chose qui me surprend : que je puisse comprendre ce que tu dis !
Inayakura : ...
Prêtre : Vous nous avez trompé, mais notre dieu vous arrêtera !
Schlangan : Bon, puisque le pot-aux-roses est découvert, autant rétablir la vérité sur cette histoire qui n'a ni queue ni tête ! D'où sort cette légende en plus ?
Darkgoun : Ce sont les écrits de Yurok, Wenk, Xayt et Zerf. Qui ont conté nos batailles.
Schlangan : Qui ça ?
Darkgoun : Les quatre soldats qui étaient sous tes ordres.
Schlangan : Ah. Ils avaient un nom ?!
Darkgoun : Aurais-tu perdu la mémoire en 3000 ans ? Tu le savais déjà.
Schlangan : Naïf. J'oublie souvent ce qui s'est passé une semaine avant, alors 3000 ans, n'y compte pas ! Quoiqu'il en soit. Que me veux-tu ? Je t'ai déjà balayé suffisamment de fois, sans que tu puisses lutter !
Darkgoun : Mais cette fois-ci, tu ne pourras rien faire. J'ai une technique qui me rend invincible.
Schlangan : Allons bon. Et d'où sors-tu ? Tu n'étais pas là tout à l'heure.
Darkgoun : Je me suis libéré quand tu as touché la statue.
Schlangan : Muh ?
Darkgoun : Ma technique me rend insensible à tout attaque. Tout comme les Isvaras sont insensibles à tout élément différent du leur.
Schlangan : Tu m'as l'air bien au courant pour une statue. Bon. J'ai la flemme de perdre plus de temps, donc au revoir.

Schlangan se retourna, et donna un coup de pied dans la barrière d'énergie. Mais celle-ci ne broncha pas.

Schlangan : Oh ?
Darkgoun : Tu n'as pas compris ce que je viens de dire. Tant que je suis là, tu n'as aucun pouvoir.
Schlangan : Ah, il suffisait de le dire. DRAGON THUNDER.

Schlangan envoya un éclair sur Darkgoun, mais l'attaque fut absorbée. Schlangan sourit, et envoya de nouvelles attaques, sans plus d'effets.

Darkgoun : Tu vois. Tu perds ton temps.
Schlangan : Pas du tout. Je vérifiais que cette machine fonctionnait bien.
Darkgoun : Tu oublies que je peux attaquer aussi.

Un rayon de lumière s'abattit sur Schlangan instantanément, mais le corps de celui-ci disparut. Schlangan se trouvait un peu plus loin, appuyé contre la barrière énergétique.

Schlangan : Je ne compte pas me faire toucher par ça non plus. On ne va pas avancer beaucoup à ce rythme.
Prêtre : Ce démon est aussi dangereux que ce que nos écrits laissaient paraître ! Dieu, voulez-vous que nous vous portions assistance ?
Darkgoun : Cela ne servirait à rien contre lui. Je suis le seul à le connaître suffisamment.
Schlangan : Voyons ça. Inayakura ! Attaque morsure !
Inayakura : Hein ?
Schlangan : Au boulot, je veux vérifier un truc !
Inayakura : Je ne suis pas ton animal de compagnie !
Schlangan : Tu préfères que je te dégomme ?
Inayakura : Grrr...

En désespoir de cause, Inayakura se jeta sur Darkgoun, mais celui-ci le repoussa sans aucun effort.

Schlangan : Donc ça s'applique aussi sur toi.
Darkgoun : Résigne-toi Schlangan, dès que je te touche, tu mourras.
Schlangan : Bah, ce n'est pas près d'arriver.

Schlangan se déplaça rapidement devant Darkgoun, en lui donnant un coup de pied. Darkgoun bloqua l'attaque, et voulut repousser Schlangan également, mais celui-ci esquiva le coup porté. Tandis que Darkgoun parvenait à contrer les attaques de Schlangan, il ne parvenait pas à le toucher non plus. Soudainement, Schlangan envoya un dragon de feu sur sa cible, qui fut absorbé. Darkgoun en profita aussitôt pour envoyer un rayon d'énergie sur le commandant de Naycerl. Schlangan l'avait anticipé et esquiva rapidement, en frappant Darkgoun au visage, ce qui le propulsa à terre, le nez en sang.

Prêtre : Notre dieu a été blessé !
Darkgoun : Impossible ! Qu'as-tu fait ?!
Schlangan : Imbécile. Mes attaques énergétiques sont dissipées, et tu peux bloquer mes coups. Cela signifie que ma force physique est abaissée au plus bas. Toutefois, ça ne concerne pas mes techniques de combat. Nous sommes à niveau égal en puissance physique, mais j'ai bien plus d'expérience !
Darkgoun : ...
Schlangan : Avant que je ne t'élimine une nouvelle fois, si tu m'expliquais d'où sort ce pouvoir ? Ça m'intrigue.
Darkgoun : Tu ne tireras aucune information de ma part !
Schlangan : Je vois. Tant pis.

Schlangan disparut subitement et reparut derrière Darkgoun. Deux clones de Schlangan apparurent également à côté. Darkgoun en frappa un, mais ce n'était qu'une image. Schlangan prit alors Darkgoun en prise d'étranglement, et celui-ci perdit conscience.

Prêtre : Notre dieu a été vaincu... c'est impossible !
Schlangan : Bien sûr que non. Mais ne vous en faites pas, je ne vous ferai rien. L'histoire que vous avez lu est erronée.
Prêtre : Hérésie !
Schlangan : Croyez ce qui vous arrange. Cela m'importe peu.

Tout à coup, de l'énergie émana du corps de Darkgoun, pour prendre la forme d'un être en apparence humain. Mais la nature de son énergie était bien différente.

Schlangan : Nani ? C'est un Isvara ça non ?
Inayakura : Oui...
Isvara : Ah. Me voilà libre. Mon nom est Hojiena. Comme il l'avait été prévu, c'est vous qui m'avez libéré.
Schlangan : Allons bon.
Hojiena : Sachez que je suis un Sitara. Je vous recommande donc de ne pas me prendre à légère.
Schlangan : Je ne sais pas ce que c'est, mais je sens bien que cela va être problématique, en effet.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum