Chapitre 017 - À la recherche de Komoriba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 017 - À la recherche de Komoriba

Message  Schlangan le Jeu 23 Avr 2015 - 14:19

Suite au combat contre Michaël et Katerina, Schlangan, Lauréline et Kimmy avaient pris un peu de repos. L'objectif suivant était de retrouver la créature légendaire pouvant libérer les autres habitants de leur contamination.

Schlangan : Bon. En étant contaminé Michaël, tu as donc amené Komoriba au "maître" Isvara, c'est ça ?
Michaël : Oui.
Schlangan : Où est-il ?
Michaël : Sur la planète Pavitra Jala. Il semblerait que ce soit l'une des planètes clés des Isvaras. Ils sont bien gardés, sans parler du fait que le maître lui-même est extrêmement fort.
Schlangan : Nous verrons bien. Quel est son nom ?
Katerina : Nous l'ignorons. Apparemment, pour les Isvaras de plus haut rang, donner son nom équivaut à reconnaître que l'adversaire est de taille.
Schlangan : Bon, eh bien il me le dira si je le croise alors.
Michaël : N'en sois pas si sûr. Déjà, tu ne pourras pas te téléporter sur Pavitra Jala, c'est comme Naycerl, elle est protégée.
Schlangan : Prévisible. Mais tu y es déjà allé, non ?
Michaël : Oui, je peux te faire passer de cette façon là, mais dis-toi bien une chose. Nous ne pouvons pas venir avec toi, quand bien même nous ne sommes plus sous contrôle.
Schlangan : Muh ? Pourquoi ?
Michaël : Je vais te montrer. Allons-y, Katerina.
Katerina : Si tu juges que c'est nécessaire, très bien.

Michaël et Katerina conduisirent le groupe dans l'un des secteurs du château qui était précédemment gardé. Michaël demanda au groupe de garder le silence lorsqu'ils entreraient dans la salle, puis il ouvrit la porte. Ils débouchèrent sur une chambre dans laquelle dormait un bébé. MIchaël alla s'assurer que le bébé dormait, puis ils ressortirent de la pièce.

Michaël : Et voilà.
Schlangan : Un bébé ? C'est ça que tu voulais me montrer ?
Lauréline : Tu n'as pas compris ? C'est sûrement leur enfant.
Schlangan : Muh ? Allons ce n'est pas possible.
Michaël : Si. C'est notre fille, Mia.
Schlangan : NANI ?! Invraisemblable. Quoique...
Lauréline : Félicitations alors.
Katerina : Donc tant que Mia ne sera pas plus grande, nous ne pouvons pas la laisser pour te suivre dans ta folie.
Schlangan : Hmf. Tant pis pour vous. Mais c'est peut être mieux, vu que vous êtes trop faibles de toute façon, bwahahahaha !
Michaël : Tu n'as pas tort sur ce point, même avec un an d'avance et le pouvoir du sang, nous ne vous avons toujours pas rattrapés.
Schlangan : Exactement. Enfin, occupez-vous bien de votre gamine. Par contre, je suis sûr qu'elle sera capable d'utiliser la transformation Tenryuma.
Katerina : Nous nous en doutions.
Schlangan : Je me demande pour les nanites par contre. Vu que les Néocycléosiens ont été rayés de la carte, je ne peux pas demander à Kaecykla.
Michaël : Donc eux aussi ont été vaincus ?
Schlangan : Ouais. Chulbalji a été ravagée aussi. Mais connaissant le vieil antémentaire, il doit sûrement encore être en vie quelque part. Mais bon, nous verrons bien.
Michaël : J'ai une question. Quand tu auras trouvé les créatures légendaires, que feras-tu ?
Schlangan : Bonne question.
Michaël : Réfléchis-y. Car finalement, Schlangan, pourquoi te bats-tu ? Avec ta force, tu pourrais vivre en paix pour le restant de tes jours sur Naycerl.
Schlangan : Ça sonnerait presque bien, mais n'oublie pas que les ennuis se sont toujours dirigés vers moi d'une manière ou d'une autre. Nous sommes pris dans un engrenage de combats depuis trop longtemps. Tu verras Michaël, toi aussi tu reviendras sur le front du combat.
Michaël : Nous verrons.
Schlangan : Enfin bref, nous aurons le temps de discuter de ça une autre fois. Tu allais en vaisseau sur la planète de l'Isvara ? C'est le vaisseau qui était identifié ?
Michaël : C'est ça. De cette manière, tu pourras entrer sur la planète sans problème. Par contre, cela va se corser ensuite, ils t'identifieront rapidement.
Schlangan : Ce ne sera plus un problème une fois que je serai sur place. Nous allons nous mettre en route tout de suite, nous passerons vous ramener Komoriba.
Michaël : Nous ne pouvons pas t'aider, mais peut-être veux-tu y aller avec Chisasei et Kyuutetsuki ?
Schlangan : Non, ce n'est pas la peine. Lauréline, Kimmy et moi suffiront.
Katerina : Je ne suis pas sûre qu'emmener une enfant soit une bonne idée.
Schlangan : Elle a en elle Inayakura, cela pourrait être utile pour libérer Komoriba. Allez, en avant.

Michaël mit donc à disposition son vaisseau, puis Schlangan, Lauréline et Kimmy entrèrent dedans et partirent en direction de la planète Pavitra Jala. Alors qu'ils venaient de partir, Michaël se tourna vers Katerina.

Michaël : A peine revenu qu'il chamboule tout... Il n'a pas changé.
Katerina : Sur ce point là peut-être pas, mais sinon, je trouve qu'il a légèrement changé.
Michaël : Vraiment ?
Katerina : Nous avons passé un long moment dans cet autre monde, donc je pense qu'il en est de même pour Schlangan et Lauréline. La dernière fois que nous l'avions vu, il avait fini par reconnaître ses sentiments envers Lauréline, mais c'est tout. Maintenant, ils semblent beaucoup plus proches.
Michaël : C'est vrai.
Katerina : Le plus étrange est la petite fille. Quand bien même ce n'est pas leur enfant, en regardant les trois, on croirait voir une famille.
Michaël : Maintenant que tu le dis... Mais bon, je suis quand même inquiet. Quand bien même il s'agit de Schlangan, je ne pense pas qu'il puisse vaincre l'Isvara. On dirait qu'il est d'une dimension complètement différente des autres.
Katerina : Nous verrons bien s'ils reviennent.

Dans le vaisseau en route vers la planète Isvara, Schlangan réfléchissait.

Lauréline : Tu as l'air soucieux.
Schlangan : L'Isvara est sûrement un Aka machin, la classe au-dessus des Sitaras. Je pense qu'il faudra que je vous retéléporte sur Naycerl s'il nous attaque.
Lauréline : Quoi ?
Schlangan : Encore toi tu pourrais échapper à quelques attaques, mais pas Kimmy. Ce serait absurde de perdre Inayakura et Kimmy en un instant.
Lauréline : Mais dans ce cas, tu ne pourras peut être pas libérer la créature légendaire.
Schlangan : Oui, c'est le problème. Ou sinon, ce que l'on fera. Si on croise cet Isvara, je vous téléporterai plus loin sur la planète, et vous devrez trouver Komoriba.
Lauréline : Mais tu auras besoin d'aide face à lui !
Schlangan : Andouille. Pas besoin, je me débrouillerai. Trouver Komoriba est la priorité absolue. Si je peux vaincre l'Isvara, je le ferai. Mais si je ne le peux pas, je gagnerai du temps de manière à ce qu'on libère la créature.
Kimmy : Mais ils ont dit que le faux dieu était trop fort ?
Schlangan : Je vais te raconter une histoire, Kimmy. Il y a longtemps, un héros a rencontré des dieux bien plus forts que lui. Mais à force de persévérance, il est devenu un super héros, et a pu les battre.
Lauréline : Depuis quand es-tu devenu un super héros ?
Schlangan : Hmf, c'était pour simplifier. Bref, tout comme j'ai fini par battre ceux plus forts que moi, je l'emporterai aussi face aux Isvaras, même si ce n'est pas aujourd'hui.

Le trajet se déroula sans encombres, et ils atteignirent finalement la planète. Vue de l'espace, elle était toute bleue, totalement recouverte par des océans. Le vaisseau, dirigé depuis le début par un pilote automatique, alla stationner sur une station gigantesque survolant les océans. Le groupe quitta le vaisseau, et virent que différents individus en toges noires et rouges erraient dans les hangars.

Schlangan : J'ai déjà vu ces toges quelque part.
Kimmy : Ce sont les habits des Isvaras.
Schlangan : Ah, oui, c'est ça. Eh bien, avançons tranquillement, nous verrons bien.

Le groupe commença donc à marcher en suivant les flèches tracées au sol, et atteignirent le service des douanes. Un Isvara en toge rouge les attendait, assis devant un ordinateur.

Isvara : Voyons voir... Vous n'êtes pas enregistrés comme visiteurs sur cette planète. Quel est le motif de votre visite ?
Schlangan : Nous souhaitons simplement visiter les lieux.
Isvara : Les mortels qui n'ont pas été convoqués ici sont interdits d'accès. Veuillez partir.
Schlangan : Ah mais c'est impossible. Nous n'avons pas été convoqués, mais nous avons été envoyés par le propriétaire du vaisseau qui nous a amenés. Nous devons rendre compte directement à l'Isvara qui commande ici.
Isvara : Je vous répète que c'est impossible. Veuillez repartir.
Schlangan : Oh, très bien.

Schlangan activa temporairement l'aura blanche de la lumière et dégaina son katana à haute vitesse, le plantant directement dans le cœur de l'Isvara. Il rengaina aussi vite et désactiva son aura. L'Isvara s'avachit sur sa chaise, mais cela n'éveilla aucun soupçon. Le groupe en profita pour passer.

Lauréline : Pour une fois tu as fait ça relativement discrètement, tu m'étonnes.
Schlangan : Je ne pouvais pas faire autrement. Ma technique Katemi Suzure ne fonctionnera pas si j'essaie de connecter une autre planète.
Lauréline : Hein ? Donc nous n'avons que le vaisseau pour rentrer ensuite ?
Schlangan : C'est ça. Donc je ne peux pas tout détruire pour le moment.

Le groupe traversa les douanes sans aucun autre problème. Lauréline remarqua alors que d'autres non Isvaras se trouvaient également là, apparemment ceux autorisés. Schlangan repéra un autre ordinateur, et utilisa une technique de lumière pour dissimuler le groupe pendant qu'il pianotait dessus. Il trouva ainsi le plan de la structure, et des informations mondaines sur la stabilité de la planète.

Schlangan : Hmm... On croirait effectivement que cette planète a tout pour fonctionner correctement. Cette structure a 145 étages. Vraisemblablement, ce que l'on cherche se trouve au sommet, allons voir les ascenseurs.

Mais alors qu'ils repartaient, un rayon de téléportation les toucha et les emmena ailleurs dans la station. Ils se retrouvèrent dans une grande salle, entourés par des Isvaras en toges noires et rouges. Il y avait également un Isvara en armure de bronze.

Isvara en armure de bronze : Intrus. Vous êtes en état d'arrestation pour avoir profané ces lieux.
Schlangan : Oh, vous avez réagi plus vite que je n'aurais cru.
Isvara en armure de bronze : Votre sentence sera la mort. Avez-vous une dernière chose à dire avant exécution ?
Schlangan : Juste une. Ne me dires pas que vous croyez pouvoir m'exécuter ?

Schlangan activa son aura de la lumière et envoya une multitude de dragons de feu dans la pièce, provoquant diverses explosions. Seul l'Isvara en armure de bronze y survécut, bien que sérieusement blessé. Cinq piliers d'énergie s'abattirent alors sur lui.

Schlangan : C'est quand même bien. Avec ces habits on reconnaît facilement votre classe. Je n'allais pas te laisser te transformer, quand même.
Isvara en armure de bronze : Grrr... Qui êtes-vous ?!
Schlangan : De simples promeneurs. RAGNAROK.

Schlangan acheva l'Isvara, et alla regarder l'ordinateur le plus proche.

Schlangan : Alors, nous sommes à l'étage 57. Le vaisseau est à l'étage 6, ça nous a déjà fait gagner du temps.
Kimmy : Venez voir ! Nous sommes affichés à l'écran !
Schlangan : Hmm ?

Dans la pièce se trouvait un écran montrant le portrait de Schlangan, Lauréline et Kimmy. Lauréline trouva un bouton pour mettre du son, et tous purent donc entendre le message diffusé sur la station par un Isvara en armure d'or.

Isvara en armure d'or : Ces trois intrus se sont faufilés dans la station et viennent d'exterminer le service de sécurité de l'étage 57. Staradata, Ulka, évitez d'engager ces cibles si l'homme est avec eux. Sa force est au moins de 4318 Bijali. Candas, utilisez Prathamika avant d'engager le combat. Grahas et Sitaras, restez sur vos gardes. La femme est en apparence plus faible, à 404 Bijali, et la fillette à 132. Toutefois, l'homme utilise une aura des anciens dieux et est inaffecté par notre protection élémentaire.

Schlangan : Ah, à peine arrivés, nous sommes déjà des stars. Et on dirait qu'eux aussi ont une unité de puissance.
Lauréline : Que fait-on maintenant ?
Schlangan : Il va falloir monter en dégommant tout ce qui essaie de nous arrêter, je ne vois pas d'autre choix. On va leur en donner pour leurs chiffres pour les affoler un peu. Voyons s'ils nous observent...

Schlangan se transforma en golem, et fit signe à Lauréline d'activer deux éléments. Il attendit un peu, et put constater qu'effectivement leur position était surveillée, ainsi que leur énergie.

Isvara en armure d'or : Rectification du niveau de puissance des intrus, ceux-ci sont plus élevés que prévus ! L'homme s'est transformé en golem sans son aura, montant son énergie à 6827 Bijali. La femme s'est également transformée, passant à 4465 Bijali. Candas, vous pourrez à peine lutter contre l'homme, même en Prathamika. Grahas et Sitaras, nous avons besoin de vous.
Schlangan : Bon allez, il est temps de semer un peu le trouble. Kimmy, suis-nous bien.

Le groupe se dirigea donc vers les escaliers sur le côté, plutôt que l'ascenseur, pour ne pas être coincés dedans. A peine furent-ils arrivés à l'étage du dessus qu'ils croisèrent de nombreux Isvaras en toge rouge et noire. Ceux-ci semblaient hésiter.

Schlangan : Hmf. Ce sont donc les Sta machin et les Ulk chouette.
Lauréline : Staradata et Ulka.
Schlangan : Ah, voilà, merci. J'ai envie d'être gentil aujourd'hui. Vous avez été avertis que vous ne pourrez pas nous arrêter, donc écartez-vous, ce n'est pas après vous que nous en avons. Et dites-vous que si je voulais vous tuer, vous seriez déjà morts. Alors, du vent.

Malgré l'avertissement de Schlangan, les Isvaras ne bougeaient pas. Le commandant de Naycerl soupira et créa une tornade qui plaqua les opposants contre le mur du fond. Le groupe peut donc reprendre l’ascension. Ils ne croisèrent que le même type d'Isvaras pendant plusieurs étages, lorsque soudainement un groupe d'Isvaras en armure de bronze s'opposa à eux au 85ème étage. Ceux-ci s'étaient tous transformés en élémentaires d'eau. Pensant prendre les intrus par surprises, ils lancèrent une attaque combinée, formant une gigantesque vague. Lauréline se transforma aussitôt en triélémentaire et transforma l'attaque en glace, paralysant complètement les Isvaras. Un nouveau message retentit.

Isvara en armure d'or : L'énergie de la femme a dépassé 10.000 ! Candas, vous ne faites plus le poids, n'engagez pas le combat !

De cette manière, le groupe put continuer son ascension jusqu'à l'étage 105, où cette fois des Isvaras en armure d'argent attendaient, également transformés. Schlangan avait décidé de laisser Lauréline s'en charger autant que possible, pour économiser son énergie. De ce fait, elle activa l'aura de l'eau de niveau deux, et emprisonna les Isvaras dans la glace également.

Isvara en armure d'or : ... Grahas, abandonnez également. La femme a dépassé 20.000 cette fois ! Seuls nous Sitaras devons s'en charger !
Schlangan : Ah, là ça risque de se compliquer alors.

Le groupe reprit son ascension, et atteignit le 125ème étage. Cette fois-ci, de nombreux Isvaras en armure d'or attendaient, transformés également en élémentaires d'eau, dont l'annonceur de progression des intrus.

Isvara en armure d'or : C'en est assez. Vous allez nous dire ce que vous êtes venus faire ici.
Schlangan : Ah, voilà donc des adversaires plus intéressants.


Suite au prochain chapitre

_________________
avatar
Schlangan
Légende de l'ombre
Légende de l'ombre

Masculin
Nombre de messages : 6463
Age : 30
Localisation : Naycerl
Alliance/Guilde : Ragnarok / Taihellef Wars
Date d'inscription : 03/02/2007

http://schlangan.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum