Chapitre 011 - L'idée de Schlangan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 011 - L'idée de Schlangan

Message  Schlangan le Mer 11 Mar 2015 - 20:27

Quelques jours s'étaient écoulés depuis le combat contre l'Isvara invulnérable. Inayakura faisait le tour de la base en réfléchissant sur l'étrange phénomène de résonance qui s'étais produit avec Kimmy. Alors qu'il était plongé dans ses pensées, il ressentit soudainement une énergie extrêmement élevée non loin de là. Étonné, il se précipita vers cet endroit, et découvrit Lauréline et Schlangan en train de se battre. Lauréline était en triélémentaire avec l'aura de niveau trois, tandis que Schlangan était en golem avec sept auras plus le spir de la lumière. Lauréline attaquait de toutes parts, mais Schlangan se contentait de dévier les techniques.

Schlangan : Hmf, ça ne suffira pas ! Il va falloir plus que çà pour maîtriser totalement l'aura de niveau trois !
Lauréline : Ce n'est pas encore fini ! FIRE HELL PURGATORY !
Schlangan : Naïve ! HIKARIKAA NO OROCHIRYUU !

Tandis que Lauréline employait sa plus puissante attaque de feu, Schlangan contra simplement avec son orochi de lumière et de flammes. Inayakura fut soufflé par l'onde de choc, mais le combat ne s'arrêta pas pour autant. Celui-ci dura encore jusque Lauréline soit épuisée et frappée par une attaque de plein fouet, l'entraînant dans une explosion.

Inayakura : Mais il est fou ! Il va la tuer !
Schlangan : Ne dis pas n'importe quoi, Inayakura. Elle peut très bien survivra à ça, n'est-ce pas, Lauréline ?
Lauréline : Oui.

En effet, Lauréline n'était pas blessée par l'attaque, sa transformation et son aura ayant juste cessé.

Inayakura : ... Mais quelle idée de s'entraîner à ce niveau là, vous êtes fous !
Schlangan : C'est pourtant ce qu'il y a de mieux à faire. Si on doit affronter des ennemis beaucoup plus puissants, on n'a pas des masses de choix.
Inayakura : C'est vrai. Mais crois-tu que ça suffira ?
Schlangan : On verra bien. De toute façon ça suffira pour le moment. Nous allons chercher l'un de tes camarades tout à l'heure.
Inayakura : En espérant que ce sera plus productif que l'autre fois.
Schlangan : Fu fu fu... Cela ne fera aucun doute !
Inayakura : Tu as l'air bien confiant...
Schlangan : Tout à fait. Tu verras bien.

La matinée se passa sans rien de spécial, puis Schlangan fit une annonce invitant Lauréline, Inayakura et Kimmy à venir le voir dans son laboratoire.

Inayakura : Bon, alors, où va-t-on ?
Schlangan : Nous allons le savoir. Regardez bien cette petite machine.
Lauréline : Ah, c'est ce sur quoi tu travaillais ces derniers jours.
Schlangan : Exactement.
Kimmy : Et c'est quoi ?
Schlangan : J'ai enregistré dans cette machine la signature énergétique d'Inayakura, et celle-ci va donc chercher des énergies semblables, aussi mineures soit-elles.
Inayakura : Les autres sont scellées, tu crois que ça suffira ?
Schlangan : Ça fonctionnera aussi, et puis rien ne prouve que certaines n'ont pas été descellées comme toi.
Inayakura : C'est vrai.
Schlangan : Alors en avant. Que le spectacle commence !

Schlangan appuya sur un bouton, et des chiffres commencèrent à apparaître à l'écran.

Lauréline : Qu'est-ce que c'est que ça ?
Schlangan : C'est basé sur le même principe que la technique de shinigami Kakushi Tsuijaku, ça donne des coordonnées. Ah ! Il a trouvé quelque chose !
Kimmy : 1:27:4, c'est où ?
Schlangan : Ah, ça c'est Inayakura qui a été détecté, c'est notre planète.
Inayakura : Si c'était pour me trouver, c'est un peu tard.
Schlangan : Ne sois pas rabat-joie, cela prouve que ça marche. La machine continue à chercher, et... elle a trouvé quelque chose !
Lauréline : 6:13:6, la planète... Brasov ?
Schlangan : On dirait. Eh bien, il ne nous reste qu'à aller là-bas. KATEMI SUZURE.

Schlangan fit apparaître une brèche spatiale et tous entrèrent dedans. Ils débouchèrent au sommet d'une montagne.

Schlangan : Nous y voilà. Plus qu'à trouver celle que l'on cherche.
Inayakura : ... Je me demandais, tu n'as pas peur de tomber dans le vide ou dans une planète à atmosphère non respirable à te téléporter comme ça ?
Schlangan : En cas de souci, de l'eau s'écoulerait quand la brèche s'ouvre, ou l'air serait aspiré. Quant à la hauteur, je sais voler, donc aucun souci.
Inayakura : Certes. Et maintenant, où va-t-on ?
Schlangan : Bonne question. Choisissons une direction au hasard. Je détecte de l'énergie un peu partout sur la planète.

Le groupe commença donc à explorer la montagne. Rapidement, ils trouvèrent un chemin menant au pied de celle-ci. Alors qu'ils avançaient tranquillement, Inayakura s'arrêta subitement.

Inayakura : ...
Lauréline : Un problème ?
Inayakura : Pas forcément un problème, mais je sens quelque chose... d'inhabituel dans l'air.
Schlangan : Ah ?
Inayakura : Je ne sais pas ce que c'est mais... cette odeur est déconcertante. Voire presque... malsaine.
Schlangan : Je ne détecte rien de particulier, mais cela ne nous empêchera pas de rester prudents dans ce cas.
Inayakura : Tiens, je suis surpris que tu m'écoutes.
Schlangan : Il faut bien que tu serves à quelque chose !

Kimmy, qui avait avancé un peu plus loin, fit de grands signes, indiquant qu'elle avait trouvé quelque chose. Il s'agissait d'un village situé dans la vallée en contrebas de l'endroit où ils se trouvaient.

Schlangan : Nous allons commencer par là-bas. Mais...
Inayakura : Un problème ?
Schlangan : Si on avait trouvé l'un de tes collègues directement il n'y aurait pas de problème. Mais là, ça a l'air d'être un village humain.
Inayakura : Et donc ?
Schlangan : Tu ne saurais pas changer de forme en utilisant la lumière pour faire une illusion ?
Inayakura : Je pourrais, mais ça ne changerait pas la place réelle que je prends, pourquoi ?
Schlangan : Je ne suis pas sûr que se promener avec un tigre parlant soit le plus efficace pour ne pas attirer l'attention.
Lauréline : Que peut-on faire alors ? Doit-on se séparer ?
Schlangan : Non, il faut mieux éviter. Mais j'ai une idée. Kimmy et toi semblez pouvoir se synchroniser. Tu pourrais siéger dans son âme.
Inayakura : Quoi ?
Schlangan : Tu as bien entendu, je te propose d'être partiellement scellé dans le corps de Kimmy.
Inayakura : Mais c'est absurde !
Schlangan : Absolument pas. J'ai dit partiellement. Au final, cela aura de nombreux avantages. Premièrement, tu seras camouflé. Deuxièmement, tu seras en permanence avec Kimmy quoiqu'il arrive, tu sauras tout ce qu'elle fait. Troisièmement, ta présence augmentera son énergie de base, ce qui la protégera encore plus.
Inayakura : Mais ça ne suffira jamais.
Schlangan : Naïf. Cinquièmement, le sceau sera fait pour que Kimmy puisse t'invoquer en cas de besoin, je peux lui apprendre une technique pour ça. Et enfin... cela ne pourra que faciliter la transformation qui a eu lieu l'autre jour.
Inayakura : ... Laisse-moi y réfléchir.

Pendant qu'Inayakura réfléchissait, Schlangan se tourna vers Kimmy.

Schlangan : Ce que je veux faire, c'est faire en sorte que ce patapouf de tigre te protège en étant à l'intérieur de toi.
Kimmy : Qu'est-ce que ça veut dire ?
Schlangan : Ça veut dire que tu ne le verras plus à côté de nous, mais tu pourras lui parler en y pensant, et il pourra te parler.
Kimmy : Mais je ne le verrai plus ?
Schlangan : Tu pourras le voir quand tu dormiras, et je vais même t'apprendre comment le faire apparaître si tu es en danger.
Kimmy : Pourquoi on doit faire ça ?
Schlangan : Les gens n'ont pas l'habitude de voir un tigre blanc si grand, qui parle en plus. Si l'on veut trouver ce que l'on cherche, il ne faut pas trop attirer l'attention, c'est pour ça.
Kimmy : Mais il ne pourra plus bouger ?
Schlangan : Ne t'inquiète pas, à l'intérieur de ton âme, il aura énormément de place. Et il pourra même mieux te protéger en étant là-bas.

Inayakura continuait de réfléchir, puis il prit sa décision.

Inayakura : Très bien. J'accepte. Fais ce que tu veux.
Schlangan : Parfait. Mettez-vous l'un à côté de l'autre. En avant. KANKIN WO MITOMEIN - KETSUGÔ TAMASHÎ !

Des runes de lumière se formèrent autour d'Inayakura, et l'enveloppèrent petit à petit. Une fois complètement recouvert, il fut transformé en lumière, et réduit sous la forme d'une petite sphère, qui entra dans le corps de Kimmy. De la lumière l'engloba alors, puis elle se dissipa.

Schlangan : Voilà, c'est fini. Ferme les yeux, respire lentement et pense à Inayakura, tu devrais pouvoir lui parler.
KImmy : D'accord.

Kimmy ferma les yeux et se concentra. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle n'était plus au même endroit, elle était dans une grande plaine dans laquelle soufflait un léger vent. Inayakura se trouvait devant elle.

Kimmy : Où suis-je ?
Inayakura : Ta conscience se trouve à l’intérieur de ton âme, là où je suis maintenant. Cette fois-ci, Schlangan t'a appris à venir ici, mais d'ordinaire tu pourras me parler juste en pensant à moi.
Kimmy : Mais tu ne vas pas t'ennuyer tout seul ?
Inayakura : Non, ça ira. J'ai été enfermé sans pouvoir bouger avant que tu ne me libères, là je peux déambuler à souhait. Et Schlangan va t'apprendre à me faire sortir. Par contre, fait attention, quand tu viens ici, ton corps est vulnérable, car tu es toujours au même endroit. Donc ne fait pas ça n'importe quand.
Kimmy : D'accord.
Inayakura : Bien, maintenant, fais la même chose que pour venir ici et tu te retrouveras là où tu étais.

Kimmy fit ce qu'Inayakura venait de lui dire, et elle rouvrit les yeux à l'extérieur. Schlangan reprit ses explications.

Schlangan : Bien, maintenant je vais t'apprendre un moyen pour faire sortir Inayakura. Tu dois penser très fort à lui, et dire les mots suivants : HIKARI SONZAI SHÔKAN. Essaie.

Kimmy essaya une première fois, sans succès. Schlangan lui fit répéter plusieurs fois, et finalement Kimmy réussit au bout de la cinquième fois. De la lumière se dégagea de son corps, et prit la forme d'Inayakura.

Schlangan : Et voilà.
Inayakura : Elle a déjà réussi, je ne pensais pas ça possible.
Kimmy : Ça a marché !
Lauréline : Bravo !

Schlangan en profita pour murmurer quelque chose à Inayakura.

Schlangan : Son affinité avec la lumière est très, voire trop élevée. Profite que tu as accès à son âme pour comprendre d'où cela provient. Cela pourra nous aider pour la suite.
Inayakura : C'est aussi pour ça que tu m'as scellé, n'est-ce pas ?
Schlangan : Oui. Une exploration de ta part sera moins destructrice que si je fouillais son âme moi-même, il n'y a pas de risque de rejet avec le sceau que j'ai placé.
Inayakura : Très bien. Mais n'oublie pas que ce n'est qu'une enfant !
Schlangan : Je sais.

Schlangan alla ensuite expliquer à Kimmy comment révoquer le tigre blanc. Une fois celui-ci disparut, Lauréline, Kimmy et Schlangan se mirent en route vers le village. Alors qu'ils marchaient, Schlangan semblait songeur.

Schlangan : Hmm...
Lauréline : Un souci ?
Schlangan : Je pensais qu'en scellant Inayakura sur la planète cela attirerait la créature légendaire que mon appareil a détecté, mais visiblement non.
Lauréline : C'est pour ça que tu l'as scellé ici ? Je me demandais justement.
Schlangan : Oui, car sinon j'ai eu cette idée dès que la synchronisation entre les deux a eu lieu. Mais bon tant pis, nous allons la chercher à l'ancienne, vu que je détecte pas son énergie.
Lauréline : Au moins, nous avons un camouflage parfait maintenant.
Schlangan : Oui, sans le tigre c'est moins suspect.
Lauréline : Même mieux. A nous trois, nous ressemblons à une famille tout ce qu'il y a de plus ordinaire.
Schlangan : ... Certes, c'est un bon camouflage.

Le trio entra donc la village, et effectivement n'attiraient pas vraiment l'attention. Schlangan repéra une auberge. Là-bas ils commandèrent un repas et une chambre pour la nuit. Ils commencèrent à manger paisiblement.

Lauréline : Comment va-t-on trouver la créature ?
Schlangan : Si elle est scellée, ça ne vas pas être simple. A défaut, nous allons devoir prendre garde à tous phénomène qui sort de l'ordinaire.
Kimmy : C'est quoi un phénomène qui sort de l'ordinaire ?
Schlangan : Eh bien par exemple une personne qui ne se comporte pas comme les autres, ou de la lumière qui apparaît à des endroits anormaux, des choses comme ça.
Kimmy : Comme le monsieur qui vient d'entrer ?
Schlangan : Hmm ?

Schlangan tourna la tête et vit qu'un homme venait d'entrer dans l'auberge. Celui-ci ne semblait pas avoir toute sa tête, il se tenait péniblement à un mur pour ne pas s'effondrer par terre.

Homme : Nous sommes tous condamnés ! Faites pénitence ! La malédiction est sur nous !
Homme : Fuyez ! Les démons nous emporteront tous, jusqu'au dernier !
Aubergiste : Tu n'en as pas assez avec tes histoires ? La dernière fois, tu nous a dis que les habitants du village au nord avaient été tués ! Or ils sont tous bien vivants !
Homme : Des démons ont pris leur place ! Je les ai vus se faire tuer !
Aubergiste : Tu es juste devenu fou !
Homme : Ah oui ? Ils m'ont pourchassé ! Je leur ai échappé de justesse il y a trois jours ! Je sais ce que je dis !
Aubergiste : Assez maintenant ! Je te tolère ici quand que tu paies, mais cesse tes histoires !
Homme : Vous n'êtes que des fous, vous le regretterez !

Schlangan, Lauréline réfléchissaient sur ce que cela pouvait dire, lorsque Kimmy les interrompit.

Kimmy : Alors, c'est bien ça ? Il sort de l'ordinaire ?
Schlangan : C'est exactement ça. Et je suis curieux de savoir ce qu'il entend par "démons".
Lauréline : Moi aussi.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6454
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum